Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés ! (ii) Olympians 524720511
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants (ii) Olympians 2638908463

Nous sommes en juin 2019. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza ! (ii) Olympians 2570672620

Nous sommes actuellement en pénurie d'Hamiltons & de Lazarus, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez
 

 (ii) Olympians

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyDim 17 Avr - 16:16





People of Olympia

« we believe in humanity. »

Dans la quête du personnage parfait, te voilà arrivé-e dans la fiche des prédéfinis de nos Olympiens. Nous en somme fort aise ! Nous tenons à te rappeler que les avatars ne sont là qu'à titre indicatif et que tu es libre d'en changer. Si tu as la moindre question, tu peux contacter Jenna Rhodes ou Elanor Barnes. Tu trouveras ci-dessous la disponibilité des prédéfinis de ce groupe.

BRYCE DALLAS HOWARD ✤ PEYTON YATES (prise)
LEE PACE ✤ MATTHEW GRANT (libre)
DIANE KRUGER ✤ ALMA FIELDS (libre)
JOSEPH FIENNES ✤ OSCAR HAYES (libre)
SARAH PAULSON ✤ EVIE DEARING (libre)
SIENNA MILLER ✤ WILLA YATES (libre)
JAMIE CHUNG ✤ JYN LEI PARK (libre)
HUGH JACKMAN ✤ WILLIAM JR. PRICE (libre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyDim 17 Avr - 16:37



« dite iron fist, velvet glove  »

Peyton Jude Yates

Nom & Prénom Peyton Jude Yates Âge 40 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Shérif des lieux, elle a également été élue comme membre du conseil restreint (au désarroi du leader des lieux). En novembre 2016, Peyton est élue leader d'Olympia à la place d'Elijah Weiss.

avatars proposés bryce dallas howard, katie holmes, reese witherspoon.
Vie avant l’apocalypse Journaliste économique, c'est clair qu'elle n'a guère la tête de l'emploi, comme quoi il faut toujours se méfier des apparences. Nombre de rôdeurs tués Puisqu'elle n'a pas été confronté si souvent que ça au monde extérieur sa collection de rôdeurs ne s'élève pas très haut. Une petite cinquantaine peut-être ? Nombre d'humains tués Quinze humains, six personnes en transition, lorsque la maladie s'est répandue au sein des murs d'Olympia, elle s'est vue attribuer cette tâche ingrate mais nécessaire. Le reste étant des jackals. 
Ce qu'il faut savoir
+ Peyton aurait pu faire l’objet d’un film romantique, job rêvé, petit ami parfait, tout lui souriait. En plus d’être née avec une cuillère en or dans la bouche, elle s’est toujours démenée pour obtenir tout ce dont elle désirait, ne souhaitant guère que sa vie repose simplement sur l’argent de ses parents et sur son nom de famille. En somme, Peyton est le type de femme qu’on adore détester, l’incarnation de la réussite, du moins en apparence.   

+ Tandis que son incroyable château de cartes s’écroule lorsque son fiancé découvre sa relation extra-conjugale avec son partenaire de bureau, elle décide de prendre de la distance avec tout ce drame dont elle est l’initiatrice. Elle quitte la Californie et revient à Olympia, son village natal, afin de renouer avec ses proches. À l’époque, elle n’a pas songé une seule seconde qu’elle s’y retrouverait définitivement coincée.

+ L’arrivée d’Elijah, qui bien vite se voit obtenir le statut de leader des lieux, est une véritable bouffée d’air frais, une délivrance. Elle peut enfin penser à elle, malgré le rôle qu’elle se voit offrir : shérif, gardien de la paix. Au début sceptique vis-à-vis de cette idée, elle assume désormais pleinement son rôle. Dynamique et autoritaire, elle mène les survivants d’une main de fer (dans un gant de velours). En effet, sous son apparente douceur Peyton est ferme mais néanmoins juste. 

+ La jeune femme a toujours souhaité qu’Elijah élargisse sa vision du monde, en coopérant pourquoi pas avec les riders. Il est clair qu’ils ne partagent pas les mêmes idéologies mais une alliance serait cependant avantageuse pour les deux côtés : des médicaments contre une protection. Peyton a donc entrepris – secrètement il va de soi – de se rapprocher du leader des riders, qu’elle a connu durant sa jeunesse, afin de voir ce marché aboutir. Jeu risqué qui pourrait lui coûter la confiance d’Elijah.

+ La vie bien rodée de l'Olympienne bascule le trente et un octobre 2016 suite à une attaque brutale des jackals. Blessée, emprisonnée, elle en garde de vives séquelles. C'est suite à cet événement qu'elle est élue leader d'Olympia, destituant ainsi Elijah et s'alliant par la même occasion avec les riders afin de permettre la reconstruction de la ville. Depuis, elle assume son nouveau rôle avec sang-froid et lassitude, elle n'aime pas spécialement cette place, bien qu'elle compte cependant la conserver et ce, malgré les tensions au sein des Olympiens divisés en deux partis distincts : pro-yates et pro-elijah.

+ En Juillet 2018, Peyton s'allie officiellement avec Aaren Diggs, un traité basé sur un partage de ressources équitable, profitant incontestablement aux deux clans. Lorsque les rumeurs concernant le décès d'Anita Jones lui parviennent, elle avertit immédiatement Diggs et apporte son aide afin de prendre la Mine. Depuis la fin de cette dernière, en février 2019, Olympia s'improvise centre scientifique et fournisseur officiel de l'antiviral.

« RIDDERMARK, CHEVALISE, MOONSHADOW. »


« LIENS DU PERSONNAGE »

willa yates sienna miller
Willa a toujours été cette enfant turbulente, cette boule d’énergie, cette tornade que Peyton a protégé corps et âme contre les foudres de leurs géniteurs stricts. Elle s’est faite gronder Peyton, elle s’est faite punir, mais c’était pour le bien de Willa, alors ça en valait la peine. Willa qui lui vernissait les doigts de pieds, Willa qui lui donnait son dessert en cachette, Willa qui la couvrait le soir, pendant qu’elle faisait le mur. Ces deux-là ont toujours été fusionnelles, peut-être trop. Elles se sont soutenues envers et contre tout. Puis, elle est partie, Peyton, partie pour l’université, partie pour la Californie et elle a dû se ranger, Willa, elle a perdu sa confidente et son garde du corps attitré. Il n’empêche qu’elles n’ont jamais cessé de s’aimer, elles ne se sont jamais perdues de vue, jamais. Depuis la fameuse fin du monde, elles forment un duo convaincant, la cadette est toujours là pour confronter l’ainée dans ses idées, mais aussi pour engueuler cette dernière quand elle n’approuve pas ses décisions. Non, elle n’est pas du genre à prendre des gants avec Peyton, encore moins depuis que cette dernière s’est retrouvé propulsée au poste de leader. D’ailleurs, elle n’aime pas ça, enfin si, mais elle a peur pour la vie de sa frangine, avec les responsabilités vient le danger, ça lui donne froid dans le dos. Elle essaye d'épauler son aînée comme elle le peut, surtout depuis son empoisonnement et sa fausse couche (à six mois de grossesse) ayant entraîné la perte d'Isaac. Elle est très affectée par cette perte ainsi que par la douleur de Peyton.
abel rhodes cillian murphy
Autrefois couple mythique, désormais séparés entre deux clans distincts, autant dire que Peyton et Abel ont parcouru un long chemin. Au lycée, tous les regards étaient braqués sur eux, la cheerleader et le quarterback, le couple à la fois cliché et pourtant tant envié. Follement amoureux, la passion s’est cependant bien vite estompée, laissant place à une relation dénuée de sens. Ensemble plus par dépit qu’autre chose et bien évidemment pour conserver les apparences, c’est sans grand étonnement qu’ils prennent des directions opposées après leur graduation et perdent ainsi tout contact. Ils se recroisent pas moins d’une quinzaine d’années plus tard lors d’un raid, tandis que l’apocalypse fait rage et que la nourriture commence à manquer et c’est l’attachement qu’Abel éprouve encore à l’égard de la jeune femme qui l’empêche d’assassiner froidement cette dernière. Depuis, c’est compliqué, Abel voit ce « résidu d’attachement » comme une faiblesse, tandis que de son côté Peyton y perçoit un moyen de conclure un marché pouvant assurer la pérennité d'Olympia. (possibilité d’évolution vers un lien romantique – ou non - à discuter entre les joueurs.)
arthur hamon michiel huisman
C’est en avril 2015 que ces deux-là se sont croisés au détour d’un carnage orchestré par les chacals. Peyton se trouvait effectivement dans le groupe de raiders sauvagement assassiné – pour la plupart du moins. Miraculée, elle parvient à s’échapper des griffes d’Arthur en lui dégainant son crochet du droit suivi d’un bon coup de genou dans les bijoux de famille. À la fois impressionné et tiraillé de douleur, l'ex chacal garde depuis ce jour un souvenir très précis de Peyton qui est donc soudainement devenue séduisante à ses yeux. Une sorte de proie de prédilection. Par chance, entre l’emprisonnement d’Arthur (puis sa réinsertion au sein de la carrière) et les sorties peu fréquentes de l'Olympienne, sans compter sa montée au pouvoir, ces derniers n’ont pas vraiment eu l’occasion de se recroiser. Pour autant, il ne l'oublie pas, elle reste un challenge, son challenge. Le hic, il y en a toujours un, c'est désormais l'alliance entre la Carrière et Olympia. Maintenant, Peyton n'est plus une simple survivante, non, Peyton est chef de clan et, de part son lien avec Aaren Diggs, elle pourrait d'un claquement de doigt le rayer de la carte. Elle s'en donnerait surement à cœur joie. Pour l'instant, elle ne connait guère encore son statut de chef de zone, mais ça ne saurait tarder. Les représailles sont imminentes.
alma fields diane kruger
Peyton et Alma, un duo de longue date, parsemé de taches d’ombre. Liées comme les doigts de la main au lycée, elles ne se quittaient pas, enchaînant les quatre cent coups, cumulant déboires amoureux, amitié et problèmes d’ado. Qui se ressemble s’assemble dit-on, le proverbe ne pouvait pas mieux coller. Mais, Alma a dérapé, imprégnant Willa, la cadette de Peyton, d’une mauvaise influence certaine. Alcool, cigarettes, sorties nocturnes. Personne ne touche à Willa, personne. Les ponts sont rompus, le contact est coupé, silence radio pendant plus d’une dizaine d’années. Il aura fallu une apocalypse pour réunir les deux femmes. Depuis, elles se soutiennent, faisant abstraction du passé. Alma est fidèle à Peyton, dévouée, toujours derrière elle pour la soutenir dans ses choix. Complicité retrouvée, qui l’eut cru ? Alma est un pilier dans la vie de Peyton, une épaule solide sur qui compter, un repère indéniable, tout comme Peyton l'est pour elle.
oscar hayes joseph fiennes
Peut-être qu’ils sont trop différents, surement même. Leurs divergences d’opinions prononcées, ils n’y ont jamais prêté attention, jusqu’à la destitution d’Elijah Weiss en tout cas. Il la remarque Peyton, dès son arrivée à Olympia, il pose les yeux sur elle et il sait déjà qu’il va s’y attacher. Ce n’est qu’une année plus tard, une année après l’arrivée d’Oscar, qu’ils entament une relation entrecoupée dans le temps, ni officielle, ni secrète. Elle n’est peut-être pas la femme de sa vie et il n’est surement pas celui qu’il lui faut, mais ils se contentent de ces moments répétés et partagés sous les mêmes draps au fil des ans, évitant d’aborder les sujets fâcheux, de s’y enliser. Tout bascule, le trente et un octobre 2016, date sombre. Weiss destitué, Peyton élue. Une Peyton qui de surcroît tente de l’évincer du conseil, qui ne lui prête même plus une once d’attention, attention qu'elle accorde à un autre. Lorsqu'elle se retrouve enceinte d'Abel Rhodes, il ne le digère pas. Elle, elle se méfie de lui, elle le connait trop bien, elle a conscience de ses intentions, de son besoin de contrôle, de son envie de la voir échouer. Au fond, Oscar aimerait tant remonter le temps, que tout redevienne comme avant, mais c'est impossible. Il sait qu'il est déjà aller trop loin, qu'il est prêt à aller toujours pour loin pour la voir enfin déchue.
lorelai tindall sarah michelle gellar
Il fut un temps, Lorelai et Peyton ont formé un duo plus que convaincant. Partageant les mêmes avis et idéaux vis-à-vis d’Elijah Weiss, ancien leader d’Olympia, elles se sont associées pour le bien de la ville. Elles ont toujours pensé qu’Olympia méritait mieux qu’un pacifiste à deux sous trop ancré dans le passé. Siégeant toutes les deux au conseil de la ville, elles tentaient de faire évoluer les choses, autant au grand jour que dans l’ombre, dans le dos du conseil et de son leader. Tout ce qu’elles voulaient, c’était le bien des habitants. D’ailleurs, Lorelai était la seule, ou presque du moins, à connaitre l’existence d’un lien entre Peyton et le leader du ranch, elle avait pertinemment conscience que cette dernière pactisait avec Abel Rhodes afin de fortifier la ville et de lui assurer un avenir. La grande différence entre Yates et Tindall fut que cette dernière, trop franche, a exposé son véritable point de vue au sujet de Weiss trop tôt, aux mauvaises personnes, elle aurait dû tenir sa langue. Malgré les efforts de Peyton, Lorelai est exclue du conseil et devient le vilain petit canard de la ville. Quand elle quitte cette dernière, les deux femmes se promettent de garder contact, ce qu’elles ont fait jusqu’à présent, sortant de l’enceinte de leurs clans respectifs afin de se rencontrer et de se partager également quelques informations confidentielles. Plus que des anciennes alliées, elles sont amies. D’ailleurs, lorsque Yates a été élue nouvelle dirigeante d’Olympia, elle a immédiatement su que la ville serait désormais entre des mains sûres, peu importe les avis divergents à ce sujet. Depuis cet événement, Peyton n’a de cesse de tenter de ramener Lorelai à Olympia et si cette dernière refuse, peut-être craquera-t-elle un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyVen 19 Mai - 13:13



« dit le taré  »

Matthew Eddard Grant

Nom & Prénom Matthew Eddard Grant Âge 37 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Professeur d'histoire avant le début de l'Influenza, il a conservé ce poste ici à Olympia, malgré son côté trop conspirationniste. Cela lui vaut d'ailleurs d'être surveillé par plusieurs membres de la communauté.

avatars proposés lee pace, chris hemsworth, wilson bethel
Vie avant l’apocalypse Il arpentait les salles de classe en tant que professeur d'histoire dans un lycée en Floride. Nombre de rôdeurs tués Une bonne cinquantaine, il n'aime pas trop se salir les mains, alors il délègue ou fuit (il a des jambes, alors autant les utiliser). Nombre d'humains tués Aucun pour l'instant, il ne croit pas que la violence puisse résoudre quoique ce soit. C'est un pacifiste dans l'âme. 
Ce qu'il faut savoir
+ Matthew est le premier d'une fratrie de trois garçons qui ont donné du fil à retorde à leurs pauvres parents. Enfant parfois turbulent, il passait son temps à grimper aux arbres et à en tomber (ce qui lui vaut quelques jolies cicatrices). Cependant, des trois garçons, il est le seul à s'intéresser sincèrement à l'école, faire ses devoirs tous les soirs en rentrant et adorer passer du temps devant les chaînes d'histoire à la télé.   

+ Naturellement, il étudie l'histoire en profondeur et décide même de l'enseigner. La vingtaine bien entamée, il développe un étrange goût pour les théories du complot et devient quelqu'un de respecté dans le milieu des conspirationnistes. Il tient un blog rassemblant des preuves sur tel ou tel sujet, passant de la Zone 51 à l'assassinat de Kennedy. Il croit dur comme fer que le gouvernement américain a orchestré cette Influenza et cherche encore des preuves sur le sujet.

+ Justement, lorsque l'épidémie s'est déclarée, il a refusé catégoriquement de rejoindre les zones de quarantaine et s'est barricadé dans sa maison avec sa femme. Ils n'en sont sorti que des mois plus tard, constatant avec dégoût ce qui était arrivé au monde. Matthew est alors obsédé par l'idée de trouver des réponses et va parcourir le pays à la recherche d'indices. Il rassemble des témoignages, pille des bibliothèques afin de conserver un maximum d'ouvrages plus ou moins importants. Avec sa femme, ils échoueront au Texas. Ils intègrent d'abord le camp chaotique de la Carrière, y passent de longs mois pas toujours faciles. Matthew récoltent des informations et, à terme, consent à quitter les lieux, sa femme ne supportant plus ce mode de vie barbare. 

+ Ils échouent à Olympia en 2014 et Matthew trouve en Elijah Weiss - ancien leader des lieux - un allié, presque un ami. Son côté scientifique fou en agace plus d'un mais Elijah sait se servir de ce puit de savoir. Il devient très vite professeur dans la petite ville, enseignant à ceux qui le souhaitent, l'Histoire du monde. Et, bien sûr, Matthew intrigue avec ses théories de conspiration. À la fois fascinant et complètement cinglé, il perd totalement pied lorsque sa femme est victime d'une morsure de rôdeur. Incapable de voir la vérité, d'assumer et de la tuer, c'est un membre d'Olympia qui l'achève. Il est encore très tourmenté par cette perte et certain le pense complètement fou.

+ Lorsqu'Elijah Weiss est évincé de sa place de leader, Matthew est l'un des rares à rester à ses côtés, persuadé qu'Elijah n'a rien fait pour mériter ça. Il se méfie de Peyton Yates : conspiration oblige. Il voit d'un très mauvais œil l'alliance avec les Riders. Quand cette dernière prend fin, il n'y croit pas vraiment, s'imaginant que la ville est esclave du Ranch, jusqu'à ce qu'Olympia décide cette fois de s'allier à la Carrière. Nouvelle conspiration ? Surement. Entre ce nouveau pacte et le virus Lazarus (dérivé de l'Influenza) se répandant comme la peste, il ne sait plus où donner de la tête. Il a commencé à rédiger un livre, à défaut de pouvoir tenir un blog, répertoriant tous les événements déroutant se produisant dernièrement. D'ailleurs, il a secrètement monté un groupuscule d’adeptes fascinés par ses théories. Ainsi, une fois par mois, il quitte l'enceinte d'Olympia et rejoint la Carrière afin de s'entretenir avec ces derniers.

+ Aux premières loges pour assister à la vision d'un Elijah assassiné et transformé en rôdeur, cet incident achève de briser quelque chose chez lui. D'abord persuadé que ce meurtre est étroitement lié à Lazare, dont l'influence est de plus en plus notable dans la région, Matthew cherche à rassembler toutes les informations connues à son sujet. De fil en aiguille, ce travaille vire à l'obsession puis à une fascination malsaine pour le gourou et sa secte. La folie douce qui le ronge de plus en plus ardemment achève de le convaincre de la justesse de ce qu'il est venu à considérer comme une véritable théocratie, bien qu'il soit encore tout à fait conscient de l'impopularité de ce genre d'opinion et de l'importance de s'en cacher vis-à-vis de ses pairs. Néanmoins, il a désormais la certitude que Lazare l'estime digne de lui, puisqu'il lui a envoyé un émissaire afin de le guider sur le droit chemin...

« undisclosed desires, lux, valtersen. »


« LIENS DU PERSONNAGE »

madison hobbs anna sophia robb
Il l'aime bien cette gamine, avec sa mine un peu candide et ses grands yeux, son air attentif et ses oreilles qui traînent. Il se sent écouté quand elle est dans le coin, c'est quelque chose qu'il apprécie particulièrement puisque tout le monde le considère comme un déséquilibré. Madison fait d'ailleurs partie du groupe d'adeptes fasciné par les nombreuses théories du complot de Matthew, ça l'amuse, ça lui change les idées. Elle a même l'honneur d'être la première à pouvoir lire les chapitres du livre écrit par l'Olympien. Pour autant, elle ne croit pas réellement aux histoires farfelues de son ami, elle aime simplement l'écouter, passer du temps en sa compagnie. Ces derniers temps, elle craint cependant pour Matthew qui semble sombrer de plus en plus profondément, elle a peur qu'il en oublie la réalité. Alors, elle tente de le garder sur terre.  
suzy valtersen gillian anderson
Suzy est pour lui une mine d'informations incroyable et un personnage intéressant d'un point de vue humain. Lorsqu'il était encore à la Carrière, il n'était pas rare de voir Matthew traîner près de l'échoppe de Suzy pour faire un brin de causette ou rassembler des informations sur le mode de vie des survivants ou autres trucs délirants. Ça changeait bien les idées de Suzy, une bouffée d'air bienvenue dans ce monde si terne. Ils pouvaient débattre des heures de leurs points de vue divergents sur telle ou telle question. Et si parfois, le ton montait et les esprits s'échauffaient, ils savaient vite redescendre. Jamais d'embrouilles entre ces deux là. Seulement de la tristesse. Suzy ne digère pas trop l'abandon de Matthew et son déménagement pour des contrées plus vertes.
oscar hayes joseph fiennes
C'est Oscar qui a recruté Matthew et sa femme en 2014. Enfin, surtout sa femme qu'il a tout de suite jugé saine d'esprit. Pour Matthew c'était plus compliqué. Un bon gars certes, mais avec un sérieux problème. Oscar a du mal à se faire à cet homme à la fois brillant et déséquilibré. Il l'étudie de loin. Il a essayé la thérapie mais sans résultat. Matthew ne se laisse pas faire. Il pense qu'Oscar fait partie d'une quelconque conspiration visant à lui laver le cerveau pour qu'il oublie ses recherches sur l'Influenza et l'apocalypse. Oscar aimerait bien faire disparaître Matthew, ce serait un sacré problème en moins, surtout que ce dernier cherche à prouver au reste d'Olympia qu'Oscar n'est qu'une sorte d'imposteur. Il a cependant bien trop peur que sa disparition fasse du grabuge au sein de la ville.
alma fields diane kruger
Alma est l'une des premières personnes à accueillir Matthew lorsqu'il arrive à Olympia avec sa femme. Ils deviennent très vite amis et travaillent ensemble sur la question du virus. Ils partagent de nombreuses conversations sur le sujet, cherchant à tout prix la vérité. Si Matthew est un homme d'esprit (pas très sain, certes, mais quand même), Alma est une femme d'action et elle n'hésite pas à mettre les mains dans le sang. Ce constat dégoûte Matthew mais il doit avouer penser que, tôt ou tard, des réponses seront trouvées. Ils travaillent donc main dans la main sur la question de l'Influenza, répertoriant leurs trouvailles consciencieusement. Ils partagent un esprit en proie à une folie certaine et se confortent l'un et l'autre dans ces idées étranges. Et, tout ce que l'on peut constater, c'est que l'arrivée du virus Lazarus, nouveau fléau, ne fait que les plonger un peu plus dans leur obsession. Leur relation en devient presque toxique et dangereuse.
grayson olsen bradley cooper
Intrigué par un comportement pour le moins particulier, Grayson l'a d'abord observé, étudié de loin avant de prendre la décision de se rapprocher de lui. Il ne lui a pas fallu déployer des trésors d'artifices pour se glisser dans ses petits papiers ; rapidement, il comprend que Matthew est sur une pente très glissante et en train de vriller dangereusement mais il y voit quelque chose à exploiter pour ses propres intérêts. Aussi choisit-il de lui révéler sa propre appartenance à la tribu de Lazare et lui fait-il miroiter la promesse de pouvoir intégrer les rangs du gourou... mais pas gratuitement, forcément. Matthew s'emploie donc à lui fournir toutes les informations que Grayson ne peut pas se procurer, sans se rendre compte de l'ascendant de plus en plus important que l'espion Lazarus prend sur lui, ni même qu'il a désormais passé un point de non-retour : il en a déjà trop fait pour Grayson et si cela venait à être dévoilé, Olympia ne lui pardonnerait pas cette trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyVen 19 Mai - 13:14



« dite dr frankenstein »

Alma Ellen Fields

Nom & Prénom Alma Ellen Fields Âge 40 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Elle s'occupe de rafistoler les survivants, que ce soit petits bobos ou blessures plus importantes, elle est toujours présente, prête à l'appel, fil et aiguille à la main. Elle est également chargée d'effectuer de nombreux tests en rapport avec le nouveau virus Lazarus sévissant plus que jamais à l'heure actuelle.

avatars proposés diane kruger, rose byrne, katheryn winnick.
Vie avant l’apocalypse Chirurgienne en traumatologie, elle en a sué pour arriver à ce stade, tout ça pourquoi ? Pour que le monde parte en vrille. Merci bien. nombre de rôdeurs tués Pas beaucoup, elle n'est jamais réellement sortie d'Olympia depuis le réveil des morts, pas seule en tout cas ; on a trop besoin d'elle à l'intérieur. nombre d'humains tués Elle a perdu beaucoup de patients, mais elle n'en a jamais tué aucun de ses propres mains.
Ce qu'il faut savoir
+ Alma a vécu la majorité de sa vie à Olympia, elle y est née, elle y a grandi, elle l’aime cette ville, elle y est attachée. Sentimentalisme, nostalgie, elle ne saurait l’expliquer, c'est comme ça, c'est tout. Les souvenirs, les bons moments, les premiers émois, ils sont ici. Lorsqu’elle s’envole pour l’université de Stanford, à contre cœur, poussée par sa famille, elle sait qu’elle reviendra tôt ou tard. Elle n’oublie pas ses racines, les personnes auxquelles elle tient.    

+ Elle est brillante, Alma, culottée, ambitieuse, curieuse à souhait. Elle excelle en science, elle excelle en médecine, elle en fait des envieux. Pourtant, alors que plusieurs hôpitaux réputés pour leur programme d’internat la réclament, elle s’obstine, têtue comme une mule et revient au Texas, entamer son internat à Dallas. Elle est comme ça, butée, inflexible, tenace. Il s’agit de qualités autant que de défauts, elle en a parfaitement conscience. On l’aime ou la déteste, pas d’entre-deux. Elle n'est pas facile à vivre, elle ne s'en est d'ailleurs jamais caché.

+ Forcément, lorsque le monde s’écroule, elle lâche tout, revient auprès des siens. Elle n’est pas très douée quand il s’agit d’éclater des cervelles humaines, mais elle aide comme elle peut tandis que les militaires quittent les lieux, prennent la fuite, tandis que la safe zone qu’était Olympia s’écroule. Pas abattue, jamais, elle aide à fortifier les environs, prêtant mains fortes aux Yates, s’occupant des malades et des blessés, préservant sa famille. Figure incontournable de la communauté, beaucoup l'estime. 

+ A l’arrivée d’Elijah Weiss (leader à présent déchu), elle n’est pas convaincue, elle le trouve mou, faible et illogique, trop pacifiste, mais elle fait avec, bien qu’elle n’ait jamais dissimulé son soutien pour Peyton Yates, qu’elle juge plus légitime. Alors, forcément, lorsque Weiss est destitué, elle n’hésite pas à lyncher ce dernier en public, le tenant responsable pour la mort de ses parents, sauvagement assassinés la nuit du trente et un octobre 2016.

+ Alma a l’esprit vif, elle aimerait comprendre, comprendre l’origine du virus, comprendre pourquoi est-ce qu’ils sont tous infectés, comprendre comment inverser le tout. À l’abri des regards, elle se met dans la peau du docteur Frankenstein, disséquant des cadavres, enchaînant les expériences étranges, à la limite du glauque. Peut-être qu’elle se montre encore une fois trop excessive, peut-être qu’elle devient cinglée, l’idée lui traverse souvent l’esprit, mais de toute façon, elle n’a plus rien à perdre maintenant. Elle se laisse bercer par cette douce folie la guettant.

+ En décembre 2017, elle assiste à la vaccination publique, volant un vaccin afin de pouvoir l'analyser à Olympia. Elle l'injecte à un ancien chacal ayant récemment intégré les rangs d'Olympia afin de pouvoir étudier les effets du soi-disant remède et manque de voir sa réputation entachée. Heureusement, Peyton Yates, leader des lieux, l'extirpe de cette mauvaise pass et l'innocente malgré sa culpabilité. Depuis, elle a promis de se montrer plus sage et raisonnable. Elle est d'ailleurs chargée d'examiner les malades ayant survécu au vaccin Lazarus et les morts non-réanimés. Elle découvre que ce dernier a modifié les anticorps de certains, cependant il reste inactif dans l'organisme pour une raison qu'elle cherche à définir. Alma est peut-être la clef d'un futur vaccin ralentissant ou anéantissant les effets de l'Influenza. En tout cas, elle est bel et bien à l'origine du premier antiviral concocté afin de ralentir les effets de ce nouveau fléau. Mais, ce n'est pas suffisant à ses yeux, elle souhaite enrayer complètement ce nouveau virus, il s'agit de sa nouvelle vocation. Alors, elle continue ses petites expériences, bistouri à la main.

« SPARKLES, Lunaeye, DELREYS. »


« LIENS DU PERSONNAGE »

peyton yates bryce dallas howard
Peyton et Alma, un duo de longue date, parsemé de taches d’ombre. Liées comme les doigts de la main au lycée, elles ne se quittaient pas, enchaînant les quatre cent coups, cumulant déboires amoureux, amitié et problèmes d’ado. Qui se ressemble s’assemble dit-on, le proverbe ne pouvait pas mieux coller. Mais, Alma a dérapé, imprégnant Willa, la cadette de Peyton, d’une mauvaise influence certaine. Alcool, cigarettes, sorties nocturnes. Personne ne touche à Willa, personne. Les ponts sont rompus, le contact est coupé, silence radio pendant plus d’une dizaine d’années. Il aura fallu une apocalypse pour réunir les deux femmes. Depuis, elles se soutiennent, faisant abstraction du passé. Alma est fidèle à Peyton, dévouée, toujours derrière elle pour la soutenir dans ses choix. Complicité retrouvée, qui l’eut cru ? Alma est un pilier dans la vie de Peyton, une épaule solide sur qui compter, un repère indéniable, tout comme Peyton l'est pour elle.
oscar hayes joseph fiennes
Dire qu’ils ne peuvent pas se supporter est un véritable euphémisme. Outre leurs idéologies opposées, ils se sont toujours un peu battus pour l’affection et la confiance de Peyton Yates, sans oublier le fait qu’ils se détestent par principe, se servant mutuellement de défouloir humain. Depuis la montée au pouvoir de Yates, Alma est à l’affût, attendant qu’Oscar commette un faux pas, dévoile concrètement ses intentions, mais rien y fait. Roi de la dissimulation, il est trop soigneux, trop méthodique. Il adore se jouer d’elle, la faire tourner en bourrique, mettre sa relation avec Peyton en avant afin de la titiller, de la pousser à bout. Ils se cherchent des noises, c’est incontestable. La roue tourne cependant. Oscar ayant découvert l’étrange manie d’Alma consistant à expérimenter pas mal de choses douteuses sur des cadavres. Il la fait chanter, il la menace et il adore ça, il s’en amuse. Il souhaiterait briser la confiance que Peyton éprouve à l’égard du médecin des lieux (quoi de mieux pour affaiblir un leader que de faire tomber ses piliers un par un ?), mais avant ça, il compte bien profiter de son avantage.
matthew grant lee pace
Alma est l'une des premières personnes à accueillir Matthew lorsqu'il arrive à Olympia avec sa femme. Ils deviennent très vite amis et travaillent ensemble sur la question du virus. Ils partagent de nombreuses conversations sur le sujet, cherchant à tout prix la vérité. Si Matthew est un homme d'esprit (pas très sain, certes, mais quand même), Alma est une femme d'action et elle n'hésite pas à mettre les mains dans le sang. Ce constat dégoûte Matthew mais il doit avouer penser que, tôt ou tard, des réponses seront trouvées. Ils travaillent donc main dans la main sur la question de l'Influenza, répertoriant leurs trouvailles consciencieusement. Ils partagent un esprit en proie à une folie certaine et se confortent l'un et l'autre dans ces idées étranges. Et, tout ce que l'on peut constater, c'est que l'arrivée du virus Lazarus, nouveau fléau, ne fait que les plonger un peu plus dans leur obsession. Leur relation en devient presque toxique et dangereuse.
willa yates sienna miller
Remettre les vieilles histoires au goût du jour semble être la spécialité d’Alma. Amourachée de Willa Yates depuis le lycée, bien qu’elle n’en ait jamais rien laisser paraître, elle éprouve une affection particulière envers cette dernière, une affection réciproque. Il y’a de cela vingt ans, elle a été trop loin, elle en a conscience, entraînant la jeune Yates dans des combines douteuses. Elle s’en est voulu, énormément. Désormais, elle ne compte pas refaire les mêmes erreurs. Quand Willa est dans les parages, flânant dans ses draps, redécouvrant sa peau du bout des doigts, elle se sent revivre, elle se sent plus légère. Peut-être que Willa est celle qui l’empêche de s’effondrer totalement, de ne pas sombrer dans la folie. Ça lui fait peur. Elle a peur de tout perdre, peur d’entraîner Willa dans sa chute, peur de perdre Peyton en cas de dérapage, peur pour un rien. Elle y tient, aux Yates, elle y tient plus que tout, elles sont ses ancres.
lorelai tindall sarah michelle gellar
La jalousie, une sacrée plaie. Alma a toujours jalousé Lorelai et sa relation privilégiée avec Peyton. Elle n’arrive pas à l’expliquer, elle avait constamment l’impression d’être éclipsée par cette amitié, de n’être que la cinquième roue du carrosse. Elle déteste cette sensation. Alors, elle se montrait bien souvent odieuse envers Lorelai. Pas surprenant donc que cette dernière ait décidé de mener son enquête sur elle. Elle a découvert en la personne d’Alma une femme qu’elle juge instable, risquant de craquer à tout moment. Forcément, ça n’a fait qu’envenimer la situation et Peyton s’est bien souvent retrouvé piégée entre deux feux. Pourtant, si elles avaient mis leurs rancœurs de côté, elles auraient pu parfaitement s’entendre. En effet, les deux femmes partageaient les même idéaux vis-à-vis d’Olympia et d’Elijah Weiss. Elles ont tout foiré. Quand Lorelai est exclue du conseil et décide de tenter sa chance ailleurs, à la mine plus exactement, Alma ne cache pas vraiment sa joie. Elle préfère savoir Lorelai loin d’elle, loin d’Olympia et loin de Yates. Alma est surement une raison parmi tant d’autres pour laquelle l'ancienne mineuse n’a pas encore rejoint une nouvelle fois Olympia après l’ascension de Yates au pouvoir ni après la reprise de la Mine par Aaren Diggs.
evie dearing sarah paulson
Bien qu'elles se côtoient depuis presque cinq années maintenant, Alma et Evie ne s'étaient pas spécialement rapprochées, jusqu'à présent du moins. Il faut bien avouer qu'elles sont diamétralement opposées, pour autant elles reconnaissent les qualités de l'une et de l'autre. Puis, le virus Lazarus s'est répandu telle une traînée de poudre. Depuis, elles sont forcées de partager la plupart de leur journée. Elles coexistent afin de comprendre l'origine de ce nouveau virus ainsi que son fonctionnement et son évolution. à deux, elles forment un duo imparable, une symbiose s'installe d'ailleurs rapidement et naturellement entre elles. Bien sûr, leur relation fait parfois des étincelles mais elles s'apprivoisent au fil des jours. Evie ne sait cependant pas trop quoi penser des rumeurs circulant vis-à-vis d'Alma. Il paraît qu'elle aurait volontairement administré le virus Lazarus à un membre de la communauté... Alma de son côté ne dit rien à ce sujet, elle n'a pas assez confiance en sa nouvelle collègue. Arrivera probablement le jour où l'éthique de chacune d'entre elles seront confrontées. Jusqu'où sont-elles prête à aller afin d'éradiquer la menace Lazarus ?
ryan havener boyd holbrook
Une haine viscérale unit les deux olympiens. La raison ? L'amour, encore et toujours, est en question. Ryan, ex-jackal, a été intégré après la chute de Stonebriar à Olympia, largement aidé et appuyé par Willa Yates, qui est son amie. S'il ne s'est jamais rien passé entre Willa et Ryan, Alma n'a pas cessé de jalouser le blond depuis son arrivée à Olympia, s'imaginant qu'il allait lui voler les faveurs de sa tendre. Cette haine dont Ryan n'a jamais connu la réelle raison a poussé Alma à injecter le vaccin Lazare à Ryan alors que celui-ci était de passage à l'infirmerie pour une égratignure suite à un raid. Espérant probablement le tuer suite aux effets secondaires dévastateurs de ce vaccin, ce dernier s'en est toutefois sorti vivant, bien qu'affaibli. Désormais touché par les effets du gêne zombie apportés par le vaccin, il sait qu'elle est la raison de sa nouvelle condition, sans réellement savoir la raison de la haine que lui porte la médecin. Il a plusieurs fois pensé à se venger, mais la proximité d'Alma avec le clan Yates l'a pour l'instant stoppé dans son dessein. Toutefois, la situation pourrait exploser à tout moment, surtout s'il découvre qu'il a été la victime d'un simple excès de jalousie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyVen 19 Mai - 13:15



« dit the traitor  »

Oscar Luke Hayes

Nom & Prénom Oscar Luke Hayes Âge 42 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Membre du conseil depuis presque toujours. Comploteur invétéré nostalgique d'un temps révolu. Recruteur à ses heures perdues, il arpente les routes à la recherche de nouvelles têtes.

avatars proposés joseph fiennes, milo ventimiglia, ian bohen
Vie avant l’apocalypse Il était psychologue, d'où son horripilante manie à analyser tout le monde, tout le temps. Pour sûr, il garde encore aujourd'hui des traces de son ancienne vie. nombre de rôdeurs tués Il ne compte plus, beaucoup trop au fil des ans. nombre d'humains tués Douze humains, son rôle de recruteur l'amenant fatalement à faire de mauvaises rencontres. Sans parler des multiples attaques à l'égard d'Olympia l'ayant poussé à se salir les mains.

Ce qu'il faut savoir
+ Oscar a été élevé par sa tante et ce, depuis son plus jeune âge, ses parents ayant perdu la vie dans un accident de voiture, il n’en garde d’ailleurs aucun souvenir. Malgré cet événement tragique, il n’a rien à envier aux autres, s’épanouissant au sein d’un cocon familial aimant. Il grandit donc à Austin, capitale Texane qu’il ne quittera pour ainsi dire jamais. La routine ne lui déplaît pas vraiment, il apprécie ses habitudes tracées, son train train quotidien, le contrôle qu'il détient sur sa vie. Il n’échangerait cela pour rien au monde. Pourquoi quitter la sécurité au profit d’horizons incertains ?

+ Avide d'indépendance, de liberté et surtout déterminé à souhait, il ouvre rapidement son propre cabinet de psychologie en collaboration avec celle qui deviendra par la suite son épouse et finalement, son ex-femme. Elle est son plus grand échec et Dieu sait ô combien il déteste ce sentiment de faiblesse. Lors du divorce, elle le dépouille, il en reste amer, rancunier. Lui qui apprécie tant son confort, sa routine, le voilà sans rien, privé de son bébé : son cabinet. Attaché au contrôle, il aime diriger, ou du moins maîtriser ceux qui l’entourent. Il tombe donc de haut. Se plier aux règles ne l’embarrasse pourtant pas, pas tant que ces dernières font écho aux siennes.

+ À l’aube du chaos, il quitte la ville, lieu trop dangereux, trop risqué, en compagnie de ses deux cousines, qu’il considère comme ses sœurs. Elles sont la prunelle de ses yeux. Il ferait pratiquement n’importe quoi pour les protéger, c’est ce qui le pousse à survivre, à se démener. Ils arpentent les routes pendant deux années, ne se posant jamais, évitant les groupes, avant de terminer tous les trois à Olympia début 2012, peu après l’arrivée d’Elijah Weiss. Rapidement, il s’impose au sein du camp, auprès d’Elijah également, intégrant en un claquement de doigts le conseil. Fervent admirateur de Weiss, il croit en lui, en ses idéologies, souhaitant préserver l’humanité, principalement pour sa famille. Il est entièrement dévoué à la communauté, après tout, il doit tout à cette dernière. Véritable pilier, il est écouté et respecté, encore aujourd'hui d'ailleurs, ce qui pourrait bien se révéler être un atout majeur pour la mise en place de ses plans rimant avec trahison.

+ Suite au désastre, pour ne pas dire boucherie, du trente et un octobre 2016 (attaque dévastatrice à l'encontre de la ville), il devient plus solitaire, plus renfermé. Depuis la destitution de son leader adulé, ainsi que le traité avec les cavaliers liant Olympia et Crimson Valley, il n’arrive plus à faire bonne figure. Pourtant pas évincé du conseil et ce, malgré les protestations de Peyton Yates, il tente de ramener l’ordre. Jouant sur deux tableaux, son but étant à la base de ramener Weiss au sommet ou de tout simplement se placer à la tête d’Olympia. Et, même si, il ne supporte pas les riders, ça ne l’empêche pas de se trouver une alliée de taille parmi ces derniers, Winona Jackson, avec laquelle il semble sur la même longueur d’onde.

+ Mi-mars 2018, Oscar se voit dans l'obligation de redoubler de vigilance, d'élever la voix et de resserrer les rangs de ses partisans puisque suite à un acte irréfléchi d'un de ses fervents admirateurs, Peyton Yates, enceinte de six mois, perd son bébé. Il se voit ainsi légèrement discrédité et sa parole est mise à mal, il perd quelques fidèles qui le pensent impliqué. Et, encore une fois, le contrôle semble lui filer entre les doigts. Désormais, il est prêt à tout, prêt à se montrer plus radical, surtout depuis les excuses de Weiss et son inclination face à Yates. Il a trop donné pour l'ancien leader, c'est terminé, il n'est plus l'homme qu'il faut à Olympia. Non, c'est Oscar Hayes dont les Olympiens ont besoin, il en est persuadé.

+ Sentant la situation lui échapper peu à peu et encore une fois complètement opposé à une nouvelle alliance, cette fois-ci entre la Carrière et Olympia (peu importe qu'elle semble avantageuse), il décide de commettre l'irréparable. Lors de la première rencontre officielle entre les deux clans (août 2018), il tue secrètement - de plusieurs coups de couteau à l'abdomen - Elijah Weiss afin de semer le trouble au sein du nouveau pacte, souhaitant incriminer les carrières et ainsi compromettre l'alliance établie. Peut-être que ça ne fonctionne pas complètement mais le doute est profondément ancré dans les esprits. Lui n'est pas sans remord, il commence à être en proie à quelques terreurs nocturnes, hanté par le fantôme de Weiss en personne.

+ Fin de l'année 2018, un complot à l'égard d'Abel Rhodes est démantelé et Winona Jackson est ainsi déchue et emprisonnée. Oscar craint pour sa peau, craint que Jackson mentionne son nom. Heureusement, il n'en est rien et le secret de son alliance avec la Cavalière visant à destituer Rhodes et Yates meurt avec cette dernière. Une épine en moins dans le pied, bien qu'il commence sérieusement à devenir paranoïaque.

« ABΔИDON, wildbeast, midnight blues. »


« LIENS DU PERSONNAGE »

peyton yates bryce dallas howard
Peut-être qu’ils sont trop différents, surement même. Leurs divergences d’opinions prononcées, ils n’y ont jamais prêté attention, jusqu’à la destitution d’Elijah Weiss en tout cas. Il la remarque Peyton, dès son arrivée à Olympia, il pose les yeux sur elle et il sait déjà qu’il va s’y attacher. Ce n’est qu’une année plus tard, une année après l’arrivée d’Oscar, qu’ils entament une relation entrecoupée dans le temps, ni officielle, ni secrète. Elle n’est peut-être pas la femme de sa vie et il n’est surement pas celui qu’il lui faut, mais ils se contentent de ces moments répétés et partagés sous les mêmes draps au fil des ans, évitant d’aborder les sujets fâcheux, de s’y enliser. Tout bascule, le trente et un octobre 2016, date sombre. Weiss destitué, Peyton élue. Une Peyton qui de surcroît tente de l’évincer du conseil, qui ne lui prête même plus une once d’attention, attention qu'elle accorde à un autre. Lorsqu'elle se retrouve enceinte d'Abel Rhodes, il ne le digère pas. Elle, elle se méfie de lui, elle le connait trop bien, elle a conscience de ses intentions, de son besoin de contrôle, de son envie de la voir échouer. Au fond, Oscar aimerait tant remonter le temps, que tout redevienne comme avant, mais c'est impossible. Il sait qu'il est déjà aller trop loin, qu'il est prêt à aller toujours pour loin pour la voir enfin déchue.
alma fields diane kruger
Dire qu’ils ne peuvent pas se supporter est un véritable euphémisme. Outre leurs idéologies opposées, ils se sont toujours un peu battus pour l’affection et la confiance de Peyton Yates, sans oublier le fait qu’ils se détestent par principe, se servant mutuellement de défouloir humain. Depuis la montée au pouvoir de Yates, Alma est à l’affût, attendant qu’Oscar commette un faux pas, dévoile concrètement ses intentions, mais rien y fait. Roi de la dissimulation, il est trop soigneux, trop méthodique. Il adore se jouer d’elle, la faire tourner en bourrique, mettre sa relation avec Peyton en avant afin de la titiller, de la pousser à bout. Ils se cherchent des noises, c’est incontestable. La roue tourne cependant. Oscar ayant découvert l’étrange manie d’Alma consistant à expérimenter pas mal de choses douteuses sur des cadavres. Il la fait chanter, il la menace et il adore ça, il s’en amuse. Il souhaiterait briser la confiance que Peyton éprouve à l’égard du médecin des lieux (quoi de mieux pour affaiblir un leader que de faire tomber ses piliers un par un ?), mais avant ça, il compte bien profiter de son avantage.
matthew grant lee pace
C'est Oscar qui a recruté Matthew et sa femme en 2014. Enfin, surtout sa femme qu'il a tout de suite jugé saine d'esprit. Pour Matthew c'était plus compliqué. Un bon gars certes, mais avec un sérieux problème. Oscar a du mal à se faire à cet homme à la fois brillant et déséquilibré. Il l'étudie de loin. Il a essayé la thérapie mais sans résultat. Matthew ne se laisse pas faire. Il pense qu'Oscar fait partie d'une quelconque conspiration visant à lui laver le cerveau pour qu'il oublie ses recherches sur l'Influenza et l'apocalypse. Oscar aimerait bien faire disparaître Matthew, ce serait un sacré problème en moins, surtout que ce dernier cherche à prouver au reste d'Olympia qu'Oscar n'est qu'une sorte d'imposteur. Il a cependant bien trop peur que sa disparition fasse du grabuge au sein de la ville.
ANSELM VON BRANDT idris elba
Oscar c'est celui qui a ramassé Anselm sur le bord d'une route, c'est celui qui l'a ramené à Olympia, celui qui lui a offert une autre chance, celui qui lui a permis de s'intégrer. Alors oui, Oscar est profondément déçu par la désertion d'Anselm, en plus de se sentir totalement trahi. Ils partageaient autrefois des idéaux similaires, n'acceptant pas vraiment Peyton Yates en tant que leader et tolérant encore moins une possible affiliation avec la Carrière. Connaissant la profonde aversion d'Oscar envers les Cavaliers, ce n'est pas surprenant qu'il soit aussi amer à l'égard de son ancien ami. Anselm n'est pas du genre sentimental, mais il avoue éprouver des regrets à l'égard de l'Olympien. Il est peut-être celui qui lui fait le plus regretter Olympia. Mais, il se devait de quitter la ville, c'est tout, il n'a de comptes à rendre à personne. De plus, il est persuadé que prendre ses distances avec Oscar n'est pas une mauvaise chose, il sent bien que ce dernier se laisse doucement mais surement emporter par la folie des grandeurs, souhaitant se retrouver à la tête d'Olympia. Anselm ne veut pas finir au beau milieu d'un complot. Une chose est certaine, Oscar à l'intention de confronter Anselm tôt ou tard.  
willa yates sienna miller
Oscar est un gros con. C’est l’avis bien tranché de Willa. En même temps, c’est bien connu, Willa n’approuve aucun amant - ou ex amant - de Peyton. Alors en plus, quand il se trouve que celui-ci se révèle à l’origine du mouvement pro-Weiss, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle le soupçonne de vouloir voler la couronne de Peyton, tout comme elle le soupçonne d’avoir provoqué la fausse couche de cette dernière. Elle le déteste pour la mal qu’il fait à cette communauté, pour le mal qu’il inflige à Peyton surtout, et elle le lui fait savoir. C’est électrique entre eux. Lui, il ne se laisse aucunement troubler bien qu’en réalité il n’aime pas vraiment devoir se coltiner la cadette Yates dans les pattes. Elle ralentit ses projets. Elle n’est qu’une sale emmerdeuse. Il se doute qu’elle espionne le moindre de ses faits et gestes. Il sait pertinemment qu’il ne doit commettre aucun faux-pas. Le Olympiens aiment Willa Yates, c’est le gros problème, s’il souhaite l’évincer, il devra se montrer discret.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptySam 4 Aoû - 13:10



« dite cerveau sur pattes »

Evie Cordelia Dearing

Nom & Prénom Evie Cordelia Dearing. Âge 45 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Evie est importante au sein d'Olympia, non seulement de part ses grandes connaissances en médecine, mais encore plus maintenant que le virus Lazarus se répand telle une traînée de poudre. Elle occupe donc le poste de médecin, ainsi que celui de scientifique/chercheuse dans la lutte contre le virus Lazarus. Elle a aidé à concocter un premier antidote, elle travaille d'arrache pied afin de déterminer exactement les différents aspects du virus dans l'espoir d'élaborer un remède 100% efficace.

avatars proposés sarah paulson, amy adams, angelina jolie.
Vie avant l’apocalypse Beaucoup trop déçue par la gent masculine et peu intéressée en réalité par les histoires romantiques qu'elle jugeait - et juge encore aujourd'hui - futile, Evie se consacrait à sa carrière. Elle exerçait en tant qu' anatomopathologiste, passant le plus clair de son temps enfermée au sein d'un laboratoire prestigieux. Elle détient également un diplôme en hématologie.Nombre de rôdeurs tués Une fourchette allant de cent à deux-cent, ou plus, elle n'en sait trop rien. Nombre d'humains tués Huit. Et, elle n'éprouve aucun regret. Beaucoup d'ordures dans le lot.
Ce qu'il faut savoir
+ Evie naît à New-York au sein d’une famille de classe moyenne. Elle ne côtoie que très peu son père, toujours absent, trop souvent absent d’ailleurs. Il vit la nuit, dort le jour. Il lui est presque étranger. Sa mère lui répète qu’il est une sorte de super-héros travaillant dans l’ombre. Elle y croit, elle y croit jusqu’à ce que l’enfance laisse place à une nouvelle page de sa vie. Elle comprend rapidement qu’il trempe dans diverses histoires loin d’être nettes. Elle ne veut pas en savoir plus. Elle fait semblant de gober les mensonges de sa mère et de ses frères aînés. Mais, en réalité, elle craint pour sa famille, pour elle aussi. C’est probablement à cette période qu’elle commence à détester son paternel.

+ Trop intelligente pour son propre bien. Cette simple phrase qualifie à la perfection Evie Dearing. Rapidement, elle devient le petit prodige de la famille, celui de sa mère surtout, puisque son père s’en contrebalance clairement d’elle, c’est ce qu’elle s’imagine en tout cas (à moins qu’il ne souhaite simplement la préserver de la violence de son univers). Quant à ses frères, ils semblent suivre le chemin du patriarche. Gamine surdouée, en décalage avec le reste du monde, elle met du temps avant d’assumer cette condition. Elle saute trois classes, affronte une adolescence difficile, elle se sent complètement seule face aux autres. Pourtant, elle s’en sort à merveille.

+ Evie s’inscrit en faculté de médecine, elle excelle comme toujours. Elle entreprend une résidence de deux ans en hématologie et poursuit finalement une seconde résidence en anatomopathologie. À trente-cinq ans à peine, son curriculum vitae impressionne. C’est au cours de cette période que son père décède des suites d’une blessure par balle, sa mère quant à elle retourne vivre au Texas auprès de sa sœur. Elle n’en montre rien, pour autant quelque chose se brise en elle. Elle a pertinemment conscience que la relève est assurée et que ses frères reprennent le flambeau abandonné par leur paternel. Elle aimerait les dissuader, mais elle n’intervient pas, elle s’abstient. Ce n’est pas à elle de décider pour eux, s’ils souhaitent tremper dans diverses histoires de gang, c’est leur problème, pas le sien.

+ Contrairement à une grande majorité de la population, Evie n’est pas dupe. Lorsque la rumeur d’un nouveau virus se répand, elle ne tarde pas à aviser. Elle achète un billet d’avion et retrouve sa mère dans une petite bourgade Texane. Elle dévalise les magasins, stock de nombreuses vivres, allant du domaine alimentaire au domaine pharmaceutique. Elle ne se laisse pas prendre par surprise. Au départ, sa mère la pense folle, mais lorsque le virus débarque au cœur des Etats-Unis, elle ne peut que remercier sa fille, son prodige. Ainsi, elles survivent à deux pendant trois années avant que sa génitrice ne décède d’une mort tout à fait naturelle. Elle achève cette dernière afin qu’elle ne se relève pas. Par manque de ressource et peut-être également par peur de devenir complètement folle à force de discuter avec elle-même, elle rejoint Olympia. Un clan qu’elle surveille depuis ses débuts. Là-bas, elle est indispensable et appréciée, elle se fait rapidement une place au sein de la communauté. Peut-être même qu'elle s'épanouit beaucoup plus qu'à l'époque où les morts ne rôdaient pas encore sur terre.

+ Le quotidien d’Evie à Olympia a été marqué par un évènement traumatique. En octobre 2016, les chacals – groupe désormais déchu – attaquent la ville et kidnappent plusieurs Olympiens, elle fait partie de ces derniers. Torturée pendant un mois, elle est sauvée par quelques membres de son groupe. Depuis, elle sort de moins en moins, elle s’efforce d’oublier. Au début, elle était en proie à de nombreux cauchemars, désormais elle semble avoir en quelque sorte tourné la page, bien qu’elle n’oublie rien. À présent, elle dépense toute son énergie et sa concentration afin d’analyser, d’étudier et de mettre au point un antiviral capable de guérir totalement les survivants atteint du nouveau virus meurtrier : le virus Lazarus.

« OLD MONEY, DANDELION, INCONNU. »


« LIENS DES PERSONNAGES »

jj armistead mads mikkelsen
Elle a 22 ans, il en a 29. Il est son premier amour, elle n’est qu’un pion. Pendant une année entière, JJ fait miroiter à Evie monts et merveilles. Elle se laisse duper, elle qui est pourtant si intelligente, elle se laisse berner. Le seul objectif de JJ ? Lui soutirer des informations lui permettant de faire tomber Samuel Dearing, un chef de gang réputé, le père de la jeune femme. Pourtant, il se retrouve rapidement dans une impasse. Evie ne tient pas à se mêler aux affaires de son père et de ses frères, elle s’en tient loin même. Lui, il ne la quitte pas tout de suite, déjà parce qu’il adore se pavaner avec elle, faire ainsi enrager les hommes de la famille Dearing, ensuite parce qu’il n’est peut-être pas aussi insensible qu’il n’y paraît. Le comble du comble ? C’est elle qui le lâche. Parce qu’elle souhaite se concentrer sur ses études, parce qu’il est une distraction et qu’il la détourne de ses projets. Il rit jaune alors qu’elle tourne les talons. Après cette brève histoire, ils se sont oubliés pour mieux se retrouver. En novembre 2016, Evie atterrit au cœur de l’antre des chacals. Les retrouvailles sont douloureuses. Maître des tortures, il est chargé de tourmenter l’Olympienne. Il éprouve à la fois une sorte de satisfaction mêlé au regret d’ainsi la faire souffrir. Elle s’échappe un mois plus tard. Depuis, il hante ses rêves et maintenant qu'une alliance entre Olympia et la Carrière s'officialise, elle craint tout comme elle espère que leurs chemins s'entrecroisent encore.
madison hobbs annasophia robb
Le lien unissant Evie à Madison remonte à de très nombreuses années. En effet, c'est en partie grâce à Evie que Madison a pu se soustraire à l'environnement toxique au sein duquel elle vivait. Au cours de son internat en médecine, Evie croise de nombreuses fois la petite Madison et sa fratrie au détour des couloirs de l’hôpital. Elle est toujours seule, sans parent, sans adulte. Elle comprend rapidement que la petite est livrée à elle-même. Elle s'improvise ange gardien et surveille de près la demoiselle. Finalement, elle prévient les services sociaux et Madison est envoyée en Oklahoma. Après, silence radio. Ce n'est qu'en 2017, suite à l'alliance entre la Crimson Valley et Olympia, qu'elles se retrouvent. Elles ne percutent pas au début, elles ne se reconnaissent pas. De fil en aiguille, les souvenirs resurgissent et une complicité renaît entre elles. C'est grâce à Evie que Madison prend conscience que sa relation avec Winona Jackson, son mentor, est toxique, elle ouvre enfin les yeux. Evie est un modèle, une amie, une alliée. Elle ne la force jamais à se confier, elle ne la force jamais à mentir pour elle, non. L'Olympienne n'oserait pas, elle considère la Cavalière comme une sœur qu'elle doit protéger de ce monde. Malgré la fin de l'alliance entre les clans, elles mettent un point d'honneur à garder contact.
alma fields diane kruger
Bien qu'elles se côtoient depuis presque cinq années maintenant, Alma et Evie ne s'étaient pas spécialement rapprochées, jusqu'à présent du moins. Il faut bien avouer qu'elles sont diamétralement opposées, pour autant elles reconnaissent les qualités de l'une et de l'autre. Puis, le virus Lazarus s'est répandu telle une traînée de poudre. Depuis, elles sont forcées de partager la plupart de leur journée. Elles coexistent afin de comprendre l'origine de ce nouveau virus ainsi que son fonctionnement et son évolution. à deux, elles forment un duo imparable, une symbiose s'installe d'ailleurs rapidement et naturellement entre elles. Bien sûr, leur relation fait parfois des étincelles mais elles s'apprivoisent au fil des jours. Evie ne sait cependant pas trop quoi penser des rumeurs circulant vis-à-vis d'Alma. Il paraît qu'elle aurait volontairement administré le virus Lazarus à un membre de la communauté... Alma de son côté ne dit rien à ce sujet, elle n'a pas assez confiance en sa nouvelle collègue. Arrivera probablement le jour où l'éthique de chacune d'entre elles seront confrontées. Jusqu'où sont-elles prête à aller afin d'éradiquer la menace Lazarus ?
maiara talbert jessica alba
Evie est pragmatique, concentrée sur ses recherches et sur le virus Lazarus. Maiara, elle, ne jure qu'en ses croyances, fait appel à des pratiques qu'Evie refuse de reconnaître comme étant de la médecine. Depuis que les deux clans sont alliés et qu'Evie se promène parfois du côté du Royaume afin de récolter de nouvelles informations sur le virus, elle a été amenée plus d'une fois à croiser le chemin de cette étrange femme. D'abord sceptique, la blonde est désormais complètement réfractaire aux méthodes de Maiara et il vaudrait mieux pour cette dernière qu'elle ne vienne pas fourrer son nez dans les affaires médicales d'Olympia. L'animosité est réciproque et les deux jeunes femmes sont loin de partager le même point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptySam 4 Aoû - 13:13



« dite dame ginette »

Willa Dawn Yates

Nom & Prénom Willa Dawn Yates. Âge 38 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Gardienne de la paix, elle s'occupe de la sécurité intérieure du camp, patrouillant régulièrement au sein de la ville. Autrefois recruteuse, mais en réalité elle n'aime pas quitter l'enceinte d'Olympia et ce, malgré sa débrouillardise. Elle a vécu une expérience traumatisante la rendant désormais réticente à s'éloigner des barrières en tôle de la ville. Elle est aussi très douée de ses mains. Si elle n'est pas en train d'effectuer son tour de garde, vous pourrez la trouver chez elle en train de cuisiner ou de bricoler. Elle fabrique toutes sortes de choses ; pâtes à tartiner, produits ménagers, produits de beauté et surtout un savon aux plantes sauvages qui fait un malheur à Olympia. Bref, si vous avez une envie irrésistible de crêpes et de lessive, c'est à la porte des Yates qu'il faut frapper.

avatars proposés sienna miller, alison brie, kate mara.
Vie avant l’apocalypse Willa a toujours détesté les bancs de l'école. Après le lycée, elle est embauchée au bistrot du coin en tant que serveuse. Elle quitte rapidement le nid familial et s'installe chez son petit-ami de l'époque. Au fil des ans, elle cumule les petits boulots sans vraiment se fixer. Elle est heureuse comme ça, c'est son mode de vie et ça lui convient bien. La stabilité, ce n'est pas franchement son truc. Nombre de rôdeurs tués Un petit paquet, comme tout le monde. Elle n'a aucune pitié pour les cadavres. Nombre d'humains tués Cinq. Un vagabond sur le point de la dépouiller lors d'une escapade en dehors de l'enceinte d'Olympia et quatre chacals. Légitime défense, toujours.
Ce qu'il faut savoir
+ Willa est la deuxième fille des Yates, elle est née et a toujours vécu à Olympia ou du moins dans les environs. Vraie texane dans l’âme donc. Elle évolue au sein d'une famille stricte et conservatrice, valorisant les apparences et la retenue, tout ce qu'elle n'est pas en somme. Si, elle devait comparer sa vie pré-apocalyptique à une série télévisée, elle porterait sans aucun l’ombre d’un doute son choix sur Desperate Housewives. Wisteria Lane est sans conteste la représentation d’Olympia, quartier grouillant de rumeurs et de potins. Elle déteste ça, c’est horripilant à souhait. D’ailleurs, elle a fait parler d’elle sans se faire prier, car on ne la tient pas en place Willa. Véritable boule d'énergie impulsive et audacieuse, se fourrant à coup sûr dans de nombreux plans foireux. C’est comme ça depuis qu’elle est toute gosse, elle a toujours détesté qu’on lui dise quoi faire. Mieux vaut faire du sur-place qu’obéir, c’est une question de principe. Elle a besoin de tout tester par elle-même, incapable d’écouter le moindre conseil. C’est Peyton, sa soeur aînée, qui l’a toujours préservée et protégée du courroux de leurs parents, quitte à se voir punie à la place de sa cadette. Elle est son pilier depuis sa plus tendre enfance. Les liens du sang sont invincibles si vous voulez son avis - surtout les liens fraternels.

+ Lorsqu'elle se retrouve seule après le départ de son aînée, elle déchante bien vite, comprenant désormais qu'elle va devoir se conformer aux règles du patriarche de la famille. Ce n’est pas la joie, pas du tout et souvent, c’est explosif au sein de la demeure familiale Yates. Elle n’est pas Peyton, point barre. Un jour, elle décide tout simplement d’arrêter d’essayer de remplacer cette dernière aux yeux de ses parents. Tant pis. Pour autant, elle aime sa famille, mais une fois la majorité atteinte, elle quitte le cocon parental sans aucun regret, regagnant une liberté presque oubliée. Elle cumule les petits jobs, les petits-amis, elle se découvre une passion soudaine pour la gent féminine - qui fait enrager sa mère d’ailleurs - et la nicotine. Elle n’est pas franchement sérieuse, elle préfère se laisser vivre, quitte à foncer droit dans le mur. Mais, c’est sa vie, et elle ne l'échangerais contre rien au monde si ce n’est peut-être un million de dollars ou des photos compromettantes de Peyton.

+ Au début de l’épidémie, elle se trouve à Olympia avec ses parents et sa soeur. Elle fait partie de ceux qui croient dur comme fer aux premières rumeurs concernant les morts revenus d’entre...les morts, à raison d’ailleurs. D’abord protégé par l’armée, considéré comme une safe zone, le quartier est bien vite abandonné. Dès lors, elle aide à la fortification des maisons voisines, des barrières en tôle, ainsi qu’à la récolte de vivres pour les rescapés du coin. Elle a largement contribué aux fondements du clan. Début de l’année 2012, ses parents décèdent, son père est dévoré par un rôdeur, plus tard sa mère succombe à une morsure. Il n’y a plus qu’elle et Peyton, à deux contre les vivants et les morts.  

+ Téméraire, sans pour autant se montrer complètement suicidaire, elle brave les dangers de ce nouveau monde avec beaucoup de courage, d’humour et d’autodérision. Mais forcément, à force de s’approcher trop souvent du soleil, elle a brulé quelques-uns de ses plumes sur sa route, mais elle s’en sort plutôt bien Willa. Elle n’est pas sans peur cependant. Autrefois recruteuse, elle est à présent terrifiée par le monde qui s’étend au-delà des murailles de la ville. C’est un peu un paradoxe, mais c’est son secret. Dans l’enceinte de la ville, elle est Willa la terrible, l’insupportable petite sœur de Peyton, mais dehors… Elle y va le moins possible. Depuis l’incident survenu au cours d’une escapade recrutement, disons que Willa préfère vagabonder dans son esprit plutôt que dans le monde. Peut-être que ça l’a rendu plus réfléchie au final. Nan ! Même pas. Fier comme on en fait plus, Willa tendance à se sentir plus attaquée quand on s’en prend à ceux qu’elle aime. Les opposants à Peyton le savent, mieux vaut ne pas critiquer la sœur prodigue devant elle. Willa n’a pas peur d’en venir aux mains et elle a la langue bien pendue. Amoureuse du monde cependant, dans le fond, Willa est une pacifiste qui ne souhaite que le bien des Olympiens. Elle regrette le temps où Olympia n'était pas divisée entre les partisans Yates et les partisans Weiss (ancien leader). Mais, fondamentalement optimiste, elle espère que l'avenir ne sera que meilleur.

« MOONLIGHT, MIDWINTERS, MIDWINTERS. »


« LIENS DES PERSONNAGES »

peyton yates bryce dallas howard
Willa a toujours été cette enfant turbulente, cette boule d’énergie, cette tornade que Peyton a protégé corps et âme contre les foudres de leurs géniteurs stricts. Elle s’est faite gronder Peyton, elle s’est faite punir, mais c’était pour le bien de Willa, alors ça en valait la peine. Willa qui lui vernissait les doigts de pieds, Willa qui lui donnait son dessert en cachette, Willa qui la couvrait le soir, pendant qu’elle faisait le mur. Ces deux-là ont toujours été fusionnelles, peut-être trop. Elles se sont soutenues envers et contre tout. Puis, elle est partie, Peyton, partie pour l’université, partie pour la Californie et elle a dû se ranger, Willa, elle a perdu sa confidente et son garde du corps attitré. Il n’empêche qu’elles n’ont jamais cessé de s’aimer, elles ne se sont jamais perdues de vue, jamais. Depuis la fameuse fin du monde, elles forment un duo convaincant, la cadette est toujours là pour confronter l’ainée dans ses idées, mais aussi pour engueuler cette dernière quand elle n’approuve pas ses décisions. Non, elle n’est pas du genre à prendre des gants avec Peyton, encore moins depuis que cette dernière s’est retrouvé propulsée au poste de leader. D’ailleurs, elle n’aime pas ça, enfin si, mais elle a peur pour la vie de sa frangine, avec les responsabilités vient le danger, ça lui donne froid dans le dos. Elle essaye d'épauler son aînée comme elle le peut, surtout depuis son empoisonnement et sa fausse couche (à six mois de grossesse) ayant entraîné la perte d'Isaac. Elle est très affectée par cette perte ainsi que par la douleur de Peyton.
alma fields diane kruger
Remettre les vieilles histoires au goût du jour semble être la spécialité d’Alma. Amourachée de Willa Yates depuis le lycée, bien qu’elle n’en ait jamais rien laisser paraître, elle éprouve une affection particulière envers cette dernière, une affection réciproque. Il y’a de cela vingt ans, elle a été trop loin, elle en a conscience, entraînant la jeune Yates dans des combines douteuses. Elle s’en est voulu, énormément. Désormais, elle ne compte pas refaire les mêmes erreurs. Quand Willa est dans les parages, flânant dans ses draps, redécouvrant sa peau du bout des doigts, elle se sent revivre, elle se sent plus légère. Willa, elle, est sincèrement attachée à Alma, ça l'effraie. Peut-être que Willa est celle qui l’empêche de s’effondrer totalement, de ne pas sombrer dans la folie. Ça lui fait peur à elle aussi. Elle a peur de tout perdre, peur d’entraîner Willa dans sa chute, peur de perdre Peyton en cas de dérapage, peur pour un rien. Elle y tient, aux Yates, elle y tient plus que tout, elles sont ses ancres.
ryan havener boyd holbrook
Une amitié sincère avec un – ex – chacal ? Oui, il faut croire que tout est possible quand on se nomme Willa Yates. Aussi étrange que cela puisse paraître, ils se sont rencontrés il y a de cela quelques années, à la carrière. Il est l’une des seules personnes pour qui elle accepte de quitter l’enceinte de la ville, elle a confiance en lui. Certes, indirectement elle permet (ou plutôt permettait) à Ryan de récolter des informations stratégiques ou d’entretenir des échanges de bons procédés avec les Olympiens. Pour autant, il l’apprécie simplement pour son humour et son audace, et est content de sa compagnie. C'est une relation qui surprend l’ancien jackal lui-même, car malgré sa nature manipulatrice et paranoïaque, il ne trouve rien à tirer de Willa si ce n'est celle d'une agréable promenade en sa présence. Depuis longtemps déjà, ils ont mis en place un système de messages secrets afin de se retrouver, bien que depuis septembre 2017, cela ne soit plus nécessaire. En effet, après la chute du centre commercial, repère des jackals, Willa a plaidé la cause de Ryan auprès de sa sœur, permettant ainsi à ce dernier d’intégrer Olympia. Depuis, ils sont comme cul et chemise.
abel rhodes cillian murphy
De l’admiration à un profond dégoût, il n’y a qu’un pas, ou alors, un lot d’années. Willa et Abel se connaissent depuis le lycée, autant dire que ça ne date pas d’hier donc. Autrefois, dans un temps presque oublié, l’adolescente qu’elle était éprouvait une adoration certaine pour Abel. À l’époque, elle l’idéalisait, de plus, il n’était autre que le petit-ami de sa sœur, ça ne l’empêchait pas pour autant de fangirler en secret. Les temps ont bien changé. Si, au départ, Willa a encouragé Peyton à se rabibocher avec le cavalier, histoire de s’attirer les faveurs du leader du ranch, désormais elle regrette amèrement. Elle en est presque au point de le détester, Abel, en même temps quand on ose toucher à sa frangine, la blesser, elle ne répond plus de rien. De plus, elle voit bien qu’il la lorgne parfois de son regard libidineux (bon, d’accord, peut-être qu’elle ne devrait pas se balader en petite culotte, mais tout de même). Elle ne lui a pas encore jeté ses quatre vérités en pleine figure, mais bon sang qu’est-ce qu’elle adorerait, pour sûr elle prendrait son pied !
oscar hayes joseph fiennes
Oscar est un gros con. C’est l’avis bien tranché de Willa. En même temps, c’est bien connu, Willa n’approuve aucun amant - ou ex amant - de Peyton. Alors en plus, quand il se trouve que celui-ci se révèle à l’origine du mouvement pro-Weiss, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle le soupçonne de vouloir voler la couronne de Peyton, tout comme elle le soupçonne d’avoir provoqué la fausse couche de cette dernière. Elle le déteste pour la mal qu’il fait à cette communauté, pour le mal qu’il inflige à Peyton surtout, et elle le lui fait savoir. C’est électrique entre eux. Lui, il ne se laisse aucunement troubler bien qu’en réalité il n’aime pas vraiment devoir se coltiner la cadette Yates dans les pattes. Elle ralentit ses projets. Elle n’est qu’une sale emmerdeuse. Il se doute qu’elle espionne le moindre de ses faits et gestes. Il sait pertinemment qu’il ne doit commettre aucun faux-pas. Le Olympiens aiment Willa Yates, c’est le gros problème, s’il souhaite l’évincer, il devra se montrer discret.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyDim 24 Fév - 15:58



« dite l'historienne »

Jyn Lei Kai Park

Nom & Prénom Jyn Lei, souvent raccourcit à Jyn, Kai (nom de jeune fille), Park (nom d'épouse). Âge 38 ans. Camp People of Olympia, ancienne Mineuse.

place dans le camp Institutrice pour les plus jeunes, elle s'efforce de préserver le patrimoine culturel pré-apocalyptique. Elle aspire également à devenir éclaireuse, elle souhaite faire la différence, se montrer utile.

avatars proposés jamie chung, zhang ziyi, kristin kreuk.
Vie avant l’apocalypse Professeur d'histoire, spécialiste de la Seconde Guerre Mondiale, elle était fière de sa place, heureuse dans chaque aspect de sa vie, puisqu'elle était également mariée à un homme qu'elle aimait sincèrement. Nombre de rôdeurs tués plus de cent, elle ne compte pas vraiment. Elle a compté, au début, les premiers mois. Elle se souvient seulement des plus importants : ceux qu'elle a connu. Nombre d'humains tués Seulement douze comme elle dit. Elle tue pour protéger, pas par plaisir et ça, ça change tout.
Ce qu'il faut savoir
+ Originaire de l'île d'Hawaï, la famille Kai a finalement rejoint le continent quand Jyn Lei avait douze ans. Elle garde de très bons souvenirs de son île natale et s'est toujours promis d'y retourner un jour. Ça n'arrivera plus et elle regrette sa décision. Enfant modèle, étudiante brillante, Jyn Lei a toujours su ce qu'elle voulait. C’est tout naturellement qu’elle se dirige vers l’enseignement une fois l’âge adulte atteint. Enseigner c'est plus qu'un métier, c'est une passion. Elle a commencé par se consacrer aux plus jeunes avant de se tourner vers de nouvelles études la poussant jusqu'à une thèse et finalement à devenir professeur d'histoire à l’université. Elle s'est installée dans le Maine où elle a obtenu son premier poste. Elle n'a finalement jamais quitté le Maine. Jusqu'à l'épidémie du moins.

+ On s'est souvent contenté de juger Jyn à son apparence, à l'estimer trop douce ou trop faible, à s'aveugler aux subtilités de son caractère en ne prêtant attention qu'à son air de petite chose fragile. Si cela l'a souvent fait enrager par le passé, elle a appris par la suite à en jouer, à se servir de cette tendance des autres à la sous-estimer pour arriver à ses fins.
En 2005, elle se marie avec un militaire rencontré quelques années plus tôt, Daryl, un homme au caractère bien plus dur qu'elle mais avec qui elle passe pourtant quelques belles années (c'est d'ailleurs lui qui lui a appris à tirer et à manier les armes à feu de poing). A ses côtés, elle développe une certaine force d'esprit et de corps, prend le pli de s'imposer davantage et c'est sans doute grâce à ça qu'elle a réussi à survivre au début chaotique de l'épidémie et à ses conséquences terribles. Elle s'est endurcie, gardant sa douceur et sa gentillesse seulement pour les plus jeunes à qui elle continue d'enseigner avec plaisir.

+ Aux prémices de l'épidémie, Daryl est en mission, elle est seule, ainsi elle a essayé de rester dans sa ville, comme les autorités le préconisait. La plupart des habitants des alentours, surtout des étudiants, s'étaient réfugiés à l'intérieur de l'université. Ils ont tenu plusieurs mois avant que la situation ne dégénère. Jyn Lei s'est alors enfuie avec quelques étudiants, se mettant en tête de rejoindre sa famille en Ohio. Elle a toujours cru qu'ils étaient en vie. C'était la seule chose qui la maintenait encore debout. Quand elle y parvient finalement, la désillusion est totale et la douleur manque de la tuer. Elle ne doit sa vie qu'à une jeune femme qui la pousse à continuer vers le Texas où, disait-on, des communautés vivaient en sécurité.

+ Au début de l'année 2014, Jyn Lei intègre la Mine sans grande difficulté, d'abord parce qu'un professeur ça ne fait jamais de mal, ensuite parce qu'on lui reconnaît un certain talent avec une arme. Evidemment, la présence de son mari parmi les survivants du groupe a un poids non négligeable dans la rapidité de son acceptation pratiquement immédiate. Malgré tout, Jyn Lei a d'abord énormément de mal à s'intégrer, observant beaucoup et ne se mêlant pas réellement aux autres. Elle est encore très traumatisée par la découverte de sa famille décédée, même si les retrouvailles avec Daryl aident à panser ses plaies. Il lui faudra des mois pour laisser ça derrière elle et commencer à s'intégrer pleinement parmi les survivants.

+ Fin 2017, Daryl se fait exclure de la Mine avec fracas, tombant ainsi en disgrâce auprès de ses camarades après une énorme connerie. Il s'agit en fait d'un coup monté soigneusement orchestré par Anita Jones, visant à discréditer Daryl pour mieux faciliter son intégration à la Carrière, où il y sera espion à la solde de sa dirigeante. Bien sûr, il a interdiction de révéler ces détails à Jyn et cet incident a de fait quelques conséquences désastreuses au sein de leur couple, initiant disputes et désaccords à foison à chaque fois qu'ils parviennent à se voir. Mais le plus triste dans cette histoire, c'est que Daryl mourra sans jamais avoir l'occasion de lui révéler les motifs de son comportement puisqu'il sera tué un peu plus d'un an plus tard lors de la réunification entre Carrière et Mine.

+ Jyn a toujours cru dur comme fer que la Mine et la Carrière pouvaient s’entendre. Elle reconnait qu’elle a eu tort. Début de l’année 2019, lorsque la Mine tombe et que la Carrière s’empare de cette dernière, elle déchante. Elle aurait pu rester vivre au sein du Royaume, clan réunifié, mais la perte de Daryl est trop forte. Elle ne peut tout simplement pas continuer à arpenter Hamilton sans être hantée par son fantôme. Elle en veut à Anita Jones pour avoir fait de Daryl son espion infiltré, elle en veut à Aaren Diggs pour être indirectement lié au décès de son mari. Elle n’a pas eu le temps de lui dire au revoir, pas eu le temps d’éclaircir les choses entre eux. Elle rejoint Olympia afin de se reconstruire à nouveau, moins idéaliste qu’auparavant, plus terre à terre, plus forte. Elle aspire à se montrer indispensable, à gagner la confiance de Peyton Yates.

« TEARSFLIGHT, CRIMSON, ANARYA. »


« LIENS DU PERSONNAGES »

suzy valtersen gillian anderson
Suzy et Jyn sont rapidement devenues très proches malgré deux clans opposés, partageant des idéaux communs et une certaine manière d'envisager l'avenir dans ce monde à refaçonner. Avec la chute de la Mine, on aurait donc pu croire que la plus jeune se tournerait vers son amie afin de l'aider à pacifier le nouveau Royaume de Diggs, mais la mort de Daryl a creusé un fossé entre elle et tous les survivants de ce campement réunifié. Et puis c'est Suzy qui lui a appris le double-jeu de son mari défunt, ce dernier s'étant confié à elle après la mort d'Anita Jones en pressentant que le vent allait tourner et qu'il risquait fort de ne pas y survivre. Une clairvoyance difficilement saluable puisque Jyn, n'étant au courant de rien, a eu bien du mal à digérer la révélation, tout comme elle a désormais bien du mal à pardonner à Suzy de ne pas l'en avoir avertie plus tôt, persuadée en son for intérieur que cela aurait pu changer bien des choses (à commencer par la mort de Daryl). De son point de vue, c'est associé à une petite trahison et cela fait d'ailleurs parti de ce qui a motivé son départ pour Olympia.
william price hugh jackman
Ils sont à l’opposé de l’un et de l’autre. Jyn, la douceur incarnée en apparence, dotée d’une force intérieure surprenante. William, aussi impressionnant extérieurement qu’il est fragile intérieurement (disons qu’il préfère compter sur les autres que de faire fonctionner ses muscles). Mais, peu importe, les différences sont superflues, surtout quand il s’agit de sexe. Jyn a besoin d’oublier son défunt mari, William est son exutoire. Sa peine, sa douleur, sa colère, ces dernières la rongent, elle suffoque à force de les canaliser. Alors, elle se sert de William, il est son défouloir. D’ailleurs, il en a pertinemment conscience et ça ne semble pas le gêner réellement. Il n’est pas le genre d’homme à refuser les avances d’une belle femme. Et puis, il doit l’admettre, sexuellement parlant, ça colle parfaitement entre eux. Par contre, pour ce qui est du reste… Il leur est préférable d’éviter les conversations sur l’oreiller. Dans le fond, William aimerait sincèrement venir en aide à Jyn, pouvoir faire plus, mais elle ne semble accepter aucune main tendue.
leigh wickham rooney mara
Leigh n'aimait pas beaucoup Daryl, le mari de Jyn, elle sentait que quelque chose n'était pas net chez lui et à raison d'ailleurs puisqu'il espionnait la Carrière pour le compte de la Mine avant que les deux clans ne soient réunifiés. Par contre, elle a tout de suite décelé le potentiel de Jyn, sous ses airs d'ingénue fragile, elle a bien vite compris que l’hawaïenne dissimulait une grande force d'esprit. Alors, c'est naturellement qu'elle approche l'ancienne mineuse et lui propose ses services en tant que coach de survie. Plutôt déconcertant quand on connait Leigh et son impatience innée. Jyn s'est endurcie grâce à Leigh, les deux femmes sont devenues proches au fil des mois jusqu'à nouer une réelle amitié. Cependant, lorsque Daryl décède, Jyn prend ses distances et choisit d'intégrer Olympia, chose que Leigh ne comprend pas réellement. Elle pensait sincèrement qu'elle resterait vivre au sein du  Royaume après la prise du complexe Minier. Mais Jyn, elle, a plutôt pour optique d'oublier sa vie à la Mine.
phoebe dunn sophia bush
Jyn et Phoebe se sont rencontrées dans le Maine, avant que le monde ne soit ravagé. Jyn n'était autre que la femme du meilleur ami d'enfance de Phoebe ; Daryl. En réalité, les deux ne s'appréciaient pas particulièrement, disons qu'elles entretenaient une compétition malsaine et complètement stupide. Heureusement, leurs chemins ne se croisaient pas régulièrement. Ce n'est que plus tard, une fois la terre jonchée par les morts, que les deux femmes se rapprochent suite à un événement tragique. En février 2019, Daryl décède lors de la prise de la Mine et les deux survivantes se retrouvent unies par le deuil. C'est étrange, elles se sentent soudainement proche l'une de l'autre, elles se confient désormais sans crainte et s'apprivoisent facilement. Finalement, elles se ressemblent plus qu'elles ne le pensaient.  
alexandra wright jessica brown-findlay
Avant que la Mine ne tombe entre les mains d'Aaren Diggs, le Ranch était allié au complexe Minier, c'est donc grâce à cette alliance que les deux femmes se sont rencontrées. Pas forcément proches, il faut attendre la fin de la Mine et l'intégration de Jyn à Olympia afin que leurs chemins se recroisent à nouveau. Leur relation est basée sur un échange de bons procédés : Alex promet d'aider Jyn à devenir une bonne éclaireuse, lui donnant des conseils, l'aidant à faire des environs son terrain de jeu, en échange, Jyn lui octroie incognito quelques privilèges inhérents à Olympia (une bonne douche, une nuit dans un vrai lit, des vivres supplémentaires, etc). Ce rapprochement étonne autant qu'il alimente les rumeurs. Il paraîtrait même que les deux femmes entretiennent une relation pour le moins charnelle étant donné que Jyn semble partager de temps à autre son lit avec la Cavalière. Les racontars amusent les deux survivantes, elles en jouent même.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1477
visage : Ton prince charmant.
crédit : Jules.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 3199

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians EmptyDim 24 Fév - 15:59



« dit le miraculé »

William Jr. Price

Nom & Prénom William Junior Price, deuxième du nom, fier de ses origines. Âge 51 ans. Camp People of Olympia.

place dans le camp Ingénieur,  fabricant de poudre et de balles. Egalement poule mouillée à ses heures.

avatars proposés hugh jackman, david boreanaz, robert downey jr.
Vie avant l’apocalypse Ingénieur chimiste de carrière, tout comme son père avec qui il partage son prénom. Divorcé, sans aucune progéniture. Un homme qui ne vivait que pour son travail. C'est bien ça qui lui a tout coûté d'ailleurs. NOMBRE DE RÔDEURS TUÉS Peu, très peu. Il préfère fuir plutôt que d'affronter les morts de trop près. Il n'aime pas se salir les mains. Nombre d'humains tués De ses propres mains il peut avouer en avoir tué deux. De par ses actions de lâche, ce chiffre monte sans problème jusqu'à quinze. Il n'en a pas honte. Il fait ce qu'il faut pour survivre, ni plus ni moins.
Ce qu'il faut savoir
+ William Junior Price, né et élevé à Washington par un couple aimant. William senior est ingénieur, madame Price, chef des infirmières au MedStar Hospital. Ils se sont rencontrés par l'intermédiaire d'amis communs. Les Price forment une famille parfaite, si ce n'est que William aurait aimé avoir des frères et sœurs avec qui jouer et faire les quatre-cent coups. Petit génie, son avenir est tout tracé : il sera ingénieur comme son papa. C'est ce qu'il a toujours voulu faire (du moins c'est ce qu'il disait à l'école).

+ Marié à l'âge de 32 ans à Lorelai Tindall, une femme brillante, de presque dix ans sa cadette, sublime et pimpante, mais qu'il juge trop souvent sur son dos. Divorcé à 40 ans, sa vie de couple est un désastre et le pousse à s'enfermer d'avantage dans le travail (ce que lui reprochait son ex-femme). Être ingénieur, ce n'est pas de tout repos et son travail est une excuse pour tout. Il n'a jamais le temps pour rien, sauf pour faire du sport quatre fois par semaine. Il prend grand soin de son corps ce qui ne l'aidera pourtant pas lors de l'apocalypse. Il est assez matérialiste et superficiel.

+ Alors que le monde s'écroule, William est tout bonnement seul au monde. Ses parents ont disparu au tout début de l'épidémie et il est embarqué dans un camp de réfugiés par quelques collègues qu'il suit sans conviction. Ballotté d'un endroit à l'autre, il s'en sort à chaque fois par miracle, si bien qu'on le surnomme Le miraculé. Il n'a pourtant rien d'un survivant. William est constamment terrorisé. Il s'en sort parce qu'il se débrouille toujours pour pousser quelqu'un vers le danger (souvent au sens littéral). Il n'hésite pas à sacrifier des vies pour sauver la sienne.

+ William n'est pas un homme d'action. Depuis le début de cet enfer, son physique lui porte beaucoup préjudice. Il a toujours fait attention à sa santé et ne s'est jamais laissé aller. Pour autant, William n'est pas un combattant. Il tue des rôdeurs quand il le faut mais ça s'arrête là. Véritablement poule mouillée dans l'âme, il n'hésite pas à sacrifier ses semblables pour survivre. Ce sont ses talents d'ingénieur (et ses beaux discours) qui lui permettent de trouver refuge au sein de la Mine en 2013. Mais, la vérité c'est que William aurait dû mourir une bonne douzaine de fois avant de trouver son havre de paix. Il parvient à donner le change, à faire croire en ses muscles sans jamais avoir à les utiliser, à sortir de son repère.

+ Lorsque la Mine tombe entre les mains des Carrières au début de l’année 2019, William est l’un des premiers à se rendre. Il tient à sa vie, il est pragmatique, les Mineurs n’avaient aucune chance de remporter cette bataille. Ainsi, lorsqu’on lui demande d’effectuer un choix, il n’hésite pas à regagner les rangs de la ville d’Olympia et encore une fois, ce sont ses talents d’ingénieur qui redorent son image. Bien sûr, il aurait pu rester à Hamilton, mais c’est bien connu, l’herbe est toujours plus verte ailleurs. À Olympia, il bénéfice de l’eau courante, d’un lit douillet, du confort tout simplement, que demander de plus ? Certes, William reste matérialiste et arrive encore à berner son petit monde grâce à son charme, mais cela n’empêche que son cerveau est un véritable atout.

« FAE, ERWAN, TAG. »


« LIENS DU PERSONNAGES »

lorelai tindall sarah michelle gellar
Elle est belle, elle est forte, elle n’est pas comme dans ses pales souvenirs, Lorelai, non, elle a changé. Il ne reconnait pas la femme avec laquelle il a partagé huit années de sa vie, l’apocalypse l’a embellie qu’il aime se dire (et lui dire). Elle est son ancre, il s’accroche à elle depuis leurs retrouvailles au sein de la Mine, elle lui rappelle la civilisation, le passé. Pourtant, il n’a eu de cesse de se heurter à un mur de froideur. Lorelai est agacée, elle le trouve lâche, stupide et insignifiant, il n’a rien de l’homme qu’elle a admiré, de l’homme qu’elle a épousé. Il est superficiel et vaniteux, elle déteste les genres qu’il se donne. Elle se remercie encore pour avoir demandé le divorce, c'était le bon choix. Elle voit clair dans son jeu, elle n’a pas confiance en lui, elle l'a toujours perçu comme un élément défaillant au sein de la Mine. William n'a jamais baissé les bras pour autant, il apprécie le défi qu’elle représente, il s’attache et s’obstine en vain, à moins qu’il n’arrive à se racheter auprès d’elle, à lui prouver qu’il n’est pas ce qu’elle pense de lui. Le problème ? Il est exactement ce qu’elle pense de lui. Et, de surcroît, ils sont à nouveau séparés par un clan depuis la prise de la Mine.
billie trager katie mcgrath
Ces deux-là se connaissent depuis un paquet de temps, ils étaient tous deux à la Mine. Billie pensait sincèrement que William développerait des aptitudes (presque) naturelles au combat lors de leurs rares sorties communes. Mais non. Elle s'est trompée sur le compte de William et depuis elle se méfie de lui. Si, elle reconnaît son talent en matière d'ingénierie (et elle n'y connaît pas grand chose), elle sent que quelque chose cloche chez cet homme. Son charme n'opère pas sur elle et William l'évite autant que possible depuis qu'il a compris qu'il ne fait plus partie des bonnes grâces de la jeune femme. Lors d'une mission, il y a de ça deux ans, William s'en est miraculeusement sorti alors qu'un des collègues de Billie s'est fait dévorer par quelques rôdeurs. Depuis, leur relation est tendue. Entre eux, les ponts auraient pu être coupés... Mais, il a fallu que William suive le même chemin que Billie et rejoigne ainsi Olympia. Il a conscience que la jeune femme peut lui faire vivre un véritable enfer et tâcher sa réputation.
jyn lei park jamie chung
Ils sont à l’opposé de l’un et de l’autre. Jyn, la douceur incarnée en apparence, dotée d’une force intérieure surprenante. William, aussi impressionnant extérieurement qu’il est fragile intérieurement (disons qu’il préfère compter sur les autres que de faire fonctionner ses muscles). Mais, peu importe, les différences sont superflues, surtout quand il s’agit de sexe. Jyn a besoin d’oublier son défunt mari, William est son exutoire. Sa peine, sa douleur, sa colère, ces dernières la rongent, elle suffoque à force de les canaliser. Alors, elle se sert de William, il est son défouloir. D’ailleurs, il en a pertinemment conscience et ça ne semble pas le gêner réellement. Il n’est pas le genre d’homme à refuser les avances d’une belle femme. Et puis, il doit l’admettre, sexuellement parlant, ça colle parfaitement entre eux. Par contre, pour ce qui est du reste… Il leur est préférable d’éviter les conversations sur l’oreiller. Dans le fond, William aimerait sincèrement venir en aide à Jyn, pouvoir faire plus, mais elle ne semble accepter aucune main tendue.
jj armistead mads mikkelsen
Ces deux là ne sont pas faits pour s'entendre. Radicalement aux antipodes l'un de l'autre, leur rencontre ne tient qu'à des circonstances banales d'une vie quotidienne presque ennuyeuses. À chaque fois que son chemin croise à nouveau celui l'ancien Jackal, William se répète qu'il aurait mieux fait de rester bien sagement au fond de son lit, à Olympia, en sécurité derrière les murailles de la ville. Venu à la Carrière simplement pour faire du troc, retrouver d'anciennes connaissances et prendre un peu l'air, William a eu la malchance de tomber sur JJ en pleine séance de boxe. Et non, le punching-ball n'était pas un sac de sable mais bel et bien la tête d'un homme (ou du moins ce qu'il en restait). Loin d'être assez téméraire pour affronter l'ex chacal, l'Olympien se laisse embobiner par JJ et ses belles paroles visant à se défendre. Ce mec m'a volé. C'est comme ça qu'on règle nos affaires à Rocbruyère. Soit. Will n'a pas son mot à dire et il préfère rester en dehors de tout ça. Mais JJ, lui, n'est pas prêt à laisser l'homme filer. À chacune des sorties de Will à la Carrière, JJ est là. Il le surveille, l'air de rien, veille à ce qu'il ne parle pas de ce qu'il a vu. Une forme d'intimidation comme une autre. Et puis, ça intrigue JJ que l'autre soit aussi fort physiquement et faible mentalement. Il y a peut-être quelque chose à tirer de lui... Comme des denrées made in Olympia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

(ii) Olympians Empty
MessageSujet: Re: (ii) Olympians   (ii) Olympians Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(ii) Olympians
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M/ Bob Morley (Libre) - Olympians

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: in the long run we're all dead :: Who Tells Your Story-
Sauter vers: