AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en octobre 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners & Riders, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez | 
 

 Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 17:33



« It is a fearful thing, to love what death can touch »

Roxana Byers


Nom & Prénom Byers, seul véritable héritage de parents qui ont passé leur vie à dilapider les rares biens matériels qu'ils auraient pu lui céder. Roxana, généralement abrégé. Si elle tolérait voire appréciait qu'on s'y hasarde autrefois, vous êtes certain d'écoper d'un regard noir désormais. Naissance Quarante-trois années rongent les os. Née à Roswell le 4 mai 1975, les seuls aliens qu'elle a jamais vu dans le coin sont sans le moindre doute ses géniteurs ou les paumés qu'elle a pu se coltiner dans certaines familles d'accueil. Vie avant l'épidémie Veuve pas vraiment éplorée, elle jonglait entre les petits jobs minables pour éponger les dettes généreusement laissées par son défunt mari. Affreusement ingrats, elle passait plus de temps les mains dans la graisse qu'à soigner sa manucure. Vie aujourd'hui Après un long moment passé chez les Olympiens, la rouquine a erré d'un groupuscule à l'autre, avant d'atterrir chez les Jackals. Des pseudos-bisounours aux timbrés notoires, elle a fait le grand écart. Elle y est restée jusqu'à l'attaque du centre commercial, et appartient depuis plusieurs mois aux Quarries. Nombre de rôdeurs tués Elle a perdu le compte. Nombre d'humains tués Suffisamment pour être considérée comme un danger public. Arme(s) de prédilection Une machette, très utile tant pour se frayer un chemin entre les ronces que pour dégommer des crânes.
Caractère du personnage « I am deathly afraid of almosts. Of coming so very close to where I want to be in life that I can almost taste it, almost touch it, then falling just a little short. »

On la trouvait sociable, chaleureuse, extravertie. Caractérielle, fière et un brin peste aussi. Derrière l'apparente légèreté, se dissimulait une grande sévérité envers elle-même, une incapacité à encaisser les échecs et une soif inextinguible d'excellence. Une apparente rage de vivre pour dissimuler les craquelures, les meurtrissures qui lui écorchaient le cœur. Un beau vernis qui s'est écaillé faute d'être correctement entretenu. Cette part d'elle s'est éteinte pendant son mariage, avec l'amère impression d'être passée à côté de sa vie. Pour se faire sauvagement arracher après l'apocalypse. Elle n'est plus que l'ombre de ce qu'elle a été. Un fantôme qui se traine, les pieds solidement ancrés au sol quand l'âme semble avoir déserté la carcasse rongée. Les notions de bien et de mal se sont estompées avec le temps, la poussant à commettre des atrocités que la gamine d'autrefois ne se serait jamais pardonné. La petite voix de sa conscience n'est plus qu'une flamme vacillante et faiblarde, qu'elle étouffe autant qu'elle le peut. Elle a gardé le goût de la provocation toutefois, et se plait toujours à mettre allègrement les pieds dans le plat. Acide, elle abuse souvent de l'humour noir et ne mâche pas ses mots. Réduire en charpie les nerfs des autres représente son passe-temps favori. Elle se dope à l’adrénaline, viscéralement attirée par le danger. Très tactile et enjôleuse quand elle était plus jeune, on la qualifie maintenant souvent de frigide. Traumatisme solidement accroché, le moindre contact physique non initié par elle peut la faire disjoncter. Elle se montre très loyale envers ceux qui parviennent à s'attirer son affection et peut se montrer excessivement protectrice avec eux. Faussement solitaire, elle ne supporte pas l'abandon et apprécie bien plus qu'elle ne veut l'admettre la compagnie des êtres humains. Bien qu'elle ait tendance à privilégier les plus fêlés d'entre eux.


Derrière ton écran
Prénom & pseudo Âge Beaucoup trop proche de la trentaine Pays France. Où as-tu trouvé le forum ? Sur Bazzart à l'origine Mot de la fin Mieux vaut tard que jamais ? :siffle: Arrow Mon personnage est un scénario. Crédit SWAN.
Code:
<impann>+</impann> [url=http://influenza.forumactif.org/u434]<pris>JESSICA CHASTAIN</pris>[/url] ㅡ [i]roxana byers[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 17:37



« Nothing Left Here to Burn »


+ I hope one day we can forgive each other for not being what we wanted each other to be.

Les gosses ne devraient jamais avoir d’enfant. Une certitude qui n’a jamais quitté la rouquine, ayant endossé le rôle de la mère et du père à la place de ses géniteurs. Trop occupés à se vautrer dans leurs vices pour se préoccuper de leur progéniture en surnombre. Les années défilent, enlisent la fratrie plus profondément encore dans sa déchéance. Ballotés de foyer en famille d’accueil, ils finissent toujours par se retrouver, dès qu’un de leurs parents se décide à revenir les réclamer. Ils les bercent à coups d’injures et de violence physique dans leurs mauvais jours, sans jamais la moindre remise en question. Dans cet environnement mortifère, il n’y a qu’auprès de son voisin qu’elle trouve du réconfort. Le seul chez qui elle peut se réfugier quand l’ambiance tourne au vinaigre. Une bulle où elle sent protégée, isolée des ennuis. Il est son unique repère au milieu du tumulte quotidien. Son échappatoire. Il la dissuade de sombrer dans la facilité en lui évitant le décrochage scolaire. Mais c’est surtout la course qui la libère. Son meilleur défouloir. La fuite au sens propre comme au figuré.

Δ Δ Δ

Le regard que l’adolescente pose sur Douglas évolue, devient plus ambigu. Elle ne s’autorise pas à tenter quoi que ce soit toutefois, pas tellement convaincue de la réciprocité de la chose. Ses premières expériences ont lieu avec d’autres. Elle collectionne les conquêtes nocives, renoue malgré elle avec le schéma dysfonctionnel de ses parents dans sa vie sentimentale. Les relations autodestructrices s’enchainent avec une facilité déroutante. Peut être qu’elle cherche à provoquer son ami en agissant ainsi. Elle finit par ne plus chercher à interpréter des signaux qui n’existent probablement que dans son imagination débordante. L’histoire d’amour se déroule uniquement dans sa tête, elle s'en persuade. Extravertie et loquace, elle lui raconte sans complexe ses aventures. Aucun détail cru ne lui est épargné, elle en rajoute même. Et tant pis si elle essuie ses critiques presque systématiquement. Elle en largue quelques uns sur ses conseils, sans reconnaitre l’influence démesurée qu’il a sur elle. En quête permanente de son approbation, explicite ou non, dans tous les domaines. C’est lui qu’elle cherche en premier dans la salle à la fin de chacune de ses représentations de théâtre. Lui encore que l’athlète guette du coin de l’œil quand elle s’entraine et fait des tours de piste. Mais jamais lui contre lequel ses courbes se brûlent et se perdent, quand le besoin se fait impérieux.

Δ Δ Δ

« - Roxana il se passe quoi ? T'es malade ? T’es enfermée depuis plus d’une heure… » Les intonations inquiètes font redoubler ses pleurs, qu’elle étouffe vainement en mordant violemment son poing. Elle tente de se ressaisir pour articuler quelques mots, mais seule une plainte aux allures de grognement parvient à s’extirper de sa gorge. Allongée contre le carrelage froid de la salle de bain, elle frissonne et sanglote sans parvenir à s’arrêter. Les tests de grossesse gisent quelque part à ses pieds, scandent tous l’affreuse vérité. Ce qui devrait être synonyme d'intense bonheur s’impose comme une terrible sentence pour elle. Les nausées et les kilos en trop avaient été mis sur le compte de l'anxiété des révisions. Elle n’est pas prête, pas certaine non plus de vouloir un jour être mère. Elle a l’impression d’avoir passé sa jeunesse à l’être, ce n’est pas pour recommencer déjà, alors que sa fratrie commence enfin à se débrouiller sans elle. C’est loin d’être le moment de surcroit. Elle peut certainement dire adieu à sa bourse d’études. L’annonce sonne le glas de toutes ses ambitions. Lui fait l’effet d’un coup de poignard dans l’abdomen.

Δ Δ Δ

On lui met l’enfant dans les bras d’autorité, sans lui épargner un regard moralisateur devant son mouvement instinctif de recul et sa mine déconfite. Elle pensait avoir dépassé ça, le grand désespoir ressenti les premiers mois. Elle s’était même surprise à l’espérer, à préparer son arrivée. A commencer à l’aimer. Mais la chute brutale d’hormones ne l’a pas épargnée. Elle se sent complètement vide, déchirée de part en part. Tout son corps la fait souffrir et elle ne se sent plus capable de rien. Elle voit se découper une ombre près d’elle et ne tourne même pas la tête vers la silhouette familière. Elle croit reconnaitre le responsable de sa condition sans en avoir besoin. « - Tu peux la reprendre s’il te plait Aaron ? » C’est davantage un ordre qu’une question. Les nerfs à fleur de peau, elle camoufle mal le mélange de stress et d’irritation. Son mari ne s’exécute pas immédiatement toutefois, la contraignant à lever les yeux vers l’ombre figée. La surprise traverse aussitôt ses traits fatigués. « - Ah. C’est toi. » Juste un constat, qui la touche surement bien plus qu’elle ne veut l’admettre. L’avoir confondu avec son frère la blesse. Quelle idée d’épouser un homme si proche physiquement de celui dont elle s’est amourachée gamine. La pire qui soit. « - Je ne pensais pas que tu viendrais. » Lâche-t-elle finalement, sèchement. Inséparables autrefois, ils se sont éloignés démesurément pour devenir deux étrangers. Elle lui reproche d’être venu tout comme elle lui en aurait certainement voulu de ne pas le faire.

Δ Δ Δ

La chambre est blanche, horriblement blanche. La couleur criarde se reflète sur le visage livide de son époux, dont la cage thoracique se soulève et s'affaisse comme s'il s'agissait de la pire des épreuves. Relié par d'innombrables tubes à des machines aux sons effrayants. Les phalanges se posent machinalement contre son ventre, froissent le tissu anxieusement. A croire que cet enfoiré a un don pour la mettre en cloque aux pires moments. Elle ne l'a pas obligé à boire comme un trou, mais c'est en partie sa faute si sa voiture a valdingué dans le décor. C'est elle qui l'a foutu dehors, après qu'il soit rentré chez eux avec le parfum d'une énième pouf sur les vêtements. Elle ne l'a pas supporté, trop orgueilleuse pour tolérer qu'il se glisse dans leur lit après un tel affront. Dans sa vie rangée, ennuyeuse de femme-objet, les apparences sont essentielles. Qu'elles volent en éclat à la suite d'infidélités répétées et de beuveries irresponsables l'a mise hors d'elle. « - Débranchez-le, il ne voudrait pas être maintenu dans cet état. » Qu'elle souffle finalement du bout des lèvres au médecin. En osant à peine jeter un œil au second Reed de la pièce. Bien éveillé, lui. Fermement opposé à ce qu'on renonce si vite. Mais même s'il sortait du coma, les dommages cérébraux seraient trop importants pour qu'il ne reste pas un légume. Elle ne veut pas de ça.

Δ Δ Δ

+ I think the devil doesn’t exist, but man has created him, he has created him in his own image and likeness.

Ce n’est qu’un putain de cauchemar. Elle se le répète, encore et encore. Incapable pour autant de se réveiller. Ses doigts se crispent sur le volant, malmènent atrocement ses articulations. Elle ignore comment la situation est passée de la simple grippe à une épidémie massive d’enragés. Elle tente sans succès d’éclipser le visage défiguré de sa petite sœur. Les prunelles vitreuses et la bouche tordue par la faim. La douceur incarnée transformée en monstre. Les rues sont infestées de ses congénères, qui sèment la panique autour d’eux à une vitesse effroyable. La voiture zigzague brutalement entre les dépouilles ensanglantées. Elle jette un œil dans le rétroviseur intérieur, couve son fils de son regard anxieux. Il se presse contre la fourrure caramel de leur chien, réconforté par la chaleur animale qui s’en dégage. Derrière eux, la ville rétrécit de plus en plus, à feu et à sang. Elle n’a pas la moindre idée d’où se trouve son autre enfant. La jeune adulte s’est éclipsée des mois auparavant, dès sa majorité atteinte. La quasi-certitude de ne plus jamais la revoir, d’être inapte à la protéger, lui broie les tripes. Son frère semble comprendre sa détresse, pose ses phalanges contre son épaule pour lui transmettre son soutien. Ce simple geste suffit à endiguer l’hémorragie qui se déverse de son palpitant. Au moins l’espace d’un instant.

Δ Δ Δ

Après des semaines d’errance, désœuvrés, ils se résignent à intégrer un groupe de survivants. Espèrent maximiser leurs chances de survie ainsi. On ne peut pas réellement dire que la confiance règne, mais c’est un luxe que plus personne ne peut s’offrir en ces temps troublés. Ils se tolèrent plus qu’ils ne se supportent. Elle surprend régulièrement le regard bovin d’un des hommes s’égarer contre ses courbes, la déshabiller sans vergogne par la pensée. Déguiser l’attirance derrière une bienveillance forcée. Elle n’arrive pas à se convaincre qu’elle se fait des idées. La suite lui donnera raison de s'être méfiée. Pas assez pour empêcher les pattes crades de la souiller, de la déshumaniser.

Δ Δ Δ

L’odeur pestilentielle lui remue les viscères, l’estomac au bord des lèvres. Elle ne peut pas se soulager, même la bile ne veut plus sortir. La gorge asséchée à l’extrême. Le mince filet de lumière qui pénètre le mouroir lui permet juste d’entrevoir ses congénères, rampants et affaiblis. Vidés de leurs forces, angoissés. L’instinct de survie en berne. Les plaies purulentes laissées par leurs bourreaux commencent à s’infecter, auraient rendu la viande immangeable d’ici quelques temps. Proches de l’état de péremption pour les cannibales les ayant capturés, massacrés à leur tour quelques minutes auparavant. Paumés dans l’obscurité, leurs anciennes proies ont surement fini par perdre la notion du temps. Très sévèrement amputées pour la plupart, inaptes à être sauvés, à se remettre sur leurs pieds. Horrifiés, leurs sauveurs de fortune ne peuvent que se résoudre à les achever. A perdre encore de nombreux fragments de leur âme en s’octroyant le droit d’abréger leur calvaire. Le sang qui coule, s'étale, trace un chemin sinueux sur le plancher. Et la santé mentale qui s’évapore avec les arômes ferreux.

Δ Δ Δ

Les gens autour d’eux semblent avoir été relativement épargnés par la sauvagerie qui règne à l’extérieur. Les sourires de façade, un brin surfaits, entretiennent en tout cas l’illusion. Les murs fortifiés devraient incarner le refuge idéal. Ils ne sont qu’une prison à ses yeux. Un piège qui pourrait se refermer si elle s’autorisait à baisser sa garde. S’ils avaient trouvé cet endroit peu après l’épidémie, les choses auraient surement été différentes. Mais il est trop tard. Pour elle. Pour lui aussi, même si elle ne parvient pas à le voir. Le gamin ne tourne plus rond. L’esprit ravagé, forgé par un mimétisme macabre. Elle se refuse à l’admettre, manque de frapper son frère chaque fois qu’il tente d’aborder le sujet. Impossible de lui faire entendre raison. Plutôt crever que de reconnaitre que son fils développe de sérieux troubles. Qu'elle a échoué à préserver son intégrité psychique. Il respire toujours et c'est ça le plus important, pas vrai ?

Δ Δ Δ

« - Tu vas où comme ça ? Il fait à peine jour Rox’. » Face à l’absence de réponse, la main s’agrippe à son bras, tire le sac en bandoulière. Elle se dégage sans ménagement de son emprise, s’écarte aussitôt. Ses rétines claires se plantent dans celles de son cadet, les fusillent littéralement. Pour la première fois de leur existence, les deux orbes sont gorgés de haine. Suffisamment pour ignorer les éclats de douleur dans les prunelles adverses. « - Me touche pas putain. Où tu crois que je vais ? Je me casse d’ici, le plus loin possible de toi. » La rancœur empoisonne la moindre parcelle de son enveloppe, lui bousille les tripes. Le venin incendie ses veines, la fait dérailler, mais elle n’en cherche pourtant pas l’antidote. S’abandonner à sa colère lui semble une meilleure option que de se laisser bouffer par son chagrin. « - Jamais je te pardonnerai, t’es mort pour moi. » Crache-t-elle, catégorique. Son fils serait encore là, avec elle, s’il ne l’avait pas empêchée de le sauver, de s’élancer au milieu de la horde. S’il ne l’avait pas assommée pour qu’elle cesse de se débattre comme une furie. Le corps n’a pas été retrouvé et elle ignore si les débris humains laissés sur la scène de crime lui appartiennent. Elle sait seulement qu’elle ne peut plus rester. Qu’elle finirait par sauter à la gorge de son frère dans un moment de détresse.

Δ Δ Δ

Plusieurs mois qu’ils errent dans la Carrière, parqués comme des pestiférés. Regardés de travers constamment. C’est plus simple comme ça. Plus facile de porter le déguisement d’un monstre. Au moins, on leur fout la paix. Elle regrette un peu le joyeux chaos du centre commercial toutefois, le terrain de jeu malsain. Intégrer les chacals lui offrait un exutoire permanent, canalisait les idées sombres. Elle a presque trop de temps pour réfléchir désormais. Pour se rappeler, regretter. Elle se demande souvent ce qu’il est devenu, Douglas. S’il est aussi déglingué qu’elle. Le manque est toujours brutal, se propage sans crier gare. C’est comme un point de côté, qui lui coupe parfois le souffle et l’empêche d’avancer. Dans le fond, elle lui souhaite ne pas avoir survécu, de s’être tiré une balle au début de l’apocalypse avant de partir en vrille. La seule forme de fin heureuse qui existe maintenant. Tout en espérant qu’il soit encore vivant, quelque part. Égoïstement.

+ There's a cold heart, buried beneath, and warm blood, running deep.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1267
visage : katie mcgrath
crédit : delreys & sign by beylin
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 2956

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 17:38

*touche pour vérifier qu'elle est réelle.*

on t'attendais pu alors on a du mal à y croire.
Mais bienvenue beauté I love you

En cas de soucis, d'abord tu vas faire chier Doug ensuite tu peux venir voir le staff

● ● ● ● ●


❝ i'm falling hard baby. ❞ in my hands, i hold the ashes, in my veins, black pitch runs, in my chest, the fire catches and in my way, the setting sun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 428
visage : Zoe Saldana.
crédit : /
survit depuis le : 24/03/2018
capsules de troc : 992

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 17:41

Quand on m'a dit que t'étais là :






Je suis tellement contente que tu te sois décidée à sauter le pas. Bienvenue ici, j’espère que tu te plairas dans le coin mais je compte sur Doudou pour faire en sorte que ce soit le cas. (Je compte pas sur les autres, nos membres sont nuls, méchants, et en plus ils puent. )

● ● ● ● ●
I don't want fifteen minutes want a whole lot more, don't want to suffer the fools and the spoils of war. I don't want fifteen minutes, or a reason why. I want a stainless steel road stretching off to the sky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 17:46



Hey c'est que c'est un petit exploit de me trainer hors de ma tanière, j'avoue Mais ça me fait plaisir d'être enfin parmi vous, merci pour l'accueil   Et je manquerai pas de faire regretter à Doudou sa petite vie pantouflarde dans son labo, promis

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 20:03

Owiiiii salut toi ! Je suis pas là depuis longtemps mais contente de te voir arriver, je sens déjà un lien négatif :ouisi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 20:06

Oh une quarantenaire comme je les aime (ouais parce que je kiffe les vieilles et alors ?!). Bienvenue parmi nous sur Influ en tout cas. Je sens que tu vas faire un heureux. Vu que t'étais à Olympia, si t'étais là-haut en 2014 encore, alors je suis preneuse d'un lien entre ton perso et le mien !
"Bien trop proche de la trentaine" => comme je te comprends !
Bonne suite de rédaction à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 400
visage : Andrew Lincoln
crédit : Schizophrenic
survit depuis le : 25/09/2017
capsules de troc : 1127

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 21:18

ROXIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE

Bienvenue par ici ma choupinette

Comme tu le sais déjà, c'est noël pour moi en ce moment même fesses Ca me fait tellement plaisir de te voir par ici puis de pouvoir partager ce lien avec toi Je renouvelle mon abonnement à ton fanclub à nouveau en ce jour et cette heure précise Ta plume pour laquelle j'ai toujours eu et aurai toujours un gros coup de coeur Pouah puis le gif qui est parfait, la description du caractère qui promet tellement en rp (Enfin... NOTONS QUE " Bien qu'elle ait tendance à privilégier les plus fêlés d'entre eux. " Je ne sais pas comment je dois le prendre douponet ) Trop trop hâte de lire ton histoire et d'écrire avec toi :elanor: (Réserve moi 2575725402425 rps, annule tous tes projets pour les années à venir en conséquence, thank you. ) (Le "on va se calmer " dans le profil m'a bien fait rire ) Puis j'attends que ça, que tu viennes bousculer le Doudou Compte sur moi pour faire en sorte qu'Influ soit un petit nid douillet pour toi et ton merveilleux talent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 1408
visage : bryce dallas howard.
crédit : shizophrenic (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 3721

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Ven 4 Mai - 22:56

Serait-ce un mirage !
En tout cas, depuis que t'es arrivée, je note que Dougy flood, poste des pavés/messages de bienvenue et peut-être même qu'il arrêtera d'emmerder Ryce, on peut rêver
Bref, bienvenue dans le coin j'espère que tu redoreras l'image de Chastain, parce que j'ai du mal avec son faciès depuis un événement tragique (c-à-d depuis un membre relou )

● ● ● ● ●
can you remember ?
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 705
visage : boyd holbrook.
crédit : hallows.
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 2855

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 0:16

+1 Peyton je suis choquée du changement radical opéré par le ténébreux Douggy Must be love

En tout cas ravi de pouvoir témoigner de l'arrivée de la seule et unique Roxana Super choix de scénario, hâte d'en lire davantage !

Bienvenue par ici & bonne chance pour la suite de ta fiche ! queen

● ● ● ● ●
★ I ain’t no scholar, I don’t write no books. And all this shit keeps piling up and tryin’ to hang me. leave me here to pour another drink on the rocks. I ain’t got no savior, I ain’t got no time. All I wanted, was some peace and quiet, to take me out of here before I start a riot.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 995
visage : Tom Hardy
crédit : Lux Aeterna & Anaphore
survit depuis le : 13/08/2017
capsules de troc : 3509

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 10:04

Douglas, ça sonne comme Doudou t'es entre de trop bonnes mains Bienvenue parmi nous avec ce perso qui roxx du paté

● ● ● ● ●


If I throw a stick,

you'll leave, right ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 367
visage : Emily Browning.
crédit : DΛNDELION.
survit depuis le : 19/01/2018
capsules de troc : 923

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 11:45

Bienvenue ! T'es trop pipou tu sais.
Du coup je propose tu traînes pas avec Doudou mais avec moi

Bon courage pour rédiger ton histoire

● ● ● ● ●

ethereal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1348
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2695

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 22:29

Il est à noter aussi qu'il s'est décidé à remplir sa signature Des changements inédits J'ajoute à la liste
Oui, Dougy, je vais t'emmerder à vie

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 428
visage : Zoe Saldana.
crédit : /
survit depuis le : 24/03/2018
capsules de troc : 992

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 22:31

Il a trop géchan, Doudou. Choquée. Définitivement un autre homme.

● ● ● ● ●
I don't want fifteen minutes want a whole lot more, don't want to suffer the fools and the spoils of war. I don't want fifteen minutes, or a reason why. I want a stainless steel road stretching off to the sky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 400
visage : Andrew Lincoln
crédit : Schizophrenic
survit depuis le : 25/09/2017
capsules de troc : 1127

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 22:36

Mais ça suffit de me chambrer là oh C'est de la jalousie ou bien ?
En plus, c'est faux, je floodais déjà avant, ouvrez vos petits yeux un peu douponet Je ne suis qu'un bisounours perdu en ce monde hostile, maltraité par tant d'acidité (Puis vous pouvez toujours rêvé pour qu'il arrête d'emmerder Ryce et Dario anyway )

● ● ● ● ●
You lit the fire
☾ ☾ ☾ If I answered yes, would it change your mind ? If I said don't go, would you stay behind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 796
visage : holland roden.
crédit : ironshy (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 2161

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 22:50

Ouais, je suis grave jalouse de ne plus être l'unique rousse de ton cœur (c'est bon, je suis bien en mode drama ou quoi ?) Ou, peut-être que je suis juste jalouse de ne plus être la seule à incarner des rousses
Sinon, le flood c'est mal, je sais

● ● ● ● ●

❝ Who are we ? ❞ We find that we live on an insignificant planet of a humdrum star lost in a galaxy tucked away in some forgotten corner of a universe in which there are far more galaxies than people.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 5 Mai - 23:15

Merci à tous pour ce super accueil

Phoebe - Han avec plaisir, Phoebe est un pv que j'adore en plus

Chaï - (Comment ça une quarantenaire c'est vieux azy ? ) Et je ferai en sorte qu'elle soit à Olympia en 2014 alors, si ça m'assure un lien avec toi

Doudou - Rohlala t'essaie encore de me faire mourir d'amour toi avec ton pavé Et ça marche super bien Merciiiiii pour tous tes compliments, t'es adorable, ça me va toujours droit au cœur venant de toi et ta plume qui file des complexes Je te réserve tout ce que tu veux et j'ai hâte moi aussi de t'en faire voir de toutes les couleurs en rp :elanor: fesses Merci de m'avoir attendue tout ce temps chouchou (J'étais pas préparée à la signa )

Peyton - Comment ça on a réussi à te dégoûter de Chastain, c'est un crime ça J'espère que j'arriverai à redorer son blason alors, surtout que de mon côté je suis fan de ta rouquine et de Bryce

Ryan - Douggy en prend tellement pour son grade, fou rire Merci à toi Ce kit qui dépote

Wyatt - J'en doute pas, j'ai été chouchoutée avant même de débarquer Merciiiii à toi :hug:

Dagni - Je sais pas si 'pipou' était l'effet recherché mais Tout se négocie Merci beaucoup
--

Mais laissez Doudou manifester son affection enfin, vous allez me le faire bouder Je le frustre depuis des mois ce pauvre petit, il peut pas garder ce trop-plein d'émotion en lui c'est tout Arrow

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 410
visage : Marie Avgeropoulos
crédit : sigyn
survit depuis le : 10/01/2018
capsules de troc : 1044

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Dim 6 Mai - 11:29

Chastain est trop belle
Bienvenue parmi nous

● ● ● ● ●
i will survive
i have to
The most important factor in survival
is neither intelligence or strength but adaptability.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Dim 6 Mai - 11:54

Et que dire de Marie la warrior Merci à toi

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 344
visage : natalia dyer
crédit : (c) (MITE) ; (c) anaphore ; (c) claireschars & thehepburnrph
survit depuis le : 05/04/2018
capsules de troc : 1183

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Dim 6 Mai - 18:30

Owi une Quarries qui est passée chez les Chacals, youhou I love you bienvenue ici jolie dame

● ● ● ● ●
WON'T BE YOUR CRYBABY
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Dim 6 Mai - 22:24

Oh merci Natalia, j'ai tellement un gros faible pour cette actrice J'avais déjà repéré ton perso, je viendrai certainement te quémander un lien

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 1143
visage : Priyanka Chopra
crédit : smmg (avatar) - ANESIDORA (signature)
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 2769

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Mar 8 Mai - 20:22

Quel plaisir de voir ce pv parfait enfin incarné et surtout, quelle plume ! J'ai encore plus hâte de lire vos aventures avec Dougy.

Bienvenue par ici et j'espère qu'on aura l'occasion de se croiser en jeu.

● ● ● ● ●
† Locked and loaded. Something about you makes me feel like a dangerous woman and makes me wanna do things that I shouldn't.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Mar 8 Mai - 22:28

Mooh merci pour le compliment, ça me fait super plaisir, et j'ai souvent dévoré la tienne quand je stalkais les rps du forum J'espère te croiser en rp aussi, merci beaucoup

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 886
visage : emily kinney
crédit : lux aertana & crimson tiger & sign by ad astra
survit depuis le : 04/11/2016
capsules de troc : 2235

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 12 Mai - 10:45

Besoin de quelques jours en plus rouquine ?

● ● ● ● ●

❝ we found each other. ❞ we were all strangers who would have just passed each other on the street before the world ended. and now we mean everything to each other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 385
visage : Jessica Chastain
crédit : SWAN, Nanami & old money
survit depuis le : 04/05/2018
capsules de troc : 609

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   Sam 12 Mai - 11:06

Oui s'il te plait Je n'ai pas eu autant de temps libre que je l'espérais pour tout boucler cette semaine

● ● ● ● ●

--- caught in crossfire
I wish this story were different. I wish it were more civilized. I wish it showed me in a better light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roxana + My mind is filled with cataclysm and apocalypse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: everybody wants to rule the world :: What's Your Name Man :: Fiches Validées-
Sauter vers: