AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 I know you care {feat. Reese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 458
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 676
MessageSujet: I know you care {feat. Reese   Sam 1 Avr - 0:48

« I know you care
mina & reese

03 MARS 2017.
Lorsqu’elle se réveille, c’est comme si le temps s’arrête pendant quelques minutes. Elle s’étire paresseusement entre ses draps, profite de la chaleur douillette de sa couette. Et puis, son regard se pose sur le lit vide à l’autre bout de la chambre. Elle se souvient maintenant. Rory est partie. Elle comprend sa décision - celle de s’éloigner, de prendre l’air - mais ça n’empêche : c’est toujours aussi douloureux. Ca lui fait bizarre aussi, de se retrouver désormais seule dans cette chambre. Et un peu seule dans sa vie, aussi. Elle perd une amie, une confidente. C’est un peu comme perdre une petite partie de soi. Elle se sent vide, parfois. Fatiguée, lasse. Ses cheveux lui tombent désormais sur les yeux, mèches folles et noires comme les ailes d’un corbeau. Ca ne lui plaît pas trop. Sa longue crinière d’avant lui manque. Au moins, elle pouvait attacher ses cheveux en un chignon bien serré afin de ne pas être gênée. Là, elle ne peut que subir. Elle se rend compte qu’elle n’a de contrôle sur rien. Est-ce que ça vaut vraiment le coup de sortir de son lit, aujourd’hui ? Et demain ? Et le jour suivant ? Peut-être pas. Sûrement pas.

Soudain, elle les entend, ces voix qui proviennent du rez-de-chaussée. Les rires de ses colocataires. La voix rocailleuse de son frère qui rouspète contre une injustice de la vie. Le chant des oiseaux qui résonnent autour de la maison. Les rayons de soleil qui passent à travers les rideaux pour faire briller brièvement les particules de poussière qui flottent dans l’air. Et la voix de Reese, qu’elle distingue d’entre toutes. Peut-être qu’elle va sortir de son lit, finalement.

Trois heures plus tard et la voilà qui traîne des pieds en ronchonnant, perdue parmi ces arbres immenses. Ca lui rappelle de mauvais souvenirs. C’est ici qu’elle a rencontré les Rosario pour la première fois. C’est ici qu’elle a connu sa première raclée douloureuse. C’est ici qu’elle a failli se faire tuer comme idiote, à faire confiance à n’importe qui. Pourtant, elle le sait : cette forêt est immense et elle est loin de cet endroit ancré dans sa mémoire. C’est l’environnement en lui-même, qui la rend anxieuse en faisant remonter ces souvenirs désagréables. Et puis, elle n’a rien demandé à personne. Il y a six mois, elle aurait été heureuse de mettre un pied dehors et qu’on lui fasse suffisamment confiance pour l’envoyer en raid. Mais aujourd’hui, c’est plus compliqué. Aujourd’hui… Merde, aujourd’hui, tout est différent. Elle jette un coup d’oeil à Reese qui avance d’un pas plus motivé devant elle. Ils n’ont pas vraiment parlé depuis le départ de Rory. A peine ont-ils échangés quelques mots. Elle a envie de le frapper. De le secouer comme un prunier. Et en même temps, elle a envie de s’accrocher à lui, de se prendre à son cou comme un koala. Désormais, il est son seul lien avec Rory. Il est son seul véritable ami. Si proche mais pourtant si lointain. Elle ouvre la bouche pour parler mais se ravise à la dernière minute. Elle ne sait pas trop quoi dire. “Reese ?, murmure-t-elle presque comme une gamine timide. Elle ne sait pas à quoi s’attendre. Il est presque redevenu l’ancien Reese. Le Reese plein de bonne humeur, toujours prêt à faire des blagues de merde. Presque. Et elle, qui n’arrive plus à se retrouver. A mettre la main sur cette rage de vivre qui lui tenait au ventre. Peut-être qu’elle s’est définitivement perdue. Elle sert les dents, sa main frôlant la poignée de son sabre pendu à sa hanche. Comme un enfant qui s’accroche à un hochet pour se rassurer. Pathétique. Merdique. Elle s’apprête à sortir une remarque à la con pour le forcer à s’arrêter. L’affronter. Lui faire comprendre que non, rien ne va. Peut-être même qu’ils se sont perdus dans cette forêt de merde. Ils n’ont pas croisé de rôdeurs depuis des lustres. Encore moins de vivants. “Reese, t’es sûr que c’est la bonne route ?” Après tout, elle ne fait que le suivre depuis leur départ. Comme un toutou fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Wheeler
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 471
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 630
MessageSujet: Re: I know you care {feat. Reese   Mer 12 Avr - 13:58

« I know you care
mina & reese

03 MARS 2017.
« ok ok à mon tour ! » Reese prend la boule de chaussettes dans sa main droite et fléchit le bras pour s’échauffer. Le frère de Mina appuie sur le bouton play du lecteur cassette et Dr. Dre commence à résonner dans le salon et certainement dans le reste de la maison. La musique s’arrête et Reese se prépare à lancer. Quand la chanson reprend avec la catchphrase « smoke weed everyday » la boule de chaussette passe tout juste dans l’abat-jour près du canapé. « YES ! » S’écrie Reese pendant que ses colocataires lui donnent des high-fives. Une demi-heure qu’ils sont là-dessus et Reese est le premier à y arriver. C’est un jeu débile certes. Mais il n’y a pas tant que ça à faire à Olympia et le lecteur cassette est une des dernières pièces de technologie qui marche encore dans la maison. Quand l’effervescence de la réussite de Reese se calme un peu, il laisse la place à un autre des garçons et le jeu recommence. Dr. Dre se remet à chanter et tous sont à l’affût de la fameuse catchphrase. Quand Mina descend un peu plus tard. Ils sont encore en train de jouer et Reese se rappelle alors qu’il a autre chose à faire que de lancer des boules de chaussettes à travers le salon. « On se voit à l’heure ? » Il demande à Mina avant de partir retrouver les raiders. Elle hoche de la tête et Reese sourit bêtement.

Qui aurait cru ? Reese et Mina hors d’Olympia sans Rory ou quelqu’un d'autre de capable pour protéger leurs fesses et leur dire quoi faire. Reese, a fini par s’habituer à ses journées de raider, mais avec Mina derrière lui, il est un peu plus stressé que d'habitude. Il n’a pas envie de faire une erreur. Surtout quand une erreur pourrait leur coûter la vie. Perdu dans ses pensées, c’est à peine s’il l’entend l’appeler. Reese se retourne et scrute le visage de Mina, inquiet, mais moins qu’elle visiblement. « Reese, t’es sûr que c’est la bonne route ? » Bizarre… On aurait dit qu’elle allait lui demander autre chose. Il y avait dans sa voix comme un… Peu importe. Reese jette un coup d’œil autour de lui. Est-ce qu’on peut être sûr de quoi que ce soit ? Reese pensait qu’il travaillerait dans la bibliothèque toute sa vie et il pensait que Rory ne le quitterait jamais. Le voilà raider et sans famille. À partir de là, mieux vaut douter de tout. Vu la tête de Mina cependant, il ne devrait peut-être pas lui dire ça. « Sûr et certain ! » Il recommence à marcher, Mina toujours derrière lui. Il se retourne à nouveau. « Par contre si tu continues à ce rythme on y s’ra encore demain ! » Il lui lance un clin d’œil, évite de peu une branche d’arbre et essaye d’oublier qu’il vient sans doute de passer pour un con. Il presse le bas, faisant à présent bien attention aux branches qui s’approcheraient trop près de son visage. Ils marchent comme ça encore un moment. Reese devant, Mina derrière. Au bout d’un certain temps, il s’arrête brusquement. « Tout va bien ? » Il est véritablement inquiet, mais il essaye de le cacher. « J’pensais que ça te plairait de sortir d’Olympia. » Reese commence à regretter d’avoir tanné Nathan pour qu’il laisse Mina venir avec lui aujourd’hui. Si ça se trouve, il a fait une énorme bourde sans le faire exprès. S’il avait su. Cela dit, elle aurait pu refuser, non ? Personne l’a forcé. Personne l’a forcé hein ? Mina doit voir la fumée sortir des oreilles de Reese, car elle s’approche un peu de lui. Il sourit et s'empresse de la rassurer (ou de se rassurer lui-même allez savoir). « On y est presque ! »

● ● ● ● ●

And tomorrow's gonna be a brighter day There's gonna be some changes Tomorrow's gonna be a brighter day This time you can believe me No more cryin' in your lonely room And no more empty nights 'Cause tomorrow mornin' everything will turn out right —
Jim Croce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 458
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 676
MessageSujet: Re: I know you care {feat. Reese   Dim 23 Avr - 21:44

« I know you care
mina & reese


« Sûr et certain ! Par contre si tu continues à ce rythme on y s’ra encore demain ! » Elle ne sait pas comment réagir, perdue dans cette tempête de confusion qui fait rage dans sa petite tête. Elle s’inquiète - pour elle, pour lui, pour tout le monde. Mais il y a aussi cette envie d’aider, de faire quelque chose, d’être quelqu’un. De reconstruire ce mur autour d’elle, dans cette envie d’être indestructible à nouveau - comme elle aide à la reconstruction d’Olympia. D’effacer toutes ces cicatrices qui serpentent sur sa peau pour former un nom, toujours le même. Rosario. D’effacer ce nom qui s’inscrit petit à petit dans son coeur. Wheeler. L’ancienne Mina n’aurait certainement pas hésité à lancer une remarque acerbe en guise de réponse à la pique ironique de Reese. La nouvelle Mina se contente de le fusiller faiblement du regard. Elle ne peut retenir un sourire amusé lorsqu’il manque de se fracasser la tête contre une branche d’arbre. S’il y a bien une personne sur cette terre qui réussit encore à la sortir de ses sombres pensées, c’est bien Reese Wheeler. Même si ce n’est pas toujours volontaire.

Ils marchent encore quelques minutes. Perdue dans ses pensées, elle ne remarque pas que son compagnon s’est arrêté brusquement. Elle l’évite de justesse mais trébuche et s’accroche à lui pour ne pas tomber. « Tout va bien ? » Non. « Oui. » Pourquoi est-ce qu’elle n’arrive pas à exprimer à voix haute qu’elle ne va pas bien ? C’est comme si quelqu’un prend possession d’elle lorsqu’elle essaie d’avouer que non, elle est morte de trouille. Parce qu’elle sait qu’elle va continuer à perdre des êtres chers. Que ce soit un départ programmé ou forcé, ou le simple fait de mourir. Parce qu’elle sait qu’elle risque de ne jamais se retrouver. « J’pensais que ça te plairait de sortir d’Olympia. » Elle se remet d’aplomb, s’éloigne précipitamment de lui tout en évitant son regard, prétextant surveiller les environs pour ne pas devoir le regarder. « Non, tout va bien. J’suis juste fatiguée. Vous étiez un peu bruyants ce matin. » Ouai c’est ça, rejette la faute sur les autres alors que ce sont tes propres cauchemars, tes propres peurs qui te tiennent éveillée la nuit et cette solitude grandissante qui s’étend dans ton ventre comme un trou noir. Elle joue avec les lanières de son sac à dos, fait semblant de vérifier qu’elles sont bien ajustées. « Mais je vais pas rester dans mon lit jusqu’à la fin de ma vie non plus. Ca me fait du bien de prendre l’air. Autre qu’à la maison, je veux dire. » Même si elle aurait aimé rester dans son lit jusqu’à la fin de ses jours. Mais sa chambre paraît désormais trop vide. Trop silencieuse. Logiquement, elle devrait passer plus de temps au salon ou dans la cuisine. Mais non. Elle préfère s’apitoyer sur son sort à fixer des yeux le lit de Rory. « On y est presque ! » Elle hoche la tête. Pourquoi est-ce qu’elle n’arrive pas à le regarder ? Dans le monde d’avant, son psychologue lui aurait signalé qu’il s’agissait d’une tactique destinée à repousser toute preuve d’affection. Avant, elle n’aurait laissé personne l’atteindre, émotionnellement parlant. Aujourd’hui, le mur est tombé, laissant s’infiltrer de nouveaux sentiments qu’elle n’a jamais pu accepter. Il lui sourit et son coeur explose dans une douce chaleur rassurante. Qu’elle repousse presque aussitôt. Elle ne comprend pas. Elle ne veut pas comprendre. Alors, elle se met en colère. Parce que c’est la seule chose qu’elle sait faire. « Pourquoi on traîne alors ? » Elle le bouscule pour passer devant. Mener la danse. Ne pas lui permettre de voir les émotions contradictoires qui passent sur son visage de poupée. Donner l’illusion que l’ancienne Mina, celle à laquelle il est habitué, est toujours là. Prête à tout casser. Prête à conquérir le monde. Alors qu’elle ne désire que s’enterrer dans un trou et ne jamais revoir le monde. Elle ne sait pas où elle va. Elle ne se souvient plus. Pourtant, elle a été attentive lors du briefing avant leur départ. Elle n’arrive plus à se concentrer. Ça fait chier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Wheeler
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 471
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 630
MessageSujet: Re: I know you care {feat. Reese   Ven 23 Juin - 23:02

« I know you care
mina & reese

03 MARS 2017.
Bon. Soyons honnêtes deux secondes. S’ils sont là, que tous les deux, c’est que Reese avait envie de passer un moment avec Mina. Juste avec elle. Évidemment, on lui a dit que c’était une mauvaise idée, mais la mission étant facile, il s’est dit que c’était l’occasion. Et puis c’est pas comme s’il y avait tant que ça de monde pour les accompagner. Olympia n’est pas une ville d’aventuriers. En plus de ça, Mina s’est toujours sentie enfermée à Olympia. Tout comme Rory. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle est partie. Et si Reese veut éviter une chose, c’est que Mina le quitte à son tour. Non ça, il refuse que ça arrive. Qu’elle le veuille ou non, Mina va devoir se coltiner Reese toute sa vie. Ouais, c’est dommage pour elle, mais c’est comme ça, c’est décider. Merci madame, ça sera tout. Au début, il a essayé de nier. Il avait l’impression que d’une certaine façon, il trompait Izzie. Que cette chose qu’il ressentait quand il pensait à Mina était une insulte à la mémoire d’Izzie. Petit à petit, il l’a accepté. Ce n’est pas qu’il a oublié, c’est qu’il avance. Ça se bouscule encore dans sa tête, c’est sans doute pour ça qu’il n’a rien tenté, mais il sait à présent que s’enfermer dans le passé n’est jamais une bonne chose. Il a essayé pendant des semaines et à part encouragé ses pensées suicidaires ça n’a pas fait grand-chose.
Il ne sait pas exactement comment ou même pourquoi, mais Mina s’accroche à son bras. Il s’arrête surpris et l’aide à se redresser. Il trouverait ce rapprochement encourageant si elle ne faisait pas cette tête. Il n’arrive pas à la lire, c’est affreux. Si elle était en colère, si elle était triste, il saurait quoi faire, mais là, il est juste perdu et complètement impuissant. Elle s’éloigne. « Non, tout va bien. J’suis juste fatiguée. Vous étiez un peu bruyants ce matin. » Oh. « Désolé, on s’est un peu emporté. » Dit-il sincèrement, mais il voit bien que ce n’est pas tout ce qui pèse sur le cœur de Mina. « Mais je vais pas rester dans mon lit jusqu’à la fin de ma vie non plus. Ça me fait du bien de prendre l’air. Autre qu’à la maison, je veux dire. » Rester dans son lit jusqu’à la fin de sa vie. Reese y a longuement songé. Reese l’a fait. Se cacher semble parfois être la meilleure solution, la seule solution même. Quand tout s’écroule autour de vous à quoi bon continuer à lutter ? C’est comme essayer de protéger un château de sable de la mer montante. On peut bien faire barrière avec tout son corps, on ne peut rien contre la furie des éléments. C’est une cause perdue. Reese a envie de lui dire tout ça. Il ne sait pas si ça la réconfortera, mais au moins elle saurait qu’il la comprend. Trop bien peut-être. De toute façon, les mots s’emmêlent dans son esprit et rien ne sort. Il essaye de le dire avec ses yeux, mais c’est inutile, Mina ne le regarde même pas. Reese sait que ça n’a pas toujours été comme ça, il se souvient assez bien de ses yeux, de ses expressions, preuve qu’il les a croisés à de nombreuses reprises, mais il n’arrive pas à se souvenir de quand ça a changé. Quand est-ce qu’elle a véritablement posé son regard sur lui pour la dernière fois ? Il aurait dû être là pour elle après Halloween au lieu de jouer les bébés dans sa chambre. Encore des choses qu’il devrait lui dire, mais il préfère se concentrer sur ce qu’ils sont venus faire. Changer de sujet. Ça semble marcher. Mina prend les devants énergiquement, laissant un Reese perplexe derrière elle. Il sourit cependant et s’empresse de la suivre. Franchement, il la suivrait n’importe où.
Ils arrivent devant un bâtiment de taille moyenne abandonné (comme la plupart des bâtiments de nos jours). Une enseigne sur le sol devant la porte les informe : PEDERNALES FALLS GIFT SHOP. « Bon bah, on est pas mort ! » Se réjouit Reese en souriant. Il cherche les yeux de Mina qui sont fixés sur la boutique de souvenir. Il continue. « Donc je te refais le topo. Trouver un moyen pour faire sortir les rôdeurs qui sont à l’intérieur et accéder à l’infirmerie qui devrait être dans le fond et récupérer tout ce qu’on peut sur notre passage. En plus des médicaments, doit y avoir pas mal de cartes du coin. Vu le nombre grandissant de raiders, ça pourrait être utile ! » Il réajuste son sac à dos sur ses épaules et attrape son pistolet. Tout en vérifiant qu’il est bien chargé, il demande : « Des idées ? »


● ● ● ● ●

And tomorrow's gonna be a brighter day There's gonna be some changes Tomorrow's gonna be a brighter day This time you can believe me No more cryin' in your lonely room And no more empty nights 'Cause tomorrow mornin' everything will turn out right —
Jim Croce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I know you care {feat. Reese   

Revenir en haut Aller en bas
 

I know you care {feat. Reese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. We don't care about our bad intentions
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» i'll take care of you + (pétronille)
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: Let's wander the woods :: Pedernales Falls :: Forêt de Pedernales Falls-