AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant onze mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juillet2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 Samuel Blackburn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Samuel Blackburn   Lun 8 Mai - 23:46

+Samuel Blackburn
run like you stole something



+ Je m'appelle Samuel -mais je préfère Sam- Blackburn et j'ai vingt-cinq ans. Avant l'épidémie j'entamais ma toute première année à l'Université. J'avais été accepté dans le cours que je convoitais depuis que j'avais appris à boucler mes lacets, si ce n'est que dire. J'allais étudier en criminologie en espérant comprendre, un jour, les raisons qui ont poussé mon géniteur à sauvagement assassiner ma mère. Triste rêve pour un enfant de cet âge, vous ne trouvez pas? Maintenant, je suis une âme perdue qui ère entre ses propres cauchemars et ses rêves illusoires? Plus sérieusement, je partage le butin de mes pillages quotidiens avec mes confrères et consoeurs de Hamilton's Quarries. Ma seule et unique famille, en quelque sorte. En six ans, j'ai descendu un nombre considérable de rôdeurs, tout comme la plupart des survivants, d'ailleurs. Il m'est impossible de dire le nombre exacte, mais, à titre informatif, j'ai cessé de les compter lorsque ma lame a transpercé ma quanrante-deuxième victime, il y a de cela quelques années et j'ai tué un seul et unique homme. Un de trop, certes et je ne l'oublierais jamais, d'ailleurs. C'était lui ou moi et le hasard -ou serait-ce le destin?- a fait en sorte que, chaque jour, au coucher du soleil, je revis cette scène dans ma tête. Aujourd'hui, j'évite les confrontations qui risqueraient de mettre ma vie -ou celle d'un autre- en danger.  Mes armes de prédilection sont ma hachette que je ne quitte jamais. Autrement, j'ai également trouvé un arc lors d'une de mes sessions de pillages que je trimballe avec moi lorsque je m'absente de la carrière et on dit que j'ai du talent pour voler, eh? Disons que je sais me montrer discret, la furtivité étant ma plus grande force. Je suis également doué pour disparaître et c'est plutôt pratique d'être rapide lorsque je me fais prendre la main dans le sac -ce qui arrive rarement, s'entend.

— profil psychologique
CURIEUX Ta curiosité est souvent mal placée, te foutant dans des situations périlleuses. Tu n'es pas le genre de mec à fouiner dans les affaires des autres -sauf lorsque tu comptes les piller, bien entendu- cependant, tu te mets régulièrement les pieds dans les plats en fréquentant des endroits fortement déconseillés qui grouillent de rôdeurs. † DÉBROUILLARD T'es toujours parvenu à te démerder avec le peu que t'as. Probablement parce que t'es resté seul beaucoup trop longtemps. Néanmoins, tu crois fermement que c'est l'une de tes plus grandes forces. † DISCRET Ta discrétion est, sans aucun doute, ta plus grande arme. Tu n'as jamais aimé être le centre de l'attention, t'obligeant ainsi à te fondre dans la masse, voir carrément t'effacer. D'ailleurs, t'es si discret que tu surprends souvent des conversations que tu ne devrais pas... † HABILE Il n'y a pas à dire, tu sais te servir de tes dix doigts et, par là, tu n'entends absolument rien de sexuel, hein! Tu pourrais voler un éléphant sans que personne s'en aperçoive. Bon, il y a toujours une exception à la règle, certes. Cela dit, t'es si habile que tu parviens généralement à disparaître lorsqu'on te prend en flagrant délit. † INDÉPENDANT À force de perdre tes proches, t'as développé une forte indépendance. De plus, tu n'as très certainement pas envie de t'amouracher d'une femme. Les temps sont durs et ce n'est clairement pas le moment de t'attacher à quelqu'un que tu risques de perdre. † SOLITAIRE Ce n'est pas que tu n'aimes pas la compagnie, mais t'as pris l'habitude de te déplacer en solo. Tu n'aimes pas l'idée de te fier sur quelqu'un d'autre que ta propre personne.


— i wanna be in the room where it happened
PRÉNOM &/OU PSEUDO : /pan ÂGE : 27 ans PAYS : Canada OÙ AS TU TROUVÉ LE FORUM ? En vagabondant de partenaires en partenaires MOT DE FIN : Pourquoi une fin quand l'histoire vient tout juste de commencer?
AVATAR : Dylan O'brien
LE PERSONNAGE EST UN inventé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Lun 8 Mai - 23:46

— history has its eyes on you

+ there's before ...
Il y a beaucoup trop de peinture rouge. Maman ne sera pas contente et tu le sais. T'ignores qui a osé faire ça, mais t'es persuadé que ça te tombera sur le nez. Après tout, tu n'as ni soeurs ou frères à blâmer, personne à accuser à ta place. Tu devras faire face aux conséquences que tu ne mérites pas pour un geste que tu n'as pas commis. Tu suis les traces, convaincu qu'elles te mèneront au coupable et t'aboutis devant l'escalier. Doucement, tu prends appuie sur la rambarde à l'aide de tes petits doigts pour te diriger à l'étage. Un pas devant l'autre, tu traques la trainée de peinture fraîche qui domine le couloir. T'atteins la chambre de tes parents et tu pousses la porte pour pénétrer à l'intérieur. « Maman? » Tu t'enquis, comme si tu t'excusais d'avance pour le crime dont tu n'es pas l'auteur. Tu suis le parcours qui semble s'étendre jusqu'au lit de tes parents, les couvertures n'ayant pas été épargnés. Tu parviens difficilement à grimper sur ce dernier pour y découvrir ta mère recouverte de peinture. C'est donc elle qui s'est amusé à barbouiller la maison entière? Tu poses tes mains sur ses épaules pour la secouer puisqu'elle semble dormir à poing fermé. Néanmoins, ses yeux ne s'ouvrent pas malgré les petits cris stridents qui s'échappent de ta gorge. Tu retournes donc au rez-de-chaussé et t'empoignes le combiné pour composer le seul numéro que tu connais par coeur. Le seul que l'on t'a appris. Une dame décroche et tu lui dis que ta maman ne se réveille pas. Rapidement, le stationnement est occupé par plusieurs voitures de police. Tu les reconnais parce que ton père t'en a offertes en miniature et tu les as fièrement exposé sur la tablette au-dessus de ton lit. L'un des hommes en uniforme t'amène jusqu'à sa voiture alors que tu surprends une conversation à la radio. Nous avons envoyé une patrouille au domicile où l'appel a été intercepté. Non, personne. Il n'y avait qu'un enfant sur les lieux du crime. Le père a disparu, étrangement. Oui, c'est possible. J'ai consulté son dossier et c'est la soeur de la victime qui a la charge du petit dans un tel cas. Elle habite au Texas avec son petit ami. À l'époque, tu n'as pas compris. Pour toi, ce n'était qu'une journée banale où t'as échappé de près à une punition pour avoir répandu de la peinture rouge un peu partout dans la maison. La réalité est, disons-le, un peu plus sombre que ça. Au fil des années, bien que ta tante et ton oncle ont tentés de te cacher la vérité, t'as fini par te souvenir. De la scène, de la marre de sang qui entourait ta pauvre mère. De ton paternel qui a été arrêté lorsqu'il tentait de prendre la fuite. Tes études, tu ne les as pas choisies par hasard ou par passion. Tu les as choisis pour comprendre. Pour te mettre dans la tête d'un tueur et enfin mettre le doigt sur la question qui te brûle les lèvres depuis des années, déjà: Pourquoi?
+ and then there's today :
Tu n'aurais certainement pas dû jouer le malin, cette fois-ci. Tu t'es toujours dit que ta propre curiosité mènerait à ta perte, mais tu refusais d'y croire. Jusqu'à maintenant, très certainement. C'est souvent lorsque tu fais face à ce genre de situations que tu le réalises. Tout comme le trois quarts des humains, t'as envie de dire. Après, peut-être que t'as réagis ainsi pour prouver que ce n'était pas un de tes cauchemars, mais que t'étais encore bien vivant, en chair et en os. Un peu comme s'il fallait ça pour que tu puisses enfin vivre en paix. En paix... Ouais, franchement le mot est mal choisi. Clairement inapproprié pour la réalité à laquelle tu fais actuellement face et qui semble t'avaler chaque fois que t'ouvres les yeux. Aller, montre-toi, fils de pute! Sa voix rauque t'arrache un frisson alors que ses pas s'approchent doucement de toi. La main plaqué contre ta bouche, tu retiens ta respiration, craignant qu'il t'entende haleter comme un putain de chien. Ou serait-ce pour retenir un sanglot qui menace de t'étrangler la gorge? Tu recules et ton dos heurte rapidement le mur de brique qui se trouve derrière toi. Tu parviens à sentir le froid de ce dernier sous la fine couche de tissu humide qui te couvre, t'obligeant ainsi à t'y coller. J'finirais bien par t'trouver! Et j'te tuerais! T'entends? Ses hurlements te déstabilisent, te faisant aussitôt pivoter le visage sur le côté alors que tu tâtes le mur de ta main libre pour y glisser ta carcasse tremblotante. Aveuglé par la noirceur de la nuit, tu traînes ton pauvre corps contre la brique, hésitant à chaque mouvement que tu fais. Au loin, tu repères un bruit et tu profites de la distance qui vous sépare pour te bouger enfin. Tu fais volte-face après t'être éloigné du mur qui t'offrait, jusqu'ici, une certaine sécurité et tu tombes nez à nez avec une de ses saloperies. Tu pousses un léger cri de frayeur lorsque cette dernière percute une clôture métallique qui te sert de barrière. Tes yeux s'emplissent de liquide lacrymale lorsque tu sens sa présence surgir derrière toi, alerté par l'écho du vacarme que t'as perpétré. Tu pivotes le menton vers la droite, dévoilant ainsi la moitié de ton visage. Piégé comme un rat! Il souffle dans ton dos, le sourire aux lèvres. Tu peux le sentir dans sa voix. T'avales de travers en tournant ton bassin dans sa direction, non sans retenir les larmes qui perlent à présent sur tes joues brûlantes. Debout, devant toi, il agrippe son pied de biche avant de se ruer jusqu'à toi sans aucune pitié face au jeune homme de vingt-et-un ans que t'es. Tu parviens à esquiver son attaque alors que son arme fouette l'air et tu profites de son manque d'équilibre pour dégainer ta machette. Il te suffit d'un geste précis et rapide pour que son corps s'affale lourdement contre le sol. Lentement, le sang se répend, tu peux le sentir sous tes pieds et ses légers geignements de douleur te le confirment. Tu ranges ton arme avant de te pencher au-dessus de lui, vos regards s'accrochent et son air renfrogné se transforme soudainement en nostalgie. S... Sam? Tu plisses les paupières, laissant les dernières gouttes quitter tes yeux avant de te redresser et de tourner les talons. Pendant trop longtemps t'as cherché à le comprendre. Tu désirais connaître la vérité et enfin savoir ce qui l'a poussé à commettre un acte d'une telle violence. T'étais même prêt à lui pardonner, à une époque. Aujourd'hui, tu peux enfin dire que tu t'es réellement mis à sa place, dans la peau d'un tueur. Au fond, tu n'es pas mieux que lui. « Excuse moi, Papa. »


Merci de développer votre histoire sur l'avant & l'après épidémie sur 500 mots minimum en tout. Rappel : l'épidémie a démarré en 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Mallory Cox
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 538
survit depuis le : 14/12/2016
capsules de troc : 817
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Lun 8 Mai - 23:59

Dylan Bienvenue, compatriote
Hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malini Kapoor
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 483
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 750
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 0:38

Bienvenue par ici !

Bon choix d'aller peupler la Carrière, ils en ont bien besoin !
& bonne continuation pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Wills
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 252
survit depuis le : 18/02/2017
capsules de troc : 412
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 1:48

RIP pour ta maman ! Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 4:12

Ah que merci à tous les trois! Et, oui, j'ai vu que la carrière était délaissé J'vais donc combler ce vide, héhé!
Revenir en haut Aller en bas
Bass Ferguson
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 932
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1221
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 8:52

Des trous dans une carrière, en même temps, c'est logique Ton perso a l'air bien cool en tous cas, et bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Trager
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 589
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 960
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 9:49

Bienvenue jeune homme
Un peu de sang frais pour la Carrière

En cas de soucis ou si tu as des questions, n'hésite pas à contacter le staff I love you

● ● ● ● ●


You felt the coldness in my eyes, and something I'm not revealing. Though you got used to my disguise, you can't shed this awful feeling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Redfield
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 1356
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 1988
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 10:56

Oh un pouilleux tout bleu

Bienvenue et courage pour la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2248
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3417
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 18:18

Bass t'es sympa tu fais pas encore le tapin pour recruter un quarry à Oly hein


Bienvenue ! Et bonne rédac'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Barnes
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 62
survit depuis le : 03/05/2017
capsules de troc : 128
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 18:53

Super choix de groupe !
Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archer Diggs
Quarries + rois d'la décharge publique
avatar
Quarries + rois d'la décharge publique


Hurlements : 486
survit depuis le : 04/12/2016
capsules de troc : 593000052
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mar 9 Mai - 19:53

AHHH UN QUARRY ! j'espère que tu vas rester toi
J'aime ce début de fiche, bienvenue sur influe

● ● ● ● ●

Tyranny, like hell, is not easily conquered; yet we have this consolation with us, that the harder the conflict, the more glorious the triumph I am seeing the best minds of my generation waste away in pestilence and starvation. Is this all a test or have we met our doom? Have we set a camp of parameters for our tomb? —
Hamilton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mer 10 Mai - 0:21

Quel accueil! Ah que merci tout l'monde
Revenir en haut Aller en bas
Harrison Roe
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 138
survit depuis le : 08/03/2017
capsules de troc : 283
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mer 10 Mai - 16:10

Bienvenue à toi. I love you T'es brave de repeupler la Carrière alors qu'elle prend feu tous les quatre matins... Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à mp. Je te souhaite bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arte P. McMahon
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 914
survit depuis le : 21/10/2016
capsules de troc : 1274
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Mer 10 Mai - 20:51

Owi, sympa l'avatar ! Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Jeu 11 Mai - 0:28

Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 769
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1052
MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   Jeu 11 Mai - 12:30

Bon jeu sur Influenza !
Félicitations. Tu vas bientôt toucher le fond, c'est bien.



Tout d'abord, bienvenue I love you parce que j'ai oublié de passer dans le coin, ce qui font donc de moi une admin indigne, t'as le droit de me frapper pour ça Ensuite, quel gros connard son père, sérieusement  Je te valide avec plaisir, l'écriture est fluide (en plus, deuxième personne, je suis fan ) et puis, enfin, un petit carrière, on les attend tellement  

Et te voilà officiellement validé/e ! Pour commencer, il te faut recenser ton avatar. On t'invite ensuite à revendiquer ton titre tes responsabilités, si tu en as. Et, si ce n'est pas déjà fait, pense à remplir ton profil.

Pour bien démarrer, tu peux poster une fiche de liens (en pensant bien à la tenir à jour) et en demander aux autres, créer un scénario si tu as des besoins précis ou un pré-lien s'ils le sont moins. On rappelle qu'il faut impérativement poster un sujet d'activité et que les Wanderers doivent intégrer un groupe dans le mois qui suit leur validation.

Tu peux maintenant librement flooder et surtout RP.

Et tout le staff d'Influenza te souhaite un bon jeu.

INFLUENZA


● ● ● ● ●

one day this pain will make sense to you.
It's okay to be sad. It's okay to cry. Just don't let the sadness take over your life. You will be smiling soon. I know it. ~ wild heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Samuel Blackburn   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samuel Blackburn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» NSA : Samuel "Sam" Fisher
» Samuel Krakow
» Samuel Pierre devient Membre de l'Ordre du Canada. Chapo ba, konpatriôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza-