AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en décembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 503
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 763

MessageSujet: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Mar 13 Déc - 22:37

Minus & Cortex & Carl Poppa

« La Jiggy Jar Jar Doo

Elle avait passé des années à vivre dans la misère, à survivre comme elle le pouvait, évitant les rôdeurs et les humains. Alors comprenez bien qu’il y avait quelque chose de surréaliste dans la nouvelle vie qu’elle menait depuis environ trois mois. Devenue orpheline, elle avait essayé de se fermer au monde. De ne penser qu’à sa vengeance. Elle aurait peut-être des alliés mais certainement pas des amis. L’amitié était devenue un concept étrange, qui ne convenait plus à sa vision de l’univers. Elle s’était dit que ce serait plus simple de devenir une Reine des Glaces (libérée, délivrée, toussa toussa), en ne parlant à son entourage que par nécessité – voire par politesse si on l’obligeait vraiment. Ouai, l’amitié, c’était surfait. Mais elle avait le cœur trop mou, malgré les airs de mur ambulant qu’elle se donnait : elle n’avait pas su vivre H24 avec des gens, partager sa chambre avec une fille de presque son âge, faire le ménage dans cette grande maison confortable – sans que cela ne l’atteigne pas. Elle avait appris à apprécier ces colocataires bizarres. Elle avait appris à partager avec cette fille qui dormait dans sa chambre et ce mec qui venait squatter avec elles dès qu’il le pouvait. Elle s’était ouverte comme une fleur, malgré ses efforts. Elle ne s’en était pas rendu compte, au final. Comme si sa « première vie » - celle où elle était une adolescente comme les autres – avait mystérieusement réapparue. Comme si les morts vivants ne dominaient pas le monde. Comme si un certain groupe de survivants ne faisait pas régner la terreur en dehors des murs d’Olympia. A la différence près qu’elle n’avait plus de mère, ni de père. Juste un frère trop occupé à jouer le héros. Et elle, qui commençait sérieusement à s’ennuyer.

C’était le printemps. Son anniversaire arrivait à grand pas mais personne n’était au courant – à part son frère mais elle l’avait suffisamment menacé pour être certaine qu’il ne cracherait pas le morceau. Les anniversaires aussi, c’étaient surfaits. Un peu comme Halloween ou Noël. Des trucs d’avant, quoi. Et aujourd’hui, c’était l’après. Le soleil entrait doucement par la grande fenêtre de sa chambre – ouverte pour laisser entrer la chaleur. Elle aimait bien la chaleur. Les animaux sortaient plus facilement lorsqu’il faisait beau et chaud. C’était plus facile pour chasser. Même si elle n’avait jamais été la chasseuse de la famille. Ouai, elle avait encore du mal à perdre ses anciennes habitudes de sauvage. Mais aujourd’hui, c’était l’après. Et Rory faisait en sorte que Mina le comprenne bien. La jeune asiatique était allongée à plat ventre sur son lit, feuilletant un magazine coloré qui devait avoir plus de dix ans. Les pages étaient un peu abîmées mais elle pouvait toujours lire les conseils amoureux prodigués par la journaliste. C’était un sentiment étrange. Comme si un univers parallèle lui faisait signe de loin. Elle soupira bruyamment. Elle semblait embêtée, tracassée. Elle avait une décision à prendre. Faire confiance ou non. Elle aimait bien Rory Wheeler. Elle avait réappris à rire – un peu – avec elle. A redevenir - un peu - l’adolescente insouciante qu’elle avait été. Mais elle ne la connaissait pas suffisamment pour savoir si elle pouvait lui faire confiance. Vraiment confiance. Du genre, à partager un secret qui la mettrait en danger. Elle jeta un coup d’œil vers sa colocataire. Elle non plus, ne semblait pas de super bonne humeur. Elle lui balança doucement le magazine en pleine tête – suffisamment fort pour attirer son attention mais pas assez pour la blesser. « Hey. Je m’ennuie. » Elle fixa son amie du regard. « Au fait, c’est qui la fille qui vient ici de temps en temps ? La grande rousse, là. » Elle n’aimait pas vraiment sortir de la maison. En général, elle passait le moins de temps possible dehors. Justement, pour éviter de parler aux gens. Sauf que certaines fois, c’étaient les gens qui venaient directement à elle. A la maison. Presque dans sa chambre. Elle n’aimait pas ça. Elle voulait juste qu’on la laisse manigancer ses mauvais plans tranquillement. Du coup, elle ne connaissait pas grand monde. En vrai, elle se fichait des noms. Mais comme elle s’ennuyait, elle avait pris le premier sujet qui lui passait par la tête. « Celle qui fait baver Reese. Qu’est-ce qu’elle est niaise. » Ouai, elle était mauvaise langue. Vieux réflexe, aussi. #SorryNotSorry


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 566
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 1106

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Mer 28 Déc - 0:42

Mina & Wheeler
« la jiggy jar jar doo.
Rory n’est pas forcément des plus appréciées à Olympia, du moins, on l’aime ou on ne l’aime pas, il n’y a pas vraiment d’entre deux la concernant. Elle est agaçante, parfois oui, maladroite à souhait, du type catastrophe ambulante, mais néanmoins très attachante, personne ne peut le nier. Oui, Rory est entière et c’est bien souvent ce qui dérange, elle n’a aucun filtre ou en tout cas pas beaucoup. Cependant, ça ne semble pas ennuyer Mina, sa nouvelle colocataire, du moins pas vraiment ou alors elle le cache plutôt bien. Voilà des années que les Wheeler vivaient en solitaire dans cette grande bâtisse et autant dire que l’arrivée de la jeune femme et de son groupe fut… mouvementée mais rafraîchissante. Un peu de changement, ça ne peut pas faire de mal, même si elle se voit désormais obligée de partager sa chambre avec une asiatique pas toujours commode. Elle se la joue dure à cuire Mina, comme si elle n’aimait personne, pourtant, la jeune femme sent que cette dernière l’apprécie, enfin un minimum en tout cas. Ce serait con tout de même qu’elles ne puissent pas se piffer étant donné leur cohabitation légèrement forcée par Elijah. Et puis, faut bien l’avouer, depuis qu’elle est là, elle se tourne vachement moins les pouces et l’ennui semble moins omniprésent aussi. Alors pour l’instant, le bilan est plutôt positif.

Une seule et unique ombre plane au tableau. Mina est bien trop observatrice. Voilà donc un fait plutôt déstabilisant. Rory n’a plus escaladé les barrières en tôle de la ville depuis maintenant presque deux semaines. Elle sait que ses allers-retours ont éveillé les soupçons, par conséquent elle s’abstient, par peur d’être découverte et exposée aux yeux d’Elijah. Elle n’est pas encore totalement certaine de pouvoir faire confiance à la jeune femme, lui révéler son petit secret maintenant semble être un peu précipité tout de même, après tout, elle ne la connait pas encore réellement. Peut-être qu’un jour elle lui fera part de ses escapades interdites. En attendant, elle est de sale humeur, il faut l’avouer. Rester enfermée entre quatre murs n’a rien d’exaltant ni de drôle. Il lui faut sa dose d’adrénaline sous peine de devenir cinglée à force. Couchée sur son lit douillet, le regard fixant le plafond, elle rumine intérieurement depuis déjà un sacré moment. Rory Wheeler, professionnelle en bouderie et ruminement intensif. Elle lâche un grognement tandis qu’un magazine people datant de Mathusalem vient interrompre son activité favorite. « Hey. Je m’ennuie. » Elle soupire, partageant la même souffrance. « Et moi donc… on se fait chier comme des rats morts ! » Et encore, l’expression est faible. Depuis l’apocalypse, les moyens de divertissement faiblissent à vue d’œil. Déjà qu’elle se plaignait autrefois, dans sa vie pré-apocalyptique, elle ne savait pas ce qui l’attendait à l’époque, elle ne savait pas la place qu’occuperait l’ennui dans son quotidien morne et sans but. « Au fait, c’est qui la fille qui vient ici de temps en temps ? La grande rousse, là.  Celle qui fait baver Reese. Qu’est-ce qu’elle est niaise. » Izie Mordrake. Le pot de colle de Reese. La rousse sans âme. La sangsue. Elle ne peut pas l’encadrer celle-là. Elle n’arrête pas de suivre son frère comme un petit chien obéissant, bon Dieu que c’est agaçant ! « Izie Mordrake. Le vieux chewing-gum indéfiniment collé aux basques de Reese. » Tout le monde aime Izie, ça aussi c’est irritant bordel. Elle ne comprend pas vraiment ce qu’on peut lui trouver, elle est totalement insignifiante à son goût. « Je crois qu’à part stalker Reese, elle n’a pas de vie. Elle n’arrête pas de se prendre des râteaux en plus. » Au fond, elle sait pertinemment qu’il l’aime plutôt bien, même beaucoup, mais elle préfère nier ce fait, elle se complaît dans son ignorance. Alors qu’elle s’apprête à continuer sur sa lancée, plutôt enivrée par l’idée de cracher du venin sur le dos d’Izie, un bruit indéfinissable vient mettre un terme au sujet Izie Mordrake, du moins pour l’instant. « Reese t’es encore en train d’écouter aux portes, bordel ! » s’exclame-t-elle en roulant des yeux. « Il est pas possible. Tu vas voir, il va nous sortir la carte de l’innocence et nous lancer son regard de chien battu. » Parce que c’est ce qu’il fait à chaque fois qu’il souhaite s’inviter dans leur chambre.

Spoiler:
 

● ● ● ● ●

❝ caught between a strong mind and a fragile heart. ❞ I don't like to feel like I'm some fragile package that has to be shipped by high-priority mail and handled with white gloves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 520
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 699

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Jeu 29 Déc - 23:22

Mina, Rory & Reese
« la jiggy jar jar doo.
Aujourd’hui, il n’y a personne à la bibliothèque. C’est pas comme si elle grouillait de monde le reste du temps, mais aujourd’hui tout particulièrement personne n’a daigné passer voir Reese ou les étagères de livres qui l’entourent. Personne, sauf Izie. Assise sur le bureau de Reese dans le fond de la pièce, elle laisse ses jambes battre l’air pendant qu’il cherche la date de naissance d’Albert Camus dans un vieux livre relié. Un pari débile entre eux qu’il est bien déterminé à gagner. Tout en lisant, Reese sent les yeux de l'adolescente sur lui qui le dévisagent, sans la moindre retenue, sans prendre la peine de faire au moins semblant d’avoir honte. Reese fait comme s’il ne la voyait pas, mais ce n’est pas que ça ne lui fait rien, au contraire. À vrai dire, il vient de lire la même phrase pour la quatrième fois d'affilés, mais une petite voix dans sa tête n’arrête pas de lui répéter qu’elle n’a que dix-sept ans et qu’il est clairement trop vieux pour elle. Il ne peut pas la laisser espérer, alors qu’il ne pourra jamais lui apporter autre chose que des problèmes. « Ah ! » Il s’exclame, pour mettre fin à ce moment. « 7 novembre 1913, j’ai gagné ! » Il relève les yeux de son livre et plonge malencontreusement son regard dans celui d’Izie. « C’est de la triche » Elle commence en faisant semblant de bouder « Avec ta mémoire, je sais pas pourquoi je continue à jouer avec toi… » Elle croise les bras et Reese lève la tête fièrement « On a le talent ou on l’a pas, c’est tout » Izie glousse et Reese ne peut s’empêcher de la regarder plus longtemps qu’il ne faudrait. Pourquoi est-ce qu’il s’obstine à s’infliger ça ? À leur infliger ça à tous les deux ? Il a besoin de mettre de l’espace entre eux, il ne veut pas avoir à se reprocher quoi que ce soit. Quand il se retourne cependant, Izie et là...

Deux des nouveaux colocataires des Wheeler sont dans la cuisine quand il rentre à la maison quelques minute plus tard. Comme il le peut, Reese fait comme si de rien n’était et il boit un chocolat chaud avec les deux garçons avant de remonter dans sa chambre. Là, il essaye de lire, sans succès et puis il finit par se contenter d’observer le plafond blanc en laissant son esprit vagabonder. À moitié comateux, Reese a pas mal de reproches à se faire au final. Il pense à ce qu’il aurait dû faire. Ce qu’il aurait dû dire. La repousser plus tôt déjà. Ne pas profiter de ses lèvres contre les siennes, aussi. Et puis trouver une meilleure excuse aurait peut-être été chouette. Sauf que Reese s’est juste contenté de balbutier quelques mots avant de partir de la bibliothèque en courant à moitié. Pathétique, franchement.

Une heure et demi plus tard, il n’a toujours pas bougé et ce n’est que quand l’envie de pisser devient insupportable qu’il arrive à se motiver à quitter la pièce. En remontant les escaliers, une fois ses petites affaires terminées, il entend des voix qui proviennent de la chambre de Rory et de sa nouvelle camarade de chambre : Mina. Mina est arrivée il y a trois mois. La première chose qu’a pensé Reese en la voyant, c’était qu’elle était petite et adorable. La deuxième chose, c’était que s’il voulait rester en vie, il vaudrait mieux qu’il évite de lui chercher des noises de façon trop excessive. Elle avait un sale caractère et c’était probablement pour cette raison que les Wheeler l'appréciaient autant. Qu’on se le dise, ce n’est pas vraiment le genre de Reese d’espionner sa sœur (si), mais quand il entend le prénom d’Izie, il ne peut pas s’en empêcher, il plaque son oreille contre la porte et il écoute. Malheureusement, il n’arrive pas à discerner grand chose et il doit changer de position pour mieux entendre leur conversation. Évidemment, c’est précisément à cet instant que le bouquin qu’il avait calé dans la poche de son sweat (quoi faut bien s’occuper aux toilettes) décide de tomber, percutant par la même occasion la porte de la chambre. « Reese t’es encore en train d’écouter aux portes, bordel ! » S’écrit Rory. Pris sur le fait, Reese décide de rentrer penaud et se laisse tomber sur le lit de sa sœur sous le regard suspect de Mina « Je m’ennuiiiiie » Dit-il sans chercher à s’expliquer ou à s’excuser. « De quoi vous parliez ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 503
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 763

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Mer 4 Jan - 21:35

Minus & Cortex & Carl Poppa

« La Jiggy Jar Jar Doo

« Izie Mordrake. Le vieux chewing-gum indéfiniment collé aux basques de Reese. » Ce nom lui disait quelque chose. Où est-ce qu’elle avait bien pu l’entendre ? Oh et après tout, osef hein. A vrai dire, elle était surtout curieuse à propos de cette fille parce qu’elle ne semblait jamais loin de Reese. C’était un peu comme les groupies d’avant la fin du monde, avec les chanteurs mignons et sans talent. Comme Reese quoi. Il y avait un petit quelque chose chez lui - avec ses cheveux bouclés et son air abruti, qui rappelait à la jeune asiatique le membre de ce groupe de mecs qui faisait un tabac avant l’apparition de l’Influenza. Peut-être qu’il s’agissait de la même personne en fait. Reese était peut-être une star de la pop, sans qu’elle ne le sache. « Je crois qu’à part stalker Reese, elle n’a pas de vie. Elle n’arrête pas de se prendre des râteaux en plus. » Mina regarda Rory, peu convaincue. « Ton frère lui met des râteaux ? Damn, on dirait pourtant qu’il aimerait bien se retrouver enfermé avec elle dans un ascenseur pendant une heure ou deux. Si tu vois ce que je veux dire. » (oupas) « Et si on avait un ascenseur quelque part à Olympia. T’es sûre qu’ils ne couchent pas secrètement ensemble ? » Le frère de Rory semblait plutôt du genre innocent mais Mina n’était pas idiote et savait que les apparences étaient parfois – voire souvent – trompeuses. Peut-être qu’il faisait des orgies tous les soirs. Qu’il tournait des vidéos cochonnes dans sa chambre tous les soirs. Qu’il était une star du porno avant. Après tout, ils n’avaient jamais parlé de leurs vies d’avant Olympia. Ou de leurs vies d’avant l’apocalypse. Ou de rien du tout, en fait. Elle savait que Reese était un geek (comme elle, mais elle préférait se couper la langue elle-même plutôt que de l’avouer - comprenez, ça leur ferait un point commun et ils seraient obligés de devenir copains) et que Rory était malade - diabétique, si elle avait bien compris. Et qu’ils vivaient seuls tous les deux, dans cette grande maison, depuis un moment. Mina ne se sentait absolument pas désolée d’avoir bousculé leur petite vie tranquille - de toute façon, elle ne comptait pas rester longtemps ici. Ils auraient bientôt la paix, si tout fonctionnait comme sur des roulettes.

« Sinon, ... » Elle fut coupée par un bruit qui aurait pu passer inaperçu si Rory ne connaissait pas si bien son frère. « Reese t’es encore en train d’écouter aux portes, bordel ! » La réplique fit - un peu - sourire Mina. Il n’y a pas si longtemps que ça - deux ans tout au plus - c’était elle qui espionnait son frère aîné en écoutant aux portes. Elle effaça presque immédiatement ce sourire - il ne faudrait pas que les Wheeler pensent qu’elle puisse être sympa et rigolote. « Il est pas possible. Tu vas voir, il va nous sortir la carte de l’innocence et nous lancer son regard de chien battu. » Et bim ! V’là Reese qui rentre avec son regard de chien battu. Elle aurait presque envie d’éclater de rire. Presque. Elle se contente de lancer un regard accusateur au jeune homme tandis qu’il va s’affaler sur le lit de Rory. « Je m’ennuiiiiie. De quoi vous parliez ? » Mina haussa les épaules, comme si elles parlaient d’un truc tout à fait banal. Enfin, pour elle, c’était quelque chose de banal. « De toi, copulant avec ta copine rousse. » Elle lui lança un regard innocent. Après tout, elle venait d’arriver. Les gens d’ici étaient plus aptes à lui pardonner ses “erreurs” parce qu’elle était nouvelle. Et parce qu’elle pouvait avoir l’air mignonne et innocente quand elle le voulait. Comme maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 566
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 1106

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Jeu 5 Jan - 15:30

Mina & Wheeler
« la jiggy jar jar doo.
Rory ne préfère pas songer à cette histoire d’ascenseur évoquée un peu plus tôt, elle préfère même carrément l’enterrer dans les tréfonds de sa mémoire. Imaginer son propre jumeau en train de faire des choses pas vraiment catholiques dans un endroit confiné avec la réincarnation attitrée du diable, ça donne la nausée voire même l’envie de se crever les yeux. Il faut qu’elle oublie cette terrible et inconvenante image mentale sous peine de perdre l’esprit, de devenir complètement cinglée. Concrètement, elle ne sait pas exactement pourquoi Izzie Mordrake l’horripile autant, c’est physique, c’est indéniable, elle ne peut tout simplement pas la blairer, elle est trop parfaite, trop miss-je-sais-tout, trop bien coiffée, trop tout. C’est nul la perfection, c’est ennuyant à souhait même. Elle ne veut pas que son frère se fasse chier, voilà tout, ce n’est pas du tout une question de jalousie, bien sûr que non. Puis, tout le monde sait pertinemment que Reese restera à jamais sa propriété, c’est évident. Et s’il décide un jour de l’abandonner, elle l’assommera et le séquestrera dans la cave jusqu’à ce qu’il l’aime à nouveau tel un frère digne de ce nom. C’est un bon plan, non ? Puis, elle est presque certaine que Mina se fera une joie de lui venir en aide, elle a l’air assez tordue comme fille. Rory aime bien les gens tordus, c’est mieux que les gens parfaits, beaucoup mieux, plus marrant aussi.

« Je m’ennuiiiiie. De quoi vous parliez ? » s’exclame Reese en s’affalant à ses côtés, ce qui lui vaut une petite tape fraternelle sur le sommet de son crâne bouclé. Il est incroyable celui-là. Toujours à se morfondre et à venir quémander de l’attention. Comme si elle ne lui en donnait déjà pas assez franchement ! Elle passe la moitié de son temps à lui en procurer, c’est fatiguant à force. « De toi, copulant avec ta copine rousse. » Mina et sa franchise dans toute sa splendeur. Elle manque de s’étouffer avec sa propre salive avant de se redonner expressément une certaine contenance. Il n’est pas au courant qu’elle ne peut pas voir la tronche d’Izzie sans avoir un haut-le-cœur, c’est partagé d’ailleurs comme sentiment. Elles font semblant de s’apprécier, d’être copine, alors qu’en réalité elles sont à chaque fois sur le point de se jeter l’une sur l’autre, prête à sortir les crocs. Elles font ça pour lui, pour le préserver. « Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas spécialement envie d’entendre parler des possibles ébats sexuels de mon frère, étonnant n’est-ce pas ? » C’est totalement dégoûtant, répugnant, abominable, vomitif. Et encore, elle pourrait employer tout un panel de synonymes plus terribles les uns que les autres. Dans sa caboche, Reese est un être asexué, il le sera à jamais, jusqu’à sa mort et même dans l’au-delà, point final. « D’ailleurs, piqûre de rappel, Izzie est encore un bébé, elle n’est même pas majeure, ce serait de… la pédophilie. » Étrangement, elle voit son jumeau se décomposer de plus en plus suite à cette remarque. Non, il n’a pas fait ça tout de même ! « Dis-moi pas que tu l’as fourré Reese ? » ça y est, elle manque de s’étouffer à nouveau et avec ses propres paroles en plus, le comble du comble ! Elle jette un regard à sa colocataire, qui semble être suspendue aux lèvres de leur intrus, elles attendent une réponse et vite. Une réponse négative de préférence, sinon elle risque vraiment de s’étrangler avec son propre vomi, si si. Ce n’est pas très sexy comme mort, c’est clair, mais c’est plutôt parlant, on ne peut pas nier ce fait.

Spoiler:
 

● ● ● ● ●

❝ caught between a strong mind and a fragile heart. ❞ I don't like to feel like I'm some fragile package that has to be shipped by high-priority mail and handled with white gloves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 520
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 699

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Jeu 5 Jan - 23:27

Mina, Rory & Reese
« la jiggy jar jar doo.
Il ne faut pas longtemps à Mina pour lui apporter une réponse de très bon goût et d’un raffinement jusqu’aujourd’hui inégalé. « De toi, copulant avec ta copine rousse. » Reese lève la tête brusquement et toise Mina avec une expression entre la surprise et la peur. Même quand il est seul (si vous voyez ce que je veux dire) Reese a toujours mit un point d’honneur à ne pas voir Izzie de cette… Manière. Mieux valait voir quelqu’un d’autre. Ce n’est pas que dans l’absolu, il n’en a pas envie, mais le fait est que quand il a rencontré Izzie, elle n’avait que quinze ans. Ce n’est pas une image qui s’en va facilement de votre esprit figurez-vous. Reese commence à balbutier quelques mots quand Rory vient à sa rescousse, ou presque. Après lui avoir fait croire qu’ils allaient changer de sujet de conversation, elle continue. « D’ailleurs, piqûre de rappel, Izzie est encore un bébé, elle n’est même pas majeure, ce serait de… la pédophilie. » Comme si Reese n’était pas au courant. Certes s’il ne veut pas faire espérer Izzie c’est parce qu’avec ses terreurs nocturnes, il pourrait vraiment la mettre en danger, mais il est aussi bien plus vieux qu’elle, que diraient les gens ? Reese sent son visage rougir de plus en plus avec les secondes. Il déglutit et a du mal à trouver où poser son regard. Les images du baiser qu’il a partagé avec Izzie il y a seulement quelques heures ont envahi son esprit et il voudrait juste disparaître de la surface de la terre. Évidemment, ça n’échappe pas à Rory qui s'exclame. « Dis-moi pas que tu l’as fourré Reese ? » Vous savez ces fois où vous vous dites « et merde, si j’avais fait ceci ou cela différemment, je serais pas dans une merde pareille... » ? Oui ? Parce qu’à cet instant précis de sa vie, c’est exactement ce qu’est en train de penser Reese Wheeler. S’il était directement remonté dans sa chambre après être allé aux toilettes ou mieux, s’il était retourné travailler à la bibliothèque, il ne serait pas en train de subir un interrogatoire plus que gênant dirigé pas sa sœur et leur coloc. Et il ne serait certainement pas en train de parler d’une éventuelle relation sexuelle avec… Non il ne veut même pas le dire. Assit sur le lit de sa sœur, prêt à quitter les lieux dès la première occasion, Reese s’écrit « RORY ! » Il est choqué et déçu. Il regarde sa sœur et Mina complètement outré et… Oh… Il n’a pas encore nié. Il ouvre de grands yeux et s’empresse d’assurer. « Mais non ! Évidemment que non ! Je suis pas... » Pas quoi ? Amoureux d’elle ? Si. Débile à ce point ? Ça, ça reste à prouver. Heureusement, il a toujours su la repousser avant que ça aille plus loin que des baisers. Mais ça, Mina et Rory ne le savent pas et elles ne sont clairement pas convaincues. Reese soupire et passe une main dans ses cheveux. Peut-être que s’il avoue, les deux diablesses lui laisseront la vie sauve. Après tout la vérité ne pourra jamais être aussi horrible que ce qu’elles sont en train d’imaginer. « On s’est embrassée. » Peut-être que c’était une mauvaise idée en fait, vu la tête des deux filles, Reese aurait peut-être mieux fait de se taire. « Une fois ! » Il ment. « Ou deux... » Il ajoute plus silencieusement cette fois, c’est encore un mensonge. « Mais ça veut rien dire. Je lui ai dit que c’était pas possible et... » Reese réalise qu’il est en train de s’enfoncer. Il doit laisser le temps à Rory et Mina de digérer cette information. Il se tait et en attendant leur réaction, il se découvre une passion pour les lacets de ses chaussures. Pourquoi est-ce qu’il a cru qu’entrer dans la chambre des filles était une bonne idée ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 503
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 763

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Sam 7 Jan - 20:10

Minus & Cortex & Carl Poppa

« La Jiggy Jar Jar Doo

Elle comprit que ses mots avaient fait mouche lorsqu’elle vit le regard mi-paniqué, mi-choqué de Reese. Il ne s’agissait pourtant que d’une boutade, loin d’imaginer qu’il puisse réellement coucher avec une adolescente. Elle n’avait rien contre la différence d’âge dans un couple - après tout, les anciennes convenances n’étaient plus forcément de mise dans un monde post-apocalyptique - mais Izie semblait vraiment très jeune. Est-ce que ça pourrait attirer des ennuis à Reese ? Certainement. A vrai dire, Mina n’en savait trop rien. Elle n’était pas à Olympia depuis assez longtemps pour en connaître toutes les règles. « D’ailleurs, piqûre de rappel, Izie est encore un bébé, elle n’est même pas majeure, ce serait de… la pédophilie. » La jeune asiatique haussa les épaules dans un geste désinvolte. Qui était-elle pour juger les pratiques sexuelles des autres ? Chacun faisait ce qu’il voulait de sa vie. « Elle a quel âge, d’ailleurs ? Si elle a dix-sept ans, elle a la majorité sexuelle. Et tant qu’il y a consentement des deux côtés, j’te jugerais pas Reese, je te promets, » dit-elle en regardant le Wheeler tout embarrassé qui se trouvait de l’autre côté de la pièce. « Dis-moi pas que tu l’as fourré Reese ? » Elle regarda Rory, les yeux grands ouverts par la surprise. C’était plus son genre de réplique à elle, ça ! Elle faillit éclater de rire en voyant les expressions de ses colocataires : Rory semblait avoir envie de vomir, tandis que Reese était devenu aussi rouge qu’une tomate. Elle se contenta de cacher son amusement sous un toussotement pathétique mais qui ferait l’affaire (oupas). La situation devenait vraiment drôle ! Elle ne pensait pas qu’elle s'éclaterait autant dans ce village de coincés. « Mais non ! Évidemment que non ! Je suis pas... » Elle braqua son regard de tueuse sur lui en attendant patiemment la fin de sa phrase. Elle lui aurait bien mis la pression pour qu’il cède mais en vrai, il se la mettait tout seul. Elle le vit se dégonfler, comme si c’était vraiment une bonne idée de tout avouer. Ça ne l’était pas. Mais il ne le savait pas encore. M’enfin, il ne la connaissait pas encore très bien. Il était assez naïf pour lui faire confiance. Il n’aurait pas dû. Elle allait le pourrir avec son amour interdit. « On s’est embrassée. » Okay. Elle s’attendait à ce qu’il avoue un petit crush de rien du tout. Ou une faible tentative de drague. Mais non. Il était passé à l’acte le salopiaud. Elle se redressa d’un bond pour s'asseoir correctement sur le bord de son lit, fébrile à l’idée d’en entendre plus. Si son frère était entré à ce moment précis dans la chambre, il aurait pu apercevoir l’ancienne Mina - celle qui aimait bien les ragots, celle qui était amie avec tout le monde, celle qui n’était pas traumatisée. « Une fois ! Ou deux... » Elle observa le jeune homme, bouche bée. Puis, elle se souvient qu’il avait une soeur, assise juste à côté de lui. Elle jeta un coup d’oeil à Rory. Autant la situation l’amuse beaucoup, autant elle semble donner la nausée à la jolie blonde. « Mais ça veut rien dire. Je lui ai dit que c’était pas possible et... » Un silence pesant s’installa dans la chambre. D’habitude, elle aime bien le silence. Sauf que là, c’est pas super agréable. Un sourire vient ourler ses lèvres, menaçant. « Et c’était bien ? » Elle rejeta ses longs cheveux derrière son épaule dans un geste dédaigneux. « Honnêtement, je n’aime pas trop cette fille mais si elle te convient... » Elle s’interrompt soudainement, se rendant compte de qui elle parlait. « Ouai non, en fait, elle est chiante. Y a pas une autre fille mignonne dans le coin, avec qui tu pourrais passer tes ardeurs ? Genre, de ton âge plutôt. Et moins niaise. Ou un garçon ? Ca te dit rien, les garçons ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 566
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 1106

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Jeu 12 Jan - 15:46

Mina & Wheeler
« la jiggy jar jar doo.
Rory ne sait pas exactement de quelle manière réagir face aux révélations de Reese. Elle a envie d’hurler, de le secouer. À la place, elle contient tout au fond d’elle, aussi dur que cela puisse paraître, son expression se veut cependant calme et sereine, du moins la sérénité façon Rory Wheeler. Il va falloir qu’elle lui parle à cette fille, entre quatre yeux, comme elles savent si bien le faire. Oui, elle se prend la tête avec une gamine, mais en même temps c’est une sacrée teigne cette gamine, alors elle a le droit. Elle ne relance pas tout de suite la conversation, préférant largement garder le silence parce que de toute façon qu’est-ce qu’elle pourrait bien dire ? Il fait ce qu’il veut, il est majeur et vacciné, cependant Dieu sait à quel point il peut s’avérer con parfois. Très con si vous voulez entendre son avis personnel, mais bon, il est né comme ça après tout. Il lui a peut-être volé des centimètres et fait d’elle une naine de jardin de 157 centimètres mais de son côté, elle lui a piqué toute l’intelligence qui lui était normalement due, revers de bâton donc. Elle se laisse retomber sur le lit, jetant un coup d’œil à une Mina semblant fascinée par la drôle de situation se déroulant juste sous son nez. Elle compte sur elle pour briser le silence malaisant, parce que tout ce qu’elle risque de dire si elle ose ouvrir la bouche n’est autre que : c’est dégoûtant Reese, tu ne veux pas trouver une fille moins chiante, merci.

« Et c’était bien ? » Elle balance un regard noir à sa colocataire. Sérieusement ? Est-ce que c’était bien ? Ah non, elle ne veut pas savoir, elle en sait déjà beaucoup trop comme ça. Pas de détails. « Ne nous dit rien, je t’en prie, tu peux m’épargner les détails, Reese. » Au moins, elle lui offre une échappatoire, une porte de sortie, il peut lui en être reconnaissant. Même s’il est vrai que c’est elle, qui l’a foutu dans une situation délicate mais bon en même temps, il écoutait aux portes, il l’a cherché. « Honnêtement, je n’aime pas trop cette fille mais si elle te convient... Ouais non, en fait, elle est chiante. Y’a pas une autre fille mignonne dans le coin, avec qui tu pourrais passer tes ardeurs ? Genre, de ton âge plutôt. Et moins niaise. Ou un garçon ? Ça te dit rien, les garçons ? » Elle ne peut contenir un rire, c’est tout simplement impossible après une tirade de ce genre. Finalement, elle se rattrape plutôt bien. Elle évitera de lui tenir rigueur de sa question antérieure. « Je suis plutôt d’accord avec Mina, enfin pour l’âge, non pas que je n’aime pas spécialement Izzie, mais voilà le fait est qu’elle est jeune. » Mensonge, pur mensonge. Il faut bien avouer que ses propos contrastent complètement avec ce qu’elle a bien pu révéler un peu plus tôt à la jeune femme, elle espère qu’elle ne la grillera pas, elle ne veut pas que Reese se sente mal tout simplement parce qu’elle n’apprécie pas le moins du monde sa chère et tendre. « Les garçons c’est moins chiant tu sais, ça te prend moins la tête, ça rechigne pas pour un oui ou un non. » Enfin, ça dépend desquels bien sûr, mais elle préfère autant le voir aux côtés d’un mec, temps qu’il ne lui fait pas concurrence. « Je parie que Misha, l’éclaireur, il est gay ou bi. En tout cas, il est plutôt pas mal, t’en dis quoi Mina ? » Voilà, Misha, le parfait beau-frère, ça c’est un bon plan.
Spoiler:
 

● ● ● ● ●

❝ caught between a strong mind and a fragile heart. ❞ I don't like to feel like I'm some fragile package that has to be shipped by high-priority mail and handled with white gloves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 520
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 699

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Mer 8 Fév - 3:13

Mina, Rory & Reese
« la jiggy jar jar doo.
Tout ça ressemblerait presque au monde d’avant. Trois (grands) ados, entassés dans une chambre en train de discuter de leurs béguins. Reese apprécierait presque s’il n’était pas complètement mort de honte. « Et c’était bien ? » La question surprend Reese qui fait des yeux ronds à Mina. Il s’attendait à peu près à n’importe qu’elle réaction sauf à celle-là. Sauf à quelque chose de positif en fait. « Ne nous dis rien, je t’en prie, tu peux m’épargner les détails, Reese. » Déjà, la réaction de Rory est plus sensée. Reese glisse un petit « Je comptais pas vous donner les détails de toute façon » et Mina reprend. « Honnêtement, je n’aime pas trop cette fille, mais si elle te convient... Ouais non, en fait, elle est chiante. Y a pas une autre fille mignonne dans le coin, avec qui tu pourrais passer tes ardeurs ? Genre, de ton âge plutôt. Et moins niaise. Ou un garçon ? Ça te dit rien, les garçons ? » Ah bah voilà. C’est à ça que s’attendait Reese. Ouf. Le voilà rassuré. Toutefois, son cœur se serre un peu quand il réalise que sa sœur et sa nouvelle amie ne portent pas vraiment Izzie dans leurs cœurs. Reese est un utopiste, un rêveur. Dans sa tête, tout le monde aime tout le monde et la souffrance n’existe pas. Là-dedans, c’est le pays des bisounours. Mais dans la vraie vie… Et bah non. Dans la vraie vie, Izzie est niaise. « Elle a dix-neuf ans quand même. » Proteste timidement Reese. L’âge d’Izzie lui a toujours posé problème. Elle était tellement jeune quand ils se sont rencontrés qu’il a du mal à la voir comme autre chose qu’une enfant. Pourtant, une part de lui sait qu’elle n’a plus grand-chose de la gamine qu’elle était à l’époque. Il sait qu’elle a grandi et pourtant, il arrive quand même à culpabiliser, à se sentir comme un vieux pervers qui profite de l’innocence d’une jeune fille bien trop merveilleuse pour lui. Il ne cherche pas à se défendre d'avantage. D’une part parce que même s’il aimerait, il ne peut pas forcer Mina et Rory à apprécier Izzie et puis surtout parce que lui-même n’assume pas l’attirance qu’il éprouve pour elle. « Les garçons, c’est moins chiant tu sais, ça te prend moins la tête, ça rechigne pas pour un oui ou un non. » Renchérit Rory en l'ignorant complètement. Un petit sourire se dessine au coin des lèvres de Reese qui regarde sa sœur avec un sourcil levé. Il repense à tous les petits copains débiles que Rory a eut dans sa vie et il doute un peu (beaucoup) de ce qu'elle est en train d'affirmer. « Je parie que Misha, l’éclaireur, il est gay ou bi. En tout cas, il est plutôt pas mal, t’en dis quoi Mina ? » Écoutez, Reese n’est pas gay. Il a eu aujourd’hui même la preuve que les filles lui faisait de l’effet, mais il s’est toujours dit que si l’occasion se présentais, si un jour il tombait amoureux d’un homme et bien ça ne serait pas la fin du monde, loin de là. Après tout, on tombe amoureux d’une personne pas d’un appareil reproductif, non ? Et il faut dire que Misha est tout à fait charmant, drôle et plutôt séduisant. Malheureusement, il ne fait pas battre le cœur du pauvre Reese qui reste fixé sur sa petite rouquine. « Et bah Rory, arrange-moi un rendez-vous et on verra comment ça se passe. » Plaisante-t-il en se penchant vers sa sœur. « Peut-être qu’on pourrait organiser un double rendez-vous, si on invite Sully. J’ai vu qu’il te plaisait bien ! » Ah ! C’est à son tour de rigoler un peu ! Il regarde Rory rougir et c’est la consécration. Il sait qu’elle n’est pas amoureuse de lui, du moins il espère, mais il a bien vu comment elle se comporte autour de lui, il faudrait être aveugle pour ne pas le voir. Mais attendez… Il manque quelqu’un ! Très content de lui, Reese repose son attention sur Mina, qui est toujours là, sur son lit. « Et toi, est-ce qu’il y a quelqu’un qui fait battre ton petit cœur de pierre ? » Il lui lance un clin d’œil amusé à Mina et se prépare éviter l’éventuel coussin qu’il pourrait se prendre dans la tronche sous peu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 503
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 763

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Mar 28 Fév - 20:40

Elle voit bien que les Wheeler sont aussi mal à l’aise que ses parents, le jour où elle leur a demandé comment on fait les bébés. Elle avait huit ans. Des années plus tard, elle possédait toujours ce don de merde pour poser des questions gênantes et/ou chiantes et surtout, pour ne jamais lâcher le morceau jusqu’à ce qu’elle obtienne une réponse. En ces temps sombres, c’était devenu son petit plaisir coupable. Voir les gens se tortiller de gêne, rougir soudainement, voir s’enfuir en courant. « Je suis plutôt d’accord avec Mina, enfin pour l’âge, non pas que je n’aime pas spécialement Izzie, mais voilà le fait est qu’elle est jeune. » La jeune asiatique tourna vivement la tête vers sa colocataire, affichant un air moqueur. Elle ne disait pas le contraire dix minutes plus tôt ? Elle aurait pu la balancer, mais non. La Lightwood était loyale, même avec des gens qu’elle ne connaissait pas depuis longtemps. Au pire, elle s’en servirait d’arme plus tard. Pour faire régner le chaos et la discorde dans la demeure tranquille. Elle entendit Reese protester faiblement. Elle retint un Pedobear mais finalement, elle préféra se taire. Déjà qu’il lui servait de souffre-douleur, elle ne voulait pas non plus se le mettre à dos, juste se moquer un peu de lui. Le problème étant que ni l’un ni l’autre n’était encore habitué à l’humour de l’autre. Elle ne connaissait pas les limites du jeune homme et ne voulait pas pousser le bouchon trop loin. Simplement parce qu’elle risquait de se faire jeter hors de la maison et qu’elle tenait trop à son lit. « Les garçons, c’est moins chiant tu sais, ça te prend moins la tête, ça rechigne pas pour un oui ou un non. Je parie que Misha, l’éclaireur, il est gay ou bi. En tout cas, il est plutôt pas mal, t’en dis quoi Mina ? » Qui ? Elle avait une tête à connaître les noms de tous les bouseux du coin ? Elle fronça les sourcils. « Hein ? C’est qui Misha ? A quoi il ressemble ? » Elle ne se souvenait pas des noms mais elle se souvenait des têtes. Elle avait juste besoin d’un description physique. Normalement. En réalité, elle doutait de savoir reconnaître tous les olympiens. Simplement parce qu’elle ne sortait pas assez. L’associable. « Et bah Rory, arrange-moi un rendez-vous et on verra comment ça se passe. Peut-être qu’on pourrait organiser un double rendez-vous, si on invite Sully. J’ai vu qu’il te plaisait bien ! » Sa tête faisait des allers-retours entre les deux Wheeler, afin de ne rater aucune miette de cette conversation. « C’est lequel, Sully ? » Et boom, voilà les rôles qui s’inversent. Reese semblait bien s’amuser tandis que Rory meurt de honte, ce qui fait sourire Mina. Vraiment, cette idée de venir dans ce camps, c’était une bonne idée ! Dans cette chambre propre et lumineuse, elle en oublierait presque le monde apocalyptique qui règne en dehors des murs d’Olympia. Mais soudain, le petit mouton blond se tourna vers. Et elle comprit qu’elle était grave dans le caca. Elle lui lança un regard du “n’essaies même pas” mais évidemment, ça n’avait aucun effet sur Reese qui semblait bien décidé à prendre sa revanche. « Et toi, est-ce qu’il y a quelqu’un qui fait battre ton petit cœur de pierre ? » Il lui fit un clin d’oeil, censé l’apaiser. Elle se leva d’un bond et avança d’un pas, levant le poing en l’air, faisant mine de vouloir le frapper tandis qu’elle affichait un air meurtrier. Finalement, elle se laissa tomber sur son lit, dans une pose pleine de séduction. « En fait, j’attendais juste que tu me déclares ta flamme mais apparemment, tu es trop concentrée sur ta Izzie. » Elle porta une main à son front, comme une héroïne de tragédie. « Vraiment, j’ai le cœur brisé par tant de cruauté de ta part Reese. Vraiment. » Elle afficha un air de chien battu et se tourna vers Rory ? « N'est-ce pas que ton frère est cruel ? Suis-je aussi détestable pour mériter tant de cruauté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 566
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 1106

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Lun 20 Mar - 0:11

Mina & Wheeler
« la jiggy jar jar doo.
Les garçons. Un sujet complexe. Aucun de ses petits-amis n’a jamais su, jamais, trouver grâce aux yeux de Reese. Pas assez bien, trop coincé, trop décalé, infréquentable. Il leur trouvait toujours un défaut quelconque, aussi minime soit-il, ça lui suffisait pour ne pas approuver et sortir sa carte " droit de veto du jumeau ". Jamais, ils n’auraient dû élaborer ce système de droit de veto, pire erreur de leur vie, ça lui a bien souvent joué des tours, surtout à elle. Alors il est vrai qu’elle peut sembler excessive avec Izzie, pourtant, elle a déjà partagé son frère avec quelqu’un d’autre sans que cela ne pose un réel problème. C’est juste que cette fille, elle ne peut tout simplement pas la blairer, point barre. Oui, une part d’elle se sent peut-être jalouse, peut-être qu’elle le sait trop entiché et que ça lui fait peur, au fond elle ne sait pas vraiment et ne cherche pas plus loin. Elle ne l’apprécie pas, c’est tout. Et pourtant, elle n’a pas envie de lui causer de la peine en lui avouant son ressenti actuel, alors elle joue la comédie, fait mine de rien, esquive le sujet.

« Misha c’est l’éclaireur brun, yeux verts, toujours l’air à l’ouest. Quelques fois, il donne l’impression de venir tout droit d’un autre monde, mais il est sympa. » Fatalement qu’elle le trouve sympathique, c’est lui qui s’est chargé de partir en repérage pour tout ce qui touche de près ou de loin aux médicaments et donc à son insuline. Donc, elle lui est plus que reconnaissante. Rory ne peut s’empêcher de rougir à l’évocation de Sully, elle lève les yeux ciel. Elle aurait dû se douter qu’il ne manquerait pas de répliquer. Elle les imagine parfaitement, à un double rendez-vous, ce serait on ne peut plus cocasse et étrange, mais au moins ça aurait le don de tuer le temps. Dieu sait ô combien on s’ennuie ferme à Olympia. « Je pensais qu’il n’était pas assez bien pour moi, selon tes dires ou plutôt selon ta mauvaise langue. » Encore quelqu’un qui n’a pas su séduire Reese. Pourtant, il a tout pour lui, grand, sexy, protecteur, charismatique. D’accord, son sens de l’humour peut laisser à désirer et son second degré est parfois inexistant, mais l’homme parfait n’existe pas ! Et puis, il embrasse plutôt bien mais ça, mieux vaut ne pas le révéler à son jumeau. « Sully c’est un garde. Il est chargé de surveiller le portail de l’entrée en règle générale. C’est le blond aux yeux clairs, regard de tombeur et biceps en acier. » Précise-t-elle afin d’éclairer à nouveau les lanternes de Mina. La blonde connait presque tout le monde désormais, depuis le temps qu’ils sont là aussi, plutôt normal. Elle est plutôt contente que Reese dévie la conversation vers sa colocataire, elle peut à nouveau respirer et disperser sa gêne. Si seulement il savait que Sully n’est plus qu’une simple connaissance depuis un moment déjà… « Raconte-nous tout Mina, qu’on s’organise un triple rencard bien douteux et étrange à souhait. » Ce serait le summum de l’étrangeté. Elle lève ses mains au ciel, étirant ses muscles endormis, en faisant de même avec ses jambes engourdies, qui viennent finalement atterrir sans honte sur les cuisses de son frère. La petite répartie de Mina lui arrache un sourire satisfait. Pris à son propre piège, le petit Reese. « En plus d’être cruel, il est complètement aveugle, je suis tout à fait d’accord avec toi. » commence-t-elle avec entrain. Au moins, Mina n’est pas chiante à en crever, songe-t-elle immédiatement. C’est un fait à prendre en compte. « Mais de toute façon, il a toujours eu des goûts atroces, du moins jusqu’à présent. J’espère que ça changera un jour, quoiqu’il soit probablement une cause perdue. » Elle hausse les épaules avec une nonchalance non dissimulée. Y’a du vrai et du faux également. Izzie est une faute de goût, c’est certain, elle n’en démord pas.
Spoiler:
 

● ● ● ● ●

❝ caught between a strong mind and a fragile heart. ❞ I don't like to feel like I'm some fragile package that has to be shipped by high-priority mail and handled with white gloves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 520
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 699

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   Lun 7 Aoû - 19:35

Mina, Rory & Reese
« la jiggy jar jar doo.
Reese roule des yeux en écoutant Rory décrire Sully à Mina. Un regard de tombeur, des biceps en acier, rien de si formidable que ça ! Franchement le regard de tombeur c’est surfait, qui veut d’un tombeur ? Non, il faut quelqu’un d’attentionné, quelqu’un de gentil ! Un tombeur ? Quelle idée ! Et puis les biceps, c’est facile, tout le monde peut en avoir. Moi aussi j'en aurais si je devait pas m’occuper de la bibliothèque ! Et puis vous savez, soulever des livres ça fait les bras ! Donc ouais… Il est pas assez bien pour toi, pense Reese en plissant le nez. « Personnellement, j’aimerais que tu te fasses nonne Rory. Je peux en parler à Elijah si tu veux ? » Il lance un regard moqueur à sa sœur et repose son attention sur Mina. Et elle alors ? On veut savoir ! Elle se lève d’un coup avec un romanesque digne de Shakespeare, retombée sur son lit, elle opte pour une pose enjôleuse qui a le mérite de surprendre Reese. Mina a un don, c’est officiel. Dès que Reese pense l’avoir à peu près cernée, dès qu’il se dit que peut-être, il est capable d’imaginer ce qu’elle va dire ou faire, il tombe à côté. Non, même pas à côté, à genre, des kilomètres ! « En fait, j’attendais juste que tu me déclares ta flamme mais apparemment, tu es trop concentrée sur ta Izzie. » La grande tragédienne refait son apparition, Reese commence à rire doucement. Il pose une main sur son cœur « Mina je… Je… » Il prend un air pathétique et lève les yeux aux ciels comme les statues de vierges dans les églises. Mina reprend « Vraiment, j’ai le cœur brisé par tant de cruauté de ta part Reese. Vraiment. » Sa détresse serait presque convaincante s’il n’y avait pas dans ses yeux cette petite étincelle d’amusement. Elle se tourne vers Rory, l’appelant à la rescousse. Rory, qui se fait une joie de se retourner contre son frère. « En plus d’être cruel, il est complètement aveugle, je suis tout à fait d’accord avec toi. » Les grands dramaturges de ces derniers siècles seraient vraiment satisfaits de la performance des trois Olympiens. Rory reprend. « Mais de toute façon, il a toujours eu des goûts atroces, du moins jusqu’à présent. J’espère que ça changera un jour, quoiqu’il soit probablement une cause perdue. » Reese se met à rire franchement cette fois, brisant son personnage qui n’avait fait qu’une très brève apparition. « J’étais sur le point de dire que je pensais notre amour impossible, mais maintenant j’ai peur que Mina le prenne mal ! » Il se laisse tomber sur le dos redevenant ce Reese dramatique. « Et puis, comme disait ce bon vieux William, l'amour vrai, sa sincérité se distingue par les actes bien mieux que par les paroles. » Il commence à l’attention de Mina, citant Shakespeare comme si de rien n’était. Il se redresse. « Et franchement Mina vu les bleus que je me tape depuis notre entraînement, je doute que ton amour soit vrai ! » C’est à son tour de poser le revers de sa main sur son front et de feindre la blessure profonde. Il ferme les yeux et tend son autre main vers Mina comme pour lui faire signe de ne pas répondre. Ne t'épuise pas, c'est trop tard pour notre histoire ! Quand ils en ont terminé avec leur petit jeu, les trois amis gloussent comme des idiots, comme si tout près d’eux, les morts ne se relevaient pas et que la misère du nouveau monde n’existait pas.

Après une demi-heure, Reese quitte les filles pour retourner dans sa chambre, le pas et le cœur léger. Il ne sait pas ce qu’il ferait sans elles et il est heureux de savoir qu’il n’a pas besoin de l’imaginer. Mina et Rory seront toujours là pour lui.

N’est-ce pas ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Jiggy Jar Jar Doo {ft. Rory & Reese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LADY RORY's BLOG
» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.
» Rhys n' Rory
» Rory Donegan - Re finie !
» + and I fall apart (Rory)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: