AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en décembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 mini intrigue #1 : jackals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: mini intrigue #1 : jackals   Mar 6 Sep - 20:58

Mini Intrigue 1, Jackals
Dans la jungle terrible jungle.




contexte
Vous avez eu vent de la présence d'un groupe de survivants près du zoo d'Austin. Et qui dit survivants, dit Amuses-gueules, dit ressources - précieuses et nécessaires.
Alors vous êtes partis au lever du soleil malgré les protestations des moins matinaux, et vous êtes rendus dans l'ancienne capitale du Texas. Une sortie au zoo ne pourrait qu'amuser les plus gamins d'entre vous n'est-ce pas ?
Mais voilà que votre voyage tourne au cauchemar. Après avoir pénétré les hautes grilles en fer rouillées, vous vous êtes rendus compte trop tard que votre arrivée n'était pas passée inaperçue et qu'elle avait attiré tant les grands chasseurs qu'abritait autrefois le zoo que les rôdeurs, nombreux et un peu trop enthousiastes à l'idée de vous souhaiter la bienvenue.

Comment RP ?
Une réponse ne doit pas dépasser 350 mots et doit être postée à la suite de ce message. Elle compte comme un véritable rp dans l'activité du forum.
Si vous désirez vous séparer, pour trouver la sortie ou aller chercher des ressources en dépit du danger, merci d'utiliser le code suivant en indiquant l'objectif de la quête.
Par exemple

Groupe principal

Groupe 2 : Nourriture

Code:
<nf1>[size=14]Groupe X : objectif[/size]</nf1>
Code:
<nf1>[size=14]Groupe principal[/size]</nf1>
Vous n'avez pas besoin de répondre dans un ordre précis. Nous vous rappelons que la rapidité est le plus intéressant.
Le staff interviendra régulièrement avec le compte PNJ pour pimenter l'action.

Début
Groupe principal Vous vous êtes avancés pendant une heure dans le parc, en découvrant avec effroi (ou amusement pour les plus malsains d'entre vous) les carcasses des pauvres herbivores qui peuplaient autrefois ces enclos.
Cependant, l'absence de danger a galvanisé certains membres du groupe qui se sont mis à hurler et à taper dans les cages : après tout, c'est vous les rois, ici ! Eh oui, les jackals sont réputés pour leur cruauté mais pas pour leur intelligence.
Grossière erreur. Vous avez été alerté d'abord par un grondement : un tigre, en liberté, qui vous regardait au loin en se léchant les babines. Quelques gorilles qui ont survécu à l'apocalypse se gratte la tête avec un air agressifs. Et de l'autre côté, vers la sortie, des dizaines et des dizaines de rôdeurs assemblés.

Il s'agit sans doute d'un piège concocté par les survivants dont vous avez eu vent. Vous pouvez donc aller vous venger, pour peu que vous les trouviez.


Vous vous trouvez au Nord-Ouest, entre l'enclos des tigres et celui des léopards.

INFLUENZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Mer 7 Sep - 4:33

Groupe principal

Les rumeurs du groupe survivants au zoo lui ont tiré d'abord un sale rictus à travers le visage avant d'allumer une lueur au fond de ses yeux - celle qui annonce le jeu, et un bref échange muet avec Gabriel l'a convaincue immédiatement. Une sortie au zoo, quoi de plus palpitant en ces temps morne et triste... Ils se sont décidés, organisés, et ceux qui ne voulaient pas suivre pouvaient fermer leur gueule bien gentiment. Depuis qu'ils sont entrés dans l'enceinte du parc animalier, le sourire de Marisa ne l'a pas quitté et s'est même accentué. Déjà, son esprit fourmille de milles idées pour agrémenter leur périple, mais elle se contient pour l'instant. Au silence dense et opaque de leur arrivée ont suivi les hurlements de joie et de provocations de certains d'entre eux, auxquels d'inquiétant grognements ont répondu. Les poings se sont serrés autour des armes, et quelques plis soucieux marquent certains visages. Marisa, elle, fourmille de ce sentiment de toute puissance qu'elle affectionne depuis toujours. C'est l'effet de l'adrénaline qui sature son organisme quand, encore une fois, il s'agit de tester et repousser les limites. Entrer dans la cage aux fauves est un défi que les Rosario auraient pu se lancer l'un à l'autre, enfants. C'est celui que le Jackals doivent relever à présent. Un regard pour son frère qui marche un peu plus loin la conforte. Que le meilleur gagne. Et jamais la précarité de leur situation ne l'atteint vraiment. D'envie et d'attente fébrile, ses doigts frôlent la lame qui pend à sa ceinture, tandis que les autres se serrent autour du fusil qu'elle tient. « Le premier arrivé a gagné ! elle lâche à voix haute, pour titiller les plus joueurs d’entre eux, sans préciser la récompense. »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Dim 11 Sep - 18:49

Il a opté pour un fusil : alors Gabe a le canon en travers de l'épaule pendant que la crosse repose sagement sur son avant-bras, replié contre lui. Piqué par l'adrénaline d'une sortie, il refoule son enthousiasme en étudiant sa sœur qui excite l'impatience de leurs camarades. Marisa dirige (quoi que ce soit relatif puisqu'ils sont dispersés, chaotiques et bruyants) la petite troupe avec un sourire éclatant pour lui barrer les lèvres. De biais, il la dévore du regard. Et il ne fait rien d'autre. Ce n'est pas qu'il soit vigilant ; il a l'esprit à observer les hommes et femmes qu'il flanque pendant qu'ils scrutent les coins de lumière et de pénombre à la recherche de survivant. Ils ne font pas beaucoup d'effort pour les débusquer, à vrai dire : on dirait des enfants qui ne cherchent que sous les tables et dans les armoires alors que, s'il existe un vivier dans le zoo, alors ils sont sûrement barricadés, peut-être armés, et sacrément dans la merde de toute façon. Sur ce point, néanmoins, Gabriel se trompe parfaitement. Il n'entend pas tout de suite le grondement. Son regard suit simplement celui de la femme qui le précède, à deux pas devant lui. Elle braque un tigre gigantesque (soit il est, soit Gabe n'avait plus vu un pareil animal depuis des années) de son révolver ridicule. Elle hésite apparemment à l'abattre ou à fuir. Pour régler la question, elle hèle le renfort de ses comparses. A sa plainte, deux ou trois autres Jackals vont de leur propre commentaire, parce que des billes les observent ici, d'autres crocs les menacent là. Comme s'ils apparaissaient soudain, les silhouettes bestiales se détachent de plus en plus nettement. Voilà qui fait jeter un regard par-dessus son épaule, où les rôdeurs se pressent dans les ornières du vacarme qu'ils faisaient. Un petit rictus éclate sur la bouche de Gabriel. « Personnellement, je cours vite... sursautent brièvement ses épaules. »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Lun 3 Oct - 2:45


Elle déambulait dans le zoo avec une curiosité qu'elle masquait à peine, ses grands yeux d'enfant se braquant à tout va sur le décor tout autour du petit groupe dont elle fermait presque la marche. De son vivant, ce lieu devait avoir été quelque chose. Mais les images cruelles d'une nature ayant repris ses droits seraient toujours celles qu'Immy associerait au mot "zoo". Parce qu'elles étaient les seules représentations de ce concept qu'il lui avait été données d'observer, apocalypse ou pas. Et même alors, la jackal ne se plaignait pas. L'enthousiasme, le brouhaha joyeux et dispersé de ses camarades rendait l’expérience agréable. Les mugissements, les regards prédateurs et la menace de se faire bouffer en deux-deux la rendait intéressante. Un sourire discret, bien plus discret que celui de Marisa qui menait la danse, déforma les lèvres de la jeune recrue alors qu'elle imitait l'homme à ses côtés en jetant un regard derrière elle. "Ouais, et tu ferais bien de t'y mettre Rosario, la visite se fait au pas de course aujourd'hui !" brocarda la blondinette en ramassant le barreau tombé de l'une des cages défoncées par l'usure, prête à frapper comme elle était prête à courser indifféremment du tigre, du gorille ou du survivant. Fallait bien se dégourdir les jambes aurait dit un pur jackal. Elle jeta un oeil aux trois, quatre têtes brûlées à ses côtés, et fit swinguer la barre de fer comme un club de golf. "Partants pour une partie ? On rattrapera les autres après !" Un premier groupe de rôdeurs gagnait du terrain, autant leur couper l'herbe sous le pied se disait Immy, plutôt que de les laisser progresser et risquer de les avoir collés aux basques plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Mar 4 Oct - 20:19

J'étais hyper emballé par toute cette histoire de sortie. Un peu comme si ça avait été Noël avant l'heure. J'aurais rêve emmené ma mère pour la comparer à l'autruche du coin. Je suis certain qu'il y avait une certaine ressemblance. La pauvre, je me moque d'elle mais c'est plus affectueux qu'autre chose, ne vous méprenez pas. Enfin bref, j'en étais là de mes "pérégrinations" comme disent les connards bien éduqués quand j'ai entendu le gros chaton qui faisait du bruit. C'était une bête splendide, une bête splendide qui allait nous bouffer très probablement. Je zieutais la p'tite nouvelle. Elle avait même pas zieuté la bête, elle se dirigeait vers les rôdeurs batte en main. On pouvait pas dire qu'elle avait froid aux yeux. Moi ce que je voulais c'était en foutre plein la gueule au félin  pour devenir le roi du zoo. J'étais hyper motivé et je me rappelais d'un reportage qui disait que les animaux faisaient parfois des longs combats de regard. J'voulais proposer ça mais je me suis dit que ça allait pas arriver aussi facilement ça. J'ai sorti Boomie.

"S'il approche je le démonte si vous voulez hein ?" Je sentais le sourire anticipateur que j'avais à cette idée. "Après l'soucis, c'est qu'on pourra pas en faire une super carpette." Je tournais la tête vers les leaders. J'allais pas non plus leur demander leur avis parce que j'étais du genre à écouter mais pas toujours à entendre. Vous imaginez bien que j'allais pas leur demander. J'étais en train de rêvasser sur l'idée d'avoir cette peau dans mon chef moi. C'est sûr que ça ferait bien craquer toute les nanas. "Qui va se battre contre le tigre avec son couteau, ça  serait hyper fun. Au pire si le gars se fait bouffer il sera mort avec les honneurs."
Revenir en haut Aller en bas
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 829
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1314

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Mer 5 Oct - 22:59

Y avait du monde au zoo aujourd'hui. Familles nombreuses, parents et enfants dans tous les sens a qui on avait dû promettre des barbapapa saveur cervelle parce qu'ils avaient l'air vachement plus intéressés par le groupe de gueulards que pour jeter des cacahuètes aux singes. Enfin, c'était peut-être aussi dû au fait que les cages étaient bien vides et que les bestiaux qui n'étaient ni partis ni crevés se mêlaient à la foule. Archibald s'était persuadé qu'il s'était mis à dos un gorille en le regardant un peu trop mal parce qu'il sentait ses yeux collés à sa nuque en permanence et qu'il appréciait pas trop le petit air fourbe que le primate affichait dès qu'il tournait la tête pour le surveiller. Faut dire aussi qu'il avait jamais aimé ces grosses bêtes à l'air un peu trop intelligent pour leur propre bien... ou le sien.
Heureusement, l'affreux lui sortit des idées lorsqu'Immy proposa de jouer à éclate-zombie puis, presque simultanément, que Guss pointa du doigt l'énorme tigre qui semblait mourir de l'envie de se faire un casse-dalle de tout ce qui oserait gigoter à moins de dix mètres de ses griffes. « Ben quoi Guss t'as pas les couilles de le faire toi-même que t'essayes d'y jeter quelqu'un d'autre pour te mâcher le travail ? » Dans sa main, le pied de biche affichait l'air de... ben d'un pied de biche, quoi, mais un qui se préparait déjà psychologiquement à bourriner du fauve. « Observe le maître et apprends, mec. » Wink wink « Yolo. » On pouvait déjà voir le tigre saliver d'avance et ouvrir grand la gueule pour que l'abruti vienne directement se jeter dedans.

● ● ● ● ●

Faudrait que le chien en moi s'arrête de grogner, qu'il rampe se couche transi de peur de se faire cogner. Faudrait qu'il fasse le beau pour un morceau de sucre, qu'il lève la patte quand on lui demande sans montrer les crocs. Erreur de formatage le mien refuse le dressage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Jeu 6 Oct - 18:03

Donc elle attendait que les rôdeurs ne s'avancent, tous bras ballants qu'ils étaient, figures livides et gueules ouvertes... Elle était même prête à se rapprocher pour éclater leurs crânes, mais déjà on s'agitait derrière elle. Resserrant sa batte de fortune, elle détailla, le regard par dessus l'épaule, en arquant un sourcil ses deux crétins préférés... Façon de parler. Un semblant de sourire trahit ses lèvres d'ailleurs, avant qu'elle ne reste toute bête devant la scène qui se passait devant ses yeux. "Putain les mecs ! Vous êtes cons ou quoi ?!" laissa-t-elle échapper, délaissant à contre-coeur la joyeuse bande de rôdeurs pour se tourner complètement vers eux. Et le tigre prêt à leur sauter dessus. Enfin, surtout sur Archibald. Même si c'était plutôt Guss qui avait initié la connerie... De toutes manières, comprendre de qui des deux venait l'idée la plus stupide revenait à se demander lequel de l’œuf ou de la poule était arrivé le premier.
Immy soupira longuement, glissant discrètement la main sur la crosse de son colt, prête à le dégainer s'il le fallait. Tant pis pour le tapis que Guss voulait ramener au mall... Comme s'il avait les muscles pour se traîner le cadavre d'un tigre sur toute la longueur du trajet. La batte fermement tenue dans une main, l'autre prête à sortir son flingue, elle se posta derrière les deux meilleurs amis, tout en espérant qu'ils seraient assez balèzes pour venir à bout du tigre tous seuls. "Bah moi j'aime pas le zoo," marmonna Immy, quelques fractions de seconde avant que le tigre ne passe à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Sam 8 Oct - 23:47

Son rire, déployé dans le silence, s'étouffe dans le silence. Un frisson de consternation qui lui coule dans la nuque, Gabriel se raidit ; qui attaquerait un foutu tigre au couteau, fût-il flanqué de toute une équipe d'enfoirés abrutis par le sang ? Ses yeux passent sur les trois, puis sur les autres – qui s'éparpillent en un cercle mal fichu et néanmoins digne d'une intelligence de meute. Gabriel n'a pas besoin de consulter Marisa pour savoir qu'elle est aussi curieuse que lui de savoir lequel se fera écorcher le premier. Ils seraient punis de confondre l'audace et la stupidité... « Cap. » En quatre enjambées, il abandonne le fusil à sa sœur et il glane, au passant de sa ceinture, une lame ridiculement petite pour le meurtre dantesque qu'il entreprend. Gabriel passe la fille, Archibald. Puis Guss. Aussi absurde que ça semble, il marche franchement. Quelle stratégie lui donnerait le minimum de chances, certes pas de tuer, tout du moins de blesser ? Bien agacée par la perte du grenat, la bête le déchiquetterait sûrement d'autant plus vite. Et ses yeux, luisants, le lui promettent déjà. À ces pupilles qui se voilent, le sang s'affole dans les veines. Le cœur bat légèrement plus vite. Lui donner la vitesse. L'impulsion. C'est suffisant pour qu'il fasse volte-face et lance violemment son poignet que la lame prolonge. Ce n'est qu'à quelques centimètres de planter Guss que Gabriel se fige, l'éternelle menace du couteau qui frotte sur le tissu. « Après toi, claque sèchement la langue contre le palais. » Et il plaque l'arme sur le torse du Jackal avant de le doubler. Marisa lui rend le fusil, qu'il coince immédiatement contre son épaule. « Putain, roule le timbre faussement chaleureux, on n'en peut plus d'attendre d'te voir mourir avec les honneurs. Vas-y ! » 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Dim 16 Oct - 22:40

Le regard scrute le moindre mouvement hostile dans les divers recoins du parc animalier. L’odeur est rance, âcre, les cadavres humains et animaux s’entassent les uns sur les autres, à moitiés dévorés par l’autre moitié encore debout avides de chair fraîche, déambulant mollement au milieu des allées. Un raid comme un autre, dans un endroit lugubre et vidé de toute substance, mais où un groupe devait bel et bien se cacher. A peine quelques minutes après leur arrivée en masse, tout finit déjà par déraper. Un regard consterné, dardé sur les deux inséparables ne suffit visiblement pas à les dissuader de s’embourber dans leur connerie. Quels putains d’imbéciles s’attaqueraient aussi spontanément à un fauve affamé qui pesait – à vue de nez – bien 200 kg ? Au couteau de surcroît ? Elle décide donc de rester en retrait pendant que le frère Rosario semble décider de prendre les choses en main – du moins plus ou moins. Elle grimace, esquisse une moue tandis qu’elle vérifie que personne n’arrive derrière leur groupe, avant de caler le fusil contre son épaule et de tirer sur l’animal. Le monstre s’effondre, le crâne percé d’une balle tandis que l’ukrainienne balance son arme au bout de son bras, un sourire pendu au bout des lèvres « Problème résolu. » Elle s’approche de Guss, glissant un regard mi méprisant mi amusé sur lui « T’as plus qu’à le porter jusqu’à Stonebriar maintenant, enfoiré. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Mer 19 Oct - 10:01


La scène s'est déroulée hyper vite. Je vois mon super tigre de la mort qui tue qui est..he bien mort. Je regarde Irina. Je fais pas trop attention à ses attitudes. C'est la seule meuf bonne qui est pas incestueuse dans l'coin. Immy elle me fait trop l'effet d'une gosse pour que je la considère comme un fantasme. "Hey, mais  t'as abîmé mon tigre !" Je suis dég'. Putain Archie allait faire un truc trop classe, j'allais faire un truc trop classe. Certes, Gabriel allait me faire faire un truc trop classe mais bon il a son petit caractère. On s'habitue, dans le fond j'sais qu'il nous montre son amour quand il nous traître de sac à foutre. Je regardais les cheveux d'un roux agressif d'Irina. "ça sert à rien de le ramener maintenant qu'tu lui a éclaté la tête." Je sens que mon visage reflète un air déçu. Je dois avoir l'air un peu pitoyable mais je sais que je susciterais pas la pitié de la part de cette meuf. Elle est belle mais son cœur est aussi froid que la glace.

Je me tourne vers Gabriel "Désolé, Gabriel, je te montrerais mes talents de chasseur une autre fois." Je lui souris d'un air entendu, je ne sais pas exactement ce que j'essaie de lui faire passer mais je suis certain que le message passe. Je lance un regard dépité vers mon bro avec l'air de dire, bro fais quelque chose, défend ton frère. Arch ne réagira sûrement pas. Il a sans doute pas envie de cramer ses chances avec la rousse incendiaire. Je m'approche alors d'elle. Je sens la colère monter en moi et je suis un  gars sympa mais faut pas me chercher des noises trop longtemps. Je la toise. "La prochaine fois que tu butes ma cible, c'est toi que je mettrais en tapis dans mon salon." J'ai l'air sérieux et d'une certaine manière je le suis. Je n'aime pas me faire coiffer au poteau, c'est du manque de respect. Je sens cette part de moi violente et incontrôlable qui remonte parfois. Je préfère le fun mais parfois faut savoir être sérieux. Je me dis que si ça se trouve la rousse elle trouvera ça sexy que je me permette de la provoquer. Je fais un peu mon beau parleur je l'admets mais bon c'est un concours de qui a la plus grosse et je compte bien rester le tenant du titre.
Revenir en haut Aller en bas
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 905
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1893

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   Jeu 10 Nov - 23:33

Mini Intrigue 1, Jackals
Dans la jungle terrible jungle.




Conclusion
Animés uniquement par une idiotie crasse et l'appel du sang, aucun des Jackals n'étaient vraiment prêts pour cette expédition. Pris à leur propre jeux, pris entre zombies affamés et animaux furieux (ou peut-être était-ce l'inverse ?), ils ont fui, laissant derrière eux les plus lents, les plus faibles. Peut-être sont-ils morts. Peut-être ont-ils trouvé refuge auprès de ce soit-disant groupe de survivants pour qui ils étaient venus et que jamais ils n'ont pu trouver.


INFLUENZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : jackals   

Revenir en haut Aller en bas
 
mini intrigue #1 : jackals
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mini intrigue #1 : jackals
» △ MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard
» Mini Intrigue :: Lie To Me
» Mini Intrigue :: The Calling Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: