AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en septembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 recruitment competition (ft. Malini & Bass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde
Hurlements : 23
survit depuis le : 11/08/2017
capsules de troc : 75

MessageSujet: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   Mer 23 Aoû - 13:19

Aleksey & Malini & Bass
« recruitment competition

Agenouillé à côté de son vélo qui reposait contre un arbre, un petit feu crépitant derrière lui, Aleksey était occupé à essayer de rafistoler la chambre à air de son vélo. Il en avait une de rechange, mais il préférait économiser tant qu'il pouvait. Alors, il se battait avec son scotch, dans l'unique but de faire durer encore un peu plus longtemps cette pièce qui ressemblait maintenant à un patchwork. L'homme était débrouillard, et habile de ses mains ; il avait beaucoup appris grâce à son association de reconstitution historique. Non pas qu'il changeait des roues de vélo pour le compte de celle-ci, mais il s'était sérieusement mis à bricoler depuis ; complétant sa pratique avec la théorie qu'il empruntait à des livres. C'était d'ailleurs de livres plus ou moins utiles qu'était rempli son sac, posé appuyé sur un autre arbre. Il avait choisi son camp un peu au hasard, trop frustré par sa crevaison pour y réfléchir plus que ça.
Alors qu'il s'apprêtait à regonfler sa roue, un craquement attira son attention. Instinctivement, il resta immobile, posant simplement une main sur le manche de son glaive et l'autre sur le manche de son pistolet. Mais il n'attendit pas très longtemps pour réaliser qu'il ne s'agissait que d'un rôdeur ; ou du moins, d'après les râles qu'il entendait. Il se leva donc, lâcha ses deux armes qu'il avait tendance à utiliser pour les humains ; ou dans des endroits confinés pour le glaive. Il saisit sa masse, posé à côté de son sac ; elle avait beau peser six ou sept kilos, ça ne dérangeait absolument pas le grand gaillard ; dont la taille et la masse musculaire étaient assez conséquentes. Il chercha ensuite du regard son visiteur inopportun ; il le repéra assez vite, le rôdeur avait été attiré par les flammes ; et probablement le son de ses jurons alors qu'il galérait à essayer de rendre la chambre à air à nouveau étanche. Il s'avança alors d'un pas pressé à la rencontre du cadavre ambulant ; prenant au passage sa masse à deux mains. Au moment où le rôdeur levait les bras pour essayer de le saisir, il asséna un coup monumental dans le poitrail de la créature qui fut projetée au sol. Sans perdre de temps, il enchaîna avec un autre coup dans la tête ; qu'il éclata comme une pastèque. Ensuite, il leva la tête, voir s'il avait d'autres clients. Un craquement au loin lui fit tourner la tête, et il siffla en annonçant de sa voix grave :
« Allez ! Venez ! »
Il parlait aux rôdeurs ; il l'avait toujours fait, pas vraiment dans l'optique d'être compris et d'entamer un dialogue avec eux, simplement pour les attirer et se débarrasser d'eux plus rapidement. Pour la même raison, il toquait toujours avant d'entrer dans une pièce.
Il resta donc planté là, la masse dans les mains, à attendre un autre de ces monstres, en balayant la forêt alentour de son regard.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 625
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 1031

MessageSujet: Re: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   Ven 25 Aoû - 19:30

Aleksey & Malini & Bass
« recruitment competition

Ses mains se joignent pour commencer à applaudir le spectacle impressionnant auquel elle vient d'assister. Lentement, elle sort de sa cachette pour se montrer à l'inconnu qui tient toujours sa masse, prêt à attaquer. "Impressionnant ! J'en ai vu beaucoup des types se débarrasser de rôdeurs, mais c'est la première fois que je vois quelqu'un manier une arme comme ça." Une arme ? Plutôt un engin de destruction qui, elle n'en doute, lui exploserait la tête en quelques fractions de seconde. Il fallait être fort pour porter un tel poids, mais il était évident que le géant de deux mètres face à elle soit du genre herculéen.

Voilà plusieurs jours qu'elle a sa trace, mais impossible pour la recruteuse de le suivre car il évoluait à vélo et elle était de fait, bien trop lente. Elle perdait sa piste, puis le retrouvait ci et là, sur les sentiers praticables à vélo.  Il ne semblait pas suivre d'itinéraire précis, ce qui rajoutait de la difficulté au pistage, et Malini avait bien failli abandonner si un hasard du destin ne lui avait pas donné l'occasion de le retrouver en difficulté. Il semblait avoir du mal avec son deux roues et s'agitaient un peu avec un scotch dans la main.
La recruteuse en était sûre, l'homme imposant pouvait occuper une bonne place au ranch. Il avait l'air résistant et on ne disait de toute façon jamais non à un mastodonte dans les rangs pour foncer à l'assaut des ennemis. Mais elle n'avait pas eu l'occasion de suffisamment l'observer pour juger de sa capacité à se débrouiller, s'il avait du bon sens, s'il pouvait s'adapter... Et elle n'aurait pas d'autres occasions s'il continuait à pédaler à chaque fois hors de sa portée. Elle devait jouer toutes ses cartes maintenant, peut-être passer quelques jours avec lui pour en tirer des conclusions avant de lui proposer d'intégrer le ranch. Pour que ça fonctionne, il fallait évidemment qu'elle arrive à lui faire passer la pilule. Les solitaires ont du mal à se laisser approcher, et elle l'a été suffisamment longtemps pour parler d'expérience.

Malini, elle ne s'approche pas trop près de lui. Elle se laisse une bonne marge pour pouvoir esquiver n'importe quelle coup au cas où il prendrait l'envie à l'inconnu de l'achever sans plus de question. Ses deux mains sont posées en évidence sur sa taille. Elle fixe le rôdeur éclaté au sol, presque désolée qu'il ait pu se trouver sur leur chemin – en fait, elle l'a volontairement attiré jusqu'à sa recrue pour pouvoir observer l'homme en action. "T'inquiète, j'ai pas vu de horde dans le coin depuis des un moment. Il devait être passif et il s'est réveillé en t'entendant." Elle, elle prétendra s'être trouvée là par le plus grand des hasards, attirée comme un rôdeur par les bruits d'humanité. Il ne sera fait aucune mention du ranch avant qu'elle ne puisse se faire une idée de la personnalité du bonhomme.
La recruteuse sait cependant de quoi elle a l'air. Toute seule comme ça dans les bois, si elle manifeste trop de confiance en elle, elle donnerait l'impression d'avoir du monde qui attendait de lui prêter main forte à piller le bougre. De même si elle avait l'air d'une demoiselle larmoyante et réclamant de l'aide. Elle devait avoir l'air solitaire, fatiguée, méfiante. Ce mélange subtil, elle tente de le rendre dans son expression, abandonnant son masque impavide pour le scruter avec un air presque craintif. Presque. "Tu vas quelque part ?"  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde
Hurlements : 23
survit depuis le : 11/08/2017
capsules de troc : 75

MessageSujet: Re: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   Sam 26 Aoû - 20:05

Aleksey & Malini & Bass
« recruitment competition

D'abord surpris par les bruits d'applaudissement, il ne sursauta pas mais releva un peu son arme. Son visage se durcit, et arbora une expression dure et hostile. Cependant, quand il réalisa qui lui faisait face, il se détendit et baissa son arme. Il continua cependant de juger de haut ; il n'avait pas vraiment le choix, en même temps ; la personne qui s'adressait maintenant à lui. Il ne répondit pas, la fixant comme s'il était un animal qu'on aurait surpris brusquement.
Il commença à réagir quand elle prit une nouvelle fois la parole, visiblement pour détendre l'atmosphère. Il répondit alors, d'une voix assez calme :
« Tant mieux. Merci »
Il n'allait pas en dire plus ; il n'était pas vraiment loquace, avec les inconnus. Ces remerciements étaient sincères, et pour lui, leur contact pouvait s'arrêter là. Il ne se demanda pas quelle arrière pensée avait son interlocutrice en l'abordant comme ça alors qu'elle aurait pu rester cacher ; il s'apprêtait donc à se retourner pour aller finir de réparer son vélo. Il stoppa net son mouvement quand elle posa sa question ; et se mit à nouveau à la fixer quelques instants avant de lui répondre :
« à Dallas »
Il s'apprêtait une nouvelle fois à se retourner ; mais il marqua un temps d'arrêt et hésita quelques instants. Elle était seule ; elle pourrait avoir des problèmes mais elle était visiblement du coin. Mais le regard qu'elle lui jetait sembla lui faire prendre une décision. Il inspira, avant de demander :
« Besoin d'un coup de main ? Ou de quelque chose ? »
Il se tut une fraction de seconde, et pensant que sa question devait être trop soudaine, il se justifia :
« Tu m'as donné une information potentiellement utile ; je te dois bien quelque chose. Viens si tu veux »
Il ne pensait pas qu'elle lui avait menti, à propos des hordes. Pourquoi le ferait-elle ? Il se tourna, sans faire vraiment attention à la dame. Il ne lui faisait pas confiance ; mais elle n'avait pas l'air hostile. Si c'était une voleuse, elle aurait essayé d'éviter le contact ou aurait adopté une tactique moins dangereuse que l'approche de front. Parce que si Aleksey avait été hostile, elle aurait pris des risques. Il estima donc qu'elle était de bonne foi et qu'elle n'avait probablement donc pas de mauvaises intentions. Il retourna à son vélo, posant au passage sa masse au même endroit qu'il l'avait pris, tout en prêtant attention aux potentielles paroles de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 625
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 1031

MessageSujet: Re: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   Lun 28 Aoû - 15:43

Aleksey & Malini & Bass
« recruitment competition

Au départ, il lui sembla ne pas être homme à garder compagnie. A peine avait-elle fini sa remarque qu’il se retourna pour retourner à ses affaires. Il n’était pas plus curieux que ça, ni plus méfiant. Il ne se sentait visiblement pas trop menacé par la carrure de la recruteuse – mais n’importe qui devait paraître plus fragile qu’il ne l’était quand on faisait deux mètres.
Heureusement, il n’ignora pas sa question ou ne l’envoya pas balader, ce qui évita à Malini de réfléchir à une stratégie de secours. Dallas. Il allait à Dallas. Eh ben, pas farouche le monsieur. Si elle n’avait pas un bulletin complet de la situation de toutes les villes du coin, elle avait erré suffisamment longtemps pour savoir que les grandes villes n’étaient pas praticables. Il devait y avoir quelque chose à Dallas pour le pousser à s’y rendre, et elle se doute bien qu’il ne s’agit pas de la nostalgie de la Reunion Tower.  

Elle commence à danser d’un pied à l’autre, se demandant comment il allait relancer la conversation, s’il allait finir par lui poser des questions. Déjà dans sa tête, la brune préparait une histoire à lui servir. Elle ne pouvait plus se comporter comme la recruteuse des crimson riders, il fallait qu’elle le teste, qu’elle dissèque ses réactions, sa capacité à vivre avec d’autres personnes, sa capacité à tenir sa parole si jamais il venait à la lui donner… Alors, est-ce qu'elle allait être la solitaire en fuite ? Celle qui ne sait pas où elle va ? Ou alors la personne exilée en attente d'être miraculeusement graciée ? Chaque scénario s'écrivait dans sa tête, mais elle savait déjà qu'elle déciderait à chaque fois au dernier moment, changeant certains détails pour appuyer sur les possibles cordes sensibles qu'il dévoilerait.
Déjà il marqua un point en proposant son aide en signe de gratitude, comme il s’empressa de souligner. C’est qu’elle ressemblait au moins à quelqu’un qui ne dirait pas non à un coup de main. S’il ne lui faisait peut-être pas encore totalement confiance, au moins il ne la trouvait pas dangereuse. Elle allait jouer davantage sur ce côté ambivalent. « C’est pas vraiment un tandem que t’as là. » Le ton était légèrement sarcastique, mais la remarque n’en était pas moins valable pour autant. Mais déjà elle avait serré son sac sur son épaule et s’approchait, encore prudente. « Je m’appelle Malini. » Faire un premier pas en guise de bonne foi, ça fonctionnait parfois pour aider les gens à se détendre. Mettre un nom sur un visage, c’était un début pour décrypter l’identité et la personnalité de quelqu’un, et ça aidait aussi à l’humaniser. Les gens ont moins tendance à s’en prendre à quelqu’un qui n’est pas totalement inconnu. Sûrement ne veulent-ils pas prendre le risque de faire une victime dont ils peuvent se rappeler le nom. « Y a quoi à Dallas ? »
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde
Hurlements : 23
survit depuis le : 11/08/2017
capsules de troc : 75

MessageSujet: Re: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   Mer 20 Sep - 2:44

Aleksey & Malini & Bass
« recruitment competition

S'il ne faisait pas face à la brune, il l'écoutait ; d'abord ses pas, puis sa remarque qui le fit réagir. Il s'était déjà agenouillé à nouveau à côté de son vélo, et il s'affairait à faire un dernier tour de scotch à sa chambre à air percée ; il ne tourna pas la tête, continua ce qu'il faisait, mais lui annonça :
« Non, effectivement. C'est juste un vélo » il commença à remettre la chambre à air dans la roue, alors qu'il écoutait la suite de ce que lui annonça la dame.

Il tourna la tête quand ce fut le cas, quelques instants après qu'il ait fini ses réparations. Il posa son regard sur elle ; il n'avait pas l'habitude de faire face à des gens plus grands que lui, et, à cause de sa position, c'était le actuellement le cas. Il trouva ça amusant, et laissa apparaître un franc sourire. Cette ''petite'' dame avait l'air d'être quelqu'un de sympathique ; elle ne l'a pas agressé, elle fait de l'humour, elle est jolie ; en somme, elle était amicale, et c'est tout ce qui comptait pour Aleksey. Il se demanda pas pourquoi elle était là toute seule, il n'allait pas lui poser la question ; considérant que ce n'était pas ses affaires. Il lui répondit alors, en toute sincérité :
« Enchanté. Aleksey Schultz, professeur d'histoire à l'Université du Kensas » c'était des détails qui pouvaient paraître comme futile, que certain verrait comme un étalage de titre pas nécessaire ; mais il ne le voyait pas dans ce sens. Il continua, en répondant à sa question : « Beaucoup de choses ; même encore aujourd'hui, je présume. Mais je vais visiter ses musées, si c'était ça le sens caché de ta question »
C'était bizarre, mais c'était sa façon de continuer d'apprécier de vivre. Se promener dans des galeries désertes ; parfois pillées, souvent intactes. Ou, encore mieux, aller fouiller les réserves des musées, et dénicher des œuvres un peu plus préservées grâce au fait qu'elles aient été protégées.

Il regarda son vélo, regarda son interlocutrice, se releva. Il ne fit pas un pas en avant ; il ne voulait qu'elle ait l'impression d'être agressée. À la place, il se contenta de lui demander, puisqu'elle n'avait pas encore dit si elle avait besoin d'un coup de main ou non :
« T'en as besoin ? Dit-il en désignant le vélo d'un geste de la main. Si c'est vraiment le cas, je peux te le laisser, j'en réparerais un autre »
Il lui donnerait vraiment, si elle lui répondait oui ; il lui donnerait même une partie de sa nourriture et de son eau si elle en formulait la requête. Pour lui, c'était tranché ; d'un naturel altruiste, il l'était dotant plus que les temps étaient durs, et que sa philosophie de vie le poussait à aider les gens. Il n'avait pas besoin d'être volé, ou dépouillé ; il suffit juste de demander gentiment, de s'asseoir au coin de son feu et de discuter un peu. Dans les faits, au final, peu avaient l'audace de l'approcher ainsi ; c'est probablement pour ça qu'il n'était pas encore mort. Certains l'avaient déjà fait avec de mauvaises intentions, et ont généralement mal fini.

En attendant, il regardait cette brune, en attendant sa réponse, et sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: recruitment competition (ft. Malini & Bass)   

Revenir en haut Aller en bas
 
recruitment competition (ft. Malini & Bass)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2016 All-star Skills Competition
» EDH for magic
» [2000] liste sans véhicule V5
» Corse me voilà! ♫
» [Sept. 2000]Parce qu'il faut bien qu'être préfets ait ses avantages [Ara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: Let's wander the woods :: Pedernales Falls-
Sauter vers: