AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:11

+Vilný Arondóttir
« Ef þú ert glataður
í skóginum íslensku Statt »




+ Je m'appelle Vilný Arondóttir, et j'ai 36 ans. Avant l'épidémie j'étais accompagnatrice de voyage en Islande.  Je faisais visiter mon île à des touristes, dans un bus à air conditionné. Maintenant, je suis une crimson riders. Je suis fermière et m'occupe des chevaux. parfois aussi des négociations commerciales. En six ans, j'ai descendu des dizaines de rôdeurs, et j'ai tué 1 humain. C'était un accident. Je le regrette chaque jour. Il était si sale, couvert de sang, il faisait si sombre... Je l'ai pris pour un rôdeur de plus. Il n'a parlé qu'une fois qu'il a reçu ma balle dans son thorax. Je n'ai plus touché une arme à feu pendant des semaines après ça. Mes armes de prédilection sont rares. Je ne me bats pas, je m'occupe des champs, des animaux, des négociations au marché... Mais je viens de récupérer le revolver de mon père. Ne me demandez pas sa marque, son calibre ni quoi que ce soit. Je n'en sais rien. et on dit que j'ai du talent pour rassurer les chevaux, on me surnomme le lutin qui murmurait à l'oreille des chevaux. L'Islandais semble les apaiser, je ne suis pas sûre que ça soit ma voix. Quoi que, je suis aussi douée pour parler aux gens, on m'envoie parfois pour des négociations. Commerciales principalement, pas pour des négociations militaires...  Je sais être dure autant que douce, et ça marche plutôt bien pour la parlotte.

— profil psychologique
Elle a toujours été un brin rêveuse, à vouloir mieux. Mais elle n'a jamais su de quoi il s'agissait vraiment, ce mieux. Une fois qu'elle a un projet en tête, elle va jusqu'au bout, c'est une fille persévérante. Ce n'est pas une fonceuse pour autant. Elle réfléchit beaucoup avant d'agir, parfois trop. Elle est du genre à peser le pour et le contre et à réfléchir à l'ensemble, elle ne pense pas qu'à sa petite personne. Vivre en communauté lui convient bien. Elle a cette vision globale nécessaire pour ça. Solidaire et généreuse, elle a une belle âme. Elle a du mal à oublier, et va garder rancune ou traumatisme pendant bien trop longtemps. Elle est sensible, très sensible, mais à l'intérieur seulement. On ne la voit pas souvent pleurer, ni paniquer. Elle garde bonne figure, elle garde son sang froid. A l'intérieur, c'est le naufrage. On peut compter sur elle, elle est fiable et loyale. Elle est très bonne pour écouter les gens, mais elle ne se confie pas sur ses propres émotions. Renfermée quand ça la concerne, mais ouverte aux gens, ouverte au monde. Elle a un côté calme et en même temps ferme, qui rassure beaucoup. Elle sait se faire entendre si elle le veut, même si elle reste discrète la plupart du temps.
Elle sait être indépendante, mais elle n'a plus l'habitude de l'être. Son père la protégeait beaucoup. Elle se sent seule, abandonnée, mais aussi forte, quelque part au fond d'elle. Elle sait qu'elle peut s'en sortir. Elle est débrouillarde... elle a peut-être juste besoin de se le rappeler. †


— i wanna be in the room where it happened
PRÉNOM &/OU PSEUDO : Fox ÂGE : 27 ou 28 ? 27 aujourd'hui, 28 dans deux jours    PAYS : ici OÙ AS TU TROUVÉ LE FORUM ? ici MOT DE FIN : Wa-hou. J'adore le forum. Tellement complet, tellement intriguant... et vous avez l'air super actifs et originaux, vous me plaisez  
AVATAR : Jessica Chastain
LE PERSONNAGE EST UN inventé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:11

— history has its eyes on you


+ there's before ...

L'Islande. C'est là que tout commence pour moi. Je n'y remettrais jamais les pieds, je le sais à présent, mais je la garde au fond de mon cœur, cette île de feu, de glace, de lave. J'y suis née il y a trente six ans, deuxième enfant de la famille. On m'a appelé Vilný et, mon père s’appelant Aron, me voilà, pour toujours et à jamais : Vilný Arondóttir. La fille d'Aron. C'est comme ça que ça se passe, chez nous, en Islande. Je ne peux rêver meilleur nom de famille. J'ai eu un grand frère, Októ. Casse-cou, plutôt bagarreur... mon parfait opposé. Sauf physiquement ! Aussi roux que moi, le visage parsemé de tâches de rousseurs. Il avait les dents du bonheur aussi. Une bouille d'ange, mais c'était un vrai petit diablotin. De deux ans mon aîné, il n’emmenait souvent avec lui en vadrouille dans les champs, taquiner les moutons, jouer avec nos poulains, sauter dans les flaques. J'ai grandi dans une ferme, dans le nord de l'Islande. Il n'y avait pas grand monde dans ces coins là, ainsi nous nous connaissions tous, nous passions nos week-ends ensemble, peu importe nos différences d'âge. Mon père s'occupait de la ferme à temps plein, ma mère travaillait à mi-temps à l'office du tourisme d'Husavik. J'y ai travaillé à mon tour dès que j'en ai eu l'âge, quelques heures par-ci par là, puis davantage quand le tourisme a commencé à se développer sur l'île.
A 18 ans, j'ai quitté la ferme. Sans jamais penser que je finirais dans une autre ferme quelques années plus tard. L'ironie du sort. A 18 ans, j'ai brisé le cœur de mon père en partant à quelques heures de route. J'aime la nature, j'aimais nos chevaux, et même nos moutons, pourtant on sait qu'ils ne sont pas très malins. Mais je ne voulais pas de ce style de vie. Je me voyais plus citadine, je me voyais travailler dans un bureau ou dans un magasin... Je suis donc partie à l'université, à  Akureyri. Je rentrais chaque week-end à la ferme. Je me destinais à travailler dans le tourisme, mes heures à l'office du Tourisme ont dû y jouer un grand rôle dans cette décision. Je suis finalement devenue accompagnatrice de voyages, je travaillais surtout auprès de compagnies anglophones. Je suis officiellement bilingue depuis la fac. J'adorais ce travail. Je rencontrais du monde, des gens à qui je pouvais m'attacher quelques semaines, d'autres que je pouvais détester... ce n'était pas grave, je ne revoyais jamais personne ! Je vadrouillais, moi aussi. Pas comme mon frère, qui partait à présent gravir les volcans et nager sous la glace, non, je voyageais dans des bus à air conditionné. Mais je visitais chaque recoin de mon île. Je faisais découvrir les beautés de l'Islande à des touristes de plus en plus nombreux.
Je me suis fiancée, aussi. Et puis j'ai appris qu'il m'avait trompé. Peu importe, maintenant, c'est de l'histoire ancienne. Je ne me rappelle même plus de son visage...
L'argent que j'avais économisé pour le mariage était là, sur mon compte en banque. L'argent que mon père m'avait donné pour le mariage était au même endroit. Alors, j'ai décidé de faire quelque chose de bien, quelque chose de positif, quelque chose avec quelqu'un que j'aime. J'ai proposé à mon père de m'accompagner aux Etats-Unis. ça le fascinait depuis toujours, cet immense territoire. Les déserts de l'Ouest. Les canyons. Les ranchs du Texas. J'ai mis près d'un an à le convaincre, il ne se voyait pas quitter la ferme. Ce grand homme fort, un peu bourru, semblait avoir peur de sauter le pas. Ou de prendre l'avion ? Les rêves, c'est seulement fait pour être rêvé, m'a-t-il dit. Non, papa, ils sont fait pour être réalisés. Et après, tu t'en trouveras un autre. Et ainsi va la vie. J'ai du motiver mon frère à accepter de prendre les rennes pendant un mois, rien qu'un petit mois de sédentarité et de travail, il pouvait bien le faire. J'ai mis encore quelques mois à planifier le voyage, du Texas à Los Angeles. Et puis nous sommes partis, mon père et moi, rien que tous les deux. J'avais alors 26 ans. J'avais déjà visité Paris et Londres avec des camarades, mais mon père quittait son île pour la première fois !


+ and then there's today :

Et mon père ne la retrouva jamais, son île de glace. Nous avons fait notre road-trip, et ce fut merveilleux. Nous étions comme coupés du monde pendant près de trois semaines, nous n'écoutions pas la radio, nous avions une super play-list on the road que j'avais créé tout exprès. Nous ne regardions jamais vraiment la télévision non plus. Nous étions au courant pour la grosse grippe en Asie, mais ça nous semblait loin, si loin. Nous étions dans notre bulle, dans une spirale de découvertes.  Et puis l'ambiance a commencé à changer, à devenir plus oppressante. La grippe touchait le continent américain, je le savais grâce aux affiches sur les pharmacies. ça ne changeait pas grand chose pour nous, nous profitions des derniers jours de ce voyage.
Mais on ne nous laissa pas prendre l'avion. L'Islande, comme quelques autres îles de part le monde, avait bloqué ses frontières en provenance de certains continents. L'Asie, interdit. L'Afrique, interdit. L'Océanie, interdit. Et trois jours avant notre date de départ, l'Islande avait bloqué tout lien avec les Amériques, sans préavis. Nous avons voulu rejoindre n'importe-où en Europe, mais les vols étaient limités, et ceux qui restaient étaient complets. On nous a dit d'attendre quelques jours. Nous avons préféré reprendre la route et tenter de voir si on pouvait trouver des places dans d'autres aéroports. Et puis tout a dégénéré. Nous avons été placés en quarantaine. Vaccinés. Parqués, avec des milliers de personnes, encadrés par les militaires.
La suite, vous la connaissez. Les militaires nous ont tous laissé tomber, le gouvernement est tombé, et bien entendu, aucun avion ne vole plus depuis des années. Nous étions coincés sur ce continent malade, en pleine anarchie. Si vous saviez comme j'ai regretté ce voyage. Bordel, je le regrette tellement.
Quelques jours avant le noël de la première année, les communications ont été coupées. Je n'ai plus parlé à ma mère depuis ce jour là. Je n'ai aucune idée de ce qu'il s'est passé en Islande. Ont-ils tenu bon ? Ont-ils été envahi, comme les Etats-Unis ? Si tel est le cas... Pauvre Islande.
Quand les militaires ont disparus, et que nous nous sommes retrouvés livrés à nous même, mon père a voulu retourner vers l'Est, s'éloigner le plus possible de la côte, des grandes villes. Nous avons vécu au jour le jour, nous avons rapidement du piller à notre tour, nous n'avions pas le choix. Nous avons eu une voiture pendant plusieurs mois, mon père a trouvé un revolver sur un mort au bout de quelques semaines... Et nous avons survécu, ensemble, dans ce pays avant si fascinant, maintenant si austère. J'ai appris à tuer les rôdeurs, mais dans la panique, un soir, je confonds. Je tue un homme. J'essaie de stopper l’hémorragie, je pleure, je m'excuse. Mais ça ne change rien. Il meurt dans mes bras. Comment ma vie a-t-elle pu changer à ce point ? Comment le monde a pu si mal tourner, en si peu de temps ?

Nous avons rencontré des personnes de confiance, et sommes restés avec eux pendant quelques mois. Nous étions vers la fin une petite vingtaine, toujours en mouvement. Hommes, femmes, enfants. Le groupe a été attaqué par la plus massive vague de rôdeurs qu'il m'a été donné de voir. C'était en automne 2012. Nous avons perdus plus d'un tiers des nôtres. Certains ont décidés de reprendre leur chemin de leur côté. Nous n'étions plus que 8.
Au printemps 2013, nous atteignons le Texas. Mon père gère le groupe avec Max, un jeune homme d'une trentaine d'années. Moi, je suis mon père aveuglement. J'arrête de penser par moi-même, je le laisse penser pour moi. J'ai en lui une confiance totale, depuis toujours, et jusqu'à la fin.
Nous sommes attaqués par un gang et, naïfs que nous étions, nous ne nous méfions pas des autres humains. Nous ne craignions alors que les rôdeurs. Cela nous servira de leçon. Mon père et moi nous échappons pendant la bataille, et nous perdons toute trace des autres. Je ne sais pas ce qu'est devenu Max, ni Thelma, ni les petits, Jackson et Harriet. J'ai simplement vu Tobias se défendre et tomber, inerte, au début de l'affrontement. Il avait dix neuf ans. J'apprendrais plus tard qu'il s'agissait des Jackals.
C'est en novembre 2013 que nous rencontrons les Crimson Riders. Mon père leur fait immédiatement confiance. Des hommes qui traitent bien leurs chevaux ne peuvent être profondément mauvais, m'a-t-il dit. Les chevaux ont du amadouer mon père, peut-être même plus que les Riders. Voilà. Nous les rejoignons. Pour la première fois depuis le début de la fin du monde, je passe une nuit sereine. Pour la première fois depuis longtemps, je dors en me sentant en sécurité. J'ai vu les barrières, j'ai vu les tours de garde. Je me sens rassurée, je ne savais même plus ce que c'était que cette sensation.

Mon père s'est rapidement intégré au groupe, que ce soit par sa connaissance des chevaux que par son tempérament. Il est un homme de confiance, il est fort, il n'a pas peur de se battre mais sait obéir et garder sa place. Il est un Rider exemplaire. Il se voit rapidement confier des tâches importantes, et même dangereuses. Les Rhodes ont confiance en lui. Il participera à la riposte contre les Jackals, ainsi qu'à l'expédition au  collège. Il participera aussi à la libération d'Olympia, et n'en ressortira avec quelques égratignures. Il veille à ce que moi, je reste toujours au ranch. Je suis fermière, je m'occupe aussi des chevaux avec lui, quand il n'est pas en mission suicide à droite ou à gauche. Je m’intègre globalement bien au camp, mais surtout grâce à lui. On ne m'embête pas beaucoup, on ne me surveille pas vraiment. Je suis la fille d'Aron. Je prends du galion moi aussi, je suis envoyée en escorte pour certaines négociations. Je suis dans le convoi pour amener la jeune Rhodes à la carrière. J'admire les Rhodes, d'oser faire ce sacrifice pour les biens de notre groupe. Je sais à quel point la famille est importante pour eux. C'est peut-être aussi pour ça que mon père croit autant en eux. La famille, c'est tout ce qui compte pour lui, même si la famille se limite à ma personne à présent.

Février 2017. Après avoir survécu vaillamment à nombre d'assauts, d'expéditions et de batailles, mon père décède de... la grippe.
Je suis seule. Moi qui comptais sur lui pour chaque décision, pour ma survie... Je suis seule. A l'intérieur, je suis brisée, en mille morceaux. Suis-je encore vivante ? Mon cœur bat, je le sens, mais il ne ressent plus rien. Je rôde, à mon tour. Je continue à m'occuper des champs, je continue à partir en négociation au marché. J'obéis. Mais je perds toute notion du temps en compagnie des chevaux, à qui je parle en islandais, à qui je chante des berceuses de mon enfance. Ils sont le dernier semblant de lien avec ma vie passée. Avec ma famille. Avec mon île.
J'ai parfois envie de tout laisser tomber. Je réalise que ses barrières qui me rassuraient tant, ces tours qui me permettaient de dormir paisiblement, ne sont que des illusions. Elles nous tiennent à l'abris des rôdeurs, parfois même des Jackals. Mais la mort peut nous prendre comme bon lui semble. Elle peut attraper le plus vaillant des combattants si elle en a envie. Alors, à quoi bon ?  Une simple grippe peut nous attraper, barrière ou pas, arme ou pas, bravoure ou pas. Tout le monde meurt, chaque jour. Mon tour viendra. En attendant, malgré moi, je continue d'avoir cet instant de survie. Je ne le comprends pas, je ne pensais même pas l'avoir en moi. Parfois j'aimerais qu'il me laisse. Qu'il me laisse marcher plutôt que de me faire courir. Qu'il me laisse rêvasser plutôt qu'être aux aguets. Mais il est là. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Arte P. McMahon
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 892
survit depuis le : 21/10/2016
capsules de troc : 1249
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:12

T'ES BELLE T'ES BELLE T'ES CHEZ LES CRI CRI

Oh les histoires qu'on va te raconter.. Arrow

Bienvenue à la maison, bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:19

Merciii !

J'ai tellement hésité depuis plusieurs jours sur le groupe à choisir... et sur l'avatar aussi, et sur le perso aussi... ah la la. Tellement de possibilités sur ce forum

J'espère avoir choisi le bon clan muahahahaha.
Revenir en haut Aller en bas
Billie Trager
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 558
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 914
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:23

Jte le dis tout net, t'as pas choisi le bon clan
Mais bon, t'es belle alors bienvenue I love you

● ● ● ● ●


You felt the coldness in my eyes, and something I'm not revealing. Though you got used to my disguise, you can't shed this awful feeling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arte P. McMahon
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 892
survit depuis le : 21/10/2016
capsules de troc : 1249
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:32

Vilný Arondóttir a écrit:
Merciii !

J'ai tellement hésité depuis plusieurs jours sur le groupe à choisir... et sur l'avatar aussi, et sur le perso aussi... ah la la. Tellement de possibilités sur ce forum

J'espère avoir choisi le bon clan muahahahaha.

Jessica est super canon alors bon... Pour ce qui est du clan, hélas, t'as choisi les plus bouseux (coucou les rouges ) mais bon, personne n'est parfait et on te pardonnera, parole de verte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peyton Yates
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 544
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1027
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:38

Jessica I love you Fais gaffe, y'a Abel qui va plus se sentir, peut-être tu devrais revoir ton choix de groupe Arrow
Bienvenue sur Influe et bon courage pour cette fiche I love you

● ● ● ● ●

You step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. Nowadays you breath and you risk your life. Every moment now, you don’t have a choice. The only thing you can choose is what you’re risking it for. —
every moment matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2162
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3287
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:39

PEYTON JE PEUX L'AVOIR CELLE-LÀ DIS JE PEUX ?


Bienvenue les écoute pas t'es dans le meilleur groupe ! Allez, dépêche-toi de finir tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peyton Yates
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 544
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1027
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:40

NAN TU PEUX PAS déjà, tu dois te rattraper pour hier et être sympa après on avisera

● ● ● ● ●

You step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. Nowadays you breath and you risk your life. Every moment now, you don’t have a choice. The only thing you can choose is what you’re risking it for. —
every moment matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2162
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3287
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:46



On ira causer toi et moi Vilny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:48

Je suis follement fan de Cillian donc, euh... moi j'dis, tu peux m'avoir
Plus sérieusement, t'inquiète, je suis déjà en train d'écrire ma fiche, chef oui chef !

Peyton, copine rousse, t'es belle aussi

J'aime tellement le choix de vava sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Yates
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 544
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1027
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 12:53

Vilný Arondóttir a écrit:
Je suis follement fan de Cillian donc, euh... moi j'dis, tu peux m'avoir
Plus sérieusement, t'inquiète, je suis déjà en train d'écrire ma fiche, chef oui chef !

Peyton, copine rousse, t'es belle aussi

J'aime tellement le choix de vava sur ce forum

Aussi tu le confrontes dans son idée, moi j'essayais de t'aider à la place tu devrais te donner à moi, ce serait plus simple, en plus on dominerait le forum, je dis ça je dis rien

● ● ● ● ●

You step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. Nowadays you breath and you risk your life. Every moment now, you don’t have a choice. The only thing you can choose is what you’re risking it for. —
every moment matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Redfield
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 1276
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 1889
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 13:05

@Billie Trager a écrit:
Jte le dis tout net, t'as pas choisi le bon clan
Mais bon, t'es belle alors bienvenue I love you


Pour une fois qu'on est d'accord


Ma déception est grande sur la "videsse" de ta fiche mais surtout sur le choix de ton groupe
Mais tu peux toujours changer tant que t'es pas validée Rolling Eyes


Bienvenue au passage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Cox
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 529
survit depuis le : 14/12/2016
capsules de troc : 809
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 13:10

Non mais ça va, vous arrêtez d'essayer de nous la voler, bande de pourris?! Les écoute pas ma jolie, t'as choisi le bon clan Bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 13:17

Et bah Vil tu as creusé ta propre tombe notre cher abel a un fetish des rousses
Je te protégerais peut être qui sait ton choix de groupe est parfait


BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 13:42

Mallory comment t'es trop belle aussi. On est beaucoup de rousses, RED HEAD POWEEEER ! C'est une idée pour le prochain gang, non ?

Et Caden Tu pourras me protéger avec plaisir Cool

Pas de panique pour la "videsse" (sinon le vide, ça marche aussi, comme mot :P), elle sera finie aujourd'hui, j'suis inspirée

Merci à tous pour l'accueil   J'assume mon choix et reste chez les cavaliers, mais c'est juste à cause des chevaux, croyez pas
Revenir en haut Aller en bas
Bass Ferguson
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 873
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1139
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 14:20

Pourquoi t'es chez les Cricri ? T'es trop belle, t'as l'air trop bien, j'adore ta fiche Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 14:22

Oh, merci pour tous ces compliments
T'es beau toi aussi, t'as l'air gentil, tu me plais bien
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rosario
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 973
survit depuis le : 24/07/2016
capsules de troc : 1252
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 15:15

C'est très agréable, cette distance avec les armes, et ce rapport à la survie. (pour ce que j'en ai lu.) I love you Avec Jessica Chastain aka C'est possible d'être aussi belle, c'est encore mieux. Je te souhaite la bienvenue !

● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 15:30

Merci Gabriel, Jim Sturgess sur un fofo, OMG Enfin je l'ai déjà vu, y'a longtemps... je le jouais moi-même :P

Malheureusement elle a une grosse rancœur envers les Jackals, alors je risque de t'éviter
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rosario
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 973
survit depuis le : 24/07/2016
capsules de troc : 1252
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 15:43

J'ai l'habitude, va.

● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malini Kapoor
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 459
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 709
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 16:52

Ton personnage est top touchant
J'espère qu'on pourra se trouver un lien

Bienvenue ici et merveilleux choix de groupe !
J'ai adoré lire ta fiche, ton personnage est doux et rafraîchissant, ça change du tas de brutes qu'on a chez les riders. Abel, tu lui fais pas de mal à elle, okay ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peyton Yates
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 544
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1027
MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 16:54

Bon jeu sur Influenza !
Félicitations. Tu vas bientôt toucher le fond, c'est bien.



Je vois que les intrigues ont bien servi pour ton histoire, c'est cool  J'aime beaucoup Vilny, je suis triste pour son père, connasse de grippe Et je te dis pas merci du coup d'avoir accompagné Jenna (mon autre compte) à la carrière Par contre je peux déjà te dire que "Des hommes qui traitent bien leurs chevaux ne peuvent être profondément mauvais, m'a-t-il dit." est un leurre Tu sais pas dans quoi tu mets les pieds

Et te voilà officiellement validé/e ! Pour commencer, il te faut recenser ton avatar. On t'invite ensuite à revendiquer ton titre tes responsabilités, si tu en as. Et, si ce n'est pas déjà fait, pense à remplir ton profil.

Pour bien démarrer, tu peux poster une fiche de liens (en pensant bien à la tenir à jour) et en demander aux autres, créer un scénario si tu as des besoins précis ou un pré-lien s'ils le sont moins. On rappelle qu'il faut impérativement poster un sujet d'activité et que les Wanderers doivent intégrer un groupe dans le mois qui suit leur validation.

Tu peux maintenant librement flooder et surtout RP.

Et tout le staff d'Influenza te souhaite un bon jeu.

INFLUENZA


● ● ● ● ●

You step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. Nowadays you breath and you risk your life. Every moment now, you don’t have a choice. The only thing you can choose is what you’re risking it for. —
every moment matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   Mar 7 Mar - 17:23

Merci les filles <3
Vous me faites tous peur avec ce choix de groupe, vraiment Mais c'est ça qui va être intéressant, de voir ce que ça donne que d'avoir suivi son père, de ne pas avoir participé aux décisions, d'avoir été une suiveuse. Les choix qui étaient les bons pour lui ne le seront peut-être pas pour elle, surtout maintenant qu'il n'est plus là pour la protéger.

Allez, je prends une gorgée de courage et je vais affronter les Riders comme une grande


Oui les anciennes intrigues ont été d'une précieuse aide, bravo pour le forum, vraiment. Les annexes, les sujets chronologie... ça aide énormément et tout devient bien clair après ça. Vous avez bien travaillé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vilný Arondóttir. Même s'il n'est plus là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» helena l. reilly ► brynja jónbjarnardóttir
» AIDE AUX AVATARS ✗ trouve ta tête !
» Helena Tali Reilly ► Brynja Jónbjarnardóttir
» (f) jónbjarnardóttir ♤ l'enfant de la séparation.
» GLORIA MILLICENT EMMERSON † Brynja Jónbjarnardóttir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza-