AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 mini intrigue #1 : riders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Influenza
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all


Hurlements : 665
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1417
MessageSujet: mini intrigue #1 : riders   Mar 6 Sep - 20:54

Mini Intrigue 1, Riders
Light my fire.




contexte
Pour surveiller et protéger un aussi grand domaine, et pour améliorer sensiblement le confort général, il faut trouver un générateur, après que les Jackals l'ont détruit en mars, privant tout le ranch d'électricité. Les éclaireurs ont justement remarqué une petite ville. Sortie après sortie, ils se sont montrés catégoriques : elle ne devait compter que quelques milliers d'habitants et les rôdeurs n'y sont pas très nombreux. Dans un premier temps, ils l'avaient d'ailleurs écarté, les ressources alimentaires et médicamenteuses ayant du être pillées et épuisées depuis longtemps. Néanmoins, il y a un collège, en bordure de la ville et deux bus sont garés dans sa cour. On a objecté que leurs batteries feraient sûrement l'affaire, au moins temporairement, et puis nombre de collèges comptaient un générateur de secours. Là-dessus aussi, les éclaireurs sont définitifs : il en existe un, que les survivants retranchés dans le bâtiment utilisent.

Puisqu'ils ne font rien des bus, il est sans doute possible de négocier sans entrer en conflit avec eux. D'un autre côté, on ne peut pas exclure qu'ils seront peut-être déraisonnables, pour ne pas dire hostiles.

Les Riders se séparent en deux groupes : le premier est chargé d'obtenir les batteries, selon la monnaie d'échange qui plaira aux étrangers, et le second reste en retrait, des fois qu'il faudrait un renfort musclé.

Attention, si les occupants du collège voient la manoeuvre, ils risquent de devenir définitivement hostiles et la situation de dégénérer.

Comment RP ?
Une réponse ne doit pas dépasser 350 mots et doit être postée à la suite de ce message. Elle compte comme un véritable rp dans l'activité du forum.
Les deux groupes écrivent sur le même sujet. Cependant, pour des soucis de lisibilité, merci de rajouter l'un des deux codes en début de RP :

Groupe 1 : Négociation
Groupe 2 : Couverture

Code:
<nf1>[size=14]Groupe 1 : Négociation[/size]</nf1>
Code:
<nf1>[size=14]Groupe 2 : Couverture[/size]</nf1>

Vous n'avez pas besoin de répondre dans un ordre précis. Nous vous rappelons que la rapidité est le plus intéressant. Le staff interviendra régulièrement avec le compte PNJ pour pimenter l'action.

Début
Groupe 1 : Négociation Vous débouchez en terrain dégagé, soit la cour principale où, en effet, il y a les bus. C'est cerné de grillages, à l'exception d'un portail renforcé qui fait face à l'entrée du collège. On vous a vu arriver et on se présente à six (hommes et femmes), armés, bien qu'on ne vous braque pas directement. Impossible de distinguer celui ou celle qui les dirige, et s'il est seulement parmi votre comité d'accueil. En revanche, une voix indistincte vous demande ce que vous voulez et combien de temps vous allez mettre à décarrer de chez eux.

Groupe 2 : Couverture Les éclaireurs n'ont pas su dire combien ils étaient. En revanche, ils sont sûrs que les environs ont été vidés de la nourriture et des vivres en tout genre... S'ils ont faim, ils pourraient se montrer un peu trop gourmands, voire carrément tenter quelque chose de stupide. En plus, on ne peut pas exclure qu'ils ont un générateur, autrement plus pratique et pérenne que deux batteries. Alors vous faites le tour, en espérant dégoter une autre entrée (et potentiellement une autre sortie). Peut-être que la groupe de négociation pourrait servir de groupe de diversion en fin de compte...


INFLUENZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 7 Sep - 11:17

Groupe 1 : Négociation
Lorsqu’il a été question de choisir un camp, ou de décider ce qu’ils feraient pour récupérer les batteries, Janissa a choisi d’être dans le groupe de la négociation. Situation qui a été sujette à débat, d’ailleurs, puisqu’ils estiment qu’elle est trop utile pour la perdre. Et en même temps, ils savent aussi qu’elle n’est pas suffisamment utile pour la couverture. Elle ne vise pas assez bien. Sa facilité se trouve au niveau des armes blanches alors pour le reste… C’est trop compliqué pour elle. La rousse a su trouver les bons arguments et de toute manière, ils ne pouvaient pas refuser sa présence, du fait qu’ils ont besoin d’aide, pour la mission. L’électricité est devenue nécessaire. Voilà tout. Depuis Mars, depuis la date de mort de Nima, ils n’en ont plus et ça devient vital pour la suite, et pour la survie du campement. Une quête, tout simplement, contre laquelle ils ne peuvent aller puisqu’il faut à tout prix combler les besoins. Alors lorsque le collège a été trouvé et les bus devant, ce fut une aubaine évidente. Alors oui, ils veulent négocier et Jani, elle veut suivre le mouvement.

Lorsqu’ils débouchent sur un terrain dégagé, elle n’est pas certaine que ce soit une bonne chose. Pour les négociations, c’est préférable oui, sans doute. Pour autant, apparaître ainsi à la vue de tous, n’est-ce pas une manière de se montrer vulnérable, aussi ? En tout cas, c’est ce que la présence de ces six personnes lui laisse entendre, quand ils sont là, armés. Ils ne les braquent pas mais il est évident que ça se joue à très peu de choses. Ce qu’ils veulent, combien de temps ils vont mettre à se barrer. Des choses charmantes. Pendant un instant, la rousse se demande si c’est à elle de répondre. Vu les envies au fond de sa gorge, il est préférable que ce ne soit pas le cas. Qu’une seule personne prenne la parole, aussi. Sinon, ce sera un foutoir ridicule. « Qui se lance pour expliquer qu’on veut leurs bus ? », dit-elle dans un murmure.
347 mots
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 756
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1036
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 7 Sep - 22:29

Groupe 1 : Négociation
Clairement, Jenna n’a aucune envie d’être là, faible et vulnérable, complètement à découvert. Non. Ce qu’elle voulait ; c’est assurer les arrières du groupe de négociateurs. Mais le ô grand Abel ne semblait manifestement pas du même avis et quand le manitou du ranch rechigne, fatalement on se plie aux exigences (du moins cette fois-ci). D’accord, elle est plutôt douée quand il s’agit de marchander, troquer, entourlouper les marchands de la carrière. En réalité, ses atouts phares ne sont pas forcément les mots et l’argumentation, mais plutôt les yeux des biches et les roulements de hanches. Or, dans ce cas présent, elle ne pense guère que cela lui soit d’une grande aide. Ce qui aurait été plus qu’utile voyez-vous, c’est son talent pour viser à distance en plein dans le mille, presque à chaque fois. À la place de ça, elle doit supporter – non sans difficulté – que sa sécurité soit confiée à d’autres tandis qu’on lui balance clairement en pleine figure de " décarrer de là ". « Qui se lance pour expliquer qu’on veut leurs bus ? » lui demande la rousse, dont elle ne retiendra décidément jamais le prénom. Elle sent le poids du monde s’abattre sur elle, comme si le fait d’être une " Rhodes " signifie que c’est à elle de jouer. « Je t’en prie vas-y. » chuchote-t-elle de mauvaise foi, elle le reconnait tout à fait et sans honte. Ah bon sang, qu’elle déteste ça ! Elle ne veut pas être la femme de la situation, non, trop de pression, si elle foire son coup, elle va encore en prendre pour son grade en rentrant ! « Si vous n’avez rien à dire, dégagez de là ! » s’écrie un grand chauve longiligne s'apparentant plus à un tas d'os qu'à un être humain. D’accord, elle se doit d’intervenir. Bande de boulets, songe-t-elle à l’intention de son groupe. « Nous sommes ici pour négocier. » lance-t-elle sur un ton se voulant calme. « Nous ne sommes pas armés. » ajoute-t-elle à la volée tandis qu’une femme blonde triture nerveusement son arme à feu. Mentir à tout prix, c'est une bonne technique.

● ● ● ● ●

one day this pain will make sense to you.
It's okay to be sad. It's okay to cry. Just don't let the sadness take over your life. You will be smiling soon. I know it. ~ wild heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 7 Sep - 23:04

Groupe 1 : Négociation
Cirilla avait beau avoir abandonné ses études de droit en quatrième année, elle s'était toujours considérée comme bonne oratrice. Ce qui était en vérité l'unique raison qu'elle avait eu d'accompagner Jenna, dont le manque de diplomatie était légendaire. Mieux valait éviter tout incident et s'arranger pour ramener la jeune brune intacte (enfin, aussi intacte que sa langue bien pendue le permettait). Elle s'était alors portée volontaire pour visiter le collège en prétendant n'avoir rien de mieux à faire de sa journée - Jenna détestait qu'on s'inquiète pour elle. Après une chevauchée de quelques heures dans les plaines du Texas, ils avaient enfin trouvé le bâtiment en question et s'étaient séparés en deux groupes.
Le petit groupe de négociation s'avançait désormais, prudemment, laissant derrière eux le renfort nécessaire en cas de bévue, et entrèrent dans la large cour, leurs yeux se fixant avidement sur les bus jaunâtres garés devant la grande grille de barbelés. Sans surprise, six personnes les attendaient, et ils n'avaient pas l'air commodes.
« Qui se lance pour expliquer qu’on veut leurs bus ? » murmura Janissa, une jolie rousse que Cirilla connaissait assez peu. Cette messe basse sembla agacer l'un des solitaires, un gars maigrichon et chauve, qui s'exclama violemment « Si vous n’avez rien à dire, dégagez de là ! ». Il commence à lever son arme, et Cirilla porta instinctivement une main à son saï, qu'elle avait gardé en dépit des instructions. « Nous sommes ici pour négocier. Nous ne sommes pas armés. » annonce Jenna. Parle pour toi pensa t'elle sans mot dire, toujours confortée par la présence de ses épées. « Nous sommes venus échanger avec vous. Nous avons des vivres et des médicaments, ainsi que des armes. » annonça t'elle d'une voix forte et claire. Elle espèrait que la mention de la nourriture appâterait ces hommes et ces femmes qui semblaient affamés. Ils étaient nerveux, méfiants, mais par dessus tout elle les sentait au bout de leurs forces. C'est avec pitié qu'elle continua « Nous avons eu l'obligeance de ne pas amener nos armes » menteuse, menteuse, menteuse « Abaissez au moins les vôtres. Nous ne vous voulons aucun mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Jeu 8 Sep - 0:02

Groupe 2 : Couverture


Faire confiance est loin d'être l'un de mes points fort, lorsque j'avais appris qu'un groupe allé partir pour chercher des générateurs et voir pour négocier avec les autres groupes, de suite j'avais tiqué. Je n'étais pas du tout rassuré, l'humain est bien trop fourbe et avec les morts qui se relèvent, ça n'avait rien arrangé du tout. J'aurais très bien pus accompagner les négociateurs, seulement il fallait venir sans arme et pour moi, il était hors de question de me séparer ne serais-ce que d'un couteau. C'était ainsi, j'avais grandi comme ça, rien ne pouvait me changer, surtout pas à mon âge, alors j'avais opté pour être dans le groupe "couverture" des négociateurs. Avec le temps j'ai largement eu le temps d'apprendre à me faire très discret, je suis aussi très bon en camouflage, je voulais protéger le groupe et non parlementer. De plus avec mon caractère, je suis le genre à balancer la vérité en pleine face, à oser dire ce que je pensé, seulement la plupart du temps ça ne plaisait pas vraiment. En même temps on dit toujours que la vérité fait mal, moi on pouvait me dire n'importe quoi ça me passé par dessus la tête, j'en avais déjà trop entendus. Bien caché, je regardais comment ce passé la négociation, si je voyais que ça commencé à prendre trop de temps, j'irais sans doute faire une diversion, pour le moment je préférais surveiller les négociateurs et les protéger si besoin. Pour le moment ça ne se déroulait pas trop mal, j'attendais calmement ne voulant pas non plus croire au pire, c'était comme marcher sur des oeufs, ça pouvait devenir dangereux en l'espace de quelque seconde. Tout le monde est méfiant, tout le monde à peur, après il y a des personnes plus ou moins "folles" dans ce nouveau monde, à voir comment allait réagir ce groupe envers le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2160
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3282
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Jeu 8 Sep - 20:59

Groupe 2 : Couverture
Si ça n'avait tenu qu'à lui, toute cette foutue histoire de négociation aurait très bien pu aller se faire voir ailleurs. La parlotte n'étant définitivement pas son truc, il ne voyait aucun problème dans le fait de s'inviter dans la cour avec quelques gus bien armés et de récupérer ce qui les intéressait. Après tout, pourquoi se fendre d'une monnaie d'échange pour récupérer quelque chose que ceux qui se terraient dans le collège n'utilisaient même pas ? Caden était intervenu là-dessus, jouant le rôle du temporisateur qu'il maîtrisait si bien, et avait su sortir suffisamment d'arguments convaincants pour qu'Abel finisse par se rendre à sa proposition. Caden, donc, qui aujourd'hui conduisait le groupe des gens polis qui vont demander la permission, accompagné de ceux qui était du même bord que lui... et de quelques autres, à qui "on" n'avait pas accordé le luxe de choisir qui suivre. L'aîné des Rhodes, quant à lui, était resté en arrière dans l'espoir secret que toute cette petite entreprise foire lamentablement, que le second groupe soit obligé d'intervenir, et qu'il puisse rabâcher les oreilles de son frère de "je te l'avait bien dit !".
Sauf qu'il n'avait pas spécialement envie de prendre la poussière en attendant que le moment soit venu de se bouger de la planque. Puisqu'ils avaient fait l'effort de se pointer ici, autant voir ce qu'il y avait d'autre d'intéressant dans le coin non ? Tous les yeux étaient tournés vers le club des pacifistes, ce serait trop bête de pas en profiter pour fureter aux alentours. « Allez les gars on se magne, on va pas moisir ici en attendant d'être demandés. On peut sans doute se dégoter une autre entrée moins surveillée.   » Impatient, lui ? Non vous devez confondre. « Le premier qui fait un bruit ou qu'est suffisamment con pour nous faire repérer, gare à son cul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Jeu 8 Sep - 22:08

(Groupe 2 : Couverture)
la mine. une potentielle maison, un incertain espoir. une lueur que tu avais pu déceler dans le regard d'arianna, faible et chancelante soit-elle. elle t'avait parlée d'un refuge, d'un abri, et c'était tout ce que tu recherchais. insouciamment crédule étais-tu de la croire sur parole, avide de nourriture et d'un toit. des lunes étaient passées depuis votre rencontre, comme un rêve dont on ne se souvient que très peu. mais cette douce sensation de chaleur te porte encore aujourd'hui, toi qui n'avais jamais pensé un jour goûter les lèvres d'une autre, toi qui cherche à suivre un chemin approximatif vers ta terre d'asile, tracé dans le sol des nuits plus tôt à l'aide d'un bâton et d'un maigre feu.
mais tu n'as jamais été très bonne en orientation. y'a qu'à voir ton parcours depuis l'incendie à travers la région; tu ne fais que marcher vers un sud indistinct, fuir, tourner en rond. tu finis même par croiser la route d'un collège, terrée dans un coin, à l'abri des regards indiscrets, le plus près possible pour observer, le plus loin possible pour ne pas finir repérée. tu ne sais rien des reclus, tu ne sais rien des arrivants. tu n'en as pas besoin. tu perçois cependant quelques activités venant de l'autre côté de l'établissement, et, avec appréhension, préfères longer le bâtiment, éviter les vivants.
c'était sans compter les bruits de pas, l'instinct qui te porte, tes chaussures qui laissent leurs marques dans le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Ven 9 Sep - 17:00

Groupe 1 : Négociation

Evidemment que pour cette fichue négociation, il allait devoir se coltiner Jenna. Même s'il était bien content que Cirilla soit venu aussi. Il ne l'aurait cependant jamais avoué à personne car la situation ne s'y prêtait pas trop. Le point le plus positif de tout cela c'était qu'ils étaient parvenus à convaincre son frère de tenter la négociation avant de se lancer bille en tête dans l'affrontement. Il sent que personne ne veut particulièrement prendre la responsabilité de réellement se poser en intermédiaire. Tout le monde a peur d'être responsables du fait que tout capote. Il s'avance alors pour se mettre un peu en avant du groupe."Nous voudrions simplement parlementer avec votre chef. Je serais le représentant de ce groupe." Il levait les mains pour montrer patte blanche. Bien fait pour Jenna, si tout réussissait ça serait lui qui en tirerait les honneurs. "Comme l'ont dit précédemment les jeunes femmes avec moi, nous avons des biens de valeur. De ce que je vois, certains sont même d'une extrême urgence pour vous. Cela ne vous coûte absolument rien de nous écouter, on veut tous rester en vie dans ce merdier. Une simple audience." Il parlait d'une voix calme baissant volontairement d'un octave celle-ci. C'était sa méthode favorite pour apaiser Abel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Influenza
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all


Hurlements : 665
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1417
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Sam 10 Sep - 0:21

Intervention du PNJ
j'adore vous torturer




ce qu'il se passe +

CÔTÉ NÉGOCIATION > On ne pose pas les armes une seconde et on vous prie de cracher le morceau. En passant, on vous rappelle qu'ils n'avaient rien demandé, alors votre obligeance, vous pouvez vous la mettre au cul.

CÔTÉ COUVERTURE > Les occupants du collège sont peut-être affamés, mais ils ne sont pas cons : deux types arpentent le toit et il fait plein jour. Ce qu'ils remarquent, c'est Zineb parce que deux rôdeurs filent dans son sillage. Ils ne l'ont pas encore vue mais ils suivent les deux morts-vivants avec le canon de leur flingue et la vagabonde vient vers vous.


INFLUENZA


● ● ● ● ●
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Sam 10 Sep - 14:44

Groupe 1 : Négociation
« Qu'est-ce que vous nous voulez ? » crache une femme squelettique aux cheveux en bataille « Nous ne sommes pas naïfs. Nous n'abaisserons pas nos armes. Et si ça ne vous plaît pas, allez vous faire foutre. ». Pour une affamée, elle est remarquablement maître de ses mots et de son corps. Elle s'avance avec grâce, telle un fauve, et Cirilla ne peut qu'amorcer un mouvement de recul en l'observant. Tous, ils lui rappellent ces photographies morbides des déportés de la seconde guerre mondiale. Mais ils sont désespérés, ils n'ont plus rien à perdre et à ce titre ils sont dangereux. Elle hésite, mais quelqu'un doit bien se lancer. De toute façon, les négociations leur donnent un semblant d'humanité, l'illusion qu'ils auront donné le choix à ce groupe avant de les abattre « Nous avons besoin d'un de vos bus. Dans l'idéal, les deux. ».  Ils se mettent tous à ricaner, et l'homme chauve et dégingandé finit par s'avancer à son tour. Il persiffle doucement « Et pourquoi diable est-ce que nous vous donnerions nos bus ? Pourquoi est-ce qu'on ne vous tuerait pas, vous êtes à notre merci après tout ... Puis nous prendrions vos vivres. Le beurre et l'argent du beurre, vous voyez ? ». Il pose le bout de son fusil sur le menton de Cirilla et elle ferme les yeux en tremblant de peur. Non, ce serait vraiment trop con de mourir maintenant à cause de ces clodos. Finalement, il abaisse son fusil et éclate de rire. Cirilla lance un regard à Jenna qui semble aussi hébétée et étonnée qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Dim 11 Sep - 3:12

Groupe 2 : Couverture

Les ordres fusaient dans l'air, le tact légendaire d'Abel Rhodes était encore une fois démontré, mais alors que certains serraient les mâchoires à l'idée d'une confrontation à venir. J'étais tout autre, ces négociations n'avaient aucune chance d'aboutir, je ne le voulais pas, donner des ressources en arme ou nourriture à des personnes inutiles était contre-productif. Il n'y avait qu'une fin logique, l'affrontement, les jours peuvent être ennuyants au ranch, un peu de sang sur ma peau ne ferait pas de mal dans un moment pareil. Le chef n'avait pas besoin de le répéter une deuxième fois, nous étions en marche pour trouver notre voie d'entrée, il nous fallait être rapide et discret. Je savais faire cela, je n'étais pas très grande ou grosse, je compensais mes petits muscles avec une certaine agilité, il me fallait seulement une proximité avec un de ces survivants.

Cela attendrait néanmoins que nous trouvions une entrée, j'avais quitté la planque, me dirigeant vers ce collège, un lieu qui ne m'avait jamais été familier étant donné mes inclinaisons. Mon pas était rapide et les battements de mon cœur augmentaient de manière exponentielle, l'excitation entière s'emparant de mon corps, pourtant tout s'arrêtait brutalement à mi-chemin. Je m'étais précipité contre un véhicule, quelqu'un approchait de nous, j'avais pu apercevoir cette présence longeant le bâtiment dans notre direction, m'avait-elle vu ? Je n'attendais pas de le savoir et longeait moi-même le véhicule dans l'autre sens, l'observant rapidement, elle était seule, une cible facile, il suffisait de la prendre par surprise. Mon couteau était sorti, il avait aussi soif que moi, un deuxième coup d'œil précisait la situation, un léger soupire sortait immédiatement de ma bouche, l'individu n'était pas seul. Deux puants la suivait, mais plus important encore, quelque chose se mouvait sur le toit.

Notre mission serait compromise si nous étions repérés, je fis donc ce que je pouvais, rester discrète tout en essayant de prévenir de mon mieux les possible alliés m’observant grâce au pouvoir des signes de main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mar 13 Sep - 9:25

Groupe 1 : Négociation
Certains parlent, certains essaient de les convaincre. Jusque-là, Janissa observe, elle ne prend pas vraiment la parole parce qu’elle ne voit pas ce qu’elle pourrait dire pour que ça fasse changer les idées des gens. Elle n’y peut rien, elle n’a pas envie de se mêler à tout ça pour rien. Et pourtant, elle ne sait pas, elle n’a pas non plus envie de se tracasser pour des bricoles. Bien sûr, là, pour le coup, il n’est pas nécessaire de chercher trop loin. En tout cas, tout ce qu’elle voit, c’est qu’ils ne posent pas les armes, c’est qu’ils ne semblent pas cerner à quel point ils peuvent avoir besoin de ce qu’ils veulent leurs échanger. Et ils n’ont visiblement pas leurs langues dans la poches, pour ça. Ce qui n’est pas compréhensible. Mais, pour le reste, tout ce qu’elle voit vraiment, c’est qu’ils ne posent pas leurs armes. Oui, en effet, pourquoi est-ce qu’ils ne prendraient pas juste la peine de les buter ? Pourquoi est-ce qu’ils ne se serviraient pas juste comme ça ? Mais ce n’est pas comme ça que ça doit marcher, c’est vrai. Un soupir s’échappe de mes lèvres devant la situation. « Pourquoi ? Parce qu’une fois que vous aurez épuisé ces vivres, vous n'aurez une nouvelle fois plus rien. Alors que si vous nous aidez là, on s’en souviendrait… ». Le bluff, bien sûr. Mais Janissa ment très bien. Elle a appris à le faire en compagnie de Braam. Mais là pour le coup, elle bluff et à la fois, pas tant que ça non plus. Elle ne peut juste pas prendre de décisions pour les chefs du ranch. Mais en même temps, il faut bien leurs donner envie de ne pas les tuer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2160
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3282
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mar 13 Sep - 21:28

Groupe 2 : Couverture

Au dernier moment, Abel s'était finalement ravisé et avait ordonné à quelques riders de rester sur place, avec mission d'en envoyer un les rejoindre en cas de pépin s'ils n'étaient pas capable de gérer seuls le bordel. Mieux valait tout de même prendre quelques précautions dans la mesure où il y avait au moins deux personnes en qui il faisait parfaitement confiance pour ce qui était de faire capoter l'opération.
Et voilà donc le petit groupe restant qui progressait lentement, attentif au moindre mouvement et prenant bien garde à ne pas trop s'exposer. Jusque là, tout allait bien. Jusque là. L'attitude d'Oona attira son attention et il se bougea pour aller la rejoindre, parler avec les mains c'était bien beau mais ça ne lui racontait pas tout. Et par exemple, ça ne lui disait pas que la personne qui se dirigeait vers eux était Zineb.
Au premier abord, Abel avait pensé à un gardien faisant une ronde. Logique. Bon dieu mais qu'est-ce qu'elle foutait ici ? Il étouffa un juron à mi-voix et posa sa main sur la garde du couteau de la jeune fille. « On la cueillera au passage avant qu'elle nous fasse une connerie », justifia-t-il dans un murmure tandis qu'elle se rapprochait, traînant son petit duo d'admirateurs à bonne distance sans même s'en être rendue compte. « Si tu fais un mouvement maintenant, tu vas nous faire repérer illico. » Ça gigotait là-haut et c'était pas bon signe, d'autant plus qu'en contrebas ils avaient du mal à distinguer quoi que ce soit avec le soleil qui leur pétait les yeux, et surtout combien ils étaient à se promener sur le toit. Ils avaient plutôt intérêt à pas bouger un poil de cul tant qu'ils étaient pas plus fixés.
Puis un coup de feu partit, détonation hurlante au milieu du silence. Un rôdeur se ramassa face contre sol. Ça venait pas de chez eux et c'était pas bon signe : on avait de quoi leur faire la fête.




(HRP : j'ai pris la liberté de faire agir un des pnj mais si je pouvais pas, vous me dites et je retire la fin hein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Ven 16 Sep - 12:57

Groupe 1 : Négociation

Son sang se glaça quand le canon froid de l'arme se pointa sur le visage de la femme qu'il avait tant aimé et persécutée. Il faillit lancer l'assaut sur ce groupe de connards mais heureusement pour lui l'autre type fut moins stupide que prévu. Son regard se fit noir comme la nuit alors qu'il se devait de jouer avec eux à qui avait la plus grosse. C'était toujours comme cela, il fallait faire comme si on était pas en mauvaise posture pour gagner l'avantage. Les Crimsons n'étaient pas en mauvaise posture et ils allaient le faire savoir. "Ho mais vous pouvez tous nous buter et récupérer ce qu'on a sur nous. Maigre butin d'ailleurs. Je vous déconseille cependant cela car je doute que tous les hommes que nous avons au ranch laisseraient cela impunis. Vous voyez, on a eu beaucoup de chances pendant cette apocalypse, on a aussi récupérer un bon paquet d'armes et de munitions même un ou deux gadgets militaires du genre.. huem, antipersonnel, si vous voyez ce que je veux dire. Nous savons tout de votre situation actuelle, pas besoin de jouer aux plus forts, on sait déjà que vous vivez au jour le jour." Un coup de feu retentit alors qu'il venait tout juste de finir sa phrase. Il eut un mouvement de recul murmurant un "Merde" à peine audible. Ils avaient convenu qu'ils resteraient tous tranquilles, mais forcément y'en avait toujours un pour faire le con. Il serait déjà étonné si ça n'était pas son propre frère tiens.

Ne sachant pas véritablement de quoi il retournait, il fit signe aux autres de se mettre à couvert. Il réfléchissait rapidement à un moyen de faire tourner ça à leur avantage. " On dirait bien que vous avez plus besoin d'amis que d'ennemis !" cria-t-il ne sachant pas bien si ça allait changer quelque chose mais il fallait de toute manière bien faire autre chose que rester les bras ballants.




HRP : j'ai bien failli me mettre une balle, j'ai voulu aller vérifier ma couleur et j'ai fermé le forum... Alors que j'écrivais directement dessus. J'ai dû recommencer.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 756
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1036
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Dim 18 Sep - 23:43

Groupe 1 : Négociation
Tout ça, cette situation, leur comportement de négociateur " bon samaritain ", n’est qu’une vaste supercherie totalement stupide et inutile. Pour une fois qu’elle était du même avis qu’Abel, il avait fallu que Caden s’en mêle, réduisant en miettes leur plan consistant tout simplement à rentrer dans le tas et s’emparer du bus sans plus de cérémonie. Elle serre la mâchoire, optant pour le silence dans l’intérêt du groupe, au fond elle bouillonne. Plus les minutes s’écoulent et moins la situation semble se dégoupiller.  Ils perdent leur temps, elle en est persuadée. Tandis qu’on pointe le canon d’un fusil droit sur Cirilla, elle ne peut que se conforter dans ce sens. Elle pose machinalement sa main droite au niveau de sa ceinture où siège sa seule et unique arme : couteau de chasse. Finalement, le type qui semble assumer le rôle de leader fait volte-face, enrayant par la même occasion le geste instinctif de la jeune femme. Un coup d’œil furtif vers son amie lui indique qu’elle est plutôt du même avis qu’elle : ça ne sert strictement à rien, ils risquent bêtement leur vie.  Alors que Caden se confond dans d’interminables arguments à deux balles, elle tressaillit, coup de feu. Elle observe les alentours. D’où ça peut bien venir bordel ? Ou plutôt, de qui ? « On dirait bien que vous avez plus besoin d'amis que d'ennemis ! » Pas question qu’elle s’entête dans un copinage inutile avec ce foutu groupe. Autant saisir l’occasion. Elle jette une œillade entendue à Cirilla, dégaine son couteau avec une vivacité rare et pose la lame aiguisée sous la gorge du connard ayant osé menacer cette dernière quelques minutes plus tôt. « Vous posez vos armes où je l’égorge sans hésiter. » ils semblent tétanisés, sous le choc. « Plus vite que ça. » Son ton est glacial, sec et ne traduit aucune hésitation.

edit: vous attendiez ce moment, avouez-le What a Face

● ● ● ● ●

one day this pain will make sense to you.
It's okay to be sad. It's okay to cry. Just don't let the sadness take over your life. You will be smiling soon. I know it. ~ wild heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Lun 19 Sep - 20:27

Groupe 1 : Négociation

L'avantage de connaître quelqu'un sur le bout des doigts, c'est qu'il est d'autant plus aisé d'agir à deux. Alors quand Jenna pose son couteau sur la gorge de l'imprudent, elle-même en profite pour dégainer ses épées. Elles seront certes d'un modeste confort face à des armes à feu, mais quand elle appose à la pointe de sa larme sur la femme la plus proche d'elle, elle peut lire la peur dans les yeux de sa victime « Dites leur de baisser leurs armes. Pour tout vous dire, nous sommes assez peu patients. Et pas vraiment connus pour notre clémence. ». Elle envoie un regard d'excuses à Caden qui souhaitait des négociations pacifiques. « Nous vous le demandons une dernière fois. Nous avons besoin de vos bus. Nous sommes tentés de vous les prendre en échange de vos vies, mais je vous donne la possibilité de céder à nos termes. ».
Elle désigne du regard deux gros sacs « Ils sont remplis de conserve. Assez pour nourrir un groupe de vingt personnes au moins pendant un mois, en vous goinfrant. ».
La femme dans ses bras remue un peu et tremble, et Cirilla serre l'épée à son cou et l'entaille. Un filet de sang coule le long de la lame.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mar 20 Sep - 22:25

Groupe 1 : Négociation
Tout est parti en sucette d’un simple clignement d’œil. Je suis incapable de saisir ce qui a autant dégénéré, et à cause de ça, je ne vois pas vraiment comment améliorer les choses. C’est perturbant. J’ai peur, aussi, je ne vais certainement pas le cacher. C’est énervant, mais il n’y a pas grand-chose à y faire. La négociation était foutue, dès le départ, je crois. Ils sont là, avec leurs armes, à nous dévisager, à nous observer comme s’ils valaient mieux que nous. Sourire poli greffé sur mes lèvres, il s’est envolé depuis. Je suis incapable de faire face à autant de bêtise humaine et pourtant, c’est ce à quoi on fait le plus face depuis que le monde a explosé et que les morts se sont relevés. Je ne sais pas vraiment où donner de la tête, avec tout ce bordel. Et en réalité, je n’ai pas particulièrement envie de réfléchir ou même de chercher. Tout ic est perturbant à souhait. Et je ne crains pas de prendre cher parce que de toute manière, qui me regrettera ? Nima n’est plus. Je baisse le regard un instant et c’est là que tout dégénère vraiment. Là qu’un d’eux est attrapé par la gorge et qu’il leurs est demandé de baisser les armes. La négociation a changé. Maintenant, ils doivent accepter s’ils veulent vivre. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais et finalement, je me permets de croire que c’est peut-être mieux comme ça, malgré tout. « Ne trouvez-vous donc pas que tout ceci est ridicule ? On ne demande pas la lune, on ne veut que vos bus que vous n’utilisez même pas. Pourquoi faut-il que vous rendiez tout ça si compliqué ? ». Si bain de sang il doit y avoir, il y aura un bain de sang. Il n’y a pas vraiment de complication, dans tout ça. Mais ils doivent comprendre, qu’ils en soient capables, ou non. Ils ne peuvent pas juste être là, à faire les difficiles juste parce qu’ils ont les armes, pointés sur nos visages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 21 Sep - 1:12

(Groupe 2 : Couverture)
le pouls qui accélère sans que tu ne puisses rien y faire, et cette sensation d'être entendue à des kilomètres à la ronde. le corps tendu qui cherche à se fondre dans le décor, presque traverser le béton armé, ainsi plaqué, ainsi planqué contre le mur; disparaître. la respiration difficile, au moins discrète. les prières silencieuses pour que tout ça soit vrai.

souffler ne t’est pas permis, pourtant. tes yeux fatigués qui se posent finalement quelques mètres plus loin dans ta direction sur deux macchabées qui risquent bien de te faire repérer. la grimace dégoûtée, désespérée, celle qu’on fait gosse quand on nous apporte de la soupe de potiron au lieu d’un steak frites bien saucé.
la peur ensuite; un sursaut, un couinement étouffé, un souffle au coeur, une peur bleue. les marcheurs qui s’écroulent dans des grognements inaudibles, un par un, sous les balles bien tirées peu gaspillées, dans quelque fumée bien vite évaporée. la menace qui ne réside plus qu’au dessus de ta tête, pour le moment. l’affolement qui te fait murmurer sourdement quelques supplications, les paupières closes, forcées sous le poids des émotions.

le silence partiel qui s'installe de nouveau. le besoin de dégager d'ici qui te pousse à rouvrir les yeux, profondément inspirer et reprendre ta difficile épopée à pas de loups. l'instinct de survie qui te rattrape en chemin avec précaution, quand tu cherches à te plier en quatre avec ton sac à dos pour avancer rien qu'un peu sous leur nez; les étrangers qui te regardent avec des yeux ronds, cachés, braqués. toi qui galère entre temps: le malaise naissant.
mais tu reconnais un visage parmi les quelques présents.
le texas ranger,
le sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 21 Sep - 9:30

Groupe 1 : Négociation

Et voilà ce qui se passait quand on essayait de se débrouiller en restant pacifique (même si on sous entend qu'on a des gros joujous qui font boom alors que ça n'est pas tout à fait vrai). Les femmes avaient finis par s'emmêler. Ces deux-là contrebalançaient les stéréotypes des femmes qui prônent la négociation et le dialogue, à moins qu'il faille maintenant poignarder plusieurs la personne avec qui on veut instaurer le dialogue. Il grogna intérieurement pendant encore un long moment. C'était le propre de Caden que de bougonner quand il ne pouvait pas changer grand chose à la situation. Le mal était fait et la situation serait difficilement réparable. L'affrontement risquait de se profiler plus vite que prévu.

Bien évidemment, ça partait toujours des frasques de sa chère sœur. Plus jamais, il n'irait tenter une négociation avec elle. Si elle venait, il n'irait simplement pas parce que ça partait nécessairement en capilotade avec cet électron libre. Il constate que Cirilla joue le jeu, c'est évident. Reculer maintenant c'est montrer les dissensions et le manque de préparation du groupe, ne pas jouer le jeu c'est perdre en crédibilité. L'homme regarde obstinément face à lui car il n'a pas envie de voir Ciri en train de molester un être humain. Il ne peut s'empêcher de la mettre en parallèle des sourires qu'elle lui offrait encore quand ils roulaient dans la paille ensemble. Ce que l'apocalypse oblige à faire ça le rend triste. Il note également la phrase de Janissa qui ne manque pas de pragmatisme. Il espère que ça va calmer le jeu même s'il en doute. Il se doit de parler pourtant car sinon il n'aura véritablement servi à rien. "Nous sommes toujours prêts à vous donner cette nourriture, et a laissé cette femme en vie, si vous nous laisser partir avec les bus. Néanmoins, si nous devons les prendre par la force, nous le ferons. Comme vous le voyez, nous sommes déterminés" Et immatures, irresponsables, violents et très très cons parfois mais personne n'a besoin de le savoir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2160
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3282
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 21 Sep - 21:21

Groupe 2 : Couverture

Le deuxième rôdeur rejoignit la course du premier, les gars planqués là-haut savaient visiblement leur affaire. Bouge Zineb putain tu vas te faire tirer comme un lapin ! Mais pas possible de l'appeler, Abel voulait pas prendre le risque de les faire repérer pour rien, le jeu en valait pas la chandelle. Elle avançait en tapinois et il ne la quittait pas du regard, redoutant le moment où ça serait au tour de la jeune femme de voir son crâne agrémenté d'un joli trou. Un pas après l'autre elle continuait, tellement proche d'eux qu'à partir du moment où les gardiens du toit poseraient leurs yeux sur elle, ils pourraient pas manquer d'apercevoir la petite troupe qu'avait juste rien à foutre ici. Leurs regards se croisèrent, il lui fit signe de se taire et lorsqu'elle fut à portée, l'attrapa un peu trop rudement par le bras pour la tirer à couvert. « T'as l'art de te foutre dans des situations à emmerdes toi on dirait. Reste ici pour l'instant, ça vaut mieux pour toi. » Il n'avait pas élevé la voix, ni bonjour ni merde et pas le temps pour les politesses.
Abel récupéra le fusil d'un des tireurs de son groupe, plus pratique pour épingler l'ennemi à distance que son revolver. L'heure de la chasse au gibier à deux pattes : l’œil dans le viseur, l'index effleurant la gâchette, le leader des Crimson guettait le moindre mouvement annonciateur de sa cible. Ce serait au premier qui repérerait l'autre et il fallait faire vite car à partir du moment où la première salve partait, ils cessaient d'être invisibles. Sans décoller son attention du toit et de ses occupants, il sentit que quelqu'un dans sa troupe avait eu l'intelligence de suivre son mouvement. Puis tira, toucha très certainement mais impossible de savoir s'il l'avait décalqué définitivement ou pas. Et maintenant, impossible de faire marche arrière : l'alerte était donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Influenza
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all


Hurlements : 665
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1417
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Jeu 22 Sep - 0:27

Intervention du PNJ
j'adore vous torturer




ce qu'il se passe +

Clairement acculés, ils comprennent que vous n'avez jamais eu l'intention de négocier. Pire : vous êtes probablement de simples pilleurs. À partir de cet instant, ils n'ont plus rien à faire que de sauver la vie, à peu près sûrs que s'ils vous filent leur bus, vous les tuerez de toute façon.

Le coup de fusil d'Abel déclenche les hostilités des deux côtés.

NÉGOCIATION / À L'AVANT DU COLLÈGE > La détonation surprend tout le monde et, de désespoir, le captif de Jenna lui assène un sacré coup dans le nez en courant vers le collège. Ses comparses, que vous avez échauffé, vous servent aussitôt une salve de balles et les tirs commencent. Lors de cet échange, la prisonnière de Cirilla meurt, des Riders aussi.

À prendre en compte pour vos futures réponses : Ils se retranchent dans le collège et vous êtes à découvert dans la cour.

CÔTÉ COUVERTURE / À L'ARRIÈRE DU COLLÈGE > Nice shot. Le tireur sur le toit n'est pas mort, mais il gueule après son oreille et tout le putain de sang qui coule. Bonne nouvelle, il n'est plus foutu de tenir un fusil. La mauvaise nouvelle, c'est que l'autre tireur a l'avantage de l'altitude sur vous et, qu'à présent, il sait qu'il doit chercher et tuer.

À prendre en compte pour vos futures réponses : Vous êtes beaucoup plus nombreux que lui, il ne peut pas vous viser tous en même temps. En revanche, celui qui se découvre en premier risque de morfler.

INFLUENZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Lun 26 Sep - 9:29

Groupe 1 : Négociation
Caden comprend vite que la situation est en train de dégénérer. Autant dire que ça l'emmerde profondément parce qu'il n'est pas tellement un homme d'action. Il voit plusieurs de ses camarades s'effondrer. Sans réfléchir et sans bien savoir ce qu'il fait, il attrape Cirilla d'une main et Jenna de l'autre pour les traîner derrière un bus alors qu'il crie aux autres. "Derrière les bus, dépêchez-vous !". Caden n'aurait pas su expliquer pourquoi il avait pris le parti d'essayer d'aider cette sœur qu'il ne portait pas toujours dans son cœur. La famille devait avoir un rôle plus important qu'il ne le pensait. De toute manière, si on partait dans cette histoire, il avait également attrapé Cirilla qui ne le portait pas en odeur de sainteté. Au moins, il avait fait une connerie avec chacune de ses mains. Il ne veut pas tirer, il n'aime pas ça alors il reste caché un instant derrière le bus en train de réfléchir. Il se doute que les clés ne doivent pas être sur le contact, ça serait bien trop facile. Et même, on ne peut pas être sûrs que ces saloperies fonctionnent encore parfaitement. Quant à tenter de désosser le bus sous une pluie de balles, ça n'est même pas la peine d'y penser. Il ne reste qu'une solution et c'est malheureusement l'affrontement direct. On ne peut pas dire que ça fasse plaisir au cadet des Rhodes. Il aurait voulu que les temps ne soient pas si troublés mais ça n'était pas lui qui faisait les lois. Il se penche vers sa sœur. "Tu peux tirer malgré ton nez ou pas ?" Il se doute que la réponse est non mais on ne sait jamais, sa sœur est une excellente tireuse, ça serait dommage de la garder hors course. En tous les cas, elle est bien meilleure que Caden qui évite au possible la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2160
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3282
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Mer 28 Sep - 21:40

Groupe 2 : Couverture (trololol ""couverture"")

Le gars qu'Abel avait visé se mit à gueuler et le rider pu ainsi expérimenter deux sensations contradictoires : d'un côté, la déception de n'avoir pas réussi à abattre sa cible et de l'autre, la satisfaction de savoir que sa balle ne s'était pas perdue dans le vent ou dans un mur. Avec le soleil qui leur cognait bien droit dans les yeux, c'était toujours ça de pris, et même si le dude était pas clamsé au moins ne risquait-il pas de leur jeter des bâtons dans les roues pour les minutes à venir.
Mais il en restait au moins encore un, ou plus des fois que d'autres soient planqués, mais un de sûr, et il savait où riposter maintenant qu'Abel avait bien clairement signalé leur position. Tant qu'ils bougeaient pas de leurs abris, c'était bon, mais le premier poil qui dépasserait se ferait roussir avant d'avoir eu le temps de dire ouf.
Il en était encore à chercher une solution n'impliquant pas de sacrifier l'un des siens - quoique soyez assurés qu'il le ferait sans la moindre hésitation si aucune autre possibilité de se tirer de là ne s'imposait à lui - lorsque qu'une femme faisant partie des trois personnes qu'il avait laissé derrière pour surveiller le groupe des négociations et faire le relais arriva vers eux en courant, inconsciente du danger qui la guettait. Elle avait probablement entendu le coup de feu sans savoir son origine, et le bordel qui s'en était suivi dans la cour de l'école le lui avait promptement fait oublier. Ne restait que l'ordre qu'elle avait reçu : venir prévenir les renforts si leur présence s'avérait nécessaire. Malheureusement, elle ne put jamais s'approcher suffisamment pour délivrer son message car elle se fit cueillir en pleine course, cible idéale pour le guetteur du toit. Sa présence, néanmoins, était on ne peut plus explicite : y y avait du grabuge de l'autre côté... et eux étaient coincés ici comme des parfaits branquignoles.  


(seth, oona, zizi somebody me laissez pas tout seul )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Sam 1 Oct - 8:19

Groupe 1 : Négociation
Ciri sent sa prisonnière s'affaisser dans ses bras, et lève une main pour regarder le sang qui vient désormais orner ses doigts. Merde merde merde. Elle ne sait pas si elle a été touchée aussi, ressent une douleur lancinante dans la jambe sur laquelle elle ne s'arrête pas. Sans plus attendre, elle enfonce son épée dans le crâne de la femme. Au moins, elle ne se transformerait pas en rôdeur, c'était toujours ça de pris. Caden les entraîne sans plus attendre derrière le bus pour les mettre à couvert, et elle jure à mi-voix. Je n'ai pas besoin de toi a t'elle envie de murmurer, mais ce n'est vraiment pas le moment de mettre leurs mauvaises relations sur le tapis. Le bruit des balles sur la vieille tôle résonne dans la petite cour, et elle est étonnée de ne voir aucun rôdeur arriver tant le bruit est important. Elle s'agenouille et attrape un flingue à la ceinture de l'un de leurs charmants hôtes dont la cervelle est désormais étalée sur le bitume, et se colle contre le véhicule en tentant d'apercevoir les tireurs. Bon Dieu, que fait Abel ? « Tu peux tirer malgré ton nez ou pas ? » demande Caden à Jenna qui se tient le nez. Elle s'est reçue un coup et maintenant elle pisse le sang comme pas possible « Caden, ne sois pas con. Elle s'est abîmée le nez, pas le bras ou la main. Elle est parfaitement capable de tirer. ». Ciri adresse un petit sourire plein de dérision à Jenna.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 756
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1036
MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   Jeu 6 Oct - 17:49

Groupe 1 : Négociation
Et d’un seul coup, tout déraille. Le chaos. Jenna n’a pas le temps de prendre une seconde pour se poser, réfléchir à la situation, qu’un poing vient s’abattre avec force (et beaucoup de fracas) contre son nez. Putain de merde. Quel connard ! Désorientée par ce coup et surtout par la vive douleur qui lui irradie désormais le nez, elle n’essaye même pas de se mettre à couvert. À se demander par quel miracle elle a bien pu éviter la pluie de balles qui s’ensuivit. Une main l’empoigne et l’emmène à l’abri. Intérieurement, elle s’étonne du comportement de Caden. Depuis quand il pense à elle et surtout à sa sécurité ? C’est un jour à marquer d’une pierre blanche ! Jenna s’obstine à faire abstraction de la douleur tandis que Ciri et Caden ont choisi leur moment pour se lancer une petite pique et se jauger du regard. « Je te l’emprunte. » déclare-t-elle tout en empoignant le fusil de Cirilla. Elle ne doute pas des talents de son amie qui lui a d’ailleurs maintes fois sauvé la mise, mais en l’occurrence il s’agit de son domaine. « Putain qu’est-ce qu’il fou Abel, couverture mon cul ! » ce n’est peut-être pas le moment idéal pour déverser sa colère à l’encontre de son aîné, mais elle en a besoin avant de reporter son attention sur les tireurs. Elle se colle à la paroi du bus, esquisse un mouvement vers le bâtiment et constate un manque d'attention de la part d'un des tireurs. Sans tarder, elle vise, tire et... Un de moins. Elle n'a guère le temps de se réjouir qu'une balle lui frôle la joue, l'empêchant ainsi de maintenir sa position. « Je vois plus grand chose. Il faudrait une diversion. » Et c’est là qu’elle prie intérieurement pour que des rôdeurs ramènent leurs petits corps putrides.

● ● ● ● ●

one day this pain will make sense to you.
It's okay to be sad. It's okay to cry. Just don't let the sadness take over your life. You will be smiling soon. I know it. ~ wild heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: mini intrigue #1 : riders   

Revenir en haut Aller en bas
 

mini intrigue #1 : riders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» △ MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard
» Mini Intrigue :: Lie To Me
» Mini Intrigue :: The Calling Dead
» MINI-INTRIGUE N°3 ✤ journée randonnée. (complet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza :: RP ARCHIVÉS-