AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en septembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL   Dim 30 Juil - 0:28

COULOIR DE SECOURS puis MAGASIN DU REZ-DE-CHAUSSÉ

Felix ne peut bientôt plus utiliser son arbalète au risque de blesser quelqu'un. Il sort donc son couteau de chasse, fait signe à Zia de rester derrière et va porter main forte au groupe d'inconnus. L'idée de rebrousser chemin et s'enfuir ne lui est pas passée par la tête, et quand bien même, il est ici pour retrouver Archie. La horde devient bientôt ingérable dans ce petit espace et Felix songe à proposer à tout le monde de sortir par ou lui est rentré, question qu'ils ne meurent pas tous ici, mais un homme parvient à ouvrir une porte menant à une boutique du mall. Le mexicain siffle une note aiguë et Zia fonce le rejoindre alors qu'il passe la porte avant que celle-ci ne se referme.

À l'intérieur, il retient la porte avec son épaule. Du coin de l'oeil, il aperçoit un Olympien pousser une étagère et se joint à lui pour l'aider. La porte sécurisée, Felix reprend son arbalète pour entamer un tour de la petite boutique dans laquelle ils sont tombés et y éliminer toute menace potentielle. Il trouve deux rôdeurs coincés sous une étagère et un autre derrière le comptoir-caisse qu'il abat rapidement. Il aperçoit ensuite un visage connu parmi le groupe.

▬ Ava? 

Il n'a pas revu Avalon depuis qu'elle a quitté la Carrière et ne s'attendait pas à la retrouver dans ces circonstances. L'heure n'est néanmoins pas aux retrouvailles. Ils ont fait un vacarme et si ce n'est pas d'autres morts ambulants qu'ils auront attirés, ce sera celle de tireurs hostiles. Felix cherche rapidement des yeux une solution qui n'impliquent pas de passer par le rez-de-chaussée infesté ou revenir sur ses pas. Une idée lui vient en voyant le système de ventilation mais deux problèmes se présentent. Premièrement, Zia. Il regrette de l'avoir amenée, même si dans sa précipitation il n'a pas eu d'autre choix et qu'il aurait fallu l'enfermer pour l'empêcher de le suivre. Deuxièmement, le groupe. Il ne fait pas partie d'eux et ne partage pas leurs buts, mais il n'a définitivement pas envie d'expliquer ses propres motivations.
Revenir en haut Aller en bas
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien
Hurlements : 119
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 205

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL   Dim 30 Juil - 22:57

COULOIR DE SECOURS puis MAGASIN DU REZ-DE-CHAUSSÉ

Nathan ne se donna même pas la peine de lui répondre, renforçant sa colère et son envie de lui écraser la tête contre un mur. S’il continuait de les guider en tirant dans le tas, ils n’allaient pas faire long feu. Mais pas le temps de penser à une stratégie plus constructive pour progresser dans le mall et son labyrinthe de couloirs car à l’autre bout de la longue file de vivants, une horde de rôdeurs, attirés par le bruit des armes à feu, se frayait un chemin par une porte ouverte.  Il ne manquait plus que ça. Lame en avant, elle abattit quelques rôdeurs, les autres faisant de même pour tenter de contenir la menace, mais chaque rôdeur qui tombait était aussitôt remplacé par un autre et bientôt le couloir étroit se remplit de cadavres, dont celui d'un malheureux pris au piège par les bouches affamées. Ils continuèrent comme ça quelques minutes, les coups se faisant moins précis, moins rapides également, à mesure que les rôdeurs gagnaient du terrain, bras en avant. Ils ne pourraient pas tenir indéfiniment. Avalon était en train de planter son couteau dans l’œil d’un énième rôdeur lorsque Jamie la bouscula, barre à mine à la main pour repousser le gros du troupeau. La jeune femme ne se fit pas prier pour le suivre à l’intérieur du magasin à la suite du reste de la fratrie Ferguson, profitant d’une ouverture pour asséner un dernier coup à l’intention du rôdeur qui tentait de lui croquer le bras. La sécurité de la boutique était toute relative, mais au moins pouvaient-ils souffler quelques instants, en la charmante compagnie de Nathan qui ne s’était visiblement pas calmé. Toutefois, Avalon alla chercher une autre étagère pour suivre son exemple. Occupée à barricader au mieux la porte, elle ne réagit qu’en entendant son prénom.

-Felix !

Un gars de la carrière était bien la dernière chose qu’elle s’attendait à voir dans le coin, encore moins lui. Malgré le temps qui s’était écoulé depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu, elle ne pouvait même pas se réjouir de le voir là, pris au piège comme eux entre une horde de rôdeurs et une armée de jackals prêts à leur faire la peau. Pas le temps de fêter leurs retrouvailles donc, il fallait déguerpir de là avant que la porte ne cède. « Vous avez vu une sortie sure ? » Elle insista sur le dernier mot en se tournant vers le reste du groupe, à la recherche d’une idée brillante. En toute logique, ils venaient de passer par l’arrière des boutiques, l’entrée de la clientèle devait être plus loin. La question était de savoir ce qu’ils allaient trouver derrière, maintenant que l’intégralité du mall était au courant de leur présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney
Hurlements : 625
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 1031

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL   Lun 31 Juil - 23:02

RDC vers Premier etage

Putain. La première partie du plan est terminée et visiblement est une réussite, maintenant, il faut se sortir de la pièce où convergent de leur pas mort les rôdeurs. Ils sont trop nombreux pour qu'elle se glisse dans leur masse. De plus, elle n'a pas vraiment eu le temps de s'examiner pour voir si sa couverture de rôdeurs tient toujours ou pour vérifier qu'un morceau de verre ne lui a pas arraché la peau. Les lèvres pincées, elle guette autour d'elle pour trouver une solution. Les restes du rôdeur qui lui a servi de camouflage gisent toujours au milieu des débris de verre. La recruteuse se fraie un passage pour le récupérer et le traîner derrière alors qu'elle se poste derrière les vestiges de la caisse près de l'entrée, prête à jouer un tour indémodable.
Cachée derrière le cadavre, elle attend que la marée de rôdeurs s'engouffre dans le magasin de luminaires à la recherche de leur possible quatre heures qui a provoqué le désordre. Ils s'entassent, marchent sans but les uns sur les autres, à faire le tour d'une pièce où ils ne trouvent rien. Cependant, le bruit qu'ils font eux-même à marcher sur les débris de verre les retient ici.

Malini, elle prend une profonde inspiration avant de dégager son bouclier décomposé et de tenter discrètement de passer par dessus la caisse pour se glisser vers l'extérieur. Vieux comme le monde, attendre derrière la porte et profiter que l'assaillant ait le dos tourné pour sortir sur la pointe des pieds. Elle a presque un sourire tendre quand elle se tourne vers eux et qu'elle murmure : « Bande d'attardés. »
L'Aire de jeu est presque vide, à l'exception de quelques irréductibles qui tentent de passer les barricades ou se pressent contre une porte derrière laquelle il semble y avoir de l'agitation. Elle se traîne vers les escaliers, se fond au milieu des quelques morts, mais contrairement à eux, elle arrive à détourner les caisses et les restes de meubles pour se frayer un passage. Elle escalade, dégomme d'un coup de pied le rôdeur audacieux qui la suit et finalement, elle arrive à rejoindre le premier étage. Loin devant elle, le groupe armé des alliés déjouent les pièges au fur et à mesure et il ne lui reste plus qu'à les rejoindre, sur une voie presque royale. Ceux qui traînent à l'arrière se retournent vers elle, prêts à l'abattre au moment où elle lève les mains en signe de paix. « Eh tout doux. T'as déjà vu un rôdeur parler ? Fais gaffe où tu mets les pieds au lieu de me regarder. »
Tout devant, elle aperçoit Ryan qui semble les mener sur le chemin et un rictus lui tord les lèvres quand elle se dit que la chance de ce bâtard a bien tourné. Mais qu'elle lui doit quand même une. Soupir. Elle remonte la foule, les pousse au fur et à mesure pour retrouver Abel. Elle ignore leur supposée crise pour lui lancer platement. « Tu veux pas qu'on fasse rouler quelque chose et qu'on tire quelques flèches vers le plafond pour essayer d'actionner les pièges restant ? Je dis pas que c'est la solution miracle, mais si on se sert des cadavres et qu'on les balance devant nous façon boulet de canon, ça pourrait nous débarrasser de quelques épines du pied. » Elle essaie de pas mettre d'intonation dans sa voix, la dernière chose qu'elle voudrait, ce serait qu'Abel pense qu'elle le prend pour un imbécile.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
gotta catch them all
avatar
gotta catch them all
Hurlements : 759
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1590

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL   Jeu 3 Aoû - 17:12

la fin de stonebriar
we kicked those bitches ass !




ce qu'il se passe (07/17)

Le grand raid organisé par Olympia, la Mine et le Ranch (autrement dit, la coalition), est une réussite presque complète. Au prix d'un effort considérable et conjoint, le centre commercial s'est peu à peu plié à la volonté de ses assaillants.

Les différents groupes se sont appropriés les lieux un par un en commençant par le rez-de-chaussée et le premier étage. Les pertes humaines y furent importantes pour tous les camps. On déplore de nombreux blessés parmi lesquels Abel Rhodes dont la jambe droite a failli manquer de sang, Peyton Yates qui a manqué d'air un instant tandis qu'on la plaquait violemment au sol. Billie Trager, salement touché par un couteau, se retrouve le bras en écharpe. Ryan Havener, le seul Jackal à s'être plié aux ordres de la coalition, rejoint l'infirmerie d'Olympia avec une sale blessure à l'épaule. Malini Kapoor s'en sort avec quelques égratignures et de nombreux bleus. Rien de trop grave pour la jeune femme qui est parvenue à mettre en place une excellente diversion, permettant à ses camarades de progresser rapidement vers les étages.

Au rez-de-chaussée, le groupe d'Olympian (Bass, Nathan, Avalon) complété de Jamie Ferguson, Elias Ferguson et Felix Alvarez, s'en sort de justesse. Aucune blessure trop grave à déclarer, plus de peur que de mal. Cependant, le comportement déplacé de Nathan Eversley et Bass Ferguson n'a pas échappé à leur leader. De retour à Olympia, les deux hommes sont immédiatement convoqués par Peyton Yates qui suspend leurs privilèges et leurs droits d'accès au Conseil.

L'hôpital improvisé sur les ordres d'Anita Jones a pu sauver quelques vies et assurer une prise en charge rapide des nombreux blessés. Sans cela, Casey Redfield aurait sans doute perdu l'usage de son bras droit. Trouée par des balles artisanales, la jeune femme a pu être sauvée efficacement et rapidement par Harrison Roe, Arte McMahon et Iris C. Monroe.

Sur les toits, les derniers forcenés, menés par Gabriel Rosario, n'avaient aucune intention de se rendre à la coalition. Le plus gros des combats a eu lieu au deuxième étage et, après quelques paroles riches de sens, c'est finalement Malini Kapoor qui mit fin aux jours de Gabriel Rosario. Si on n'a pas encore retrouvé le corps, ainsi s'acheva la bataille.

Le centre commercial n'est plus et le règne de terreur de ses occupants prend enfin fin. Tués, faits prisonniers ou dispersés dans la nature, les Jackals ne sont plus grand chose sinon un souvenir malfaisant. Pour la coalition, de nouvelles décisions sont à prendre, à commencer par le devenir du centre commercial qui grouille encore de rôdeurs et autres pièges mortels.


INFLUENZA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUJET COMMUN (07/17) ; GÉNÉRAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: Archives d'Influenza :: RP Archivés-
Sauter vers: