AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners, merci de bien vouloir privilégier ce groupe { + }

Partagez | 
 

 now you won't get away from my grasp (angel/dawn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 1122
visage : ton prince charmant.
crédit : aerin.
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2469

MessageSujet: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Ven 25 Mai - 16:38



angel dawn
« in the long run we are all dead »
A quel moment le statut de traqueur t’a-t-il échappé pour devenir à la place celui de traqué ? Difficile à savoir, mais cela fait déjà un petit bout de temps qu’un sixième sens surdéveloppé par la survie en milieu apocalyptique te souffle que tu n’es pas seul. Dans le sous-bois où les rayons du soleil peinent à transpercer le feuillage, le moindre bruit semble être devenu une menace maintenant que tu sais avec certitude n’être pas seul. C’est peut-être une bête sauvage, ou peut-être un rôdeur. C’est peut-être un humain aussi, mais rien ou presque ne trahit sa présence et, ignorant tout de l’endroit où tu te trouves sinon les quelques indications qu’on t’a donné pour remonter une piste digne d’intérêt, tu as la conscience nette et désagréable de ne pas être en position de force face à cette anonyme invisible.
L’erreur est stupide ou bien c’est que le piège a été trop bien fait et camouflé, mais force est d’admettre que tu n’as rien vu venir. Et maintenant que le mal est fait, c’est un peu tard pour se fustiger parce qu’il apparaît plus important de chercher d’abord un moyen de se tirer de là… si c’est seulement possible ? Reste l’espoir que le piège a été fabriqué à l’intention des animaux et que son créateur, lorsqu’il reviendra, n’aurait aucune objection à filer un coup de main mais s'il y a bien une chose que ces dernières années t'ont enseigné, c'est qu'un trop grand optimisme est souvent source d'une déception plus grande encore. Quid de cette impression d’avoir eu un regard collé sur l’arrière de ta nuque jusqu’au moment fatidique ? Paranoïa sans fondement née de l’atmosphère quelque peu oppressante, simple coïncidence ? Ou ne serait-ce pas plutôt qu’on t’a guidé jusqu’à cette fosse ? Coincé dans ce trou damné, voilà que tu te retrouves comme un con à ne pas savoir ce qui vient vers toi, ni même si ça vient vers toi. Le bon côté des choses, c’est que t’es pas mort – pas encore – et donc pas à l’abri d’être frappé par l’illumination divine pour te tirer de ton traquenard. Ou d’une main salvatrice qui se trouverait là au bon endroit au bon moment ? Peu probable. Et appeler à l’aide, dans tous les cas, paraît risqué : on ne sait jamais trop bien ce que pourrait rameuter le bruit d’une voix humaine… mais, et s’il s’agissait là de ta seule chance de t’en sortir ? Un peu déconnecté-e de la notion du temps qui passe, tu tends l’oreille, et t’as l’impression de discerner une démarche traînante quelque part au niveau de ta tête. Potentiel allié, ennemi assuré ? Dans le pire des cas, il te reste au moins tes armes pour sauver ta peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 138
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ mite. / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 275

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Sam 23 Juin - 0:28



i fell in a hole.
dawn lukas

Ça puait le piège à plein nez ㅡ et Angel ne s'en était rendu compte qu'au dernier moment, que lorsqu'il était déjà trop tard. Cela devait être une simple sortie de chasse des plus banales. Peut-être était-ce pour cela qu'il avait baissé sa garde ; trop habitué par les sentiers, la même routine, il s'était laissé distraire et n'avait pas prêté attention aux signes avant-coureurs, quand bien même ils étaient nombreux sur son passage. Il y avait bien cette sensation d'être suivi, observé, mais il l'avait associé à une sorte de paranoïa grandissante, celle qui ne faisait de s'accroître depuis qu'il avait recroisé Ryan à la carrière ou que certains avaient cru le reconnaître et le lyncher sur la place publique. Il avait donc relégué cela en second plan. Il aurait dû, cette fois, choisir de plutôt écouter son instinct.

Coincé. Dans un trou, qui plus est ; il fallait être le plus sombre des idiots pour tomber dans un piège pareil. Il n'avait décidément donc rien appris de ses années en solitaire ni même de sa dernière expédition qui avait bien failli mal tourner si Erin ne l'avait pas sauvé in-extremis. Angel étouffa un juron entre ses dents serrées. Aucun moyen de voir plus haut ce qui l'entourait. Il n'était pas à l'abri qu'un rôdeur subisse le même sort que lui, inutile de précipiter ce moment en faisant plus de bruit. Son bras le lançait particulièrement ; il avait sans doute dû amortir le choc dans sa chute. Ses yeux cherchaient désespérément une accroche, un moyen de se hisser hors de cette fosse, mais la terre est bien trop friable pour qu'Angel puisse s'y accrocher et sortir. Seul son créateur pouvait l'en sortir. À condition que celui-ci soit d'humeur charitable et Angel commençait déjà à s'imaginer le pire scénario. Un jackal, souhaitant se venger, le guidant directement vers la fosse qui serait son tombeau ; une mort lente, qu'Angel aurait tout le temps de sentir venir. Dépité, Angel se laissa tomber à terre, tendant l’oreille afin de réagir au moindre son. De préférence, celui d’un autre humain, vivant, ne souhaitant pas admirer le spectacle déprimant qu’Angel pouvait offrir.

Plusieurs heures s'étaient écoulées. Du moins, Angel croyait. Il avait beau tenter de deviner l'avancée de la journée avec le soleil, celui-ci peinait à parvenir jusqu'au fond du piège. Une chose était certaine, en tout cas : il avait entendu un bruit. Cela le sortit immédiatement de cet état un peu léthargique et Angel se leva, serrant entre ses mains la crosse de son arme. La démarche ne semblait pas humain, sauf si celui-ci avançait lentement en se traînant. Un autre humain peut-être, blessé ? Mais Angel ne préférait pas se faire trop d'illusions et croire qu'il s'agissait d'un rôdeur. Il se baissa pour attraper une caillou qu'il lançait assez fort pour attirer l'attention de quiconque se trouvait à l'extérieur. Rôdeur, il irait jusqu'à la source du bruit et peut-être qu'Angel aurait une ouverture pour l'abattre avant que celui-ci ne finisse dans le trou. Humain, peut-être qu'il serait assez curieux pour chercher la provenance du caillou. Angel laissa quelques minutes s'écouler lentement avant d'attraper une petite roche, quoique plus grosse que la précédente, répétant le même principe. Il ne restait plus qu'à prier, à présent.

black pumpkin



● ● ● ● ●
but those are the days that bind us together, forever and those little things define us forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 157
visage : Ana de Armas
crédit : fayrell
survit depuis le : 07/05/2018
capsules de troc : 437

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Mar 26 Juin - 14:24


Angel & Dawn — you fell in a hole.
Cela faisait plusieurs heures déjà que Dawn avait quitté le Ranch, avec pour seule compagnie son fidèle destrier. Le but de cette expédition n’était pas clairement défini, mais toutes les occasions étaient bonnes pour s’éloigner du Ranch en ce moment, et Dawn bénissait alors son statut de raider qui lui fournissait une excuse plus ou moins valable. En tout les cas, elle n’avait pas à se justifier d’être dehors. Qui s’en souciait réellement, de toute façon, si elle ne revenait jamais ? Les Riders mettraient certainement moins de temps à se rendre compte qu’il leur manque une monture plutôt que constater l’absence de Dawn. Ils la présumeraient morte, et l’affaire serait close.
L’après-midi était déjà bien entamée, et la chaleur commençait à devenir un peu trop intense pour son compagnon équin. C’est donc à couvert des arbres de la forêt de Pedernales Falls que Dawn décida d’accorder une petite pause à ce dernier. Elle mit pied à terre, accrocha une rêne à une branche souple, et sorti sa gourde de son sac pour se délecter du liquide rafraichissant qui était plus que bienvenu par cette chaleur presque étouffante de début d’été. Ce n’est qu’au bout de quelques minutes qu’elle entendit le grommèlement familier d’un affreux qui se dirigeait aléatoirement dans sa direction.

Il n’avait pas l’air de l’avoir remarqué, pour l’instant. En revanche, ce qu’il remarqua, et par la même occasion Dawn aussi, c’est une petite pierre sortie de nulle part qui vint atterrir à ses pieds. Intriguée, Dawn suivit lentement le mouvement du rôdeur en direction de la pierre. Tandis que cet être dépourvu d’intelligence restait coi devant un tel mystère, Dawn tenta de trouver la provenance du caillou. Merde, manquerait plus que les pierres se mettent à voler… pensa-t-elle, mi-amusée, mi-inquiète. Elle n'était plus qu'à quelques mètres de l'affreux, et celui-ci finit inévitablement par la remarquer. La seconde pierre tomba alors à pic, détournant le regard de l'affreux lorsqu'elle vint les frôler. C'est sans réfléchir que Dawn en profita pour se jeter sur le mort-vivant, couteau à la main, pour venir planter sa lame dans le crâne à moitié dégarni du rôdeur, qui tomba instantanément à terre dans un dernier grognement las.

Dans la précipitation, Dawn n'avait pas prêté attention à la provenance du caillou magique. Il ne lui fallut cependant pas bien longtemps pour constater que non loin de là, le sol laissait place à un grand trou approximativement rectangulaire, assurément creusé de la main de l'homme. Serrant toujours son couteau dans sa main, elle s'approcha prudemment du bord de la fosse... Pour constater qu'elle n'était pas vide. La surprise qui avait pris place sur le visage de Dawn de prime abord laissa bien vite la place à un sourire moqueur, et elle ne put retenir une remarque tout aussi goguenarde que son expression faciale « Alors ça, c’est la meilleure. Peut-être que d’accord, tes pouvoirs de réflexion volent plus bas qu'un derrière de cochon, mais quand même, tomber dans un piège pareil… Chapeau l’artiste. » finit-elle par s’esclaffer.


Il était vrai que se moquer ainsi d’un inconnu n’était pas la meilleure stratégie à adopter. Mais sa position actuelle de force par rapport à cet individu vulnérable au fond de son trou lui conférait comme une sensation d’euphorie qui ne lui était pas familière et qu’elle n’avait jamais appris à maitriser. Enfin, dans tous les cas, Dawn ne savait véritablement maitriser aucune de ses émotions, alors…
Malgré tout, pour ne pas paraitre plus sournoise qu’elle ne l’était réellement, Dawn s’empressa d’ajouter « J’vais chercher une corde, bouge pas. Enfin, tu peux pas vraiment bouger, de toute façon. » ajouta-t-elle malgré tout avec un petit sourire en coin. Elle revint quelque secondes plus tard avec sa monture, une grande longe accrochée au pommeau de la selle. Cependant, elle hésita, les yeux fixés sur le jeune homme. On ne pouvait jamais savoir sur qui l'on pouvait tomber en ces temps étranges, et après tout, elle avait quand même mal démarré la conversation en se moquant de lui. Aussi innocente que fut la remarque, il pouvait tout à fait l'avoir mal pris. Autant tenter d'assurer sa sécurité avant de faire quoi que ce soit.
« Par contre... Si je t'aide, tu sais que tu me sera redevable, on est bien d'accord ? » À nouveau, Dawn ne pouvait cacher la pointe de moquerie dans le ton de sa voix. C'était plus fort qu'elle, la situation l'amusait, et c'était bien une première ; pour une fois, la première depuis une éternité, elle se sentait assez insouciante pour se permettre de plaisanter dans une situation pareille. C'était un progrès non négligeable pour la jeune femme. Malheureusement, c'était cet inconnu qui en faisait les frais. En espérant qu'il ait assez d'humour et d'esprit pour ne pas s'offusquer...

Spoiler:
 

AVENGEDINCHAINS

● ● ● ● ●

D A W N
Another night, another war
Another "what are we fighting for?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 138
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ mite. / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 275

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Ven 6 Juil - 15:36



i fell in a hole.
dawn lukas

Les heures passaient lentement, sans autre bruit que celui des quelques animaux de Pedernales Falls. Angel songeait déjà à attraper son petit carnet pour y inscrire ses dernières pensées; ainsi, celui qui trouverait son corps sans vie aurait le plaisir de découvrir comment il avait bêtement succombé à la faim et la soif au bout de longues heures d’agonie. Ses yeux commençaient à connaître par coeur les bords du piège, à force de scruter la paroi à la recherche d’un moyen de se hisser seul. Finalement, au premier bruit inhabituel, Angel ne perdit pas un instant ㅡ c’était maintenant ou jamais, et s’il voulait s’en sortir, il fallait mettre toute les chances de son côté. C’était par désespoir qu’il lançait le deuxième caillou, en espérant que si être humain il y avait, celui-ci aperçoive la petite pierre surgissant de nulle part.  

Après ce qui lui parut être une éternité ㅡ Angel tendant l’oreille et devinant sans peine les bruits étouffés d’une lutte entre, probablement, un rôdeur et un être humain ㅡ quelqu’un apparut au bord de la fosse et Angel poussa un soupir de soulagement. Qui fut de courte durée, cependant: il se sentait déjà bien assez stupide d’être tombé ainsi dans un piège des plus simples, il fallait que son sauveur soit une fille et qu’elle se foute allègrement de sa gueule. Vexé comme un pou, Angel mourrait d’envie de l’envoyer de faire voir et se refuser son aide. Seulement, il n’était pas sûr que quelqu’un d’autre passe par ici et daigne lui venir en aide par la même occasion; il n’était pas sage de faire la fine bouche et de refuser l’aide si généreusement offerte. Mais depuis son trou, Angel ne manqua pas pour autant de manifester son mécontentement, marmonnant dans sa barbe. « Oh ça va hein. C’est bon, pas la peine d’insister. » bougonna-t-il. Il n’avait pas besoin d’une inconnue pour lui rappeler qu’il agissait comme le plus parfait des idiots depuis quelques temps.

Mais elle allait l’aider quand même. Il y avait donc encore des gens assez altruistes pour venir en aide à un homme dans le besoin; ponctuant quand même ses phrases de petites remarques qui ne faisaient que souligner l’absurdité de la situation dans laquelle il était. « Je reste là. Pas trop le choix, sinon on en serait pas là. » soupira-t-il. Il regarda autour de lui, comme si soudainement une autre issue de secours allait apparaître comme par magie, lui évitant ainsi de dépendre de la jeune femme. Il n’espérait pas vraiment, sachant pertinemment qu’il n’y aurait rien de plus que quelques heures plus tôt, mais Angel jeta quand même un oeil avant de soupirer et d’attendre le retour de la cavalière.

L’idée de lui être redevable embêtait Angel. Mais il n’avait pas vraiment le choix ㅡ c’était ça ou rester croupir ici et mourir à cause de sa fierté mal placée. Le blond fixa la jeune femme avant de soupirer d’un ton blasé. « Ouais. Ouais, bien sûr. » Il n’avait pas vraiment matière à négocier de toute façon. Et il n’avait pas envie de se faire une ennemie alors que son bras le lançait toujours. Elle pourrait toujours le rebalancer dans le trou s’il tentait de l’attaquer. Angel était stupide, certes, mais il ne pensait quand même pas l’être à ce point. « Tu peux lancer la corde maintenant? S’il te plait ? »  

Maintenant libéré de cette fosse, Angel se sentait encore plus stupide. Comment n’avait-il pas pu remarqué un piège ? Il devait vraiment avoir la tête ailleurs. Un de ses jours, cela finirait par réellement lui coûter la vie. Il se racla un peu la gorge et se tourna vers sa sauveuse, maintenant qu’ils étaient sur un pied d’égalité. Elle était plutôt jolie, d’ailleurs ㅡ Angel prit quelques secondes pour observer la jeune femme, songeant que s’il ne s’était pas ridiculisé devant elle de la sorte, il aurait peut-être tenté quelque chose avec elle. La vie était trop courte pour se mettre des limites, Angel l’avait bien compris. Il se recoiffa néanmoins un peu, bien que blessé dans son orgueil d’avoir été ainsi secouru par une fille. D’ailleurs, cela commençait à devenir une mauvaise habitude: c’était déjà la deuxième fois qu’il se faisait ainsi sauvé par une jeune femme et cela... ne lui plaisait pas trop. Angel épousseta un peu la poussière et la terre avant de relever les yeux vers la brune. « Merci, au fait. J’te revaudrais ça, du coup. » Il détestait devoir quelque chose à quelqu’un. « Angel. » fit-il en tendant sa main. « Que tu saches à qui demander ta faveur, le jour où t’en auras besoin. »

black pumpkin



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
but those are the days that bind us together, forever and those little things define us forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 157
visage : Ana de Armas
crédit : fayrell
survit depuis le : 07/05/2018
capsules de troc : 437

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Sam 7 Juil - 14:04


Angel & Dawn — « Now you won't get away from my grasp. »
Le ton sur lequel le jeune homme lui répondit ne rassura pas Dawn le moins du monde. Mais après tout, elle était là maintenant, au bord du gouffre, corde à la main. Elle se voyait mal faire demi-tour, en le laissant à son sort, après lui avoir donné un faux espoir de s'en sortir. C'est donc sans grande conviction qu'elle finit par laisser la corde descendre jusqu'à lui. Il parvint à remonter sans trop de mal, à la force de ses bras, Dawn se contentant simplement de tenir son destrier afin que celui-ci puisse maintenir la corde tendue. Lorsque le rescapé fut enfin remonté, il réitéra sa promesse de lui être redevable, ce qui conforta un tant soit peu Dawn dans l'idée qu'il était peut-être un homme honnête, après tout. Il était vrai qu'elle se mettait, ces temps-ci, à juger un peu trop vite les autres, s'étant un peu trop habituée à ce que chacun ne pense qu'à sa pomme. Elle savait qu'un jour où l'autre, sa gentillesse, sa générosité, ou les deux, la perdraient. Apparemment, ce jour n'était pas encore venu.

Les présentations furent brèves. « Dawn. » Elle le toisa, et après une courte hésitation, serra la main qu'il lui tendait. « J'y manquerai pas. Tu viens d'où ? Que je sache où te trouver, ça pourrait être pratique, accessoirement. » Elle désigna alors l'équidé qui s'était mis à brouter tranquillement derrière elle, complètement indifférent à la scène. « Moi j'suis de Crimson Valley. Enfin, j'sais pas si tu connais, c'est un ranch pas très loin d'ici. Enfin bref, maintenant tu sais, si jamais tu me cherches, pour te sauver à nouveau la vie où autre. » Elle ponctua cette phrase d'un sourire en coin parsemé de malice. Elle ne cherchait pas les ennuis. Au contraire, sans trop savoir pourquoi, elle se sentait plus ou moins en confiance, et se permettait donc de laisser son cynisme s'exprimer en toute liberté. Peut-être avait-elle tord, mais après tout, elle ne pouvait pas se méfier de tous les inconnus qu'elle croisait. Celui-ci venait, plus ou moins, de lui prouver qu'il était réglo ; autant se montrer amicale. Et le sarcasme était sa manière de l'être. Au fil des ans, elle avait développé cette attitude portée sur l'ironie et le second degré, qu'elle portait comme une carapace à présent, et cette habitude s'était ancré en elle comme une seconde nature. C'était sa façon à elle de ne pas dévoiler sa fragilité. C'était son masque, sa bulle.

C'est donc dans une tentative de nouer le dialogue, afin de pouvoir faire éventuellement plus ample connaissance, que Dawn s'interrogea sur le piège dans lequel le bougre était tombé. « Sinon, sérieusement... Comment tu as fait pour tomber là-dedans ? Un piège pareil, c'est plutôt pour les rôdeurs. Ca serait dommage de laisser un beau gosse comme toi pourrir là-dedans. » Termina-t-elle, avec une expression de jeu, et une légère — très légère — pointe de charme dans le regard. Ce n'était pas vraiment de la séduction. Plutôt, disons, un moyen d'arracher un sourire à ce jeune homme apparemment blessé dans sa fierté, après qu'une femme lui soit venu en aide.

Spoiler:
 

AVENGEDINCHAINS

● ● ● ● ●

D A W N
Another night, another war
Another "what are we fighting for?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 138
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ mite. / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 275

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   Hier à 10:54



i fell in a hole.
dawn lukas

Angel attrapa la corde avant de s’y hisser ㅡ la jeune femme n’avait pas l’air bien enthousiaste à l’idée de le retrouver en haut. Mais il fallait dire que lui n’avait pas vraiment fait d’effort pour paraître aimable et poli; du fond de son trou, il n’avait qu’une envie, sortir à tout prix. Il s’occuperait d’être plus charmant et de se montrer sous son meilleur jour lorsqu’il aurait atteint la surface. Il ne mis pas très longtemps à l’atteindre et ce malgré son bras endolori. Angel jeta un coup d’oeil à ce piège dont il était maintenant sorti; avec un soupir, se demandant comment il avait pu être assez distrait pour tomber dans un piège que seul un rôdeur ne pourrait éviter. On avait vu mieux, comme première impression, très clairement.

Au moins, Dawn ㅡ puisqu’elle s'appelait ainsi, Angel lui adressa un petit sourire qui se voulait charmeur, ne perdant aucune occasion ㅡ ne semblait pas hostile et prête à lui sauter à la gorge. Parfois, semblait-il, il avait un peu de chance dans son malheur et ne tombait pas seulement sur des gens qui ne pensaient qu’à eux. Il pouvait bien se permettre de lui devoir quelque chose. « J’suis de la Carrière. » fit-il simplement. Il n’y avait pas besoin d’en rajouter des cents et des milles. La carrière était quand même plutôt peuplée, il y avait toute sorte de personnes qui s’y trouvaient. « Je note, on sait jamais. » Angel s’autorisa à rire un peu, bien qu’il espérait ne jamais avoir besoin de la chercher pour lui venir en aide. De plus, il n’avait pas vraiment envie de se pointer au ranch pour trouver des têtes familières qui seraient sûrement moins amicales que Dawn. Même s’il n’était plus un jackal depuis maintenant presque trois ans, certains devaient quand même remettre sa tête. Il n’avait pas vraiment envie de vérifier cette information. Mais il était toujours bon d’avoir un “allié” dans un autre groupe.

Angel haussa les épaules, prenant un air décontracté, l’air de rien. Pas la peine d’en faire un tel cinéma, même si le compliment de la jeune femme lui donnait envie de bomber le torse et sortir le grand jeu. Il se contenta de redresser un peu sa posture. Il n’en fallait pas beaucoup pour réparer la fierté blessée du jeune homme. « J’étais distrait... » Et il avait eu l’impression d’être suivi. Etait-ce la présence de Dawn qui lui avait donné cette impression, ou y avait-il quelqu’un d’autre présent dans ces bois ? « Mais si c’est pour être secouru par une jolie créature, j’ai envie de dire que c’est un mal pour un bien. » fit-il, sans perdre le nord.  Angel jeta un coup d’oeil autour de lui ㅡ les bois étaient plutôt calmes, à part le bruit de l’animal broutant les quelques herbes et leurs paroles. Il croisa un peu les bras, avant de reprendre, exprimant à voix haute ses doutes. « Tu n’as vu personne d’autres en arrivant ici ? » demanda-t-il. « Juste pour être sûr. C’est peut-être juste moi qui suit un peu distrait comme j'disais, mais j’avais l’impression d’être suivi. Ou guidé pour tomber dans ce piège. » Il observa la réaction de la jeune femme, tentant de voir si elle ne dissimulait pas quelque chose. Elle avait l’air honnête et sans mauvaise intention. Mais peut-être était-elle une bonne menteuse, et que sous ses airs charmants, elle était juste en train de l’attirer dans un autre piège. Quelque part, Angel espérait qu’il s’agisse uniquement d’une paranoïa exacerbée.

black pumpkin



● ● ● ● ●
but those are the days that bind us together, forever and those little things define us forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: now you won't get away from my grasp (angel/dawn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
now you won't get away from my grasp (angel/dawn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Epic Armageddon [GW]
» Dawn Of War II
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: let's wander the woods :: Pedernales Falls :: Forêt de Pedernales Falls-
Sauter vers: