AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue sur Influenza, faites attention à vos fesses, les rôdeurs sont affamés !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en décembre 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | 
 

 Two people in a mine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Two people in a mine...   Lun 13 Fév - 16:00


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Quarantaine, un soir, dans la salle commune, une bouteille de vodka et un verre. La nuit était bien avancée et Casey sortait d’une longue patrouille. A vérifier que toute la sécurité était bien au point, tant au niveau logistique que personnel. Bref, encore une journée enfermée à la l’intérieur de la mine. Au moins, aujourd’hui s’était passé sans aucun esprit échauffé, ces personnes qui cherchaient toujours une raison pour se plaindre et râler sur la jeune femme. Comme si cette situation était dépendante de sa bonne volonté. C’était bien connu, Casey avait un pouvoir divin sur la grippe et pouvait l’effacer juste par un claquement de doigts. Elle poussa un soupir, bougea une chaise pour allonger ses jambes dessus pendant qu’elle se resservait un autre verre. La salle commune était déserte, à l’exception de Jack qui dormait dans un coin. Revenir à son dortoir aurait été la meilleure option mais elle ne voulait pas croiser l’autre vieille peau qui partageait la pièce avec elle. Le genre de vieille peau qui se réveiller juste pour le plaisir de parler, ou de râler des conditions actuelles à la mine. Elle se demandait si Anita essuyait le même genre de critiques et plaintes ou si les gens se contentaient de la fermer devant elle pour ensuite venir se plaindre auprès de la blonde. Elle but son verre d’une traite avant de se resservir. Sans avoir compté les verres, elle se doutait qu’elle était loin d’être dans les premiers, vu l’effet que l’alcool commençait à faire sur son esprit et son corps. Cette mauvaise habitude qu’elle prenait depuis des mois, cette sale habitude qu’elle avait pour pouvoir se détendre correctement. Alors qu’elle portait à nouveau son meilleur ami à ses lèvres, un bruit se fit entendre, quelqu’un venait d’entrer dans la pièce. Elle ne prit pas la peine de se retourner pour identifier la personne, pensant naïvement que si elle ne bougeait pas, peut être que l’autre ne la verrait pas. Etrangement, elle reconnut le rythme des pas et su de qui il s’agissait : Anita. "Salut chef !" Un large sourire s’afficha sur son visage lorsqu’elle tourna la tête pour visualiser la jeune femme.  "Tu me dois un verre Anita, c’est le moment !" Sans attendre une réponse, elle prit un nouveau verre dans la pile disponible sur la table et versa l’alcool. Clairement, Casey était éméchée mais peu importe si la chef la voyait de cette façon. L’heure n’était plus aux apparences, la blonde voulait juste passer un bon moment. Connaissant Anita, ce n’était peut-être pas la meilleure personne avait qui se détendre mais trop tard, l’invitation était lancée. "Comment ça se fait que tu ne dors pas à cette heure-ci ?" Ce n’était pas improbable qu’Anita soit un robot en réalité, si cartésienne, si apathique, et en plus elle ne dormait pas… Elle sourit amusé devant l’étrangeté de ses propres pensées. Robot ou pas, un verre ne lui ferait pas de mal, simplement pour l’aider à se détendre, pour ne pas dire se déraidir. La brune semblait tellement tendue en permanence que rien que de la voir, les muscles de Casey se crispaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Lun 20 Fév - 3:23


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Marchant d'un pas pressé, Anita était plutôt satisfaite de sa journée, passée à superviser la Mine en plein essor. Elle venait de finir sa tournée, et son emploi du temps qu'elle avait elle même préparé annonçait maintenant : « Quartier libre » pendant une heure avant d'aller se coucher. Elle aurait pu le faire directement, en fait ; puisqu'il était très tard, et rien ne l'obligeait à trouver une occupation pendant ce laps de temps. Mais la militaire restait humaine, et elle avait parfois besoin de faire autre chose pour se détendre ; en l’occurrence, elle pensait passer l'heure à pratiquer ses katas dans l'intimité de son alcôve. Pour le commun des mortels, répéter des dizaines de fois le même mouvement était étrange, et mortellement ennuyeux ; mais cette recherche de la perfection et cette quiétude plaisait particulièrement à Anita, qui est au cœur d'un tourbillon de problèmes et de difficultés à surmonter au quotidien.
Marchant d'un pas pressé, elle pénétrait dans la salle commune qui était sur son chemin pour aller à sa chambre. Plongée dans ses pensées, elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire, programmant à l'avance quels katas elle allait pratiquer dans le court laps du temps qu'elle avait ; d'abord un d'iaijutsu, puis un de kenjutsu, et enfin un... Casey ? Elle fut extirpée de ses pensées, et se stoppa net quand la blonde la salua. Elle arqua un sourcil en l'écoutant.
Comme à son habitude, l'esprit vif d'Anita fit son œuvre en l'espace de quelques instants. Elle avait donné sa parole à la blonde quand à ce verre, c'était un fait. Elle était en temps libre, plus aucune obligation ; alors, elle estima qu'il était temps de mettre fin à cette « dette » qu'elle s'était bêtement affligée en ne réfléchissant pas avant de parler ; pour une fois qu'elle le faisait.
Elle poussa donc un soupir, roula des yeux, avant d'aller s'asseoir à côté de la blonde pour lui répondre :
« Je ne dors jamais à cette heure-ci ; c'est chronophage de gérer une mine » Elle ne lui retourna pas la question ; se doutant qu'elle venait de finir son service. Elle se contenta de saisir son verre, afin de le lever au niveau de son visage ; et agiter un peu le contenu de celui-ci, avant de le porter à sa bouche, et de le boire cul sec. Elle n'aimait pas le goût de l'alcool, alors autant en finir au plus vite. Elle reposa brusquement son verre sur la table ; elle avait sous estimé la fermentation de la boisson, et elle toussota tellement l'alcool était fort ; ou tellement elle n'avait pas l'habitude de boire, en fait. Elle lâcha son verre, cligna des yeux, avant de tourner la tête vers la blonde, et esquisser un sourire plus ou moins convainquant pour tenter de relativiser l'incident.
Elle n'avait jamais été douée pour entretenir une conversation « personnelle et normale », sa vie s'étant résumée au travail et aux études ; et pour elle, un blanc dans une conversation n'avait rien de gênant ; elle n'était pas du genre à parler pour rien dire, en fait. Elle se contentait donc pour l'heure de la dévisager, guettant une quelconque réaction ou interrogation ; tapotant du bout de ses doigts la table, produisant ainsi le seul son dans la pièce ; enfin, en excluant les ronflements du type endormi dans un coin de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Lun 20 Fév - 18:24


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Oui c’était chronophage de gérer la mine et Casey le savait bien, parce qu’elle avait la même chose mais du côté sécurité. Toutefois, ça devait être moins lourd parce qu’au moins, elle, elle pouvait dormir à cette heure-ci. Enfin… la preuve qu’Anita n’était pas un robot était encore à trouver. La blonde la dévisagea pendant qu’elle admirait le liquide dans le verre, ce n’était pas de qualité mais c’était tout ce qu’on pouvait trouver par les temps qui courent. Etonnamment, elle s’enfila le verre cul sec, montrant une certaine assurance. Assurance qui disparut rapidement à travers une toux significative. Manifestement, elle n’avait pas l’habitude de boire, ce n’était pas surprenant au vu de ce qu’elle connaissait de la femme. C’était difficilement imaginable d’imaginer la leader dans un état d’ébriété. Elle ne savait pas ce qui était le plus surprenant, qu’elle ait bu le verre d’une traite ou qu’elle sache sourire. Ce soir tout était possible. Sans demander, elle resservit Anita puis fit un détour par son propre verre. "Dire que t’es la chef de la Mine, endroit où il y a sûrement le plus grand nombre de buveurs d’alcool dans tout le Texas." Son sous-entendu indiquait qu’elle n’était pas vraiment faite du même moule que les autres Miners. Elle sourit amusé avant de reprendre une gorgée de son propre verre. Hors de question de faire cul pour elle, l’alcool était trop rare pour la gâcher de cette manière. De plus, si elle adoptait la même méthode, elle serait vite à quatre pattes sous la table, ou pire, en train de faire on ne sait quoi d’honteux. Le bruit des ongles sur la table était quelque peu agaçant mais Casey ne dit mot, l’alcool la détendait assez pour passer outre un commentaire. Par plaisir, elle avait envie de prolonger le silence qui devenait de plus en plus lourd, juste pour voir jusqu’où iraient la patience et les qualités relationnelles – ou leur absence, de l’autre. Néanmoins, elle était d’humeur trop joyeuse pour s’amuser à provoquer Anita."Tu sais, ça te ferait pas de mal de te mélanger un peu plus à nous. Et ça augmenterait le moral des troupes aussi…"Et c’était Casey qui disait ça, l’hôpital qui se fout de la charité dans toute sa splendeur. Ca n’empêchait pas qu’elle n’avait pas tort… Effectivement, les gars de la Mine avaient tendance à voir Anita comme un leader autoritaire et c’était tout. On sentait dans les rumeurs et autres discussions à son égard, qu’elle n’était pas considérée comme une personne à part entière. Plus les jours passeraient, plus les miners auront du mal à rester au calme entre les murs de la mine, encore plus à obéir aux ordres d’un leader qui leur avait imposé cette condition. Toutefois, ce n’était pas la place de la jeune femme de lui donner ce genre de conseil. "Enfin c’est sûr que si ton seul moment disponible c’est à cette heure-ci, ça risque d’être difficile pour de te mélanger… Mis à part avec les ronfleurs de fond de salle qui n’ont même pas eu la force de retourner à leurs dortoirs…" Elle jeta un regard désapprobateur au concerné. Soit il était beaucoup trop fatiguée par sa journée de travail, soit il avait trop bu. La dernière option était la plus probable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Mar 21 Fév - 4:27


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Quand Casey fit sa remarque, Anita ne le comprit pas vraiment ; elle arqua les sourcils, haussa les épaules en signe d'interrogation. D'où sortait-elle ses statistiques ? Lui cachait-elle qu'elle en faisait ? Probablement pas ; c'était certainement de l'humour, mais ce n'était pas du genre d'Anita d'en faire. Néanmoins, sans trop savoir pourquoi, le sourire de la blonde la fit également esquisser un léger sourire sur son visage habituellement de marbre. Elle souleva à nouveau son verre ; et le porta à sa bouche pour le boire plus lentement, cette fois. Au moins, elle sentait déjà un peu moins le goût normalement trop fort pour elle d'un alcool bien trop fermenté.  
Son sourire se décomposa à la remarque suivante ; à laquelle cette fois elle prit la peine de répondre, sur un ton posé :
« Je ne peux pas ; parce que je n'ai pas le temps, mais parce que je ne veux pas qu'ils réalisent que je reste humaine malgré tout » elle but une autre gorgée de son verre, avant de reprendre, sans trop savoir pourquoi : « Montre une faille à quelqu'un, et il va s'engouffrer dedans. Je ne peux avoir de faille à la place que j'occupe. Les gens ont besoin de voir en moi un leader fort » cette fois ci, elle se mit à faire tournoyer le liquide dans son verre, en l'observant quelques instants. Puis, elle se remit à fixer dans les yeux Casey, pour continuer : « Et je ne fais pas ça pour moi ; je me fiche de ce que les gens pensent de moi en fait, tu l'as certainement remarqué ; mais je le fais pour eux. C'est rassurant d'être dirigé par une figure indéfectible » elle parlait en connaissance de cause. Elle se remit à sourire avant de finalement rajouter, comme pour conclure : « Je vais donc devoir te laisser la partie « moral des troupes » ; ça devrait être un jeu d'enfant, si tu leur propose tous d'aller boire un verre comme tu l'as fais avec moi »
Attention ; peut-être était-ce une tentative d'humour d'Anita Jones, ou simplement quelque chose qu'elle pensait vraiment ; elle même ne savait pas, en fait. Elle but une autre gorgée en écoutant sa réponse ; et elle commençait à ressentir les effets de son cul sec. Peut-être que ça avait été une mauvaise idée ; peut être pas. Mais elle était là, et si elle aurait voulu être raisonnable, elle n'aurait pas bu un second verre. Alors s'il fallait faire une folie, autant aller jusqu'au bout ; personne, à part Casey, ne serait au courant de toute façon. Elle finit son verre, une nouvelle fois ; et prit l'initiative de le remplir à nouveau, faisant de même pour celui de Casey. Elle lui annonça, ne pouvant s'empêcher de ramener sur la table encore un sujet « professionnel » :
« Sinon, les gens tiennent le coup ? Mes directives sont bien appliquées ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Mer 22 Fév - 20:15


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Deuxième sourire ! C’était la soirée de toutes les folies ! Tout n’était donc pas perdu pour son interlocutrice qui continuait à boire. Quelques verres de plus et Anita se retrouverait à danser sur la table. L’idée était tellement sympa à imaginer que Cas’ était tentée de la faire boire juste pour l’inciter à une dance indécente. Pour le moment, il s’agissait de décoincer la femme étape par étape. Enlever chaque bout de sa carapace, un à un. Ce déshabillage de carapace commençait maintenant. Effectivement, elle jouait la carte de la franchise, pas celle dont elle avait l’habitude de faire preuve, celle qui était humaine, celle qui relevait des sentiments et non de la logique. Même s’il s’agissait de sentiments liées à de la logique, c’était un début et Casey allait s’en contenter. La blonde l’écouta tout en vidant son verre. Ses arguments avaient du sens mais elle ne comprenait pas. La partie égoïste de chaque humain devait reprendre le dessus à un moment ou à un autre, pour son propre bien mais elle… Elle semblait faire abstraction de ça. C’était frustrant pour quelqu’un comme Casey. "Je peux comprendre…" Elle fit une pause, rassemblant ses idées et attachant son esprit à la réalité. Pas question qu’il aille voir ce qui se passait dans la réalité alternative où il y avait danse, musique et… bref. Donc, reprenons :"… Mais un leader efficace est aussi quelqu’un qui sait profiter de la vie. Vivre seulement pour autre chose n’a pas de sens. Enfin, c’est que mon avis." Anita montrait une dévotion à la mine qu’elle ne lui connaissait pas, qu’elle ne partageait pas. Son arrivé ici n’avait été qu’un coup du sort et l’utilisation d’un avantage, rien à voir avec une idéologie ou un engagement. Casey soupira vis-à-vis d’elle-même avant de finir les quelques gouttes qui trainaient au fond de son verre."Je ne suis pas du genre à offrir des verres à n'importe qui. Supporter les gens n’est pas forcément mon fort. Mais j'aime bien de temps en temps partager un moment avec des personnes autoritaires qui pensent que montrer leurs faiblesses est mauvais pour les troupes."La blonde ne cacha pas le sourire taquin qui étira ses lèvres. Sur le ton de l’humour, elle provoquait son interlocutrice. Non pas pour la renvoyer dans ses tranchés ou au fond de sa carapace mais pour lui faire comprendre qu’avoir ses failles n’était pas aussi mauvais que ça. Malgré la fierté de Cas’, et le respect qu’elle portait à Anita, cette caractéristique, ce détail, lui manquait affreusement. "Après tout ce que j’ai vu, c’est même une qualité parfois…" Elle retint un soupir en pensant aux atrocités qui avaient parcouru sa vie durant les premières années de l’Influenza. Cette baisse de moral de dura que quelques secondes, Anita en train de se resservir lui donna en vie de rire et elle se retint difficilement."Je suis ravie de voir que tu prends cette invitation très au sérieux !" Casey tendit son verre à la nouvelle barmaid, histoire qu’elle ne perde pas la main. Elle leva les yeux au ciel en entendant une question sur le boulot. Bien sûr elle n’avait pas pu s’en empêcher. "Tout va bien et ce soir, t’as pas à t’en préoccuper ! La journée est finie pour toi comme pour moi. A chaque jour suffit sa peine, donc on verra demain s’il y a des problèmes." Son verre vint rencontrer celui d’Anita pour trinquer à ces bonnes paroles avant de reprendre: "Entre toi et moi, comment tu faisais la fête avant tout ça?" C'était difficile d'imaginer Anita être différente mais elle devait l'avoir été, on ne naît pas avec cette discipline, cette façon d'être, cette carapace.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Mer 22 Fév - 21:12


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Encore une fois, Anita sourit quand Casey lui annonça qu'elle « pouvait » comprendre. Le nombre de personnes qu'elle avait rencontré dans sa vie qui pouvait vraiment la comprendre se comptait sur les doigts d'une main, et une seule personne à la Mine était potentiellement capable de le faire ; et ce n'était pas Casey.
La remarque qui suivit fit accentua d'autant plus son sourire ; l'alcool aidant probablement. Elle répondit, sur un ton beaucoup moins froid que d'habitude :
« Je profite de la vie, mais à ma façon » elle ne tenta pas de lui expliquer qu'est-ce qu'était sa façon de profiter de la vie ; puisqu'une américaine moyenne ne l'aurait jamais compris. Elle avait grandit dans une famille extrêmement stricte ; en pratiquant l'Aïkido depuis ses huit ans ; et en passant son adolescence au Japon. Elle avait un état d'esprit plus nippon traditionnel qu'américain, ce qui expliquait en fait cette différence et cette incompréhension de la pauvre Casey. Mais elle l'écoutait ; et prenait mentalement de ce qu'elle disait, comme toujours. L'esprit d'Anita était une construction logique en perpétuelle évolution. Elle roula des yeux à la remarque suivante, l'imprimant cependant toujours dans son esprit ; mais pour cette partie là, elle se fiait à des faits avérés, issus de sa formation et de ses lectures.
Elle pouffa quand elle vit la mine hilare de Casey quand elle la resservit ; l'alcool faisant encore une fois son effet. Il avait déjà bien commencé à lui monter au cerveau, et le visage d'Anita se détendait de plus en plus ; lui faisant presque redécouvrir des muscles dont elle avait oublié l'usage. Stimulée par la pointe d'humour de Casey, elle décida d'en tenter une également. C'est en regardant droit dans les yeux la blonde qu'elle lui demanda :
« Tu m'imagines franchement ne pas prendre quelque chose au sérieux ? » ce n'était pas vraiment de l'humour, puisque c'était vrai, au final ; mais le souligner dans cette hypothèse là semblait comique, pour Anita.
Elle arqua un sourcil quand Casey annonça que tout allait bien ; ça n'était jamais le cas, il y avait toujours un problème mais elle se contenta de garder ça pour elle. Pendant cette remarque, Anita reprit une expression assez neutre, et dévisagea un peu plus intensément Casey ; étudiant de près cette étrange créature qui vivait au jour le jour ; chose inconcevable et incompréhensible pour la militaire. Sa question l'extirpa de ses pensées, et elle y répondit du tac-au-tac :
« Quand j'étais à l'université à Tokyo, il y avait régulièrement des soirées étudiantes » elle commença à sourire quand elle annonça la chute de son histoire : « Tu te doutes bien que je n'y suis jamais allée. J'avais entraînement d'Aïkido ; et même quand c'était pas le cas, je préférais réviser » peu de monde dans la Mine était au courant de la vie personnelle d'Anita avant l'influenza. Personne ne lui demandait, en même temps.
Anita n'étant pas la plus douée en matière de discussion en dehors d'un contexte professionnel, elle ne savait pas trop comment était supposée se dérouler cette discussion. Sa tentative de parler de ce contexte justement ayant été déjouée, elle décida d'utiliser une technique très simple pour continuer la discussion :
« Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 23 Fév - 19:01


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Profiter à sa façon… Ca intriguait Casey. Elle ne voyait pas Anita profiter de quoi que ce soit. Cette femme semblait si déterminer à gérer la mine, que l’imaginer autrement que comme la nana qui écrit, range ses dossiers, demande des comptes rendus, donne des directives, était pratiquement impossible. Par ailleurs, si elle profitait à sa façon, ça devait être seule dans son dortoir. Outre les hypothèses perverses qui pouvaient lui venir à l’esprit, elle ne voyait pas comment quelqu’un arrivait à s’amuser entre quatre murs. Apparemment, elle ne voulait pas développer là-dessus et la blonde ne poussa pas, pour le moment. Elle voyait bien que la conversation se faisait de plus en plus détendue, que les sourires de son interlocutrice revenaient à intervalle régulier.
Casey était en train de porter le verre à sa bouche quand elle se stoppa net dans son élan. Elle regarda son interlocutrice, cherchant si la question n’était pas rhétorique. Elle ne put s’empêcher de rire, autant à cause de l’alcool que de cette question inutile."Effectivement mais je sais pas si on peut prendre les choses amusantes au sérieux et les garder amusantes…"Dans sa réflexion, elle reposa son verre et jeta un œil au plafond, vraiment intrigué par ce débat pseudo-philisophique qui venait de se lancer à l’intérieur de sa petite tête alcoolisé. Ses réflexions partirent tellement loin qu’elle les perdit. Heureusement Anita continuait la conversation et Casey se reconcentra sur elle. Manifestement, elle semblait assez à l’aise pour parler d’elle. C’était sûrement la première fois qu’on entendait un bout de la vie d’Anita, on devrait célébrer ça. Ok, c’est déjà ce qu’elles sont en train de faire. La blonde écarquilla les yeux en imaginant Anita en soirée étudiante et la déshabilla du regard. Les paroles s’écoulaient et son regard sur elle changeait ainsi que l’image que la blonde s’était faite. Bien sûr, la fin de l’histoire fut logique. Casey rit malgré la déception qu’elle mina dans un soupir et un regard au ciel. "A quoi d’autre pouvais-je m’attendre de toute façon !" Elle regarda Anita et lui fit un signe de négation d’un mouvement de tête, un non de désapprobation non verbal. "A ton avis ?"Dit-elle en lui montrant son verre avant d’en boire une nouvelle gorgée. Casey avait fait la fête lors de son passage à l’université. Elle avait profité de sa liberté ou plutôt de la libération de sa famille pour vivre et fêter ça. "Bien sûr que j’allais aux soirées étudiantes. J’avais pas d’Aïkido à UCLA, ça doit être pour ça…"Elle lança un regard en biais amusé à son interlocutrice avant de reprendre."En même temps, c’est le passage obligé pour chaque étudiant. Surtout que je sais que les japonais buvaient tout autant que les américains ! T’as raté quelque chose mais t’as aussi gagné pas mal de temps à éviter des gueules de bois !"C’est pas pour ça que Cas’ allait s’arrêter de boire ce soir ou de resservir sa compagne de buverie nocturne."Mais je suis sûre que ce soir, tu vas rattraper ces années estudiantines gâchées !"Fit-elle avec un large sourire avant de reprendre :"Après je garantie pas qu’on finisse de la même façon, surtout qu’on risque de réveiller l’autre… Donc avant que tu te mettes à danser sur les tables, je peux savoir pourquoi t’es partie aussi loin pour étudier ?" Pour une fois, la question avait semblé être naturelle. La conversation était légère, même Anita faisait preuve d’humour ou essayait. Dans tous les cas, Casey riait, peu importe s’il s’agissait d’un trop haut taux d’alcool ou du réel sens de l’humour de son interlocutrice. Le moment était sympa, c’était tout ce qui comptait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 23 Fév - 21:54


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Anita écouta la réponse de Casey, l'esprit commençant à être embrumé par l'alcool. Elle n'aurait peut-être pas du boire le premier cul sec. Enfin, c'était trop tard, de toute façon. Quand elle lui demanda son avis, elle se contenta de hocher bêtement la tête ; Casey devait être une sacrée fêtarde. Elle esquissa un sourire en coin lorsqu'elle aborda l'alcoolémie des japonais. Ah, la gueule de bois. Une sensation qu'elle ne connaissait pas. Son sourire devint complet quand elle annonça qu'elles allaient rattraper tout ça. Encore consciente de ce qu'elle faisait; même si elle était beaucoup plus légère, Anita se contrôlait ; ou du moins, voulait le faire. C'est pour ça qu'elle buvait beaucoup plus lentement le verre qu'elle avait maintenant en main.
Puis, vint sa question ; elle n'hésita pas avant de répondre, elle n'avait rien à cacher. Un mythe s'était construit autour de son passé dans la Mine, simplement parce que personne ne lui avait jamais posé de questions à propos de celui-ci. Peut-être parce que ses hommes avaient des appréhensions en lui parlant, peut-être parce qu'ils étaient tous égocentriques, elle n'en savait rien. Elle expliqua alors à la blonde :
« Mon père était militaire, et à mes quatorze ans, il a été muté pour diriger la base américaine de Tokyo. J'y ai passé mon adolescence, et j'ai fais mes études de droit là bas » elle replongea dans ses souvenirs ; qu'elle partagea à voix haute au final : « M'intégrer là bas a été beaucoup plus simple que ce que je pensais. Je ne parlais pas très bien japonais, mais j'ai appris vite, et, je faisais déjà de l'aïkido depuis six ans » dans son esprit, une série de lien s'opéra ; pour elle, une discussion normale, même si elle était alcoolisée, était une affaire complexe pour elle. Elle choisissait particulièrement bien ses mots, et réfléchissait à quelles tournures pouvaient prendre la discussion en fonction de ceux-ci. En l’occurrence, elle pouvait difficilement adopter la même technique, puisqu'elle connaissait le parcours de la blonde. Elle pourrait, mais à quoi bon ? Alors, elle rebondit sur le sujet de l'aïkido :
« ça fait presque trente ans que j'en fais... Du coup, j'avais apprécié ton intervention, durant la rixe qui a opposé les notre à ceux de la carrière, mais je crois qu'en l’occurrence, c'est plus moi qui aurait pu te protéger »
Dans l'esprit d'Anita, le souvenir était précis ; comme s'il s'était déroulé hier, et elle avait aborder le sujet et ce que lui avait dit Casey comme si c'était le cas. Elle n'était pas vraiment du genre à oublier, mais les événements commençaient à dater, alors la pauvre blonde allait peut-être être un peu perdue. Elle ne se souvenait peut être même plus de ce qu'elle avait dit à Anita ; comme quoi il n'était pas judicieux de sortir sans protection. Elle n'était jamais sans protection, mais c'était retenue de lui dire sur le moment, et voilà que quelques mois plus tard, autour d'un verre, elle se disait que c'était l'occasion ; de lui dire, et de lancer un autre sujet de conversation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Ven 24 Fév - 0:01


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Ce long séjour à l’étranger pouvait expliquer bien des choses sur le comportement sa chef. Elle n’était pas familière avec la culture nippone mais savait que la façon de penser n’était pas la même. Les japonais faisaient passer le groupe avant l’individu, comme Anita le faisait. La discipline était maitresse des comportements, du moins au niveau de l’apparence. Par ailleurs, elle était issue d’une famille de militaire, ce qui ne devait que renforcer cet aspect. Casey se gratta le menton, assez perplexe au comment on pouvait décoincer une personne qui avait passé à sa vie à l’être. Toutefois, la surface guindée d’Anita devait bien avoir une faille et si ce n’est pas l’alcool qui permettrait de l’exploiter, elle devrait trouver un autre moyen. Encore fallait-il qu’elle ait toutes ses facultés mentales pour le faire. Ce qui la surprit agréablement c’est qu’elle avait fait des études de droit elle aussi. "On a au moins une chose qui nous rapproche, nos études ! Trinquons à ça !"Ouais, si elle croyait qu’elle n’avait pas remarqué le ralentissement d’Anita… Elle vint choquer son verre contre le sien et descendu cul sec le reste du liquide. Prenant la bouteille, elle écouta sa remarque, un sourire au coin des lèvres."C’est mon boulot de te protéger, peu importe comment, c’est pas l’inverse."C'était effectivement le cas mais en y repensant, la blonde réalisa que ça avait été instinctif, sans repenser à deux fois au rôle qu'elle avait dû adopter à ce moment là. Cas’ se resservit et garda la bouteille en main, attendant de resservir sa voisine. Pas question de la laisser avec son pauvre verre qui n’attendait qu’une chose : être vide puis se remplir à nouveau. Avec ces derniers propos, la fierté de Casey reprenait un peu le dessus. Elle n’aimait pas être la personne à protéger malgré l’intervention de la leader qui la touchait étrangement. "Puis pas besoin de me protéger, je suis une grande fille, si j’ai réussi à survivre seule pendant des années, c’était pas par chance." La blonde croisa son regard puis le détourna rapidement, hors de question qu’elle voit ce qu’elle pouvait ressentir à propos de ces dernières années, hors de question qu’elle y repense. Plongeant la main dans sa veste en cuir, elle sortit un paquet de cigarette salement amoché. Elles étaient seules, pas besoin de faire preuve de civilité et fumer dans ses quartiers. Après avoir piqué une cigarette du paquet, elle le tendit vers Anita. Décidément ce soir, elle la tentait à tous les vices, enfin presque. "J’ai entendu dire que t’as fait l’armée"En effet, elle n’avait jamais eu de discussion avec Anita qui concernait autre chose que la mine auparavant donc tout ce qu’elle savait c’était ce qu’elle avait entendu."Même dans l’armée t’as jamais fait la fête ? Me dis pas que t’as fait toutes tes études, ton service sans jamais avoir été ivre une seule fois ?! C’est juste pas possible Anita…"Dit elle en rigolant. C’était tellement improbable pour elle. Allumant sa cigarette elle se percuta sur un truc : la jeune femme était au japon et maintenant, elle dirigeait une mine au milieu du Texas. "Mais au fait ? Comment t’as atterri ici ?"Ses paroles étaient dispersées, elle passait du coq à l’âne mais l’alcool faisant son office, elle ne doutait pas qu’Anita soit capable de comprendre. Même si Casey buvait plus, les soirées d’entrainement qu’elle avait derrière elle étaient bien plus considérables que celles d’Anita. Si jamais il y avait déjà eu une soirée d’entrainement un jour…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Ven 24 Fév - 14:22


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Quand Casey trinque et boit cul sec son verre, elle tente de résister à l'envie de faire pareil ; par principe, par un espèce d'honneur d'alcoolique qu'elle se découvrait. Peut-être à cause de sa fierté de leader. Mais elle le fit, sans tressaillir cette fois. L'alcool faisait son travail et elle avait beaucoup moins de mal à boire le liquide maintenant. Quelques secondes à peine après, Casey s'attelait déjà à remplir à nouveau son verre. Anita s'affola intérieurement. Elle allait perdre le contrôle si elle continuait. Puis, elle se convainquit que ce n'était pas grave. À cette heure-ci, personne ne la verrait ; à part Casey. Elle l'écouta parler, silencieusement, buvant une autre gorgée du breuvage fortement alcoolisé.
Quand la garde lui tendit une cigarette, elle en saisit une volontiers, et elle pouffa une nouvelle fois quand elle lui fit remarquer qu'elle avait entendu qu'elle avait fait l'armée. Elle répondit donc :
« Sérieusement... ça ne se voit pas ? J'ai personnellement entendu dire que j'ai un balais dans le cul ; tout ça doit être lié » elle mit sa cigarette à la bouche, emprunta le briquet de Casey sans lui demander, lui arrachant presque des mains. Malgré l'alcool, ses mouvements restés plus ou moins précis. Certes, elle a potentiellement mis un coup d'ongle au passage à la main de sa pauvre garde, mais l'opération avait été un succès. Elle prit une latte de sa cigarette, la retire de sa bouche et répondit après avoir expiré la fumée :
« Pas vraiment ; pour trois raisons. J'étais fille d'officier, officier, et MP ; donc, oui, c'est possible, mais je crois sans me vanter avoir l'honneur d'avoir été le militaire américain le plus droit dans ses bottes depuis bien longtemps » elle affichait un sourire en coin, ses souvenirs de jeune officier remontant. Elle n'avait jamais fini ivre, mais à l'époque, elle accompagnait ses hommes au bar, et même sans boire, ça se passait généralement assez bien. Peut-être devrait elle recommencer ; peut-être que Casey avait raison, et que sa simple présence lors d'une soirée de détente remontrait le moral de tout le monde. Elle nota ça dans un coin de sa tête embrumée par l'alcool, puis secoua cette dernière quand elle entendit la question. Elle s'empressa de répondre :
« J'ai marché, en fait. J'étais affectée à une zone de quarantaine pas loin d'ici quand tout ça a commencé » souvenir douloureux, même pour Anita. Elle n'aimait pas spécialement en parler, mais on lui avait posé une question, alors elle continuait de répondre :
« L'officier en charge était un sale con ; mon père m'avait prévenu. Les choses aurait été tellement différente s'il était encore en vie. Enfin... J'ai déserté, et beaucoup encore là aujourd'hui d'ailleurs m'ont suivit » elle tira une autre latte de sa cigarette, regarda droit dans les yeux Casey, la mine à nouveau complètement inexpressive. Elle demanda alors, un peu mécaniquement cette fois-ci :
« Et toi ? Ça c'est passé comment, l'influenza ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Ven 24 Fév - 15:06


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Anita ne se dégonflait pas ça lui plaisait. Et la réponse qu’elle lui apporta lui plaisait d’autant plus, au point où elle manqua de recracher l’alcool qu’elle avait en bouche. Jamais elle n’aurait cru qu’elle lui sortirait ça comme ça : un balai dans le cul ! Apparemment, les gens n’étaient pas assez discrets pour que la chef n’ait pas eu vent des commentaires à son sujet. Casey ne pouvait s’empêcher de sourire pendant qu’elle essuyait l’alcool qui avait dégouliné sur son menton. Et le grand prix du Sexy est attribué à Redfield pour sa performance de pouffage alcoolique baveux ! Pas le temps de répondre plus sérieusement à cette allégation que son interlocutrice lui griffa la main. Par réflexe, elle mit sa main à sa bouche pour atténuer le sang qui commençait à pointer, mauvais réflexe quand on a la bouche imbibée d’alcool. Anita ne lui avait pas fait mal mais là, elle sentait la brûlure typique de l’alcool. "Madame Jones-balai-dans-le-cul, il va falloir penser à vous couper les ongles. Pas que j’aime pas être griffée mais pas dans ce genre de situation." Ecoutant la suite de son histoire sur son manque au devoir de militaire : être restée sobre tout au long de son service. Toutefois, elle n’avait pas tort, Anita devait avoir été la seule personne sur cette tête à être aussi droite. Police militaire, fille de militaire, japon, le balai ne venait pas de nulle part. Il avait été construit au fur et à mesure et devait être sûrement bien enfoncé. "Ce soir tu ne peux pas te venter de ça, interdit !" C’était pas le moment de lui rappeler qu’elle devait être sérieuse, ce moment était tout sauf ça malgré les conversations qui se rythmaient entre humour et histoire de vie. La blonde n’en croyait pas ses oreilles, elle avait déserté. Cette femme si accro aux règles, avait fait preuve du plus grand manquement qui soit. Anita avait sûrement une âme de rebelle en dessous de toutes ces couches de réglementations et de rigidité. Trêve de plaisanterie, vint la question qu’elle ne voulait pas : ses premières années de l’influenza. Quelques-uns de ses muscles se tendirent à la question puis elle soupira ouvertement. Son interlocutrice avait fait preuve de franchise jusqu’à maintenant, par réciprocité, elle lui devait une réponse. Pourtant, elle ne pouvait pas lui avouer tout ce qu’elle avait fait pendant les premières années, les atrocités auxquelles elle avait assisté… et participé. "J’ai survécu avec un groupe pendant plusieurs années. On a traversé les Etats-Unis et j’ai finalement décidé de m’en séparer et de revenir aux sources… Le chef était un sale con aussi."Dit-elle avec un sourire timide alors qu’elle tirait à nouveau sur sa cigarette. Elle haussa les épaules pour démontrer la fausse banalité de la chose. "Enfin qui aurait cru que toi, t’aurais déserté hein ?!" Casey devait changer de sujet, passer à autre chose. Non seulement, les souvenirs n’avaient pas besoin d’être ressasser mais elle ne savait pas non plus comment la leader réagirait si jamais elle lui annonçait la vérité. Noyant ses pensées à travers une gorgée d’alcool, elle reprit : "Donc comme ça, les rumeurs à ton sujet ne sont pas si discrètes ? J’aurais pourtant cru que les gens auraient tendance à la fermer et faire attention devant la chef si autoritaire et effrayante de la mine ! Qu’est-ce que tu sais de ce qu’on raconte sur toi ?"La blonde fit des gros yeux, amusée. Elle n’avait jamais eu peur d’Anita, à vrai dire elle lui cassait plus les pieds qu’autre chose mais elle savait qu’à travers la mine d’autres pensaient différemment. Certains la respectaient, certains en avaient peur, d’autres fermaient juste leur gueule mais il y avait souvent consensus sur sa façon de diriger la mine. La leader s’en sortait bien surtout quand on voyait le contraste avec la carrière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Dim 26 Fév - 7:14


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Madame Jones-balai-dans-le-cul. Cette appellation lui fit arquer les sourires. Casey était inspirée, ce soir là. Elle se demanda ensuite dans quelle genre de situation on pouvait aimer être griffer ; et l'alcool ralentit considérablement son esprit pour qu'enfin, elle vienne à conclure qu'il s'agissait là d'une allusion probablement à caractère sexuel, ce qui la perturba légèrement pour des raisons obscures.
Elle roula des yeux quand Casey lui interdit quelque chose. Personne ne l'avait fait depuis des années. Mais la façon de le dire était plus amicale qu'autoritaire, elle ne releva donc pas. Elle écouta ensuite l'histoire de la blonde, son esprit tentant de faire les connexions logiques et de comparer cette version à celle qu'elle avait sur papier mais, difficile pour elle. L'alcool lui tapait décidément bien sur le système. Elle ne commenta pas son histoire. Les gens n'aimaient pas aborder les sujets difficiles, elle était déjà plus au moins au courant et assez assurée de la fidélité de Casey. Si elle voulait se livrait, elle trouverait une bonne auditrice en Anita, et c'est généralement le rôle auquel elle se bornait. Chef de la mine, et psychologue et assistante sociale à temps partiel. En même temps, comme elle l'avait déjà dit, les gens comptait sur elle et ils savaient que ça pouvait être le cas. Elle tirait sur sa cigarette, encore une fois, avant de répondre à l'interrogation suivante :
« Certainement pas moi. Mais le colonel qui tenait la quarantaine était un sale con doublé d'un incapable. J'en avais assez de passer mes journées à faire des arrestations arbitraires et injustifiées. Beaucoup m'ont suivit » difficile en même temps de ne pas comprendre le signal. Quand un militaire désertait, c'était déjà signe de problème. Alors quand c'était carrément un MP qui désertait, alors qu'ils représentaient une double autorité... Au final, elle ne regrettait absolument pas son choix, puisque sa mission était toujours remplie. La plupart des gens dont elle avait la charge à ce moment là sont devenus des miners, qui vivent encore aujourd'hui. Certains avaient beau parler dans son dos, tous ceux qui la suivaient depuis le début savaient pertinemment ce qu'ils devaient à Anita.
Elle éteignit sa cigarette maintenant totalement consumée, et reprit son verre en main avant de répondre :
« Discrète ? Une rumeur ? Je ne suis pas très douée en humour, mais c'est ce probablement ce qu'on appelle une bonne blague. J'ai une idée des grandes lignes ; des suppositions sur mon hypothétique partenaire, et des raisons farfelues à mon caractère psychorigide. Ce n'est pas le genre de trucs qu'on vient me dire en face, cependant ; et malheureusement. Je suis capable de rire, comme tu l'as probablement remarqué »
Elle esquissait un sourire à ce moment là. Elle était définitivement ivre, ou au minimum bien éméchée ; et aura probablement honte de son attitude le lendemain matin, pour se renfrogner encore plus durant les jours et les semaines suivantes. Mais, ce soir, elle s'en fichait. Elle avait un peu laissé tombé son masque de la rigidité ; celle qu'elle mettait pour paraître infaillible, et ce soir là, elle était un peu plus humaine que d'habitude, et ça lui faisait du bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Dim 26 Fév - 19:41


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Casey sourit amusée devant la perplexité de son interlocutrice, on voyait qu’elle était partagée entre le rire et le sérieux de sa remarque. Sa réaction était au moins une preuve que l’alcool faisait son œuvre. Manifestement, la conversation ne continuerait pas sur sa vie avant la mine et tant mieux. Pas envie de l’aborder mais pas envie de lui mentir non plus. Surtout que mentir avec de l’alcool dans le sang n’était jamais une bonne idée. Néanmoins, elle fut surprise d’entendre Anita critiquer aussi ouvertement quelqu’un. Plus les minutes passaient, plus elle découvrait une personnalité à la jeune femme. Finalement, elle n’était pas si robotisée que ça. Cas’ resta silencieuse le temps de l’écouter, la détaillant pour observer une nouvelle personne. Ou c’était l’alcool ? A cet instant, ça ne comptait pas. Elle suivit Anita dans son mouvement et fit de même avec sa cigarette. "J’aurais aimé rencontré la Anita rebelle."Dit-elle alors qu’elle s’écrasait dans sa chaise et lever les yeux au plafond en imaginant la scène. Sûrement que les deux se ressemblaient plus qu’il n’y paraissait au premier abord. Revenant à sa voisine, elle resta étonnée devant ses propos. Apparemment, il manquait pas mal de connaissances à Casey, sur les rumeurs de la mine parce que c’était la première fois qu’elle en entendait certaine. Ce fut à son tour d’être perplexe."Non je ne l’ai pas remarqué ! Va falloir y mettre un peu plus du tien pour ça!"C’était juste pour la taquiner un peu. Cependant, il fallait avouer que sur les nombreux mois qu’elle avait passé à la mine, le peu de sourire qu’elle avait vu tout au long, n’était rien comparé à tous ceux qu’elle pouvait observer ce soir."Et puis-je connaître le contenu de ces rumeurs ?"Curieuse ? Oui, en partie. Son ton était faussement hautain, très faussement, Cas n’avait jamais été doué pour faire des imitations. La leader avait éveillé sa curiosité, à tel point que la blonde se redressait sur son siège en dévisageant avidement son interlocutrice. Un partenaire ? Jamais entendu parlé. C’est vrai que Casey ne parlait pas trop avec les autres miners à part pour donner des ordres ou boire. Mais généralement ce dernier s’accompagnait souvent d’un je m’en foutisme total pour la conversation. Finissant son verre pour la énième fois, elle se resservit et voulu faire de même pour le deuxième verre mais il n’était pas vide."J’espère que tu vas m’accompagner jusqu’à la fin. Tu commences à gagner mon respect, c’est pas maintenant qu’il faut le perdre !"C’était sorti directement sans réfléchir. Non pas que la blonde ne la respectait pas mais ce soir, elle voyait quelqu’un d’autre, quelqu’un qui gagnait son respect et non l’imposait. Les choses étaient différentes. "En tant que personne je veux dire. En tant que leader tu n’as plus rien à prouver, enfin pas pour moi."Cas’ essaya de rattraper comme elle pouvait et c’était assez pitoyable. Voilà qu’elle se mettait à faire des compliments, même si elle le pensait, ce genre de propos sonnait étrangement lorsque ça sortait de sa bouche. La blonde finit par soupirer et se mettre la main sur les yeux. C’était du grand n’importe quoi. Elle finit par rire, autant nerveusement qu’à cause de sa connerie."Désolée !" Ses excuses étaient tellement crédibles lorsqu’elle riait de cette façon… Pas faute de les penser pourtant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Mer 1 Mar - 0:05


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

En écoutant la première remarque de Casey, Anita sembla rester un instant impassible. Puis, un léger sourire fendit d'une manière assez soudaine et inattendu son visage ; illustrant parfaitement le combat intérieur qui se menait dans la tête embrumée par l'alcool de la leader. Le sourire se maintint quelques secondes, elle secoua ses têtes, plissa un peu les yeux en s'approchant comme pour faire une confession, et elle répondit à celle ci en murmurant :
« Je crois que tu es en train de le faire »
Elle se recula aussitôt, un peu brutalement, pour se tenir droite ; enfin, pas trop quand même. Elle appuya son avant-bras sur le comptoir, buvant et reposant son verre sur celui ci quelques instants après en continuant de dévisager Casey. Elle roula des yeux à sa taquinerie, et reposa son regard sur elle au moment de la question :
« Benny, moi par exemple. Beaucoup croient qu'on est ensemble ; mais non. Je le vois plus comme le grand frère que j'aurais voulu avoir, pas celui que j'ai eu » Son regard dériva, pour finir quelques instants égaré dans le vide. Elle se perdit en même temps dans un flot de pensée qu'elle avait du mal à contenir et à gérer à cause de l'alcool qui lui était monté progressivement au cerveau. Le sujet qu'elle venait d'évoquer ne lui plaisait pas, c'était évident ; elle sauta donc sur la perche de Casey pour s'en écarter.
Elle n'ouvrit pas la bouche pour lui répondre, et malgré son expression redevenue assez neutre, elle hocha la tête assez vigoureuse pour dire que oui ; quitte à faire de la merde, autant le faire jusqu'au bout, se disait son for intérieur. Néanmoins, elle luttait encore, et ne décida de ne plus se resservir. Enfin, elle même. Personnellement. Elle se remettrait probablement à boire si la blonde lui resservait un verre, parce que, merde, l'alcool, c'est rare, il ne fallait pas le gâcher. Elle arqua un sourcil en écoutant la suite de sa phrase ; mais, au final, son esprit, même ralenti par l'alcool, fit les connexions assez rapidement, et c'était vrai.
Anita était une personne inintéressante, au fond. Sa vie s'était toujours résumée au travail, de par son éducation, de par son environnement ; et si la blonde eut l'envie de se rattraper, elle n'en avait pas vraiment besoin pour Anita, puisqu'elle venait de lui faire un compliment qui la marquera vraisemblablement beaucoup. À croire qu'elle n'était peut être pas si inintéressante que ça ; à croire qu'elle devrait peut être partager des moments avec ses hommes, en étant plus « normale », pour leur bien, mais pour le sien également ; parce que ça faisait du bien, finalement.
Elle l'écouta donc, et quand elle commença à rire, elle sourit à nouveau, un peu niaisement ; et son sourire ondulait ponctuellement à cause de léger tics, presque imperceptibles, au rythme du flot de pensées trop important pour les capacités actuelles du cerveau d'Anita restreintes par le liquide fermenté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Mer 1 Mar - 22:38


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Ses yeux s’écarquillèrent alors qu’Anita lui faisait une pseudo-confession. Elle était plus étonnée par le comportement que par les mots. Donc elle allait voir Anita la rebelle faire surface ? Un sourire malicieux fit rapidement son apparition avant qu’elle n’essaye de le cacher à l’aide son verre. Gorgée qu’elle manque de recracher – encore, lorsqu’elle lui annonça la rumeur sur Benjamin et elle. Elle arqua un sourcil du style « c’est quoi ce bordel ? ». Cette annonce la fit imaginer la scène, elle était partagé entre répulsion et amusement mais se passa de commentaire sur ce qui se déroulait dans son esprit.
De toute façon, vu ce qui se passait actuellement dans son esprit, ça allait être dur à décrire. C’est un gros bordel : mettez deux pelotes de laine, mélangez les bien et essayez de démêler ça après, c’était plutôt représentatif. Heureusement Anita ne prit pas mal la bourde qu’elle avait fait. Enfin c’est ce qu’elle interpréta dans son sourire. Elle aimait bien la nouvelle Anita mais avait encore du mal à la décrypter. C’était comme rencontrer une nouvelle personne et lorsqu’on était enfermé 24 heures sur 24, c’était encore plus plaisant. Elle reprit la bouteille et resservit sa voisine."J’ai hâte de voir la Anita rebelle se manifester complètement !"Dit-elle pour justifier ce nouveau verre, le regard provoquant et incitant à une alcoolisation complète. Elle l’avait elle-même avoué qu’elle était en train d’apparaître, aucune raison de la couper dans cet élan. "Puis rappelle-toi que demain, toi comme moi, on risque d’avoir la moitié de la soirée donc pourquoi nous priver ?"Surtout pourquoi priver Casey de l’honneur de voir Anita complètement ivre ? Même si la blonde aussi devait être différente de ce que son interlocutrice pouvait voir à l’accoutumé. Cas’ prit son verre et trinqua pour la troisième fois avec sa leader."A ta non-relation avec Benjamin !"Casey lui fit un clin d’œil et but cul sec le reste de son verre. Elle posa le sien sur le bar et décida de se calmer quelques temps. Ses muscles commençaient à la trahir malgré son habitude – abusive – à l’alcool. "Je ne savais pas que vous étiez aussi proche en tout cas. A vrai dire, je ne savais pas que quiconque était proche de toi. Comme t’as pu le voir, les rumeurs ne font pas partie de mes compétences de chef de la sécurité. J'avoue que j'ai rarement la patience de "papoter" avec les gens."Elle leva les yeux au ciel, soupirant aussi faussement que son manque d’intérêt pour certaines rumeurs bien spécifiques. "Mais si tu veux continuer de m’instruire, je serais tout à fait disposer à t’écouter !"En sortant une deuxième cigarette de son paquet, elle en profita pour le pousser vers Anita. Ce soir c’était libre-service sur l’alcool et les cigarettes, comme au bon vieux temps. Excepté que l’alcool et les cigarettes n’étaient pas aussi accessibles qu’alors. "Vois ça comme une formation de ta chef de la sécurité."Qu’est-ce qu’il ne fallait pas trouver comme excuse pour boire, raconter des ragots et fumer. Elle alluma sa cigarette et cette fois posa le briquet sur le paquet de cigarette avec un air amusé. Autant éviter tous types de blessure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 2 Mar - 1:11


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

L'alcool lui tapait sérieusement sur les nerfs. Elle n'avait plus l'habitude de boire ; elle ne l'avait pas du tout en fait. Elle hocha bêtement la tête à Casey suite à sa question qui ne prêtait vraisemblablement place à aucune réponse. Son verre était à nouveau plein ; alors, elle commença à le vider après avoir trinquer avec la blonde. Elle but, cul sec également, encore une fois probablement de par sa fierté de leader.
Elle la regarda ensuite, quand elle approfondit le sujet :
« Moi non plus, à croire que les rumeurs me font... découvrir des choses sur moi même. C'est pas facile d'être à la tête d'un groupe de nos jours mais... des fois, c'est drôle, du coup »
Elle avait étrangement beaucoup plus accentué le mot « drôle », toujours en dévisageant la blonde et en agrandissant son sourire. Elle ne savait plus vraiment pourquoi elle souriait. Mais elle secoua la tête, comme pour se ressaisir. La réalité de son rôle était beaucoup plus dure que ce qu'elle n'en avait l'air ; mais, elle n'était pas du genre à se plaindre et ne partagea pas les aspects négatifs de son rôle à sa subalterne.
Si Anita était extrêmement sérieuse de base, elle jouait en plus en permanence un sorte de rôle pour vraiment paraître comme indéfectible aux yeux des siens. Elle était irréprochable, elle s’astreignait à une discipline de fer, et se dévouait corps et à âme à sa tâche. Mais le tout lui coûtait ; en énergie, chose qu'elle arrivait à canaliser assez facilement, mais surtout en temps ; chose la plus précieuse à son goût. Elle pensait perdre du temps en prenant place aux côtés de Casey. Mais, à ce moment là, ivre comme elle était, elle ne trouvait pas. Elle s'amusait. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle s'amusait, comme une personne normale. Chose qu'elle avait oublié d'être à la base, à force de porter en permanence ce masque en plus de sa carapace qui s'approchait plus d'un véritable blindage émotionnel.
Elle regardait donc Casey, dont l'ondulation de ses cheveux blonds à la lueur blafarde de l'éclairage artificiel la fascinait étrangement à chaque fois qu'elle bougeait la tête ; mais, elle se souvint de sa demande, et entreprit de se ressaisir pour effectuer son rôle de chef en la guidant. Elle se remit droite, comme si ça allait lui redonner de la prestance, et fit un quart de tour sur sa chaise pour faire face à Casey dans un mouvement presque théâtral. Elle leva les yeux au ciel, posa ses paumes à plat sur ses cuisses, et commença à expliquer ce qui s'annonçait potentiellement comme un long monologue :
« Donc ; si tu veux être tenue au courant des rumeurs, le plus simple, c'est pas de papoter mais d'écouter. Les gens ne prêtent pas généralement pas attention à toi si tu ne prêtes pas attention à eux, sauf si... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 2 Mar - 20:08


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

A la suite de la remarque de la jeune femme, elle se demanda s’il existait des rumeurs sur elle. Avant ce soir, elle ne s’était jamais posé la question. En réalité, lorsqu’elle était sobre, elle se foutait bien de savoir ce que les autres pensaient d’elle… Quand elle était ivre aussi mais ça aurait pu être amusant de partager les rumeurs. Dommage, Anita était le centre de l’attention.
Drôle ? Cas’ sourit en imaginant la jeune femme se fendre la gueule lorsqu’elle organisait des plans même si ce n’était pas ce que sous-entendait sa phrase. De toute façon, la brune elle-même n’avait pas l’air de savoir ce que sous-entendait sa phrase. Casey ne rata pas la tentative de remise en place de son esprit. Hélas, ce n’était pas en secouant la tête qu’on arrivait à décuver aussi facilement. Cette espèce de naïveté et de pseudo-reprise de contrôle la fit rire. "Ça n’a jamais été facile d’être à la tête d’un groupe…"C’est vrai qu’aujourd’hui, cette impression devait être d’autant plus marquée et c’était regrettable. Des fois, elle aurait bien voulu crier aux gens d’aller faire un tour dehors et de se débrouiller pendant un mois histoire qu’ils reviennent à la mine et arrêtent de se plaindre de tout et n’importe quoi. Si seulement elle pouvait virer des gens… Détournant son attention de son fantasme du soir, elle revint à Anita qui était en train de la fixer. Cas’ arqua un sourcil interrogateur et se dit qu’elle était bien amochée, au point qu’elle hésitait à continuer à la faire boire. Enfin ce n’était pas comme si elle-même était très nette. "Sauf si… ? Tu te mets à boire et à danser sur la table en pleine réunion ?"Elle haussa les épaules et leva les yeux au ciel. N’importe quoi. "Enfin écouter, ça veut dire entrer en interaction avec quelqu’un… Généralement. Après je suis pas du genre à écouter aux portes…"Tirant sur sa cigarette, elle marqua une pause dans sa phrase."Ca expliquerait qu’on te voit errer dans les couloirs à ces heures indues !"Anita était dans une position si formelle que ça contrastait beaucoup trop avec le contexte alcoolisé du moment. La blonde se pinça les lèvres et lui dit sur un ton de moquerie – sans méchanceté : "Tu sais que tu peux te détendre, hein ? Je pensais qu’on avait réussi à enlever ce balai mal placé !"Pour appuyer ses propos, Casey posa sa main sur le genou de son interlocutrice et le secoua doucement en signe d’un « reprend toi meuf ! ».  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 2 Mar - 22:36


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Anita plissa un peu les yeux, hocha la tête négativement et répondit à Casey :
« Sauf si... sauf si j'ai oublié ce que je voulais dire, en fait. Mais tu as raison. Le problème c'est que je ne sais pas très bien danser, je ne vais pas te le cacher »
Plus la discussion avançait, et plus le fait qu'elle était largement alcoolisée devenait évident. Si elle parlait à peu près normalement, en fait, c'est surtout ses expressions qui trahissait son état. Elle réagit à sa remarque suivant, reprenant :
« Mais non, dit-elle en insistant particulièrement sur le deuxième mot, il suffit de tendre l'oreille, pas spécialement d'écouter aux portes. Les gens parlent généralement sans faire attention à qui pourrait les entendre. Sauf si je suis dans les parages et qu'ils parlent de moi. C'est pour ça que j'ai quelqu'un pour me ramener ce genre d'informations » elle venait de lâcher, comme ça, une information assez précieuse. Elle réalisa sa bourde, mais ne réagit pas ; elle tenta de laisser couler et espéra que la blonde n'ait pas tilté. Elle continua donc : « Si seulement je pouvais m'accorder le luxe d'errer... »
Anita esquissa un sourire au moment de la question, mais celui ci s'effaça au moment même où elle posa sa main sur son genou. Un contact physique ; un contact normal. Elle n'en avait pas l'habitude, et était loin d'apprécier généralement que les gens posent leur main sur elle, même de façon anodine. Le seul domaine où elle tolérait un quelconque contact, c'était dans l'exercice de l'Aïkido, et elle ne faisait que le tolérer. Personne n'osait généralement lui mettre une tape amicale sur l'épaule, et quand c'était le cas, le regard glacé qu'elle jetait à l'auteur des faits le dissuader de recommencer.
Mais là, cette main posée de manière anodine sur son genou, ça ne la dérangea pas ; elle posa son regard dessus, ne sachant pas trop comment réagir. En faisant ce que son interlocutrice demandait, déjà, c'était un bon début, pensa-t-elle. Sa colonne vertébrale se déraidit un peu, et laissa basculer sa (seule et unique) tête sur le côté. Elle remarqua à ce moment là que son chignon laissait à désirer ; elle entreprit donc de le refaire. Elle enleva son élastique, mais ses doigts n'avaient plus la même habilité, et bientôt, elle se résigna à laisser ses cheveux détachés. Elle souffla d'un air las, et annonça en reprenant son verre à Casey :
« Je crois que je suis ivre » avant de se remettre à boire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Jeu 2 Mar - 23:22


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Le sauf si qui n’eut jamais de réponse la déçu un peu mais l’alcool excusait de nombreuses choses. Un point commun : Anita ne savait pas très bien danser, Casey non plus. Heureusement qu’il n’y avait pas de musique sinon la soirée aurait tourné en une espèce de spectacle ridicule. Quoi qu’à l’exception du ronfleur qui avait pris racine, il n’y avait personne à proximité. La blonde jouait avec son verre, hésitant avec elle-même sur un possible remplissage pendant qu’elle écoutait sa voisine. Une information la fit réagir mais pas excessivement. Alors comme ça, elle avait une taupe à l’intérieur de la mine. Ça ne la choquait pas plus que ça. A vrai dire, elle était plus amusée par le fait qu’elle lui balance l’information aussi naturellement que par l’information elle-même. Casey arqua un sourcil intrigué mais ne formula aucun mot. Elle voulait juste lui notifier qu’elle avait relevé mais ne ferait pas de remarque supplémentaire sur la question. Pas tout de suite en tout cas. Comme quoi, elle pouvait avoir un minimum de respect pour ne pas profiter de son état pour soutirer des informations. "Je n’ai pas encore trouvé la personne adéquate pour le boulot et, en fait, je n’avais pas pensé à cette solution. Après entre nous, ils peuvent bien dire ce qu’ils veulent, du moment que les choses se passent relativement bien à la mine c’est tout ce qu’il compte."Casey prit sa décision et se resservit la moitié du verre, comme pour faire un compromis puis reprit : "Enfin, ça nous aurait permis d’organiser des soirées ragots lors desquelles on aurait bien rit !"La blonde leva son verre en vue d’une autre soirée de ce genre et but une gorgée. Fini les cul-secs. C’était indéniable, elle passait une bonne soirée (nuit ?) et sûrement depuis longtemps. Elle était détendue et riait franchement tout en apprenant à connaître la personne sous laquelle elle travaillait. "Tu peux. La preuve, t’es en train de prendre un verre avec moi ! Quand on veut, on peut !"Ok, c’était facile comme paroles toutes faites mais Casey y croyait. "T’étais pas rentrée ici dans l’optique de boire un verre, enfin plusieurs, avec moi et pourtant te voilà… A prendre le temps… Et je suis sûre que t'apprécies !"La blonde lui mit une tape sur le genou et retira enfin cette main qui s’était un peu trop longtemps perdue. Le temps de finir sa cigarette, de l’écraser et lorsque son regard se porta à nouveau sur sa voisine, elle était différente. Décidément ce soir. C’était la première fois qu’elle voyait la jeune femme aussi… décontractée."Ça change, ça te va bien !"Dit-elle spontanément avant l’annonce – non étonnante – de son interlocutrice. Toujours dans la spontanéité, elle rigola."Oui, c’est si grave ?"Manifestement non vu qu’elle recommençait à boire. Cas’ rit de plus belle en voyant ça. Bordel, elle allait finir par la dépasser si ça continuait. "Dans le pire des cas, je te raccompagnerais jusqu’aux dortoirs. Mais compte pas sur moi pour te porter par contre ! D’ailleurs, fais voir quelques pas pour qu’on vérifie ton état ?"Elle désigna une ligne imaginaire de la main qui longeait le comptoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Ven 3 Mar - 1:39


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Sa vision était devenue trouble, imprécise, mais elle ne le réalisait pas. Ces mouvements n'avaient ni la grâce, ni la fluidité habituelle. Elle écouta la réponse de son interlocutrice, et elle jugea utile d'intervenir lorsqu'elle fit une affirmation quand à ce qu'elle pensait de leur verre ensemble. Elle agita légèrement les bras, et annonça :
« Je n'aurais pas pris le temps pour n'importe qui ; et effectivement, j'apprécie »
Son intervention n'était pas des plus utile, mais elle ne le réalisait pas sur l'instant. Elle disait ce qu'elle pensait, sans passer par l'habituel filtre de la raison et du pragmatisme. Puis, vint la tape sur son genou. Elle secoua légèrement la tête, comme si elle ne réalisait pas vraiment. L'anecdote passerait comme un mythe si elle était répandue au sein de la mine. Mais le contact, encore une fois, ne lui déplut pas. Elle esquissa un sourire en réaction ; encore un.
Elle ne sut que dire, ensuite. Les compliments ne l'affectaient pas généralement ; puisqu'il ne s'agissait que de simple mots, souvent dis sans être pensés. Mais là, la blonde avait l'air d'être sincère. Elle ne la remercia pas, pour la même raison qu'évoquée précédemment. Dans l'esprit d'Anita, remercier ne servait à rien. Si quelqu'un faisait quelque chose pour elle, elle ferait quelque chose pour lui. L'échange était tacite. Un compliment, pour un compliment. Elle ouvrit donc la bouche pour éponger sa dette ; mais un sorte de blocage se mit à l’œuvre, et elle se tut jusqu'à la question suivante de son interlocutrice. Un tic qu'elle ne prit plus la peine de cacher, étant ivre, apparut sur ses lèvres ; généralement, quand elle réfléchissait, un tic nerveux agitait sa bouche, mais elle le réprimait classiquement ; elle leva les yeux au ciel, enfin à la voûte rocheuse au dessus de leur tête, et répondit d'un ton dont le sérieux était presque risible vu son état :
« Peut-être. Je crois que je m'en fiche, au point où j'en suis »
Casey rit encore une fois. Au fond d'elle, ça lui fit un bien fou ; de savoir que ce qu'elle avait construit permettait à ses protégés d'être heureux. C'était ce qui comptait le plus pour elle. Sa proposition la fit rire. Anita, rire, pour de vrai C'était extrêmement rare. Sans répondre directement, elle se leva directement, manqua de renverser sa chaise. Elle prit une inspiration, les yeux droit devant elle, fit quelque pas en arrière pour se dégager des chaises ; et planta son regard dans celui de Casey. Elle avait un peu titubé ; mais rien de très grave. Elle secoua sa tête, faisant onduler ses cheveux bruns dont la faible luminosité mettait en valeur leur éclat, et elle expira.
Elle esquissa un sourire, et presque d'une manière un peu dramatique, elle se mit à marcher. C'était indéniable, elle titubait ; son équilibre était loin d'être parfait, sa démarche n'était plus si féline, ni aussi élégante que d'habitude, mais elle marchait encore. Pour combien de temps. C'était une autre question. Elle se remit au niveau de Casey, s'appuya sur le dossier de sa chaise, et lui demanda d'un ton faussement sérieux :
« Alors ? Impressionnée, j'espère »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Sam 4 Mar - 15:02


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

En même temps est-ce que « n’importe qui » aurait insisté pour prendre un verre avec Anita ? Probablement qu’il existait certaines personnes entêtées ou pas très nettes – e.g. Dax, dans la mine pour faire ce genre de proposition. Cependant, la blonde nota cet espèce de compliment qu’elle venait de lui faire.
Ah le bonheur de se foutre de tout quand on était ivre ! D’où l’intérêt de boire régulièrement mais c’était un autre débat. Un débat plus personnel. L’opération rendre ivre Anita était donc complétée. Clairement, la jeune femme était détendue et depuis quelques temps, elle laissait sa personnalité, son humanité ressortir. Casey avait donc gagné son pari avec elle-même et surtout elle avait découvert la leader sur un jour beaucoup plus appréciable. D’ailleurs, le rire de cette dernière cassa quelque chose chez la blonde, une espèce de barrière et de l’attendrissement fit son apparition. Même bourrée elle pouvait relever à quel point c’était surprenant. De fait, ce fut étonnant que le ronfleur ne se réveille pas en entendant le son qu’on entendait si peu à la mine. Ce rire était si spontané et si réel que son sourire amusé se transforma en un sourire touché. S’il y avait eu un doute sur le fait que sa voisine s’amusait ce soir, il n’existait plus. Elle la regarda se prêter au jeu, la suivant du regard. Cas’ voulait rire mais se retenait, elle s’appuya sur le comptoir, la main devant la bouche pour éviter toutes moqueries de sortir. Anita s’arrêta à côté d’elle, prenant son appui sur le dossier de sa chaise. Elle la regarda tout aussi sérieusement qu’elle lui fit son commentaire mais ne put se retenir de pouffer au bout de quelques secondes. "Je le suis ! Mais pas pour ton exercice plus au moins réussi."Effectivement, elle était impressionnée qu’Anita l’ait suivi jusqu’à ce point dans la descente de la bouteille. Casey cessa de rire et dévisagea son interlocutrice qui se tenait prêt d’elle, peut-être trop prêt en fait. Cette nouvelle proximité, cette nouvelle femme, cette nouvelle perception d'elle… A son tour, la blonde ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais ce fut le silence. Perplexe face à sa propre attitude et les pensées qui venaient de s’engouffrer dans son esprit, elle préféra détourner le regard. Pour reprendre de la contenance, elle attrapa le verre d’Anita et le sien pour les resservir. Elle tendit le sien à la brune et s’apprêta à trinquer. Trinquons une dernière fois à cette soirée et aux bons moments ! Merci pour ça!La bouteille commençait à faire la gueule et à être pratiquement vide. Toutefois, Cas’ se disait qu’il ne serait pas malin de finir la bouteille ce soir. Son verre claqua contre le sien et elle but une grosse gorgée, incapable de faire un autre cul-sec. "Je vais t’accompagner jusqu’à ton dortoir. Au pire si on croise quelqu’un on fera semblant que c’est moi qui titube et que tu me retiens !"Dit-elle avec un ton amusé, de nouveau assuré. Elle se passa de commenter que les gardes pouvaient avoir l’habitude de la voir « pas très sobre » donc que ça passerait parfaitement. Casey but la fin de son verre et se leva, trop brusquement. Elle mit quelques secondes à reprendre son équilibre. Ca faisait trop longtemps qu’elle était assise, trop longtemps qu’elle buvait. Un temps d’adaptation fut nécessaire. La blonde tendit son bras à Anita histoire qu’elle prenne appui sur elle le temps du trajet. Pas sûr que ce soit la meilleure des solutions mais c’en était une au moins. Puis au pire elles finiraient toutes les deux par terre. "Prête quand vous l’êtes chef pour commencer la mission vous ramener à vos appartements !"Sa voix prit un ton faussement formelle pour accompagner ses propos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Sam 4 Mar - 15:42


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Appuyée sur le dossier de la chaise de Casey, elle la regardait droit dans les yeux pendant qu'elle lui répondait ; mais pas vraiment avec la dureté et la froideur habituelle. Elle fronça les sourcils, pour demander :
« Plus ou moins réussi ? » elle hocha la tête négativement, comme pour mimer une déception en fait inexistante, et s'était exprimée avec un ton faussement sévère.
Elle était bien debout, avait étrangement envie de bouger de faire, elle ne se rassit donc pas, restant appuyée sur le dossier de Casey. Elle saisit le verre qu'elle lui tendait avec un grand sourire, et répondit d'un ton étrangement doux :
« Merci à toi »
Puis, elle se remit à boire, plusieurs petites gorgées. Elle l'écouta faire ensuite sa proposition, puis, malgré l'alcool, son esprit de logique prit le dessus, et elle lui annonça :
« Du coup, mes hommes vont me voir raccompagner ma chef de la sécurité récemment promue dans mes appartements ? » elle éclata de rire, encore une fois, ne pouvant se contrôler à cause de l'alcool « Je pense que ça risque de créer d'autres rumeurs »
Mais, étrangement, l'évocation de cette hypothèse et la visualisation de celle ci dans son esprit tirailla Anita de l'intérieur, la perturbant étrangement trop. Chez elle, dans sa famille, ça avait été très clair et très simple, limpide depuis toujours : un couple, c'est un homme, et une femme. Alors, pourquoi ça lui posait tant de problème ? Sa mine redevint sérieuse, et une nouvelle série de tics très léger et rapides agita sa bouche, au fil de sa pensée dont la rapidité était mise à l'épreuve par le fait qu'elle était hautement alcoolisée. Quand Casey se leva, et qu'elle sembla manquer de tomber, elle était prête à la rattraper en cas de besoin. Elle saisit ce bras qu'elle lui tendait, et ce contact encore une fois fut très étrange pour elle. Son esprit était en total ébullition, et un conflit interne d'importance s'engageait dans le for intérieur d'Anita. Elle réagit avec un enjouement cette fois un peu moins sincère à la remarque de Casey, trop plongée dans ses esprits pour être réellement investie, en annonçant avec un ton de commandement :
« Direction mes quartiers, en avant, marche ! »
Elles firent quelques pas qu'on pourrait qualifier de laborieux ;  Anita devait se concentrer pour marcher, ce qui calma un peu ses neurones. La question de jusqu'où Casey allait elle la raccompagner n'avait pas eut de réponse, mais Anita n'y pensait déjà plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Sam 4 Mar - 17:27


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Le bon moment était donc partagé, ce qui ravit la blonde. Toutefois, elle ne put retenir un léger hoquet de surprise devant l’interprétation possible des faits. Elle n’avait pas pensé à ça et eu une hésitation. Tant pis, de toute façon, quelles étaient les probabilités de croiser des garde au même endroit à cette heure-ci ?
"On aura donc une excuse pour se revoir au coin du bar !"Elle avait usé d’une excuse pour retenir Anita et ne doutait pas qu’il lui en faudrait une nouvelle si elle voulait que ça se reproduise. "Oui chef !"Dit-elle avec sourire. Alors sur le principe c’était simple, elle connaissait la mine par cœur mais sur la pratique c’était autre chose. Entre la brune et la blonde qui tanguaient, les pas étaient mal assurés, elles zigzaguaient plus qu’autre chose. "J’espère qu’on va y arriver avant demain matin. Enfin tout à l’heure, enfin… je sais plus…"En effet, Casey avait perdu toute notion du temps. Le fait d’être enfermée et de n’avoir aucune visibilité sur le ciel, n’aidait pas du tout. Elle attira un peu plus la brune vers elle au moment de franchir la porte pour la simple et bonne raison que cette dernière fonçait droit dans le mur. Hélas, elle ne réussit à qu’à atténuer l’accident. La brune se prit l’encadrement de la porte et vacilla en arrière. Sans savoir d’où venaient ses réflexes, Cas’ réussit à la rattraper à temps pour qu’elle ne finisse pas comme une crêpe par terre. Heureusement, parce qu’elle ne se voyait pas l’aider à se relever sans finir elle-même par terre. Elle ne put refreiner un rire face à ce qui venait de se passer."Faut que t’y mettes un peu plus du tiens Anita ! Ça va quand même?" Pour aider un peu plus, elle passa son bras autour de la taille de la jeune femme pour une meilleure prise. Là, si elle tombait, elles tomberaient à deux. Reprenant sa concentration dans les manœuvres à effectuer, elles réussirent enfin à sortir de la salle commune et à rejoindre les couloirs qui menaient aux dortoirs. Casey tourna la tête vers la brune et lui parla à l’oreille, sur un ton plus bas."Maintenant c’est là qu’il ne faut pas se faire remarquer. Ni rentrer dans un dortoir qui n’est pas le tien ! Tu te rappelles au moins où il est ?"Pas question de réveiller les Miners avant des « fonçages » ou des rires à la con. Pourtant, encore une fois, la blonde ne put s’empêcher de rire stupidement. Facile d’imaginer la scène où Casey et Anita débarquait dans un dortoir et elle déposait Anita dans un lit qui n’était pas le sien pour finalement se réveiller au milieu de personnes qui n’étaient pas censées être là, ou c’était l’inverse ? Sans attendre une réponse concrète de la jeune femme, elle continuait de les guider vers ce qui lui semblait être le bon couloir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 318
survit depuis le : 21/12/2016
capsules de troc : 743

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Dim 5 Mar - 6:27


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

Encore une fois, Anita fit une bourde, parlant avant de réfléchir en s'adressant à la blonde. Elle venait potentiellement de lui faire la proposition de réitérer la soirée, et voilà qu'elle répondait :
« Avec plaisir ! » avec un enjouement à peine voilé. Parce qu'elle essayait de se tenir, elle essayait de garder son sérieux au cas où ils croiseraient une patrouille de garde.
Effectivement, marcher était cependant compliquée pour les deux comparses. Elles titubaient à leur rythme, c'est à dire quelque chose d'assez lent ; Anita agita donc un peu trop vigoureusement la tête de manière affirmative à la remarque de Casey. Elle leva donc sa montre ; pour savoir quelle heure il était. Elle n'arrivait pas à la lire, il faisait trop sombre, elle avait trop bu pour se concentrer, déjà qu'elle devait le faire pour marcher. Elle en fut tellement perturbée qu'elle en vit pas l'agression sauvage du seuil de la porte, qui venait de lui rentrer dedans. Sa Mine, qui l'attaquait ? Anita était outrée, choquée, et ne s'était jamais sentie aussi trahie de toute sa vie. Elle manquait de tomber, mais elle sentit Casey l'agripper et la maintenir debout ; pour ensuite lui parler. Elle arqua un sourcil de manière exagérée à sa caricature de remontrance, et lui répondit avec un air pseudo-sérieux :
« Non. Mon chef de la sécurité n'est même plus capable de me protéger de mes propres murs »
La blonde passa son bras autour de sa taille ; et, encore une fois, après un étrange malaise, elle se détendit un peu et se laissa faire. Elle s'accrocha même à elle, au final, en prenant une prise plus ou moins similaire mais plus haute dans le dos de la femme. Elle devait peut être même la serrer un peu fort.
Ça relevait de l'exploit, mais elles réussirent à arriver dans les couloirs qui servaient d'artère à la Mine en un seul morceau, et sans être tombées. Casey lui fit une remarque à voix basse, et elle lui répondit avec la même intonation :
« Tu me prends pour qui ? Bien évidemment. C'est par là » et elle tira la jeune femme dans une direction, qu'elle jugeait être la bonne. L'éclairage était assez faible, et la vision d'Anita complètement trouble et biaisée ; mais pas son assurance, exacerbée par la quantité d'alcool coulant dans les veines de la leader. Elles marchèrent donc ; un peu, beaucoup trop, en fait, jusqu'au moment où, après plusieurs détours complètement inutiles, ils arrivèrent dans le couloir qui menait à l’alcôve chambre-bureau d'Anita. Celui ci était désert ; ce qui était assez normal. Anita, continuant de se servir de sa subalterne comme appui, s'y engagea donc, silencieusement, titubant toujours autant, complètement ivre vraisemblablement pour la première fois de toute sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miners + on pioche tic toc
avatar
Miners + on pioche tic toc
Hurlements : 1888
survit depuis le : 10/10/2016
capsules de troc : 2881

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   Dim 5 Mar - 15:39


&

Two people in a mine…


Anita & Casey

L’air d’Anita lorsqu’elle se confronta à l’encadrement pouvait rentrer dans les annales ! Elle aurait tant aimé avoir un appareil photo pour avoir une image de ce moment magique. Non seulement, elle aurait pu la rajouter dans un dossier de sa collection mais en plus Casey aurait eu les moyens de la faire chanter par la suite. Par ailleurs, la blonde n’était effectivement pas formée pour protéger les gens des murs agressifs. Enfin à savoir si c’était la faute d’Anita ou du mur… Se soucient peu du « non » que lui avait répondu la femme, elle continua sa route, trop occupée à graver ce moment dans son esprit et à se retenir d’éclater de rire."Hum…"Fit-elle, peu persuadée du chemin qu’elles prenaient. Toutefois, elle ne voulait pas vexer sa chef. De toute façon, elle n’eut pas le temps d’émettre une quelconque objection, Cas’ était déjà entraînée dans un couloir. De mémoire, la route entre la salle commune et la chambre du leader était beaucoup plus court, et direct. Mais cette impression était sûrement due à l’effet de l’alcool. Enfin, elles arrivèrent devant une porte familière, celle d’Anita."Et voilà, une chef livrée à sa chambre ! Finalement, on y est arrivé, même si je suis pas sûre qu’on ait été très efficaces." La blonde lâcha sa compatriote d’alcool en prenant soin de la laisser s’appuyer sur le mur à proximité. L’espace de quelques secondes, elle plongea son regard dans le sien, pensive avant de reprendre le court de son action. Pas question de la retrouver par terre puis vu son amour pour les murs, ça ne devait pas trop la déranger. Casey alla vérifier que la porte était bien ouverte. De façon générale, tout était ouvert à la mine mais il s’agissait du bureau du leader… Heureusement, ce fut le cas. Elle se voyait mal encore franchir cet obstacle. "Je pense que pour le reste ça ira. Tu m’en voudras pas de ne pas venir te border et te raconter une histoire!"Elle leva les yeux au ciel, sourire aux lèvres. Cas’ regarda si la brune était en état de rentrer dans sa chambre. Elles étaient arrivées jusque-là donc il n’y avait pas de raison."Passe une bonne fin de nuit, Anita !" Casey lui posa la main sur le bras de son interlocutrice pour appuyer ses paroles, ainsi que pour avoir un dernier contact puis fit demi-tour. Maintenant la prochaine direction c’était son dortoir. Néanmoins, au bout de quelques pas, elle s’arrêta. Depuis quand était-elle aussi hésitante, aussi réfléchie ? Surtout sous l’effet de l’alcool ? Ça lui trottait dans la tête depuis qu’elle s’était rapprochée d’elle. Elle s’arrêta de réfléchir et fit d’autres pas mais dans la direction inverse. Sans prendre le temps d’une quelconque approche, elle attrapa Anita par la nuque pour l’embrasser. "Et merci pour la soirée."Un dernier sourire et la blonde partit vers sa direction initiale pour rejoindre ses quartiers. Pas besoin de ressasser ce qu’elle avait fait, elle en avait eu envie, elle l’avait fait, point.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Two people in a mine...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Two people in a mine...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» ★ GLAMOUR PEOPLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza ::  :: Archives d'Influenza-
Sauter vers: