AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en octobre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 Candice ♦ Do you really want to hurt me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 19:46

Candice Lynch

     
“L’oiseau en cage rêvera des nuages.”

     
WHAT ABOUT ME
   Candice est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normal, elle à grandi dans une famille aimante, aînée de six filles, pom-pom girl au lycée, reine du bal mal. Puis en grandissant, elle a fait des études d'infirmière pour aider ceux qui avaient besoin d'elle avant de tenter cette aventure pour rire. Le concours Miss Etats Unis. Voila une chose bien drôle, un challenge, de quoi rire. Et puis le rêve deviens réalité est la couronne se pose sur sa tête pour une année entière. Une année qui serait la dernière des Miss. Les morts sont revenus de là ou il étaient et se sont mis à attaquer les vivants.
La demoiselle est retournée dans sa famille pour apprendre que ses parents avaient succombé à la maladie. Elle pris en charge ses sœurs, rejoignant une zone de quarantaine ou elles restèrent une année. Une année douloureuse, jusqu'à ce que les militaires les abandonnent.
De là est parti l'errance, les combats, la survie. Quatre sœurs sont morte, n'en reste qu'une. Il a fallut faire preuve d'ingéniosité pour parvenir à la survie. A ne pas être mordue, à ne pas succomber à la maladie. Renier sa dignité et son honneur en laissant des hommes profiter d'elle contre des conserves, de l'eau, d'autres choses du genre.
Puis, avec le temps, elle parvint à la mine, découvrit de nouvelles personnes, de nouveaux lieux. Peut etre un endroit ou vivre de nouveau, ou recommencer une vie ?
   
   
   
     
made by guerlain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 19:49

“L'homme n'est qu'une femme avec un pénis”

   
                 
Nom et Prenom

                 Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
                 
Nom et Prenom

                 Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
                 
   
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
   
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
   

   
   made by guerlain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 19:49

“Les femmes, origine du monde!”

   
                 
Nom et Prenom

                 Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
                 
Nom et Prenom

                 Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
                 
   
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
   
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
Nom et Prenom

               Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
               
   

   
   made by guerlain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 19:50

repertoire de rps

     
Candice Lynch

     

   
INFIRMIERE ▬ 28 ANS ▬ HÉTÉRO ▬ CÉLIBATAIRE ▬ MINER'S
   

   
A LITTLE BIT ABOUT ME ▬

   Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".
   
MES RPS EN COURS ▬

   — titre du rp feat pseudo & pseudo

   — titre du rp feat pseudo & pseudo

   — titre du rp feat pseudo & pseudo

   — titre du rp feat pseudo & pseudo

   — titre du rp feat pseudo & pseudo

   

   
MES RPS TERMINER ▬

   — titre du rp rp done
   — titre du rp rp done
   — titre du rp rp done
   — titre du rp rp done
   — titre du rp rp done

   
RENDEZ VOUS AVEC ▬

   — nom du perso soon petit résumé

   — nom du perso soon petit résumé

   — nom du perso soon petit résumé

   — nom du perso soon petit résumé

   — nom du perso soon petit résumé

   
   
   
     
made by guerlain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 21:14

Hello, je peux?

J'ai quelques petites idées derrière la tête (ils sont diamétralement opposés, donc ca peut promettre tout pleins de trucs intéressants^^), mais avant de me lancer, dis moi si tu recherche quelque chose en particulier ou même si l'idée d'un lien avec Felix t'intéresse, tout simplement ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Dim 28 Mai - 21:39

Bonjour, bonsoir ^^

Et bien, oui je suis bien sur interessé pour un lien, mais des idées en particulier...je n'en ai pas , je suis donc curieux de découvrir les tiennes :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Lun 29 Mai - 3:11

Oki, alors je te balance le tout, tu me diras si quelque chose t'intéresse ou t'inspires

Déjà, est-ce que Candice sort régulièrement de la mine? Par exemple dans les plaines et forêts avoisinantes pour aller chercher des plantes sauvages afin de soigner ses patients? Felix est le plus souvent là-bas, comme il est chasseur et peu sociable. Ils auraient pu se rencontrer là pas hasard (et l'un des deux prendre l'autre pour un Rôdeur et manqué de près de le tuer xD). Aussi, s'ils se rencontrent justement en forêt, il est possible que Candice ait remarqué que Felix cueillait des plantes médicinales, qu'il récolte pour Anaiah (médecin à la Carrière). Ça pourrait peut-être les mener à faire du commerce ensemble, Felix lui amenant des plantes médicinales afin qu'elle n'ait pas à quitter la sécurité de la mine ou de la carrière? On peut peut-être travailler avec Ana pour un lien à trois, si ça vous intéresse toutes les deux ♥️

