AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en janvier 2019. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners & Carrières, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez | 
 

 the world's not safe anymore (almaze & angel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
Influenza
gotta catch them all
Hurlements : 1309
visage : ton prince charmant.
crédit : Celska
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2846

MessageSujet: the world's not safe anymore (almaze & angel)   Lun 26 Nov - 13:54



almaze angel
« the world's not safe anymore »
Fulton Plains. Terrain de chasse idéal. Zone propice à la culture d’Angélus. Vastes plaines permettant de rejoindre le Ranch ou Olympia en évitant les routes et les grands axes. Il n’est pas rare de s’y perdre pour les moins aguerris, d’y faire quelques rencontres (de nature morte ou vivante) ou encore d’y mourir déshydraté. Autant dire que les lieux représentent autant une bénédiction qu’un véritable piège à survivants.
Pour l’heure, il semble que les plaines soient encore moins tranquilles que d’habitude. Jusqu’à présent, personne n’était encore conscient que plusieurs mini campements ont été établi dans ce périmètre. Pourtant, avec le grand retour de Lazare dans les parages, tout le monde aurait dû se douter qu’il ne devait pas rôder bien loin des quatre clans principaux.
Almaze est la première surprise par cette situation, alertée par des voix indistinctes. Fuir ou se cacher, le temps lui manque et la décision lui file entre les doigts tandis qu’une violente douleur lui vrille l’arrière du crâne, la faisant sombrer quelques minutes dans les bras de Morphée. à son réveil, elle n’est désormais plus seule, puisqu’Angel, poings et pieds liés - tout comme elle -, se tient à ses côtés. Vous vous trouvez dans une sorte de petit tipi, des voix vous parviennent et vous pressentez un futur interrogatoire. On s’interroge quant à la nature de votre clan et la place que vous occupez au sein de ce dernier. Peut-être pourriez-vous représenter une utilité en vue d’un prochain chantage/marchandage ?

Le camp grossièrement aménagé n’est qu’une sorte d’avant-poste. Lazare n’y est pas présent. Une dizaine de sbires s’y trouve pour l’instant. Trouvez un moyen de vous enfuir ou tentez de marchander avec ces derniers afin qu’ils vous accordent la liberté. à savoir qu’à la base, les sbires de Lazare ne sont pas foncièrement violents, ils sont surtout tous formatés de la même manière et leur comportement est disons-le pour le moins étrange. Ils n’ont plus vraiment de libre-arbitre. Lorsqu’ils ont recours à la brutalité, c’est généralement à la suite d’un ordre de leur gourou en personne. Heureusement pour vous, il n’est actuellement pas présent, mais un messager a été envoyé auprès de ce dernier afin de recevoir ses ordres. Alors, le temps vous est peut-être compté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
Almaze Talisker
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 288
visage : Ruth Negga
crédit : morsmordre
survit depuis le : 25/10/2017
capsules de troc : 993

MessageSujet: Re: the world's not safe anymore (almaze & angel)   Mar 4 Déc - 16:55


The world's not safe anymore
Fin novembre 2018 - Angel & Almaze

Tu disposes de deux avantages précieux, compte tenu de la situation : tu t’es déjà réveillée dans des endroits plus étranges et/ou attachée (dans le désordre, et sans contexte : en prison, dans un cimetière, dans une chambre de coffre-fort, ou sur un radeau au beau milieu d’un lac). Tu as de l’expérience avec « je me réveille, je ne sais pas où je suis et ce que je fous là » et c’était littéralement l’un des décors les plus pastoraux et agréables que tu aies connu dans ce domaine. Plus, tu as depuis longtemps développé un certain talent pour avoir l’esprit clair et vif même 1) avec la gueule de bois 2) un mal de crâne retentissant, qu’il soit engendré par des voisins désagréable, une bouteille de whisky, un coup sec à l’arrière de la tête, un coup sec à l’arrière de la tête à l’aide d’une bouteille de whisky.

Ce n’est pas la pire situation dans laquelle tu t’es déjà retrouvée, mais ne pas pouvoir jurer tout ton saoul aggrave proprement la situation. Cela fait bien cinq minutes que tu as repris conscience, et bien cinq minutes que ton minois se plisse et se fronce tandis que tu articules silencieusement, une litanie de putain de merde de putain de pute borgne rôdeur unijambiste de scones à la confiture de citron. La frustration raidit tes muscles et rend tes mouvements encore plus limités. Tu te contorsionnes pour tenter de délier tes mains et/ou tes pieds, sans attirer l’attention des voix que tu entends au dehors. Sans cogner le jeune homme qui dort, pas trop loin de toi – cette tentative est un échec, puisque tu lui as déjà fiché quelques coups de coude et de pan de veste de cuir par inadvertance.

Tu roules des yeux et fixe le toit de toile comme si tu allais soudainement te faire extraire de cet embarras par une bande d’aliens arrivés trop tard pour sauver l’humanité. Evidemment, c’est ta chance rien ne se passe, à part la belle au bois dormant qui s’agite un peu et quelqu’un qui évoque Sieur Lazare qui apparemment est parti voir ailleurs si des bébés y étaient. Une deux, trois secondes puis tu expires lentement quand les pas s’éloignent. « - Il fallait que ces mormons au rabais utilisent de la corde. » Tu murmures entre tes dents avant de secouer la tête. Tu dois te remettre au boulot.

Ironie tragique que après avoir braqué des banques, fais péter quelques explosifs, y compris en souterrain, t’être droguée, avoir craché au visage de Diggs, être une alcoolique pathologique ( et fonctionnelle 75% du temps ), ne pas avoir vu la lumière du jour pendant parfois six mois d’affilée, et c’était des fanatiques pas assez vifs pour faire leurs propres lacets eux-mêmes qui allaient t’avoir ? Ils te connaissent mal. Ils te connaissent mal et ne savent pas que t’opposer de la résistance ou t’attacher contre ton gré, c’est déchaîner ton esprit de contradiction. Tu es une tête de mule, tu es embrasée d’être contredite et enchaînée. On confond souvent ton caractère avec ton alcoolisme, on te caractérise comme apathique et colérique, d’humeur de chien. Mais tu es aussi pleine d’une énergie flamboyante et déterminée, optimiste et revancharde, qui ne peut qu’être que noyée dans trois verres de whisky avant midi.

Et tu n’as pas l’intention de te mêler de politique, mais si tu dois mordre Lazare dans les parties, tu le feras.

Tu sais comment te sortir de menottes (expérience), et de serre-câbles (quand on attache souvent des gens avec, autant savoir quels gestes permettent de se libérer, pour les surveiller). Mais de la corde ? C’est de la triche. Tu frottes tes poignets les uns contre les autres tout en te contorsionnant pour atteindre la lame de rasoir cousue à l’intérieur de ta veste (parce que ce sont des choses qui se font) – d’un point de vue extérieur tu es en train de glisser tes mains, dans ton dos, sous ta veste, le dos arqué. Ce n’est pas comme s’il y avait quelqu’un pour te juger en même temps.

D’ailleurs, où est passé ton furet ? Tu connais des petites dents qui feraient bien de se rendre utile.

code by bat'phanie

● ● ● ● ●
Every now and then I like to do as I am told, just to confuse people.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
Angel Harrington
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 309
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ (MITE) / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 1079

MessageSujet: Re: the world's not safe anymore (almaze & angel)   Dim 9 Déc - 17:29


almaze & angel

the world's not safe anymore

Sa tête le lançait. Douloureusement. Mais ça ne lui rappelait pas une gueule de bois et, de toute façon, Angel n’avait aucun souvenir d’avoir bu et encore moins en une quantité méritant une telle migraine. Le sang battait à ses tympans, couvrant presque les autres sons de l’extérieur ㅡ il lui semblait bien entendre quelques voix, mais impossible de comprendre, elles restaient inaudibles, un brouhaha sans signification. Angel gardait les yeux soigneusement fermé, maintenant encore un peu l’illusion qu’il dormait, espérant ainsi éloigner le mal de crâne et retarder le moment où il devrait faire état des dégâts. Il tenta de bouger son bras, voulant masser sa tempe avant de l’utiliser pour se redresser, mais son bras refusa de coopérer, bloqué immédiatement. Angel fronça les sourcils. Quelque chose ne tournait pas rond.

Puis, il y avait ces coups de coude dans ses côtes, venant de quelque part à côté de lui ; accompagnés de bruits de frottement de tissus, d’un murmure qu’il ne comprit pas immédiatement avant d’identifier le mot corde. Il ne se rappelait pas être en compagnie avant maintenant, mais au moins, quoi qu’il se passe, il pouvait au moins se réjouir de ne pas être seul dans cette situation. Angel hésita quelques instants, mais il fallait bien se résoudre à ouvrir les yeux et accepter la réalité. Il ouvrit un oeil, puis l’autre, plissant le regard pour scruter l’endroit où il se trouvait. Cela ne ressemblait pas à un endroit de la Carrière qu’il connaissait : il pouvait déjà rayer ça du champs des possibilités. Finalement, après avoir observer le tipi sous tous les angles, cherchant une once de familiarité dans les yeux, le regard d’Angel se posa sur la jeune femme à côté de lui ; sans doute, la responsable des coups de coude de plus tôt. La bouche un peu sèche, Angel hésita avant de prononcer un mot, alors qu’elle n’avait pas encore remarqué son réveil. Elle tentait de se défaire de ses liens ㅡ et c’est seulement à ce moment-là qu’il se décida à baisser les yeux à son tour, pour voir qu’il n’était pas plus libre qu’elle. Décidément, il avait un don, Angel. Celui de toujours trouver un moyen de se foutre dans la merde. « Putain de merde. » jura-t-il entre ses dents.    

Il jeta un regard interrogatif devant la position de l’autre inconnue, sans comprendre ce qu’elle cherchait à faire. A vrai dire, il y avait beaucoup qu’il ne comprenait pas, encore un peu dans le brouillard du réveil qui, couplé à l’étrangeté de la situation, ne facilitait pas du tout les choses. Il s’humidifia un peu les lèvres un peu les lèvres avant de parler. « Tu fais quoi ? C’est quoi ici ? On est où ? » lança-t-il à mi-voix à sa partenaire d’infortune. Ils étaient dans la merde tout les deux, autant s’entraider, même un minimum. Tout en posant sa question, Angel se contorsionnait à son tour, comme il le pouvait, cherchant à libérer ses poignets. « Merde. » souffla-t-il de nouveau.  Aucune chance qu’il ne soit assez souple pour réussir à passer ses mains devant lui : il pouvait rayer la possibilité d’utiliser ses dents pour endommager la corde et la rendre plus facile à s’en défaire.

AVENGEDINCHAINS

● ● ● ● ●
but i'm a bad liar, bad liar, now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
Almaze Talisker
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 288
visage : Ruth Negga
crédit : morsmordre
survit depuis le : 25/10/2017
capsules de troc : 993

MessageSujet: Re: the world's not safe anymore (almaze & angel)   Jeu 20 Déc - 22:06


The world's not safe anymore
Fin novembre 2018 - Angel & Almaze

L’entrée en matière de belle au tipis dormant à le mérite d’être agréable à entendre et de résonner en harmonie parfaite avec tes sentiments. Putain de merde, emphase sur le merde. Y a-t-il trois mots plus puissants dans toute l’humanité ? Cela te rend toute chose, ou presque. En tous cas, tu acquiesces malgré toi, expirant légèrement entre tes dents serrées. Putain de merde, tu l’as dit bouffi. Tu restes immobile un instant. Comme une poupée au minois rond et aux pommettes échauffées par l’effort et la frustration. Tu soupèses les questions de l’homme à côté de toi, pensive. Ce sont des bonnes questions, en partie. C’est pas du niveau de putain de merde, mais c’est pas mal. Tu ne fais pas que ça, la tête inclinée sur le côté, tu tends l’oreille et tu murmures un ”- Ssh…”, ton attention concentrée au-dehors. Nop, le bruit du vent dans la toile pleine de courant d’airs et des mouvements, mais éloignés de votre tipi de fortune.  

” - J’essaie d’attraper ma lame de rasoir pour pouvoir me libérer.” Un moment de silence, une pointe de langue ressort entre tes lèvres avant que tu puisses continuer. “- Yep, je l’ai. J’essaie de tenir une lame de rasoir cousue dans ma doublure d’une main pour pouvoir couper la corde qui entoure mes poignets avec un succès proche du néant de leur cervelle et je pense me faire une luxation d’ici une demi-minute.” Evidemment, tu murmures. Tu as l’habitude de muer ta voix pour qu’elle ne résonne pas dans les couloirs de la mine, qu’il n’y ait pas un écho qui fait des interférences à tes messes basses, tes messes noires et tes discussions philosophiques avec un être qui ne fait jamais semblant de t’écouter, ton furet. C’est tout à ton mérite de juger et de faire parvenir une certaine sensation de ritournelle et de le regarder de haut en bas. ”- C’est un camp de Lazare, vu que c’est 90% des mot que j’ai entendu prononcé et nous sommes… dans les plaines de Fultons je suppose, vu l’inclinaison de mon cul.”

Tu as l’air brièvement contente de ton exposée, tandis que tu le fixes, un sourire tout à fait faux aux lèvres, et tu n’essayes même pas de cacher que non non non cette situation n’est pas idéale. Tu souris, tu es calme, sereine, et certainement la plus sympa et aimable que tu ne l'as jamais été ces vingt dernières années. Ce n'est pas bon signe. ”- Putain de merde.” Tu conclus dans un calme olympien. Et tu te racles la gorge, les doigts engourdis et tu sens le sang rendre ta prise sur la lame glissante. ”- Et toi, tu fais quoi par ici ?” Tu arques un sourcil, s’il en avait fini avec les questions idiotes et qu’il pouvait filer un coup de main.
code by bat'phanie

● ● ● ● ●
Every now and then I like to do as I am told, just to confuse people.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
Angel Harrington
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 309
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ (MITE) / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 1079

MessageSujet: Re: the world's not safe anymore (almaze & angel)   Lun 21 Jan - 14:45


almaze & angel

the world's not safe anymore


Angel observa le petit manège de sa compagne d’infortune, les sourcils froncés alors que plusieurs questions lui venaient à l’esprit. Qui avait une lame de rasoir cousue dans sa doublure ? Une idée saugrenue, mais au final, qui leur était bien utile à présent. Il resta silencieux, comme intimé par la jeune femme, alors qu’elle s’expliquait et se contorsionnait.  « Ok ? » lâcha-t-il sans trop savoir quoi faire d’autre. Il se sentait bien perdu, n’arrivant pas à atteindre sa propre l’âme pour tenter de donner un coup de main. Et elle continuait de répondre à ses questions ㅡ elle semblait en savoir plus que lui, ce qui n’était pas si compliqué. Angel soupira. « Super. » Lazare et ces guignoles. Angel ne s’était pas réellement intéressé à la petite bande de joyeux lurons jusqu’à présent, se contentant de faire son petit bout de chemin dans son propre coin. Comment en était-il arrivé à se retrouver coincé ici, là, la question se posait. Il n’avait aucune informations intéressantes à leur offrir et n’avait clairement aucune valeur en tant qu’otage. Il voyait mal comment il pourrait tenter de discuter pour être relâché. Dire qu’il voulait seulement récolter de l’Angélus pour satisfaire ses clients. S’ils savaient les dangers qu’il prenait pour eux, tiens. Il força de nouveau sur la corde qui maintenaient ses poignets, dans l’espoir de les faire céder.  

Son explication terminée, elle se tourna vers lui et Angel resta un moment sans voix devant sa question, sans comprendre ce qu’elle cherchait à lui dire. « Je prends des vacances, ça se voit pas ? » décrocha-t-il un peu abruptement. Il prit alors le temps de réfléchir un peu et Angel soupira, abandonnant d’essayer de se débarrasser de ses liens par la simple force de ses bras. Il jeta un coup d’oeil aux mains de la jeune femme et son sourcil arqué. Angel n’était pas une flèche, c’est clair, mais il avait un minimum de jugeote pour comprendre son regard assez rapidement. « Laisse. J’vais essayer. » déclara-t-il alors, en traînant son postérieur sur le sol poussiéreux pour se rapprocher d’elle et passer ses mains sous la veste et attraper la lame. Oublié la galanterie, de toute façon, le contexte n’était pas à ça. Il se concentra sur sa tâche, essayant d’affaiblir la corde au maximum, jetant de temps en temps des coups d’oeil inquiet vers l’entrée de la tente.  « Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. » marmonna Angel en se tortillant pour tenter d’aider la jeune femme à se défaire de ses liens, espérant qu’elle lui retourne la faveur. Il faut dire que d’un oeil extérieur, ils devaient avoir l’air bien ridicule dans cette position étrange. Enfin, Angel n’était plus à ça près ㅡ  et si c’était le prix à payer pour sortir d’ici en un seul morceau, soit.  
La corde céda enfin, il sembla. Angel lâcha enfin la lame, soulageant ses doigts endoloris. Il s’éloigna alors de la brune avant de se retourner, tendant ses poignets vers la femme, demandant silencieusement à ce qu’elle fasse de même, maintenant qu’elle était libérée.  « On fait quoi, maintenant ? »

AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 

● ● ● ● ●
but i'm a bad liar, bad liar, now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the world's not safe anymore (almaze & angel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the world's not safe anymore (almaze & angel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
» 05. You roxx my World
» Commande Forge World du Père Noël !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: let's wander the woods :: Comté de Hays :: Fulton Plains-
Sauter vers: