AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en décembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 (iv) Le guide du bon chasseur de zombies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: (iv) Le guide du bon chasseur de zombies   Jeu 30 Juin - 13:12





Les rôdeurs

« Cours...cours petit cochon car voilà le grand méchant rôdeur »
Nous nous inspirons très largement, voire presque exclusivement des séries The Walking Dead et Fear The Walking Dead pour la description des morts-vivants du forum.

Les généralités
Cela peut sembler superflu d’offrir une définition ou explication concernant les morts-vivants, mais vu le nombre d’univers et de type créés dans les différentes œuvres, un petit éclaircissement sur notre vision nous a semblé indispensable.

Pour commencer, sur le forum, le terme « Zombie » n’est pas utilisé par les survivants. Il l’a été au début de l’épidémie mais a vite disparu au profit de « Rôdeurs », « mordeurs », « infectés », « Walker »… Aucune raison particulière à ce choix des survivants, cela s’est fait petit à petit dans le temps avant d’entrer dans les mœurs et d’être unanimement utilisés. On peut aussi utiliser les termes de morts-vivants ou réanimés.

Un mort-vivant est un être humain décédé qui a récupéré quelques fonctions motrices et cognitives et a développé une faim insatiable pour la chair fraîche. Ils attaqueront tout être vivant passant à leur portée sans aucune distinction. Et pourtant, pour survivre, les réanimés n’ont pas besoin de boire, de manger ni même de dormir. Les rôdeurs n’ont plus aucun souvenir, et ne peuvent plus communiquer au sens propre du terme à l’exception de quelques bruits gutturaux basiques. On ne peut plus les qualifier d’être intelligent. Et pourtant on peut noter que certains ont conservé des vestiges de mémoires et de personnalités, mais extrêmement faibles. Cela se traduit par des tentatives pour ouvrir une porte, la conservation d’objet personnel ou pour certains de lancer des pierres pour détruire une vitre. Seul leur faim motive leurs déplacements et leurs actions. Ils répondent uniquement aux stimuli pouvant indiquer de la vie comme la lumière et le bruit. Leur odorat semble d’ailleurs plus fin, puisqu’ils sont capables de reconnaître un être vivant d’un mort de cette manière.

Nous distinguerons deux types principaux de mort-vivants :

→ Actif ou errant. Ces rôdeurs marchent sans but précis ou tournent en rond en attendant un signe indiquant de la chair fraîche à proximité. Ils répondent à tous les stimuli, et tentent d’atteindre leur objectif par tous les moyens à leur disposition.
→ Inactif. Ces mordeurs sont généralement couchés sur le sol, et donnent l’impression d’être mort de façon définitive. Mais dès que quelqu’un passe à leur portée, ils s’animent soudainement et tentent d’attraper leur proie pour les mordre.

L'apparence

Sur ce point, nous restons dans le classique et la série The Walking Dead est une bonne source de représentation.

Le physique d’un rôdeur évolue considérablement au fil du temps. On peut déterminer le temps passé en tant que mort-vivant à la décomposition des chairs. Attention cependant le pathogène semble ralentir considérablement cet effet sur le réanimé, et la détérioration des tissus et des muscles s’effectue à un rythme très lent. Il est difficile de déterminer avec précision la durée d’existence d’un rôdeur, et certains pensent même qu’elle pourrait atteindre ou dépasser celle d’un être humain vivant.

Les morts-vivants conservent les traits physiques d’un être humain et de leur vivant. Avec le temps, les chairs se détériorent et disparaissent laissant apparaître les muscles, les os ou les entrailles. Ils perdent leurs cheveux.

Leurs forces
Les morts-vivants ne sont pas immortels, mais ils sont extrêmement difficiles à éliminer. Ils ne ressentent pas la douleur. Etant déjà mort, les blessures mortelles pour un être vivant n’ont aucun effet sur eux. Le seul et unique moyen de mettre un Walker hors d’état de nuire est de causer de gros dommages à son cerveau, puisqu’il s’agit de la zone réellement active de leur corps. Il faut l’éclater, le transpercer, l’exploser… Bref n’importe quoi qui annihile toutes ses fonctions. Même décapitée, une tête continuera de tenter de mordre tout ce qui passe à sa portée tant que le cerveau n’est pas endommagé.

Ils n’ont pas besoin de boire, de se nourrir ni même de dormir. Leur échapper est une épreuve difficile, car le corps humain a besoin de repos et de force pour fonctionner. Généralement être motorisé ou se cacher est la meilleure solution pour échapper à des rôdeurs.

Les morts-vivants possèdent un odorat plus fin et sont en mesure de différencier les vivants des morts grâce à l’odeur. Ils sont attirés par la chair fraiche et vivante. En couvrant son corps avec des fluides et des morceaux de corps d’un rôdeur, un être vivant peut se fondre dans une masse de réanimés pendant un certain laps de temps ; dans ce cas de figure, il faut cependant faire attention à se mouvoir avec des gestes lents et modéré pour ne pas attirer l'attention.

Bien que la vision des morts-vivants soit très faible, ils peuvent se mouvoir avec aisance dans le noir même dans des endroits étroits et étriqués.

Les morts-vivants peuvent paraître faible en apparence, mais ils sont capables de déployer une force considérable pour attraper une proie et obtenir de la chair fraîche. Evidemment le physique de l’être humain avant sa réanimation influe sur cette force physique. Lors d’une attaque, ils semblent d’ailleurs plus vivants et vivaces. Ils utilisent tout leur corps. La plupart des rôdeurs sont capables de produire suffisamment de force pour venir à bout d’un adulte. Ils peuvent ouvrir un être humain ou un animal pour en extirper les entrailles avec une force et une rapidité impressionnante.

Leurs faiblesses
Les morts-vivants ne possèdent que peu voire pas d’intelligence. Ils répondent à tous les stimuli comme la lumière et le bruit sans aucun sens de la préservation. Leur instinct de protection est inexistant. Il est extrêmement facile de les attirer ou de les piéger. Ils ne réagissent pas à la mort d’un autre mort-vivant, et se ruent vers un danger létal sans aucune hésitation.

Leurs déplacements sont extrêmement lents et leur mobilité réduite. Ils sont incapables de nager ou de sauter, et ne peuvent que marcher, ramper ou s’agripper. Leur motricité se réduit avec le temps et la décomposition des muscles.

Quand un rôdeur perd la capacité de mordre ou de griffer et donc de se nourrir, il semble entrer dans un état léthargique. Sa faim insatiable disparait, son agressivité diminue ainsi que son activité et il peut être guidé à la manière d’un chien promené en laisse. Leur présence protège le « propriétaire » de ces mordeurs léthargiques. La présence de morts-vivants ou l’odeur de sang peut cependant raviver cet instinct primaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(iv) Le guide du bon chasseur de zombies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide de survie en territoire zombie [Règles]
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» La Grotte du Chasseur
» [Guide]Le prestige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Ten Duel Commandments :: Annexes-
Sauter vers: