AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza fête son anniversaire !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en août 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 The world is a diagonal... I am the balancing point.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 19:52

+ Leon Brickwell
Are you *FUCKING DEAF?* I SAID, GET THE FUCK OUT OF HERE, YOU CHICKEN FUCK! RUN, FORREST! RUN!



+ Je m'appelle Leon Brickwell, et j'ai 35 ans. Avant l'épidémie j'étais ce qu'on peut appeler un mécanicien habile de ses mains et autant dire que ça n'a pas fait que des heureux. Maintenant, je suis un Stonebriar's Jackals et je fais ce qu'il faut pour survivre quitte à devoir fourrer une clé à molette dans un foutu trou pour faire avancer les choses, je suis pas un putain d'enfant de chœur et même le petit Jésus à finit par abandonner le navire. En six ans, j'ai descendu 58 rôdeurs dont 6 de mes proches, et j'ai tué 42 humains. En règle générale je préfère éviter d'en arriver à là, mais comment se détourner d'un devoir de survivant ? J'en suis un et je défend mon bout de pain comme il faut peu importe si c'est un petit puceau ou une montagne de muscle voulant se donner une contenance sous mon nez. Mes armes de prédilection sont le couteau de survie qui me sert à bien des choses en dehors de tuer des rôdeurs et mon Glock en cas de besoin si j'ai besoin de rappeler la définition du mot "vigilance" et on dit que j'ai du talent pour torturer autant psychologiquement que physiquement avec une assez grande imagination s'ajoutant à cet art que j'affectionne tout particulièrement. Ici c'est la loi du plus fort, il y a une chaîne alimentaire et la menace doit être éliminée, par chance j'épargne les femmes...mais pas toutes parce qu'il faut avouer que certaines gueules ne me reviennent pas.

— profil psychologique
Comment dois-je me définir ? Un taré ? Un mec portant pleinement ses corones pour en foutre plein la tronche à des minables petits survivants ? On est loin de Koh Lanta à manger des bananes et coucher derrière les arbres, ici on bute pour survivre sans aucun moyen de fuir sur un radeau ou un foutu bateau se la jouant Titanic après quelques mètres. Si il faut tirer, je tire, si il faut torturer pour apprendre la loi du plus fort, je torture et si il faut prendre du plaisir alors j'en prends. On a qu'une vie, il faut savoir en profiter Hermano peu importe si tu te chies dessus ou si tu mouilles le pantalon. Je suis pas mauvais au fond, je suis juste un type qui compte survivre le plus longtemps possible pour admirer le paysage, la nature, les quelques animaux se baladant innocemment dans la nature à éviter les cadavres aussi dégueulasses qu'immondes. Je persiste sur le fait qu'il faut faire ce qu'il faut, jamais je ne baisserai mon pantalon devant quelqu'un quitte à devoir y perdre la tête. Ça plairait à de nombreuses personnes, mais désolé je veux pas tirer ma révérence pour le moment, j'ai encore des choses à faire et des personnes à rencontrer. Est-ce qu'il y a ne serait-ce qu'une personne ne me voyant pas comme un fou ? C'est si facile de juger dés le premier regard que ça en devient presque gênant. La preuve en est que face à la nature j'arrive à m'apaiser, à garder mon calme tout en admirant le paysage. Si je devrais avoir un animal, je choisirai probablement une chatte....ou une truie....merde, peut-être un cheval au final, ça m'éviterai de parcourir des kilomètres à pieds, je peux pas tout faire. Si on doit y trouver une finalité, je pense que le mieux serait que je croise des personnes ne cherchant pas à me nuire ou à m’emmerde volontairement comme involontairement parce que je peux vriller en moins d'une demi-seconde. Tu voudrais pas que je vienne te colle une balle entre les deux yeux et utiliser ta tête pour une boule de bowling ? Je te jure je vais le faire, je vais déquiller tout un tas de morts au beau milieu d'un cimetière. Ah oui j'allais oublier, je suis un grand amateur de la torture pour la simple et bonne raison que ça peut servir à délier les langues, mais pas une torture trop sérieuse, une torture se voulant détendue, calme, apaisant...pour moi. Je suis pas du genre à me prendre la tête -hormis quelques exceptions lorsque j'ai quelqu'un dans le viseur-, je préfère de loin garder mon sarcasme et mon arrogance allant de paire avec mon humour ravageur. On doute souvent de moi lorsque je fais allusion à ce côté de ma personnalité, mais j'ai une preuve. Il y a quelques années, j'ai pendu un mec dans le vide, la tête en bas, les pieds attachés et j'ai essayé de battre mon record au yoyo humain et devinez quoi....j'ai réussi à faire cinq aller et retour avant que la putain de corde ne lâche. Le gars est mort, mais je pouvais enfin m'inscrire au Guinness World des records. Mais je vais vous épargner mes qualités et vous faire part de mes défauts. J'ai un cœur comme tout le monde et il arrive de battre pour les choses simples de la vie ou lorsqu'une personne proche se retrouve en danger, je ne supporte pas qu'on vienne menacer ceux que j'aime et ça existe même si ça reste surprenant. Si il faut aller en première ligne et se mettre en danger, je n'hésiterai pas à me battre contre vents et marrées. Il m'arrive même de me montrer sous mon meilleur jour en donnant un coup de main à certains, à proposer des idées pour une meilleure survie. Par contre j'éprouve souvent le besoin de méditer, de me retrouver seul pour remettre certaines choses en place dans ma tête et la vider pour mieux appréhender le jour suivant.




— i wanna be in the room where it happened
PRÉNOM &/OU PSEUDO : Tony ÂGE : 23 ans PAYS : France OÙ AS TU TROUVÉ LE FORUM ? Top-site MOT DE FIN : Let's go to survive
AVATAR : Michael Mando
LE PERSONNAGE EST UN inventé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 19:52

— history has its eyes on you

+ there's before ...
Il n'est jamais évident de décrire une misérable vie suspendue par une corde aussi bancale que petite au-dessus d'un précipice où règne l'obscurité, la folie d'un esprit embrumé par la noirceur que peut contenir une âme. Le jeune Brickwell était-il le fils d'une trainée ? D'une femme honorable ? Ou d'une droguée s'amusant à sniffer de la poudre pour se retirer la moindre responsabilité ? Et son père, était-il un dealer ? Une raclure ? Un motard ? Les origines d'une existence est un sujet assez flou et voir trop superficiel tant le mystère reste entier concernant ses géniteurs. La seule personne qu'il a connut a été une pauvre petite femme pas plus grosse qu'une planche à pain et aussi casse-couille qu'une sangsue vous collant à la peau sans la moindre once de gêne. C'était comme se foutre un pot de colle, ça en devient irritant. Cette femme n'était personne d'autre qu'une "soi-disant" proche de la famille, elle n'a jamais réellement voulu en dire plus concernant le statut qu'elle avait et à vrai dire il s'en fichait pas mal. Elle n'était rien pour lui, seulement une personne remplaçant avec maladresse ses parents biologiques qu'il ne connaitra jamais. Cette absence a crée un grand vide en lui, un trou profond dans son cœur qu'il combla rapidement pas un comportement qui laissa à désirer en devenant arrogant, provocateur, casse-cou et insultant envers les autres. Pour lui il n'y a jamais de fumée sans feu, l’attiser a toujours été un passe-temps, un besoin qu'il se devait d'assouvir pour se sentir bien. Autant dire que ses années de scolarité n'ont pas été honorable. Toujours le premier à foutre la merde, il aimait bien créer les problèmes entre certaines personnes tout en jouissant dans l'ombre des réactions en chaine qu'il créait. Le pire dans tout ça est qu'il a toujours trouvé un moyen d'éviter les problèmes. On le considérait déjà à l'époque comme un fou, un taré jouant avec les autres par pur amusement, par besoin relevant presque d'un fantasme de psychopathe. Peut-être avait-il un problème ? Peut-être pas. Même lui était conscient que quelque chose ne tournait pas rond et ça se résumait à un simple mot: "solitude".

Il n'a jamais été évident pour le jeune Brickwell de devoir vivre avec les moqueries de ses camarades à cause de l'abandon de ses parents, des nombreuses rumeurs courant sur sa mère qui était tantôt une droguée, tantôt une prostituée, etc... Il ne savait rien sur elle, il ne lui restait que des rumeurs pour s'en faire une image. N'étant pas connu pour avoir une grande patience, Leon a commencé à vriller, à s'emporter pour le moindre faux pas de travers afin de faire payer ses camarades. On l'a forgé à devenir ainsi et d'un côté il ne peut que remercier ses détracteurs pour lui avoir donné la force de franchir cette foutue ligne rouge. Ils voulaient jouer, ils allaient jouer et bordel qu'il ressentait une forte envie de botter des culs de la façon la plus violente et sadique qu'il soit. Le diable en personne, voilà comment on venait à le qualifier par moment. Un statut qui le faisait bien rire, mais qui l'énervait beaucoup également. La preuve en est avec un de ses camarades qu'il a jugé indigne de vivre à cause de son comportement déplacée envers lui et qu'il a pendu dans le vide au-dessus d'une digue à la fois pour apprécier le paysage, prendre une petite photo souvenir et fermer le clapet de cet abruti. Mais avant ça, il comptait bien lui faire prendre conscience du mal qu'il lui avait fait au début et pour ça il entreprit de s'amuser avec lui, d'effectuer un yoyo humain jusqu'à ce que la corde ne cède, laissant le jeune homme s'écraser de tout son poids en contre-bas. Premier mort sur la conscience, mais il ne comptait pas s'arrêter là pour la simple et bonne raison qu'il y en avait encore trois pour compléter le tableau.

Malheureusement, lorsque la mort frappe à votre porte il est impossible de lui échapper même en essayant de lui retirer sa longue cape noir pour savoir si elle est du genre allumeuse et fidèle. Se balader avec une faux c'est pas très pratique tout comme le fait de se retirer la queue entre les jambes...bordel, il faut savoir être un homme. Mais pas d'inquiétude, il allait pouvoir tester tout ça. Entre temps, c'est dans des études pour devenir mécanicien qu'il se plongea grâce à sa passion pour les voitures et plus précisément la vitesse de certaines d'entre elles. Il aime les courses illégales et pour rien au monde il raterait l'occasion de mettre les mains dans le moteur d'une voiture de course. Lorsqu'il eut son diplôme, Leon se mit à chercher activement un garage en rapport avec sa passion et il trouva assez rapidement tant sa détermination était au beau fixe. Chose faite, il commença à s'investir à 100% dans ce qu'il faisait jusqu'au jour où il rencontra son second détracteur venant pour une réparation. Vous vous doutez bien que la seule chose dont Leon avait envie à cet instant était de l'attacher au capot de la voiture et de l'envoyer s'écraser contre un mur jusqu'à ce qu'il ne reste que de la bouillie ou encore de le castrer avec un pied-de-biche. Il se faisait tard, l'obscurité de la nuit venait d'engloutir le périmètre et le gérant n'était pas là, Leon était seul avec son ancien détracteur, il répara la voiture et lui faire faire un tour pour voir si tout fonctionnement correctement. Le détail à prendre en compte est que le tour ne pouvait connaitre que la "mort" comme ligne d'arrivée. Leon attendit le moment le plus opportun à l'écart du garage et du voisinage pour provoquer un accident volontairement, envoyant la voiture dans le décor après au moins deux tonneaux. Borde le mal de crâne, c'était pire que se prendre un coup de massue où même un anti-douleur n'aurait aucun effet. Il faut savoir prendre des risques pour accomplir certaines choses. L'odeur du sang était présente, la fumée s'éleva bien haut dans le ciel, sonnant comme un signal d'alerte auprès des pompiers, il ne lui restait plus beaucoup de temps pour lui faire payer. Se dépêchant, Leon sortit de la voiture et traina le corps du conducteur qu'il immobilisa au sol grâce à sa ceinture ainsi que celle du détracteur... U.C


+ and then there's today :
EXORCIZAMUS te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, in nomine et virtute Domini nostri Jesu † Christi, eradicare et effugare a Dei Ecclesia, ab animabus ad imaginem Dei conditis ac pretiosodivini Agni sanguine redemptis †. Non ultra audeas, serpens callidissime, decipere humanum genus,Dei Ecclesiam persequi, ac Dei electos excutere et cribrare sicut triticum †


Merci de développer votre histoire sur l'avant & l'après épidémie sur 500 mots minimum en tout. Rappel : l'épidémie a démarré en 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2330
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3546
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 19:59

42, bon nombre.
Bienvenue dans l'coin, on va bien avoir besoin de toi pour reprendre Stonebriar (bon je poste pas sous le bon compte là mais flemme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Billie Trager
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 600
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 973
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 20:04

un dingue.

Bienvenue sur Influ
Ton personnage promet de tout démonter ça me fais marrer.

En cas de soucis n'hésite pas à contacter le staff !

● ● ● ● ●


bang bang i shot you down





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 20:48

Merci à tout les deux

Abel -> Tu veux reprendre le centre commercial ? Tu veux reprendre l'endroit où je crèche ? xDDD Va falloir que tu m'en dises plus à l'occasion ou alors j'ai probablement loupé un épisode Ce qui est fort probable vu que je viens d'arriver.

Billie -> Moi un dingue ? MOI ?! Toi je t'aime déjà je crois Attends de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Malini Kapoor
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 526
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 830
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 21:56

Ce personnage
Bienvenue par ici & bon courage pour la suite de cette fiche qui s'annonce déjà épique.

Pour ce qui est du centre commercial, Stonebriar est infesté par les rôdeurs et les Jackals essaient de le récupérer pendant cette intrigue, donc oui, on a bien besoin de toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mar 25 Avr - 22:06

Merci Malini

Oh je comprend un peu mieux, je sens que je vais m'amuser du coup C'est toujours un plaisir de pouvoir aider son prochain
Revenir en haut Aller en bas
Harrison Roe
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 158
survit depuis le : 08/03/2017
capsules de troc : 317
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mer 26 Avr - 9:36

COPAIIIIIIIN. Tout comme les autres ont dit, un peu d'aide ne sera pas du luxe... (même si c'est pas le bon compte, ok, ok.) Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Redfield
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 1431
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2070
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mer 26 Avr - 10:20

Vaas

Hurm pardon... Bienvenue Leon et termine nous cette fiche


*entend le cri du paon lorsqu'elle lit "Leon"* Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed G. Hendrix
Quarries + rois d'la décharge publique
avatar
Quarries + rois d'la décharge publique


Hurlements : 120
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 216
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mer 26 Avr - 10:22

C'est déjà bien entamé tout ça, c'est bien ! Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Wills
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 266
survit depuis le : 18/02/2017
capsules de troc : 430
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Mer 26 Avr - 15:34

C'est vrai qu'ici c'est pas comme Koh Lanta, on ken beaucoup plus quand même ! C'est un mignon taré que tu nous proposes là en tout cas, j'ai pas envie de le croiser en rp mais je te souhaite la bienvenue quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bass Ferguson
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 969
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1260
MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    Jeu 27 Avr - 8:15

Jackal Malgré ce terrible choix de groupe, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The world is a diagonal... I am the balancing point.    

Revenir en haut Aller en bas
 

The world is a diagonal... I am the balancing point.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza-