AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en mai 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 Dakota + Death was only the beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 8
visage : Britt Robertson
crédit : Pinterest
survit depuis le : 17/05/2018
capsules de troc : 35

MessageSujet: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 12:13



« Sometimes I feel like giving up, but it isn't in my blood »

Dakota Seymour


Nom & Prénom Dakota June Seymour Naissance 28 ans, 18 juin 1989, Houston Vie avant l'épidémie Avant toute cette débâcle, elle habitait à Los Angeles et elle était l'assistante personnelle d'une actrice très en vogue. Une vie bien remplie qui lui allait comme un gant. Elle se trouvait au Mexique, en plein tournage, lors du début de l'enfer Vie aujourd'hui Elle a longtemps été une marcheuse solitaire mais depuis cinq mois elle a été recrutée par les Hamilton's Miners. Pour le moment, elle est chargée des repas, qu'elle compose avec les moyens du bord et les trouvailles des chasseurs et raiders.   Nombre de rôdeurs tués Une cinquantaine peut-être, elle a arrêté de compter au bout du vingtième Nombre d'humains tués Aucun, et elle espère que cela reste ainsi Arme(s) de prédilection Elle porte toujours sur elle un vieux pistolet lui appartenant depuis ses dix-huit ans, mais elle ne l'utilise que rarement, elle s'est vite rendue compte que cela faisait trop de bruit. A la place, elle utilise une machette trouvée lors de ses explorations de marcheuse
Caractère du personnage Autrefois, la jeune femme était souvent décrite comme quelqu’un de discret mais de capable, très agréable à cotôyer et qui dégageait une aura de douceur. Belle plante considérée comme fragile, elle se fondait parfaitement dans le décor ensoleillé de la Californie et bien que très centrée sur son travail, elle savait se distraire quand l’occasion se présentait. Au final, on ne savait pas grand chose d’elle, Dakota était connue pour ne jamais parler de sa vie privée ou alors ne faire que de brèves allusions très superficielles. Joli masque dissimulant une vie un peu trop compliquée, un cœur endurci un peu trop tôt par ce qu’elle a vécu.

Son sourire cache la méfiance qu’elle ressent envers tout le monde, peur viscérale de se faire blesser à nouveau. Une solide carapace la maintient éloignée du monde, n’offrant qu’une façade polie et protégeant son cœur cabossé par une solitude familière.  Pourtant elle n’est pas que dureté, elle a une âme compatissante et elle présente souvent une main tendue à ceux qu’elle juge dans le besoin. Certains ont même réussi à passer la première enceinte de la forteresse qu’est son cœur, un cœur qui est capable d’aimer mais qui a trop peur pour le faire pleinement.

L’apocalypse que le monde a connu n’a rien arrangé, elle a plutôt exacerbé le côté solitaire de la demoiselle. Abîmée une fois de plus par les épreuves de cette nouvelle réalité, elle s’est repliée sur elle-même, elle ne parle que quand cela est strictement nécessaire, elle distibue ses sourires au compte-goutte et elle a longtemps évité tout contact humain. S’attacher est trop douleureux dans ce monde incertain. Elle sait se débrouiller seule, l’expérience acquise au long des kilomètres parcourus étant sa seule et exigeante enseignante. Sa survie n’est pas uniquement le fruit du hasard et elle sait se montrer féroce quand elle se voit en danger.

Cette ermite de l’ère moderne s’est pourtant lassé du silence des plaines et retourne peu à peu vers ses semblables, intégrant même une des quatre communautés des environs. Son caractère indépendant reste cependant d’actualité et ne demendera de l’aide qu’en dernier recours. Dans ce monde, on se doit de pouvoir surmonter les obstacles en solitaire si on espère survivre.

Il y a une chose cependant qui n’a pas changé : sa tenacité. Valeur ayant defini sa vie, cette Texane n’a jamais abandonné et a toujours lutté, autrefois pour se contruire une vie et aujour’hui pour sa survie. La détermination brille dans son regard et elle n’a jamais failli à la tâche lorsque son existence était en jeu. Tel le roseau, Dakota peut plier mais elle ne cassera pas.


Derrière ton écran
Prénom & pseudo Missy (Cristina) Âge 25 ans Pays Suisse Où as-tu trouvé le forum ? Via un top Mot de la fin Comment cela se fait que je ne l'ai pas trouvé avant??? C'est une pépite! Mon personnage est un scénario. Crédit Pinterest (avatar), Fanpop (gif).
Code:
<impann>+</impann> [url=http://influenza.forumactif.org/u442]<pris>BRITT ROBERTSON</pris>[/url] ㅡ [i]dakota seymour[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 8
visage : Britt Robertson
crédit : Pinterest
survit depuis le : 17/05/2018
capsules de troc : 35

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 12:17



« I've got thick skin and an elastic heart »


Runaway

La chambre est plongée dans une obscurité relative, éclairée uniquement par les quelques rayons lunaires qui parviennent à traverser le rideau de la fenêtre. C’est une chambre sobre, avec un mobilier simple et aux couleurs neutres. Rien ne vient décorer les murs clairs, aucune babiole ne se trouve sur les étagères ou sur la commode. C’est le genre de chambre qu’on s’attend à voir dans une quelconque auberge de campagne, impersonnelle et quelque peu froide. Dépourvue d’âme.

Pourtant, ce soir-là elle dégage un semblant de vie. Mais pas d'une vie paisible ou joyeuse. Les meubles ont été déplacés, un sac trône sur le lit, des vêtements sont éparpillés sur le sol. Une figure ramasse à la hâte tout ce qu’elle trouve, fouillant systématiquement tous les tiroirs et autres rangements de la pièce. Ses gestes sont sacadés, ses mains tremblent légèrement en amassant les quelques possesions abritées par les meubles. D’un geste sec, elle essuie le liquide coulant sur ses joues et continue sa course contre la montre.

Aucun bruit n’emmane du reste de la maison mais elle sait que ce n’est que le calme avant la tempête et que chaque seconde écoulée la rapproche d’un destin qu’elle refuse de subir desormais. Elle ne veut plus être un pantin, elle ne veut plus servir à calmer les ardeurs d’un père qui ne l’a jamais aimé, sous le silence complice d’une mère qui l’utilise comme rempart. Son corps ne ressemblera plus à ceux des dalmatiens, parsemé de million de tâches sur sa peau claire. Assez.

Ses maigres possesions accumulées dans un vieux sac de sport, elle s’assure une fois de plus que son bourreau n’est pas encore à sa porte. Le silence de cette prison aux airs de maison de banlieu lui répond, le tortionnaire n’est pas encore revenu de sa beuverie quotidienne.  Sans perdre une seconde, elle ouvre sa fenêtre et glisse dans la nuit, prête à se faire dévorer par les ombres nocturnes.

Dakota Seymour ne remit plus jamais les pieds dans la maison qui la vit grandir.

Fugitive

Le chaos regnait dehors. Plus rien n’avait de sens, tout était devenu insignifiant, ridicule, dérisoire face à ce qui se tramait hors des murs qui les entouraient. Au début dans des chambres distinctes, la quarantaine les avait poussé à partager la même chambre. Histoire de combler la solitude et avoir au moins un autre être vivant qui n’était pas un ennemi potentiel. Peu à peu tout s’était écroulé et il n’y avait plus de véritable mur entre elles, elles n’étaient plus patronne et assistante, actrice et anonyme mais deux femmes tentant de survivre un jour de plus.

L’hôtel était devenu un danger permanant et elle savait qu’elles allaient y rester si elles ne quittaient pas cette pièce qui était devenu leur refuge.  Il fallait fuir, comme elle l’avait fait il y a des années. Pourtant elle était convaincue que le pire était derrière elle. Elle s’en était sortie, elle avait survécu à la jungle humaine, elle avait construit une vie à la force de ses bras. La pauvre ado battue était parvenue à s’émanciper et à vivre par ses propres moyens. Ses débuts à Austin furent difficiles mais cette période de lycéenne le jour, serveuse la nuit, lui forgèrent un caractère et elle parvint à se hisser, atteignant une vie confortable à Los Angeles en tant qu’assistante personnelle d’Emma Layton, l’actrice en vogue du moment. Devenue une femme de monde accomplie, elle pensait mener une existence heureuse dans les coulisses des plateaux de tournage. Elle ne pouvait tout bonnement pas imaginer qu’elle se verrait plongée dans cet enfer aux odeurs putrides, aux couleurs rougâtres et à l’hostilité implaccable.

Après des jours de débat, elle avait déposé les armes. Il était inutile de continuer à se voiler la face, à penser que ce cauchemar cesserait. Non, ce n’était que le début d’un nouveau monde, un monde qui finirait pas la tuer si elle n’acceptait pas la réalité telle qu’elle était. Pistolet en main, sac à l’épaule, elle tira son amie (car elle était son amie à présent et non sa patronne) de leur futur cerceuil et prit la route sans jeter un regard en arrière. Elles devaient avancer à présent, quitter le Mexique et tenter de rejoindre la frontière. Emma avait un ranch dans le Texas, il pourrait servir de vrai refuge et elles parviendraient peut-être à trouver une situation plus stable dans leur pays. De toute manière, c’était le seul plan qu’elles avaient.

Un pas après l’autre et avec une Emma tremblotante accrochée à son bras, Dakota commença ce qui allait être un long périple.

Executioner

Le bruit sourd retentit avec le fracas imaginaire d’un tonnerre. L’entité, le rôdeur qu’était devenu celle qui l’accompagnait depuis un an s’écroula, une flaque rouge entourant rapidement l’endroit où sa tête était tombée. La bile lui monta à la gorge, souillée par ce que ce monde venait de l’obliger à faire. Elle était seule au monde à présent.

Tout avait demarré avec une enième rencontre avec ces odieuses créatures qui peuplaient le moindre recoin. Ces cadavres ambulants leur étaient tombé dessus et une danse sanglante avait demarré. Une danse dans laquelle l’adversaire ne devait pas vous toucher, sous peine de les rejoindre. Elles s’en étaient tiré, elles allaient pouvoir reprendre la route mais une ligne rouge changea la donne. Dès qu’elle aperçu la profonde griffure sur sa jambe, Emma tenta de mettre un terme à sa survie mais ni l’une ni l’autre eut les forces d’appuyer sur la gâchette du vieux Colt. Elles se réfugièrent dans une vieille cabane et dans une vaine tentative d’optimisme, prièrent pour que la griffure ne soit pas mortelle. Les heures suivantes se chargèrent de détruire cet espoir, aussi maigre fut-il.

Dans une longue et douleureuse symphonie de larmes et de sanglots, elles s’étaient dit au revoir et Dakota avait fait tout son possible pour que la fin ne soit pas trop pénible à supporter. Au bout de trois jours la mort se décida enfin à toquer à leur porte, capricieuse entité qui vient au gré de ses envies et à la vitesse qu’elle désire. Le dèces d’Emma ne marqua pas pour autant la fin de l’attente, la jeune femme encore en vie avait une promesse à tenir. Le corps refroidi de celle qui était devenue une sœur de substitution mit plusieurs heures avant de se relever et tourner ses yeux vides vers elle. Une balle en plein front arrêta tout plan d’attaque de la créature.

Essuyant la pluie de son visage, elle prit son sac et quitta le tombeau d’Emma, incapable de rester une seconde de plus dans cet endroit. La pluie continua de tomber pendant toute la journée, sous le ciel bleu moqueur.

Outsider

Le tissu froid passa à nouveau sur le front brûlant. Confort de fortune dans une situation précaire, il était une des seules choses pouvant soulager la fièvre qui s’était emparé de ce corps. Un corps qui allait perdre son âme dans peu de temps si cela continuait. Posé sur un lit de fortune, on n’entendait que sa respiration sacadé, ses marmonnements délirants et le bruit sourd du feu crépitant non loin dans la cheminée. Malgré la poussière et le désordre, la strcuture était solide et la pièce se revelait relativement sûre, du moins pour les standars actuels.

La jeune femme ne savait pas ce qui lui avait pris. Peut-être le fait qu’il était le premier humain qu’elle avait croisé depuis six mois. Peut-être la lassitude de vivre entourée de mort et une envie puérile de préserver ne serait-ce qu’une étincelle de vie. Peut-être la fatigue et l’envie de stopper son éternelle marche pour quelques jours. Le fait était qu’elle s’était imporvisée infirmière de fortune pour un type qui n’avait pas de grandes chances de survie dans une zone qu’elle ne maîtrisait pas. Décision spontannée et totalement suicidaire. Sur le moment elle ne sut si rire de sa stupidité ou pleurer sur le fait qu’elle parvenait encore à ressentir de l’empathie pour quelqu’un.

L’inspection détaillée de l’inconnu n’avait revelé aucune morsure donc elle n’avait strictement aucune idée de ce qui avait bien pu lui arriver. Elle savait qu’elle prenait des risques mais elle ne voyait pas comment lui sauver la vie sans avoir un minimum de contact avec lui. Elle espèrait donc que le destin voudrait bien lui faire une fleur et la préserver du même destin que son « patient ». Elle se cala donc dans son propre nid de fortune, non loin du malade et démarra ainsi une courte nuit, alternant le sommeil et la veille de son compagnon temporaire.

Contre toute attente, l’homme parvint à s’accrocher et vit un autre jour se lever. Au total, il passa six jours sous le regard et les soins de la jeune femme. Elle le nourrit, le calma dans ses délires et fit ce qu’elle put pour le garder en vie.

Toutes les choses ont cependant une fin : la leur fut le matin du septième jour, où Dakota se retrouva à nouveau avec elle-même, sans la moindre trace de son voisin de chambre.

Recruit

Comme chaque matin, l’urgence s’empara de son être et avant même d’ouvrir un œil, elle s’empara du métal dissimulé sous l’oreiller, prête à coller une balle au moindre intrus. Prudemment elle ouvrit les yeux et une lumière orangée et légèrement tremblotante l’acceuillit, illuminant l’environnement rocailleux qui l’entourait. Désoriontée, elle tenta de comprendre ce qui se passait lorsque sa mémoire s’alluma.

La mine.

Elle secoua la tête avant de lâcher le Colt. Ses réfléxes de marcheuse lui jouaient constamment des tours chaque matin et elle se demandait combien de temps encore cette urgence irattionnelle allait l’habiter. Ses voisins devaient la prendre pour une paranoïaque mais elle avait depuis trop longtemps abandonné ce vieux concept de se soucier de l’opinion des autres. Elle souhaitait simplement s’éviter un stress systématique à chaque réveil, mais une part d’elle n'était pas favorable à se débarasser de cette méfiance qu’elle avait acquise. Cela lui avait sauvé la vie plus d’une fois.

D’un soupir un peu las, elle s’afféra dans son petit espace pour une nouvelle journée au calme tout relatif des cuisines du camp. Être entourée de monde la mettait encore relativement mal-à-l’aise mais la hiérarchie du camp avait établi qu’il n’y avait pas d’autre poste pour elle. Peut-être un moyen pour lui réapprendre à vivre en communauté, qui sait. Elle n’était pas prête de se plaindre, pas maintenant qu’elle avait atteint un semblant de refuge.

Le plan qu’elle avait construit à la hâte un matin lointain était achevé. Elle était de retour dans son pays, dans sa région même, et était parvenue à rejoindre un lieu relativement sécurisé où elle n’était plus seule face au monde. La route avait été ardue, elle avait peut-être perdu trop pour ce qu’elle avait obtenu en retour mais sa mission était accomplie.

Une question demeurait à présent : que faire désormais de la vie qu’elle avait si ardemment défendu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 81
visage : matthias schoenaerts
crédit : MORPHINE. (avatar) & tumblr
survit depuis le : 13/05/2018
capsules de troc : 238

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 12:36

Bienvenue par ici !
T'es mignonne

J’espère que tu te plaira parmi nous et je te souhaite une bonne rédac'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 257
visage : Marie Avgeropoulos
crédit : sigyn
survit depuis le : 10/01/2018
capsules de troc : 192

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 12:48

Bienvenue parmi nous

● ● ● ● ●
Way down we go
We fight ▬ The most important factor in survival is neither intelligence nor strength but adaptability.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 627
visage : Tom Hiddleston
crédit : /
survit depuis le : 24/07/2017
capsules de troc : 1488

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 13:29

Une miner, très bon choix, on en a bien besoin de cette espèce-là.
Bienvenue sur le forum ! En cas de question ou de souci, n'hésite pas à contacter le staff. Bon courage pour la rédaction !
(ps : attention à la confusion rider et raider, ce n'est pas la même chose. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 263
visage : Teresa Palmer
crédit : RIDDERMARK
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 492

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 13:39

Britt Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 266
visage : Andrew Lincoln
crédit : praimfaya
survit depuis le : 25/09/2017
capsules de troc : 445

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 15:40

Bienvenue par ici
Yeah une minière de plus
Bon courage pour la rédaction, je te souhaite de te plaire parmi nous

● ● ● ● ●
❝ should I keep on waiting while you keep fading ? ❞ it's been so long since you've shown me a sign of life. This feeling comes and goes but it's here tonight. This time the hurt isn't worth putting up the fight. I wish my head could tell my heart how to get it right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 124
visage : natalia dyer
crédit : (c)mite
survit depuis le : 05/04/2018
capsules de troc : 266

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 16:16

Bienvenue sur Influe, Dakota I love you une Miner de plus, c'est toujours ça de pris ! Bon courage pour la suite de cette fiche

● ● ● ● ●

GUILTY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 73
visage : dacre montgomery.
crédit : ©️ mite. / anesidora.
survit depuis le : 08/04/2018
capsules de troc : 168

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 16:51

Bienvenue Hâte d'en savoir plus sur ton perso et bon courage pour la suite de ta fiche

● ● ● ● ●
weep little lion man, you're not as brave as you were at the start ㅡ rate yourself and rake yourself, take all the courage you have left.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 395
visage : christian serratos
crédit : cahdmus & sign by astra
survit depuis le : 30/10/2017
capsules de troc : 1283

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 17:21

Bienvenue mademoiselle

● ● ● ● ●

❝ born under a cursed sky. ❞ i know it looks bad. we’ve all been through hell and worse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 77
visage : Olga Kurylenko
crédit : Loveparadise/FLORISSONE
survit depuis le : 14/04/2018
capsules de troc : 155

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 17:31

J'espère que tu te laves les mains avant de t'occuper des repas là
(Ah oui : bienvenue )

● ● ● ● ●
FLORISSONE
Many horrors you had endured and seen. Many faces had haunted your dreams. You cheered as your enemies littered the ground; You cried as your brothers fell all around. But you carried onward, no matter the cost...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 712
visage : holland roden.
crédit : freesia (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 1511

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Jeu 17 Mai - 18:58

@Anita Jones a écrit:
J'espère que tu te laves les mains avant de t'occuper des repas là
(Ah oui : bienvenue )
C'est un bon commentaire, j'espère aussi /me file du gel antiseptique à Dakota

Bienvenue dans le coin et bonne rédaction ça manquait de Mineurs alors, très bon choix

● ● ● ● ●

❝ Who are we ? ❞ We find that we live on an insignificant planet of a humdrum star lost in a galaxy tucked away in some forgotten corner of a universe in which there are far more galaxies than people.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 737
visage : Tom Hardy
crédit : Avengedinchains & Frimelda
survit depuis le : 13/08/2017
capsules de troc : 1624

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Ven 18 Mai - 7:59

Ma miner se fera une joie d'empoi... de venir chaparder les repas Très bon choix et tu verras on s'amuse bien à la mine

● ● ● ● ●

I am gay and also stronger than all of you so don't try any shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 8
visage : Britt Robertson
crédit : Pinterest
survit depuis le : 17/05/2018
capsules de troc : 35

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Ven 18 Mai - 13:47

Merci à tous pour votre gentille bienvenue

@Adam Redfield -> Ooops, faute de frappe, je corrige de suite!

@Anita Jones et @Ryce Rosenberg -> Merci de mettre en cause mon professionnalisme Je vais porter une attention spéciale à vos repas

@Wyatt E. Wooding -> Mon Colt surveille les repas, attention à ta miner :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 116
visage : Dylan O'Brien
crédit : labonairs
survit depuis le : 25/02/2018
capsules de troc : 220

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Ven 18 Mai - 18:47

Haon !!! Et ta fiche est terminée... truc de fou !! Merci d'avoir prit mon scénario, j'ai du mal à faire décoller Cade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 116
visage : Dylan O'Brien
crédit : labonairs
survit depuis le : 25/02/2018
capsules de troc : 220

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Sam 19 Mai - 13:58

C'est une fiche admirablement bien écrite, j'ai rien à dire, le perso est respecté, je suis hyper heureuse d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 512
visage : Viggo Mortensen
crédit : crack in time (signature) ; les roses noires (avatar)
survit depuis le : 12/10/2017
capsules de troc : 1399

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   Sam 19 Mai - 14:35




« we're all gonna die »

Une fiche rondement menée et en livraison express. Dakota m'a tout l'air d'être un personnage intéressant, je suis curieuse de voir son évolution au sein de la Mine.
(PS1 : c'est un tout petit détail donc je te le dis ici, mais vu le métier de la demoiselle elle ne peut pas être en possession de son Colt au sein de la Mine, surtout qu'elle n'est pas là depuis très longtemps. Elle peut le récupérer pour ses sorties en revanche.)
(PS2 : n'hésite pas à aller jeter un œil à la mini intrigue de la mine et d'y participer si le cœur t'en dit, on est un peu en sous effectif là-bas alors du neuf ne fera pas de mal !)



Et te voilà officiellement validé/e ! Pour commencer, il te faut remplir ton profil, afin que les membres en sachent plus sur toi et ce, d'un simple coup d'oeil. On t'invite ensuite à revendiquer ton titre tes responsabilités, si tu en as. Et, si ce n'est pas déjà fait, pense à t'inviter dans le flood ou sur la chatbox, question d'intégration.

Pour bien démarrer, tu peux poster une fiche de liens (en pensant bien à la tenir à jour) et en demander aux autres, créer un scénario si tu as des besoins précis ou un pré-lien s'ils le sont moins. On rappelle qu'il faut impérativement poster un sujet d'activité et que les Wanderers doivent intégrer un groupe dans le mois qui suit leur validation.

Tu peux maintenant gambader librement sur le forum et surtout RP.

Et tout le staff d'Influenza te souhaite un bon jeu.  

● ● ● ● ●


J'vais aller m'asseoir sur le rebord du monde, voir ce que les hommes en ont fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dakota + Death was only the beginning   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dakota + Death was only the beginning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: everybody wants to rule the world :: What's Your Name Man :: Fiches Validées-
Sauter vers: