AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Influenza fête son anniversaire !
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos postes vacants

Nous sommes en août 2017. L'épidémie a commencé en octobre 2010. Plus d'information sur l'épidémie { + }

Découvrez la playlist officielle d'Influenza !

Partagez | .
 

 I'm not okay {feat. reese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 474
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 704
MessageSujet: I'm not okay {feat. reese   Mer 8 Fév - 21:05

Minus & Reesou
« I'm not okay.

MI-DÉCEMBRE 2016 -- Elle ne supportait plus d’être enfermée dans cette infirmerie. Elle n’aimait pas qu’on prenne soin d’elle comme si elle était une enfant impotente, incapable de se débrouiller seule. Dans un sens, c’était le cas. Elle n’arrivait même plus à se lever sans aide, pour aller faire pipi. Elle devait attendre l’arrivée de son frère - qui forcément, lui rendait visite dix millions de fois par jour, dès qu’il avait un moment de libre - pour lui demander d’être portée jusqu’aux toilettes. Parce qu’elle n’osait pas demander à une infirmière de l’aider. La honte. Alors, quand Iris était venue lui annoncer qu’elle pourrait rentrer chez elle dès le lendemain, elle en avait presque sauté de joie. Presque. Parce que Mina Lightwood ne saute pas de joie. Jamais. Mais si elle avait pu, elle l’aurait fait.

Le lendemain matin, vers dix-heures, elle passait enfin les portes de la maison. Son frère lui avait confirmé que la demeure avait été fouillée lors de l’attaque des Jackals mais ce n’était pas comme s’ils possédaient d’immenses trésors. Tout - ou presque - était à sa place. Elle lâcha un glapissement de terreur en voyant que son katana n’était pas accroché au mur du hall d’entrée, comme il aurait dû l’être. Pourtant, on lui avait confirmé qu’il n’avait pas été volé. Quelqu’un s’était donc amusé à le déplacer - à le toucher - sans son autorisation. Il allait prochainement y avoir un meurtre dans cette maison. Pas de bol pour elle, c’était le calme plat. Forcément, tout le monde avait été réquisitionné afin d’aider à la reconstruction d’Olympia. Sauf elle. L’inutilité suprême. Bon. Elle n’avait plus qu’à aller fouiner dans les affaires de ses colocataires, à la recherche de son arme. Peut-être qu’elle trouverait le journal intime de Reese. Ca lui ferait de la lecture.

Elle grimpa difficilement les escaliers. Elle n’était pas être traitée comme une gamine mais parfois, oui, ça lui arrivait de se comporter comme si elle avait cinq ans. Par exemple, quand elle avait mal. Et qu’elle était seule. Surtout. Parce que si elle a mal et qu’il y a du monde autour, elle va serrer les dents et faire la dure à cuir. Mais quand elle se retrouve toute seule, ça fait tout de suite moins la maligne. Et v’là qu’elle grimace. Et v’là qu’elle chouine. Et v’là qu’elle injure toutes les mamans du monde. Un vrai bébé. Mais elle s’en foutait puisqu’elle avait la maison pour elle toute seule. Bénédiction. Du moins, c’était ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle ouvre à la volée, la porte de la chambre de Reese, la faisant claquer contre le mur. Et qu’elle le repère, affalé sur son lit, les yeux tous rouges et l’air méga déprimé. Elle avait entendu parler de la mort d’Izzie. Mais elle ne pensait pas que cela atteindrait autant Reese. Pour elle, il ne s’agissait que d’une amourette passagère. Rien d’important. Rien qui aurait pu briser un coeur. Elle aurait dû avoir pitié. Mais elle ne comprenait pas. Elle ne comprendrait peut-être jamais. Les histoires à la Amour, Gloire et Beauté, très peu pour elle. C’était quelque chose qu’elle n’arrivait pas à assimiler. L’amitié, la famille, encore, ça pouvait passer. L’ennemi mortel, elle pigeait totalement. Mais l’amour ? Erreur 404 dans son cerveau. Elle se planta dans l’encadrement de la porte, un air contrarié sur son visage abîmé, digne du monstre de Frankenstein. « Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es pas censé bosser ? » Elle s’approcha d’un pas qu’elle voulait menaçant mais qui se révéla être en fait, une imitation parfaite de la démarche d’une grand-mère. « Et pourquoi t’es pas venu me voir à l’infirmerie ? Même Rory est venue, c’pour dire. Lâcheur ! » Elle se laissa tomber sur le lit, près de lui, les sourcils froncés. « T’as une sale tête. » Tout en grâce, tout en délicatesse.La gentillesse incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Wheeler
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 502
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 677
MessageSujet: Re: I'm not okay {feat. reese   Ven 10 Fév - 17:06

mina & reese
« i'm not okay
« Reese ? » Il frappe plusieurs fois sur la porte, mais Reese ne répond pas. Il se glisse un peu plus profondément dans ses couvertures et il cache sa tête sous son oreiller. « Ça lui ferait plaisir de te voir. » Toujours rien. « Bon... » Ce n’est pas qu’il s’en fiche. Mina compte énormément aux yeux de Reese, mais depuis Halloween, il est complètement bloqué. Quelque chose l’empêche de sortir de sa chambre, de parler. Il a envie de crier parfois, mais rien ne sort. Son corps tout entier est devenu une prison. Il est son propre geôlier. Tout le monde à la maison essaye de l’en libérer. Pourtant, eux aussi doivent livrer leurs propres batailles intérieures, Reese n’est pas le seul à avoir perdu des gens qu’il aimait. Ce n’est pas son genre de se laisser abattre de la sorte, mais quelque chose s'est brisé en lui depuis la mort d’Izzie. La corde sur laquelle il tire depuis des années a finalement lâché et il ne lui reste plus que ses yeux pour pleurer.

« T’es sûr que tu veux pas manger un peu ? » Rory pose une assiette de pâtes à côté de son frère qui est recroquevillée près de la fenêtre et s’assoit sur son lit. « Je suis allée voir Mina aujourd’hui. » Elle commence. Reese s’en veut d’être un poids pour elle. Il aimerait se relever et redevenir l’ancien Reese, mais rien n’y fait. « Iris a dit qu’elle allait mieux. Elle ne peut toujours pas rentrer à la maison par contre »
Reese l'a écouté parler quelque temps et puis elle est repartie.

Il ne compte plus les jours, n’a pas la moindre idée de la date, mais Reese sait que ça fait un moment qu’il n’a pas vu la lueur du jour à travers autre chose que les rideaux de sa chambre. Il était en train de repenser à la Renaissance, à cette femme qui est morte à cause de lui, quand la porte de sa chambre s’ouvre d’un coup et qu’une Mina qui tient à peine debout apparaît sur le pas de la porte. Il faudrait qu’il se lève, mais il ne le fait pas. « Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es pas censé bosser ? » Bosser ? Reese n’y avait même pas pensé. Il n’a pas la moindre idée de ce qui se passe dehors à Olympia. Dans sa tête, c’est comme si le temps était arrêté. Il se tourne sur le dos. « hum… Non. » Il répond simplement avant de s’asseoir. Sa tête tourne un peu et il doit se frotter les yeux pour ne plus voir flou. Il attrape un mouchoir et se mouche. « Et pourquoi t’es pas venu me voir à l’infirmerie ? Même Rory est venue, c’pour dire. Lâcheur ! » Oh… Merde. Les souvenirs du frère de Mina lui proposant de venir à l’infirmerie avec lui remontent à l’esprit de Reese qui se sent comme le plus gros des cons. « Je... » Il se racle la gorge pour chasser sa voix fatiguée par de trop nombreux jours de silence. Mina se laisse tomber à côté de lui et le coupe dans son élan « T’as une sale tête. » Il voudrait sourire, mais c’est un trop grand effort pour ses joues qui ne lui servent à rien depuis un mois et demi. « Quel jour on est ? » Ça ne peut pas faire si longtemps, si ? Pendant un moment, il cherche ses mots, il donnerait à peu près n’importe quoi pour retourner se coucher, mais Mina mérite des explications. Explications qu’il n’a pas vraiment. « Excuse-moi. Je pensais pas... » Il devrait terminer sa phrase, mais Reese a comme la sensation qu’elle se suffit à elle-même au point où elle en est. « Ça va mieux ? » Peut-être que s'il détourne l'attention sur elle, il n'aura qu'à l'écouter et pas à parler ?

Spoiler:
 

● ● ● ● ●

And tomorrow's gonna be a brighter day There's gonna be some changes Tomorrow's gonna be a brighter day This time you can believe me No more cryin' in your lonely room And no more empty nights 'Cause tomorrow mornin' everything will turn out right —
Jim Croce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 474
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 704
MessageSujet: Re: I'm not okay {feat. reese   Mar 14 Fév - 21:05

Elle s’en veut presque aussitôt d’avoir lâché un reproche, purement égoïste. Elle ne comprend pas ce qu’il peut ressentir - après tout, elle n’est jamais tombée amoureuse et n’a jamais perdu cet amour. Mais elle comprend la perte d’un être proche. Elle comprend le deuil. Et la culpabilité du survivant. De n’avoir rien pu faire. De ne pas avoir pu donner sa propre vie pour sauver celle de l’être aimé. Elle n’est pas la seule victime des Jackals. Reese semble aller bien physiquement. Mais psychologiquement ? C’est un autre niveau sur lequel elle n’est pas certaine de pouvoir l’aider. Elle voit bien que quelque chose ne va pas. Reese est trop… Trop. Trop quoi, elle ne sait pas bien. Juste, pas comme d’habitude. Comme s’il est en mode automatique.

Alors, lorsqu’il se redresse pour s’assoir près d’elle, elle ne peut s’empêcher de le dévisager. Elle voit les marques de fatigue et de tristesse sur son visage. Les cernes sous ses yeux - rouges à force d’avoir pleuré. Ses cheveux emmêlés - encore plus que tous les matins, quand il se levait - qui n’ont pas dû voir un peigne depuis des lustres. Ses vêtements froissés. Ses joues aussi creusées que les siennes. Depuis quand n’a-t-il pas mangé ? Depuis quand n’est-t-il pas sortis de sa chambre ? C’est étrange, ce sentiment d’inquiétude qui commence à grandir en elle, comme la vague d’un tsunami. Elle, qui a tenté pendant toutes ces années, de construire un mur en béton autour de son coeur. Est-ce qu’elle s'inquiète vraiment pour quelqu’un d’autre qu’elle-même ou son frère ? Impossible, aurait été la première réponse qu’elle vous aurait hurlé au visage, trois mois plus tôt. Mais aujourd’hui… Quand elle s’est retrouvée seule dans cette maison, le corps abîmé et l’esprit fragilisé, elle s’est rendu compte d’une chose : elle avait eu peur. Peur de mourir si jeune. Peur de mourir sans savoir si son frère était en sécurité ou non. Peur de mourir sans avoir pu dire au revoir à son entourage. Et alors qu’elle sombrait dans l’obscurité, elle n’avait pas pensé qu’à son frère. Les Wheeler étaient devenus sa nouvelle famille, Rory prenant la place d’une grande soeur et Reese… Et bien, c’est Reese. C’est un peu compliqué à expliquer mais lorsqu’elle le retrouve sur le toit de la maison, au beau milieu de la nuit, il réussit à éloigner ses cauchemars et à lui apporter une certaine sérénité. Avant tout ça, elle ne lui aurait pas jeté un coup d’oeil. Mais la fin du monde était arrivée et avait chamboulé ce qu’elle avait été. Aujourd’hui, il est ce qu’elle considère comme étant le plus proche du statut de meilleur-ami. « Quel jour on est ? » Elle se mord la lèvre, retenant un nouveau reproche. Elle veut le secouer, le ramener violemment à la réalité, lui faire subir un électrochoc pour qu’il redevienne son Reese. Celui qui la réconforte et la fait rire. Elle ne veut pas que les rôles s’inversent. Elle n’est pas douée pour jouer l’amie. Mais les cicatrices sur sa peau font écho à celles gravées dans sa tête, dans son âme. Elle ne peut plus - elle ne veut plus - être la gamine capricieuse et colérique que tous connaissent. « Mercredi. » Il semble totalement à l’ouest. Elle se demande s’il n’a pas pris une connerie genre calmant. Non, il ne semble ni drogué, ni saoul. « Excuse-moi. Je pensais pas… Ça va mieux ? »

Elle hausse les épaules et s’installe en tailleur sur le lit. Si elle doit passer le reste de la journée à le réconforter, elle le fera. Mais autant être à l’aise. « Je vais survivre. Je ressemble à une créature de film d’horreur mais ça va aller. » Elle a un petit sourire amusé, en repensant à ces soirées cinéma qu’elle se faisait avec son père. C’est idiot mais elle n’ose pas lui poser la question qui lui chatouille la langue. Elle n’a pas peur. Enfin, pas vraiment. Disons qu’en se montrant gentille et compréhensible, elle montrerait enfin cette partie d’elle que personne ne connaît (sauf ce qui lui sert de frère, parce que quand elle était gamine, elle était effectivement gentille et adorable). C’était comme abattre la façade d’une maison pour en construire une nouvelle, complétement différente. « J’suis désolée pour euh… pour Izzie. Je n’étais pas amie avec elle mais elle ne méritait pas ça.  » Elle laisse le silence s’installer quelques secondes, passe une main sur son crâne rasé - nouveau réflexe de merde qui montre clairement qu’elle est anxieuse. Pourquoi ? Aucune idée. « Tu ne mérites pas ça. Tu l’aimais vraiment, hein ? » Elle l’observe du coin de l’oeil et espère qu’il ne se remettra pas à pleurer. Elle n’aime pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Wheeler
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 502
survit depuis le : 27/06/2016
capsules de troc : 677
MessageSujet: Re: I'm not okay {feat. reese   Lun 20 Mar - 19:01

mina & reese
« i'm not okay
C’est plus fort que lui. Les mots ne veulent plus sortir, les sourires demandent trop d’efforts. Reese n’est même pas l’ombre de lui-même, il n’est plus rien (Comment ça, je suis un peu trop dramatique ? Vous avez vu sa tronche. J’exagère à peine. Et puis respectez-moi. Merde, si j’veux être dramatique, j’ai le droit). Il est tout de même content de voir Mina. Si on enlève sa sœur, si on enlève son amoureuse (qui est morte de toute façon et qui n’a jamais vraiment été son amoureuse), Mina est la seule véritable amie de Reese. Oh, des gens avec qui il s’entend bien, il y en a des tas. Il faut le vouloir pour ne pas s’entendre avec Reese Wheeler, mais croyez le ou non, Mina Lightwood avec sa mine boudeuse et ses airs de fille sauvage, s’est fait une place particulière dans le cœur (c’est quoi l’inverse de pierre?) d’eau de pluie de Reese. Et elle le niera assurément, mais Reese sait qu’il a lui aussi sa place dans le cœur de ciment de la jeune femme. Elle s’installe à côté de lui. Il ne bouge pas. « Je vais survivre. Je ressemble à une créature de film d’horreur, mais ça va aller. » Reese lève les yeux, remarque pour la première fois son visage fatigué, abîmé. Il la trouve quand même jolie. Mina a toujours été jolie. Mais il ne dit rien, il la laisse croire ce mensonge. Elle reprend la parole. Elle est désolée et Reese l’est trop également pour réaliser que ce n’est pas tous les jours que Mina montre de l’empathie comme elle est en train de le faire. L’ancien Reese aurait levé les sourcils, lui aurait donné un petit coup de coude joueur dans l’épaule en faisant mine d’être choqué par tant de sollicitude. Mais encore une fois, il ne dit rien. C’est pas comme s'il y avait grand-chose à dire. Rory et Mina n’aimaient pas Izzie. Tout comme Izzie ne les appréciait pas beaucoup. Elles avaient beau faire l’effort d’être cordiales les unes envers les autres quand Reese était présent, il n’était pas dupe. « Tu ne mérites pas ça. Tu l’aimais vraiment, hein ? » Mériter ? Reese n’y avait pas vraiment pensé. Mais en fait si, il le mérite. Reese est comme tous les autres, il porte un masque, un masque qui cache les horreurs qu’il a commises. Les deux morts qu’il a provoquées. Et tous ces torturés. Il soupire. S’il l’aimait vraiment ? Probablement autant qu’il en était capable, oui. « Ouais... » Il se contente de répondre. Il déglutit, force un sourire sur son visage fatigué, pour penser à autre chose. « Tu te souviens il y a quoi ? Deux ans ? Quand Rory voulait me mettre avec Misha ? » Peut-être qu’il aurait dû écouter sa sœur à l’époque. Peut-être qu’il n’aurait pas l’impression d’être une colline de bouse s’il était tombé amoureux de l’éclaireur. Certains souvenirs font mal à Reese, mais celui-là l’apaise. C’était une époque où tout allait bien. Enfin à Olympia du moins. Rory et Reese avaient retrouvé une vie à peu près normal. Petit à petit, ils apprivoisaient Mina. À l’époque, Reese pensait que les pires heures de sa vie étaient derrière lui. Ah ! Quel crétin. « Je suis vraiment désolé. J’aurais dû venir te voir. Je m’inquiétais pour toi, tu sais. C’est juste que… Enfin… Désolé. » Il n’a pas d’excuse. Il s’apitoyait sur son sort pendant que son amie n’était pas certaine de pouvoir ressortir en vie de l’infirmerie. Dans le genre ami de merde, on fait difficilement mieux.

● ● ● ● ●

And tomorrow's gonna be a brighter day There's gonna be some changes Tomorrow's gonna be a brighter day This time you can believe me No more cryin' in your lonely room And no more empty nights 'Cause tomorrow mornin' everything will turn out right —
Jim Croce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Lightwood
Olympians + le monde qui est le mien
avatar
Olympians + le monde qui est le mien


Hurlements : 474
survit depuis le : 04/08/2016
capsules de troc : 704
MessageSujet: Re: I'm not okay {feat. reese   Ven 24 Mar - 21:22

D’un geste distrait, ses doigts glissent sous les manches de son pull, caressant les cicatrices marquant ses bras nus. Rosario. C’est ce qui s’appelle avoir quelqu’un dans la peau. Même si elle aurait clairement préféré quelqu’un d’autre. Plus jeune, elle pensait se faire tatouer le prénom de son futur amoureux. Elle avait lu ça dans un livre. Elle avait trouvé ça romantique. Totalement cool. Aujourd’hui, elle pense qu’il n’y a pas pire idée. Surtout quand tu te retrouves avec le nom de ton pire ennemi gravé sur la peau. C’est balot quand même. Elle finira peut-être par s’y habituer. Ou pas. C’est pas comme si elle a le choix ou quoi. Il n’y a pas de chirurgien esthétique à Olympia. Ou n’importe où ailleurs. Et puis, c’est utile comme mémo. Lorsqu’elle devra les buter, elle n’oubliera certainement pas leur nom. Elle voit Reese qui la fixe du regard. Et alors qu’il la dévisage - estimant certainement les dégâts provoqués par l’attaque des Chacals - elle ne peut que détourner la tête. Elle ne supporte plus cette pitié qu’elle lit dans les yeux de la plupart des personnes qu’elle croise. Au moins, à l’infirmerie, elle était tranquille. “Tu te souviens il y a quoi ? Deux ans ? Quand Rory voulait me mettre avec Misha ?” Un sourire vient fleurir sur le visage de Mina. Le souvenir se déploie dans sa tête, légèrement embrumé. Et puis, elle se souvient que Misha a été tué lors de l’attaque. Une boule douloureuse vient se former dans sa gorge, l’empêchant d’articuler le moindre mot. Merde, la voilà qui devient sentimentale pour un mec qu’elle connaissait à peine. Mais c’est un tout qui la surpasse, qui plonge sur elle comme une vague. Elle bat des paupières, chasse les larmes qui lui brouillent la vue. Elle hoche légèrement la tête, s’éclaircit la voix. “Vous auriez fait un beau couple.” Elle tente d’être drôle mais franchement, c’était nul. “Je suis vraiment désolé. J’aurais dû venir te voir. Je m’inquiétais pour toi, tu sais. C’est juste que… Enfin… Désolé.” Elle hausse les épaules. “C’est pas grave. Et puis, t’es là aujourd’hui.” Elle tourne la tête pour le regarder et dans un moment d’égarement - ou peut-être la volonté ignorée d’une solitude dévorante - elle attrape la main de Reese pour s’y accrocher, comme on s’accroche à une bouée pour ne pas se noyer. “On va s’en sortir, okay ? On va survivre à toute cette merde et un jour, on sera heureux.” Elle baisse les yeux sur leurs doigts entrelacés, semble réfléchir - perdue dans des pensées qui s’enchaînent sans ordre logique - pendant quelques secondes. Puis, elle sursaute comme si elle avait reçu une décharge électrique. Bordel de merde. Elle fait quoi, là ? Elle se lève d’un bond, évite le regard de son ami et semble chercher une issue. “Je… Je vais te laisser te reposer. A plus tard !” Et voilà qu’elle s’enfuit de la chambre, sans un regard en arrière - tentative pourrie pour cacher ses joues aussi rouges que des tomates. Merde, merde, merde.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'm not okay {feat. reese   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not okay {feat. reese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Influenza :: The kids' playground :: archives d'influenza :: RP ARCHIVÉS-