AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza a maintenant dix mois !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en juin 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 Sasha Shokley -Until the end of my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 18:20

+ Sasha Shockley
Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu -Kurt Cobain



+ Je m'appelle Sasha Shockley, et j'ai 25 ans. Avant l'épidémie j'étais chanteur et guitariste dans un groupe de rock assez populaire. Maintenant, je suis à la carrière en tant que hamilton's miners. En six ans, j'ai descendu beaucoup de rôdeurs, et j'ai tué 3 humains. Des personnes proches que j'ai du achever. Mes armes de prédilection sont les armes tranchantes (couteaux, hachettes...) et les armes de poing et on dit que j'ai du talent pour l'endurance, la mécanique, la musique, le bricolage, dégoter des objets en tout genre, la discrétion et pour foutre la merde.

— profil psychologique
Sasha est une jeune femme androgyne qui transpire la liberté de la jeunesse et la passion du Rock. Son côté masculin est une forme de réponse défensive dû à toute les difficultés et injustices de ce monde. C'est une personne discrète qui estime qu'il vaut mieux se taire plutôt que parler pour ne rien dire, elle est impulsive mais toujours déterminée dans ses choix. Ce que certains confondent avec de la fierté ou de l'insolence s'apparente plutôt à de l'indifférence. Au regard de la société elle passe pour un personnage froid et distant, mais dans un groupe elle fait partie des personnes volontaires et ingénieuses qui arrive toujours à s'en sortir. Sasha est sincère dans ses relations proches, mais son manque de franchise trahit son manque de confiance en autrui. Son courage et son audace ne déserve que son humanité, préférant résoudre les problèmes de manière pacifique elle ne fait que trop rarement preuve de violence. C'est son style qui lui donne ses airs de dur-à-cuir et impose un respect presque naturel, mais qui également lui attire des ennuis avec les moins aimables.


— i wanna be in the room where it happened
PRÉNOM &/OU PSEUDO : LostRio ÂGE : 18 ans PAYS : France OÙ AS TU TROUVÉ LE FORUM ? Google est ton ami MOT DE FIN : cacahuète ?
AVATAR : Erika Linder
LE PERSONNAGE EST UN inventé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 18:21

— history has its eyes on you

+ there's before ...
J'ai jamais vraiment compris ce monde je l'ai toujours trouvé injuste et répugnant, la vie y a toujours un goût exécrable.
Voilà  comment je pourrai commencer mon histoire. Je m'appelle Sasha Shokley et je ne sais pas qui je suis. Je connais ma vie, je connais mes choix mais je ne me connais pas. C'est peut être dans ce but qu'aujourd'hui je commence ce carnet, pour découvrir qui je suis.
Je suis née dans le Tennessee, dans l'incroyable ville de Nashville. Ma mère était magnifique et mon père un peu trop stricte. J'ai pas eu une enfance particulièrement difficile, j'avais pas de problèmes à l'école, des bons résultats, des amis sympas. C'est en entrant dans le secondaire que ce monde c'est réellement révélé à moi. On ne peut pas être qui l'on veut on doit être qui ils veulent qu'on soit, et le prix du refus est affreusement cher.
On vit toujours à travers les autres, mon père voulait que je perpétue son rêve d'athlète alors j'ai bossé pour ça, ma mère voulait sa petite famille traditionnel avec une enfant parfaite  alors j'ai bossé pour ça, la société voulait voir des enfants normaux prêt à soutenir leur monde alors j'ai bossé pour ça, je me suis arraché les tripes pour tout ça pour combattre ce qui faisait que j'étais moi. Mais malgré tout je ne pouvais m'empêcher d'être moi sans même savoir qui j'étais.
J'ai découvert le rock, j'ai découvert ce qu'étais l'amour et j'ai tout plaqué pour cet amour du rock. J'avais 16 ans à peine et la passion au corps, de quoi avais je besoin de plus ? J'avais tout : une guitare, des amis, un monde à recréer, des sentiments à libérer, du rock à jouer. C'était juste Ethan, Caleb et moi... Et quelques filles parfois. Le publique nous appréciait, nous on l'adorait.
C'était la vie d'avant, celle dont tout le monde se plaignaient mais qu'au fond tout le monde aimait.

+ and then there's today :
On avait 19 ans, et nos rêves de grandeur commençaient à nous bouffer de l'intérieur. On n'était plus des enfants et le monde nous l'a fait comprendre violemment.
C'est arrivé un dimanche je crois. On pensait que c'était qu'à la télévision, c'était loin pour nous on pensait pas que ça atteindrai nos vies. On avait tord. C'est arrivé un dimanche, Ethan et moi on était dans l'appartement et Caleb dormait chez sa copine. Toute la nuit il y a eu des coups de feu et des cris, avant ça on s’intéressait pas vraiment au monde autour de nous il y avait que nous. Mais en une nuit c'est comme si tout avait changé, dehors le monde avait été remplacé par quelque chose de plus terrifiant et cruel. Quand on a retrouvé Caleb lui aussi avait changé, en l'espace d'une nuit cet ami de toute une vie devînt un étrangé, on n'a jamais su ce qu'il était arrivé à sa copine.
On s'est rapidement réfugié dans un des camps de sécurité dirigé par la police locale. La majorité des rescapés recherchaient leurs proches, pour ma part j'avais depuis longtemps rompu tout liens avec ma famille. Je ne saurai jamais quel funeste destin ils ont connus. La sécurité était mal organisé tout les jours de nouvelles victimes allongeaient la liste, il y avait trop peu de vivres et de médicaments et toutes les heures des personnes blessées et affamées passaient les portes. Trois heures après notre arrivé les hôpitaux étaient remplis, et le lendemain plus de la moitié des blessées se relevaient en infectés. Malgré la puissance de frappe des policiers toute la partie nord du camp était devenu inaccessible, c'était des centaines d'infectés qui se bousculaient pour leur prochain repas, et nous on dormait à quelques pas. Leur décision fut rapide : les portes resteront fermées, les blessées et malades seront exécutés et la police bénéficiera de l'intégralité des stocks de médicaments, de vivres et de munitions. Le barrage se déplaçait vers le sud du camp, la horde gagnait de jour en jour du terrain pour nous prendre au piège entre eux est la muraille de béton érigeait peu de temps avant. Des mutineries s'organisaient et les policiers filaient en douce, personne ne voulait mourir comme ça. Aujourd'hui on serait pas là si notre notoriété n'étais pas rentré dans l'équation, on est sortit de cet enfer grâce à groupe de fans qui avait volé du matériel pour escalader la muraille et pouvoir se défendre dehors.
La nuit de l'évasion fut terrible, c’était la première fois que je côtoyais vraiment l’extérieur. On était une quarantaine à passer cette muraille, on était moitié moins en atteignant la rue en face et on n'était plus que huit en rentrant dans l'immeuble le plus proche. Durant cette fulgurante ascension l'une des filles s'était fait mordre, elle est morte quelques heures plus tard, on a jeté son corps par la fenêtre par peur de ressortir à l'extérieur. On était plus que sept. On s'est barricadé dans un deux pièces au premier étage, on était les un sur les autres, on entendait les infectés de dehors mais aussi ceux du couloir, on avait assez de bouffe pour tenir deux semaines, on avait l'eau courante et des livres pour nous occuper. Caleb ne semblait plus être lui même, il était devenu froid et distant, bien plus qu'avant. Ethan non plus n'arrivait pas à se remettre de ce qu'il avait vu, il semblait terrorisé. Je pense que cette épreuve nous avait changé tout les trois. C'est en ces lieux que j'ai appris à connaître Maddie et Shelby deux sœurs en voyage qui venaient du Connecticut, malgré ces horreurs elles avaient gardés leur joie de vivre et leur si précieux sourire ; et Tristan mon compagnon de toujours, mon compagnon de toute une vie, mon meilleur ami.
Deux semaines ça passe vite mais on refusait toujours de sortir, constamment on entendait la horde qui s'agitait dehors c'était pire depuis que le camp de sécurité avait subi son assaut finale. C'est comme si ces sales infectés savaient où on était et qu'ils restaient là  à guetter notre sortie.
On avait passé plus d'une semaine sans nourriture, la nuit était bien avancée ce sont sans doute ses cris qui nous ont réveillés, ses cris de douleur se superposé bientôt à ceux des infectés à l’extérieur. Dans le noir tout le groupe s'agitait cherchant des explications, je crois que c'est Shelby qui trouva la lampe torche avant de la pointer en direction des cris. La lampe torche éclaira Carlos le ventre ouvert, le corps baignant dans un liquide noirâtre tandis que l’agresseur continuer son travail laborieux découpant soigneusement les organes dont il allait se repaitre. Ce spectacle horrifique nous laissa sans voix tandis que les cris de ce pauvre Carlos se faisaient de plus en plus faible. Shelby eu la bien triste idée de diriger le faisceau de lumière sur le visage de l'agresseur. C'était Ethan qui s’efforçait de mastiquer ce qui semblait être un foie, son regard était celui d'un fou, d'un prédateur. Nous avons alors tous compris que les râles des morts et le silence des humains avait suffit à le rendre fou. D'un geste vif Ethan se leva, machette en main en direction de Shelby qu'il mit bien vite à terre. Un cris retentit près de moi, il me semblait reconnaître Maddie en pleine crise de panique. La lampe torche avait roulé sous le canapé près de moi, tandis que je l'a cherché à taton les bruits de ce combat attiré d'autres infectés qui couvraient presque le bruit présent dans la pièce. J'attrapais la lampe et presque aussitôt je la dirigeais vers le combat. Maddie était dans les bras de Shelby son bras couvert de sang, Tristan avait réussi à maitrisé Ethan qui s'agitait mollement entre ses bras et Caleb avait sortie un des pistolets qu'il ne pointait non pas vers Ethan mais vers Tristan. Nous sommes restés quelques minutes comme ça à nous toiser, puis dans un excès de rage Ethan hurla ses peines sur la fin de notre existence avant de mordre violemment le bras de Tristan. Ce dernier le libéra, et Ethan récupéra la machette tout en la brandissant vers moi. D'un mouvement de jambe Caleb s'interposa et Ethan lui sauta dessus. Le pistolet glissa à mes pieds, Ethan leva sa machette en prévision de porter un coup fatal à Caleb. Un coup de feu retentit. Ethan lâcha sa machette se tenant la gorge tandis que le sang giclé de sa gorge. L'arme encore chaude et fumante se tenait dans ma main droite, c'est moi qui sans vraiment le réaliser venait de sauver au prix de mon frère un autre frère. Du reste de cette nuit je ne me souviens que du sang, celui des blessés et celui des morts, il y en avait plein dans la pièce et plein sur mon corps.
L'odeur de la mort nous imprégnait, nous étions couvert de sang, nous agissions comme ces infectés au dehors. Bientôt Carlos et Ethan sont devenus comme eux mais à notre grande surprise ils semblaient ne pas nous remarquer. Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre, et c'est ce qui nous permit d'échapper à notre destin funeste.
Maddie et Shelby nous quittèrent dans l'espoir de retrouver leur famille. Nous restions alors qu'à trois durant un laps de temps incertains, puis nous avons passés au moins deux hivers dans un ranch dans le Wyoming. On était à l'écart de tout, notre rôle était de défendre le ranch et d'aller trouver des objets nécessaires en ville en échange on était logé et nourrit. Rachel était la fille des propriétaire mais également le chef de notre petite escouade de défense, c'est elle qui nous apprit le maniement de diverses armes mais également à gérer un troupeau en cas d'urgence. Cette femme était magnifique, sa beauté était l'origine de nombreuses discordes entre Caleb et moi. Dans le ranch seul Caleb et Tristan savait que j'étais une femme, il était plus simple pour moi d'éviter toute les railleries misogyne de ces hommes d'un autre temps. Abby et Joey étaient les propriétaires, une trentaines d'Hommes obéissaient à leurs ordres, ils les dirigeaient d'une main ferme toujours régis par les lois divines. Tristan et Caleb étaient proches de plusieurs membres de la communauté contrairement à moi, tout le monde me voyait comme le beau garçon froid et solitaire qui faisait craquer toutes les plus belles femmes du ranch, je passais la majorité de mon temps seul ou en compagnie de Rachel. Et que je fus un homme ou une femme je conquis son coeur, mais Caleb vit notre relation comme une insulte et finit par raconter la vérité à Abby et Joey. Je fus jeté dehors sans un adieu, n'ayant plus alors que mes yeux pour pleurer. Mais Tristan ne m'abandonna point, c'est quelques jours plus tard dans l'espoir d'un repenti que nous nous dirigions vers le ranch mais de ce dernier ne restait plus que des cendres éteintes. C'est quelques mois plus tard que je retrouvai par hasard l'un des auteurs du massacre, nous étions dans un bar en bien mauvaise compagnie quand je vis l'un des bandits sortir une montre assez ancienne où était gravé les initiales du ranch. C'est cette même montre que Rachel remontait tout les soirs à 20h précise. Je n'avouerai pas par quels horreurs elle est aujourd'hui en ma possession, mais depuis que je l'ai il n'est pas un soir où a 20h j’oublie de la remonter.
Le reste de ma vie, jusqu'à maintenant, je l'ai passé à la carrière dans une maison construite des mains de Tristan. J'ai toujours été impressionné par la diversité de ses talents, un bon cuisinier, capable de descendre n'importe quel cible, de bonnes connaissances en mécaniques et en bricolages, attendrissant même les plus cruel. Je me demande encore comment j'aurai pu survivre si il ne m'avait pas constamment sortie de la merde dans laquelle je nous mettais. De mes mains je n'ai tué que trois personnes, il était le troisième. Mais de ces trois morts il est le seul qui ne me hante pas, il est le seul que je ne regrette pas, il est le seul qui me laisse ce grand vide, le seul dont la douleur me rappel que je suis encore humain.



Revenir en haut Aller en bas
Arte P. McMahon
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 892
survit depuis le : 21/10/2016
capsules de troc : 1249
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 18:27




Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Flanegan
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 573
survit depuis le : 28/09/2016
capsules de troc : 875
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 19:06

Bienvenue Et bon courage pour la suite de la rédac' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bass Ferguson
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 873
survit depuis le : 14/10/2016
capsules de troc : 1139
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 19:09

J'ai hâte d'en lire plus le perso à l'air bien chouette Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malini Kapoor
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 459
survit depuis le : 26/10/2016
capsules de troc : 709
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 21:57

Super choix d'avatar !
Bienvenue par ici et bonne continuation pour la fiche ! J'ai hâte d'en savoir plus, le caractère met en appétit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 22:18

OMG ERIKA + CE PERSO
Revenir en haut Aller en bas
Casey Redfield
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc


Hurlements : 1276
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 1889
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 20 Fév - 22:51

Et ben toi et moi on va s'entendre si on se croise

Toutefois, bienvenue mais... fiche vide (c'est le mal mal mal mal  hurm je m'égare)
Bon choix de prénom au passage!


Ah et bon courage pour finir cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mar 21 Fév - 1:08

Merci à tous pour cet accueil

Moi aussi cet avatar me donne juste envie de , comme bien d'autres sur ce forum

J'espère qu'on pourra mieux se découvrir en RP (oui, ceci est une technique pour essayer de me faire des nouveaux copains avant d'être validé).

@Casey Redfield a écrit:
Et ben toi et moi on va s'entendre si on se croise

:

Seul l'avenir nous le dira Rolling Eyes Rolling Eyes

@Casey Redfield a écrit:

Toutefois, bienvenue mais... fiche vide (c'est le mal mal mal mal  hurm je m'égare)

Milles excuses !! Je vais arranger cela dès maintenant
PS : J'aime ce genre d'égarement  


PS2: Veuillez excuser cet abus de smiley...
Revenir en haut Aller en bas
Elanor Barnes
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 309
survit depuis le : 04/11/2016
capsules de troc : 499
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mar 21 Fév - 12:25

Bienvenue I love you
Moi j'ai une fiche remplie

● ● ● ● ●

I have never wanted something more than to look into your eyes and to be right by your side. we can lose all track of time and I'd let your hands warm mine And I'll listen to your voice. All i feel is how fast my heart beats whenever i'm with you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mar 21 Fév - 15:05

Est-ce que j'ai le droit de dire que t'es bonne? Et puis que ta fiche est complète à souhait J'le dis quand même

Bienvenue par ici madame
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mar 21 Fév - 20:01

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Caden J. Rhodes
Wanderers + j'suis seul au monde
avatar
Wanderers + j'suis seul au monde


Hurlements : 643
survit depuis le : 21/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mer 22 Fév - 13:36

Comme ça m'arrive souvent, j'ai vu que tu étais arrivée, je voulais venir te dire bienvenue et sur ton avatar et j'ai oublié Arrow

BIENVENUE ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mer 22 Fév - 23:23

Tout d'abord un petit merci général  


@Elanor Barnes a écrit:
Moi j'ai une fiche remplie
Quel sadisme sidérant  (n'empêche il faudra que j'aille voir cette jolie petite fiche )



Dax Starton a écrit:
Est-ce que j'ai le droit de dire que t'es bonne?  
J'accepte toujours les compliments t'inquiète  


Dax Starton a écrit:
Et puis que ta fiche est complète à souhait
Voilà  enfin on me comprend et on me soutient



@Caden J. Rhodes a écrit:
Comme ça m'arrive souvent, j'ai vu que tu étais arrivée, je voulais venir te dire bienvenue et sur ton avatar et j'ai oublié Arrow

BIENVENUE ♥

Mieux vaut tard que jamais :smile:  et puis si tu baves sur mon avatar tu es entièrement pardonné
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Rhodes
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 757
survit depuis le : 15/04/2016
capsules de troc : 1037
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Jeu 23 Fév - 0:00

Bienvenue dans le coin
bon courage pour la suite de ta rédaction et en cas de questions, tu peux toujours nous mpotter I love you

● ● ● ● ●

one day this pain will make sense to you.
It's okay to be sad. It's okay to cry. Just don't let the sadness take over your life. You will be smiling soon. I know it. ~ wild heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Rosario
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 973
survit depuis le : 24/07/2016
capsules de troc : 1252
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Ven 24 Fév - 9:46

Erikaaaaa.
(je te valide sur l'avatar.)

Bienvenue parmi nous. Comme l'a dit Jen, si tu as besoin de quoi que ce soit, harcèle-nous.

● ● ● ● ●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Werner
Jackals + soyez prêtes pour la chance
avatar
Jackals + soyez prêtes pour la chance


Hurlements : 618
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 1028
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Ven 24 Fév - 16:10

J'aime tellement Erika !
Bienvenue à toi ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Ferguson
Riders + j'peux pas j'ai poney
avatar
Riders + j'peux pas j'ai poney


Hurlements : 88
survit depuis le : 31/01/2017
capsules de troc : 173
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Lun 27 Fév - 0:29

Hey, besoin d'un délai ?

● ● ● ● ●

Who are we? We find that we live on an insignificant planet of a humdrum star lost in a galaxy tucked away in some forgotten corner of a universe in which there are far more galaxies than people. —
i feel lost inside
myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archer Diggs
Quarries + rois d'la décharge publique
avatar
Quarries + rois d'la décharge publique


Hurlements : 478
survit depuis le : 04/12/2016
capsules de troc : 593000042
MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   Mar 7 Mar - 23:05

Bon jeu sur Influenza !
Félicitations. Tu vas bientôt toucher le fond, c'est bien.



Donc il faut savoir que je suis nul pour souhaiter la bienvenue aux gens Alors bienvenue sur influenza Sasha, ça c'est un personne qui sort de l'ordinaire Tu es validée La Carrière vaincra  

Et te voilà officiellement validé/e ! Pour commencer, il te faut recenser ton avatar. On t'invite ensuite à revendiquer ton titre tes responsabilités, si tu en as. Et, si ce n'est pas déjà fait, pense à remplir ton profil.

Pour bien démarrer, tu peux poster une fiche de liens (en pensant bien à la tenir à jour) et en demander aux autres, créer un scénario si tu as des besoins précis ou un pré-lien s'ils le sont moins. On rappelle qu'il faut impérativement poster un sujet d'activité et que les Wanderers doivent intégrer un groupe dans le mois qui suit leur validation.

Tu peux maintenant librement flooder et surtout RP.

Et tout le staff d'Influenza te souhaite un bon jeu.

INFLUENZA


● ● ● ● ●

Tyranny, like hell, is not easily conquered; yet we have this consolation with us, that the harder the conflict, the more glorious the triumph I am seeing the best minds of my generation waste away in pestilence and starvation. Is this all a test or have we met our doom? Have we set a camp of parameters for our tomb? —
Hamilton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sasha Shokley -Until the end of my life   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sasha Shokley -Until the end of my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza-