AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners, merci de bien vouloir privilégier ce groupe { + }

Partagez | 
 

 hell is around the corner where I shelter (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 608
visage : boyd holbrook.
crédit : riddermark.
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 1557

MessageSujet: hell is around the corner where I shelter (ryan)   Dim 12 Nov - 20:19



« Carnet de voyage »

Ryan Stanley Havener

Nom & Prénom Ryan Stanley Havener.Naissance 17 Mars 1982 au Texas. Vie avant l'épidémie Ryan était un passeur/marchand de sommeil à la frontière mexicaine. Complètement bilingue car il a fréquenté et grandi dans des milieux hispaniques, il n’a eu en revanche aucun scrupule à parfois manipuler à bon escient des familles pour pouvoir en tirer profit. L’épidémie ne pouvait pas mieux tomber pour lui car il était sur le point d’être zigouillé par des cartels, dont il avait fâché certains membres et leurs proches.Vie aujourd'hui ancien jackal, il a réussi à intégrer Olympia grâce à une coopération accrue dans l'attaque du centre-commercial, et grâce à des connexions bien placées. Paria et d'abord rejeté par ses nouveaux pairs, il commence doucement à se faire une place et il est désormais raideur pour la ville. Avec ses compétences de combat et sa discrétion, mais aussi sa très bonne connaissance des environs, le poste lui convient parfaitement. Et puis s'il a envie de dézinguer quelqu'un, il peut ainsi le faire dehors en toute discrétion. Nombre de rôdeurs tués Beaucoup de rôdeurs, il n’y prête pas vraiment attention.Nombre d'humains tués quarante neuf humains et demi, car oui Ryan les compte, si on compte la fois ou il a amputé un homme de son bras. Faut savoir varier les plaisirs Arme(s) de prédilection La machette, le couteau et classique Pistolet Beretta.

caractère
charmeur, manipulateur, sadique, attentionné, beau parleur, vif, stratège, opportuniste, drôle, réactif, audacieux, égocentrique, cultivé, nonchalant, leader...
Caractère détaillé:
 
Fiche de présentation + Fiche de liens





● ● ● ● ●
★ I ain’t no scholar, I don’t write no books. And all this shit keeps piling up and tryin’ to hang me. leave me here to pour another drink on the rocks. I ain’t got no savior, I ain’t got no time. All I wanted, was some peace and quiet, to take me out of here before I start a riot.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 608
visage : boyd holbrook.
crédit : riddermark.
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 1557

MessageSujet: Re: hell is around the corner where I shelter (ryan)   Dim 12 Nov - 20:38


Chronologie

« And we run til we fall apart »


1982-2010

« Avant l'épidémie »


+ 17 Mars 1982 Naissance dans le Texas.

+ Septembre 2008, Monte son business de passeur avec Eliza. Grâce à un réseau hispanique dans lequel il baigne depuis son jeune âge et quelques bonnes connexions dans les forces de l’ordre, il fait passer des clandestins à la frontière et leur fournit  des logements de fortune. Il fait parfois passer de la drogue occasionnellement pour le gang d’Amalia.

+ Juillet-Août 2010 Ryan, qui devient un peu despote et tyrannique, s’embrouille avec des proches de cartels mexicains. Il doit faire profil bas et après avoir reçu un doigt qu’il pense appartenir à Eliza, la croit morte assassinée par les cartels. Il survit de peu à une attaque des cartels et trouve refuge dans un camp néo-nazi où il se fait passer pour un blanc opprimé.

+ Octobre 2010, Début de l’épidémie. Alors que les rumeurs sur son passé pas si angélique commençaient à se propager au sein du camp néo-nazi, les premiers figures de proue de l’ensembles de maison commencent à décéder. Ryan en profite alors pour prendre le leadership et tenter de faire survivre le groupe.

+ Décembre 2010, Ryan a fait vacciner son large groupe, mais les morts reviennent soudainement à la vie ce qui change la donne. Ryan prend la décision de partir. Tout son groupe ne le suit pas et les plus peureux décident donc de rester dans leur camp. Une trentaine de personnes suivent donc Ryan pour une exode.

2011-2016

« Après l'épidémie »


+ Janvier 2011 Son groupe se retrouve à cinq, décimé par le changement radical de mode de vie, entre privations de nourritures, accidents et affrontements. Rencontre Casey lors de leur parcours, qui intègre le groupe.

+ 2013 Après deux ans, le groupe dont Ryan est toujours le leader, est au sommet de sa puissance : ils sont nombreux, bien équipés et nourris, ne restant sur des camps qu’environ une semaine à chaque fois le temps de se reposer et de piller les environs. Ryan s’enivre de ce pouvoir et devient de plus en plus violent et sans-pitié, voire sadique avec les malchanceux qui peuvent parfois croiser la route de son groupe.

+ Fin 2014 Les membres du groupe de Ryan craignent de plus en plus son imprévisibilité. Il règne désormais par la crainte, n’hésitant pas à tabasser ceux qui s’opposent à lui. Un vrai règne animal autour de l’alpha. Une fronde commence à se former autour d’une des figures les plus anciennes du groupe : Bobby, qui faisait partie du groupe originel de 2010, et connaît donc Ryan depuis le début de l’épidémie. Ryan, en manipulant Casey dont il est proche et qui est une de ses plus fidèles conseillères, fait assassiner Bobby des mains de cette dernière. L’opposition est terrassée, Ryan continue de régner d’une main de fer son groupe.

+ 2015 Casey fuit le groupe de Ryan de nuit. Figure emblématique du groupe et qui avait beaucoup d’influence sans forcément s’en rendre compte, Ryan perd un de ses précieux pions dans la maîtrise de son groupe et part à sa recherche pendant plusieurs jours, en vain.

+ Eté 2016 Les temps deviennent durs. Ryan commence à s’éterniser dans la région du Sud, dont il commence à avoir fait pas mal le tour. Les gens s'agacent de la vie vagabonde. Les gens commencent à mourir de fatigue et d’épuisement. Un groupe de quatre a déserté dernièrement et forcément donne des idées à d’autres. Ils ont entendus parler de camps établis, avec des leaderships et des cadres de vie plus équilibrés. L’opposition à son leadership gronde à nouveau et les premiers conciliabules s’organisent.

+ Septembre 2016 Ryan est surpris par un coup contre lui. Son groupe en masse se retourne contre lui et les gens en faveur de son leadership au mieux se taisent ou quittent le groupe. Il est ainsi attaché vivant de force à un arbre, afin d’agoniser lentement de faim et de soif, ou mieux, de se faire manger vivant par un rôdeur ou par n’importe autre quel groupe qui pourrait passer. Finalement, c’est Archibald, un jackal, qui retrouve après une journée Ryan attaché à son arbre, lui lâchant un rôdeur à cinq cent mètres avec un couteau sur sa tête, comme espèce de test pour voir si Ryan arrivera à se défaire de ses liens à temps. Ryan réussit à placer le couteau entre ses mains attachées dos à lui et à se sortir de là avant que le rôdeur ne lui tombe dessus. Il est finalement recruté par un Archibald amusé chez les jackals, peu après la montée au pouvoir des Rosario.


2016-2017

« Jackal et reconversion »


+ Septembre 2016-Juin 2017 S’intègre au sein des jackals, commence à se lier avec un certain Colt qui le prend sous son aile lors du raid contre le ranch en Septembre et contre la ville d’Olympia en Novembre, même si l’impact de Ryan resta très discret. Il se lie beaucoup plus à son frère cadet, Jack, dont il devient un peu le mentor au fil des mois. Il ne s’implique pas réellement dans les politiques et hiérarchies de Stonebriar, se contentant simplement d’apporter sa pierre à l’édifice comme lorsque le mall se retrouve infesté de rôdeurs. Son côté suiveur lui permet aussi de survivre à la Purge après une tentative d’assassinat sur la personne de Marisa Rosario.

+ Juillet 2017 le centre commercial est attaqué par la coalition. Rapidement pendant l’attaque, il se retrouve en fâcheuse position et préfère tout de suite collaborer avec la coalition pour se faire bien voir et sentant bien que les jackals n’ont aucune chance de gagner cette bataille. Il trahit donc les siens en guidant des groupes dans le centre-commercial, en essayant d’éviter les différents pièges posés par les jackals. Colt perd d’ailleurs la vie dans l’assaut, ce que son frère Jack, parti à la Carrière avec Marisa, ne sait pas.

+ Août 2017 Emprisonné à Olympia, grâce à sa proximité amicale avec Willa Yates, qui est une des gardiennes de la paix de la ville et la soeur de la Leader de la ville, Peyton Yates. Il parvient à convaincre Peyton de lui laisser la vie sauve et de l’intégrer dans son camp au terme d’un entretien privé avec elle, et probablement au terme d’une discussion avec sa soeur Willa.

+ Septembre 2017 Intégré à Olympia et placé en colocation avec Adam, ancien jackal lui aussi mais qui s’est fait passer pour un simple vagabond pour intégrer Olympia, il est étroitement et hautement surveillé pendant deux mois. A la charge de tâches ingrates et répétitives, comme déblayer des détritus, arracher les mauvaises herbes des plantations et en gros être à la botte de tout le monde, il finit néanmoins par se faire une place en nettoyant le centre-commercial sans rechigner, fournissant une aide précieuse, mais aussi en sauvant (avec Adam) les deux soeurs Barnes ainsi que Peyton pendant le violent ouragan qui sévit lors d’une nuit de Septembre.

+ Octobre-Novembre 2017 Désormais libéré de surveillance et de tâches ingrates, il fait partie des raideurs de la ville. En effet, il connaît très bien les environs et possède d’évident talents pour le combat, la négociation mais aussi la discrétion. S’il ne fait toujours pas l’unanimité au sein de la ville, les esprits commencent à doucement évoluer et si son passé ne revient pas le hanter, il a bon espoir de se faire une place durable.


Légende:
 


● ● ● ● ●
★ I ain’t no scholar, I don’t write no books. And all this shit keeps piling up and tryin’ to hang me. leave me here to pour another drink on the rocks. I ain’t got no savior, I ain’t got no time. All I wanted, was some peace and quiet, to take me out of here before I start a riot.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 608
visage : boyd holbrook.
crédit : riddermark.
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 1557

MessageSujet: Re: hell is around the corner where I shelter (ryan)   Dim 12 Nov - 20:38

chrono rp

● ● ● ● ●
★ I ain’t no scholar, I don’t write no books. And all this shit keeps piling up and tryin’ to hang me. leave me here to pour another drink on the rocks. I ain’t got no savior, I ain’t got no time. All I wanted, was some peace and quiet, to take me out of here before I start a riot.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hell is around the corner where I shelter (ryan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hell is around the corner where I shelter (ryan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: everybody wants to rule the world :: Story of Tonight :: Carnets de Voyage-
Sauter vers: