AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en octobre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 Sujet commun : nouvelle année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 857
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1796

MessageSujet: Sujet commun : nouvelle année   Lun 23 Oct - 19:33






Sujet commun :

une nouvelle année

« happy new year mothafuckers. »
Personne à la Carrière n'a vraiment la tête à faire la fête. Pourtant, certains se souviennent encore que le nouvel an survient cette nuit. Bientôt, 2017 sera derrière et la nouvelle année apportera peut-être de bonnes nouvelles. Ou peut-être pas. La Carrière a eu son lot de mauvais karma et tout le monde souhaite oublier ses tracas d'une manière ou d'une autre.

A la Carrière, il est de coutume de boire pour tout et n'importe quoi. Et, pour une fois, ce soir les habitants ont une très bonne raison d'abandonner leurs travaux quotidiens pour s'adonner à la boisson. Le 31 octobre marque non seulement la fête païenne d'Halloween, mais aussi le nouvel an décidé par les habitants de la Carrière.

A la nuit tombée, les premiers feux de joie sont allumés et on délaisse son travail pour se joindre à la foule grandissante. Chacun trouve un coin, rejoint sa famille ou ses amis pour partager un verre (ou une bouteille). Chacun a fourni ce qu'il a pu afin que tout le monde puisse profiter d'un petit moment de paix. Ici et là, quelques Miners se joignent aux festivités en toute discrétion. Les Jackals, eux, ne se mêlent pas encore trop aux autres, observent à bonne distance.


Déroulement de l'intrigue

Comme toujours, afin de permettre une avancée rapide, veillez à ne pas dépasser les 400 mots grand maximum, pas d'ordre de passage, faites-vous plaisir.  Chaque poste compte comme un véritable rp dans l'activité du forum, alors lâchez-vous !

Le staff interviendra régulièrement avec le compte PNJ pour pimenter l'action, personne n'est jamais à l'abri.

Si vous mentionnez un personnage, joué ou non joué, inscrivez son pseudo entre les balises correspondante :
Citation :
Code:
<qua></qua>
Code:
<ham></ham>
Code:
<jac></jac>

Afin de mieux vous y retrouver, il vous est possible de définir les lieux, en début de chaque réponse à l'aide de ce code :
Code:
[code]<impann>[size=14]Nom du lieu.[/size]</impann>[/code]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 578
survit depuis le : 04/12/2016
capsules de troc : 810

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Mar 31 Oct - 1:09

Auspex

Archer n'a aucune envie de faire la fête. Il veut boire. Et oublier. C'est peut-être à cause de la tempête. C'est peut-être parce que depuis qu'il n'a plus de tente, il doit dormir avec Ari. C'est très probablement parce que beaucoup de ses chiens sont morts et qu'il ne reste plus rien du chenil. Il a l'impression d'avoir tout perdu, ses deux sanctuaires ont été détruits et il est comme un étranger dans la Carrière. Ouais... Ça doit être à cause d'un de ces trucs-là.
Donc, boire, on disait ! Restons concentrés.
Archer a envie de rester seul ce soir, mais il a bien conscience que tant qu'il n'aura pas réussi à faire pousser plus de quatre poils sur son menton, il aura du mal à se trouver une bouteille. Du moins tant que les Carrières ne seront pas complètement torchés. Assit près du feu, il regarde les étincelles monter vers le ciel étoilé. Comme si la tempête n'avait jamais eu lieu. Il attend que le temps passe en caressant la tête de Magnus distraitement.
Soudain, il aperçoit Ari avec deux bouteilles à la main. Il se lève d’un coup et quand il est à côté de sa sœur, il passe son bras sur ses épaules. De son autre main, il attrape la bouteille la plus proche de lui. « Laisse-moi te débarrasser de ça sœurette. » Elle lui lance un regard noir, mais le laisse faire. Archer à l’air trop fier de lui de toute façon ça serait cruel de lui refuser. Sans faire attention au contenu de la bouteille, il prend une grande gorgé. Et puis une deuxième juste pour être sûr. « Quand t’auras terminé, j’ai quelqu’un à te présenter ! » Archer roule des yeux. C’est pas la première fois qu’Ari veut le caser avec une fille...
Sauf que quand il entre dans une petite tente d’Auspex, le spectacle qu’il y voit n’est pas exactement ce qu’il avait imaginé. Il y a une fille certes, mais elle est à peine visible entre les volutes d’encens. « Ari qu’est-ce que… » « Tss tsst ! » Elle le coupe. « Laisse-la parler ! » Les Diggs se tournent vers la fille, Magnus qui peine à rentrer dans la tente pleure un petit peu derrière eux. C’est quoi ce plan encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 46
survit depuis le : 25/10/2017
capsules de troc : 127

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Mer 1 Nov - 21:11

Grande place.

Almaze n’avait aucunement envie de faire la fête, mais elle avait bel et bien envie de boire. Comme toujours. Un peu plus tôt dans la soirée elle était devenue déposer l’alcool échangé aux carrières ; fort, beaucoup trop fort, aux concepts de distillations peu honnêtes et même un ou deux avec le venin d’une vipère neutralisé par l’alcool. Le charme de la distillation maison. Il y en avait une de moins que promis au caveau puisqu’Almaze l’avait descendue à petites gorgées divines, les yeux clos, l’esprit léger. Une camée qui a sa dose.
Pour une fois elle était de bonne humeur. D’excellente humeur – assis en tailleur près d’un feu, son furet en faux col de fourrure, elle boit à petites gorgées sa seconde bouteille sans se soucier du monde, des carrières ou des miners. Elle est là pour « faire la fête », c’est-à-dire pour descendre autant d’alcool qu’elle avait de sang dans les veines, et finir sa nuit roulée en boule par terre. Elle fredonne doucement pour elle-même, buvant tranquillement sans se mêler encore aux autres, qu’elle observe avec un sourire un peu vague, un peu ivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 28
survit depuis le : 11/08/2017
capsules de troc : 87

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Ven 3 Nov - 0:11

Grande place

La carrière fascinait Aleksey ; même s'il ne s'y était encore pas tout à fait intégré. De toute façon, il lui semblait préférable de rester en observateur pour le moment. Même si dans les faits, il ne l'était plus vraiment. Il s'était plus ou moins installé à l'écart de la plupart des habitations en ruine ; mais avait aidé à la reconstruction sans se poser de question. Cela suffisait à faire de lui un membre de cette communauté ; mais il ne le réalisait pas vraiment.

Il se contentait de marcher au milieu de ces gens qui buvaient, faisaient la fête ; et les observaient sans pour autant insister. Ses mains ne tenaient pas de verre, a contrario de la majorité, et se contentaient de rester sagement au chaud dans ses poches, alors que sa tête pivotait au rythme des différents événements qui se produisait partout à la fois. En même temps, il commença à guetter pour un endroit où s'asseoir ; il avait passé la journée à travailler, et il aimait dire qu'il se faisait vieux ; et pour l'heure, il pensait qu'un peu de repos ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 153
survit depuis le : 31/01/2017
capsules de troc : 284

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Ven 3 Nov - 19:10

AUSPEX +
Elsie n’a pas vraiment le goût à la fête. Peut-être est-ce dû à l’ouragan, à la mort de son frère, un mélange des deux. Il n’y a que Thomas capable de la dérider, de lui soutirer des sourires et des éclats de rire. Alors non, elle n’a pas vraiment l’intention de profiter de ce nouvel an, pas comme le reste des survivants du moins. Tandis que les esprits s’enivrent, son commerce fleurit, et les survivants s’agglutinent par moment à l’entrée de sa nouvelle tente. Elle n’est pas aussi clinquante qu’avant, mais elle ne paye cependant pas de mine. Un tapis aux motifs abstraits dénichés dans une vieille maison, une petite table ronde avec en son centre une boule de cristal tiré d’un magasin de farces et attrapes, un vieux jeu de tarot, de l’encens planant dans l’air, quelques vieilles bougies éteintes disposées ci et là, une ambiance particulière et parfaitement adaptée à sa vocation de diseuse de bonnes aventures. Tout réside dans les apparences.

Lorsque les Diggs pénètrent au sein de la tente, son sourire s’étire. Elle ne fait pas payer Arianna, pas encore du moins, surtout qu’elle lui ramène des clients, alors elle lui doit bien ça. « Alors, Archer, on veut savoir de quoi l’avenir sera fait ? » Arianna le tire un peu plus par la main, l’obligeant à s’installer face à elle, de l’autre côté de la table. « Moi, j’aimerais savoir quand est-ce qu’il va arrêter de broyer du noir ! » s’exclame la sœur. Elle sourit, nostalgique, elle lui manque, cette alchimie entre frère et sœur, elle aimerait la retrouver avec Bass parfois. Mais, pas le temps d’y songer plus amplement. Elle plonge son regard dans celui d’Archer, faisant flotter ses mains au-dessous de la boule de cristal, avant de clore ses paupières, lâchant un charabia inventé de toutes pièces, savant mélange de ses faibles connaissances en latin, de ses cours d’Allemand et de ses brèves notions d’Hindi. Oui, elle a eu sa période langues étrangères. Après une petite minute, elle se stoppe, rouvrant les yeux, sondant le jeune Diggs. « Je vois une femme… ou non, plutôt un homme en fait. » Elle laisse planer le suspens durant quelques secondes, le temps est comme suspendu. « Il va te redonner le sourire. » Elle invente au fur et à mesure, observant les réactions de son client. « Et, il va te prendre autre chose… » Elle jette un coup d’œil à Arianna, arque un sourcil évocateur à Archer. « Quelque chose qu’on ne t’as pas encore ôté, mais que tu seras heureux de perdre au moment venu. » Sous-entends : sa virginité. Oui, elle aime se moquer aussi.

● ● ● ● ●

i know it sucks and it's scary but it's time to be brave + The human life is made up of choices. Yes or no? In or out? Up or down? And then there are the choices that matter: to love or hate, to be a hero or to be a coward, to fight or to give in, to live or die... Live or die? That's the important choice —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 60
survit depuis le : 30/10/2017
capsules de troc : 174

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Lun 6 Nov - 20:27

GRANDE PLACE

Elle n'a pas la tête à faire la fête. Son joli sourire a déserté son visage le jour où elle a compris qu'Emilio ne reviendrait pas. Depuis, elle sourit pour faire plaisir à son fils, pour qu'il continue lui-même de sourire et de n'être qu'un enfant. Mais le cœur n'y est plus. Alors fête la fête ? Célébrer Halloween, le nouvel an ? Très peu pour elle. Pourtant, elle a toujours aimé cette fête, depuis toute petite. Elle se souvient des heures passées à cuisiner avec sa mère, des costumes fabriquées et des bonbons engloutis. Autant de choses que son fils ne connaîtra jamais. Pour lui, elle accepte de sortir. Parce qu'elle n'a pas le droit de le punir. Parce qu'il n'a rien à voir avec son malaise. Alors, la main de Leandro fermement accrochée dans la sienne, elle quitte Plovers pour rejoindre la Grande Place. On s'amuse déjà autour des feux, on rit et on boit. Leandro a insisté pour se peindre le visage, ressembler à autre chose qu'à son lui de tous les jours. Elle lui a parlé, à nouveau, des légendes et de la tradition qui veut qu'on se déguise pour chasser les mauvais esprits, les induire en erreur. Alors elle aussi s'est peint sur le visage. Ils ont l'air d'indigènes et ça fait rire Leandro. Et ce rire suffit à lui réchauffer le cœur. Lake est venue avec eux, le visage peint aussi et les yeux brillant. Sa mère ? Elle doit être auprès d'Aaren. Comme toujours. Peu importe. Très vite elle repère une silhouette familière assise près d'un feu. Exactement la personne dont elle avait besoin. « T'es toute seule ? » Si Amalia ne portait plus la Mine et ses habitants dans son cœur, Almaze demeurait une très rare exception à cette nouvelle règle. Sans doute parce qu'elles s'aidaient mutuellement et qu'Amalia voyait en la jeune femme un potentiel exploitable.

● ● ● ● ●

❝ wild beasts wearing human skins❞ don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 46
survit depuis le : 25/10/2017
capsules de troc : 127

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Mer 8 Nov - 16:52

GRANDE PLACE
Almaze quitta le jeu envoûtant des flammes, reflétées dans ses yeux sombres à les brûler, pour observer la brune qui venait de la rejoindre. Elle la fixe, un instant, comme pour tester la volonté d’Amalia de vraiment vouloir lui tenir compagnie… ou la sienne de lui réponse. Elle finit de trancher pour un compromis, puisqu’au fond elle appréciait la quarries : « - J’ai la tête de quelqu’un qui partage son alcool ? » Le ton est proprement alcoolisé et blasé, moqueur. Pilier de comptoir qu'on veut chasser de son tabouret préféré et qui va tomber par terre si ça arrive. Elle était royalement seule la plupart du temps et c’était une des choses qu’elle préférait à sa mauvaise réputation. Qu’on lui foute la paix. La plupart des connards et des gueuses ont déjà du mal à comprendre un signal direct tel que « va te faire foutre » « crève » ou « je vais prélever tes yeux au pic à glace », alors le reste…  Elle n’était pas passée chercher Victoria avant devenir, bien que son amie partage le même dortoir – Victoria et l’ivresse, la fête à perdre la tête, cela ne faisait plus bon ménage. Avec un temps de retard, Almaze songe que c’était peut-être une raison pour laquelle elle aurait du tirer son amie, et que cela lui ferait du bien d’essayer de se détendre. Elle se lèverait, et irait la chercher, lorsqu’elle serait incapable de marcher droit, décide-t-elle.
Elle boit une gorgée de l’alcool presque acide tant il brûle, sans sourciller et arque un sourcil envers Amalia;   « -Qu’est-ce que tu fous là au juste ? » L’intonation est soudainement beaucoup plus claire, lucide et acérée. Ce n’est pas qu’elle ne veut pas particulièrement d’Amalia près d’elle, elle s’en tape au fond, mais Amalia sourire ivre morte ? Nah, mauvaise image. Amalia débauchée au milieu des mineurs et carrières rassemblées à rire et à célébrer une date sans aucun sens ? Mwai. Les yeux plus vifs d’Almaze, aiguisés par l’alcool sans doute, se posent sur elle, curieux de savoir si elle lui fait perdre son temps ( de dégustation alcoolique ) ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 277
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 524

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Jeu 9 Nov - 19:53

Grande place.

Ryan était bien content de pouvoir s’échapper d’Olympia. Avec la commémoration, l’ambiance n’était pas à la fête, et personne n’avait vraiment envie de voir sa tête. Il avait porté une capuche toute la journée, tentant de se cacher, sait-on jamais que quelqu’un qui rumine la mort d’un être proche se jette sur lui. Avec Adam, ils avaient décidé de se tirer. Apparemment, il y avait une fête à la Carrière, pour Halloween et le Nouvel an, décidé par la Carrière à cette date. Etant donné que ce dernier souhaitait aussi un peu s’échapper du climat morose de la ville olympienne, après une journée passée à l’appartement, ils partirent discrètement de la ville pour la Carrière. Ryan avait sur lui une bouteille avec du whisky, un bon whisky d’ailleurs, et il avait attendu une occasion spéciale pour pouvoir le boire. Et quoi de mieux qu’un Nouvel An en compagnie d’un de ses rares amis ? Ils arrivèrent bientôt sur la Grande Place de la Carrière, principal lieu des festivités. Ils se mêlèrent bientôt à la foule pour se placer devant un feu de joie. Ryan ouvrit alors enfin sa bouteille avant d’en prendre une grosse gorgée. Il grimaça, même s’il était très bon. « Mon palet n’est plus du tout habitué à boire du bon whisky. On risque de se rouler par terre dans une heure à peine si on la finit. » Il tend alors la bouteille à son colocataire Olympien avant de se réchauffer les mains contre le feu de joie. Il n’a reconnu personne autour de lui pour le moment, pas même d’anciens jackals, mais il faut dire qu’il y avait tellement de monde… Normalement donc, ils seraient tranquilles ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 270
survit depuis le : 24/07/2017
capsules de troc : 526

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Sam 11 Nov - 10:58

Grande place

L’ambiance à la carrière lui convenait déjà beaucoup plus que ce qu’il avait vu d’Olympia avant de quitter la ville sur les talons de Ryan. Pas mécontent, dès lors, que son compagnon ait eu cette idée, Adam s’assit à côté de lui à proximité d’un des feux qui réchauffaient la nuit. « C’est pas un peu le but ? » Il lui adressa un petit rictus, s’empara sans rechigner de la bouteille tendue et s’en envoya une bonne giclée au fond du gosier avec l’habitude des mauvais alcools qu’on s’empresse d’ingurgiter pour avoir les effets plus que le goût dans la bouche. « On s’ra pas les seuls de toute manière, si tu veux mon avis. » Et lui comptait bien profiter de cette soirée pour ce qu’il n’aurait probablement pas d’autres occasions de la sorte avant longtemps. Les carrières ne l’inquiétaient pas trop, au pire quelqu’un lui ferait les poches s’il se foutait trop la tête à l’envers mais sinon ? Ci et là, il apercevait quelques têtes connues datant de son bref séjour dans le coin (et notamment Aleksey, avec qui il était arrivé à la carrière et à qui il adressa un petit signe de la main) mais jusqu’à présent personne ne semblait se formaliser de leur présence en ces lieux. Et de toute façon, l’endroit n’avait-il pas du genre à accueillir tout et n’importe quoi ? La preuve en était les chacals, ceux de Marisa, dont il n’avait pas encore aperçu trace à l’heure actuelle (il ne s’en portait pas plus mal, notez, mais bon entre la nuit et le monde de toute manière…). Adam reprit une gorgée de la bouteille, savoura un peu plus le goût cette fois et la rendit finalement à son propriétaire. « J’arrive pas à croire que t’aie réussi à garder ça pendant tout ce temps. T’as de la chance que j’aie pas foutu la main dessus à Olympia. »

● ● ● ● ●
nos âmes, aux frontières du chaos
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 60
survit depuis le : 30/10/2017
capsules de troc : 174

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Sam 11 Nov - 11:41

GRANDE PLACE

A ses côtés Leandro tire sur sa main pour attirer son attention. Son regard reste posé sur Almaze, un sourire en coin venant étirer ses lèvres. Elle aime ce répondant et cette violence verbale dont la miner fait preuve au quotidien. Elle ne s'en formalise plus depuis longtemps. En revanche, Amalia préférait que son fils de neuf ans n'en soit pas témoin. De toute évidence, Almaze est déjà bien alcoolisée. Si elle avait été seule, Amalia se serait débrouillée pour récupérer de quoi boire elle aussi. Pour oublier. Pour prétendre que tout va bien. La petite main de son fils cramponnée à la sienne, elle n'a pas la force de le lâcher, de l'envoyer s'amuser ailleurs. « Je t'ai demandé quelque chose ? » Non. Pas encore. Elle a le regard perçant qui louche sans doute sur la bouteille. Mais elle n'a rien formulé. Pas encore. « ¿ Dónde está abuela ? » Elle jette un œil du côté de Lake qui sourit bêtement et elle soupire, s'agenouille à côté de son fils. « Tu veux voir la abuela ? » Il hoche de la tête et Amalia capitule, tiraillée entre la sensation d'être une mauvaise mère et l'idée de pouvoir enfin lâcher prise. Mais en y pensant, et en regardant Almaze, il vaut peut-être mieux pour le petit Leandro de filer ailleurs pour le moment. Elle se relève et demande à Lake de l'amener auprès de sa grand-mère qui doit être du côté du Domaine. Après un câlin mère-fils, ils s'éloignent des feux et Amalia peut enfin porter toute son attention sur la Miner. « C'est à moi de poser cette question. T'es à la Carrière ici, t'as oublié ? » Son territoire, sa maison. Et les Miners ne sont pas les bienvenus. Sauf Almaze et son alcool, bien sûr. Elle jette un œil autour d'elle et constate qu'on s'amuse. Elle espère ne pas apercevoir d'autre Miners sans quoi elle risquerait fort de perdre tout son self-control. « Pas d'humeur à partager, ese ? »

● ● ● ● ●

❝ wild beasts wearing human skins❞ don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 46
survit depuis le : 25/10/2017
capsules de troc : 127

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Sam 11 Nov - 18:35

GRANDE PLACE
Almaze lance un regard appuyé à Amalia, comme si celle-ci faisait illusion. Les personnes passablement éméchées tenant en leur bec un goulot ne sont abordées que par deux types de personne : les raisonnables qui surveillent l’ordre public, et les assoiffées beaucoup trop amicaux. Amalia fait très certainement partie des seconds et le fait qu’elle n’est encore « rien demandé » ne fait que donner plus raison à Almaze sur son refus catégorique d’engendrer une descendance. Elle ferait une mère exécrable – elle était le résultat d’une enfance heureuse, alors imaginer l’enfant élevé par elle, pire, par Hector  donnait des frissons dans le dos. Elle ne comprend que l’anglais et le tswana, mais elle les surveille presque en plissant les yeux, sans dire un mot et en gardant une immobilité tout à fait à son honneur en présence du morpion. Elle avait déjà une tolérance assez faible pour les adultes, alors les versions minuscules, baveuses et chouinantes, très peu pour elle.
Elle pouffe légèrement avant d’avaler une gorgée pour commenter, acerbe. « - Comment oublier que je n’ai pas Anita Cul-serré pour me babysitter. Je suis assise, en train de boire et personne ne hurle – je suis à la carrière, et je suis ravie d’y être. » Elle a un signe de tête vers les gens qui dansent en se tenant par la main et qui passent près d’elle – trop au coup d’Almaze qui ne retire par ses jambes du chemin, attentive à ce qu’un ivrogne se pète la gueule. « - La moitié est trop ivre pour remarquer qu’elle ne connait pas l’autre quart. Je veux dire qu’est-ce que tu fous sobre, avec un gamin dans une fête alcoolisée auprès d’une mineuse qui n’a rien à foutre là et est connue pour ne pas partager son alcool. » Elle lui lance un regard amusé en l’entendant finalement demander à partager. Pourtant c’était un point sur lequel elle aurait accepté, pour une fois, d’avoir tort, si cela signifiait conserver plus d’alcool. Elle boit quelques longues lampées, avant de tendre de manière cérémonielle, une main sur le goulot, l’autre sous le cul de la bouteille, l’alcool à Amalia. Elle en avait déjà bu pas mal de toute façon. « - Donc maintenant j’ai le droit d’être là ? Fais-toi plaisir. Pas trop.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 277
survit depuis le : 27/05/2017
capsules de troc : 524

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Mar 14 Nov - 18:54

Grande place.

Ryan était bien. Près du feu de camp, accompagné de son ami et colocataire. Pas d’Olympiens méprisants pour le regarder de travers. Pas de jackals (encore) pour venir lui chercher des noises. Non juste toute une foule d’inconnus qu’il ne connaissait pas et c’était tant mieux.  Il appréciait la remarque d’Adam qui était étonné qu’il ait réussi à cacher une aussi bonne bouteille si longtemps. « Tu sais, j’ai dû cacher tout un tas de trucs chez les jackals pendant des mois. Alors crois-moi, cacher une bouteille c’est easy. » Adam lui refile la bouteille et il continue de boire une gorgée qu’il déguste cette fois-ci. « Oh attends ! Je dois te montrer ma dernière trouvaille. » Il cherche alors dans la poche intérieure de sa veste pour sortir sa superbe casquette “Make Predator Great Again”, elle est toujours aussi affreuse, mais Ryan l’adore pour une raison probablement ironique. Il la met alors sur la tête, buvant une autre gorgée de bouteille. « J’ai piqué ça à des pillards, j’ladore haha, est-ce que j’ai l’air d’un mec qui a conduit un gros camion dans une autre vie avec ça ? » Les routards, y’a que ça de vrai. Il commence à chercher une clope dans sa poche pour s’en griller une, sentant - avec la chaleur du feu - l’alcool se propager doucement et agréablement dans ses veines. Ryan était bien, y’a pas à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quarries + le club des clochards
avatar
Quarries + le club des clochards
Hurlements : 60
survit depuis le : 30/10/2017
capsules de troc : 174

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Mar 14 Nov - 20:14

GRANDE PLACE

Libérée de la présence de son fils, Amalia peut être plus directe, plus vindicative. Elle est libre de ses mouvements, libre d'utiliser n'importe quel mot. Elle se débarrasse de ses filtres. Et Almaze également. Non pas qu'elle ait besoin de se débarrasser de ses filtres. C'est bien ça qu'on aime chez elle. Ou qu'on déteste, ça dépend. Amalia, elle, aime la personnalité franche de la Miner qui lui fait face. Elle croise les bras, affiche un sourire amusé qui pourtant n'a rien de bien joyeux. Parce que son regard trahie la tristesse qui s'est emparée de son être. Elle ignore comment la faire disparaître si ce n'est en buvant tout son saoul ! « Tu devrais ptet envisager de t'y installer alors. » Ce ne serait pas nécessairement bon pour les affaires d'Amalia. Si elle veut se venger de la Mine, elle aura besoin de quelqu'un comme Almaze à l'intérieur du labyrinthe. Elle hausse les épaules en regardant passer un petit groupe bien éméchés. Mine ou Carrière, difficile à dire. Dans la pénombre environnante, tout le monde se confond. On ne pense qu'à boire, à rire et à danser. On oublie ses vielles rancœurs et le malheur. On oublie des événements récents, les morts et les disparus. Elle les déteste tous. Des hypocrites prêts à tout pour quelques gouttes d'alcool. Son attention se reporte sur Almaze, aveugle au reste. Elle prend la bouteille généreusement tendue, en boit une brève gorgée avant de s'asseoir avec son amie. « T'es la seule que je tolère. » Le regard perdu dans les flammes devant elle, grimaçant tandis que le liquide lui brûle la gorge. « Puta ! C'est pas dla tequila ça. » Elle lui rend sa bouteille, bien contente quand même d'avoir de quoi remplir le vide dans son cœur. Elle soupire, à la fois satisfaite, fatiguée et exaspérée par la mascarade qui se joue tout autour d'elles. « Elle tombe bien cette fête hein ? »

Spoiler:
 

● ● ● ● ●

❝ wild beasts wearing human skins❞ don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 270
survit depuis le : 24/07/2017
capsules de troc : 526

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   Sam 18 Nov - 20:31

Grande place

Adam s’était attendu à beaucoup d’options concernant la fameuse trouvaille de son partenaire. Peut-être quelque chose en rapport avec l’ambiance festive, un tord-boyaux de la pire espèce ou quelque chose à fumer autre que ce tabac artisanal plus ou moins bon selon les plants et qu’on trouvait à peu près partout désormais. Ou bien à quelque chose d’un peu plus insolite, connaissant l’hurluberlu qui lui tenait compagnie en ce moment ça n’aurait pas été très étonnant. Mais la casquette d’une laideur toute particulière qu’il brandit fièrement hors de sa poche le prit suffisamment par surprise pour qu’il avale de travers et s’étrangle à moitié avec la gorgée d’alcool qu’il était en train d’avaler, incapable de réprimer son rire face à la tronche de Ryan ainsi affublé de cette… chose. Il toussa, cracha et se racla la gorge un coup avant de reprendre un semblant de contenance, les lèvres encore retroussées sur un sourire moqueur tandis qu’il récupérait la bouteille afin de faire passer ses émotions d’une bonne rasade supplémentaire (une raison comme une autre de boire toujours un peu plus). « T’as surtout une belle tronche de con si tu veux mon avis. Le genre de beauf dont on se demande c’qu’il fout encore à être vivant. » Il étira les jambes, appréciant la chaleur conjuguée de l’alcool, qui se répandait à travers son organisme, et du feu de camp, qui réchauffait agréablement sa grande carcasse, pour lui rappeler que même en temps de guerre il était encore possible de passer de bons moments. Un répit fort apprécié, en ce que tout le monde savait la brièveté que cette soirée de réjouissance était susceptible d’avoir – l’histoire l’avait durement prouvé au cours de l’année passée –, et un répit nécessaire parce qu’ils avaient tous un peu besoin de ce simulacre d’avant coloré de rires et de musiques. « Du coup, ça te va plutôt bien en fait. » L’olympien leva la bouteille à hauteur d’yeux et l’inclina légèrement devant la lueur du feu, contemplant le liquide ambré qui dansait à l’intérieur. « Soit ta bouteille est percée soit on va vraiment se foutre la misère en un temps record… », il constata devant la dénonciation criante du contenant bientôt à moitié vide. De toute évidence, la descente de Ryan n’avait rien à envier à la sienne.

● ● ● ● ●
nos âmes, aux frontières du chaos
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sujet commun : nouvelle année   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet commun : nouvelle année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» Nouvelle année 2011
» Ma resolution pour la nouvelle année
» Nouvelle année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: Survivors' last haven :: Hamilton's Quarry :: Grande Place-
Sauter vers: