AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant onze mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juillet2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 17:18

+Douglas Jasper Reed
Alone is what I have, Alone protects me



+ Je m'appelle Douglas Jasper Reedt, et j'ai 44 ans. Avant l'épidémie j'étudiais les réactions métaboliques que produisaient certains médicaments dans l'organisme pour une groupe de pharmacologie. Autrement dit j'étais pharmacocinéticien. J'étais aussi un mari et un père. Maintenant, je suis un Hamilton's Miners. Je suis le pharmacologue du coin, je n'observe plus les molécules mais je les manipule pour prévenir et guérir. En six ans, j'ai descendu un certain nombre de rôdeurs, personne ne m'a précisé qu'il fallait les compter, et j'ai tué six humains. Mes deux fils, dangereusement emportés par la fièvre, quelques mois plus tard ce fut mon ex-femme. Il y a aussi eu ce type trop paniqué au mauvais moment, c'était nous deux ou lui, j'ai fait le choix. Une autre aussi, qui devait déjà délirer et qui a excessivement réagi à l’emprunt d'un briquet. Et la liste s'achève avec un des gars qui avait décidé de s'en prendre à Dario quelque temps avant qu'on n'arrive à Hamilton. Mes armes de prédilection sont la première chose qui me tombe sous la main, de préférence quelque chose qui maintienne à distance. D'ailleurs à ce jeu-là j'ai développé une certaine adresse ou dextérité, tout ne ressemble bien souvent qu'à une équation: résistance de l'air, courant, poids, force, des données que je sais lire et interpréter alors je suis relativement doué avec une arme de jet ou de poing. et on dit que j'ai du talent pour l'asociabilité, ils n'ont peut-être pas tord, je ne supporte pas la baisse de productivité que la présence d'un tiers occasionne. Mais s'ils sont objectifs, ils vous diront aussi que j'ai un raisonnement théorique affuté et qu'ils le veulent ou non ça leur est bien utile d'avoir un ordinateur sur pattes.

— profil psychologique
Froid C'est ce qui ressort continuellement à son propos et dans touts les bouches. Incapable de saisir les conventions qui régissent les liens sociaux, Reed a prit l'habitude de ce jugement et a renoncé depuis bien longtemps à faire évoluer cette vision † Obsessionnel Parce que lorsque l'on ne s'accroche pas aux autres il faut bien tenir avec autre chose. Reed se plonge bien souvent dans des recherches diverses et variées, des faits qui ne sont que des énigmes à ses yeux et dont il doit percer le mystère. Notre homme doit comprendre, c'est un impératif dont il ne peut se débarrasser qu'en trouvant la réponse, le seul domaine qui échappe à cette obligation est celui des relations humaines qui ne répondent à aucune logique d'après son expérience. † Franc Ses lacunes sociales l'ont bien souvent empêché de comprendre l'utilité des filtres. Lorsqu'il ouvre la bouche c'est pour exprimer sa pensée sans songer à ménager son auditoire. Cette aptitude a souvent tendance à le rendre encore plus antipathique, on dit alors qu'il n'a pas de cœur, la vérité est qu'il n'a pas véritablement conscience que des mots ou des faits peuvent blesser † Loyal Reed n'a qu'une parole, soutirez-lui une promesse et il ne pourra pas se défiler, c'est le revers de la franchise. Cependant vous n'êtes pas à l'abri que ses priorités lui fassent omettre un détail comme l'horaire, s'il faillit à son engagement cela ne sera jamais intentionnel. La vie l'a aussi attaché à quelques êtres, ils sont rares et font souvent partie des rares à le comprendre ou du moins à le supporter mais une fois le lien créé il ne peut se défaire † Objectif Entretenant le mythe du robot humain, Reed est capable de délivrer avis ou analyse sans aucune trace d'influence psychologique. Ceci est couplé à ses multiples connaissances, vous pouvez donc obtenir une véritable analyse, un ordinateur capable de répondre à vos réflexions objectivement. † Secret Si certains se plaisent à dire que l'homme est né ainsi ce n'est pas la vérité. La vie n'a fait qu'exploiter des prédispositions qui l'ont amené aujourd'hui à se cacher derrière cette épaisse carapace. Personne ne connaît son histoire, hormis Dario qui se trouve aujourd'hui de l'autre côté d'une étrange frontière, et personne n'est vraiment en position pour lui arracher ce récit car son silence fait partie de sa protection. † Impulsif Si ses facultés de réflexions sont développées, Douglas a souvent du mal à se raisonner lui-même. La fatigue qu'engendre l'agitation continuelle de son esprit le rend sujet au coup de tête au propre comme au figuré mais cette impulsivité fut aussi plusieurs fois salvatrice et il lui doit ainsi la vie.


— i wanna be in the room where it happened
PSEUDO : Steyda ÂGE : 25 ans PAYS : France OÙ AS TU TROUVÉ LE FORUM ? Un groupe Facebook MOT DE FIN :  
AVATAR : Ewan McGregor
LE PERSONNAGE EST UN poste vacant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 17:18

— history has its eyes on you

+ there's before ...
Au commencement il y avait la famille Reed, un père, une mère, deux sœurs et deux frères, un équilibre parfait qui aurait pu être synonyme d'épanouissement. La famille vivait à quelques encablures de New-York, sur les contreforts des Adirondacks où ils pouvaient profiter de l'espace essentiel à leur nombre tout en demeurant proche des attraits des grandes villes. Groupe sans histoire, les Reed se sont toujours appréciés mais n'ont jamais ressenti le besoin de fusion. Entre les frères et sœurs il n'y avait pas plus de déclarations d'amour que de guerre, pas d'éclats de voix, pas de coups en douce ou de moments complices, chacun vivait au cœur de sa génération sans se heurter aux autres. Douglas ne su jamais s'il fut le seul à souffrir de ce vide mais il grandit avec, tentant parfois de solliciter un peu d'attention parentale ou fraternel sans grand succès et toujours au grand étonnement de son entourage. Sans repaire affectif, les premières années de scolarité de l'enfant furent un cauchemar et il combattit l'isolement en se cachant derrière ses livres. Plus tard il trouva une forme de parade, découvrant qu'il était plus à même de gérer l'exposition à un groupe restreint de camarades et même de se faire apprécier, néanmoins dès que le groupe s’agrandissait il retournait à son rôle de fantôme.
Finalement, ce fut à l'heure de l'émancipation que Douglas vécut un véritable épanouissement. Détaché de sa famille, au cœur du campus universitaire où régnait étude et amorce de vie d'adulte le jeune homme s'ouvrit un peu plus au monde. Jonglant avec sa passion dévorante pour les sciences et ses amis qui mettaient un point d'honneur à lui faire oublier ses premières traces d’obsessions scientifiques, notre homme découvrait enfin la vie. C'est à cette période qu'il rencontra Loreleï, demoiselle en étude littéraire qui s'amusa bien vite des imprécisions sociales du jeune scientifique. Mais ce n'est qu'à la fin de ses études que Douglas se tourna véritablement vers ce lien affectif, il s'y raccrocha même car il s’aperçut bien vite que la vie d'adulte n'était pas celle d'un étudiant. Et ainsi armé de ce lien, notre homme continua sur sa voie et entra dans un laboratoire de pharmacologie. Les premiers temps il réussit à maintenir un équilibre semblable à celui qu'il avait trouvé à l'université, il se maria à Loreleï mais c'est à la naissance de leur premier fils que Douglas commença à perdre pied. Incapable de nouer un quelconque lien avec un aussi petit être, ou peut-être effrayé à l'idée d'échouer dans ce rôle, il se réfugia dans son travail, détraquant l'équilibre qui jusqu'alors le connectait aux autres.
Si son épouse tenta longtemps de le garder auprès d'elle, la naissance de leur deuxième enfant scella un destin en marche. Lasse du combat qu'elle devait mener, Loreleï demanda le divorce que Douglas accepta en se repliant d'avantage sur lui-même. Son travail devint alors sa vie, il ne voyait qu'assez rarement ses enfants et encore moins le reste de sa famille et cela durant près de six années. Et lorsque enfin Douglas se rappela de ce dont il s'éloignait il était déjà bien trop tard...
+ and then there's today :
Les liens avec sa famille étaient si maigres que lorsque tout a commencé à sombrer il n'osa pas même chercher. Mais il demeurait une partie de ses proches qu'il savait où trouver et c'est pourquoi il refit une entrée dans la vie de Loreleï et leurs fils. Cependant, ce ne fut que pour mieux constater le désastre car les enfants étaient déjà emportés par la maladie, précipitant leur mère dans le désespoir.
Si le scientifique n'avait pas été au premier rang de l'infection mais plutôt en arrière ligne avec toutes les têtes mobilisées pour trouver une solution, il était assez bien placé pour reconnaître le phénomène qui emportait l'humanité. Il était déjà trop tard pour eux et cette découverte notre homme ne pu l'assimiler qu'en se verrouillant de l'intérieur. Il pu ainsi laisser couler le désespoir de Loreleï sur lui lorsqu'il lui ouvrit les yeux sur ce qui se produisait et sur les conséquences que cela incluaient. Et c'est aussi grâce à cela qu'il réussit à mettre fin à la vie de ses enfants sans vaciller mais ces actes l'enfermèrent définitivement derrière une carapace hermétique à l'extérieur.
La vie avait séparé Loreleï et Douglas et l'adversité fut bien incapable de faire tomber les barrières plus solides que jamais ou de réparer leurs maux bien trop profonds. Le duo vécu cependant ensemble, conscient probablement qu'il ne leur restait plus que ça dans ce nouveau monde qui se dessinait. Mais si notre homme semblait pouvoir vivre en enfermant ses blessures, la jeune femme demeurait maladivement à fleur de peau, incapable de progresser et ne pouvant tolérer sa propre survie. Elle passa ainsi plusieurs mois à attendre la fin mais terrorisée à l'idée de devenir comme un de ces corps marchants elle voulut obtenir la salvation de la main de son compagnon. Mais même ce dernier, retranché derrière son armure, mit quelque temps avant d'accepter. Au pied d'un mur, il finit par ôter la vie à cette femme qu'il aimait toujours à sa manière mais qu'il ne pouvait aider autrement.
Reed traina alors sa solitude, sans but, il se méfiait de l'humanité conscient que l'épreuve ne la rendait pas plus attrayante et encore moins confiante. Guidé par sa seule survie, il se contenta de graviter à proximité de ses semblables, hors de portée de leurs yeux ou de leurs démons. Même s'il avait conscience que sa solitude ne servait pas efficacement son attachement à sa vie, Reed ne franchit jamais le pas et ne s'approcha des autres que pour mieux se servir dans leurs réserves lorsqu'il n'avait plus d'autre choix. Il vécut ainsi plus d'un an jusqu'à ce qu'il s'en prenne aux quelques réserves d'un autre solitaire qui le prit la main dans le sac, presque littéralement. Prêt à se défendre, Reed fut dérouté lorsqu'il comprit que cela ne serait pas nécessaire. L'homme décida au contraire d'inviter son voleur à partager ce repas de plein grès et si Reed accepta avec méfiance et avec la ferme intention de décamper aussitôt le fait est que plusieurs années plus tard il n'avait toujours pas quitté Dario. Les différences entre les deux hommes étaient nombreuses mais apportaient une complémentarité assez redoutable en thème de survie, de plus son nouvel ami ne s'arrêtait guère aux aprioris que véhiculaient le comportement du scientifique, passant à sa manière la carapace de ce dernier.
L'adversité environnante eue cette fois un effet un peu plus bénéfique, l'absence de jugement et le soutient de Dario combla un vide qu'il traînait, l'initiant au lien fraternel qu'il n'avait jamais eu et qui pouvait apaiser quelques maux. Ces deux-là se tirèrent mutuellement d'ennuis à de multiples reprises durant leurs trois années d'aventures. Reed dû même prendre une sixième vie humaine pour sauver celle de cet étrange frère parfois prompt à se glisser dans des ennuis plus gros que lui. Suivant les projets de Dario, ils se présentèrent un beau jour à la mine d’Hamilton, havre reconnu qui n'accepta d'ouvrir ses portes que pour le scientifique. Incapable de renoncer à cette opportunité synonyme d'un peu de sérénité, Reed accepta de laisser celui qui l'avait amené jusque-là derrière lui.
Mais ce sacrifice et cette offre devaient avoir un sens et c'est pourquoi notre scientifique accepta sans peine de renouer avec ses connaissances, prenant en main le laboratoire qui tentait de se développer sous terre. Les tâches étaient multiples: palier au manque ou à la baisse d'efficacité de certains traitements, déterminer certains besoins et déloger ce foutu pathogène qui avait tout fait sombrer sans empirer davantage le désastre. Ambition et travail, en l'absence de l'ancre de Dario, Reed retrouva l’amarrage de son travail avec le souci de justifier sa présence dans la mine. Hermétique à son entourage et aux considérations qui pouvaient l'agiter, le scientifique alterne entre petits succès sur les tâches basiques et grand pataugeage sur les projets plus fondamentaux mais même ses quelques dépressions physiques ne semblent pouvoir l'écarter de ses obsessions.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 465
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 692
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 17:54

EWAN
On a une invasion de verts en ce moment, j'suis pas d'accord Mais bienvenue quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arte P. McMahon
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 914
survit depuis le : 21/10/2016
capsules de troc : 1274
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 17:59

MON DIEU JE T'AVAIS PAS VU TOI EWAN MON AMOUR

Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Abel Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 2248
survit depuis le : 06/08/2016
capsules de troc : 3417
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 18:23

Douglas J. Reed a écrit:
et on dit que j'ai du talent pour l'asociabilité

J'ai ri. Arrow
Bienvenue chez les fous Ça fait bien plaisir toutes ces nouvelles tronches en ce moment. Bonne rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 18:25

Bienvenue sur Influ
Et bon courage pour t'en sortir à la Mine, y a que des grognasses en ce moment
Allez hop, au travail, on veut la suite de cette fiche rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Anita Jones
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 259
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 603
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 18:54

Bienvenue quel plaisir, quelle énorme contribution à notre sublime projet : MAKE THE MINE GREAT AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Wheeler
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 402
survit depuis le : 31/07/2016
capsules de troc : 663
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 21:29

DOUGY T'inquiètes, tu vas être obligé de sociabiliser avec moi que tu le veuilles ou non, tu devras me supporter
Contente que tu ais jeté ton dévolu sur ce poste vacant en tout cas I love you Bienvenue sur Influe et bon courage pour la rédaction
En cas de questions, tu peux toujours enquiquiner Gabe, Archer ou moi-même

● ● ● ● ●

poor little thing.
There... Poor little things. You see them? Standing with their numbers on their blank, indifferent faces, Nuremberg in miniature, the ranks of painted wooden men... Poor dominoes. Your pretty empire took so long to build, now, with a snap of history's fingers down it goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 21:38

Merci mes mignons


Mina: C'est bien le vert, c'est l'espoiiiiir

Arte: Merci Doc

Abel: Il est charmant mon talent n'est-ce pas

Gail: Des "grognasses"... C'est quoi comme bestiole ce genre de chose ?

Anita: J'ai un bon point chef ?

Rory: La socia-quoi ? Ça ce mange ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 23:00

Ewan. I love you Ce type est tellement...
(et tellement jamais assez joué !)

Bienvenue par ici, bonne fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Lun 6 Mar - 23:24

Je partage totalement cet avis ! Il était un de mes vavas récurrents, je me suis dit que c'était le moment de le récupérer What a Face

Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Casey Redfield
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 1356
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 1988
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 0:04

Au lieu de tu pourrais nous remplir cette fiche hein?


Bienvenue quand même petit Miners
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 0:10

Mais c'est ce que je fais justement

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Mallory Cox
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 538
survit depuis le : 14/12/2016
capsules de troc : 817
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 1:25

Oh
Bienvenue à la maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 1:45

Merci demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Bass Ferguson
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 932
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1221
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 9:18

La sociabilité, c'est has-been

Bienvenue à toi, j'aime beaucoup ton début de fiche Bon courage pour supporter les grognasses de la mine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavie Fleming
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 275
survit depuis le : 27/09/2016
capsules de troc : 413
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 10:00

Alors Douglas, TOI MOI on fait des bébés quand ?

En revanche la mine tu devrais pas y aller y'a que des radasses, il a raison Babass BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 10:37

Ne vous inquiétez donc pas, je pense que je peux faire face aux demoiselles What a Face

C'est obligatoire les bébés ? Non parce que j'ai déjà essayé les marmots, ça n'a pas été concluant

Et merci mes mignons
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rosario
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 1005
survit depuis le : 24/07/2016
capsules de troc : 1288
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 15:10

Douglas J. Reed a écrit:
C'est obligatoire les bébés ? Non parce que j'ai déjà essayé les marmots, ça n'a pas été concluant
T'en fais pas, sa boîte à bébés est périmée depuis longtemps.

Je te souhaite la bienvenue parmi nous et je te félicite pour la promptitude de ta fiche !

● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 16:14



Merci mon brave
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Yates
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 570
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 1080
MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 16:36

Bon jeu sur Influenza !
Félicitations. Tu vas bientôt toucher le fond, c'est bien.



Pauvre Lorelei   bon je suis triste, même si c'est moi qui ai créé le pv de toutes pièces Arrow J'aime ta fiche, j'aime Douglas Et franchement, je sens que son comportement promet des rps épiques J'espère que je vais pas te faire fuir sous Rory, tu vas voir elle est chiante mais cool

Et te voilà officiellement validé/e ! Pour commencer, il te faut recenser ton avatar. On t'invite ensuite à revendiquer ton titre tes responsabilités, si tu en as. Et, si ce n'est pas déjà fait, pense à remplir ton profil.

Pour bien démarrer, tu peux poster une fiche de liens (en pensant bien à la tenir à jour) et en demander aux autres, créer un scénario si tu as des besoins précis ou un pré-lien s'ils le sont moins. On rappelle qu'il faut impérativement poster un sujet d'activité et que les Wanderers doivent intégrer un groupe dans le mois qui suit leur validation.

Tu peux maintenant librement flooder et surtout RP.

Et tout le staff d'Influenza te souhaite un bon jeu.

INFLUENZA


● ● ● ● ●

You step outside, you risk your life. You take a drink of water, you risk your life. Nowadays you breath and you risk your life. Every moment now, you don’t have a choice. The only thing you can choose is what you’re risking it for. —
every moment matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   Mar 7 Mar - 17:08

Ouais, pauvre Loreleï ... Elle lui a quand même dit deux fois "Je peux pas, fais le et vis avec " Arrow

Merciiiiiiiii
Je vais aller voir tout ça ce soir! Et ne t'inquiètes pas, je ne prends pas peur comme ça Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me   

Revenir en haut Aller en bas
 

Douglas Jasper Reed || Alone is what I have, Alone protects me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Jasper & Alice Forever
» Meera Reed
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper
» Sondage pour Saga: après Kirk Douglas, qui va integrer ma bande !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza-