AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en novembre 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners & Carrières, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez | 
 

 Should I stay or should I go | Romandel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mar 6 Mar - 17:02


Should I Stay or Should I Go ?
I didn't want to pressure you, baby but all I ever wanted to do... I want to be your lover, I want to be the only one that makes you come, running. I want to be your lover, I want to turn you on, turn you out, all night long, make you shout. Oh, lover. I want to be the only one you come for.
Pendant un temps, ses souvenirs avaient été tout ce à quoi il avait pu se raccrocher. Se dire que la Terre avait été ainsi, qu'il avait vécu de telle façon, il se raccrochait à ça jusqu'à il y a peu de temps, pour continuer d'avancer. Ce n'était que maintenant qu'il réalisait vraiment qu'il avait aussi Roman, à qui se raccrocher. Roman qui, il le comprenait maintenant, ne le laisserait jamais tomber. Quand on vivait de tels choses l'un avec l'autre, cela renforçait forcément les liens et quand bien même, il y avait eu cette passion latente toutes ces années, à défaut de pouvoir appeler ça amour directement. Mine de rien, ça l'encourageait là encore à se dire qu'il y avait de l'espoir et pas juste à cause de ses souvenirs mais parce qu'il avait Roman. Qu'il ne serait plus jamais seul s'il avait Roman, qu'il s'était enfin suffisamment ouvert à lui pour ça. Mais il était aussi encore trop conscient du danger environnant pour pleinement se dire qu'il ne serait jamais seul, cette angoisse de perdre Roman avait toujours eu le même sens, pour lui, il n'y avait sûrement que Roman pour ouvrir les yeux, enfin.

Il restait assez surpris tout en se disant que ce n'était pas si surprenant que ça, qu'ils en viennent à ça alors qu'il y a quelque minutes encore ils s'engueulaient dehors et que Roman paniquait à en faire une crise. Pour Adel, cela semblait être surtout le signe que Roman avait besoin de lui, d'être proche de lui, bien que pour Adel, il y avait mille et une autres manières de se faire, peut-être devait-il adapter ça à Roman ? Il n'en n'avait aucune idée, il pataugeait un peu et essayait juste d'agir, y aller au feeling. Mais il leur restait beaucoup à se dire et ça, Roman n'y échapperait pas, il pouvait bien lui offrir un peu de répit mais la conversation devrait revenir. Que tout soit définitivement clair. Mais il suffisait de quelque mots de Roman, quelque gestes. Il le connaissait un peu trop bien, peut-être. Adel avait beau essayer de prendre confiance en lui et ses gestes, il était quand même assez timide car tout ceci, en soi, ne lui ressemblait pas et en même temps, il avait bien envie que ça change, qu'il se laisse enfin un peu aller.

Ils se retrouvaient bien assez vite en haut et comme il l'avait espéré, la chaleur montait peu à peu, cette envie qui commençait déjà à les consumer. Cette envie, ce besoin. Ce besoin de se rapprocher, surtout. Roman qui venait chercher de lui-même des baisers, il n'allait pas se faire prier, il l'y encourageait même à le faire, justement. Raison de plus pour Adel, pour fondre. Que l'homme qu'il aimait commencé à lâcher prise pour un instant, qu'il commençait à comprendre qu'ils pouvaient s'embrasser juste pour le plaisir de s'embrasser et non pas juste dans un lit. Il espérait que ce ne serait pas juste maintenant qu'il agissait de la sorte, que cela continuerait même après. L'optimisme revenait.

Puis, Roman l'entraînait. Il avait beau l'entraîner ainsi dans le lit, Adel avait beau le suivre et presque comprendre que Roman l'invitait à poursuivre, il avait quand même quelque doutes. Tu es sûr de toi ? Il voyait pourtant bien son regard, il voyait bien ses gestes, il les sentait même mais, il hésitait encore un peu malgré tout. Pour lui aussi, c'était nouveau. Lui-même devait s'essayer à prendre les devant alors qu'il ne l'avait jamais fais, cela avait toujours été plus facile de se laisser porter, se laisser guider. Il savait ce qu'il était sensé faire tout en se disant qu'il s'y prendrait peut-être mal, qu'il serait un peu boulet sur les bords, non ça c'était même certain, qu'il serait un boulet. Il rougissait un peu aux mots que Roman employaient, ce tellement beau sorti de nul part. Lui, beau, à cet instant ? Ah. Il savait qu'il n'était pas moche mais après des mois d'apocalypse, la fatigue puis là le bouleversement, le torrent d'émotions qui les avaient submergés, il ne s'était pas attendu à entendre une chose pareille. Il souriait, il rougissait, toujours si sensible, on ne le referait plus, il fallait croire que l'apocalypse ne l'avait pas encore atteint. Grâce à lui, oui, il le savait. Mais il était décidé, Adel. Décidé à ce que Roman ne porte plus tout ça seul au point qu'il en vienne à craquer. Il n'était pas seul, ils étaient deux dans cette histoire. C'était une autre chose dont ils devraient vraiment discuter que la répartition des tâches, parce qu'il n'avait pas l'impression que le sujet avait été vraiment approfondis et qu'il était vraiment compris. Mais soit, là, il avait mieux à penser et à faire.

Tu... tu es sûr ?

Sûr que c'était le bon moment, sûr qu'il le voulait, parce que lui, il hésitait toujours pour nombreuses raisons. Il apprenait autant que Roman. Ca aurait pu être risible, un homme de son âge qui apprenait ça et il le savait, ce qui l'intimidait d'autant plus d'ailleurs, même si Roman l'aidait à avoir confiance en lui et en eux. Peut-être que revenir à un rythme plus calme serait mieux pour lui, c'était ce qu'il faisait en se penchant pour capturer ses lèvres à nouveau, appuyant une de ses main sur le matelas pour ne pas l'écraser non plus. Puis c'était plus fort que lui, devant tout ce qu'il se passait et cet amour qu'il voyait enfin, qu'il avait tant espéré voir et recevoir de sa part tous ces mois, il soufflait un je t'aime contre les lèvres de son homme. Il prendrait son temps, un peu trop peut-être. L'idée qu'il prenait peut-être trop son temps au goût de Roman le traversait mais en même temps, Roman lui avait dit de prendre les commandes donc, ça passait aussi par là. S'écouter un peu. Il ne faisait pas avancer les choses pour l'instant et il voyait que Roman gardait encore un peu de contrôle sur les choses, la preuve, c'était lui qui les avait poussé dans ce lit et qui l'avait guidé ainsi au dessus de lui. Peut-être que le meilleur moyen, c'était de ne pas encore céder à Roman. Pas tout de suite. C'était plutôt prendre son temps à nouveau, prendre son temps pour l'embrasser tel qu'il en avait envie, mais aussi pour descendre ses baisers dans son cou, les descendre peu à peu. Profiter, faire ces choses qu'il n'avait pas pu faire autant qu'il l'aurait souhaité, même s'il n'allait pas non plus se plaindre de chaque fois qu'ils ont partagés leur lit, cela restait des choses qui lui avaient manqués, prendre son temps et juste profiter. Une autre manière de se découvrir, aussi. Autre manière de tester Roman, aussi.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Dim 11 Mar - 15:11


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Pour Roman, ils ont parlés et il a enfin ouvert les yeux, réussi à comprendre les sentiments qu'il ne voulait pas voir jusque là, qu'il refusait de voir et il a promis à Adel de changer et c'est le principal. Du moins il le voit ainsi, le russe a fait des promesses à son compagnon qu'il compte bien tenir coûte que coûte. Et cela malgré le fait qu'au départ les choses vont être difficile pour lui, et encore le mot difficile est faible vu que ce n'est pas sur un seul point qu'il doit changer mais sur plusieurs. Le russe va galérer un moment, ça il en est certain mais Adel en vaut largement la peine, son homme mérite tellement plus que ce qu'il a été capable de lui offrir jusque là. Il fera tout ce qu'il peut pour que plus jamais Adel n'ait à souffrir de son comportement à la con. Donc oui pour lui tout ceci est mis de côté pour le moment alors que pour quelques mots de son compagnon, son esprit est parti sur autre chose, sur un sujet qu'il maîtrise à la perfection.

Du moins en principe parce que lâcher du leste et surtout donner les commandes à quelqu'un d'autre c'est une vraie première. Même en étant amoureux, même en ayant cette envie d'inversion des rôles, c'est inédit pour le russe, il a confiance en Adel mais ça reste étrange. Il pourrait penser qu'il s'en sort pas trop mal, qu'il arrive à ne pas reprendre le contrôle mais finalement Roman n'en sait rien du tout et il ne peut pas dire qu'il doit agir à l'instinct, parce que justement son instinct serait de reprendre les commandes. Chose qu'il fait à moitié en entraînant lui Adel sur le lit, d'ailleurs ce qui lui fait le plus étrange ce n'est pas d'avoir son homme au dessus de lui mais d'anticiper ce qui va se passer ensuite. Le russe sait qu'il ne doit pas chercher à anticiper mais c'est presque plus fort que lui. Même si ça ne l'empêche pas de faire ce compliment à son homme, Adel est beau, tellement beau même après ces mois d'apocalypse, même en étant claqué et bouleversé par la soirée. Roman aussi est claqué et encore bouleversé, ça doit se lire sur les traits de son visage mais il a surtout ce regard amoureux, envieux. Voir Adel sourire et rougir en réponse était déjà quelque chose qu'il aimait voir sur son compagnon mais ça pourrait vite devenir une habitude que d'essayer de le faire réagir ainsi. Finalement exprimer ce qu'il pense n'est pas si mal que ça du tout.

Ah. Cela ne se voit-il pas que Roman est on ne peut plus sûr ? Qu'il n'a pas changé d'avis et encore moins d'envie en deux secondes. Adel ne le sent-il pas aux mains du russe sur son corps que l'envie est bel et bien là, que la passion pourrait très vite l'embraser totalement ?

- Oui je suis sûr.

Il n'est pas idiot le russe, il voit bien les hésitations d'Adel, lesquelles précisément, il ne sait pas mais il le voit que son homme hésite. Tout comme il la voit cette timidité, Adel l'a souvent montrée donc ce n'est pas quelque chose de nouveau. N'hésite pas. Ne soit pas timide chaton. Roman continuant ses caresses sur le corps d'Adel, se freinant pour les adoucir, être plus tendre, moins lui montrer cette impatience que le caractérise. Répondant à son baiser quand son compagnon vient capturer ses lèvres, cherchant à le prolonger avant de sourire aux mots d'Adel, « Je t'aime aussi » le lui affirmant d'une voix basse mais oui décidé, affirmé le russe. Maintenant qu'il a pris conscience d'à quel point il peut aimer Adel, il n'a pas peur de le lui dire une nouvelle fois avant de venir lui l'embrasser.

Roman ne peut pas dire que c'est facile de laisser son compagnon prendre son temps, parce que là encore, il n'est pas idiot, il le sent bien qu'Adel le prend son temps justement. Donc non ce n'est pas facile, l'envie de renverser son homme sur le lit et de reprendre le dessus est bien présente malgré tout. Il lutte un peu avec lui même le russe, la tendresse et la douceur, c'est bon, il arrive à gérer, il arrive à l'être lui même mais prendre son temps, non, du moins pas comme Adel peut le faire. Pourtant il répond à chacun de ses baisers, le laissant agir comme il en a envie et...ohhh un frisson vient le parcourir quand son compagnon l'embrasse dans le cou. Pourquoi il ne laissait pas Adel faire et l'embrasser comme il le voulait jusque là ? Ah oui parce qu'il a été con avec son besoin de tout contrôler. Ok. Prends tout le temps que tu veux mais encore, pourrait-il dire à Adel. Ce n'est pas forcément gagné avec Roman mais oui il commence à vraiment lâcher prise, à ne pas chercher à analyser chaque mouvement de son compagnon. Ce qui doit se ressentir dans ses caresses sur le corps d'Adel, il ne cherche pas à le pousser à aller plus vite, il n'est plus dans des mouvements possiblement un peu raide pour s'obliger à être plus doux. Non, il l'est, point. Douceur, tendresse qui ressortent réellement cette fois, il lâche prise, il fond aux baisers d'Adel sur lui.

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 14 Mar - 16:13


Should I Stay or Should I Go ?
I didn't want to pressure you, baby but all I ever wanted to do... I want to be your lover, I want to be the only one that makes you come, running. I want to be your lover, I want to turn you on, turn you out, all night long, make you shout. Oh, lover. I want to be the only one you come for.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Sam 17 Mar - 16:57


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 21 Mar - 14:00


Should I Stay or Should I Go ?
Lord Almighty, I feel my temperature rising, higher higher. It's burning through to my soul, boy, boy boy, you gonna set me on fire. My brain is flaming, I don't know which way to go, your kisses lift me higher like the sweet song of a choir. You light my morning sky with burning love.

©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 23 Mar - 19:28


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.


©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 20 Avr - 13:47


Should I Stay or Should I Go ?
Lord Almighty, I feel my temperature rising, higher higher. It's burning through to my soul, boy, boy boy, you gonna set me on fire. My brain is flaming, I don't know which way to go, your kisses lift me higher like the sweet song of a choir. You light my morning sky with burning love.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mar 24 Avr - 14:26


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.


©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Jeu 26 Avr - 19:51


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.


C'était tant de choses qui le traversaient à cet instant. Toutes ces émotions, tout cet amour, tout ce... ce "enfin". Tous ces mois qui n'avaient pas été vains, qu'il n'avait pas rêvé, Roman qui l'aimait autant que lui pouvait l'aimer. C'était ce enfin il ouvre les yeux, enfin on va pouvoir s'aimer normalement, c'était tous ses rêves et espoirs qui lui revenaient. Il avait beau faire sacrément chaud, il avait beau bouillir, il ne se voyait pas se reculer bien longtemps de son homme, il se laissait même attirer vers lui quand Roman l'attirait pour le serrer si fort, ce qui lui changeait énormément et le perturberait presque ; là où d'habitude, il repartirait en un "on a fait le tour des choses, à la prochaine", là il l'attirait contre lui et Adel n'allait pas se faire prier. Il lui avait dit ? Ou peut-être pas, il était perdu à ce stade. Adel avait besoin de tendresse, il en avait énormément besoin. De l'amour, de la tendresse, de la douceur, il était ainsi et avec Roman, c'était rare, extrêmement rare, qu'il puisse en recevoir. Pouvait-on donc lui en vouloir s'il essayait un peu de profiter ? Il se blottissait contre Roman, il se calait bien contre lui, les larmes lui montant aux yeux à cause de la fatigue intense mais aussi à cause de tout ce que Roman lui faisait ressentir. Cette délivrance de pouvoir s'aimer, cette délivrance de pouvoir se montrer leur affection. Des larmes en coulaient parce qu'il peinait à croire que tous ces mois à devoir se contrôler étaient derrière lui, qu'il pouvait enfin l'embrasser comme il le voulait et surtout : Roman venait le chercher de lui-même, il venait l'enlacer de lui-même, il le serrait même si fort contre lui que cela lui donnait l'impression que Roman en avait autant besoin que lui. Alors Adel le serrait aussi contre lui, se redressant juste assez pour venir l'embrasser puis dériver de ses lèvres à son visage. Embrasser ses joues, embrasser son front. Redescendre un peu et tous ces petits baisers jusqu'à atteindre son cou. C'était un je t'aime tellement, Roman qui s'échappait, un murmure entre deux larmes. Fatigué, énormément, mais aussi heureux, il était sensible et cela se ressentait à cet instant. Il se blottissait un peu mieux contre lui, se moquant bien de la sueur qu'il y avait sur eux, se moquant bien de la chaleur qu'il y avait et de continuer à bouillir, se moquant bien de sa peau sensible à cet instant, tant qu'il pouvait se blottir contre lui, enfin. Sans se prendre un "lâche moi" ou "t'es trop collant" ou "j'ai besoin d'espace" ou qu'en savait-il encore. Allait-il pouvoir dormir dans ses bras toute une nuit ? Ca lui traversait l'esprit, cette idée de dormir contre lui sans être repoussé parce que "j'ai besoin d'espace pour dormir", là où Adel avait besoin d'être tenu fermement ou de tenir dans ses bras mais, bref, être contre quelqu'un ou avoir quelqu'un contre lui. Adel n'était pas fait pour être seul, ça, il le savait. Il n'était pas fait pour la solitude, pas fait pour vivre juste pour lui, c'était son homme qui était ainsi mais pas lui. Ses mains ne pouvaient s'empêcher de chercher à le toucher, encore, dont l'une d'elle qui se posait sur son torse tandis que son visage se nichait dans le cou de Roman. Il l'entendait déjà le "princesse" mais qu'importe. Tant de choses à rattraper. Peut-être qu'il en faisait trop, tant pis. Il se sentait bien, là, enfin à sa place. Dans les bras de Roman, il se sentait bien, il se sentait lui, il se sentait en sécurité, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Et dieu sait comme il avait besoin de ça, là, dans un monde comme celui qui était devenu le leur. Dieu sait comme il avait besoin de sécurité là où il n'en n'avait plus ressenti depuis le début de ce bordel.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 27 Avr - 15:42


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Il revient lentement à la réalité du moment, à mesure qu'il reprend son souffle et que son cœur se calme. Se retrouvant le premier surpris à attirer Adel ainsi contre lui, non, tu ne bouges pas. Roman ne veut pas voir son homme s'écarter alors que normalement il est le premier à mettre un terme à tout ça, le premier à se lever ou se détourner d'Adel. Prenant conscience du mal qu'il a pu lui faire là aussi, à le repousser, comprenant pleinement pourquoi son compagnon avait l'impression de n'être qu'un jouet ou qu'un défouloir sexuel pour Roman. Le russe l'en serre dans ses bras pour la première fois depuis qu'ils sont ensemble, enfin réellement pour la première fois, l'entourer de ses bras correctement et non pour une brève étreinte à laquelle il mettait un terme tout aussi rapidement. L'envie de le câliner tendrement qui le prend, va savoir quand ça va lui passer et quand ça le reprendra, il a promis à Adel de ne plus le repousser mais pour venir lui le chercher ça va être compliqué encore. Pourtant il le fait là, ça vient naturellement, Roman dirait bien maladroitement et peut-être est-ce le cas mais surtout possessif. Dans mes bras, tu es à moi. C'est de l'amour aussi l'air de rien, ses sentiments qui ont été libérés, relâchés.

Roman a beau avoir chaud, être couvert de sueur, il les sent pourtant les larmes de son compagnon contre sa peau. Il en fronce les sourcils, pourquoi pleure t-il ? Ça ne le percute pas tout de suite le pourquoi du comment, ce n'est qu'en voyant Adel se redresser et venir le couvrir de baisers que le russe comprend. Il s'en dégage une main pour venir lui essuyer les yeux, cherchant dans sa tête, s'il y a quelque chose qu'il peut dire à cet instant. Cela le prend au dépourvu parce que pour une fois il n'a pas les mots pour ça et que peut-être son premier réflexe serait « Arrête de pleurer » un peu trop sec et agacé. Roman l'a dit, il doit changer et là plus les secondes passent plus il redevient lui-même, ce qui n'est pas bon du tout. Alors il ne dit rien sur le coup, il se contente d'essuyer les larmes d'Adel avec ses doigts, il se contente de le laisser faire, jusqu'à le sentir terminer dans son cou. Le russe le serre un peu plus fort contre lui à ses mots d'amour.

- Moi aussi chaton.

Et son homme a tout d'un chat à cet instant alors qu'il se blottit un peu plus encore contre Roman, allant jusqu'à nicher son visage dans le cou du russe. Il est dans un entre-deux, le russe, il crève de chaud, il est en sueur tout comme Adel et n'aime pas être collé ainsi mais en même temps il se rend compte que même lui a besoin d'avoir son homme dans ses bras. Besoin de l'avoir contre lui, tout autant qu'Adel semble en avoir besoin, c'est même plus que sembler, Roman le sait qu'Adel en a besoin ; trop câlin, trop collant, trop doux. Il est ainsi son compagnon et ça l'agace autant qu'il aime ça.

- Je suis là bébé, c'est fini.

Fini d'être un connard avec toi. Fini de te repousser. Là où on aurait pu s'attendre à de la moquerie dans sa voix en disant ces mots, ce n'était que de l'assurance, de l'amour. Protéger Adel, le garder en sécurité, lui donner tout ce qu'il peut vouloir, c'est tout ce que Roman veut depuis le début de toute cette merde. Il n'y a réussi qu'en partie jusqu'à maintenant, il n'a pas protégé Adel de lui, il lui a fait du mal, beaucoup trop alors que pourtant Adel est tout pour lui, même dans son aveuglement il le savait déjà.

Le problème c'est que plus les minutes passent alors qu'ils sont ainsi, que Roman l'enlace et laisse ses doigts lui caresser la peau, plus le russe redevient lui-même avec ce besoin de bouger, ce besoin de tout vérifier. De vraiment tout reprendre en main et ça doit se sentir à ses mouvements plus nerveux, peut-être moins doux, il réfléchit en même temps. Il analyse les choses, il se passe en revue la maison, les fermetures, le fait qu'il crève toujours de chaud et qu'il se sent poisseux avec toute cette sueur. Adel qui lui donne chaud en plus et Roman doit penser à tout pour deux, ou pas, il a dit à son homme qu'il doit faire des efforts mais ça va être long peut-être.

- Adel ? Tu me donnes cinq minutes maximum pour vérifier les fermetures de la maison ? Promis je te reviens et après on se prend une douche tous les deux ?

Roman bouge un peu, juste ce qu'il faut pour pouvoir regarder son compagnon.

- Promis ce n'est pas une envie de remettre ça, on en a besoin tous les deux et juste...laisse-moi prendre soin de toi, ma princesse.

Là encore rien de moqueur dans sa voix, juste de l'amour qui se lit aussi dans son regard océan. Une envie de partager encore un peu de tendresse avec son homme, style en lui passant du savon sur le corps, s'occuper de lui oui, tout en lui demandant son avis, lui expliquant ce qu'il a en tête. Ça aussi c'est nouveau, là où ce matin encore, il se serait contenté de se lever avec à peine un « je reviens » ou même aucun mot, où il aurait fait ce qu'il voulait sans se soucier de comment Adel peut prendre les choses.


©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Dim 13 Mai - 19:43


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
Aurait-il été méchant qu'en sentant Roman l'attirer à lui, il se serait reculé, levé et il serait parti se doucher. Il aurait pu le faire, cela aurait été un retour à l'envoyeur bien mérité. Mais Adel voyait surtout là une brèche, Roman qui commençait à s'ouvrir véritablement à lui, lui faire confiance et se laisser aller. Il aurait pu paraître comme l'homme qui avait reçu trop peu d'affection et sautait sur le premier lui en donnant mais il voyait surtout ça comme une porte ouverte et que s'il s'était reculé et qu'il était parti pour lui montrer quel effet cela faisait, il aurait pu briser quelque chose qui commençait à peine à se bâtir et il l'aurait regretté. Ils l'auraient regrettés. Peut-être que Roman n'avait simplement jamais réussi à faire confiance à quelqu'un au point de le laisser ainsi entrer dans sa vie, il y songeait. Même s'il n'était pas totalement faux qu'il avait un certain manque à combler, lui qui avait tant besoin d'affection en règle général, qu'il savait qu'il en avait même trop, ce n'était pas ça qui le poussait vraiment à rester. Pas juste ça. Il y réfléchissait quelque secondes. Et ne se faisait de toute façon pas prier, ça faisait un bien fou d'être ainsi tenu.

Adel ne contrôlait absolument pas ses larmes. Elles coulaient, c'était l'accumulation puis cette situation qui se débloquait là où il la croyait justement définitivement bloquée, comme si tous ces mois, il n'avait fait que fantasmer cette relation. Il lui faudrait un moment pour s'en remettre, plus qu'il voulait bien le reconnaître. Adel restait ainsi un moment dans les bras de Roman, l'écoutant lui parler sans réponse, ce je suis là. Oui, tu l'es enfin. Car avant, il était là sans l'être et il sentait ce changement radicale chez l'homme qu'il aimait, même s'il sentait aussi qu'il recommençait à s'endurcir. Profite lui disait sa petite voix, tu ne sais pas quand cela va s'arrêter ni quand cela recommencera... Si cela recommence. Ces caresses sur sa peau lui faisaient un bien fou, même s'il avait la peau très sensible et qu'il frissonnait à plusieurs reprises. Lui-même profitait de ce calme pour laisser sa main se promener sur le torse de Roman, son visage niché dans son cou. Profite.

Ah. Bah nous y voilà. Roman qui voulait déjà se reculer, déjà partir. Il lui demandait mais Adel savait que même s'il refusait, Roman irait quand même ou insisterait jusqu'à ce qu'il dise oui. Adel ne se voyait pas du tout avoir le choix à un moment ou un autre dans cette discussion, c'était peine perdu. Pour lui, l'aspect "on est couverts de sueur" passait largement après, oui, c'était bien pour lui que c'était égal. Parce qu'être dans les bras de Roman était le principal, le plus important. Il en avait eu tellement besoin. Il en avait encore besoin, quelque minutes ne suffiraient malheureusement pas à compenser au stade où il en était. S'apaiser enfin et le sentir se reculer. Il restait silencieux un moment, l'air de dire t'es sérieux, là ? et remarquer qu'il l'était. On vient à peine de se trouver que tu veux déjà partir ? Il le prenait assez mal, même s'il remarquait l'effort, même s'il remarquait la douceur dans sa voix. Il soupirait, remontait sa main sur la joue de Roman, qu'il caressait avec son pouce. Il aimerait lui répliquer qu'il n'avait pas besoin de ça, qu'on prenne soin de lui, mais il mentirait. Il adorait qu'on prenne soin de lui et Roman ne l'avait pas fais. Enfin. Pas de la manière dont il s'attendait. Il soutenait son regard quelque secondes, admirant surtout ses yeux plus qu'autre chose. Bien. Il se relevait juste pour déposer un baiser contre ses lèvres. Un peu vexé du surnom "princesse". Il n'avait pas l'impression d'être chiant à ce point. Il ne devait pas être trop gourmand, ne devait pas trop en demander d'un coup, il devait se faire une raison à ce sujet. Hm. En réalité, il était surtout entrain de s'endormir contre Roman, à être si bien calé et après tous ces efforts et toutes ces émotions. Il dormait presque, même. Hm. Laisse moi encore cinq minutes. Heureusement qu'il pouvait le voir grâce à la lumière naturelle, ses yeux n'étaient donc pas agressés.

Va.

Lassé. Un peu blasé, peut-être. Il savait que quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, il irait, autant ne pas insister, cela n'aurait pas servi à grand chose. Il se tournait donc sur le côté, s'allongeant bien, sans songer que ce lit avait autrefois appartenu à quelqu'un d'autre, sans songer qu'autrefois il y avait eu de la vie dans cette maison. C'était de ces réflexions qu'on finissait par oublier avec le temps, on n'avait plus ce luxe d'y réfléchir. Il voyait un lit dans lequel s'allonger et dormir. Il devrait se lever, songer à aller se laver maintenant qu'ils avaient de l'eau mais... Il restait allongé paresseusement, bien étalé même. Hm. Plus il restait dans ce lit et plus il le trouvait confortable. Il valait mieux songer à ça qu'à Roman qui allait partir. Encore. Même s'il comprenait, dans le fond, pourquoi il faisait ça. Cela restait Roman qui s'éloignait quand il avait besoin de rester contre lui. Pour toutes ces fois où ils ne l'ont pas fais.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 16 Mai - 19:23


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Roman essaye encore et toujours de le rassurer, de faire comprendre à Adel que tout est fini, que ça y est, il a ouvert les yeux et compris bien des choses. Pourtant, chassez le naturel et il revient au triple galop et le russe commence à se refermer sur lui-même et doit freiner certaines réactions qu'il pourrait avoir. Des réactions défensives si on cherche bien, comme cette envie de dire à son compagnon de ne pas pleurer, c'est bien plus que le fait qu'Adel peut l'agacer, c'est surtout parce que sur le coup, Roman ne veut pas montrer de faiblesse. Comme si en répondant à son homme autrement que sèchement, il pouvait s'engouffrer dans une brèche et le blesser. Ou lui faire baisser sa garde, ce qui est ridicule puisque justement le russe l'a fait ça sans compter qu'il a confiance en Adel. Son homme ne peut pas le rabaisser ou lui faire du mal n'est-ce pas ? Pas Adel, pas avec ce qu'ils se sont dit ce soir, pas avec ce qu'ils viennent de faire. Est-ce que seulement son compagnon se rend compte d'à quel point Roman lui a laissé le contrôle là ? Mais oui le moindre truc pourrait faire partir les choses en catastrophe, aussi bien d'un côté que de l'autre. Il pense à ça et arrive à ne pas agir comme l'enfoiré qu'il peut être, comme le connard qu'il a été jusque là avec Adel. Sachant maintenant à quel point il a pu blesser l'homme qu'il aime.

Pourtant le russe réfléchit, trop sans doute, ce qui le pousse à ne plus tenir en place mais en même temps à expliquer à Adel ce qu'il peut avoir en tête. Et il les voit les regards de son homme, il l'entend son soupir et doit se retenir de lui lâcher un « jamais content » ou autre joyeuseté du genre. Là encore est-ce que seulement Adel se rend compte de l'effort que ça lui demande pour lui dire les choses, lui demander son avis, au lieu de simplement faire qu'il veut. À croire que tout ce qu'il peut faire ne sera jamais assez aux yeux de son homme. Putain, tu as de la chance que je t'aime, Adel. Cela évitant sans aucun doute possible une réaction violente de la part du russe qui pourtant bouillonne et ne lâche pas son compagnon du regard. C'est pourtant un compromis en même temps aussi, non ? Pour Roman, oui, ça l'est et sur le coup, il ne comprend pas Adel. Bordel, tu veux quoi à la fin. Et ce « va » qui tombe, bien qu'il reconnaisse le ton employé, ne devrait pas le stopper, bien au contraire même, Adel qui plie à ce que le russe peut lui dire, c'est tout bon n'est-ce pas.

En vérité, sur le coup, ça bloque Roman et l'empêche de bouger du lit, son regard restant sur Adel. Qu'est-ce que j'ai fait de mal, pourquoi il réagit comme ça. Mais bordel, ça ne sera jamais assez ou quoi, ce n'est pas comme si le russe voulait partir, c'est juste qu'il ne peut pas oublier la sécurité, leur sécurité alors que lui-même est claqué et qu'il resterait bien dans ce lit. Il a eu bien trop d'émotions pour la soirée et même lui a besoin d'un peu de calme et de repos mais ce n'est pas si simple que ça, il a un devoir à remplir, il doit s'assurer qu'Adel pourra dormir cette nuit, que lui aussi pourra trouver quelques heures de sommeil. Et il y revient, c'est un compromis, une autre manière d'agir et là aussi en lui disant cela, il voulait rassurer son compagnon, lui faire comprendre qu'il ne voulait pas s'éloigner pour être loin d'Adel mais parce qu'il le doit. Le russe soupire et se passe sur la figure avant de finir par se lever du lit, ne prenant pas la peine d'enfiler un seul vêtement, juste ramasser son arme à feu. Pour mieux s'arrêter à la porte de la chambre, lançant un regard vers Adel. Tu m'emmerdes, tu le sais ça !

Roman grimace pour lui-même avant de faire demi-tour, posant son arme sur la table de chevet avant de se remettre sur le lit. S'arrangeant pour qu'Adel soit sur le dos, qu'il puisse venir se mettre au dessus de lui, déposant d'abord un baiser sur ses lèvres.

- Parle moi bébé, qu'est-ce qu'il y a ?

Le russe l'a dit un peu plus tôt à Adel de le confronter s'il déconnait encore et son compagnon de lui répondre qu'il ne savait pas s'il y arriverait. Alors peut-être que c'est à Roman de chercher à savoir là, qu'Adel lui dise ce qui se cache derrière ce ton las qu'il a bien entendu. Qu'il a déjà entendu mais c'est bien la première, là encore, que Roman s'en soucie et cherche à savoir au lieu de se contenter d'un Adel qui le laisse faire ce qu'il veut, quand il veut.

- Qu'est-ce que j'ai fait ?

Parce que oui, il est pas bête, il sait bien que c'est par rapport à ses dires mais quoi exactement ? Le surnom ? Le fait de vouloir bouger du lit ? Autre ? Aide moi à comprendre chaton.

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 23 Mai - 12:09


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
S'il avait raison d'espérer, peut-être qu'il espérait juste trop de la part de Roman qui de toute évidence n'était pas fait pour combler toutes ses attentes. Il essayait et ça, Adel le voyait, ça le touchait beaucoup. Mais s'il devait se forcer à être ainsi, cela n'avait pas de sens. Ce n'était pas à Adel de lui dire quoi faire, pourquoi devait-il forcément y avoir un des deux pour donner des ordres à l'autre ? S'il n'était pas apte à agir par lui-même, il ne pouvait rien y faire et sur le long terme, ça craindrait. Ce n'était certes pas comme s'il avait le choix désormais et il se rendait compte que dans leur derniers jours à la civilisation, il était devenu plus facile de jeter que réparer. Là, c'était un retour à "il faut sauver les choses parce que je n'ai plus que toi". C'était beau et triste à la fois même pour Adel et son âme d'éternel romantique. Triste de se dire qu'ils devaient se moduler à l'autre et que s'enlacer n'était pour Roman pas naturel et qu'il avait cette impression que ça ne le serait jamais. Mais ce n'était pas comme s'il avait le choix et il y avait aussi son instinct de survie qui le poussait à mettre sa fierté de côté. Mais il l'avait fait bien trop de temps et ça finissait par exploser ; j'en ai marre, j'en peux plus. Il ne voulait pas qu'une telle chose se reproduise mais il avait l'impression que ça arriverait à nouveau. Roman faisait ressortir le meilleur mais surtout le pire, ça le perturbait. Ca avait toujours été comme ça entre eux, il faisait sortir de lui des choses dont il n'avait pas conscience. Il ne s'était jamais su si intransigeant, lui qui laissait toujours tout couler, là, il n'y arrivait plus.

Etalé dans le lit, il était déjà grand mais c'était limite s'il ne s'étalait pas au moins de prendre toute la place dans le lit, se disant que de toute façon, Roman allait partir faire ses trucs et qu'il ne pourrait pas faire autrement. Puis il avait de toute façon vu les airs de Roman et ça l'avait blessé. Encore. Ce qui participait à lui donner l'impression qu'ils avaient juste été vers une partie de jambe en l'air et que les mauvaises habitudes étaient revenues. Il s'apprêtait à se reposer ou essayer de dormir pour oublier ça mais... Il l'avait pourtant senti sortir du lit, la suite logique, qu'il fasse son tour de la maison, il la voyait venir. Mais qu'il soit soudainement poussé sur le dos, il ronchonnait un peu jusqu'à voir Roman venir se mettre sur lui. Mais... Qu'est-ce que tu fais ...? Un baiser sur ses lèvres ? Roman, c'est toi ?

Il finissait par soupirer au "qu'est-ce que j'ai fais", comme s'il abandonnait de bouder pour plutôt placer ses mains sur lui, sur ses cuisses d'abord. C'était ridicule, il le savait que dit à voix haute il paraîtrait juste idiot.

Rien. Je sais que tu veux aller vérifier et que tu l'aurais fais quoi qu'il arrive. Je sais que tu as raison de le faire mais... Je voulais juste... Profiter encore un peu.

Profiter encore un peu pour être enlacé, parce que ça faisait tellement longtemps que ce n'était pas arrivé. Entre eux, comme ça ? Il y avait eu quelque fois mais ça n'avait pas duré bien longtemps, il avait toujours fallu qu'Adel soit à bout pour une raison x ou y pour que son homme se décide à le prendre dans ses bras.

J'ai juste eu l'impression que tu faisais comme toujours. On couche puis tu trouves un moyen de t'échapper.

Roman trouvait toujours de bonnes excuses pour ça et vérifier les lieux était, selon lui, une excuse récurrente, trop récurrente. Il faisait une mine exagérément boudeuse sur le coup, juste pour... rire ? Alors que ça ne s'y prêtait pas forcément mais...

Et je ne suis pas ta princesse.

©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 25 Mai - 16:31


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Roman l'a dit et redit, il doit changer et faire des efforts mais cela ne va pas se produire du jour au lendemain, on ne change pas comme ça en claquant des doigts des décennies d'un comportement bien ancré. Il a fait des promesses à son compagnon et compte bien les tenir mais il ne lui a pas dit que ça serait immédiat. Pourtant même le russe se rend compte qu'il essaye d'en faire des efforts, de parler au lieu d'agir comme il l'entend. Il l'a aussi dit à Adel que pour lui les câlins et la tendresse ce n'est pas naturel hors d'un lit, hors des moments où ils couchent ensemble. Même plus encore, il ne sait pas faire, Adel est bien le premier à pouvoir l'approcher d'aussi près et aussi longtemps. Donc oui, Roman doit réfléchir à ce qu'il fait mais y être forcé ? Non, ça ne risque pas d'arriver, s'il ne veut vraiment pas faire quelque chose, il ne le fera pas. Et malheureusement tout l'amour qu'il porte à Adel ne pourrait pas lui faire faire. Ou peut-être que si, qui sait, c'est encore trop nouveau sa prise de conscience. Mais oui s'il revient vers le lit en pestant intérieurement, c'est bien parce qu'il le veut, plus que la tête qu'a pu faire son homme. Il doit savoir ce qu'il se passe. Tout comme venir l'embrasser, il doit y songer, ce n'est pas un réflexe, mais il le fait par envie. Un peu amusé aussi d'entendre Adel ronchonner, chaton grognon va. Lui demander ce qu'il a, ce qu'il y a pour que son homme soit ainsi mais le russe n'aurait pas cru entendre ça, bien que ça ne devrait même plus le surprendre.

- Je ne m'échappe pas, je t'ai promis de vite revenir, non ?

C'est de toute logique pour Roman, il lui a promis de revenir rapidement c'est donc qu'il ne s'échappe pas. Est-ce qu'il arrive à saisir pourquoi Adel lui dit cela ? Un peu, oui quand même, le russe lui en a tellement fait voir de toutes les couleurs ces derniers mois. Roman pose ses mains sur celle d'Adel avant de le voir faire cette moue boudeuse avant qu'il ne lâche ça et Roman, bah Roman éclate de rire en l'entendant.

- Si tu l'es, ma princesse, mon bébé, mon chaton, je te l'ai dit, j'aime comme tu es.

Même si des fois ça l'énerve autant qu'il peut aimer ça mais le russe reprend son sérieux et se penche pour l'embrasser une nouvelle fois, murmurant contre ses lèvres.

- Je t'aime comme tu es, mon homme.

À croire que maintenant qu'il l'a dit une fois, ça a débloqué quelque chose et qu'il ne craint plus de le dire encore et encore. Se redressant pour mieux lui parler et le regarder.

- Et sinon, en profiter encore un peu, hein. Tu sais que tu as toute la nuit pour ça ? Là aussi je t'ai promis de ne plus te repousser et je sais à quel point tu peux avoir envie de dormir dans mes bras.

Là aussi c'est d'une logique imparable pour Roman mais peut-être que son homme avait besoin de l'entendre. Il n'en a aucune idée et il tâtonne pour savoir quoi dire ou ne pas dire et qu'est-ce qu'il peut haïr ne pas savoir comment il doit faire, ne pas avoir le contrôle complet sur quelque chose. Donc oui, pour lui c'était logique qu'Adel dormirait dans ses bras et non, il n'avouera pas qu'il en a envie aussi ou peut-être qu'il devrait le faire ? Hmpff.

- J'en ai envie aussi

Envie de sentir Adel contre lui, lové dans ses bras, pas forcément à le câliner, il n'en sait rien mais au moins, oui, l'enlacer, le garder ainsi pour la nuit entière.

- Et oui, je ne peux pas ne pas aller vérifier Adel, j'en ai besoin de m'assurer que tout va bien, que tu vas pouvoir dormir en sécurité. Mais deal, la prochaine fois on ne fini pas au lit avant que ça soit fait, comme ça j'aurai pas de raison de me relever, ça te va ?

© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 20 Juin - 16:00


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
Peut-être que lui aussi devrait faire des efforts. Il ne voyait pas encore exactement en quoi mais il savait que Roman ne pouvait pas être le seul à en faire, cela ne pouvait pas fonctionner comme ça. Peut-être devrait-il se montrer plus patient, après tout, ils avaient enfin parlés et crevés l'abcès.

Etait-ce si mal que ça, qu'il veuille profiter ? Il avait l'impression que cela pouvait prendre encore un certain moment avant que ces instants ne lui reviennent, qu'il puisse être à nouveau embrassé et enlacé. Alors il se montrait un peu égoïste voir irrationnel. Si tu l'es, ma princesse, mon bébé, mon chaton, je te l'ai dit, j'aime comme tu es. Voilà qu'Adel rougissait sous sa barbe. Princesse ? Bébé ? Chaton ? Voilà bien des surnoms. Il est vrai que le "bébé", Roman lui avait déjà sorti plus d'une fois mais il n'avait pas vraiment réfléchis à la portée de ce surnom. Il osait éclater de rire en plus, ça lui donnait presque l'impression qu'il se moquait de lui, ce qui le poussait à bouder davantage. Même s'il ne pouvait faire autrement que lui rendre son baiser. Le je t'aime qui semblait sortir de nul part mais que Roman prononçait pourtant. Ce qui lui faisait tellement de bien à entendre...

Je t'aime aussi, mon amour.

Allait-il pouvoir enfin se laisser aller en surnom affectueux ? Il semblerait bien que oui. Je sais à quel point tu peux avoir envie de dormir dans mes bras. Tss. Petit vantard. Il levait les yeux au ciel, quand bien même c'était vrai. Il se sentait bien dans ses bras, il se sentait en sécurité et les bras de son homme étaient confortables, réconfortants à leur façons. Il aimait être serré et quoi de mieux pour dormir que se sentir en sécurité et être confortablement bien installé ? Les odeurs de transpiration, il avait fini par s'y accoutumé, les douches ne couraient pas les rues et tant qu'il pouvait rester contre lui, c'était le principal. C'était fou ce dont on pouvait faire abstraction par amour, tout de même. Par amour ou par nécessité. Il sentait le regard de Roman sur lui mais il n'osait pas le soutenir, suivant ses mains du regard sur la peau de Roman, traçant des traits imprécis sur sa peau, se contentant de la caresser du bout des doigts, de se balader sur son corps encore chaud et moite sous l'effort. Laisser ses mains jouer sur son corps. L'idée de devoir faire en sorte de garder son homme lui traversait l'esprit. Il avait bien une petite idée de comment faire. Roman lui disait en avoir envie aussi et il souriait dans sa barbe. Toi, avoir envie de ça ? Alors qu'il semblerait que tu aies besoin d'un espace entre nous pour dormir confortablement ? Il relevait le regard vers lui, il lui semblait sérieux. Rares avaient été les fois, selon lui, où il avait pu dormir dans ses bras ou avoir Roman dans les siens, alors qu'il trouvait ça fort agréable pourtant. Je ne peux pas ne pas aller vérifier, bla-bla-bla. Il réprimait un soupir pour plutôt prendre l'avantage sur Roman, le repoussant dans le lit, roulant pour se mettre sur lui et entourer sa taille de ses hanches. Oui, tu iras, mais pas maintenant. Adel lui souriait, même, avec une pointe d'arrogance il est vrai. Ce n'est pas que toi qui commande, Roman. Adel lui volait un baiser, puis un autre avant de descendre ses baisers jusque dans son cou. Un baiser puis un autre.

Les morts peuvent encore attendre un peu, je suis sûr que l'on a fermé derrière lorsqu'on est rentré et si aucun d'entre eux n'est rentré avant, pourquoi maintenant ? Et si ce sont des vivants, ce n'est pas une porte fermée à clé qui va les retenir, alors...

Alors il l'embrassait à nouveau pour l'empêcher de répondre.

Laisse nous encore quelque minutes puis je te laisserai y aller et je t'attendrai sagement sous la douche.

Peut-être qu'il partait sur un deuxième round, peut-être pas. Il voulait juste profiter de ces instants volés, à cesser de penser à ce qu'il y avait dehors. Parce qu'il en avait plus qu'assez de penser aux horreurs qu'il y avait dehors et que pour une fois, Roman semblait presque coopérer. Il en voulait peut-être encore plus, juste un peu. Comme s'il n'avait pas assez profiter et que tout pouvait soudainement s'arrêter parce que Roman l'avait décidé. Il voulait reculer ce moment le plus possible. Ses baisers descendaient le long de son cou et ce jusqu'à son torse. Le couvrir de baisers, mais y aller lentement. Il prenait son temps en espérant que son homme se laisse faire, pour une fois. La Terre n'allait pas s'arrêter de tourner soudainement parce qu'il n'avait pas vérifier quinze fois les fermetures de chaque porte et chaque fenêtre de cette maison.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 22 Juin - 20:47


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Roman ne rit pas pour se moquer mais bel et bien parce qu'Adel est adorable à bouder ainsi, bon c'est vrai que le connaissant, l'entendre ainsi peut porter à confusion. Il veut bien l'admettre mais là non, ce n'est en rien moqueur. D'ailleurs il en rirait presque à nouveau en voyant son homme bouder un peu plus encore, ahlala, je vous jure. Oui, plus amusé par la situation qu'autre chose, surtout qu'il ne voit rien de mal aux surnoms qu'il peut employer, c'est gentil et affectueux, non ? En tout cas, ils ne sont pas là pour rabaisser Adel, ça il peut l'affirmer encore et encore. Puis cet échange de mots d'amour, qui aurait pu croire que cela deviendrait aussi facile et aussi vite pour Roman que de les dire ? Certainement pas lui mais en même temps c'est logique pour lui, maintenant qu'il a ouvert les yeux et posé les mots sur ce qu'il y a, pourquoi se priver de les dire.

Tu peux lever les yeux au ciel, il n'en reste pas moins que j'ai raison. Tu peux sourire aussi, je te vois faire. Visiblement le russe a eu raison de lui dire qu'il peut avoir envie de dormir avec Adel dans ses bras...aussi surprenant que ça puisse être venant de lui. C'est vrai qu'il aime dormir tranquillement, pour le peu qu'il arrive à dormir, il lui faut de l'espace et ne pas être emmerdé mais bon autant en profiter tant qu'il est dans cet élan, non ? Bon, d'accord, Roman ne dit pas que dans la nuit, il ne va pas bouger ou se réveiller et râler tout seul. Il ne peut pas garantir à Adel de pouvoir dormir contre lui toute la nuit donc mais aussi de se réveiller ainsi. Oui, mon cœur, je suis sérieux. Mais.

- Ça y est, tu y as pris goût d'être au dessus.

Disant cela d'un ton presque dramatique, comme si c'était la fin du monde. Bien qu'il n'aime pas trop ce petit sourire qu'il a pu voir, d'accord ils ont frôlés la catastrophe il y a quoi...une heure par là et que Roman lui a laisse le contrôle un peu plus tôt mais ce n'est pas une raison pour autant. Ça va qu'il a de l'allure, une frimousse d'ange, et ne sous-estimons surtout pas l'importance du langage du corps ! Adel a de la chance que Roman soit énormément physique, parce que sinon, bah le russe ne le laisserait pas faire là. Et lui rendrait encore moins son baiser, ce qui ne l'empêche pas de lever les yeux au ciel à son tour à ce qu'il peut entendre par la suite, en prime Adel a le culot de venir le faire taire d'un baiser. Pour autant, le russe n'a pas dit son dernier mot, profitant que son homme s'amuse sur sa peau pour pouvoir lui répondre.

- C'est surtout pour minimiser les risques...

Bordel, pourquoi faut-il qu'il aime autant les baisers d'Adel dans son cou ou sur son torse, le forçant à réprimer tant bien que mal un frisson pour pouvoir continuer à parler.

- Tu le sais aussi bien que moi...

Saloperie que tu es, pourrait-il lui dire aussi, à croire que son homme sait déjà parfaitement comme y faire avec Roman et à quel endroit sa peau est la plus sensible.

- D'accord pour quelques minutes de plus...

Ce n'est pas qu'il abdique mais oui, il apprécie peut-être un peu trop ce que peut faire Adel, se décidant enfin à poser ses mains sur lui, caresser son dos de sa main droite alors que la gauche part se perdre dans les cheveux de son homme.

© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Jeu 12 Juil - 12:25


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
Retourner la situation, par une pointe d'amusement, ça ne coûtait rien. Il regardait pourtant les airs de Roman et il levait les yeux au ciel, drama queen que tu es.

Evidemment, que j'y ai pris goût.

Mais s'il n'avait seulement pris goût qu'à ça... Sauf qu'il avait pris goût à ces baisers échangés et ces petites intentions, comme le fait que Roman soit revenu contre lui au lieu de retourner faire ses milles et une vérification.

Son homme pouvait être un tel cliché, parfois. Il lui faisait parfois penser à l'américain moyen, un peu beauf. La comparaison l'amusait, surtout quand il savait que Roman était plus intelligent que ça, qu'il en avait dans la tête et dans les tripes... Sauf qu'à côté de ça, il suffisait de quelque baisers bien placé et la machine était en route, parfois il suffisait de beaucoup moins que ça. Un t-shirt relevé, une chemise entrouverte... Il préférait s'en amuser. Le temps que ça le concernait lui et non pas un autre. Comme quoi, une grosse dispute avait vite eu de remettre les choses en place entre eux. Ou aider à mettre les choses à leurs places, justement. Pour une fois qu'il pouvait se laisser aller à l'embrasser, il n'allait pas s'en priver. Pour une fois qu'il pouvait déposer quelque baisers contre ses lèvres, contre son cou. Il était plutôt lent dans ses gestes pour mieux en profiter, mieux savourer l'instant.

Il lui suffisait d'entendre le ton de Roman, sa voix, son souffle, pour comprendre qu'il allait abdiquer, qu'Adel avait eu gain de cause. Ou que ses baisers avaient eu gain de cause. Il y allait lentement aussi pour que Roman se fasse à l'idée, ce que cela pouvait donner quand Adel prenait les rênes entre eux ; rien de mal, au contraire. Qu'il pouvait enfin se laisser aller, surtout avec ce qu'il faisait à côté, il avait bien besoin d'un temps mort, de se laisser aller sans avoir à tout diriger absolument, jusque dans leur lit. Et aussi pour profiter, il voulait profiter de l'instant avec toujours cette petite voix dans sa tête qui lui disait : profite, tu ne sais pas quand il te le permettra à nouveau. Sauf que Roman semblait y prendre goût aussi, vu comme ils plaçaient ses mains. Il le connaissait déjà un peu trop.

©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Sam 14 Juil - 20:49


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.
Non, Roman n'aime pas sur le coup qu'Adel revienne se mettre au dessus de lui quand bien même, du moins pour le moment, son homme ne cherche pas à plus que des baisers. Il en a eu envie tout à l'heure, il ne risque pas de le nier et ne le pourrait pas de toute manière alors que ça se voyait que même aussi nouveau que ce soit, il a plus qu'aimé. Il n'aime pas parce qu'il n'en reste pas moins qu'il lutte un peu contre lui-même à cet instant, le russe a toujours été celui qui décidait de tout dans sa vie, qui supporter et qui repousser. Il a toujours été celui aux commandes de ses coups d'un soir et le fait qu'Adel ne le soit pas entre en ligne de compte en effet mais. Roman a aussi été élevé pour être l'homme de la maison, celui qui prend les choses en main, qui ne se laisse pas faire, quand bien même ses parents étaient sur un pied d'égalité, c'est quand même son père qui dirigeait tout. Et surtout il s'était promis que ce genre de situation n'arriverait jamais, qu'il aurait toujours le plein contrôle sur tout ce qu'il se passe. C'est plus que difficile pour lui de baisser la garde, de se laisser faire, cela le serait déjà en temps normal mais là avec ce qu'il se passe dehors et le fait qu'il doit assurer pour deux et les protéger tous les deux, ça amplifie les choses.

Donc oui, il montre à son homme qu'il n'apprécie que moyennement sur le coup mais qu'il ne le repoussera pas pour autant. Justement parce que c'est Adel, parce qu'il peut dire ce qu'il veut mais il est toujours sous le coup de ce qu'ils ont fait juste avant, sous le coup de la peur qu'il a eu de perdre Adel et sous le coup de ses sentiments tourbillonnants ainsi. C'est bien d'avoir ouvert les yeux et compris à quel point il est foutu, à quel point il aime Adel, cela en est une autre de réellement assimiler et digérer tout ça. Et toutes les promesses du monde n'y changeront pas grand chose, c'est à Roman de faire des efforts, des progrès sur lui-même et oui, digérer que pour une fois il ne contrôle pas tout. Cela le rend juste plus conciliant et malléable, plus apte à céder à quoi que ce soit et à se laisser faire.

Peut-être qu'Adel le sait et le sent que le russe est en équilibre étrange entre deux choses. Peut-être que son homme le sent que pour une fois, il coopère et est décidé à se laisser faire. Roman pense qu'Adel a surtout parfaitement compris en un rien de temps comment obtenir un tant soit peu ce qu'il veut et qu'il en profite grandement. Petite saloperie. Le pire, c'est que le russe ne peut -là encore- pas nier qu'il apprécie grandement les baisers d'Adel que ça soit dans son cou ou sur son corps. Saloperie, tu as trouvé mes points sensibles. Et oui, d'accord, ok, continue chaton. Quelques minutes, juste quelques minutes, Roman ne va pas en mourir surtout si c'est pour ce genre de gestes.

© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Ven 20 Juil - 1:47


● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Sam 21 Juil - 18:54


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.


© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Jeu 30 Aoû - 19:07


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Lun 3 Sep - 12:04


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.


© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Dim 7 Oct - 1:18


Should I Stay or Should I Go ?
Don't be cruel, to a heart that's true. I don't want no other love, baby it's just you I'm thinking of.
©️ nightgaunt

● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 254
visage : Sebastian Stan
crédit : Avatar : Lempika| Signature : bat'phanie
survit depuis le : 08/01/2018
capsules de troc : 1048

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Mer 10 Oct - 17:52


Should I stay or should I go
For forty days and forty nights you worked it to seduce me. I'd listen to the lyrics of your song cause they amused me. The sing along did not last long it started to reduce me to a puppet on the shelf just screaming. "Puppet master choose me!" So come on baby. Come on love me like a Kamekazee. We'll go down in flames together. Light it up like paparazzi calling out my name. The fame. The flames. They're all one and the same. So sign me up to love you, cause I'm ready for the game.



© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 179
visage : Chris Evans.
crédit : BLINDNESS (avatar) & rogers. (signature)
survit depuis le : 07/01/2018
capsules de troc : 317

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   Sam 20 Oct - 16:12


● ● ● ● ●
nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Should I stay or should I go | Romandel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Should I stay or should I go | Romandel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: let's wander the woods :: Flashback-
Sauter vers: