AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 Puissent-ils se souvenir qu'ils sont frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2125
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3211
MessageSujet: Puissent-ils se souvenir qu'ils sont frères   Lun 12 Juin - 22:58



Caden & Abel
« puissent-ils se souvenir qu'ils sont frères


(mi-mai, quelque part en périphérie des terres du ranch)

Elles étaient vastes, les terres de la Crimson Valley, mais les indications de la palefrenière avaient été suffisamment claire pour que, associées à sa propre connaissance de l’endroit, Abel puisse y trouver son chemin seul et sans aide d’aucune sorte. Il était parti du ranch sans escorte, n’avait pas souhaité s’embarrasser du moindre garde alors qu’il s’aventurait dans un coin encore relativement désert. Le fusil en bandoulière devrait théoriquement le tirer sans trop de problème des quelques ennuis qu’il était susceptible de croiser sur sa route mais la zone n’attirait guère les rôdeurs et se trouvait encore trop près du ranch pour que quelques bandes de solitaires s’y aventurent sérieusement.
Le cavalier ne s’était pas pressé plus que ça, laissant la jument aller de son pas tranquille tout en se contentant de corriger du bout des rênes la direction à suivre lorsqu’elle menaçait de trop dévier : il ne tenait pas spécialement à se hâter vers cette confrontation dont il n’était pas sûr de la couleur, souhaitant au contraire prendre le temps de se construire une attitude aussi calme que possible le concernant. Le rythme paisible de la marche l’y aidait pour beaucoup alors qu’il se faisait fort d’envoyer balader la légère appréhension qui lui rongeait sournoisement les émotions. Ça faisait longtemps qu’il était parti, Caden. Trop longtemps. Et vu comme s’était déroulée leur dernière confrontation, Abel n’était pas sûr de reconnaître l’homme qu’il venait trouver : il ne savait que ce qu’il avait perdu, et ignorait tout de ce qui allait se dresser à la place, camper dans ce vide que l’absence de son frère avait creusé.
Il lui fallut bien deux heures de cette allure pour parvenir à la zone approximative que Mallory lui avait décrite, guère plus d’une longue poignée de secondes pour examiner les alentours et mettre pied à terre en lisière d’une petite clairière, la main jamais bien loin de la crosse de son flingue tandis que l’autre donnait du mou aux rênes et laissait à l’animal le droit de paître en toute tranquillité. Sur ses gardes, il pivota sur sa droite au moment où des bruits de pas trahissaient la présence d’une autre personne, prêt à dégainer, pour se retrouver enfin face au déserteur. Passé la surprise (forcément, en pratiquement deux mois dans la nature il y avait quelques différences physiques notables), sa main s’écarta de l’arme et il se permit enfin un léger, très léger sourire en coin tandis qu’il saluait le nouvel arrivant d’un simple hochement de tête. Il n’avait pas l’intention de se battre, Abel, peut-être cela changerait-il ensuite mais ce n’était pas dans cet optique qu’il avait fait le chemin jusqu’ici. Tous les deux, ils s’étaient déjà bien assez affrontés ces derniers temps. « Crois-le ou non, je suis tout de même heureux de te savoir bel et bien en vie. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: Puissent-ils se souvenir qu'ils sont frères   Ven 16 Juin - 10:45


Caden savait qu'il devait s'attendre d'un moment à l'autre à la visite de son frère. Il avait croisé Mallory qui avait une belle marque sur le visage. Ça avait eu le don de le mettre de mauvaise humeur. Son frère avait-il un faible pour les rousses pour les molester toutes ainsi ? Il n'était pas très content parce qu'il savait qu'Abel n'en faisait qu'à sa tête toujours. Cela faisait partie des raisons pour lesquelles il était parti et des raisons pour lesquelles il n'avait pas forcément envie de revenir. Pourtant une part de lui évidemment avait envie de retrouver sa famille, ses habitudes et ses chevaux. Le train de sa vie solitaire dans la nature avait quelque chose d'un peu trop isolé à son goût. Toutefois, c'était difficile pour lui de négocier son retour. Il n'avait pas envie de perdre la face non plus et son ego avait poussé de façon étrange pendant ces quelques mois passés loin du ranch. Cela lui avait fait du bien, il avait passé énormément de temps à réfléchir à tout. Il en était venu à la conclusion qu'il voulait revenir et retrouver ses pairs mais qu'il n'était pas non plus près ç le faire sous les anciennes conditions. Il voulait de la reconnaissance et du respect. D'autant plus qu'il savait que Malini allait sans doute lui arracher les bourses pour s'en faire un collier. Il déglutit à cette idée. Ce fut curieusement à cette idée qu'Abel se dessina à l'horizon et que la conversation entre les deux protagonistes s'engagea.  

Il remarqua que son frère tentait de rester calme et venait visiblement pour avoir une véritable conversation. Ce qui était un bon point pour lui.  Toutefois le vétérinaire avait décidé de se montrer plus honnête et moins perfide dans ses approches qu'importe que cela plaise ou non à Abel alors il décida de lui répondre sans agressivité mais fermement la vérité. " Je mentirais si je disais que ça n'était pas mon cas également. Je constate cependant que tes méthodes n'ont pas changées. C'est vraiment triste que tu sois obligée de frapper cette pauvre Mallory plutôt que de lui demander de me communiquer un message. " Il s'arrêta un instant, se demandant quel effet cette phrase aurait sur Abel. Il n'avait pas l'impression qu'il s'exprimait comme il le faisait d'habitude avec cette agressivité craintive qui montrait bien qu'il avait l'impression qu'on allait à tous moments lui  reprocher quelque chose. Il se sentait plus adulte aujourd'hui qu'il ne l'avait jamais été. "Je n'approuve certes pas tes méthodes et j'espère que tu  feras ce qu'il est nécessaire de faire à ce sujet mais je ne crois pas qu'être parti sans expliquer ait été une bonne solution non plus. Il est temps que nous discutions, donc je pense que tu as bien fait de venir."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Puissent-ils se souvenir qu'ils sont frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vietnam || « Entre les quatre mers, tous les hommes sont frères. »
» Henriette Cavendish ❧ On dit que les rêves sont les souvenirs d'une autre vie.
» Tu me manques à un tel point que tes lèvres ne sont plus qu'un lointain souvenir. - Max&Rosa
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: Survivors' last haven :: Crimson Valley-