Sinon, dans ton histoire, tu mentionnes que Candice a dû "vendre" son corps par le passé afin de pouvoir manger, survivre, tout ça. Bien qu'elle soit maintenant en relative sécurité à la mine, est-ce qu'un incident impliquant un homme trop entreprenant, par exemple alors qu'elle est au marché de la carrière, pourrait être envisageable? Felix est hyper intolérant à toute forme d'agression sexuelle, et il perd la tête et devient violent lorsqu'il en est témoin. Du coup, s'il voit que Candice tente de repousser le type sans succès, ça pourrait donner une scène assez intéressante. Ensuite, à voir si Candice lui est reconnaissante ou se met à avoir peur de lui aussi (he'll go ape shit, ça sera pas beau xD), déjà qu'il a la réputation d'être à moitié fou et pas très stable.

Bref, je te laisse avec ça, déjà, dis-moi ce que tu en penses! Si jamais rien ne t'intéresse, on peut tr`s bien trouver d'autres idées
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Lun 29 Mai - 8:08

Alors, alors, que d'idées, que d'idées


Candice sort de la mine en effet, assez régulièrement. Elle va régulièrement à la carrière ou elle prend le temps d'aider ceux qui en ont besoin, dans une idée de pacifier les relations entre la mine et la carrière et aider Anaiah qui doit déjà avoir pas mal de boulot. Mais pour ce qui est de la forêt, ce n'est pas trop le genre de la demoiselle. Elle a trop trainé dehors et aurai peur de partir trop loin de sa sœur en cas d'incident à la mine ou autre, donc ce ne serait pas trop son genre, mais peut être, parfois, y est-elle obligée, donc ça peut être une idée


Ensuite, comme tu le dis Candice à du se laisser faire par un homme qui avait des vivres afin de survivre. C'est le moment le plus honteux de sa vie et elle n'en parlera pas, ne souhaitant pas qu'on sache qu'elle est une sorte de pute, puisque c'est ainsi qu'elle se voit, mais si un homme un peu lourd tente de la coincer ou de profiter d'elle, en effet, elle serait du genre à le repousser avec force et si Félix est dans les environs cela pourrait faire un rp intéressant, duquel découlera surement un bon lien, donc je serai assez partant pour la seconde idée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Lun 29 Mai - 18:16

Super, je suis contente que ça t'intéresse^^

Alors, ils pourraient déjà s'être croisés plus ou moins souvent à la carrière, comme Felix aide parfois Anaiah dans son travail. Du coup, ils se connaîtraient avant l'incident. Je suis 100% partante pour jouer la scène en RP, ça promet d'être intéressant. Est-ce que tu préfère débuter ou que je le lance? C'est comme tu préfère ♥

Pour ce qui est de leur relation par la suite, un lien positif m'intéresse aussi. Néanmoins, est-ce que Candice est du genre patiente? Parce que Felix est un peu spécial et à tendance à repousser les gens qui tenter de s'approcher de lui. C'est un type bien au fond, qui a simplement beaucoup souffert, et c'est sa façon de se protéger désormais. Si Candice est persévérante et fait preuve de patience sans se laisser intimidée par ses faux semblants froids et distants, ils pourraient vraiment développer une relation intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Lun 29 Mai - 18:27

On peut parfaitement jouer la scene si tu veux oui, ça peut etre tres interessant ^^ mais je te laisserai plutot commencer je l'avoue, j'ai un peu de mal à lancer les rp quand je viens d'arriver sur un forum @@

quant à la patience de Candice...ainée de 6 filles, des petites de partout qui crie et qui hurlent, à ton avis ?! XD Elle est tres patience, douce, bienveillante, donc ellle aurai tendance à etre gentille avec Felix qu'il soit sympa ou non avec elle

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   Lun 29 Mai - 18:35

Super, je débute ca dès que j'ai le temps et je t'envoie le lien par MP ♥️

Haha ouai j'imagine xD C'est ce que j'avais cru comprendre du personnage, donc c'est vraiment parfait, Felix va finir par s'adoucir avec elle et la laisser s'approcher. C'est comme une bestiole sauvage, ce barbu, faut lui lancer des cacahuètes et le laisser s'approcher tranquillement sans bouger /PAN!/

J'écris un petit quelque chose pour leur lien également et j'essai de t'envoyer ça en même temps que le RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Candice ♦ Do you really want to hurt me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candice ♦ Do you really want to hurt me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Candice "Douce-lame" [chasseuse de primes][En cours de mise à jour]
» Candice Michelle Vs Lacey
» Maryse Vs Lacey Vs Candice Vs Chrissie Vs Ravenya Simone
» Candice La Flèche
» Shayleen C. Rossdale | Candice Accola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: Archives d'Influenza-
Sauter vers: