AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en novembre 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners & Riders, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez | 
 

 I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex   Dim 21 Jan - 19:07



mercy alexandra
« I want to teach you a lesson in the worst kind of way »
Avril 2012 — Il a plu toute la nuit. Elle aime s’endormir au son de gouttes d’eau qui claquent sur la paroi métallique qui sert de toit à son minable abri. Par contre, elle aime moins le lendemain matin, quand sa démarche devient moins gracieuse à cause de la terre devenue boueuse. Malheureusement pour elle, impossible de se la couler douce au ranch des Rhodes. Par de raid pour elle, aujourd’hui. Juste une leçon d’équitation pour une jeune femme fraîchement arrivée. Une façon pour Abel et Wyatt d’étudier discrètement le potentiel de cette nouvelle recrue. Pour Mercy, il s’agira de jauger le caractère de cette fille. Amie ou ennemie ? Elle a besoin de savoir si elle va pouvoir s’en faire une alliée ou se méfier d’elle comme elle le fait avec 90% des habitants du ranch.

Il est presque 9h du matin et elle attend. Perchée sur la clôture qui entoure une partie des pâturages du ranch, Mercy observe l’horizon. Un peu plus loin derrière elle, se dresse la grande demeure familiale dans laquelle elle courait en hurlant lorsqu’elle n’était encore qu’une gamine. Aujourd’hui, ça hurle toujours en courant mais ça n’annonce généralement rien de bon. Elle regarde sa montre. Encore cinq minutes avant que cette fille n’arrive en retard. Une ombre s’installe près d’elle. Finalement, pas de retard. D’un bond, elle rejoint l’inconnue. Elle la scrute du regard, essaie de déterminer si elle fera une bonne cavalière, une bonne combattante ou si elle sera tout simplement reléguée aux cultures. Elle semble forte mais dans son regard brille une lueur étrange. Mais Mercy ne s’en inquiète pas. Ils ont tous une lueur étrange, désormais. De la folie, de la fragilité ou de la hargne, selon l’individu en question. Ils lui ont laissé le temps de se reposer et de reprendre des forces avant de la tester. Lui laisser le temps aussi de prendre une décision. Tous ne restent pas au ranch. « Tu t’appelles Alexandra, c’est ça ? On va commencer doucement. Tu n’es jamais monté à cheval ? »

Elle fait signe à la fille de la suivre jusqu’aux écuries. La première étape étant de voir si elle sait s’adapter aux chevaux. Les boxs s’alignent autour d’elles. Mercy désigne un animal, qui passe curieusement la tête par la porte de son box. « Ça sera ta monture pour aujourd’hui. Il s’appelle Walker. Il est déjà scellé. On va passer les basiques de l’entretien, je crois que tu as déjà vu ça il y a quelques jours ? Bien, on va directement à la prairie. C’est bien surveillé et de toute façon, on n’ira pas bien loin. » Son propre cheval attend dans la cours. Un palefrenier lui tend la bride, qu’elle attrape en le remerciant d’un sourire. Elle n’attend pas Alexandra. Elle veut savoir si elle tiendra le rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex   Jeu 1 Fév - 4:25

Alexandra regarde les cavaliers passer devant elle, qui arpentent ces terres sans soucis, presque sereins. Cela fait changement de ce qu'elle a pu voir au cours des derniers mois. Elle n'y est pas depuis très longtemps, mais cela n'a pas été très compliqué à voir. Malgré tout, elle ne sait pas si elle va rester, pas encore. Elle n'est plus habituée de fréquenter autant de personnes, elle n'a jamais été habituée au final. Elle sait encore moins qu'avant comment se comporter avec tous ces gens. Elle reconnaît qu'elle est épuisée, qu'elle a besoin de repos ; plus qu'un demi sommeil ou ailleurs que dans des endroits pas très confortables, sans place où bouger car elle se veut intouchable, inatteignable. Ici, bien qu'elle ne les connaisse pas, elle se dit qu'avec tout ce monde, s'il y a un problème, elle va se faire réveiller par les cris se dit-elle... ou une âme généreuse. Ça lui fait étrange de penser à cela. Elle ne sait pas trop ils sont combien ici, mais de ce qu'elle a vu, ils sont beaucoup. Plus que tous les groupes qu'elle a pu croiser (éviter) depuis le début. Alors, qu'il y ait des personnes plus portées à aider les autres ne serait pas très surprenant (sauf pour le fait qu'elles soient toujours en vie).

Bref, elle prend cela comme des vacances et lorsqu'elle va avoir encore plus tâter le terrain, elle va se décider. Alors, elle fait ce qu'on lui dit à présent que le temps de son repos est terminé. Elle ne s'est pas plainte, elle ne s'était pas reposée comme ça depuis longtemps. Elle sait qu'essayer ne coûte rien, sauf peut-être des efforts niveau communication, mais elle a toujours eu du mal avec cela. Suivre un cours l'équitation n'est rien du tout, ils sont dans un ranch, c'est la marque. D'autant plus que ça ne peut pas lui faire de mal de savoir comment faire. Un peu avant l'heure, elle va là où on lui a dit d'aller pour son deuxième cours, le premier a eu lieu il y a quelques jours et on lui a montré les bases, lui il va être plus compliqué. Une blonde saute d'une clôture pour la rejoindre. « J'préfère Alex. » lui fait-elle savoir. C'est plus court, ça demande moins de syllabe à prononcer, ça lui ressemble plus. « Jamais. » Enfin, pas cette sorte de cheval, mais elle ne connaît pas le genre d'humour de Mercy, peut-être qu'elle est prude et qu'elle n'aime pas les blagues sexuelles. Habituellement, elle se fiche bien de ce genre de détail, mais elle ne veut pas se faire mettre dehors avant de savoir ce qu'elle veut faire à ce sujet.

Elle la suit ensuite jusqu'aux écuries où la jeune femme lui présente Walker, assez drôle comme nom.« Oui. » La partie un peu plus chiante mais essentielle a été vue. Elle a pu chevaucher un cheval et il a marché avec elle sur son dos, alors qu'on le tenait par une bride, elle a aussi vu les soins et d'autres activités pour le bien-être de cet animal. La blond quitte ensuite, la laissant seule avec Walker. Elle approche sa main doucement de lui, essayant de l'apprivoiser rapidement. Elle met la scelle, ouvre le box, le fait sortir de l'écurie et ensuite, elle grimpe sur ce dernier. Elle manque d'expérience, ça se voit, mais elle a grimpé avec la bonne jambe et elle est installée du bon côté. Elle le sent agitée, nerveux. Ils ne se connaissent pas. Il s'avance, avec réticence lorsqu'elle le lui indique. « J'pense qu'il aurait voulu nos trois rendez-vous avant. » dit-elle, une fois près de Mercy. Elle a fait une phrase, longue selon ses critères, avec des mots de plus d'une syllabe. Elle a fait un effort, c'est bien non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex   Dim 4 Mar - 21:30

Mercy avait presque atteint le fond de la cours lorsqu’Alexandra l’avait finalement rejoint. Du haut de son cheval, elle pouvait voir les champs au loin. Son élève ne semblait pas vraiment sereine. Mercy pouvait voir qu’elle n’avait pas l’habitude des chevaux pourtant, la courte formation qu’elle avait reçu semble avoir porté ses fruits. La blonde était satisfaite de voir la nouvelle monter sur son cheval sans se retrouver immédiatement au sol. Cela arrivait souvent, surtout pour ceux qui venaient de la ville sans jamais avoir vu un cheval autrement que dans leur assiette sous forme de steak. L’animal semblait nerveux mais obéissait toutefois aux demandes formulées par sa cavalière. C’était un bon départ. Mercy encouragea son élève d’un signe de tête. Il fallait qu’elle prenne confiance en elle, cela permettrait à sa monture de se détendre. « C’est bien, continue comme ça, tu t‘en sors bien. » On peut penser que le compliment lui arracherait presque la gorge. Ça vous étonne, hein ? Mais non. Ça arrive parfois, lorsqu’elle est de bonne humeur. Ce qui est le cas. Elle éclata de rire à la remarque d’Alexandra. Peut-être pourraient-elles devenir amies. Trop tôt pour le dire. Pour le moment, elles se côtoient sans provoquer de bagarre, ce qui est un bon début. « Il préfère les hommes, en général. Mais tu sembles lui avoir tapé dans l’oeil. » Elle fit avancer sa propre monture. « Aller, on y va. »

Quelques minutes plus tard, elles se trouvaient à la limite de la prairie. Sans s’éloigner jusqu’au frontière du ranch, elles étaient suffisamment éloignées du monde pour éviter un accident. Ou pour éviter les curieux. Au loin, elle voyait les tours de surveillance ainsi que les gardes qui faisaient leur ronde. Elle se plaça près d’Alexandra et lui fit rectifier sa position. Satisfaite, elle lui expliqua quelques exercices simples. Les bases, qui lui permettraient ensuite de chevaucher un cheval comme si elle avait fait ça toute sa vie. « Alors, tu viens d’où, Alex ? » Oui, c’était un interrogatoire. Mercy ne savait rien de cette fille, elle ignorait même comment elle était arrivée au ranch. Elle ne voulait pas d’un élément perturbateur ici - même si elle ne doutait pas des compétences de Wyatt (bon si, quand même un peu, en fait). Pourquoi ne pas faire connaissance en papotant un peu ? Cela lui permettrait également de la jauger un peu. De l’aider à s’intégrer. Ou au contraire, d’estimer qu’elle n’avait pas sa place dans leur communauté. « Fais attention, redresse-toi un peu. Voilà, parfait... Comment tu es arrivée au ranch, sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex   Sam 17 Mar - 4:09

Pour une rare fois, Alexandra ne se sent pas très confiante perchée sur cette monture. Elle n'a jamais monté avant, mais elle sait tout de même que cela peut être très dangereux. Des mouvements rapides, violents de la part du cheval et elle peut se retrouver par terre, avec peut-être un ou des coups de sabots en prime. Elle apprend vite, arrive à se débrouiller toute seule sur bien des sujets, mais il est rare qu'il peut y avoir un tel contrecoup. Elle sait qu'elle n'a pas beaucoup de traits de caractère que l'on peut percevoir comme des qualités, sauf qu'elle a un respect pour ce qui peut lui faire du mal ou la tuer sans qu'elle ne puisse rien faire contre. Étrangement, elle n'a pas un tel respect pour tous les humains. Peut-être parce que Walker ne parle pas, cela doit vraiment aider. Bref, elle s'en sort mieux qu'elle ne le pensait, Mercy la complimente, elle prend même bien sa remarque à propos du troisième rendez-vous (qu'elle n'a jamais trop respecté). « Il faut être plus ouvert d'esprit. » fait-elle, se penchant vers le cheval. Elle ne tombe pas, mais elle se redresse, lentement. Elle ne se sent toujours pas très à l'aise sur cet animal. Cela manque de stabilité, même si elle sait faire de la bicyclette... bien qu'elle se dit que ce n'est pas la même chose non plus. elle n'est pas encore assez habituée pour pouvoir s'aventurer aussi loin.

Elle réussit une nouvelle fois à faire avancer Walker, suivant la blonde. Elle ne va pas aussi vite qu'elle, sauf qu'elle tient le rythme sans trop de mal. Le travail se met à commencer ensuite, sa position arrangée et d'autres instructions lui sont données. Elle fait ce qu'elle peut, elle n'est toujours pas tombée du cheval, ce qu'elle considère toujours comme un bon signe. « De Portland. » qu'elle répond à Mercy, espérant que le petit bavardage ne dure pas trop longtemps. Elle n'en est pas très fan. Elle a parcouru tout un chemin pour se retrouver jusqu'au Texas, mais il n'y avait pas grand-chose d'autre à faire. Se terrer chez elle ne servait à rien. Elles (sa feue coloc et elle) ont donc convenu de prendre la route et de voir où le chemin allait les mener. Elle a fait plusieurs maison d'accueil et centre de jeunes, elle n'est pas restée qu'à Portland, ni en Oregon. Elle y est retournée adulte, pour se rapprocher de ses parents même s'ils sont morts. L'un des rares signes de normalité niveau sentimentalité qu'elle a pu avoir. « Jenna m'a trouvée. » Elle n'est pas tombée sur le ranch par hsard. « J'étais à bout de force. » À bout de nerfs aussi. Elle s'est découvert des limites.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex   

Revenir en haut Aller en bas
 
I want to teach you a lesson in the worst kind of way {ft. alex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» English: Lesson 1
» Cole (+) Never a failure, always a lesson.
» La Nouvelle Recrue [Pv : Marshall D. Teach]
» Nou di ke se mantalite ki fè nou an reta. Eske se pa kilti nou pito?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: the kids' playground :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: