AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 m/ eddie redmayne (libre) - miners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rory Wheeler
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 391
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 645
MessageSujet: m/ eddie redmayne (libre) - miners   Lun 12 Sep - 1:17

Harrison Roe
« INTERPRÉTÉ PAR eddie redmayne »

© blue lagoon
Nom, prénom Harrison Roe pour le bien du scénario, bien que cela reste tout à fait négociable. Âge entre 31 ans et 34 ans. Camp hamilton's miners (la mine et non la carrière) place dans le camp éclaireur, il observe, scrute, fouine, mais n'intervient jamais, il laisse ça aux groupes de raiders et aux gardes. N° de zombies tués une cinquantaine, discret et furtif, il ne se sert de son arme qu'en cas de réel besoin. N° d'humains tués aucun.

histoire, particularités et perspectives d'évolution : le passé d'Harrison avant l'apocalypse est libre, laissez cours à votre inspiration + tandis que le monde tombe en ruine, Harri ne change pas contrairement à la plupart des gens normaux, il reste  fidèle à lui-même, bon vivant, gorgé d'espoir, tirant tout en dérision et blaguant sans arrêt même dans les moments les moins opportuns. c'est de cette façon qu'il garde la tête hors de l'eau + il erre deux années entières dans la nature, entouré d'un petit groupe restreint, sa capacité à se fondre dans n'importe quel décor fut un avantage considérable + il découvre la mine en janvier 2013. dévoué, il participe même à son aménagement, c'est ainsi qu'il trouve grâce aux yeux d'Anita (leader des lieux) + il se charge de l’accueil des nouveaux arrivants (il prend son rôle de guide très au sérieux si si), il est également nommé éclaireur + Harri aime l'adrénaline, il aime cette sensation de danger qui fait battre son cœur à mille à l'heure, cependant il apprécie moins d'être au feu de l'action, observé mais ne pas être vu, tel est son credo + au sein de la mine, tout le monde le connait, c'est un peu la mascotte des lieux, celui qui amuse la galerie mais également celui à qui on se confie allègrement.


libre pris  réservé

rory wheeler carlson young
Harri n’aurait jamais dû se frotter à Rory, grossière erreur qu’il payera d’un coup de pied-de-biche en pleine face (rien que ça oui). Tandis qu’il part en éclairage en vue de repérer différents endroits clés possibles où dénicher des médicaments, il tombe un peu par hasard sur la jeune femme qui, bien trop naïve, abandonne son sac à dos encombrant afin de fouiller plus librement une maison quelconque. L’occasion est trop tentante, ni une, ni deux, il rafle le sac en question et pique un sprint avant de prendre conscience de son contenu. Insuline. Sa conscience lui torture immédiatement l’esprit, il ne peut décemment pas garder sans remord sa nouvelle trouvaille, surtout quand la vie d’un être humain est en jeu. Il retourne sur ses pas, croisant les doigts pour qu’elle n’ait toujours pas pris conscience de la disparition de son sac, trop tard cependant. Alors qu’il repositionne précautionneusement ce dernier, il ne voit guère le coup de pied-de-biche arriver et s’évanouit. Le réveil est pour le moins incongru, en plus d’avoir mal au crâne, il se retrouve ligoté à une chaise, se voyant dans l’obligation de subir un interrogatoire. Fidèle à lui-même, il tire la situation en dérision, se la jouant à la Flynn Rider face à une Rory tenace mais cependant déconcertée par le comportement de son interlocuteur/baratineur. Depuis cette histoire « cocasse », Harri s’amuse à filer l’olympienne et à la rejoindre lors de ses petites excursions en solitaire et ce, malgré ses nombreuses protestations et piques acérées. Non non, il ne se laisse pas démonter par le mordant de Rory, il prend même plaisir à la faire sortir de ses gonds, il l’aime bien et ne s’en cache pas vraiment. Bien qu’elle ne l’avouera pas par simple fierté, elle est de son côté plutôt attendrie par ce mineur se révélant être aussi charmant qu’agaçant, de plus elle se sent en sécurité avec lui.


arianna diggs bridget satterlee (scénario)
Harri et Ari, c’est un peu le mauvais remake post-apocalyptique de Ed, Edd et Eddy. Quand les Diggs arrivent à la mine en 2013, Harri figure déjà parmi ses premiers occupants. Il se prend d’affection pour la gamine et sa petite famille et leur fait visiter le camp. À partir de ce jour, Ari et Harri se croisent de temps en temps, échangent quelques mauvaises blagues qui ne font rire qu’eux et leur relation s’arrête là. Les choses évoluent cependant il y a deux ans quand Aaren Diggs est banni et qu’Ari se retrouve seule avec sa garde du corps dans la Mine. Ils commencent par manger ensemble le soir, puis Ari vient embêter Harri à son poste quand elle n’est pas sortie avec les raiders. Petit à petit, une véritable amitié se crée. En échange de quelques menus services comme aller chercher une babiole dans le trou du cul du monde, Harri a prit l'habitude de couvrir Ari lors de ses petites escapades clandestines. Il sait qu’elle n’est pas aussi incapable qu’elle en a l’air et il lui fait confiance pour ne pas se faire bouffer par le premier rôdeur venu. D'ailleurs, Harri est un des seuls à ne pas avoir changé après l’affreuse histoire de l’agression d’Ari et le bannissement de son père et elle lui en est très reconnaissante. Entre eux, ce n’est pas compliqué, ils sont honnêtes l’un envers l’autre et ne s’amusent pas à faire semblant. Une amitié simple et sans sous-entendus comme on aimerait en voir plus souvent !

● ● ● ● ●

poor little thing.
There... Poor little things. You see them? Standing with their numbers on their blank, indifferent faces, Nuremberg in miniature, the ranks of painted wooden men... Poor dominoes. Your pretty empire took so long to build, now, with a snap of history's fingers down it goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Wheeler
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 391
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 645
MessageSujet: Re: m/ eddie redmayne (libre) - miners   Dim 26 Fév - 22:36

you're the one
tu m'as ensorcelée eeeh eeeeh



Alors, je suis pas trop douée pour tout ce qui est blablabla, tout ça mais je me suis dit que ça pourrait être pas mal quand même que je parle un minimum de mes ô grandes exigences Arrow

+ le prénom et le nom sont négociables, je n'aime juste pas les laisser vide quand je crée un scénario. L'avatar l'est aussi, mais je me réserve un droit de veto   J'avais également songé à Brett Dalton, Joseph Morgan, Nathaniel Buzolic, Elijah Wood, etc. Bref, je suis ouverte.

+ Niveau présence et activité, je ne demande pas plus que ce que le règlement impose (je vous laisse aller le lire What a Face ). Je n'ai rien contre les pavés, non, même si en général je préfère tourner autour de 650 - 800 mots (déjà que je suis lente alors )

+ Faut dire autre chose ou ?   Ah oui, je vouerai mon existence (ouais carrément) à celui qui prendra ce scénario   si ça c'est pas convaincant, je peux toujours vendre mon âme au diable pour vous    Arrow

INFLUENZA


● ● ● ● ●

poor little thing.
There... Poor little things. You see them? Standing with their numbers on their blank, indifferent faces, Nuremberg in miniature, the ranks of painted wooden men... Poor dominoes. Your pretty empire took so long to build, now, with a snap of history's fingers down it goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

m/ eddie redmayne (libre) - miners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EDDIE REDMAYNE ∆ Oui, bon. Sinon, on baise ?
» ADDISON DONAHUE ► eddie redmayne
» AIDAN SOLIAN HELINSTONE ► Eddie Redmayne
» Êta Iota ηι 2/4
» Version n°22 : L'Aube.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: In the long run we're all dead :: Who tells your story :: Les rescapés :: Scénarii pris-