AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en janvier 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 intrigue générale (12/17) : panique à olympia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 968
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2044

MessageSujet: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mar 5 Déc - 17:41






Intrigue générale :

panique à Olympia

« le début de la fin. »

Les quelques survivants qui avaient accepté de se faire vacciner au mois de novembre par le groupe de scientifiques mené par Lazare, avaient été placé en observation à l'infirmerie d'Olympia. Aucun symptômes ne se déclarant chez eux, ils ont été autorisé à reprendre leurs activités journalières avec obligation de se présenter une fois par jour auprès de la station médicale.

Malheureusement, depuis hier, certains patients sont atteints de divers symptômes allant des vertiges aux vomissements, en passant par des tremblements et des toux douloureuses. Aujourd'hui, l'infirmerie d'Olympia est remplie des vaccinés et de leurs proches inquiets. Parmi les malades, on compte Ryan Havener (dont le vaccin a été administré à son insu par Alma Fields), plus pâle que jamais et dont la toux inquiète particulièrement. En effet, dans la dernière demie heure, l'ex jackal s'est mis à cracher du sang.

C'est la panique à Olympia. Entre les patients dont les symptômes varient et inquiètent, les proches à gérer et les habitants de la ville paniqués à l'idée qu'une nouvelle épidémie se propage... Peyton Yates et son équipe médicale, ont du pain sur la planche !


Déroulement de l'intrigue

Nous sommes au début du mois de décembre et le vaccin proposé par Lazare et ses hommes commencent à faire effet. Le problème ? Il n'a pas l'air de fonctionner... Au contraire, il rend plus malade qu'autre chose !

Comme toujours, afin de permettre une avancée rapide, veillez à ne pas dépasser les 400 mots grand maximum, pas d'ordre de passage, faites-vous plaisir.  Chaque poste compte comme un véritable rp dans l'activité du forum, alors lâchez-vous !

Le staff interviendra régulièrement avec le compte PNJ pour pimenter l'action, personne n'est jamais à l'abri.

Si vous mentionnez un personnage, joué ou non joué, inscrivez son pseudo entre les balises correspondante :
Citation :
Code:
<oly></oly>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 336
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 668

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mer 6 Déc - 19:38

Ryan n’avait aucune idée de comment c’était arrivé. Il s’était pas rendu pour aller voir ce putain de vaccins. Son intuition à conneries lui avait bien vite dit que cela ne servait à rien, et qu’au mieux,des potentiels abrutis éclairés allaient tester le truc pour lui. Il avait donc bien ri lorsque les premiers vaccinés revenus commençaient à montrer des signes de faiblesse. S’étaient fait avoir comme des bleus. Il ne comprit alors pas trop pourquoi ni comment il se mit à montrer des signes de vulnérabilité. Ca a commencé par ce qu’il pensait comme une petite grippe. Et puis il fumait beaucoup. Et puis il y a eu l”es vertiges et la fièvre. Et il n’eut pas d’autre choix que de se rendre à l’infirmerie. Actuellement, c’était probablement le cas le plus grave qu’il avait ce qui le rendait fou de rage. « Je comprends pas bordel, un vaccin c’pas contagieux, ça va passer j’vous dis... » il sentait son état s’aggraver mais sa situation étant déjà précaire, il préférait aller dans son appartement avec Adam et s’en remettre au petit bonheur la chance que de se laisser aux mains des habitants d’Olympia qui ne le portaient pas exactement encore tous dans leur coeur. Il voulut ajouter quelque chose mais il se mit à tousser très violemment et dans la paume de sa main, découvrit du sang. Il referma sa paume, ne souhaitant pas montrer à ses camarades la nouvelle gravité de sa situation. « Quelqu’un peut me dire qui m’a refilé cette merde et comment ? » La fièvre et le stress l’empêchaient de réfléchir, mais il se rappelait vaguement être passé à l’infirmerie il y a quelques jours pour soigner une égratignure, seulement; impossible de se rappeler qui l’avait pris en charge, car il c’était là le seul contact qu’il avait eu avec une aiguille depuis au moins 1 mois, donc le ou la coupable était à chercher de ce côté-là…
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 951
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1969

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 8 Déc - 23:02

L’idée d’un vaccin. Si, Peyton s’en était peut-être réjouie au départ, bien qu’elle se soit toujours montrée méfiante, elle n’avait jamais réalisé le concret derrière les rumeurs circulant à propos du fameux Lazare. Dès les premiers symptômes incommodants les vaccinés rentrés au bercail, elle n’a pas vraiment hésité, déclarant une quarantaine au sein de l’infirmerie, confinant les survivants s’étant dévoués. Elle ne peut s’empêcher de les trouver fous, insensés, à moins qu'ils ne soient tout simplement courageux, mais de toute façon qui est-elle pour leur lancer la pierre ?  Après tout, la science exige la plupart du temps des sacrifices. Ils ont fait leur choix en se portant volontaire pour la vaccination, personne n’a forcé la main à personne. Par contre, celui qui n’a fait aucun choix, pas de son plein gré, c’est Ryan Havener. Alors, forcément, ça inquiète. Les bruits de couloirs n’ont pas tardé à parvenir à ses oreilles. Havener aurait développé des symptômes ? Un vaccin contagieux ? ça n’a pas de sens, aucun. Alors, il ne reste qu’une solution : trouver un coupable. La plupart de ses médecins et chirurgiens s’étant rendu au point de rencontre de Lazare, la liste compte neuf coupables, excluant Elanor et Iris n’ayant pas fait le chemin jusqu’à Austin. Pour autant, elle a déjà sa petite idée concernant l’identité du coupable : Alma. Si, cette dernière est bel et bien en cause, elle n’aura d’autres choix que de la couvrir. Tout d’abord parce qu’on ne dégage pas un chirurgien trauma comme ça, ensuite parce qu’elle est son amie et alliée. Malheureusement, cette dernière la met en position délicate et elle se verra dans l’obligation de faire taire Ryan, de marchander avec afin d'éviter une polémique. Encore faut-il qu’il lui donne le nom d’Alma.
Elle s’avance dans l’infirmerie, jetant quelques regards compatissant par ci par là, rejoignant Ryan sans attendre. Comment ? Bonne question. Est-il seulement possible de se procurer le vaccin ? « Depuis quand est-ce que tu as des symptômes ? » Ni bonjour, ni merde, directement à l’essentiel. « Ta dernière visite à l’infirmerie remonte à quand ? » La question clef ou du moins, l’une des questions clefs. « On t’as injecté quelque chose ? Une prise de sang ? » Elle espère encore qu’un non viendra ponctuer sa question.

● ● ● ● ●

❝ tu n'y vois que dalle. ❞ à pas de velours, je viens vers toi. l'amour, la rage, la belle affaire, c'est à l'état sauvage que je te préfère. regarde mes ongles, comme ils sont bien plus beaux plantés dans ta chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 633
survit depuis le : 04/11/2016
capsules de troc : 1183

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Sam 9 Déc - 12:19

Lorsque la rumeur d'un éventuel vaccin s'était propagée dans la ville, les oreilles d'Elanor avait traîné ici et là. Elle obtenait la plupart de ses informations directement de sa sœur, ou grâce à l'infirmerie. Curieuse, elle se tenait informait surtout d'un point de vue scientifique, espérant sincèrement que la rumeur disait vrai et qu'enfin le cauchemar s'arrêterait. Incapable de se rendre à Austin, par peur surtout, et parce qu'Avalon ne l'autoriserait jamais, elle était restée en ville, attendant le retour des survivants. Non seulement le vaccin existé mais en plus certains avaient osé se le faire injecter ! Inquiète, Elanor avait quitté sa maison pour se rendre à l'infirmerie qu'elle n'avait pratiquement plus quitter depuis, surtout après que la quarantaine ait été prononcé par Peyton. Inquiète, non seulement pour ses patients, ses amis en ville, mais aussi pour Beckett qui, lui avait-on dit, s'était lui aussi injecté le produit. Elle aurait voulu aller jusqu'au Ranch, s'assurer qu'il allait bien, lui assurer aussi, qu'elle était là pour lui. Mais Olympia avait besoin d'elle. Alors elle chasse de son esprit le visage de Beckett et se concentre sur sa tâche. Aujourd'hui, en plus des patients vaccinés déjà connus, Ryan Havener, l'ex jackal, s'est joint au flot de malades. Elle s'était fait violence pour l'approcher, l'examiner. Elle ne dit rien parce qu'elle n'a aucune réponse pour lui. Elle ne comprend pas. Elle n'ose pas ouvrir la bouche pour lui dire que, peut-être, il y a une autre explication. Que peut-être il a été mordu ou griffé sans s'en rendre compte. Que peut-être il a contracté une autre maladie bizarre. Elle est soulagée de voir Peyton entrer et s'approcher d'eux, s'adressant directement à Ryan. Elle garde le silence, regardant Ryan, cherchant une explication. « Il est plus mal en point que les autres. » Voilà qu'elle se risque à dire quelque chose de sa petite voix mal assurée.

● ● ● ● ●

❝ you and me against the world. ❞ i know it looks bad. we’ve all been through hell and worse, but at least we found each other. i wasn’t sure, i really wasn’t. but we did. we’re together. we keep it that way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 309
survit depuis le : 10/11/2016
capsules de troc : 539

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mer 13 Déc - 18:27

Iris s’était réveillée avec des ballonnements. Rien de bien méchant, vu son état actuel ; elle était après tout enceinte. Ce qui l’inquiétait plus, c’était le fait qu’Hannibal soit lui aussi dans le même état qu’elle. Elle voulait bien qu’il la soutienne et prenne un petit bidou, mais qu’il se mette lui aussi à avoir envie de vomir, c’était autre chose. Légèrement inquiète – déformation professionnelle, dira-t-on – elle décida de l’emmener à l’infirmerie. D’autant plus qu’ils s’étaient fait vacciner peu de temps auparavant, et malgré plusieurs jours d’observations ne donnant rien de mauvais, elle préférait s’assurer que tout allait vraiment bien. Elle s’était après tout fait vacciner elle aussi.

La jeune femme traîna donc son homme, retrouvé depuis peu et qu’elle ne voulait pas perdre, jusqu’à l’infirmerie, où elle fut stupéfaite de voir qu’ils n’étaient apparemment pas les seuls à se sentir mal. Ça ne sentait pas bon, pas bon du tout, et lorsqu’elle rentre, son regard accroche Peyton et Elanor entre tous les autres. Et Ryan, aussi, qui a une mine bien plus terrible que les autres patients. L’infirmière en congé – mais pas trop – pâlit légèrement en s’approchant ; « Hannibal ne se sent pas très bien... Moi non plus, mais j’ai l’habitude, ces derniers temps. » Elle voulait vraiment croire que ses propres nausées étaient bel et bien uniquement dû à sa grossesse. « Qu’est-ce qu’il se passe ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 218
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 397

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 14 Déc - 11:01

C’était la curiosité et non l’espoir qui l’avait poussé à se joindre à l’expédition pour Austin. Le vaccin, ça faisait longtemps qu’elle n’y croyait plus. Elle avait regardé Kathy monter vers l’estrade de sa démarche mal assurée, elle avait vu le liquide vert de la seringue disparaître dans ses veines, puis disparaître dans les veines de Billie, Beckett et des quelques volontaires assez fou pour tenter le diable. L’espace d’un instant, malgré elle, l’espoir était réapparu en même temps que le sourire de la jeune femme, avant qu’elle ne s’écroule au sol, morte. Depuis, l’inquiétude la rongeait et ne la quittait plus. Elle attendait un signe, quelque chose qui annoncerait le pire. Et ça en avait mis du temps, mais depuis la veille, Olympia était en effervescence, et les vaccinés de nouveau coincés à l’infirmerie. Elle avait fini par s’y rendre elle aussi, voir de quoi il retournait et puis voir comment allait sa sœur au milieu de tout ça. C’est une odeur de vomit, mêlé à celle du sang et des médicaments qui l’accueillit et la fit grimacer, suivit par la douce voix d’un Ryan mécontent depuis un coin de la pièce. Peyton était déjà là, noyant de questions le malade. « On est sûr que c’est un vaccin au moins qu’ils nous ont refilés ? » Elle préférait ne pas le dire à voix haute, mais ce n’était peut-être pas une solution à l'épidémie que Lazare et ses disciples leur avaient offert sur un plateau d'argent, mais un moyen d’en finir avec les survivants. Ça n’avait aucun sens pour elle mais comment expliquer les symptômes de Ryan ? Si c’était le cas, ils étaient tous en danger, Elanor et le reste des soigneurs peut-être plus encore que les autres. Est-ce que Billie était dans le même état à la mine ? Et Beckett ? Même si elle ne le portait pas dans son cœur, elle ne le détestait pas suffisamment pour vouloir sa mort. Une seule chose était sûre, elle ne quitterait pas l’endroit tant qu’elle ne serait pas fixée sur la nature du vaccin, à moins qu’on ne la fasse sortir de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 968
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2044

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 14 Déc - 19:57





Intrigue générale ;


panique à Olympia.

« le début de la fin. »
Le vaccin, tout le monde n'a que ce mot à la bouche. Clef de la guérison ou arnaque foireuse ? La deuxième option semble pour l'instant primer. L'infirmerie regorge de malades aux symptômes divers et variés. Chaque patient est unique, personne ne semble assimiler et réagir à la vaccination de la même façon. C'est surement ce qui est le plus effrayant dans l'équation. La santé de beaucoup de survivants se détériorent au fil du temps et ce n'est que le commencement.

(+) Le mystère est total - ou pas vraiment - concernant l'état de santé de Ryan Havener, probablement victime d'un vaccination forcée et donc non-souhaitée. La conversation afin d'élucider le mystère autour de sa petite personne est cependant abrégée alors qu'il vacille en arrière, le corps soudainement secoué de spasmes. Convulsions.

(+) Dans un même temps, Iris Monroe franchit le seuil de l'infirmerie, la mine pâle et inquiète. Personne ne se doutait que cette dernière puisse avoir eu l'idée saugrenue de se porter volontaire pour la vaccination publique. Le fait qu'elle soit enceinte inquiète, que va-t-il advenir du bébé ? La question reste en suspens alors qu'elle perd connaissance au beau milieu de l'infirmerie.

(+) Médecin ou non, toute aide est la bienvenue afin d'aider au mieux les malades qui semblent tous entrer au même moment dans un stade alarmant de la maladie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 102
survit depuis le : 12/12/2017
capsules de troc : 380

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 15 Déc - 3:11

Connerie. C'était le mot qui raisonnait dans ta tête alors que tu avais traversé une bonne partie de la ville pour rejoindre l'infirmerie. Les murmures et les regards inquiets avaient vite attiré ton attention, puis on t'avait expliqué que de nombreuses personnes étaient tombés malades. Toi, tout ce que tu y voyais c'était que le "refuge" qu'on vous avait offert était en fait une douce illusion. Vous aviez débarqué depuis même pas deux semaines que tout semblait déjà compromis. Tu voulais savoir ou comprendre. A vrai dire, tu savais même pas ce que tu allais demander. À tes yeux, c'était comme si on te devait des explications, car si tu avais longtemps évité la communauté tu te refusais de tomber dans une situation qui pouvait mettre en danger tes protégés ou même toi. « Est-ce que quelqu'un peu...» tu te tus en entrant dans les lieux, restant au pas de la porte comme un enfant peureux, l'agitation et l'inquiétude n'était que trop palpable. Si bien que cela te coupa dans ton élan et te fit te remettre en question. Tu t'étais pris pour qui pour venir demander quoique se soit, déjà ? Tu n'étais qu'une nouvelle tête après tout. Mais tes oreilles avaient su capter un mot qui revenant sans cesse. T'approchant d'Avalon « C'est quoi cette histoire de vaccin ? » lâchas-tu comme pour toi-même, tu voulais juste comprendre ce qui se passait. Idiot perdu dans un monde qui n'avait déjà plus de sens.
Et sans réfléchir tu te précipitas vers Iris, lorsque tu remarquas qu'elle perdait l'équilibre. Tu avais peut-être l'espoir d'être assez rapide pour la rattraper, mais ce ne fut pas le cas. Tu ne fis que tomber avec elle, amortissant le choc pour elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 309
survit depuis le : 10/11/2016
capsules de troc : 539

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 15 Déc - 12:19

Iris avait débarqué un peu précipitamment, entraînant son homme apparemment malade avec elle, dans l’infirmerie. Quelle ne fût pas sa stupeur et son inquiétude en y voyant toutes ces personnes déjà présentes. Etaitent-elles toutes là à cause du vaccin ? La jeune femme ne savait déjà plus qui, comme elle et Hannibal, avait accepté le contenu de cette seringue. Elle avait sans doute été trop naïve, mais c’était malheureusement dans sa nature : elle avait voulu croire à ce vaccin, peut-être au détriment de sa propre vie et de celle de son enfant. Ô que n’avait-elle été trop égoïste -ou le contraire. Qu’une infirmière se dévoue et prenne le vaccin lui semblait important : forcer qui que ce soit, absolument pas. Ca avait été son choix, peut-être le mauvais ; ou peut-être le bon.

La jeune Olympienne ne savait pas si c’était sa soudaine montée de stresse ou « autre chose » qui faisait soudainement tourner sa tête, mais son regard fébrile parcourait les personnes présentes. Peyton, Ryan, Elanor et même l’arrivée d’Avalon… Leurs lèvres qui bougeaient, peut-être pour lui répondre, mais les paroles étaient graves, lointaines, bien trop étouffées par un silence accablant pour qu’elle n’en comprenne le moindre mots. « Je... » Elle leva son regard vers Hannibal, aperçu Casper tel un fantôme arriver à l’infirmerie tandis que sa vision se trouble, et finalement, elle sombre.

Iris sent ses jambes céder sous elle sans qu’elle ne puisse rien y faire, sans pouvoir lutter, pensant à l’enfant grandissant dans son ventre avec une frustration totale, mais la conscience s’éloigne peu à peu d’elle tandis que quelqu’un la rattrape, tombe avec elle, amorti sa chute : mais Iris n’est déjà plus qu’un poids mort ayant perdu connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 336
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 668

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 15 Déc - 13:47

Peyton lui pose pas mal de questions. Au moins, elle semble se soucier de lui. Il aimerait que Willa soit là, mais bon, gauche comme elle est, elle serait capable de glisser sur du vomi et s’ouvrir le crâne donc vaut mieux limite qu’elle ne soit pas présente. Ryan tente de rassembler ses souvenirs malgré la fièvre aiguë et les maux de têtes, sans parler de ses tremblements. Son égratignure devait remonter à ¾ jours, après avoir ramené des vivres et s’être blessé légèrement en raid. Il se rappelle vaguement qu’Iris était là ce jour-là à l’infirmerie, mais ce n’était pas elle qui s’était occupée de lui, mais quelqu’un d’autre. Les remarques un peu alarmistes de Elanor et Avalon n’aidaient pas à sa concentration. Il voyait dans ses souvenirs une crinière blonde sans pouvoir poser un visage ou un nom sur cette chevelure blonde. « On m’a soigné oui et on a peut-être dû m’injecter un peu de la morphine pour faire des points de suture… ou pour la douleur je ne sais plus... elle s’appelaitA... » il n’eut pas le temps d’en dire plus, il se sentit partir en arrière, raide comme un piquet, et sentit son cerveau tout entier le lâcher, incontrôlable, pour partir dans des convulsions. S’il était encore inconscient, il ne pouvait pas se contrôler, ni s’empêcher de s’arrêter de trembler. Etait-ce la fin ? Il accrocha la main d’un(e) olympien(ne) à son chevet, impossible de savoir lequel/laquelle, comme pour avoir un dernier contact humain auquel se raccrocher si cela devait être la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 1282
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1762

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 15 Déc - 19:12

Il était parti à Austin pour être sûr, pour avoir une certitude à ramener à ses compagnons à défaut d’une bonne nouvelle. Il revenait avec des olympiens à demi-mort. La vaccination de Billie l’avait inquiété, mais il comprenait par où passait la jeune femme, malgré l’impact que cela avait eu sur lui. Voir des Olympiens… voir Iris,Hannibal … c’était autre chose. Et cela n’allait vraiment pas de paire avec son désir égoïste et non-assumé de voir ces conneries de vaccin se révéler être du vent.
Il était parti à l’extérieur lorsque les vaccinés étaient sortis d’observation, autorisés à repartir sur leurs deux jambes puisque rien ne se passait, et la boule au ventre de Bass s’était lentement dissolue dans les kilomètres avalés à la recherche de quelque chose ou de quelqu’un aux alentours d’Olympia. Sauf que les visages défaits lui apprirent ce qu’il ne voulait pas savoir, pas croire – les vaccinés étaient de retosur à l’infirmerie, en mauvais état. Le recruteur blond traversa en courant les rues d’Olympia jusqu’à la petite demeure, pour rejoindre les autres. Il s’avança lentement entre les premiers malades, muet, frôlant presque les murs, stupéfait parce qu’il voyait. Il s’avance vers Peyton , mais attend humblement à quelques distances tandis qu’elle interroge Ryan. Bass fronce les sourcils , enserrant ses bras de ses mains, comme s’il avait froid. Il se mordillait l’intérieur de la joue, attendant de pouvoir demander comment il pouvait être utile, et commençait à sérieusement envisager l’option serpillère et seau à vomi lorsque Ryan… bascula. Bass le rattrapa dans les épaules, s’écroulant au sol avec lui, pour le laisser s’agiter désordonné, limitant sa chute. D’un coup de pied, il écarta une chaise qui se trouvait trop près du groupe, mais resta immobile, statufié, à observer les traits et le corps de Ryan convulsant. Se laissant brouiller la main sans rien d’autre qu’une expression inquiète sur les traits – il n’avait pas beaucoup d’amitié pour lui, mais Malini lui devait la vie, et il était bon gré malgré un olympien. Aucun des leurs ne devrait subir ça. Bass releva les yeux, à la recherche d’Elanor ou Iris, appel au secours muet dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 521
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 800

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 15 Déc - 22:50

Elle n’avait jamais été du genre à aider les gens volontairement. Pourtant, depuis la vieille, elle aidait à l’infirmerie. Qui l’aurait cru ? Mina, prête à aider ? Non, vous ne rêvez pas. La soudaine affluence de malades avait nécessité des mains. Elle n’avait pas besoin de connaissances médicales pour tenir un seau sous le nez d’un malade tandis qu’il vomissait le contenu de son estomac. Ou passer un chiffon humide sur le front d’une femme afin d’apaiser sa fièvre. Elle avait accepté le job pour Iris. Elle lui devait bien ça. La jeune femme avait passé des semaines au chevet de Mina après l’attaque des Jackals. C’était un bon moyen de payer sa dette. D’un œil distrait, elle avait vu Peyton entrer dans l’infirmerie tandis qu’elle donnait à boire à un malade. Elle trouvait ça vachement con, de s’être fait injecter un truc sans même savoir de quoi il s’agissait. Un vaccin ? Pfff, une arnaque, oui !  Elle n’était pas aussi compatissante que ses camarades. Certains dans cette pièce méritaient clairement de crever. Tandis qu’elle aurait donné n’importe quoi pour en sauver d’autre. Le bruit d’une chute violente détourna son attention, tandis que son regard captait une Iris inconsciente et aussi molle qu’une poupée de chiffon, dont la chute semblait avoir été amortie par Casper. Aussitôt, Mina se précipita en poussant un cri d’alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 218
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 397

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Sam 16 Déc - 13:20

Elle n’était apparemment pas la seule à la recherche de réponse ou à vouloir proposer son aide. L’infirmerie se remplit peu à peu de nouveaux arrivants alors qu’attentive, elle écouta les réponses de Ryan. Peyton ne pensait quand même pas que quelqu’un avait pu lui injecter le vaccin ? Pas le temps de poser la question à voix haute. En quelques secondes, la situation se dégrada dans la panique générale. Du coin de l’œil, elle vit une silhouette s’effondrer au sol, maladroitement retenu par ce qui se révéla être Casper. Devant elle, Ryan bascula dans les bras de Bass qui tomba au sol avec lui. Avalon mit quelques secondes à réaliser ce qu’il se passait, Iris au sol d’un côté, inconsciente, Ryan secoué de violentes convulsions et les yeux révulsés de l’autre. Elle laissa la jeune infirmière au soin du reste des olympiens, préférant se concentrer sur ce qu’elle savait gérer.  Ses anciens réflexes prirent rapidement le dessus et elle se rua au côté de Bass pour tourner Ryan sur le côté, la bouche ouverte au cas où il vomirait. Les gestes sûrs, elle le maintint au sol du mieux qu’elle pouvait en attendant que ses convulsions cessent. Ce n’était pas la première fois qu’elle vivait ça, oh non, loin de là. Elle avait perdu le compte du nombre de fois où elle avait dû appliquer ces mêmes gestes sur un junkie qui avait un peu trop forcé sur la poudre, du moins lorsqu’elle n’était pas elle-même en train de planer sous l’effet de la drogue. Mais à cet instant, ce n’était les fantômes de sa vie passée qu’elle revit mais Kathy, la jeune femme de la vaccination publique, morte, les yeux et la bouche grands ouverts après un dernier soubresaut. Elle leva la tête pour lancer un regard circulaire sur l’infirmerie. Elle n’était peut-être que la première d’une longue liste de victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 633
survit depuis le : 04/11/2016
capsules de troc : 1183

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Lun 18 Déc - 17:59

Aussi inquiète soit-elle, Elanor ne peut pas le montrer. Elle n'est pas en danger, rien chez elle ne cloche tandis qu'autour d'elle les malades agonisent, pris d'un mal incompréhensible et inquiétant. Elle ne comprend pas. Sourcils froncés, elle regarde Ryan s'exciter, qui cherche à tout prix une réponse à sa maladie. Elle est presque sûr que ce vaccin est contagieux. Que les vomissements à répétitions, les éclaboussures de sang et autres joyeusetés, ont trouvé un chemin vers le système immunitaire de Ryan. C'est la seule explication logique pour la jeune infirmière qui repousse ses inquiétudes, tente de garder son calme. La présence d'Avalon a le mérite de l'ancrer dans la réalité, de la garder sur pieds. Elle lui sourit, cherchant autant à rassurer son aînée qu'elle-même. Aucun signe d'angoisse ou de crise. C'est bon signe. En revanche, c'est Ryan qui crise et qui convulse à côté d'un Bass qui n'a pas le choix et se retrouve collé à lui, main accroché dans celle de l'ancien jackal. Elanor s'élance, s'agenouille à côté d'eux et tente de le maintenir au sol, espérant qu'il ontinue de respirer et surtout qu'il ne se blesse pas. « Aidez-moi à le maintenir ! » Crie-t-elle, plus fort qu'elle ne le voulait, regardant Iris perdre l'équilibre de l'autre côté, se vautrer sur le sol. Elle sent ses propres forces la quitter, trop faible pour maintenir la masse qu'est Ryan. Elle remercie sa sœur de réagir, d'avoir les bons gestes. A bout de forces, la petite blonde expire, les mains tremblantes elle lâche Ryan.

● ● ● ● ●

❝ you and me against the world. ❞ i know it looks bad. we’ve all been through hell and worse, but at least we found each other. i wasn’t sure, i really wasn’t. but we did. we’re together. we keep it that way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 968
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2044

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 21 Déc - 18:52





Intrigue générale ;


panique à Olympia.

« le début de la fin. »
Le vaccin, tout le monde n'a que ce mot à la bouche. Clef de la guérison ou arnaque foireuse ? La deuxième option semble pour l'instant primer. L'infirmerie regorge de malades aux symptômes divers et variés. Chaque patient est unique, personne ne semble assimiler et réagir à la vaccination de la même façon. C'est surement ce qui est le plus effrayant dans l'équation. La santé de beaucoup de survivants se détériorent au fil du temps et ce n'est que le commencement.

(+) La crise de Ryan passe lentement et le laisse vide de toute énergie. Il reste au sol, incapable de parler. Frustration ultime pour l'ancien jackal. Il est pris d'une toux violente. On cherche encore à savoir qui lui a injecté le vaccin.

(+) L'état de santé d'Iris inquiète tout particulièrement et l'attention se tourne vers elle. Installée dans un lit, on lui fait subit une batterie d'examens.

(+) Quelques lits plus loin, un patient convulse et meurt dans la minute qui suit. Ses symptômes ressemblent étrangement à ceux de Ryan qui convulsait quelques minutes plus tôt...

(+) Médecin ou non, toute aide est la bienvenue afin d'aider au mieux les malades qui semblent tous entrer au même moment dans un stade alarmant de la maladie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 521
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 800

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Sam 23 Déc - 21:33

D’abord, Mina avait aidé à installer Iris dans un lit, dégageant ses cheveux de son visage devenu bien trop pâle. Elle regardait son ventre arrondi avec inquiétude, comme si un bébé mutant zombie allait en sortir - Alien style. Elle regarde l’espèce de médecin situé de l’autre côté du lit et qui commence déjà à ausculter son amie. « Qu’est-ce qu’elle a ? QU’EST-CE QU’ELLE A, BORDEL ? » Question de merde, on est d’accord. Mais on s’en fout. Elle panique, okay ? Rapidement, on lui intime de reculer. Elle refuse. Elle n’est plus vraiment logique, ne pense qu’à sa pote qui est peut-être en train de mourir. Entre ses doigts, elle sert un peu trop fort la main d’Iris, toujours inconsciente. Elle s’y accroche, comme à une bouée. Peut-être que si elle la lâche, Iris va mourir. Alors elle ne lâchera pas. On tente de lui faire lâcher prise mais que dalle, elle tient bon. Elle sent un bras autour de sa taille, elle se sent soulevée dans les airs, ses jambes battent dans le vide, elle lâche un cri de surprise puis un juron, se débat comme une furie en insultant les mamans du monde entier.

PS : celui/celle qui veut s'incruster/prendre un coup/être aimé de Mina, libre à vous !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 1282
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1762

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mar 26 Déc - 0:02

Bass aide Avalon à pivoter le corps de Ryan sur le côté, suivant ses gestes sans un mot. Plus pâle qu’à l’accoutumé, les yeux un peu trop brillants – comme Avalon, il avait eu, une vie auparavant, de voir des camés en crise, la bave aux lèvres, et le corps agité de soubresaut. La seule différence était qu’à l’époque, il détournait les yeux et claquait la porte derrière lui, dealeur, non consommateur, les jugeant alors qu’il était aussi minable. Maintenant il a peut-être les dents serrées, les mâchoires crispées, mais il agit sans même y penser, maintenant Ryan, les traits tirés, obéissant aux Barnes comme une marionnette, elles les cerveaux, lui les muscles.
Le visage de Bass perd toutes ses couleurs. Aussi exsangue que les malades lorsqu’il voit Iris inconsciente, qui ne se réveille pas. A la place de la folie furieuse, protectrice de Mina, il sent au contraire ses forces lui manquer un moment – mais il est déjà au sol. Qu’est-ce qu’elle a ? Un putain de vaccin qu’elle s’est administrée comme la brave fille qu’elle est, quand Bass avait le dos tourné. Il se mord l’intérieur de la joue et sent le goût du sang plein dans sa bouche lorsqu’il se coupe un peu plus en se relevant trop brusquement – il laisse à Avalon le soin d’empêcher la tête de Ryan d’heurter le sol trop violemment.
Casper et d’autres tentent de calmer Mina, de lui faire lâcher Iris et Bass les écarte, poussant presque la fragile carcasse du nouvel olympien., totalement aveugle à ce qui se passe, à sa gentillesse envers Iris. Il passe son bras autour de la taille de Mina, et la soulève du sol sans plus de cérémonies. Avec sa force et sa taille, la jeune femme n’est qu’un poids plume – il l’avait bien soutenue, une jambe ensanglantée, il y a un an. Maintenant, il l’enserre entre ses bras, dans l'étau solide de ses bras, les refermant autour d’elle comme une camisole et la presse contre son torse reculant de quelques pas vacillants. Il regarde Iris, pas Mina. Imperméable aux coups, aux cris, aux insultes, il encaisse sans autre chose qu’un grognement sourd lorsque Mina tente de le griffer ou de le mordre, les yeux vitrifiés par des larmes qui ne couleront plus. Pas Iris. S’il vous plaît.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 336
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 668

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 28 Déc - 13:50

Ses membres sont incontrôlables. Il a l’impression qu’on l’électrocute. De partout. Il finit par sentir la main de Bass lui rendre sa poignée de main et même le contenir de son corps robuste. Peut-être que la pression des muscles de Bass sur son corps et les gestes d’Avalon et Elanor finissent par le calmer, peut-être que la fin est proche, il n’en sait rien à ce stade. Toujours est-il que lorsque Bass le lâche, il sent le néant. Il a l’impression d’être paralysé. Incapable de bouger même un doigt. Ses yeux peuvent bouger, mais le reste ne suit pas. Il voit le regard de Bass et des soeurs Barnes posés sur lui avant que Bass ne s’éloigne. Il veut parler. Alma. Son visage et son nom lui sont apparus lorsqu'il a frôlé la mort. Il a le nom de la traîtresse. Il ne sait pas si elle est présente dans l’infirmerie et malgré toute la rage qui l’anime, il est incapable de prononcer deux syllabes à la suite. Ses lèvres ne suivent pas. « A… A… Al...A... » Alma. Butez-là. Qu’elle me donne un truc pour me guérir. Il n’a pas le temps de se concentrer pour essayer de s’exprimer. La seule chose qui finit par revenir dans son organisme, c’est une toux violente dont il a l’impression qu’elle va littéralement casser son dos ou son torse en deux. Il a chaud partout. En dehors et dans son corps. Il lève une main fébrile. « Eau.. Eau... » une syllabe c’est bon, il peut faire, donc pour le moment, autant essayer de se sauver la vie. La saloperie de blonde viendra après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 968
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2044

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 4 Jan - 19:44





Intrigue générale ;


panique à Olympia.

« le début de la fin. »
Il est désormais clair que ce vaccin n'a rien de miraculeux. Arnaque foireuse, ses effets secondaires sont dévastateurs et menacent la vie des survivants vaccinés. Peut-être même celle des soigneurs ? Chaque patient est unique, personne ne réagit à la vaccination de la même façon. Pire, personne ne sait comment guérir les malades. Les survivants perdent finalement tout contrôle sur la situation.

(+) Ryan Havener ne parvient pas totalement à se calmer, néanmoins, il parvient enfin à aligner deux mots et à pointer du doigt la (soit disant) personne responsable de son malheur : Alma Fields. En pleine crise de fièvre, il a beau faire tous les efforts du monde, personne ne croit à son histoire. Et puis Ryan étant Ryan, les habitants d'Olympia ont déjà appris à ne plus trop l'écouter.

(+) L'état de santé d'Iris se dégrade considérablement. Son pronostic vitale n'est pas directement engagé, néanmoins la jeune femme sombre dans le coma. C'est surtout l'état de santé de son bébé qui inquiète et qui est a surveillé.

(+) La crise de Mina Lightwood fait paniquer d'autres patients. Difficile pour Bass Ferguson de la maitriser seul. Si Mina ne se calme pas rapidement, la panique va se propager et faire plus de dégâts. On remarque déjà quelques patients hors de leurs lits, tentant une échappée.

(+) Dans la salle arrière, on entrepose les morts. Alma Fields dirige les opérations en veillant à ce qu'aucune des victimes ne soient tuées avant sa transformation.

(+) Médecin ou non, toute aide est la bienvenue afin d'aider au mieux les malades dont l'état de santé ne s'améliore guère... Sans parler d'une possible crise de panique généralisée par des patients apeurés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 336
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 668

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mar 9 Jan - 19:39

Ryan sentit peu à peu l’usage de ses cordes vocales lui revenir. Il l’avait vue passer. La Traîtresse. Le pendant féminin de Judas. Il avait vu passer la crinière blonde d’Alma pour aller dans la salle arrière et trente secondes après qu’elle ait disparu de son champ de vision, il put enfin crier. « ALMA ! C’est… elle !  » il pointa du doigt dans la direction de la blonde déjà partie dans l’arrière-boutique. Elle l’avait sûrement entendu, mais faisait la sourde oreille. Ryan déglutit difficilement avant de continuer de façon moins haché : « Elle m’a soigné la dernière fois… c’est elle.. qui m’a donné le vaccin… j’en suis sûr.  » Il en était certain car il avait bien le souvenir de son visage et de ses mains avec une seringue sur son bras. Ce qu’il ne comprenait pas en revanche, c’est pourquoi elle aurait fait ça. Ils ne se connaissaient pas. Aux dernières nouvelles, il ne l’avait jamais importuné. Il avait vaguement entendu dire qu’elle était proche des soeurs Yates mais puisqu’il était en bons termes avec les deux, elle n’avait donc aucune raison de lui en vouloir. Réfléchir lui donnait mal à la tête. Lui donnait chaud. Très chaud. Il se sentit soudain bouillant et éponga la sueur de son front avec la paume de sa main elle-même moite. Ses yeux fébriles voyaient bien la circonspection des gens qui tentaient d’écouter ses propos détachés. « J’suis pas fou j’vous jure c’est elle... » il tentait de se lever du sol où il s’était écroulé sur Bass, s’aidant en posant sa main sur une chaise à côté de lui. Mollement, il parvint à se hisser sur ses jambes et tentait d’avancer vers la salle arrière. « Alma ! Viens ici ! Viens leur dire la vérité ! Connasse ! » Il marche difficilement vers la salle arrière, prêt à en découdre avec la principale fautive de sa mort probable. Autant qu’elle crève avec lui dans ce cas-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 521
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 800

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Jeu 11 Jan - 22:08

L’agitation de l’autre côté de l’infirmerie met fin à sa petite crise, faisant éclater la bulle de panique par laquelle elle s’était laissé aspirer. Ces bras qui l’enserrent lui servent d’ancre pour reprendre pied dans une réalité au bord de l’explosion. La rage la quitte alors, ne laissant place qu’à la tristesse et la peur. Elle cesse enfin de se débattre, s’affale comme une poupée de chiffons dans l’étreinte de Bass. Ses doigts s’enfoncent dans la chair de son ami, tandis qu’elle s’accroche à lui pour ne pas se ruer vers Iris. Elle est tiraillée entre se précipiter au chevet de son amie et sortir de l’infirmerie en claquant la porte. Mais aucune des deux options n’arrivait à sauver Iris. Elle se sent inutile. Elle ignore que l’infirmière s’est injectée elle-même ce vaccin mystérieux. Est-ce que le contenu de la seringue est contagieux ? Est-ce qu’ils pourraient faire face à une nouvelle épidémie ? Elle voudrait poser la question à un médecin mais ça ne ferait qu’attiser la panique qui règne déjà à l’infirmerie. Alors, elle fait signe à Bass qu’elle s’est calmée (lolnon) et qu’il peut la déposer au sol. Elle a besoin de prendre l’air. Ou de caser quelque chose. Ou quelqu’un. A peine un pied posé au sol qu’elle se tourne vers le barbu. « Qu’est-ce que vous avez foutu ? Qu’est-ce qu’ils lui ont fait ? », demande-t-elle en grinçant des dents pour ne pas lui hurler dessus. Elle sait qu’il sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 1282
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1762

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 12 Jan - 23:42

Le temps passe goutte à goutte, distendu et Bass se distinctement les secondes qui lui passent dessus comme un train lancé à pleine vitesse qui fait des allers et retours, ou un fer repassé qui s’énervent contre un pli dans le tissu. Le pli, le cadavre de rat sur la voie ferrée, c’est Bass, qui s’accroche à Mina, dont le regard s’accroche à Iris inanimée et qui pâlit jusqu’à ressembler à un drap blanc comme deux gouttes d’eux. Il sent Mina se débattre contre lui, alors qu’il se force à reculer, pour laisser passer les aides-soignants. Mais il la sent à peine, occupé mille scénarios catastrophes. Lorsque Mina s’apaise enfin, le barbu la relâche lentement, la laissant se reposer au sol, mais pas s’éloigner – comme s’il avait l’impression que la jeune femme n’attendait qu’un moment d’inattendu pour sauter sur Iris à nouveau. Plutôt plausible.
Il arrête de regarder l’inconsciente pendant une demi seconde pour poser les yeux sur Mina – le regard confus, perdu et légèrement effrayé le rajeunit de dix ans, sied mal à sa carrure, et il secoue la tête, droite, gauche. « - Ne me demande pas à moi.. » Il n’est pas médecin, il ne comprends rien de plus qu’elle, il a aussi peur qu’elle, les mains moites mais prêtes à la saisir à nouveau. Il la lâche pour se frotter la nuque et soupirer. « - Elle est vaccinée, ils le sont tous, putain de merde… » Est-ce qu’il compte hurler sur Hannibal pour son idée à la con ? Oui. Il secoue la tête à nouveau, niant la possibilité possibilité que sa protégée soit en train de mourir, avec son enfant, alors que la douleur martyrise sa propre poitrine. Non. Il se force à regarder ailleurs, à temps pour oivr Bass fronce les sourcils, en voyant Ryan échapper à la surveillance de Peyton et compagnie… il n’était pas censé faire ça, il était censé agoniser à cause de ses conneries, dans un sens où un autre et Bass s’entend gueuler « - Ryan ! » avant d’y penser pour de bon, l’avertissement de Casey résonnant clair dans son crâne, soudain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 218
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 397

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Mer 17 Jan - 16:55

Bass lâche prise et disparaît du champ de vision d’Avalon, la laissant seule face aux soubresauts de Ryan qui n’en finissent pas. Maîtresse de ses émotions, elle reste d’un calme surprenant alors qu’Elanor lâche prise elle-aussi. Les cris de Mina résonnent dans l’infirmerie mais elle ne détourne pas les yeux du malade, elle n’est de toute façon pas de taille face à la colère de la brune. Enfin, les convulsions cessent, tous ses muscles se relâchent et elle libère Ryan de sa prise pour le laisser respirer alors qu’une violente quinte de toux le secoue un peu plus. Elle n’a pas le temps de reposer le verre d’eau vide qu’il a réclamé et qu’Elanor a apporté, qu’il est presque debout, les jambes flageolantes, criant à plein poumon. Avalon le laisse faire, déconcerté par ce regain soudain d’énergie et que les questions s’accumulent dans sa tête. Alma ? Impossible. Pourquoi le médecin d’Olympia lui aurait injecté le vaccin ? C’est le cri de Bass qui la ramène à elle et elle s’élance en avant pour retenir Ryan par le bras, l’empêchant du mieux qu’elle peut d’avancer plus loin et d’arracher la tête d’Alma. Pas bien difficile, il tient à peine debout, elle doit surtout veiller à ne pas le faire tomber.  « Ryan, ramène tes fesses sur ce lit, t’es pas en état. »  Il est brûlant sous ses doigts, pris d’une poussée de fièvre qui le fait divaguer. Tous les yeux sont tournés vers lui. Personne ne le croit, tous mettent son comportement sur le compte de la maladie, mais les visages sont inquiets. « T’as aucune chance, aller. » Elle le tire en arrière pour le convaincre, plus facile à dire qu'à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 968
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2044

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   Ven 19 Jan - 15:35





Intrigue générale ;


clôture olympians.

« le début de la fin. »
Il est désormais clair que ce vaccin n'a rien de miraculeux. Arnaque foireuse, ses effets secondaires sont dévastateurs et ont tués certains survivants vaccinés. Après une journée particulièrement éprouvante, les symptômes se dissipent peu à peu et permettent à tout le monde de souffler.

(+) La crédibilité de Lazare et de ses médecins est mise à mal et peu sont ceux ayant encore foi en ses dires. Malgré tout, l'espoir continue de vivre parmi les survivants d'Olympia.

(+) La santé des survivants vaccinés s'améliorent finalement peu à peu. Les soupçons pesant sur Alma Fields sont balayés par Peyton Yates. Pourtant, Ryan Havener continue de dire à qui veut l'entendre qu'il est victime d'une machination.

(+) L'état de santé d'Iris Monroe est pris très au sérieux. Plongée dans le coma, ses proches se relayent à son chevet. Une attention constante et des soins sont apportés à la jeune femme ainsi qu'à son bébé.

(+) La panique générée par Mina Lightwood a bien failli semer le chaos total dans l'infirmerie. Par chance, grâce à l'intervention de plusieurs Olympiens dont Avalon Barnes, le calme est maintenu.

(+) La ville compte plusieurs morts qui ne se sont pas relevés et font donc de parfaits sujets pour analyser le vaccin. C'est Alma Fields qui dirige les recherches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: intrigue générale (12/17) : panique à olympia.   

Revenir en haut Aller en bas
 
intrigue générale (12/17) : panique à olympia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intrigue générale (Septembre 2011)
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Le défilé (explosif) des Champs-Élysées
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Des bulles et du jazz chez Dédé La Truffe !
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Petite sauterie à l'ambassade de Vichy
» Intrigue générale n°2 : Are you sure you wanna stay ? - Chapitre Premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: