AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en décembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 (II) Hamilton's Miners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: (II) Hamilton's Miners   Dim 17 Avr - 16:15





Hamilton's Miners

« under the earth we thrive. »
Dans ta quête du personnage parfait, te voilà arrivé-e dans la fiche des prédéfinis des Mineurs d'Hamilton. Nous en sommes fort aise ! Nous tenons à te rappeler que les avatars ne sont là qu'à titre indicatif et que tu es libre d'en changer. Si tu as la moindre question, tu peux contacter Jenna Rhodes ou Elanor Barnes. Tu trouveras ci-dessous la disponibilité des prédéfinis de ce groupe.

EVA GREEN ✤ ANITA JONES (prise)
KERRY WASHINGTON ✤ UZO WILEY (libre)
NICOLAJ COSTER-WALDAU ✤ BENJAMIN ARMISTEAD (libre)
ANDREW LINCOLN ✤ DOUGLAS REED (pris)
MAGGIE Q ✤ JYN PARK (libre)
HUGH JACKMAN ✤ WILLIAM PRICE (libre)
SARAH MICHELLE GELLAR ✤ LORELAI TINDALL (libre)
DOMHNALL GLEESON ✤ DECLAN MOLONEY (libre)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Dim 17 Avr - 16:34



« dite BETTER THAN U »

Anita Isis Jones

Nom & Prénom Anita Isis Jones. Âge 36 ans. Camp Hamilton's Miners.

place dans le camp Leader, peu de monde oserait se mettre en travers de son chemin. Si la mine est ce qu'elle est aujourd'hui, c'est grâce à elle. Et elle le sait.

avatars proposés eva green, summer glau, christina ricci.
Vie avant l’apocalypse Anita occupait un poste assez haut placé dans l'armée de terre. Elle a déserté après la mise en place de la quarantaine, question de survie. Nombre de rôdeurs tués Un grand nombre, elle tient un carnet dans lequel elle trace un trait à chaque mort qu'elle cause, un moyen comme un autre de se remémorer ses actes.Nombre d'humains tués Six. Les morts humaines sont marquées en rouge dans son carnet.
Ce qu'il faut savoir
+ Elle grandit dans une famille militaire extrêmement stricte. Pas de sorties, pas de copains, le travail physique et mental étaient les seules distractions dont elle avait droit. Une vie pas toujours drôle, mais qui ne lui a jamais vraiment posé problème, contrairement à sa petite sœur qui a quitté le foyer à 17 ans pour une vie d’artiste. Ce départ prématuré de sa seule véritable amie, a beaucoup marqué Anita et il lui arrive encore aujourd’hui de parler de sa sœur avec les larmes aux yeux.

+ Après des études brillantes à l’université, Anita s’enrôle dans l’armée. Elle devient sa vie, ce n’est pas qu’un boulot, c’est aussi sa famille. Elle n’est encore qu’une jeune recru quand elle rencontre Uzo Wiley, qui encore aujourd’hui est sa plus fidèle amie et conseillère.

+ C’est ensemble qu’elles escaladent les échelons de l’armée. Quand Anita est envoyée au Texas pour mettre en place la quarantaine, elle est bien décidée à sauver le plus de vies possible, hélas, elle réalise bien vite que l’armée ne pourra jamais faire face aux forces toujours grandissantes des rôdeurs. Elle arrive à convaincre quelques-uns de ses hommes de la suivre et ils désertent en 2012.

+ C’est tout naturellement qu’Anita prend la tête du petit groupe de survivants et quand ils découvrent la Mine d’Hamilton en décembre 2012 et c’est tout aussi naturellement qu’elle prend en main l’organisation du nouveau camp. Elle s'entoure d’un conseil de quelques personnes qu’elle écoute, mais qui, quand l’heure vient de trancher, n’ont pas vraiment leur mot à dire. Dans la Mine, sa parole est loi et elle le sait.

+ Anita est une femme dévouée toujours à la recherche d’une mission. Elle a du mal à trouver du temps pour elle, elle mettra toujours les gens de la mine en premier, quoi qu’il arrive. Elle se veut juste avec son clan, mais elle ne fait pas facilement de concessions, le bien du plus grand nombre étant le but ultime qui guide chacune de ses décisions.

« PSYCHADELYA, SLADY AZRAEL, SUGAR SLAUGHTER »



« LIENS DES PERSONNAGES »
uzo wiley kerry washington
Il y a des gens qu’on suivrait jusqu’au bout du monde, des gens qui comptent tellement pour nous que pour eux, on serait prêt à remettre en question tout ce en quoi on croit. Des amitiés si fortes que le mot semble inadapté. Depuis leur rencontre il y a des années au camp militaire, le lien entre Anita et Uzo est de cet ordre là, légendaire et indestructible. Elles sont âmes sœurs tout simplement. Maintenant qui saurait dire si l’amour qui lie les deux femmes est plus que platonique ? C’est une bonne question. Quand elles travaillent main dans la main, il ne faut même pas espérer les arrêter et malheureusement pour leurs ennemies, leurs mains ont bien l’air d’être collées !
aaren diggs jeffrey dean morgan
Ren et Anita sont deux personnes fortes et déterminées. Lors de leur rencontre en 2013, un grand respect naît immédiatement entre les deux survivants, ils s’estiment beaucoup et sont près à lutter ensemble pour leur idéal commun : protéger le plus de personnes possible. Ensemble, ils semblent invincibles, près à tout affronter. Alors quand Ren tue un garçon de la Mine (du moins, c’est ce qu’Anita croit) c’est la chute libre. Le lien qui les unissait se brise et laisse place au regret. Si Ren respecte la décision d’Anita de l’exclure de la Mine, il veut lui faire payer. Car avant le bien du plus grand nombre, demeure le bien d'Arianna et Archer Diggs. Ren est près à mettre de côté toute l’admiration qu’il a un jour éprouvé pour Anita si ça veut dire qu'il pourra garder ses enfants en sécurité. Il détrônera Anita de son trône souterrain, peu importe le prix. 
benny armistead nikolaj coster-waldau
Il est certain qu’au départ beaucoup de choses semblaient opposer Benny et Anita, le loup solitaire trempant autrefois dans des combines douteuses et la militaire droite dans ses basques. Pourtant, force est d’admettre qu’ils forment un duo très convaincant et au final assez soudé, se liant d’amitié au fil des jours. Le plot fondamental de leur relation n’est autre qu’un profond respect, vient en second lieu la confiance. S’il est vrai que Benny n’est pas toujours forcément d’accord avec les décisions d’Anita, désaccord qu’il fait clairement connaitre (après tout, ce n’est pas un conseiller pour rien), il la suivrait cependant jusqu’au bout du monde, quitte à foncer droit dans le mur s’il le faut. Certains mineurs pensent qu’ils existent entre eux des sentiments amoureux, mais en réalité leur relation est plus proche d’un lien fraternel qu’autre chose.
elijah weiss johnny depp
Anita envie Elijah. Parce qu’il est encore innocent, que je le monde ne l’a pas encore tâché de ses horreurs. L’espoir semble venir au pasteur avec une telle facilité alors qu’elle, elle doit lutter. Garder la tête haute et envisager un avenir pour les Mineurs à un combat de chaque instant pour Anita, tout le contraire d'Elijah se dit-elle. Elijah lui, admire la force et la détermination du leader des Mineurs. Lorsqu'il tenait encore les rêves d'Olympia, il avait pleine conscience que la Mine serait la clef permettant à sa ville de tenir tête à ses ennemies. La destitution de Weiss et la montée au pouvoir de Peyton Yates a brisé la confiance relative qui régnait entre eux. Anita se montre plus froide que jamais, consciente que si elle veut demeurait dans les bonne grâces de la nouvelle leader d'Olympia, elle doit s'éloigner de cette vielle relation.
douglas reed andrew lincoln
Malgré la séparation forcée avec son coéquipier, qu’Anita lui impose fin de l’année 2015, il s’est toujours senti redevable envers la leader de la mine. C’est pour cette raison qu’il se démène autant dans ses recherches et sa quête de fabrication de nouveaux médicaments, quitte à se laisser dépérir, il souhaite remplir sa dette, s’en délester. Malgré tout, les deux se respectent mutuellement, en fin de compte ils se ressemblent sur plusieurs points, alors forcément ça rapproche, surtout quand la perception qu’ont les autres mineurs à votre égard est celle d’un être humain froid, impassible, sans aucune émotion. Au final, Douglas est ce qui se rapproche le plus d’un ami pour Anita, ce qui est plutôt rare tout de même, comme quoi avoir un balais dans le cul ça rapproche !
william price hugh jackman
Anita n'a pas hésité longtemps avant d'offrir une place à William. C'est son esprit qui l'a charmée et la conviction qu'il serait un atout pour la Mine. Grâce à son expertise, ils ont pu continuer à se servir d'armes à feu, bien que les matériaux pour construire des balles sont rares. William travaille dur pour satisfaire son leader. Cependant, tout n'est pas rose entre eux. Anita est dérangée par son constant refus de sortir de la Mine afin d'aider ses Raiders dans la recherche des-dits matériaux dont William a besoin. Forcé et contraint de sortir en de rares occasions, il se montre alors particulièrement bougon et peu enclin à travailler. Anita doit régulièrement le recadrer.
daryl park gustaf skarsgard
Anita est devenue la supérieure de Daryl lorsqu’on a intégré ce dernier à une équipe chargée de la surveillance et de la gestion de l’une des nombreuses zones de quarantaines établies à travers le monde. Fort de ses compétences et de son expérience sur le terrain et peu porté à la rebuffade face aux ordres, il est un bon élément efficace qui plaît tout de suite à sa chef. Une bonne entente, basée sur un respect mutuel, s’établit très rapidement entre eux et vient se renforcer par une certaine confiance au fur et à mesure des mois qui s’écoulent. Lorsqu’Anita prend la décision de déserter, Daryl fait partie du groupe de ceux ayant décidé de la suivre et s’exécute d’ailleurs sans la moindre hésitation, persuadé de toute manière de n’avoir plus grand chose à perdre. Encore aujourd’hui, il lui est loyal et adhère aux mêmes idéaux qu’elle, et prend d’ailleurs très à cœur la mission dont elle lui a chargé les épaules malgré les perturbations que cela a pu apporter à sa vie personnelle.
jayden spurling yvonne strahovski
Elle avait de l'estime pour Anita. Vraiment. Et puis, l'idée d'avoir une femme comme leader, ça plaît franchement à Jayden. Féministe dans l'âme, elle encense Anita autant qu'elle le peut, sans pour autant être aveugle à tout. Son dévouement s'est finalement effrité et Jayden a ouvert les yeux sur certaines choses. Anita n'est peut-être pas si bien que ça au fond. Très vite, la jeune femme ne se retrouve plus dans la Mine et dans les directions prises. Quelque chose la chagrine et elle préfère quitter le navire avant de sombrer avec. Son départ est vu comme une trahison du point de vue d'Anita qui lui en veut viscéralement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Dim 17 Avr - 16:34



« dite HAND OF THE QUEEN »

Uzo Alina Wiley

Nom & Prénom Uzo Alina Wiley. Âge 39 ans. Camp Hamilton's Miners.

place dans le camp Bras droit d'Anita. Il n'y a qu'elle que la leader écoute vraiment et tout le monde sait que s'il devait arriver quelque chose à Anita, c'est Uzo qui prendrait sa place.

avatars proposés kerry washington, zoe saldana, dania gurira.
Vie avant l’apocalypse Militaire haut placée, Uzo songeait pourtant à changer de carrière avant l'épidémie et la quarantaine. Nombre de rôdeurs tués Elle connait le chiffre exacte qui ne cesse d'augmenter avec les jours. Nombre d'humains tués Pendant de longues années d'apocalypse ce chiffre est resté au point mort. Aujourd'hui c'est avec difficulté qu'elle assume les neuf vies qu'elle a prises. Elle n'en parle jamais, c'est trop douloureux.
Ce qu'il faut savoir
+ Uzo a grandi dans le Wisconsin. C’était une petite fille téméraire et intelligente qui ne tenait pas en place une seconde. Avec son petit groupe d’amis, ils s’inventaient tout un monde dans la forêt qui bordait la petite ville, tantôt chevaliers, tantôt pilotes intergalactiques, rien ne les arrêtait (à part le couvre-feu de leurs parents).

+ Elle se met au sport vers l’âge de douze ans, elle apprend à canaliser son énergie et à s’en servir pour faire quelque chose d’utile. Elle persévère dans ses activités extrascolaires jusqu’à l’université. C’est d’ailleurs grâce à ses talents de sportive qu’elle peut se permettre d’étudier dans une grande université. Uzo est une jeune femme brillante et franchement intimidante, pourtant même en cherchant, vous ne trouverez pas une goutte d’arrogance en elle.

+ Quand elle décide d’intégrer l’armée, c’est un peu sur un coup de tête. Ce n’est pas exactement ce qu’elle avait imaginé comme carrière, mais jeune diplômée, elle n’arrive pas à trouver un travail et ce n’est pas faute d’essayer. Elle rencontre alors Anita Jones et d’autres soldats qui formeront vite sa nouvelle famille. Au moins, elle a la sensation d’être utile.

+ Elle occupe une position tout à fait respectable dans l’armée quand elle et Anita sont envoyées au Texas pour mettre en place la quarantaine. L’inquiétude s’abat sur elle doucement, depuis les premiers cas d’influenza, Uzo a un mauvais pressentiment. Et en effet, seulement quelques mois après sa mise en place, les morts prennent le dessus sur l’armée et c’est sans regarder derrière eux, qu’Uzo, Anita et quelques hommes décident de déserter.

+ Ils trouvent la mine d’Hamilton en décembre 2012. C’est un véritable sanctuaire. Anita prend la tête du camp, Uzo sa fidèle conseillère et bras droit. Une nouvelle fois, Uzo sait qu’elle est utile, qu’elle fait quelque chose de bien dans un monde qui s’écroule. C’est tout ce dont elle a besoin pour avancer et pour faire ses choix.

« SWAN, FURIEDHEART, CAHDMUS »



« LIENS DES PERSONNAGES »
anita jones eva green
Il y a des gens qu’on suivrait jusqu’au bout du monde, des gens qui comptent tellement pour nous que pour eux, on serait prêt à remettre en question tout ce en quoi on croit. Des amitiés si fortes que le mot semble inadapté. Depuis leur rencontre il y a des années au camp militaire, le lien entre Anita et Uzo est de cet ordre là, légendaire et indestructible. Elles sont âmes sœurs tout simplement. Maintenant qui saurait dire si l’amour qui lie les deux femmes est plus que platonique ? C’est une bonne question. Quand elles travaillent main dans la main, il ne faut même pas espérer les arrêter et malheureusement pour leurs ennemies, leurs mains ont bien l’air d’être collées !
benny armistead nikolaj coster-waldau
D’un naturel méfiant, Uzo n’a jamais vraiment perçu l’arrivée de Benny d’un bon œil. Il est vrai qu’entre sa tendance « ermite » et son air toujours glacial, il n’est guère évident de nouer un lien quelconque avec Benny. De son côté, il reste fidèle à lui-même, peu enclin à juger la jeune femme puisque malgré les mois qui défilent il ne la connait pas vraiment, il se contente de rester détaché envers elle, bien qu’il sente clairement l’animosité que cette dernière dégage. En réalité, même si Uzo ne l’avouera jamais par pure fierté, il est surtout question de jalousie, bien qu’elle sache qu’il s’agit d’un sentiment complètement stupide puisque personne ne la remplacera jamais dans le cœur d’Anita, c’est indéniable. Les choses auraient donc pris une tournure différente si Benny et Anita n’étaient pas si soudés, cependant il serait judicieux qu’Uzo passe outre cette jalousie puisqu’il est évident que le camp a besoin d’un homme comme lui et puis il est clair qu’ils gagneraient beaucoup à se connaitre davantage.
bass ferguson travis fimmel
Uzo et Bass ont pratiquement trainé ensemble durant toute leur jeunesse, uni comme les cinq doigts de la main, ils avaient ce lien particulier. Malheureusement, lorsque Bass s’est engagé dans des combines douteuses, la jeune femme a brutalement coupé les ponts. En réalité, elle ne supportait pas de le voir ainsi gâcher sa vie et son potentiel. Il lui en a voulu pendant un certain temps, avant de finalement prendre conscience de ses erreurs et de prendre Uzo comme modèle, suivant ses traces et souhaitant s’engager dans l’armée. Quand son ambition fut anéantie, Bass retomba dans ses mauvais travers.  Depuis cette lointaine période, les deux jeunes gens ne se sont plus recroisés, c’était sans compter sur l’apocalypse. Amené à se retrouver suite au traité commercial unissant la mine et Olympia, Uzo n’a pas forcément vu l’arrivée du recruteur dans l’équation d’un très bon œil. Elle ne lui fait certainement pas confiance, bien qu’elle aimerait. Bass quant à lui éprouve une pointe de rancœur qu’il pensait éteinte. Il est clair que ces deux-là ont besoin de régler leurs comptes.
iris monroes antonia thomas
Les deux jeunes femmes se sont souvent côtoyées depuis l’accord liant les divers camps, accord dans lequel il est stipulé qu’Olympia viendra en aide médicalement parlant aux survivants de la Mine. Puisque c’est Uzo en personne qui se charge d’accompagner les blessés jusqu’au village, il va de soi qu’Iris n’est pas passée inaperçue aux yeux du bras droit de la Mine, qui aimerait d’ailleurs améliorer ses capacités en médecine afin de pouvoir traiter son peuple, même superficiellement parlant. C’est ainsi qu’ont débuté les cours de médecine, qu’Iris donne volontiers, bien qu’elle aimerait obtenir un petit quelque chose en échange, elle essaye donc avec force et acharnement de convaincre Uzo d’apprendre aux Olympiens à prendre les armes, à se battre, se défendre. Malheureusement jusqu’à présent la jeune femme a toujours refusé, préférant tout simplement ne pas s’attirer les foudres d’Elijah, mais ce n’est pas pour autant qu’Iris s’avoue vaincue.
leigh wickham rooney mara
Elles n’ont rien en commun, à part peut-être un caractère plus fort que du béton armé et pourtant, les deux femmes se sont beaucoup rapprochées peu après l’arrivée de Leigh à la Carrière, quand le bidonville et la Mine formaient encore un camp uni (du moins officiellement). Cela dit, ce n’est pas pour autant qu’Uzo et Leigh batifolaient au grand jour. Non, elles avaient une réputation à tenir. Jamais vraiment amies, leur relation a très vite tourné au jeu de séduction. La légende ne dit pas quand elles se sont enfin laissées aller à leurs pulsions, mais elles peuvent se venter de n’avoir jamais été au cœur des rumeurs qui fusent à Hamilton. Y a-t-il des sentiments entre les deux femmes ? Qui sait ? Après tant de temps passer ensemble, il serait assez naturel de s’attacher. En tout cas, depuis que la Carrière a pris son indépendance, elles vont devoir redoubler de prudence si elles ne veulent pas que l’affaire se sache. L’idée de devoir jouer aux amantes clandestines les exaspère déjà !
jaydne spurling yvonne strahovski
Uzo s'est toujours méfiée de Jayden, à tord ou à raison. Elle préfère garder à l'œil la jeune femme, même lorsque sa loyauté n'est plus discuté. Raider compétente, Uzo est certaine qu'elle mettra toujours la Mine en avant et ne cachera rien à ses supérieurs. Néanmoins, le temps passe et tout le monde change. Le duo Anita/Uzo ne fait pas l'unanimité et Jayden se prend le bec régulièrement avec la numéro deux. Rien n'est jamais assez bien pour Uzo qui fait de Jayden son ennemie. C'est une des raisons qui pousse Jayden à quitter la Mine. Elle a vu en Uzo quelque chose qui ne lui a pas plu.
Ciarán Gallagher dane dehaan
Uzo agit en bon second d'Anita et se méfie (presque naturellement) de Ciarán. Elle s'était opposée à cette idée de facteur et n'avait pas caché sa méfiance à Anita. Si la leader a bien pris note, Ciarán a néanmoins bien gagné sa place. Uzo observe avec attention les déplacements du jeune homme, veillant à ce qu'il ne laisse pas traîner des secrets de la Mine du côté de la Carrière. Car si les tensions entre les deux camps s'apaisent (parfois), Uzo sait qu'il suffirait d'un rien comme Ciarán pour mettre le feu à la poudrière. Ce manque de confiance, Ciarán le comprend et fait profil bas, n'essaie même pas de faire changer d'avis Uzo, sachant très bien que ce serait de l'énergie dépensée pour rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Dim 17 Avr - 16:34



« dit LE LOUP SOLITAIRE »

Benjamin Simon Armistead

Nom & Prénom Benjamin Simon Armistead dit Benny. Âge 44 ans. Camp Hamilton's Miners.

place dans le camp Conseillé de la mine, il est également à la tête d'un petit groupe de chasseurs.

avatars proposés nikolaj coster-waldau, christian bale, leonardo dicaprio.
Vie avant l’apocalypse Entre les combines douteuses et les petits jobs mals payés, Benny avait fini par vivre à l'écart de la société, du moins le plus possible. Nombre de rôdeurs tués Plus qu'il aurait aimé, ce qu'il faut pour survivre.Nombre d'humains tués Un. Son père, mais c'était bien avant l'épidémie. Depuis, il ne peut se résigner à ôté la vie, peu importe la personne qui se trouve face à lui, peu importe qu'elle le mérite ou non.
Ce qu'il faut savoir
+ L’enfance de Benny est tout sauf heureuse. Délaissé de ses deux parents, il évite, on se sait comment aux services sociaux et ce n’est que grâce à son grand frère JJ qu’il peut se nourrir régulièrement et aller à l’école. Pourtant, malgré le sort qui s'acharne sur lui, c’est un enfant insouciant, bavard et drôle.

+ Seulement voilà, les Armistead ont la fâcheuse tendance d’attirer les ennuies. À quatorze ans, Benny passe quelque mois en prison juvénile d’où il revient complètement métamorphosé. Il s’est replié sur lui-même, ne parle presque plus. Il ne va plus en cours et se contente de suivre son frère dans ses magouilles sordides.

+ Au début de l’épidémie, lui, JJ et quelques-uns de leurs amis, forment un groupe redoutable. Malheureusement, Benny est séparé du groupe un an plus tard. Il soupçonne un des gars d’avoir voulu se débarrasser de lui. Malgré l’amour qu'il porte à son frère, il abandonne rapidement l’idée de retrouver ce dernier, le monde est devenu trop hostile, trop grand.

+ Il erre longtemps avant de trouver un petit restaurant perdu sur le bord d’une route. Il s’y installe seul et survit grâce aux réserves du diner, à la chasse, et même à un petit potager dont il s’occupe tous les jours. Un beau jour, une petite fille débarque dans le restaurant. Benny veut d’abord la chasser, mais elle a l’air perdu et n’a que la peau sur les os. Il ne peut se résoudre à la laisser partir. Tous les deux aussi peu bavards, ils forment une sorte de famille, brisée certes, mais ensemble, ils pensent pouvoir se reconstruire. Parfois un survivant égaré venait frapper à leur porte. La plupart du temps, ils partageaient un repas et chacun repartait de son côté. Cela dit, toutes les rencontres ne furent pas si paisibles. Possibilité de créer l’enfant en scénario ou de la faire mourir/disparaître.

+ Il y a deux ans, Uzo Wiley, trouve Benny alors qu’il était en train de chasser. La viande manquant cruellement à la Mine, elle l’invite à les rejoindre et lui propose de créer un groupe de chasseurs. Après une longue réflexion, Benny accepte sa proposition.

+ Depuis la destruction du centre commercial (juillet 2017) et par conséquent des jackals, Benny est pris d'une certaine angoisse, une boule au ventre le rongeant peu à peu. Il a un mauvais pressentiment, peut-être est-ce dû au fait qu'il soupçonne ce groupe désormais décimé d'avoir accueilli son frère. Peu importe les tensions entre la carrière et la mine, il compte bien découvrir ce qui est arrivé à JJ en allant à la rencontre des chacals ayant obtenu droit d'asile auprès de Ren Diggs. Il n'en peut plus de vivre dans le déni. La vérité, c'est tout ce qu'il demande.

« WALDRUS, TIK TOK, KILLERFROMAGANG »



« LIENS DU PERSONNAGES »
jj armistead mads mikkelsen
JJ et Benny contre le monde, c’était leur unique certitude. Toute leur vie, ils n’ont pu compter que l’un sur l’autre et ils ont fini par croire qu’ils ne méritaient pas le bonheur. Si JJ a embarqué son petit frère sur la voie du crime, c’était à l’opposé de ce qu’il avait espéré pour le drôle et intelligent Benny. D’ailleurs quand celui-ci est revenu de son séjour en prison juvénile, son innocence et sa joie de vivre envolées, quelque chose s’est brisé en JJ. Il s’est juré de ne jamais plus perde son frère. Seulement voilà, les Armistead ont toujours du mal à tenir leurs promesses, après l’épidémie, Benny disparaît et plus un jour ne passe sans que JJ cherche un moyen de le retrouver. Benny lui, est persuadé que son frère est mort et il fait de son mieux pour vivre avec cette horrible réalité. Il est loin de se douter que son frère est là, proche, et encore plus depuis la fin du mall et l'intégration des jackals au sein de la carrière.
anita jones eva green
Il est certain qu’au départ beaucoup de choses semblaient opposer Benny et Anita, le loup solitaire trempant autrefois dans des combines douteuses et la militaire droite dans ses basques. Pourtant, force est d’admettre qu’ils forment un duo très convaincant et au final assez soudé, se liant d’amitié au fil des jours. Le plot fondamental de leur relation n’est autre qu’un profond respect, vient en second lieu la confiance. S’il est vrai que Benny n’est pas toujours forcément d’accord avec les décisions d’Anita, désaccord qu’il fait clairement connaitre (après tout, ce n’est pas un conseiller pour rien), il la suivrait cependant jusqu’au bout du monde, quitte à foncer droit dans le mur s’il le faut. Certains mineurs pensent qu’ils existent entre eux des sentiments amoureux, mais en réalité leur relation est plus proche d’un lien fraternel qu’autre chose.
uzo wiley kerry washington
D’un naturel méfiant, Uzo n’a jamais vraiment perçu l’arrivée de Benny d’un bon œil. Il est vrai qu’entre sa tendance « ermite » et son air toujours glacial, il n’est guère évident de nouer un lien quelconque avec Benny. De son côté, il reste fidèle à lui-même, peu enclin à juger la jeune femme puisque malgré les mois qui défilent il ne la connait pas vraiment, il se contente de rester détaché envers elle, bien qu’il sente clairement l’animosité que cette dernière dégage. En réalité, même si Uzo ne l’avouera jamais par pure fierté, il est surtout question de jalousie, bien qu’elle sache qu’il s’agit d’un sentiment complètement stupide puisque personne ne la remplacera jamais dans le cœur d’Anita, c’est indéniable. Les choses auraient donc pris une tournure différente si Benny et Anita n’étaient pas si soudés, cependant il serait judicieux qu’Uzo passe outre cette jalousie puisqu’il est évident que le camp a besoin d’un homme comme lui et puis il est clair qu’ils gagneraient beaucoup à se connaitre davantage.
iris monroes antonia thomas
Iris et Benny ont partagé un bout de chemin ensemble il y a de cela quelques années. Ils se sont rencontrés par pur hasard, un jour où la faim guettait Iris et son jeune frère. Rien ne présageait une quelconque entente entre eux, pourtant leur rencontre s’est révélée être une véritable bouffée d’oxygène. Au départ méfiant l’un envers l’autre, ils ont finalement décidé de s’entre-aider, partageant plusieurs mois ensemble et nouant par la même occasion une complicité inattendue et revigorante. Malheureusement, alors qu’un raid s’imposait, une horde de rodeurs s’est immiscée entre eux, les séparant. Sous le coup de la précipitation et de la peur, ils se sont divisés, s’éloignant sans le savoir dans des directions opposées, pour finalement se perdre de vue. S’il est vrai qu’Iris aurait pu simplement retourner au restaurant, leur refuge, il lui fallait d’abord retrouver son frère, égaré lui aussi après cet incident. Lorsque les deux jeunes se sont pointés bien plus tard au restaurant, Benny n’y était plus.Comme en témoignent leurs groupes respectifs, ils ne se sont pas retrouvés par la suite, continuant de s’imaginer d’ailleurs le pire concernant le sort de l’un et de l’autre.
douglas reed andrew lincoln
Prétendre que Benny et Douglas ne s'apprécient pas est un putain d'euphémisme ! ça ne match pas entre eux, pas du tout d'ailleurs. Les rumeurs racontent qu'ils se battent pour gagner la place de chouchou aux yeux d'Anita, d'autres tendent vers un possible et étrange trio sexuel torride. Plusieurs hypothèses fusent à tort et à travers en somme, ce qui a le don d'alimenter les ragots de la mine. En réalité, Benny ne supporte pas la flemmardise de Douglas qui n'en touche pas une, si ce n'est rester cloîtré dans son pseudo laboratoire débile. Du coup, ils en sont venus aux poings, plusieurs fois, avant de terminer à l'infirmerie histoire d'être recousu et remis sur pieds. Un regard de travers, un mot douteux et c'est reparti pour un tour. On dirait deux gosses qui se cherchent des poux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Ven 3 Mar - 14:34



« dit LE SAVANT FOU »

Douglas Jasper Reed

Nom & Prénom Douglas Jasper Reed, ou juste Reed en règle générale. Âge 44 ans. Camp Hamilton's Miners.

place dans le camp Son rôle principal est d'élaborer, dans un futur proche ou pas, des nouveaux médicaments ou du moins, des remèdes médicinaux.  à côté de ça, il en touche pas une.

avatars proposés andrew lincol, bradley cooper, ewan mcgregor.
Vie avant l’apocalypse Il officiait en tant que spécialiste du métabolisme des médicaments dans l'ogranisme, aussi dit pharmacocinéticien. Nombre de rôdeurs tués la liste est bien longue après sept années.Nombre d'humains tués six humains, trop à son goût, dont trois visages familiers, ceux de son ex-femme et de ses enfants. Il est rongé de l'intérieur par ces morts, bien qu'il n'en affiche rien.
Ce qu'il faut savoir
+ Le jeune Douglas grandit au sein d’une famille sans attache, avec des parents incapables d’exprimer leurs sentiments, des frères et sœurs qu’il croise sans vraiment chercher à nouer un quelconque lien avec. Une famille de parfaits inconnus en somme. Pas étonnant qu’il devienne cet homme un peu étrange ne comprenant rien aux sentiments, il est droit cependant, mais tellement distant et impassible. Parfois confondu avec un robot, à juste titre, il n'en reste cependant pas moins  un homme dont la carapace attend d'être brisée.

+ Douglas est le cliché du mari et du père absent par excellence. Il a toujours fait passer son boulot avant sa famille et ce, jusqu’au bout. Pas de remise en question, non, même pas après son divorce laborieux lui ayant coûté la garde de ses deux enfants et une somme d’argent non-négligeable. Il n’a jamais réellement eu conscience de ce qu’il était sur le point de perdre, trop absorbé par ses recherches. Douglas, l’homme aux œillères.

+ Au début de l’épidémie, quelque chose semble enfin l’animer, cette inquiétude persistante, cette peur lui nouant l’estomac. Lorsqu’il retrouve les siens, le constat est à glacer le sang. Ses deux enfants sont malades, fiévreux, son ex-femme au bord de l’affolement. Ils décèdent quelques jours plus tard, il les achève, parce qu’il le faut. Il erre quelques mois avec son ancienne compagne, tous les deux brisés, ils n’arrivent pas à se secourir mutuellement. Elle lui demande de mettre fin à ses jours, il s’exécute. Chapitre clos.

+ Il aurait pu suivre le même chemin que sa famille, après tout, pourquoi continuer ? Cependant, force est de constater qu’il brave cette fin du monde sans trop d’efforts. Il évite les groupes comme la peste, se contente de piller quelques solitaires lorsque la faim le guette d’un peu trop près. C’est dans ces circonstances qu’il rencontre Dario, nouveau compagnon de route, avec qui il partagera trois années de sa vie. Il devient comme ce frère avec qui il n’a jamais voulu nouer, comme cet ami qu’il n’a jamais eu. Unique être vivant dont il est pour l’heure capable de supporter la présence plus d'une heure de suite.

+ Lorsqu’il arrive à Hamilton, fin de l'année 2015, il se doit de faire un choix : le confort de la mine ou rester auprès de son acolyte, au sein de la carrière. Il choisit la première option, chassez le naturel et il revient au galop. Il se replonge sans attente dans le travail, la confection de nouveaux médicaments devenant rapidement une nouvelle obsession dont il n’arrive pas à se défaire. Il lui arrive souvent de se laisser dépérir au profit de son obsession.

« hallows, TEARSFLIGHT, money honey. »



« LIENS DU PERSONNAGES »
dario mendoza viggo mortensen
D&D, autrement dit le duo choc de l’apocalypse. Au départ c’était mal parti, ils n’étaient pas vraiment prédestinés à s’entendre et encore moins à parcourir un sacré bout de chemin ensemble. Pourtant, force est de constater qu’ils se complètent parfaitement, les différences rapprochent. Trois années de survie, trois années de partage et d’échanges. Presque comme des frères, ils se respectent, se protègent mutuellement jusqu’à... fin de l’année 2015, à leur arrivée au Texas. Douglas est accepté à la mine, Dario n’a d’autres choix que de se contenter de la carrière. Ce dernier n’accepte pas réellement la situation, il se sent trahi par son coéquipier et la rancune s’installe, le ronge. Douglas redevient ce type obsédé par son travail, d’ailleurs il ne comprend pas les reproches qu’on peut bien lui faire. Après tout, est-ce sa faute si Anita a vu en lui du potentiel ?
rory wheeler carlson young
Lors de son arrivée à la mine, Rory ne s’attendait pas à se voir affublée d’un mentor complètement décalé et froid comme un glaçon. Douglas, lui, ne s’imaginait pas le moins du monde se coltiner une seconde, ex étudiante en pharmacologie. La spontanéité de la jeune femme tranche sacrément avec l’impartialité du mineur. On assiste tout bonnement à une rencontre du troisième type ou presque. Force est de constater que le duo fonctionne plutôt bien cependant. L’arrivée de Rory apporte un vent de fraîcheur aux recherches de Douglas qui pataugeait depuis un moment. Clairement, elle est celle qui le maintien désormais en vie, elle le nourrit, le distrait, l’oblige à aller se coucher, le tire de son obsession pour laquelle il se laisse dépérir. Elle l’apprivoise tout simplement. Lui, il se laisse surprendre par Rory, par son esprit, sa franchise, son impulsivité. Il s’accorde à avouer qu’il aurait désormais bien du mal à se passer de sa présence, seule présence qu’il supporte d’ailleurs sur le long terme.
anita jones eva green
Malgré la séparation forcée avec son coéquipier, qu’Anita lui impose fin de l’année 2015, il s’est toujours senti redevable envers la leader de la mine. C’est pour cette raison qu’il se démène autant dans ses recherches et sa quête de fabrication de nouveaux médicaments, quitte à se laisser dépérir, il souhaite remplir sa dette, s’en délester. Malgré tout, les deux se respectent mutuellement, en fin de compte ils se ressemblent sur plusieurs points, alors forcément ça rapproche, surtout quand la perception qu’ont les autres mineurs à votre égard est celle d’un être humain froid, impassible, sans aucune émotion. Au final, Douglas est ce qui se rapproche le plus d’un ami pour Anita, ce qui est plutôt rare tout de même,  comme quoi avoir un balais dans le cul ça rapproche !
benny armistead nikolaj coster-wladau
Prétendre que Benny et Douglas ne s'apprécient pas est un putain d'euphémisme ! ça ne match pas entre eux, pas du tout d'ailleurs. Les rumeurs racontent qu'ils se battent pour gagner la place de chouchou aux yeux d'Anita, d'autres tendent vers un possible et étrange trio sexuel torride. Plusieurs hypothèses fusent à tort et à travers en somme, ce qui a le don d'alimenter les ragots de la mine. En réalité, Benny ne supporte pas la flemmardise de Douglas qui n'en touche pas une, si ce n'est rester cloîtré dans son pseudo laboratoire débile. Du coup, ils en sont venus aux poings, plusieurs fois, avant de terminer à l'infirmerie histoire d'être recousu et remis sur pieds. Un regard de travers, un mot douteux et c'est reparti pour un tour. On dirait deux gosses qui se cherchent des poux.
Jyn Lei Park maggie q
Elle trouve Douglas aussi fascinant qu'effrayant, pourtant elle a pris l'habitude de lui rendre visite plusieurs fois par semaine. Par ennui ou par plaisir, allez savoir. Ils discutent de tout, de rien. Jyn Lei étant celle qui, le plus souvent, fait la conversation et fini par se parler à elle-même. Elle lui parle d'histoire, de la seconde guerre mondiale, lui raconte des anecdotes sur telle ou telle période. Une sorte d'exutoire pour la jeune femme. Depuis que la rumeur d'un vaccin a fait surface, elle n'a de cesse de lui en parler, ce qui l'ennuie assez. Elle voudrait qu'il tente quelque chose à ce sujet, peut-être de trouver lui-même un remède. De son côté, Douglas est plus qu'agacé, il n'aime pas la visite, encore moins les jacassements incessants. Il a tout tenté pour la faire fuir, les regards froids, les remarques acerbes, etc. Rien n'y fait, elle est toujours là, à parler encore et encore, à parler dans le vent si vous voulez son avis.
maiara talbert jessica alba
Douglas c'est le pragmatisme qu'elle déteste, bien qu'elle le conçoit. Elle ne juge pas Maiara, elle essaie de comprendre et surtout de faire comprendre. Doug, lui, il ne veut pas comprendre. Il envoie balayer ces conneries d'un grand geste de la main, pas toujours très poli alors que Maiara, elle, s'obstine à lui montrer que la médecine naturelle vaut mieux que les poisons qu'il fabrique. En constant désaccord, il n'est pas rare de les voir s'engueuler, surtout quand les patients de Douglas viennent trouver Maiara et vantent les mérites de sa magie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Mar 5 Déc - 15:08



« dite l'historienne »

Jyn Lei Kai Park

Nom & Prénom Jyn Lei, souvent raccourcit à Jyn, Kai (nom de jeune fille) Park (nom d'épouse). Âge 40 ans. Camp Hamilton's Mine.

place dans le camp Institutrice pour les plus jeunes (et parfois les moins jeunes).

avatars proposés maggie q, grace park, zhang ziyi.
Vie avant l’apocalypse Professeure d'histoire, spécialiste de la Seconde Guerre Mondiale, elle était fière de sa place, heureuse dans sa vie. Nombre de rôdeurs tués plus de cent, elle ne compte pas vraiment. Elle a compté, au début, les premiers mois. Elle se souvient seulement des plus importants : ceux qu'elle a connu. Nombre d'humains tués seulement douze comme elle dit. Elle tue pour protéger, pas par plaisir et ça, ça change tout.
Ce qu'il faut savoir
+ Originaire de l'île d'Hawaï, la famille Kai a finalement rejoins le continent quand Jyn Lei avait douze ans. Elle garde de très bons souvenirs de son île natale et s'est toujours promis d'y retourner un jour. Ça n'arrivera plus et elle regrette sa décision.

+ Étudiante brillante, Jyn Lei a toujours su ce qu'elle voulait. Enseigner c'est plus qu'un métier, c'est une passion. Elle a commencé par enseigner aux plus jeunes avant de se tourner vers de nouvelles études la poussant jusqu'à une thèse et finalement à devenir professeur d'histoire en université. Elle s'est installée dans le Maine où elle a obtenu son premier poste. Elle n'a finalement jamais quitté le Maine. Jusqu'à l'épidémie.

+ Jyn Lei est jugée parfois trop douce. Elle prend son temps avec les gens, aime les materner. C'est ce qui lui a valu de nombreuses peines de cœur, parce que les hommes sont des monstres et que Jyn Lei est trop sensible. Ça ne l'empêche néanmoins pas de se marier en 2005 avec un militaire rencontré quelques années plus tôt, Daryl, un homme au caractère bien plus dur qu'elle mais avec qui elle passe pourtant quelques belles années (c'est d'ailleurs lui qui lui a appris à tirer et à manier les armes à feu de poing). A ses côtés, elle a développé une certaine force d'esprit et de corps et c'est sans doute grâce à ça qu'elle a réussi à survivre au début chaotique de l'épidémie et à ses conséquences terribles. Elle s'est endurcie, gardant sa douceur et sa gentillesse seulement pour les plus jeunes à qui elle continue d'enseigner avec plaisir. Elle n'a plus vraiment foi en l'être humain, déjà que son étude de la seconde guerre mondiale l'avait profondément blessée, elle se rend compte combien le monde n'a finalement pas changé.

+ Au début de l'épidémie, elle a essayé de rester dans sa ville, comme les autorités le préconisait. La plupart des habitants des alentours, surtout des étudiants, s'étaient réfugiés à l'intérieur de l'université. Ils ont tenu plusieurs mois avant que la situation ne dégénère. Jyn Lei s'est alors enfuie avec quelques étudiants, se mettant en tête de rejoindre sa famille en Ohio. Elle a toujours cru qu'ils étaient en vie. C'était la seule chose qui la faisait encore tenir. Quand elle y parvient finalement, la désillusion et totale et la douleur manque de la tuer. Elle ne doit sa vie qu'à une jeune femme qui la pousse à continuer vers le Texas où, disait-on, des communautés vivaient en sécurité.

+ Au début de l'année 2014, Jyn Lei intègre la Mine sans grande difficulté, d'abord parce qu'un professeur ça ne fait jamais de mal, ensuite parce qu'on lui reconnaît un certain talent avec une arme. Evidemment, la présence de son mari parmi les survivants du groupe a un poids non négligeable dans la rapidité de son acceptation pratiquement immédiate. Malgré tout, Jyn Lei a d'abord énormément de mal à s'intégrer, observant beaucoup et ne se mêlant pas trop aux autres. Elle est encore très traumatisée par la découverte de sa famille morte. Il lui faudra des mois pour laisser ça derrière elle et commencer à s'intégrer pleinement à la Mine.

+ Elle croit dur comme fer que la Mine et la Carrière peuvent s'entendre et doivent travailler main dans la main. Si elle s'entend assez bien avec Anita, c'est un des rares points qui divisent complètement les deux femmes. La dernière nouvelle folle sur un supposé vaccin embrase son cœur et Jyn Lei serait une des premières à le tester si il le fallait. Son esprit théorique est relégué au second plan lorsqu'il s'agit de cette épidémie.

« GRANGER, beating heart, ANARYA. »



« LIENS DU PERSONNAGES »
daryl park gustaf skarsgård
On pourrait presque parler d’un coup de foudre entre eux deux, alors que leurs caractères respectifs sont et ont toujours été complètement à l’opposé l’un de l’autre. Jyn et Daryl sont présentés l’un à l’autre par un couple d’amis en commun alors que le militaire profite d’une semaine de perm’ durement méritée et le courant passe tellement bien qu’ils décident de garder contact après cette première soirée. Quelques années d’une fréquentation fragmentée et parfois difficile du fait des fréquents voyages de Daryl finissent tout de même par les amener devant le parvis de l’église… puis droit dans un mur. La passion s'essouffle et quelques disputes sur des sujets trop importants pour être négligés menacent de les séparer de manière décisive, l’éloignement quasi constant affecte durement leur dynamique de couple et les réconciliations se font de plus en plus difficiles. Lorsque l’épidémie commence à ravager le monde, Daryl est en mission et se voit envoyé au sein d’un groupe visant à assurer une zone de quarantaine quelque part dans le Texas. Assuré de la bonne santé de sa femme, il ne rechigne pas devant l’ordre et, lorsque tous les contacts se rompent, il est déjà trop tard. C’est bien évidemment lui qui facilite son entrée à la mine lorsqu’il a vent de sa présence non loin de l’endroit et c’est assez naturellement que le couple se retrouve sentimentalement parlant, puisant dans le chaos environnant une énergie nouvelle dictée par une de désespoir pressant face à la possibilité d’une mort prochaine. Trop beau pour durer, pourtant : lorsque Daryl se fait exclure de la mine fin 2017, on lui interdit formellement de révéler à sa femme quoi que ce soit à ce sujet du fait de la connivence de cette avec la carrière, creusant de ce fait un nouveau fossé entre eux.
billie trager katie mcgrath
Les deux jeunes femmes s'entendent plutôt bien et Billie comprend mieux que quiconque le traumatisme vécu par Jyn Lei. Elle ne sait pas vraiment comment l'aider, elle qui a refusé toute aide, mais Billie fait de son mieux pour la soutenir en lui changeant les idées. Ce qui marche le mieux, bien sûr, c'est d'évoquer la seconde guerre mondiale et sur ce sujet Billie s'y connaît un peu. Jyn Lei passe régulièrement commande auprès de la raider pour qu'elle lui rapporte certaines choses bien spécifiques, ce qui devient de plus en plus compliqué avec le temps.
douglas reed andrew lincoln
Elle trouve Douglas aussi fascinant qu'effrayant, pourtant elle a pris l'habitude de lui rendre visite plusieurs fois par semaine. Par ennui ou par plaisir, allez savoir. Ils discutent de tout, de rien. Jyn Lei étant celle qui, le plus souvent, fait la conversation et fini par se parler à elle-même. Elle lui parle d'histoire, de la seconde guerre mondiale, lui raconte des anecdotes sur telle ou telle période. Une sorte d'exutoire pour la jeune femme. Depuis que la rumeur d'un vaccin a fait surface, elle n'a de cesse de lui en parler, ce qui l'ennuie assez. Elle voudrait qu'il tente quelque chose à ce sujet, peut-être de trouver lui-même un remède. De son côté, Douglas est plus qu'agacé, il n'aime pas la visite, encore moins les jacassements incessants. Il a tout tenté pour la faire fuir, les regards froids, les remarques acerbes, etc. Rien n'y fait, elle est toujours là, à parler encore et encore, à parler dans le vent si vous voulez son avis.
jayden spurling yvonne strahovski
Autrefois amies (ou du moins ce qui s'en rapproche le plus), c'est aujourd'hui une relation plus tendue qui anime les deux femmes. Le départ de Jayden ayant largement contribué à envenimer les choses entre elles. Le dialogue semble rompu, du moins concernant la Mine et la Carrière et l'éventuelle amitié qui pourrait naître. Jayden n'y croit tout simplement pas, ayant regardé en face Anita, connaissant parfaitement les jeux de pouvoir. Elle voudrait bien que Jyn Lei ouvre les yeux à son tour, mais l'entêtement dont elle fait preuve dans sa quête d'unification est irritante pour Jayden. Alors l'ancienne mineuse fait la seule chose qu'elle se sait capable de faire : récolter des informations à l'insu de sa vielle amie. Un jeu dangereux qui risque, tôt ou tard, de lui coûter cher. De plus, bien qu'elle ne soit pas encore au courant, Jyn a un mauvais pressentiment, elle a d'ailleurs bien raison de s'inquiéter puisque Jayden est empêtrée dans une relation charnelle avec Daryl, son mari.
suzy valtersen gillian anderson
Suzy et Jyn Lei ont beaucoup de points communs et c'est une raison suffisante qui justifie l'amitié de ces deux femmes. Elles ont à cœur d'unifier les clans, de toujours (ou presque) voir le meilleur chez les autres. Si Jyn Lei prend le temps de sortir de la Mine pour se promener à la Carrière, c'est avant tout pour trouver Suzy et discuter des récents événements et autres problèmes rencontrés au sein des deux groupes. De cette amitié, Jyn Lei ne reçoit pas uniquement des avantages. Au sein de la Mine, nombreux sont ceux qui jugent cela indécent. Après tout, la Carrière reste l'ennemi public numéro un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Mar 5 Déc - 15:09



« dit le miraculé »

William Jr. Price

Nom & Prénom William Junior Price, deuxième du nom.Âge 46 ans. Camp Hamilton's Mine.

place dans le camp Ingénieur plus volontiers fabricant de poudre et de balles. Poule mouillée à ses heures.

avatars proposés hugh jackman, julian mcmahon, josh duhamel.
Vie avant l’apocalypse Ingénieur chimiste de carrière, tout comme son père avec qui il partage son prénom. Divorcé, sans enfants. Un homme qui ne vivait que pour son travail. C'est bien ça qui lui a tout coûté. Nombre d'humains tués De ses propres mains il peut avouer en avoir tué deux. De par ses actions de lâche, ce chiffre monte sans problème jusqu'à quinze. Il n'en a pas honte. Il fait ce qu'il faut pour survivre, ni plus ni moins.
Ce qu'il faut savoir
+ William Junior Price, né et élevé à Washington par un couple aimant. William senior est ingénieur, madame Price, chef des infirmières au MedStar Hospital. Ils se sont rencontrés par l'intermédiaire d'amis communs. Les Price forment une famille parfaite, si ce n'est que William aurait aimé avoir des frères et sœurs avec qui jouer et faire les quatre-cent coups. Petit génie, son avenir est tout tracé : il sera ingénieur comme son papa. C'est ce qu'il a toujours voulu faire (du moins c'est ce qu'il disait à l'école).

+ Marié à l'âge de 30 à Lorelai Tindall, une femme brillante mais qu'il juge trop souvent sur son dos, divorcé à 38 ans, sa vie de couple est un désastre et le pousse à s'enfermer d'avantage dans le travail (ce que lui reprochait son ex-femme). Être ingénieur, ce n'est pas de tout repos et son travail est une excuse pour tout. Il n'a jamais le temps pour rien, sauf pour faire du sport quatre fois par semaine. Il prend grand soin de son corps ce qui ne l'aidera pourtant pas lors de l'apocalypse. Il est assez matérialiste et superficiel.

+ Alors que le monde s'écroule, William est tout bonnement seul au monde. Ses parents ont disparu au tout début de l'épidémie et il est embarqué dans un camp de réfugiés par quelques collègues qu'il suit sans conviction. Ballotté d'un endroit à l'autre, il s'en sort à chaque fois par miracle, si bien qu'on le surnomme Le miraculé. Il n'a pourtant rien d'un survivant. William est constamment terrorisé. Il s'en sort parce qu'il se débrouille toujours pour pousser quelqu'un vers le danger (souvent au sens littéral). Il n'hésite pas à sacrifier des vies pour sauver la sienne.

+ William n'est pas un homme d'action. Depuis le début de cet enfer, son physique lui porte beaucoup préjudice. Il a toujours fait attention à sa santé et ne s'est jamais laissé aller. Pour autant, William n'est pas un combattant. Il tue des rôdeurs quand il le faut mais ça s'arrête là. Véritablement poule mouillée dans l'âme, il n'hésite pas à sacrifier ses semblables pour survivre, ce qui lui a permis de trouver refuge dans la Mine. La vérité c'est que William aurait dû mourir une bonne douzaine de fois avant de trouver son havre de paix. Il parvient à donner le change, à faire croire à ses muscles sans jamais avoir à les utiliser, à sortir de son repère.

+ Parfois il se demande ce qu'il fait encore à la Mine quand il pourrait rejoindre la sécurité d'Olympia. Cependant, il ne connaît personne là bas et ses rares sorties ne lui permettent pas de s'aventurer vers la ville. Il ne sait rien d'Olympia, seulement ce qu'il entend dans les couloirs, ce qu'on lui rapporte de temps en temps. Si, cet endroit lui semble trop beau pour être vrai, il aimerait quand même y jeter un coup œil un jour, s'en faire sa propre idée. On ne sait jamais, l'herbe y est peut-être plus verte.

« FAE, SHIYA, schizophrenic »



« LIENS DU PERSONNAGES »
anita jones eva green
Anita n'a pas hésité longtemps avant d'offrir une place à William. C'est son esprit qui l'a charmée et la conviction qu'il serait un atout pour la Mine. Grâce à son expertise, ils ont pu continuer à se servir d'armes à feu, bien que les matériaux pour construire des balles sont rares. William travaille dur pour satisfaire son leader. Cependant, tout n'est pas rose entre eux. Anita est dérangée par son constant refus de sortir de la Mine afin d'aider ses Raiders dans la recherche des-dits matériaux dont William a besoin. Forcé et contraint de sortir en de rares occasions, il se montre alors particulièrement bougon et peu enclin à travailler. Anita doit régulièrement le recadrer.
lorelai tindall sarah michelle gellar
Elle est belle, elle est forte, elle n’est pas comme dans ses pales souvenirs, Lorelai, non, elle a changé. Il ne reconnait pas la femme avec laquelle il a partagé huit années de sa vie, l’apocalypse l’a embellie qu’il aime se dire (et lui dire). Elle est son ancre, il s’accroche à elle depuis leurs retrouvailles, elle lui rappelle la civilisation, le passé. Pourtant, il n’a de cesse de se heurter à un mur de froideur. Lorelai est agacée, elle le trouve lâche, stupide et insignifiant, il n’a rien de l’homme qu’elle a admiré, de l’homme qu’elle a épousé. Il est superficiel et vaniteux, elle déteste les genres qu’il se donne. Elle se remercie encore pour avoir demandé le divorce, c'était le bon choix. Elle voit clair dans son jeu, elle n’a pas confiance en lui, elle le perçoit comme un élément défaillant au sein de la mine. William ne baisse pourtant pas les bras, il apprécie le défi qu’elle représente, il s’attache et s’obstine en vain, à moins qu’il n’arrive à se racheter auprès d’elle, à lui prouver qu’il n’est pas ce qu’elle pense de lui. Le problème ? Il est exactement ce qu’elle pense de lui.
billie trager katie mcgrath
Billie pensait sincèrement qu'il développerait des aptitudes (presque) naturelles au combat lors de leurs rares sorties communes. Mais non. Elle s'est trompée sur le compte de William et depuis elle se méfie de lui. Si, elle reconnaît son talent en matière d'ingénierie (et elle n'y connaît pas grand chose), elle sent que quelque chose cloche chez cet homme. Son charme n'opère pas sur elle et William l'évite autant que possible depuis qu'il a compris qu'il ne fait plus partie des bonnes grâces de la jeune femme. Lors d'une mission, il y a de ça un an, William s'en est miraculeusement sorti alors qu'un des collègues de Billie s'est fait dévorer par quelques rôdeurs. Depuis, leur relation est tendue.
lincoln dunn pedro pascal
Ils s’apprivoisent peu à peu, doucement mais surement, de toute façon ils sont dans l’obligation de se fréquenter depuis le traité liant le ranch et la mine, pas le choix. Ils dépendent de l’un et de l’autre. Lincoln est armurier, il restaure les armes, les remet à neuf, tandis que William est fabricant de poudre, de munitions, etc. Autant dire qu’ils se complètent, du moins professionnellement parlant. Pour ce qui est de leurs caractères respectifs, ils sont à l’opposé. Lincoln ne supporte pas le côté froussard et pouille mouillée du mineur, pour lui William n’est qu’un lâche dont la survie réside en un mot : chance. Il voit clair en ses faux airs d'homme brave. De son côté, William ne comprend tout bonnement pas le cavalier. Ce dernier est solitaire, renfermé, toujours sur la défensive et prêt à sortir les crocs, en un sens il lui fait peur même si sa fierté ne lui permet pas de l’avouer. Alors, forcément, ça explose souvent entre eux, ils sont surement trop différends, mais leurs obligations les poussent à s’habituer l’un à l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Mar 5 Déc - 15:09



« dite superwoman »

Lorelai May Tindall

Nom & Prénom Lorelai May Tindall. Âge 41 ans. Camp Hamilton's Mine.

place dans le camp Elle est membre du comité de recrutement, prenant en charge le triage des nouveaux arrivants à Hamilton, elle décide donc en quelque sorte du sort des survivants se présentant aux portes de la mine. De plus, depuis avril 2017 (date scellant l'alliance entre le ranch et la mine), elle devient émissaire d'Anita Jones (grâce à son ancien métier d'ingénieure agronome surtout), voyageant d'un camp à l'autre, optimisant la production des Rhodes.

avatars proposés sarah michelle gellar, kate winslet, charlize theron.
Vie avant l’apocalypse Ingénieure agronome, chargée d'optimiser les systèmes de productions agricoles et de mise en œuvre du plan de Développement Durable, elle aimait son métier, véritable vocation. Femme active, ça ne l'a pas empêchée de se marier (deux fois) et d'être l'heureuse maman de jumeaux. Nombre de rôdeurs tués Une question beaucoup trop vaste pour être élucidée. Nombre d'humains tués Neuf humains, pas de gaieté de cœur, question de survie ou afin d'abréger des souffrances.
Ce qu'il faut savoir
+ Issue d’une famille nombreuse, Lorelai grandit au sein d’un village niché dans le sud de l’Etat de Washington. Sa mère est commerçante, son père agriculteur, elle a toujours été proche de ces derniers. Elle quitte le nid et la ferme familiale à l’âge de dix-huit ans, partant étudier à Seattle. Là-bas, tout s’enchaine très rapidement. Très tôt, elle se marie à William Price, un homme qu’elle admire plus qu’elle ne l’aime réellement. Elle conjugue son ménage et ses études, dont l’élaboration de sa thèse, avant que le couple ne vole en éclats. William est constamment absent, elle a gâché huit années de sa vie pour un homme qu’elle commence à exécrer, elle demande le divorce, marquant ainsi sa délivrance.

+ Quelques mois après le désastre de son premier mariage, elle rencontre un homme qu’elle aime sincèrement, quelqu’un de présent et surtout qui ne bride pas ses envies carriéristes. Elle est parfaitement heureuse lorsque les rumeurs au sujet d’une étrange maladie se répandent. Le couple et leurs jumeaux, âgés d’à peine quelques mois, se réfugient au sein d’un camp activement protégé par l’armée. À partir de cet instant, tout déchante très vite. Le père de ses enfants est expulsé du camp (considéré comme contaminé), l’armée abandonne la safe zone quelques semaines plus tard et elle se voit dans l’obligation d’achever un de ses propres enfants atteint de la fièvre meurtrière.

+ Sans trop le vouloir et sans savoir comment surtout, Lorelai se retrouve à la tête d’un petit groupe de survivants établi dans un ancien commerce. Juste et dévouée, elle inspire la confiance. Mais, c’est bien évidemment son sang-froid et sa capacité à gérer les situations de crise qui lui permettent de se démarquer des autres survivants. Le groupe perdure presque deux années avant d’être dissout par une horde de rôdeurs.  

+ Début 2014, elle atterrit à Olympia, fatiguée et affamée. Elle n’hésite pas réellement à intégrer le groupe, elle se sent seule et elle sait que son unique enfant encore en vie a besoin de stabilité et d’un minimum de confort. Et puis, elle n’en peut plus de vivre en ermite, de craindre son ombre, de craindre sans cesse pour la vie du seul être qui compte encore à ses yeux. Rapidement, elle gravit les échelons, intégrant le conseil de la ville. Cependant, des tensions naissent. Elle trouve Elijah Weiss (ancien leader des lieux) beaucoup trop laxiste et pacifiste. Elle a peur qu’il mette en péril la vie des Olympiens. Elle émet l’idée qu’il n’est peut-être pas le mieux placé pour diriger. Malheureusement, à l’époque, les survivants du clan sont encore aveugles et Lorelai devient vite la brebis galeuse du camp.

+ Avec son fils, elle intègre la mine en 2015. Anita Jones voit immédiatement en Lorelai un bon élément, un atout de choix. Sa capacité à analyser et à garder les idées claires lui permettent d’intégrer le comité de recrutement d’Hamilton. Cadeau empoisonné tout de même, il ne lui est pas facile d’avoir un tel pouvoir entre les mains, pour autant elle n’a jamais failli, elle reste droite et ferme dans ses jugements. Elle se sent à sa place, importante, au sein de la mine. Elle admire Jones malgré que ses décisions ne fassent pas l’unanimité. Elle sait d’expérience ô combien la place qu’elle occupe n’est pas simple et implique des sacrifices.

« FORWARD, ASTRée, valyria. »



« LIENS DU PERSONNAGES »
william price hugh jackman
Elle est belle, elle est forte, elle n’est pas comme dans ses pales souvenirs, Lorelai, non, elle a changé. Il ne reconnait pas la femme avec laquelle il a partagé huit années de sa vie, l’apocalypse l’a embellie qu’il aime se dire (et lui dire). Elle est son ancre, il s’accroche à elle depuis leurs retrouvailles, elle lui rappelle la civilisation, le passé. Pourtant, il n’a de cesse de se heurter à un mur de froideur. Lorelai est agacée, elle le trouve lâche, stupide et insignifiant, il n’a rien de l’homme qu’elle a admiré, de l’homme qu’elle a épousé. Il est superficiel et vaniteux, elle déteste les genres qu’il se donne. Elle se remercie encore pour avoir demandé le divorce, c'était le bon choix. Elle voit clair dans son jeu, elle n’a pas confiance en lui, elle le perçoit comme un élément défaillant au sein de la mine. William ne baisse pourtant pas les bras, il apprécie le défi qu’elle représente, il s’attache et s’obstine en vain, à moins qu’il n’arrive à se racheter auprès d’elle, à lui prouver qu’il n’est pas ce qu’elle pense de lui. Le problème ? Il est exactement ce qu’elle pense de lui.
peyton yates bryce dallas howard
Il fut un temps, Lorelai et Peyton ont formé un duo plus que convaincant. Partageant les mêmes avis et idéaux vis-à-vis d’Elijah Weiss, ancien leader d’Olympia, elles se sont associées pour le bien de la ville. Elles ont toujours pensé qu’Olympia méritait mieux qu’un pacifiste à deux sous trop ancré dans le passé. Siégeant toutes les deux au conseil de la ville, elles tentaient de faire évoluer les choses, autant au grand jour que dans l’ombre, dans le dos du conseil et de son leader. Tout ce qu’elles voulaient, c’était le bien des habitants. D’ailleurs, Lorelai était la seule, ou presque du moins, à connaitre l’existence d’un lien entre Peyton et le leader du ranch, elle avait pertinemment conscience que cette dernière pactisait avec Abel Rhodes afin de fortifier la ville et de lui assurer un avenir. La grande différence entre Yates et Tindall fut que cette dernière, trop franche, a exposé son véritable point de vue au sujet de Weiss trop tôt, aux mauvaises personnes, elle aurait dû tenir sa langue. Malgré les efforts de Peyton, Lorelai est exclue du conseil et devient le vilain petit canard de la ville. Quand elle quitte cette dernière, les deux femmes se promettent de garder contact, ce qu’elles ont fait jusqu’à présent, sortant de l’enceinte de leurs clans respectifs afin de se rencontrer et de se partager également quelques informations confidentielles. Plus que des anciennes alliées, elles sont amies. D’ailleurs, lorsque Yates a été élue nouvelle dirigeante d’Olympia, elle a immédiatement su que la ville serait désormais entre des mains sûres, peu importe les avis convergents à ce sujet. Depuis cet événement, Peyton n’a de cesse de tenter de ramener Lorelai à Olympia et si cette dernière refuse, peut-être craquera-t-elle un jour.
Alma fields diane kruger
La jalousie, une sacrée plaie. Alma a toujours jalousé Lorelai et sa relation privilégiée avec Peyton. Elle n’arrive pas à l’expliquer, elle avait constamment l’impression d’être éclipsée par cette amitié, de n’être que la cinquième roue du carrosse. Elle déteste cette sensation. Alors, elle se montrait bien souvent odieuse envers Lorelai. Pas surprenant donc que cette dernière ait décidé de mener son enquête sur elle. Elle a découvert en la personne d’Alma une femme qu’elle juge instable, risquant de craquer à tout moment. Forcément, ça n’a fait qu’envenimer la situation et Peyton s’est bien souvent retrouvée piégée entre deux feux. Pourtant, si elles avaient mis leurs rancœurs de côté, elles auraient pu parfaitement s’entendre. En effet, les deux femmes partageaient les mêmes idéaux vis-à-vis d’Olympia et d’Elijah Weiss. Elles ont tout foiré. Quand Lorelai est exclue du conseil et décide de tenter sa chance ailleurs, à la mine plus exactement, Alma ne cache pas vraiment sa joie. Elle préfère savoir Lorelai loin d’elle, loin d’Olympia et loin de Yates. Alma est surement une raison parmi tant d’autres pour laquelle la mineuse n’a pas encore rejoint une nouvelle fois Olympia après l’ascension de Yates au pouvoir.
billie trager katie mcgrath
Elles pourraient très bien s'entendre. Elles pourraient former une sorte d'élite au sein de la Mine, être les femmes de confiance d'Anita. Mais non. Elles s'entendent mais sans plus. Elles se portent mieux sans trop discuter. Il y a un fond de jalousie peut-être. En tout cas, Billie n'aime pas la façon qu'à Lorelai d'idolâtrer Anita. Ca n'aide pas vraiment. Et puis de l'autre côté, Lorelai n'a pas apprécié être mise sur la touche quand il a fallu infiltrer les rangs d'Olympia. C'est donc une rivalité plutôt saine qui se joue entre les deux jeunes femmes. Et ça n'a jamais empêché la Mine de tourner rond. Lorelai nourrit de nombreux doutes sur Billie depuis l'ouragan et l'observe, prête à rapporter le moindre faux pas directement à Anita.
balthazar monk colin firth
Il a des airs familiers, Balthazar, elle a le sentiment de le connaitre ou du moins, de l’avoir déjà entraperçu quelque part. Et, elle ne se trompe pas. Lorsqu’on diagnostique à sa mère le syndrome rare de Capgras, Lorelai ne lésine pas sur les moyens, elle cherche le meilleur psychiatre, celui auquel elle pourra confier sa mère, quitte à envoyer cette dernière dans un autre Etat. Ce psychiatre, c’est Howard Monk, désormais connu sous le pseudonyme de Balthazar. Elle a longtemps haï cet homme, elle le hait d’ailleurs encore. Il n’a fait qu’enfoncer sa mère, elle en a pertinemment conscience. Elle a tenté d’extirper sa génitrice des griffes de cet homme, mais il disposait de beaucoup trop d’ascendance sur elle, sur son cas. Elle est morte, sa mère, emportée par sa folie. Depuis l’alliance entre le ranch et la mine, ainsi que le nouveau poste d’émissaire qu’elle s’est vu attribuer, Lorelai est souvent amenée à se déplacer jusqu’à la Crimson Valley. Balthazar, lui, se souvient pertinemment d’elle. Elle fait partie de ses dommages collatéraux, il en éprouve une certaine satisfaction, il a gagné. Pour autant, la vapeur risquerait bien de s’inverser si son identité était dévoilée au grand jour, puisque Lorelai jouit d’une place importante dans cette nouvelle société post-apocalyptique contrairement à lui, qui n’est plus grand-chose. Elle pourrait faire jouer de son pouvoir, de ses relations avec Jones, pour faire tomber Balthazar, à moins qu’elle ne préfère s’en charger de ses propres mains.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   Mar 5 Déc - 15:09



« dit doc gyneco »

Declan James Moloney

Nom & Prénom Declan James Moloney. L'Irlande qui transpire dans chaque syllabe.
Âge 35 ans. Camp Hamilton's Mine.

place dans le camp Mécanicien, docteur à ses heures perdues quand vraiment la situation l'exige et que l'infirmerie déborde de patients.

avatars proposés domnhall gleeson, sam heughan, chad michael murray.
Vie avant l’apocalypse Il était gynécologue. Finalement, devenir mécanicien ne l'a pas gêné. C'est juste une machine différente mais le cambouille reste sensiblement le même. Bref, il a toujours les mains fourrées dans quelque chose. Nombre de rôdeurs tués Une cinquantaine environ. Tuer des monstres ce n'est pas son truc. Ça ne l'intéresse pas vraiment la mort. Nombre d'humains tués Huit. A croire qu'il est plus à l'aise avec la mort humaine.
Ce qu'il faut savoir
+ Originaire de Boston, Declan est né dans une famille nombreuse d'irlandais pures souches. Les Moloney trempent tous plus ou moins dans des histoires un peu bizarres. Quoi de plus banal pour des Irlandais de Boston ? Il a grandi en squattant le bar irlandais de son grand-père, jouant au petit serveur, piquant dans les poches des touristes de passage. En grandissant, il pensait plus à picoler et aux filles plutôt qu'à gagner sa vie. Pourtant, Declan est l'un des rares Moloney a avoir de l'ambition. Il s'est forgé presque tout seul, sa mère l'aidant autant que possible pour en faire un homme bien. Il a donc suivi des études de médecine et, bien que largement chambré par sa famille et ses amis, il a poursuivi ses envies et est devenu gynécologue. Pas parce que l'idée d'avoir les yeux rivés dans la féminité lui plaisait, mais parce que c'était plus simple que la médecine qu'on voit à la télévision.

+ C'est quelqu'un qui parle beaucoup, beaucoup trop. Et pas toujours pour dire des choses intéressantes. Il a un bagou impressionnant et est capable d'embobiner n'importe qui dans n'importe quoi. De ce fait, Declan s'est souvent pris des raclées par ceux qui ne supportaient pas son blabla constant. En revanche, certaines jeunes femmes écervelées buvaient ses paroles et se retrouvaient au lit avec lui sans vraiment savoir comment. Et bien sûr, Declan, gentleman s'il en est, ne les revoyaient jamais. Sauf peut-être à un rendez-vous gynécologique.

+ Il a trouvé refuge à la Mine très tôt et y reste loyal, conscient que la situation dehors n'est pas enviable. Il préfère rester cloîtré dans son petit atelier plutôt que d'affronter quoique ce soit à la surface. Il sort principalement pour vagabonder au sein de la Carrière où il peut trouver de quoi réparer ce qu'on lui apporte à la Mine. Il veille toujours à garder ses relations professionnelles et tend à ne pas se lier avec les habitants de la Carrière. C'est d'autant plus important depuis que les deux camps sont en semi-guerre. Il ne fera jamais rien qui pourrait lui coûter sa place à la Mine et fait profil bas quand Anita lui rend visite.

+ A Boston, il a perdu une partie de sa famille et ça n'a pas l'air de l'avoir marqué. Il est parti avec le reste des siens et ils ont marché tant bien que mal jusqu'au Texas. La vie sur les routes l'a profondément marqué et c'est là que de nombreuses tensions sont apparues au sein de son groupe et même de sa famille. En arrivant dans le coin, ils ont jugé les différents groupes et la Mine ne faisait pas l'unanimité. Declan s'est alors détaché du groupe et a choisi de partir seul de son côté, croyant en ses chances (et il a eu sacrément raison).

« TIMELESS, GRANGER, RIVERDALE »



« LIENS DU PERSONNAGES »
billie trager katie mcgrath
Entre ces deux là c'est électrique. Et pas dans le bon sens du terme. Billie préfère se tenir loin de l'atelier mécanique sans quoi elle serait capable de tuer Declan. Son baratin habituel ne fonctionne pas sur elle et elle ne supporte pas son blabla plus de deux minutes. Lui, s'amuse beaucoup de voir Billie perdre son sang froid. C'est un peu la seule animation du coin. Billie reconnaît néanmoins qu'il n'est pas trop mauvais en mécanique et elle a bien besoin de lui pour réparer son véhicule ou tout autre objet mécanique.
suzann valtersen gillian anderson
Suzy trouve-tout est son contact privilégié à la Carrière et pour rien au monde il n'irait voir ailleurs. Sauf si elle n'est pas en mesure de lui offrir ce dont il a besoin à un prix raisonnable. Bagou oblige, Declan sait y faire. Suzy, de son côté, apprécie le jeune homme et ne se gêne pas pour lui dire sa façon de penser concernant Anita Jones, ainsi que la Mine et le régime en place. Rien n'y fait pourtant, Declan ne quittera jamais son petit confort, il y est trop ancré. Leur relation va au-delà d'une simple relation de clientèle. Suzy voit du potentiel chez lui et aimerait qu'il l'aide dans ses projets fous en matière de communication.
phoebe dunn sophia bush
Suite à l’alliance entre le ranch et la mine, Declan s’est vu dans l’obligation de sortir de son trou et de collaborer avec Phoebe, une mécanicienne, le surpassant et le détrônant largement dans le domaine. Alors, forcément, il a dû rabâcher sa fierté, ce qui finalement ne lui a pas déplu tant que ça, surtout lorsqu’il a réalisé avec qui il était supposé collaborer. Phoebe s’est toujours amusée du baratin du mineur qui n’a de cesse de parler sans arrêt, probablement qu’elle est la seule à le supporter sur une durée plus ou moins longue, à rire de ses blagues douteuses. En même temps, il faut dire qu’elle a trouvé la solution parfaite visant à clouer le bec de cet agaçant bonimenteur : le sexe. Et, ce petit manège perdure encore, une session de boulot est bien souvent suivie d’une session baise. Rien de plus, de son côté du moins. Il y a toujours un hic fatalement et ils n’y échappent pas. Si, Phoebe n’éprouve pas vraiment de sentiments amoureux envers le mineur, peut-être que ce dernier est sur le point d’en développer, bien qu’il les étouffe avec ardeur. La friendzone moderne, post-apocalyptique.  
malini kapoor priyanka chopra
Declan et Malini se rencontrent en 2014, alors que cette dernière erre encore sur les routes. Il est d’abord intrigué par la jeune femme, qui n’a pas l’air commode mais surtout hostile, avant de tenter de la ramener à Hamilton. Echec cuisant, il s’en sort cependant indemne, avec seulement quelques côtes brisées, avant de regagner la mine (bien qu'il use de ses talents de pickpocket pour lui dérober quelques affaires). Ils ne se recroisent plus jusqu’en 2017, lorsque le ranch et la mine s’allient. Declan s’invite de temps en temps au ranch, afin de collaborer avec certains riders. Il ne met pas longtemps à reconnaître Malini, désormais recruteuse pour le ranch, et se fait un point d’honneur à lui rappeler leur mésaventure. La cavalière ne semble pas vraiment se souvenir du mineur, c’est peut-être mieux ainsi, puisqu’il l’agace profondément avec ses bavardages incessants et ses techniques de drague douteuses, elle comprend pourquoi elle lui a cassé quelques côtes bien des années plus tôt, elle se dit qu’elle aurait dû lui couper la langue surtout. Elle n’a de cesse de le remballer pourtant il se la joue mec collant, au fond, elle avoue qu’il est plutôt distrayant même si elle ne comprend pas bien ce qu’il cherche. Lui non plus, il ne le sait pas, peut-être prendre se revanche en lui cassant les pieds à coups de baratin perpétuel ?  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (II) Hamilton's Miners   

Revenir en haut Aller en bas
 
(II) Hamilton's Miners
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F/ Sophie Cookson (Libre) - Hamilton's Miners
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Bulldogs Hamilton
» Présentation de Lauren B. Hamilton
» Georges D. Hamilton - médecin légiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Who Tells Your Story-
Sauter vers: