AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en novembre 2018. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Nous sommes actuellement en pénurie de Miners & Riders, merci de bien vouloir privilégier ces groupes { + }

Partagez | 
 

 This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Jeu 2 Nov - 11:15

Caden se retrouvait dans la situation qui lui semblait la plus périlleuse qu’il ait jamais vécu. Pourtant ces derniers mois, il s’était retrouvé confronté à des rôdeurs, avait dû affronter la violence de la colère de Malini (et dieu seul sait qu’elle était aussi impressionnante que Kali la déesse de la destruction), était parvenu à se réconcilier avec son frère mais il restait une personne. Une personne qu’il avait toujours un peu négligé parce que c’était plus simple de l’ignorer que de construire une véritable relation ; Eviter parce qu’il avait toujours eu l’impression qu’ils se contentaient de se supporter mutuellement. Jalousie et mauvaise foi les avaient fait vivre comme des inconnus, parfois comme des ennemis. Il avait parfois l’impression qu’ils n’avaient jamais véritablement eue une discussion digne de ce nom. Il avait souvent eu la sensation qu’elle avait mieux à faire que de lui parler et qu’elle se contentait très bien de sa relation avec Abel. Pourtant aujourd’hui, Caden avait décidé qu’il était temps de recoller les morceaux avec sa sœur Jenna et il se sentait comme un adolescent qui doit passer à l’oral pour la première fois. Il avait l’impression que depuis son retour il avait passé son temps à essayer de corriger et d’améliorer ses relations. Pourtant comme toujours, comme il avait beaucoup d’appréhension, il avait laissé un peu de côté sa sœur. Toutefois, il comptait d’une part avoir des relations plus saines avec les membres de son groupe d’une part et d’autre part il voulait devenir un père pour Chloé et cela passait évidemment par bien s’entendre avec des gens qui faisaient déjà partie de son cercle ; Il n’avait aucune idée de comment faire avec la gamine. Il n’avait pas encore pris le temps d’aller lui parler, il passait beaucoup de temps à l’observer à la dérobée, hésitant quant à la méthode à adapter. En général, c’était toujours lui l’enfant de la conversation. Encore un peu hésitant, il finit par pénétrer dans la chambre de Jenna une fois qu’il y fut autorisé.« Je…heum je voulais commencer par une blague pour lancer la conversation mais je suis pas très doué. Je voulais te parler. » Bordel, comme il se sentait jugé par le regard de Jenna qui se posait sur lui. Il savait qu’elle attendait qu’il lâche le morceau. Cependant devenir aussi honnête du jour au lendemain laissait encore la place aux vieilles habitudes.  Il s’assied sur le lit en face d’elle. « J’ai eu le temps de réfléchir quand j’étais seul face à moi-même dans la nature. J’en suis venu à la conclusion que j’avais beaucoup négligé notre relation et j’ai pas envie qu’on continue de vivre comme des inconnus dans la même maison. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Dim 5 Nov - 18:54



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
Un mois, ou quelque chose du genre, que Caden est revenu de son périple improvisé sur un coup de tête. Et, rien, strictement rien, nada. Il la fuit probablement, plus que probablement d’ailleurs. Ils ne sont que des inconnus de toute manière. Leur lien du sang, c’est un peu près tout ce qu’ils partagent. Pourtant, elle s’est inquiétée pour lui. Il n’a rien du survivant typique, Caden, il n’a pratiquement jamais quitté le ranch et voilà qu’à son retour de la mine, elle apprend sa disparition ou plutôt sa fuite. Elle s’absente – contre son gré – quelques mois et tout part en vrille. C’est plutôt culotté de sa part, pour ne pas dire totalement inconscient. Elle ne lui jette pas la pierre, elle constate simplement. Ils ont raté, loupé, beaucoup de choses. Elle n’a pas eu le temps de lui annoncer sa grossesse (bientôt à terme d’ailleurs), ni même de lui avouer pour Chloe et leur lien de parenté. Mais, il faut croire qu’on s’en est chargé à sa place, ce qui n’est franchement pas plus mal. D’ailleurs, Chloe, il s’agit de leur seul et unique lien. Lorsqu’ils se croisent, qu’ils s’échangent deux ou trois mots, c’est systématiquement en présence du bambin. En même temps, depuis son propre retour, elle a repris sa place auprès de la fille de Cirilla, elle en a toujours été proche et ce depuis sa naissance, telle une deuxième mère presque. Elle est étroitement liée à cet enfant, tout comme Caden désormais. Ils ont à présent un point commun et pas des moindre.

Quelques coups frappés à la porte de sa chambre l’extirpent de sa lecture. Elle soupire, voilà son unique moment de solitude troublé, bientôt Chloe émergera de sa sieste et se transformera en véritable boule d’énergie. « Entrez. » qu’elle déclare, posant Différentes saisons de Stephen King sur son ventre on ne peut plus rebondi. Au moins ce dernier trouve encore une maigre utilité. En même temps, à presque huit mois de grossesse, il est plutôt naturel qu’elle se sente complètement impotente. Un bref instant, ses prunelles émeraude se posent sur la silhouette de son frère, elle hausse un sourcil perplexe, pas certaine qu’il ne se soit pas trompé de porte, de chambre. Il semble que non pourtant. Il est tendu, nerveux. Il se trahit lui-même, que ce soit dans son expression, dans sa façon de parler ou dans sa posture. Il ne s’en cache pas d’ailleurs. Il veut parler. Il veut lui parler, à elle. C’est presque un honneur, ironie quand tu nous tiens. Elle ne sait pas exactement comment réagir, quoi dire, quoi faire. Elle se contente de le dévisager alors qu’il s’installe sur son lit. C’est le monde à l’envers on dirait bien. Ils ne sont déjà plus que des inconnus partageant le même toit de toute façon. « Tu ne crois pas qu’il est peut-être un peu trop tard ? Voilà trente ans qu’on se néglige. » Trente ans, déjà. Oui, elle a soufflé sa trentième bougie il y a de cela un mois et demi, elle croit, elle n’est pas franchement certaine, le temps file, les repères s’estompent. « Non pas que je veuille paraître de mauvaise foi. »  Elle constate les faits, ni plus ni moins. Ce n’est pas plaisant, elle en a conscience, mais il s’agit de la vérité. « Tu cherches quoi ? à te repentir ? Et, je suis la dernière personne sur ta liste ? C’est un peu humiliant si tu veux mon avis. » Aucune méchanceté dans sa voix, beaucoup de lassitude. Elle est sa sœur après tout, elle veut bien concevoir que son périple en solitaire l’a poussé à revoir ses priorités, pour autant elle passe encore une fois en dernier.  

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Dim 5 Nov - 20:21


Par le passé Caden se serait sans doute renfrogné de voir l’attitude et le ton de Jenna. De comprendre ce qu’elle ressentait derrière ses propos. Ça avait été plus d’une fois une cause de discorde entre eux. Surtout parce qu’honnêtement, créer de la discorde était plus simple que de créer une véritable relation. Comme ça tout le monde est d’accord pour dire que c’était un problème. D’accord pour ne pas être d’accord. D’accord pour être des inconnus qui cohabitent. Tout ça, c’était juste dicté par la facilité.  Il ne voulait plus fuir tous les rapports qui se révélaient trop compliqués. Au fond de lui, il savait qu’il aimait Jenna. Il avait pensé à elle alors qu’il était parti et quand elle avait mis plusieurs années à rentrer au ranch. C’était juste que tous ces sentiments avaient été masqués par sa jalousie de la voir revenir et la peur de disparaître du regard de son frère quand elle était là. « Peut-être bien » concède-t-il un peu amèrement. « Peut-être que c’est voué à l’échec et que ça ne marchera pas mais ne même pas essayer ça me parait être assez couard de notre part à tous les deux. Or, c’est courant de ma part mais inhabituelle de la tienne. » Il n’aurait jamais eu la prétention de dire qu’il connaissait sa sœur mais il l’avait toujours perçue comme une femme courageuse avec un tempérament de feu. Le genre de personne dont on vérifie deux fois qu’on veut s’en faire un ennemi parce qu’elle peut se montrer redoutable. Il la savait loyale, du moins c’était ce qui lui venait quand il pensait à elle, quand il se rendait compte à demi-mot qu’il aurait voulu avoir ce tempérament plus Rhodes que Rhodes. Lui il avait toujours été vu comme le faible et le sensible. Probablement à juste titre car il était un savant mélange des deux. Un cocktail qui pouvait se révéler plus qu’explosif sur le long terme.

« Je pense que si j’avais décidé de faire ça il y a six mois, ça aurait été pour me donner bonne conscience effectivement. Cependant beaucoup de choses se sont passées ces derniers mois et j’ai eu pas mal de temps pour réfléchir dans la forêt. Tu n’es pas la dernière sur la liste parce que tu es la moins importante. Tu es la dernière sur la liste parce que tu es la plus importante selon moi. » Il s’interrompt un instant, il sent qu’il arrive à formuler des idées qui ne sont pas complètement dénuées d’intérêt. Il perçoit pour une fois une clarté qu’il n’avait l’impression que de toucher du doigt auparavant.« Je prétends pas qu’on peut réparer trente ans de non relation et je prétends pas que ça va être facile mais j’ai un frère et une sœur. J’ai passé trop de temps à ne considérer que le regard d’Abel. Nos saloperies, nos sales coups c’était mignon quand on avait quinze ans mais quinze plus tard, ça devient juste mesquin et pathétique, tu ne crois pas ? » Il se souvenait de Cirilla notamment. « Cela a fini par plus nous coûter qu’autre chose. »Aujourd’hui ,il y avait Chloé à prendre en compte mais ça n’était pas pour elle qu’il était venu arrondir les bords avec Jenna. Quoique les bords de Jenna avec ses huit mois de grosses étaient plutôt arrondis en ce moment pensa-t-il avec amusement se retenant de ne pas faire une remarque à sa sœur sur le sujet.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Jeu 16 Nov - 16:25



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
Elle a l’impression de s’être téléportée dans une réalité alternative, Jenna, une réalité dans laquelle son frère est capable de relativiser, de se comporter en adulte et même de la complimenter ou plutôt de reconnaître un minimum sa valeur. Non, elle n’a jamais été une personne lâche, pas vraiment du moins, quoiqu’elle ait eu quelques soucis de franchise ces derniers temps. En même temps, elle ne sait pas très bien comment avouer à Abel que le père de son enfant à naître n’est autre que le roi de la carrière, autrement dit un des hommes qu’il exècre le plus dans cette vie post-apocalyptique. Mais bref, il s’agit là d’une autre histoire. Concernant Caden, il y a bien longtemps qu’elle a – avait – décidé de baisser les bras. Il faut bien admettre qu’il n’a jamais fait aucun effort, elle peut-être un peu plus, mais elle ne persistait pas réellement, alors on peut en conclure qu’ils ont tous les deux leurs parts de responsabilités. Et, ce serait mentir que de prétendre qu’elle ne s’est pas inquiétée pour lui en le sachant dehors, tout seul, à affronter les dangers de l’extérieur. Pas qu’elle ne l’en pensait pas capable. C’est juste qu’il n’a rien du survivant classique, il n’a pas l’habitude de braver ce nouveau monde. Pourtant, il est bel et bien rentré. Et, il se dresse là, devant elle, avec ses bonnes intentions. Alors, oui, ça ne peut être qu’une réalité parallèle, n’est-ce-pas ?

Elle l’écoute sans interruption, préférant garder le silence. Pour une fois qu’il lui parle, qu’il lui parle vraiment, elle peut bien l’écouter. Force est de reconnaître qu’il n’a pas totalement tort, il a même raison d’ailleurs. C’est plutôt étrange de l’admettre. La plus importante à ses yeux. C’est difficile à croire, pourtant elle essaye de laisser sa mauvaise foi au placard. Après des années et des années de mensonge, à se tirer dans les pattes, à s’ignorer aussi, à s’engueuler souvent, il faut comprendre qu’elle ait du mal à l’imaginer sincère, du moins totalement sincère. Bien que ça lui fasse chaud au cœur, elle l’avoue. Et, ils sont d’accord sur un point : c’est trop tard pour réparer le passé, pour recoller les morceaux de leurs souvenirs. On ne remonte pas le temps, c’est impossible. Mais, ils peuvent éventuellement se créer de nouveaux souvenirs, non ? Prendre un nouveau départ ? Faire en sorte que le futur ne soit pas aussi minable que leur passé commun ? C’est ce qu’elle souhaite. Elle est du genre rancunière d’habitude, elle ne pardonne pas, pour autant force est de reconnaître qu’elle a dû revoir ses priorités depuis son départ du ranch, depuis la mort de Cirilla, depuis sa grossesse. En plus, elle est fatiguée de se battre avec Caden. De toute évidence, c’est plus que clair qu’ils ne peuvent guère continuer de la sorte, pas sans se bousiller l’un et l’autre. « D’accord, admettons qu’on s’octroie une deuxième chance. » Elle réfléchit, marque un temps d’arrêt, elle n’est pas certaine de savoir elle-même où elle veut en venir. Ce n’est pas facile de lui parler après des années à faire la sourde oreille. « Ça signifie que tu dois tirer un trait sur ta jalousie vis-à-vis de ma relation avec Abel. » ça a toujours été leur principal problème, le nœud du problème même. Et, quand ils étaient jeunes, elle pouvait concevoir cette jalousie mais désormais… Il n’y a rien à envier. Il ne faut pas oublier qu’il l’a échangée sans aucun remords contre le fils Diggs afin de sceller un accord avec la carrière. Leur relation est un désastre, aucunement enviable. « Et, arrêter de spéculer sur la possibilité que je suis simplement rentrée au ranch pour prendre ta place à ses côtés. » Parce que c’est totalement faux. Sa famille lui manquait, elle cherchait un endroit où se sentir en sécurité, ça n’a jamais été une question de pouvoir. « Éventuellement que je cesserais de te surnommer bouche-trou aussi, et que je me montrerai moins garce, mais je peux rien promettre pendant que cette chose ne sera pas sortie de mon bide. » Qu’elle ajoute, une pointe d’humour dans la voix. Les hormones, tout ça, elle ne contrôle rien pour l’instant.

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Mar 21 Nov - 17:04

Caden se sent un peu vidé par tout ce qu’il a dit. Il a l’impression confuse que certains de ses mots ne sortaient pas de sa propre bouche. Pourtant, il croit en ce qu’il dit, il croit en ses bonnes résolutions. Toutefois, il sait aussi à quel point il est facile de parler au lieu d’agir. Beaucoup de choses sont arrivées et même s’il a décidé de revenir, il n’oublie pas que sa relation avec Abel a malgré tout un peu changé. Il n’a pas oublié les mots qui ont été proférés les mois précédents ni même les années précédentes. Maintenant qu’il est en train de régler le problème qu’il a avec Jenna, il prend conscience de son problème de relation avec Abel. Caden n’était pas aveugle même si ses talents pour le déni n’étaient plus à prouver. Il savait qu’au fond de lui il enviait Abel, il aurait voulu être lui. C’était sans doute pour cela qu’il voulait gagner son attention. A cela s’ajoutait également qu’il avait réalisé bien vite que son père ne serait jamais fier de lui qu’importe ce qu’il faisait et à quel point il essayait. Alors, il avait transformé Abel en la figure qui pourrait lui rendre un peu de fierté, la figure importante de sa vie qui serait fier de lui. Ce sentiment s’était renforcé avec la mort de sa mère, la seule personne qui faisait un peu attention à lui. Jenna au fond cristallisait juste tout ce que le vétérinaire aurait voulu dire, toute sa frustration. Elle avait été très longtemps le souffre-douleur idéal mais ça n’avait jamais été son rôle. Aujourd’hui, ils étaient tous les deux plus ou moins parents. Etait-cela qu’il voulait transmettre à son enfant ? Non, il ne voulait pas que Chloé devienne un second Caden parce qu’un ça suffisait amplement à foutre le bordel.

Il prend du temps à lui répondre parce qu’il réfléchit à ce qu’elle lui dit. Il a en parallèle la réaction qu’aurait pu avoir l’ancien Caden et le « nouveau » Caden. C’était un peu ridicule pour lui de se considérer nouveau. Disons plus qu’il avait remis en perspective pas mal de choses. L’âge l’avait peut-être faire changer plus rapidement son attitude. C’était une possibilité. Ou alors, il avait fini par être fatiguer de toujours devoir se battre même contre son propre sang. Il sourit à la mention de la chose qui grandit dans son ventre. « Je peux pas dire avec certitude que je vais réussir à faire ça du jour au lendemain. C’était quand même plus facile de faire de toi l’ennemi. Ça va me forcer à assumer des choses que je n’ai pas forcément envie d’assumer. Cependant, le monde autour de nous est déjà suffisamment hostile sans qu’on ait besoin de se faire la guerre à la maison. De plus, même si ça n’est pas la seule raison, nous sommes amenés à nous fréquenter un minimum pour le bien de Chloé. » Il avait dû commencer à arrêter d’être tout le temps égoïste. C’était étrange de constater après tant d’années qu’on avait souvent pensé qu’à soi alors que tout ce qu’on faisait c’était se plaindre du comportement des autres à notre égard. « Déjà essayons de faire un pas vers l’autre.  On parle pas de courir le marathon. Peut-être qu’on pourrait prendre soin de Chloé ensemble une fois pour essayer ? » dit-il pas certain de comment son idée allait être reçu mais convaincu par le fait que c’était une main tendue à défaut d’un croche-patte pour changer.
le premier pas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Ven 8 Déc - 17:33



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
L’hostilité. C’est quelque chose qu’ils connaissent amplement, même un peu trop. Il s’agit de leur manière de fonctionner et ce, depuis leur plus tendre enfance. C’est un peu minable. Il leur faut trente ans pour envisager d’inverser la vapeur, c’est tout de même fou. Peut-être que l’hostilité disparaitra finalement au profit d’elle ne sait trop quoi. Mais, il a bien raison, le monde est déjà bien assez hostile à présent, pas besoin de ramener cette dernière au sein de la demeure familiale. Enfin, elle y est déjà depuis un bout de temps en réalité, il ne tient qu’à eux de la chasser. Ce ne sera pas forcément évident, pas du tout même. Jenna a la rancune tenace tout de même, elle n’oublie pas, elle n’efface pas. Alors, faire table rase du passé lui semble périlleux, compliqué. Il ne lui a pas facilité la tâche, Caden, jamais d’ailleurs. Sa vie n’était pas simple de base et il n’a fait que lui mettre des bâtons dans les roues au fil des années, pourtant la fin du monde n’a pas été tendre avec la benjamine des Rhodes, elle en a bavé, peut-être même plus que ses frères, à cause de ces derniers aussi, des décisions d’Abel, du comportement de Caden. Elle en veut à l’un comme à l’autre, à la différence qu’elle a toujours eu ce lien particulier avec leur aîné, alors il lui est plus aisé de pardonner à ce dernier, peu importe qu’il se comporte comme le plus parfait des connards. Plutôt illogique, certes, mais c’est comme ça et pas autrement.

« À l’exception près que je ne l’ai jamais été, ton ennemie, c’est le rôle que tu as choisi de m’octroyer, je me suis simplement contentée de le suivre puisque je n’avais pas réellement le choix. » Elle admet qu’elle n’a pas souvent tenté de changer la donne, c’est surtout qu’à chaque fois qu’elle s’évertuait à faire un pas (aussi petit soit-il) en sa direction, il la repoussait. À force de se confronter à un mur, de foncer droit dedans, elle a tout simplement abandonné, ni plus ni moins. Elle veut bien s’accrocher mais ce n’est pas dans sa nature de servir de punchingball sans sourciller, sans rétorquer. Elle n’est pas un défouloir. Heureusement, elle s’est adoucie dernièrement, elle relativise un peu plus. Peut-être est-ce dû à la grossesse ou au coup dur que s’est révélé être son expulsion du ranch au profit de la carrière. Peu importe, elle a eu l’occasion de mûrir. « Faisons-le pour Chloe dans un premier temps. » Ensuite pour eux. Elle ne souhaite pas imposer leur mésentente à Chloe, sa filleule, cet enfant qu’elle a vu grandir, qu’elle a pratiquement élevé avec Cirilla. Elle ne peut pas laisser le conflit familial l’impacter, ce ne serait pas juste. Déjà qu’elle a vécu pratiquement trois années sans véritable figure paternelle, ils ne peuvent pas continuer à tout gâcher sur leur passage. « Ensuite on avisera. Mais, elle va avoir besoin de toi maintenant que Cirilla n’est plus là. » Et, parce qu’elle ne peut tout simplement pas tout gérer malgré l’amour qu’elle éprouve pour la gosse, qu’elle n’est pas son père et qu’elle ne peut guère combler ce rôle, ce manque. « Je m’excuse pour mon silence à ce sujet, mais ma loyauté allait envers Cirilla avant tout. » Et Cirilla ne voulait pas inclure Caden dans la vie de sa fille. Mais, Cirilla n’est plus à présent. Cette pensée lui noue l’estomac, lui écorche encore le cœur. L’absence de cette dernière est un sacré manque, elle a perdu son soutien. Elle n’arrive toujours pas à s’y faire. De toute façon la peine ne s’atténue jamais réellement, elle ne s’estompe pas, elle s’enfouit sous les mois et les années écoulées. Mais, la douleur de la perte reste vive.

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Ven 15 Déc - 10:44

« Un rôle que tu as joué à la perfection » dit-il sans méchanceté. Après tout, c’était sans doute plus facile d’assumer le rôle que les autres attendent de nous. On n’a pas besoin de se prendre la tête et au pire on peut les blâmer de nous avoir rendus tel qu’on était. Pour blâmer les autres, on pouvait dire que Caden possédait sans doute la médaille d’or. Il acquiesce en silence à la suite de sa phrase. Il avait encore du mal à s’imaginer en père ; Il n’était pas certain de savoir prendre soin de lui après plus de trente ans passés dans son propre corps. C’était d’une tristesse quand on y pensait. Cependant, il s’était promis de passer moins de temps perdu dans son propre auto-apitoiement alors il décida d’arrêter là son cheminement de penser. Continuer d’avoir ces vieux mécanismes ne menait nulle part. Ses yeux se voilent un peu quand on évoque Cirilla, cela ne fait pas si longtemps qu’elle est partie. Il a eu beaucoup de choses à penser quand il est parti alors il a pu oublier un peu et vivre dans le déni de ce fait mais il prend conscience qu’ils sont les deux personnes qui l’aimaient le plus. Ils sont tous les deux dans cette pièce ceux qui possèdent le plus de souvenirs de Ciri. Pour les autres, elle a commencé à devenir une mort parmi d’autres. Tragiquement habituel, habituellement tragique. « Je comprends, ça fait sens. » Il s’approche de sa sœur un peu confus, il décide de s’asseoir à ses côtés et pour une fois, pour changer, d’exprimer ce qu’il ressent par rapport à tout ça. « Elle me manque aussi tu sais. En plus, j’ai tout fait foirer avec elle. » Il avait conscience en fin de compte que c’était sa faute, qu’elle s’était contenté d’avoir des réactions par rapport à ses actions. Il n’avait jamais rien compris à cette époque. Il était perdu encore, trop habitué à vivre dans ses lamentations et dans l’accusation des autres. Il avait perdu la fille qu’il avait véritablement aimée. Elle gisait quelque part dans un coin dans les limbes d’une ignorance certaine. « Je la retrouve un peu dans Chloé. Elle lui ressemble beaucoup non ? » C’était comme une mini-cirilla avec qui il devait ne pas tout rater cette fois. Cependant, il avait un problème pour l’instant. Il avait beau être père, il l’était devenu par la force des choses alors il n’avait pas l’impression de ressentir de l’amour. Pour l’instant, il avait pour elle un sens du devoir et un devoir de mémoire envers Cirilla. Et ça, il avait encore du mal à l’admettre. Il commençait lentement mais sûrement à s'inquiéter de ce sujet. Il s'inquiétait de tout dès que ça concernait Chloé de toute façon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Jeu 18 Jan - 17:40



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
Elle aurait préféré ne pas jouer à la perfection ce fameux rôle, ne pas être nominée aux Oscars pour avoir interprété à merveille le rôle de la sœur ennemie insupportable et cinglante. Mais, c’est trop tard. Et, force est d’admettre que cette image lui allait comme un gant. Meilleure performance de son existence, pourtant elle n’en n’est guère fière. Elle a toujours été dépitée par leur relation. Pourtant, Jenna reste Jenna, on la cherche, on la trouve, elle rétorque au centuple. C’est son côté Abel Rhodes ou du moins, un de ses côtés Abel Rhodes. Bref, elle ne relève pas le remarque, se contente d’hocher la tête en signe d’approbation. Elle aurait pu objecter, extrapoler à propos de ce fait pourtant immuable. Elle n’en a pas vraiment le courage ni même la force, elle a envie de passer à autre chose, de laisser les engueulades derrière eux. Et puis, pour la première fois depuis de nombreuses années, elle reconnait que le ton de Caden n’est pas empli d’aigreur, ne contient ni pique salée ni reproche. C’est plutôt plaisant à l’ouïe. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les Rhodes.

Cirilla, elle n’est autre que leur point commun. Pour l’un comme pour l’autre, la jeune femme occupait une place importante, une place à présent vide, tel un trou béant au beau milieu de la poitrine. Elle a été son soutien, sa partenaire, son alliée depuis le début de l’apocalypse et enfin, sa plus chère et précieuse amie. Elles ont traversé l’enfer ensemble. Elle la regrette à un point inimaginable. Elle était son repère, ni plus ni moins. Tout comme elle était l’une des femmes les plus importantes aux yeux de Caden, elle en a amplement conscience. Et, bien qu’elle n’ait jamais réellement approuvé la relation entre ces deux-là, tout simplement parce qu’elle avait peur que Caden foire tout – peur avérée –, elle comprend la douleur et la peine animant son frère. Elle soupire alors qu’il s’installe à ses côtés. Elle aurait aimé être auprès d’elle, faire partie de ce raid mortel. Après tout, c’est – ou plutôt c’était – elle la raider en chef. Mais non, elle se planquait, bon gré mal gré au sein de la Mine. Merci, Abel. Elle s’en veut, mais qu’aurait-elle pu faire au juste ? De toute façon, on ne change pas le passé, on ne peut le réparer, recoller les morceaux. Plus de place pour les regrets, ils doivent apprendre à vivre avec ce poids sur le cœur. « Je ne vais pas te contredire. » Il a sacrément merdé, il a utilisé Cirilla pour l’atteindre, la faire chier (autant dire ce qu’il en est), avant de comprendre qu’il s’était fait prendre à son propre jeu, qu’il l’aimait. Triste constat. « Mais, disons que pour ta défense, nos mauvais rapports ont empiété sur Cirilla et ses sentiments envers nous deux. » Véridique, elle était coincée entre Jenna et Caden, son amie la plus chère et l’homme de son cœur. Position délicate. Cirilla était paumée. Et, surement qu’ils y sont pour quelque chose. « Elle me manque aussi. » Tout est vide sans elle. De plus, elle était probablement l’unique personne à la comprendre, la seule qui osait lui jeter ses quatre vérités au visage. Maintenant, il est difficile de savoir à qui faire confiance, de s’entourer de personnes qui ne vous craignent pas à cause de votre nom de famille, de personnes qui ne souhaitent pas vous utiliser pour faire tomber Abel Rhodes, etc. « Elle a la même tignasse blonde, le même regard pétillant et malicieux. Elle a ton nez par contre, je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle ou non. » Elle le taquine, bien sûr. Il a entièrement raison. Chloe est le portrait craché de sa mère. Dans un sens, ça lui apporte un certain réconfort. « Et puis, je ne sais pas si tu as déjà eu la chance de le remarquer, mais du haut de ses trois ans et demi elle mène déjà son petit monde à la baguette. Elle est dotée d’un sacré caractère foutrement bien trempé, crois-moi. Dès l’adolescence, je donne ma démission. » Elle ne sera pas facile à gérer, la petite Chloe, elle va leur donner du fil à retordre. Elle n’imagine pas plus tard, il ne vaut mieux pas. Elle est plutôt contente, de pouvoir partager ce genre de conversation avec Caden, avec qui d’autre de toute manière ? Elle se sentait un peu seule, empêtrée dans l’éducation de Chloe, enceinte de surcroît. Surement qu’elle n’aurait pas eu la force de gérer toute seule le futur clan de marmots Rhodes.  

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Lun 5 Fév - 10:44

A toute chose malheur est bon disait l’adage. Il aura fallu rien de moins qu’une apocalypse pour réconcilier deux personnes que tout opposait : aussi bien leur caractère que leur place dans cette famille. Il n’avait pas été facile pour Caden d’occuper pendant des années la place de l’enfant du milieu. Lorsqu’on est au milieu on est laissé de côté tantôt pour l’aîné tantôt pour la petite dernière. Comme il avait pu la détester, comme il en avait passé du temps à s’envelopper dans sa haine jusqu’à ce qu’elle devienne une seconde peau. Pourtant aujourd’hui, il avait senti le vernis de sa peau marmoréenne s’écailler aussi simplement que si cela avait été de l’eau. C’était une sensation étrange comme s’il avait été une statue revenue à la vie. Caden n’était très certainement pas loin de la statue de sel après avoir passé tant d’années à regarder les outrages du passé. Cirilla c’était un vide qu’ils partageaient maintenant, une chose de plus qui les rapprochait. Le vétérinaire avait bien merdé et sans doute que s’il avait été celui qu’il était aujourd’hui il y a quelques années les choses auraient été bien différentes. Maintenant, il ne servait pas vraiment de radoter le passé parce que s’il y avait bien une chose immuable c’était la mort. Même dans un monde où les macchabés se relèvent. « Il est très bien mon nez. En tous les cas, il est toujours mieux que le pif d’Abel. » Il ricane doucement parce que ça reste amusant même lorsqu’on a passé les trente ans de se moquer des défauts physiques de ses frères et sœurs. Ça contribue à rapprocher les fratries des petits détails comme ceux-là. « Si elle a le caractère de Cirilla, on va sacrément en baver du coup. Mais avec ton caractère bien trempé, je suis sûre que tu la tiendras dans les rangs. » Il fallait dire que Jenna avait tout de même un sacré caractère même elle le savait. « De toute façon chez les Rhodes, tout le monde a du caractère à sa manière. » C’était loin d’être faux même Caden qui était souvent vu comme le plus doux et le plus calme des trois avait un tempérament pourri qui le faisait bouder pour tout et pour rien. Il avait également tellement de jalousie que pendant des années, il n’avait eu qu’aigreur et que jalousie à l’encontre des autres. « Et bientôt un de plus » dit-il en observant la rondeur du ventre de Jenna. « S’il a ton caractère, je repars du ranch, je te préviens ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Mer 21 Fév - 22:18



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
Il est vrai, à l’instar de Cirilla, Jenna a toujours été dotée d’un tempérament de feu. C’est, entre autres, pour cette raison que les deux jeunes femmes se sont rapidement rapprochées. Pourtant, avant l’apocalypse, elles ne se connaissaient ni d’Eve ni d’Adam. Qui se ressemble s’assemble. Aussi, il n’était guère surprenant de les voir se disputer, gueulant leur mécontentement, s’aboyant dessus et jurant comme des poissonnières. Alors, certes, elle saura – ou du moins elle l’espère – maintenir Chloe et la troupe de mini Rhodes dans les rangs, sauf si elle les tue avant, à moins qu’Abel ne s’en charge. Parce que ces deux-là ne sont pas réellement connus pour leur parfaite gestion des émotions – surtout lui – ni même pour leur patience. Enfin, elle espère que la grossesse l’apaisera ne serait-ce qu’un minimum, lui apportera un semblant de cette fameuse patience, bien qu’elle n’en soit pas vraiment persuadée. Alors, autant dire que ça risque probablement de gueuler à outrance au sein de la demeure familiale dans les années à venir. Caden, quant à lui, risque rapidement d’en voir des vertes et des pas mûres avec sa fille. Elle s’attend d’ailleurs dans un futur proche ou lointain à la retrouver en train de bouder en position latérale de sécurité suite aux pleurs et caprices de cette dernière. Elle imagine la scène d’ici. Donc oui, c’est sûr, aucun Rhodes n’est dépourvu de caractère. Ils sont exaspérants chacun à leur manière. « J’essayerai en tout cas, mais rien n’est moins sûr. » Elle se dit que si Chloe est un savant mélange de ses deux parents, elle sera dotée d’un putain de caractère de merde. Elle va crier, bouder, fuir et n’en faire qu’à sa tête. Génial. Elle a franchement hâte, ah ! « Ouais, du caractère, tu parles ! Parfois, je me dis que le code génétique de papa et maman devait sévèrement dérailler pour pondre trois chiards comme nous. » Eux aussi, ils en ont bavé. Elle peut reprocher ce qu’elle veut à sa mère, mais elle doit bien reconnaître que rien ni personne ne lui a facilité la tâche. Entre Abraham qui se consacrait à la ferme, bossant à toutes heures du jour et de la nuit. Abel, l’aîné avec une pastèque à la place de la tête. Caden, le boudeur incompris. Et, enfin, Jenna, la petite dernière, la terreur. Elle a morflé, Louise Rhodes, elle a même sacrément morflé !

« Oui, un loupiot de plus. » Machinalement, elle pose doucement sa main sur son ventre, effleurant ce dernier avec tendresse. Elle est à la fois excitée et terrifiée à l’idée de rencontre bientôt ce nouvel être. À moins qu’elle ne survive pas à l’accouchement. Oui, Jenna est réaliste. Peut-être qu’elle va y laisser sa peau. Elle n’aime pas l’idée mais il faut l’envisager. Enfin, pour l’heure, elle chasse cette dernière de son esprit, ce n’est pas le moment pour la déprime. « Tu sais, il vaut mieux qu’elle tienne de moi plutôt que de son père. » Jusqu’à présent, tout le monde pense que Zed Hendrix, bras droit d’Aaren Diggs, est le père du futur enfant. Zed est gentil, doux, attentionné, mais ça Caden ne le sait pas, vu qu’il ne le connait pas. Elle aimerait que Zed soit réellement le père, elle aurait prié pour que son marmot hérite de tous les bons côtés de ce dernier. Sauf que ce n’est pas le cas. La vérité, c’est que le géniteur n’est autre que le roi de la Carrière et qu’il est doté d’une putain d’arrogance et de confiance en lui, sans parler qu’il est plus que probablement atteint par le syndrome du sauveur, rien que ça. Sauveur tu parles, qu’elle ne peut s’empêcher de songer. Donc, de fait, il vaut mieux qu’il tienne d’elle et non de Ren. Non pas qu’elle soit une sainte mais tout de même. « J’espère qu’ils n’emprunteront pas le même chemin que nous, Silas, Chloe et l’alien sans nom qui pousse dans mon ventre. Ce serait con, qu’ils reproduisent nos erreurs, surtout maintenant par les temps qui courent. » Ce n’est pas comme si elle pouvait contrôler le futur, mais comme disait le patriarche Rhodes ; de nos jours, la famille, c’est tout ce qui compte, elle passe avant tout.  

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Mar 27 Mar - 9:54


« J’aimerais bien qu’on puisse pas faire pire que nous mais c’est possible vu nos gênes. » Les Rhodes, c’était comme la mauvaise herbe, ça s’accrochait à la vie. Ça rampait et ça se terrait suffisamment pour pouvoir reprendre des forces et revenir. Un Rhodes c’était farouchement décidé à survivre et à ne laisser personne se mettre en travers de son chemin. Caden partageait un peu ses traits-là aussi mais il avait toujours eu beaucoup de mal à les appliquer à la lettre. C’était un suiveur, il fallait lui montrer le chemin et l’encadrer un peu. Ça ne le dérangeait pas de ne pas être taillé pour être un leader. Depuis tout jeune, il avait intrinsèquement su que c’était Abel qui serait le chef et que lui serait toujours l’enfant du milieu. Encore aujourd’hui, il avait cette place ni enviée ni détestée. Juste neutre. C’était peut-être encore pire par certains aspects car on devenait invisible à force de n’être remarquable dans aucun sens.

« Ça c’est pas moi qui saurait apprécier si cette remarque est justifiée ou non. Je connais pas du tout le père de ton enfant, il est comment ? » Il avait un vague souvenir de son prénom mais ça ne lui avait rien évoqué de toute manière. Il connaissait majoritairement les membres du ranch. L’homme savait d’ailleurs un nombre d’informations qui auraient pu le faire passer pour une personne légèrement obsessive. « On est là pour essayer de les en empêcher non ? » Le brun ne se sentait pas véritablement père encore mais il essayait de comprendre le rôle qu’il allait devoir tenir. Il aurait voulu pouvoir simplement lire un bouquin sur le sujet et apprendre ce qui se trouvait dedans mais ça n’était pas aussi simple que cela. Tout d’abord parce que les livres sur comment élever ses enfants dans l’apocalypse zombie ça ne courrait pas les rues, deuxièmement parce qu’il y avait des choses qui ne s’apprenaient pas dans les livres.

« L’alien sans nom qui pousse dans ton ventre ? Je suis pas spécialiste, mais ça n’est pas une drôle de manière de parler de son enfant à naître ? » Le vétérinaire n’avait jamais été doué pour estimer si un sarcasme révélait quelque chose de plus qu’une plaisanterie. Le second degré avait pour sa part plutôt été vexant la plupart du temps. Lorsqu’on avait aussi peu confiance en soi, on prenait tout comme une agression.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 1367
visage : phoebe tonkin.
crédit : delreys (avatar) astra (sign)
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 2734

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Ven 25 Mai - 20:13



reconciliation (n) means doing away with anger, bitterness and resentment. It's up to us. It's time to move on.
+++

(juin 2017)
Jenna n’aime pas réellement parler du père de son enfant à venir. Peut-être parce que personne ne connait la véritable identité de ce dernier et que c’est un autre homme qui endosse le rôle. Zed est très loin d’être comme Aaren. Il est gentil, doux, attentionné, protecteur. Malgré la situation délicate dans laquelle il s’est retrouvé mêlé sans rien demander, il a continué à la soutenir, il ne l’a pas trahie. Il est parfait dans le rôle du futur père modèle. Probablement qu’il est trop gentil pour son propre bien. Mais, pour une fois, elle n’est pas réellement obligée de mentir à ce sujet. Caden n’a jamais accordé trop d’importance à la vie de sa peste de petite sœur, il n’a surement même pas entendu les rumeurs concernant un certain rapprochement entre elle et le roi des bouseux, un rapprochement qu’elle a parfaitement nié aux yeux de tous, surtout aux yeux d’Abel. « Il est…déterminé à sauver la planète entière. D’ailleurs, son charisme est colossal. Il endosse parfaitement le rôle du sauveur mais ça lui coûtera sa perte. Tu doutes bien que du coup, il a un ego presque aussi considérable qu’Abel. Mais, il est touchant aussi, à sa manière, prêt à n’importe quoi pour les personnes qui comptent à ses yeux. Ce n’est pas un mauvais bougre dans le fond. » Instinctivement, elle sourit. Quand elle pense avoir tourné la page, elle prend toujours conscience qu’elle en est très loin. Les sentiments demeurent malgré la distance et l’océan de faux-semblants qui les séparent. Elle s’efforce de reléguer Diggs dans un coin de son esprit, il faut qu’elle l’oublie. « On peut toujours essayer, mais je pense qu’on est simplement là pour les guider, pas certaine qu’ils écoutent. De toute façon, ils doivent faire leurs propres erreurs, aussi calamiteuses soient-elles. On sera présent pour ramasser les pots cassés, recoller le tout, c’est ce qui compte. » Contrairement à leur mère ou leur père, Jenna n’a pas l’attention de renier son enfant sous prétexte que ses choix ne lui plaisent pas. Elle a trop souffert du silence de sa famille après son départ pour New-York. Pas question qu’elle commette ce genre d’erreur. Elle ne sera peut-être pas élue mère de l’année, elle ne sera pas irréprochable, mais elle fera de son mieux et, c’est le principal. « Tu préfères que je le surnomme progéniture Rhodes numéro trois ? » Elle avait presque oublié que Caden et le sarcasme ça faisait mille, dix mille même, voir un million. Pourtant, il devrait y être habitué, entre elle et Abel, il subit presque quotidiennement une pluie de sarcasmes. « Je ne lui ai pas encore dégoté de prénom. Alors, je l’appelle alien, morveux, créature, gollum, dobby, gremlins, et j’en passe. En même temps, dis-toi que t’as évité le casse-tête que c’est de dénicher un prénom que ton gosse devra porter tout au long de sa vie. » Bien qu’en réalité, elle ait sa petite idée. Louise « Lou » Rhodes, en hommage à leur mère. Elle n’a jamais été proche de cette dernière, ce n’était pas vraiment de sa faute d’ailleurs, mais elle s’en veut de ne pas avoir su lui dire au revoir, de ne pas avoir eu le temps de lui dire qu’elle l’aimait malgré tout. « Ah ! Elle est réveillée ! Tu t’en occupes, papa Caden ? » Qu’elle s’exclame à l’instant même où les cris de Chloe retentissent. C’est terminé la sieste. « C’est ton tour. Moi, je m’octroie une pause. » déclare-t-elle tout en remuant son bouquin sous le nez de son frère. Elle est épuisée, par sa grossesse, par ses mensonges, par la situation, par le sale caractère de Chloe aussi. « Si tu as besoin d’aide, je serai ici, affalée sur le lit telle une baleine échouée. » Elle se sent un peu plus légère, c’est étrange, elle est soulagée d’avoir enfin pu briser la glace avec Caden. Voilà des années que la dialogue était rompu entre eux, maintenant peut-être qu’ils vont pouvoir avancer.

egotrip



Spoiler:
 

● ● ● ● ●
one day or day one.
Always go with the choice that scares you the most, because that's the one that is going to require the most from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   Jeu 9 Aoû - 13:04

D'avoir demandé comment était le père de l'enfant ne l'avançait pas véritablement. A dire vrai, il avait du mal à se représenter le caractère d'une personne qu'il n'avait jamais rencontrée. Déjà que la majeure partie du temps lorsqu'il avait discuté avec, il ne parvenait pas forcément à cerner les autres, alors avec une description, ça révélait de la mission impossible. Au fond, il essayait juste de renouer le contact avec Jenna, de s'intéresser à sa vie. Cela faisait une éternité qu'ils vivaient côte à côte sans se soucier de l'existence l'un de l'autre.  Ils allaient devenir parents ou l'étaient déjà. D'une certaine manière, ça changeait la donne. Cela remettait un peu en question l'existence qu'on avait mené et les enfantillages auxquels on se livrait encore même adulte. Comme si on continuait de se comporter comme des gosses avec pour seule différence une carte de crédit. Chose qui par ailleurs n'était plus véritablement en usage depuis l'apocalypse. "Enfin de compte, c'est ce qu'on fait nous aussi." dit-il sobrement. A la seule différence prêt, que lorsqu'on est adulte, on doit se démerder tout seul pour ramasser les pots cassés ou pour réparer ce qu'on a brisé.  La vie c'est un peu comme de marcher dans une boutique de porcelaine très étriquée et d'espérer casser le moins de vaisselle possible. Il soupira face à sa propre incapacité à comprendre le sarcasme. Bien que parallèlement, il fut lui-même très bon pour être passif agressif et lancer des petites piques bien senties pour faire comprendre aux gens le fond de sa pensée.  Caden était sans conteste le plus émotif des Rhodes et ses émotions si elles ne se lisaient pas sur son visage se devinaient par son attitude. On aurait pu croire qu'il était perpétuellement embarrassé par quelque inconfort physiologique quand c'était simplement parce qu'il avait trouvé le moyen de se contrarier en interprétant dans les propos de quelqu'un quelque chose que la personne n'avait jamais voulu dire. "J'ai semble-t-il déjà éviter pas mal de choses. J'aurais préféré pouvoir choisir de les éviter ou non." Le cri de sa fille qui ne lui était pas encore familier le fit tressaillir alors qu'il se redressait de son séant comme si on venait de l'électrocuter. Il se leva penaud en attendant que Jenna allait le laisser se débrouiller pour comprendre qu'elle était la nature du problème. Lui lançant un regard malgré tout un peu amusé par l'inversion de la situation, il se redressa pour se diriger vers ce qui était maintenant une grande part de sa vie. Et dire qu'il avait fallu une apocalypse pour qu'il devienne père.


THE END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is gonna sound stupid but…I need you. ft Jenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Welcome in my stupid world ♫
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: the kids' playground :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: